Samedi 18 Novembre 2017
(AFP 10/11/17)
"Hervé, c'est mon mentor. J'étais prêt à donner la moitié de mon salaire pour qu'il reste en équipe nationale de Côte d'Ivoire": Kolo Touré va vivre un drôle de match samedi. Il est désormais adjoint de Marc Wilmots, sélectionneur d'Ivoiriens opposés... au Maroc d'Hervé Renard sur la route du Mondial-2018. "Je n'ai jamais vu un entraîneur marquer un but!", ironise Wilmots. Mais la présence du Français à la tête du Maroc inquiète bien encadrement, joueurs et supporters ivoiriens.
(APA 10/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le satellite marocain ‘’Mohammed VI-A’’, le premier engin spatial d’observation de la terre lancé par le Maroc, est « une fierté pour le royaume et une réalisation grandiose qui renforce le développement global dans lequel s'est engagé le pays », a souligné jeudi à Rabat, le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, également ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile. Lors d’un point de presse tenu à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, il a fait remarquer que cette étape (lancement du satellite) « légitime et revendiquée, est une fierté pour notre pays, qui ne devrait être source d'aucune inquiétude ».
(Le Monde 10/11/17)
Quand l’Europe renvoie la crise migratoire de l’autre côté de la Méditerranée (7). Coincés dans le nord du Maroc, des Subsahariens racontent leur quotidien marqué par le racisme et la misère. Devant ce qui ressemble à un garage abandonné, Moussa* frappe à la porte. Six coups, dont seuls les habitués connaissent le rythme. « C’est un code pour entrer, précise-t-il. Si quelqu’un toque normalement, on soupçonne la police. » Josiane*, une Camerounaise de 35 ans, ouvre alors la porte. A l’intérieur, une dizaine de migrants subsahariens se sont retrouvés là pour « discuter, boire, oublier la misère ». Tous les soirs, on y sert de la bière et du vin à petits prix. La décoration est sommaire : lumière blanche,...
(APA 10/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le satellite marocain de reconnaissance a été lancé avec succès ce mercredi matin à 01h42min31 GMT, depuis la base de Kourou, en Guyane française, en Amérique du Sud. Baptisé « Mohammed VI », ce premier satellite marocain, qui a été mis en orbite par une fusée Vega, dispose d’une capacité d’observer une bande de terre large de 800 km en haute résolution. Le satellite est piloté directement depuis le Maroc, précisément, depuis une salle d’opérations spatiales installée non loin de l’aéroport de Rabat. Il permettra au Royaume d’effectuer des suivis en temps réel des opérations de différents domaines d’activité. Fruit d’une collaboration entre la compagnie aérospatiale franco-italienne, Thales Alenia Space et Airbus, le satellite Mohammed VI-A sera...
(Agence Ecofin 10/11/17)
La firme exploratoire britannique Genel Energy a indiqué avoir scellé avec le gouvernement marocain un accord marquant un changement de programme de travail sur la licence offshore Sidi Moussa. Selon les termes de l’accord précédent, la compagnie devait forer un puits sur la licence, mais le nouvel accord prévoit qu’en lieu et place, elle mènera une campagne sismique 3D sur la superficie restante de la licence. Selon un communiqué publié ce jeudi, Genel a fait savoir que la planification a commencé et que l'acquisition sismique elle-même devrait commencer, courant 2018. Par ailleurs, elle a déclaré avoir obtenu la prolongation de la licence d’exploration sur Sidi Moussa jusqu’en février 2020. Rappelons qu’au quatrième trimestre de 2014, Genel a foré avec succès...
(Jeune Afrique 10/11/17)
La Côte d’Ivoire devra battre le Maroc, samedi 11 novembre, si elle veut devancer les Lions de l’Atlas et participer à la Coupe du Monde 2018 en Russie. Ce choc explosif sera aussi marqué par le retour d’Hervé Renard à Abidjan, qui livrera un duel à distance avec Marc Wilmots, le très contesté sélectionneur des Éléphants. Les Ivoiriens ne sont pas rassurés. Les statistiques sont contre eux à chaque fois, ou presque, qu’ils ont croisé le chemin d’un certain Hervé Renard. En 2009, lors du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) organisé en Côte d’Ivoire, les Éléphants locaux s’étaient lourdement inclinés face à la Zambie (0-3) dirigée par le Français. Trois ans plus tard à Libreville, les Chipolopolo avaient privé Drogba...
(AFP 09/11/17)
La justice marocaine a condamné deux militants du mouvement de contestation dans la région du Rif (nord) à 20 ans de prison ferme pour avoir "incendié volontairement" un bâtiment de la police, a-t-on appris jeudi auprès de leur défense. Le tribunal de première instance d'Al-Hoceïma a condamné mardi deux militants à vingt ans d'emprisonnement chacun, tandis que quatre autres ont écopé de peines allant d'un à cinq ans de prison ferme, a indiqué jeudi à l'AFP Rachid Benali, l'un des avocats de la défense.
(AFP 09/11/17)
Le Front Polisario a dénoncé mercredi à Alger un récent discours du roi du Maroc Mohammed VI qui a rejeté toute solution au conflit du Sahara occidental autre que le plan d'autonomie marocain de ce territoire. Le Sahara occidental est une ex-colonie espagnole contrôlée par le Maroc, qui l'a annexée en 1975, mais le territoire est revendiqué par les indépendantistes du Front Polisario. Rabat propose une large autonomie sous sa souveraineté pour ce vaste territoire de moins d'un million d'habitants. Le Polisario, soutenu par Alger, réclame un référendum d'autodétermination.
(APA 09/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le responsable du département des études planétaires à la NASA (National Aeronautics and Space Administration,sigle en anglais) , Kamal Oudrhiri, a salué le lancement, mercredi, du premier satellite marocain d’observation de la Terre "Mohammed VI-A", soulignant qu’il consacre ‘’l’entrée du pays dans le cercle très convoité des pays disposant d’une telle technologie". Cité par l’agence officielle Maghreb arabe (MAP), le savant marocain, qui cumule pas moins de vingt ans d’expérience à la NASA, a expliqué que "Mohammed VI-A" permettra aussi de ‘’monitorer les évolutions environnementales, la désertisation et la surveillance des frontières et du littoral’’. "Ce satellite, qui s’inscrit dans la cohérence d’une vision d’ensemble mise en place par le Souverain, réaffirme le leadership du Royaume sur...
(APA 09/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le satellite marocain baptisé ‘’Mohamed VI-A’’, lancé mercredi dernier depuis le centre spatial de Kourou en Guyane française, est d’inspiration uniquement pacifique avec pour principale préoccupation de permettre au royaume chérifien de maitriser sa cartographie et le suivi des activités agricoles de ses habitants. L’observation des changements climatiques et l’évolution de la désertification, la prévention et la gestion des catastrophes naturelles, mais aussi la surveillance des frontières terrestres et maritimes sont les autres missions dévolues au satellite qui peut observer en haute résolution une bande de terre large de 800 km. Premier du genre à être lancé au Maroc, Mohammed VI-A qui pèse plus d’une tonne doit être placé en orbite à environ 700 kilomètres de la...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Peut-on concevoir un sommet entre l’Union africaine (UA) et l’Union européenne (UE) sans la participation de l’un des partenaires majeurs de l’Europe sur le continent africain mais avec celle d’une « République » dont ni l’UE ni l’ONU ne reconnaissent l’existence ? À moins d’un mois de la tenue à Abidjan, les 29 et 30 novembre, du cinquième sommet UA-UE, la question se pose pourtant. À l’origine de ce véritable casse-tête pour le président ivoirien, Alassane Ouattara, hôte de cette rencontre : le changement d’appellation du sommet. Depuis la première d’entre elles, au Caire, en 2000, ces réunions de chefs d’État avaient pour intitulé « sommet Afrique-Union européenne ». N’y participaient que des gouvernements internationalement reconnus, ce qui de facto en excluait la République...
(AFP 09/11/17)
Il reste encore trois billets pour le Mondial-2018 à distribuer dans la zone Afrique: si la Tunisie et le Sénégal sont en ballottage très favorables avant la dernière journée de qualifications, le Maroc et la Côte d'Ivoire vont se départager lors d'une "finale". La Tunisie est toute proche de rejoindre le Nigeria et l'Egypte, les deux premiers pays africains déjà qualifiés pour la Coupe du monde russe. Leaders du groupe A avec trois points d'avance sur la RD Congo, les "Aigles de Carthage" n'ont besoin que d'un match nul face au voisin libyen. Une défaite peut même suffire si les "Léopards" de la RDC échouaient à battre la Guinée, déjà hors course. Le suspense est beaucoup plus important dans le...
(APA 09/11/17)
L’équipe nationale du Maroc est arrivée, mercredi soir à Abidjan où elle rencontrera samedi son homologue de la Côte d’Ivoire dans le cadre de la 6è et dernière journée des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football, Russie 2018, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. L’entraîneur Hervé Renard et ses poulains ont été accueillis à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan par l’Ambassadeur du royaume chérifien en poste en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani et quelques supporters qui ont effectué le déplacement. ‘’C’est un grand match pour le Maroc, c’est un grand match pour la Côte d’Ivoire. C’est un duel qui va être au sommet de la pyramide africaine du football et nous espérons que...
(APA 09/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Entre le réalisme et l'abstrait, les plumes d’une poignée d’artistes africains se sont réunies pour emporter le public de Rabat dans un voyage exploratoire vers les tendances créatives de l'art africain contemporain. Baptisée « l’Afrique en marche », cette exposition initiée par le ministère des Affaires étrangères et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), célèbre la Marche Verte à travers l’étalage de magnifiques œuvres artistiques réalisées par une pléiade d’artistes sénégalais. Plusieurs ambassadeurs de pays africains accrédités au Royaume étaient présents à cet événement culturel par excellence qui se poursuit jusqu’au 20 novembre courant. « Cette manifestation artistique est une occasion de rapprochement, à travers la cristallisation des valeurs communes aux peuples africains, dans leurs luttes pour...
(AFP 08/11/17)
Une fusée Vega a mis sur orbite héliosynchrone (SSO) le satellite d’observation de la Terre Mohammed VI - A pour le compte du Royaume du Maroc, a indiqué mardi soir en Guyane (mercredi à Paris) Arianespace. Le lanceur avait décollé du centre spatial guyanais (CSG) de Kourou à 22h42 locales (01H42 GMT, 02h42 à Paris). La séparation de ce satellite d'une masse d'environ 1,1 tonne est intervenue 55 minutes et 33 seconde après le décollage, a précisé dans un communiqué Arianespace, la société qui commercialise les lancements. Le satellite Mohammed VI - A doit servir notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles,...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Le satellite Mohammed VI-A a été lancé avec succès mardi soir depuis le Centre spatial de Kourou, en Guyane française. Un deuxième est annoncé pour 2018. Ce mercredi 8 novembre, le satellite marocain de télédétection Mohammed VI-A a quitté le Centre spatial de Kourou, en Guyane française, accroché à une fusée italienne, Vega. C’est l’opérateur français Arianespace qui coordonne les opérations. Un envol visible sur les écrans au Maroc à 1h42 GMT. Mohammed VI-A, qui pèse plus d’une tonne, doit être placé en orbite à environ 700 kilomètres de la terre. Il sera rejoint en 2018 par un deuxième satellite. Il a en effet vocation à fonctionner en binôme, pour former le système dit « Pléiades », qui peut avoir...
(Xinhua 08/11/17)
La mission des services du Fonds monétaire international (FMI) qui a mené avec les autorités marocaines des entretiens relatifs à la consultation de 2017 au titre de l'article IV et à la troisième revue de l'accord au titre de la ligne de précaution et de liquidité (LPL), approuvé en juillet 2016, s'est dite, mardi à Rabat, optimiste quant aux perspectives macro-économiques du royaume. S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de cette mission (25 octobre-7 novembre), le chef de la délégation, Nicolas Blancher, a souligné qu'"après la sécheresse de l'an dernier, la croissance économique s'est accélérée et devrait atteindre 4,4% en 2017...
(APA 08/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le satellite marocain de reconnaissance a été lancé avec succès ce mercredi matin à 01h42min31GMT, depuis la base de Kourou, en Guyane française, en Amérique du Sud. Baptisé « Mohammed VI », ce premier satellite marocain, qui a été mis en orbite par une fusée Vega, dispose d’une capacité d’observer une bande de terre large de 800 km en haute résolution. Le satellite est piloté directement depuis le Maroc, précisément, depuis une salle d’opérations spatiales installée non loin de l’aéroport de Rabat. Il permettra au Royaume d’effectuer des suivis en temps réel des opérations de différents domaines d’activité. Fruit d’une collaboration entre la compagnie aérospatiale franco-italienne, Thales Alenia Space et Airbus, le satellite Mohammed VI-A sera utilisé...
(Xinhua 08/11/17)
La 35ème session du Forum des présidents des pouvoirs législatifs d'Amérique centrale et des Caraïbes (Foprel) se tiendra du 14 au 17 novembre au siège du Parlement marocain. Cette réunion, qui se focalisera sur "le rôle des parlements devant la migration intra-régionale", connaîtra la participation notamment de la présidente de l'Union interparlementaire (UIP), la sénatrice mexicaine Gabriela Cuevas Barron et de la présidente de la Chambre des représentants du Belize et présidente temporaire du Foprel, Laura Tucker-Longsworth, indique mardi un communiqué des organisateurs. Cette session du forum des présidents des pouvoirs législatifs d'Amérique centrale et des Caraïbes fournira une plateforme importante pour l'examen de la question épineuse de la migration, à travers des exposés de la Présidente de l'Union interparlementaire...
(Xinhua 08/11/17)
Les travaux de la dixième édition du Forum africain des infrastructures (FAI), se sont ouverts mardi à Marrakech (sud du Maroc) avec la participation de ministres africains chargés des infrastructures et des transports ainsi que des représentants gouvernementaux, des fédérations des travaux publics, des institutions régionales et internationales, et des bailleurs de fonds. Les travaux de cette édition de deux jours, seront axés sur les enjeux du développement des infrastructures de transport dans les pays africains. Les conférences portent notamment sur l'émergence d'une nouvelle génération d'infrastructures et les moyens nécessaires pour accélérer cette dynamique de développement, les modes de gouvernance, le pilotage stratégique de projets, les considérations écologiques, les mécanismes de financement ainsi que l'impact des innovations technologiques et de...

Pages