Lundi 22 Janvier 2018
(Agence Ecofin 15/01/18)
Au Maroc, le pétro-gazier SDX Energy qui est listé sur AIM, vient d’annoncer le démarrage du forage du puits ONZ-7, comme annoncé le 4 janvier dernier. Il s’agit du cinquième puits de son programme de forages qui prendra en compte 9 puits situés sur les permis Sebou, Gharb Center et Lalla Mimouna. Selon un communiqué de la société, les travaux devraient durer entre 10 et 15 jours. Si les résultats y sont satisfaisants, le puits sera automatiquement testé et en fonction du débit, sera relié à l’infrastructure de distribution existante. Cette nouvelle intervient après celle de l’annonce de l’échec de SDX sur la perspective ELQ-1, la quatrième cible du programme qui est située sur le permis Gharb Center. Les réserves...
(AFP 15/01/18)
L'ancien gardien international marocain Hamid Hazzaz, vainqueur de la CAN-1976, est décédé à Fès samedi matin à l'âge de 72 ans à la suite d'un arrêt cardiaque, a-t-on appris de source officielle. Hamid Hazzaz avait été l'un des meilleurs portiers marocains des années 1960-1970 et contribué au sacre du Maroc à la CAN-1976, disputée en Ethiopie, en sortant notamment une tête à bout portant de l'attaquant Aliou Kéita N'Jo Léa à deux minutes de la fin de l'ultime match contre la Guinée. Hamid Hazzaz avait également disputé le Mondial-1970 au Mexique. Remplaçant d'Allal, il a joué le dernier match de groupe...
(AFP 15/01/18)
Le Maroc a démarré en fanfare le Championnat d'Afrique des nations, réservé aux joueurs évoluant sur le continent, en écrasant 4-0 la Mauritanie, samedi en match d'ouverture à Casablanca. Le Maroc, hôte et favori de l'édition 2018, a pourtant souffert avant de trouver l'ouverture par El Kaabi (66e). Mais une fois le premier but marqué, les Marocains ont déroulé tranquillement en trompant trois nouvelles fois le gardien mauritanien. Cette victoire a apporté un peu de baume au coeur des supporters marocains après l'annonce de la disparition de l'ancien gardien international Hamid Hazzaz, à l'âge de 72 ans, le jour même de la cérémonie d'ouverture. Surnommé "L'araignée", il avait remporté avec le Maroc la CAN-1976 après avoir disputé le Mondial-1970. Le...
(AFP 13/01/18)
Le gouvernement marocain a décidé de lancer lundi la libéralisation progressive et contrôlée du dirham marocain, a-t-on appris vendredi de source officielle. La décision a été prise en Conseil de gouvernement vendredi et entrera en vigueur lundi, a indiqué le chef du gouvernement Saad-Eddine Al-Othmani à l'AFP, confirmant des informations de presse. Pour cette réforme voulue par le Fonds monétaire international (FMI), les autorités marocaines préfèrent parler de "flexibilité des changes" avec une bande de fluctuation d'une largeur de 5% (2,5% dans chaque sens contre 0,3% actuellement), plutôt que de libéralisation, assurant qu'"il n'y aura pas de dévaluation".
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'avis de l'avocat général demandant à la Cour de justice de l'Union européenne d'invalider l'accord de pêche entre le Maroc et l'UE a déclenché de nombreuses réactions. Bruxelles qualifie le Maroc de "partenaire stratégique", tandis que l'Espagne réfléchit à des pistes de sorties. L’avis de l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) ouvrant la voie à une possible remise en cause de la validité de l’accord de pêche entre le Maroc et l’UE ne cesse de susciter la polémique. Si la diplomatie marocaine ne s’est pas officiellement prononcée sur cet avis « à caractère consultatif », plusieurs sources marocaines n’ont pas caché leur désapprobation de « la position radicale » adoptée par l’avocat et qui ne...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) fait son entrée en Afrique pour la cinquième édition du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2018), une compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur le continent qui se déroule au Maroc du 13 janvier au 4 février. Ce dispositif a déjà été expérimenté en compétition par la Fédération internationale (Fifa), notamment lors de la Coupe des Confédérations remportée l’été dernier en Russie par l’Allemagne. Il est également utilisé par l’Allemagne et l’Italie dans leurs championnats respectifs, non sans accrocs. Et la France vient d’y goûter en Coupe de la Ligue, tout comme l’Angleterre dans sa « Cup ». Pour la Confédération africaine de football (CAF), cette démarche s’inscrit dans une volonté affichée de se moderniser. Et...
(APA 13/01/18)
APA-Fès (Maroc) - L’ancien gardien de but de l’équipe marocaine de football et du club du Maghreb de Fès durant les années 70 et 80, Hamid Hezzaz est décédé, samedi matin à Fès à l’âge de 72 ans d’une crise cardiaque, apprend-on auprès de son entourage. Feu El Hazzaz, qui a commencé à l’âge de 13 ans, a intégré l’équipe minime du MAS en 1962, avant de jouer dans l’équipe nationale espoir en 1965-1967. Ce n’est qu’en 1968 qu’il a rejoint l’équipe nationale. Natif de Fès en 1946, il était l'un des plus prestigieux gardiens de l'histoire de l'équipe nationale du Maroc avec laquelle il a remporté la Coupe d'Afrique des nations 1976. Il fut également sélectionné pour la Coupe...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Au Maroc, les débarquements de produits de pêche d’origine artisanale et côtière, ont reculé de 5% en 2017 en se chiffrant à 1,2 million de tonnes. C’est ce que révèle l’Office national des pêches (ONP) dans des statistiques récentes. Cette légère baisse en volume a été compensée par une amélioration de la valeur marchande des captures. En effet, indique l’ONP, les recettes générées sont passées de 5,96 milliards de dirhams à 6,28 milliards de dirhams durant la période considérée. Pour rappel, les principaux produits commercialisés de pêche du Maroc, sont les poissons pélagiques et les poissons blancs qui dominent 95% du volume total. Le sous-secteur de la pêche contribue à hauteur de 3% à la formation du PIB marocain. Le...
(Agence Ecofin 12/01/18)
La Commission nationale des investissements du Maroc présidée par le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a approuvé ce mercredi 48 projets de conventions d'investissement et d'avenants aux conventions d'investissement, dans différents secteurs d’activités. D’un montant global de 32,32 milliards de dirhams (environ 3,4 milliards $), ces projets d’investissements devraient permettre la création de 20 142 emplois dont 6 190 emplois directs et 13 952 emplois indirects. En termes de volume, le secteur de l'Industrie occupe la première place avec des investissements de l'ordre de 18,97 milliards de dirhams (environ 2 milliards $), soit 59 % du total des investissements approuvés. Vient ensuite le secteur du dessalement d'eau de mer avec 3,46 milliards de dirhams (environ 370 millions $)...
(Jeune Afrique 12/01/18)
La capitale économique du royaume dispose enfin de sa première brigade communale. Sa mission ? Veiller à la sécurité, la salubrité et le respect des règles de l'urbanisme et de l'espace public. Casablanca a désormais sa police administrative. En effet, les premières brigades, dont les agents ont prêté serment début janvier, sont opérationnelles depuis quelques jours. Il aura fallu attendre un an après l’annonce du maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari. En octobre 2016, il avait en effet déclaré que cette police allait être créée « pour bientôt ».
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le groupe financier marocain Attijariwafa Bank a lancé une nouvelle filiale dénommée Attijari Global Research (AGR). Il s’agit d’une société anonyme qui fonctionnera comme un centre de recherche dédié aux marchés africains. Cette nouvelle entité couvrira les thématiques liées à la macro-économie, aux taux de change, aux actions, aux matières premières ainsi qu’à l’élaboration des stratégies d’allocation d’actifs au niveau du Maroc, de l’UEMOA, de la CEMAC, ainsi que de l’Egypte et de la Tunisie. Rappelons que le groupe Attijariwafa Bank qui est détenu à 47,9 % par la holding d’investissement marocaine SNI, se place en droite ligne avec la stratégie d’expansion africaine impulsée par le royaume. De nombreux acteurs du secteur de l’investissement demeurent en quête d’informations stratégiques sur...
(AFP 12/01/18)
Les Berbères, dont la fête de Nouvel An, "Yennayer", est décrétée jour férié vendredi en Algérie, une première au Maghreb, regroupent des populations autochtones d'Afrique du Nord qui revendiquent une plus large reconnaissance identitaire et culturelle. Les Berbères dont la présence est antérieure à l'arabisation et l'islamisation se nomment eux-mêmes "Imazighen", pluriel de "Amazigh" qui signifie "homme libre" dans leur langue, le tamazight, différente de l'arabe. Les Berbères sont présents dans plusieurs pays du Maghreb et au Sahara. ALGERIE Le pays compte 10 millions de Berbérophones, soit environ un quart de la population et lutte de longue date pour des revendications identitaires, longtemps niées par l'Etat qui s'est construit autour de l'arabité. Majoritairement concentrés en Kabylie (est d'Alger), les Berbères...
(APA 12/01/18)
APA-Casablanca (Maroc) - Un total de 1,395 kilogramme de cocaïne a été extrait, jeudi, des intestins d’un ressortissant nigérian à l’hôpital universitaire Ibn Rochd à Casablanca, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Soupçonné de trafic de cocaïne, ce ressortissant nigérian a été interpellé le 4 janvier à son arrivée à l’aéroport international Mohammed VI de Casablanca à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo, précise la DGSN dans un communiqué. Le mis en cause a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital au CHU en vue d’extraire les capsules de cocaïne de ses intestins. Quelque 74 capsules contenant au total 1,395 kg de cocaïne ont été extraites des intestins de ce ressortissant nigérian qui a été...
(APA 12/01/18)
APA-Rabat (Maroc) - Les membres du Comité exécutif de la Confédération africaine de football tiendront une réunion au Maroc où sortiront d’importantes décisions relatives à la réorganisation du football africain, rapporte le quotidien +Al Akhbar+ dans sa livraison à paraitre vendredi. Cette réunion, qui aura lieu en marge de la cérémonie d’ouverture samedi du Championnat d’Afrique des joueurs locaux, débattra de plusieurs réformes concernant toutes les compétitions continentales (CAN, CHAN, Coupe de la CAF, Champion’s League). Ainsi, pour le Championnat d’Afrique des nations, il est proposé de ne plus considérer comme «professionnels» les joueurs africains évoluant en dehors de leur pays, mais opérant dans un championnat africain. Selon le quotidien arabophone, nombre d’entraîneurs et cadres de la CAF ont proposé...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Mediterrania Capital Partners, une firme de private equity focalisée sur les investissements de croissance en Afrique subsaharienne et au Maghreb, est annoncée sur deux engagements dans des pays du Maghreb, a pu constater l'Agence Ecofin de sources concordantes. L'une des opérations est le huitieme investissement réalisé sous son deuxième fonds (MC Fund II) et concerne une prise de participation dans le capital du groupe scolaire français René Descartes, opérant en Tunisie. La taille et la valeur de cet engagement n'ont pas été divulguées. L’entreprise s’est contentée de dire que l’initiative lui permet de se renforcer dans le secteur éducatif au Maghreb. La deuxième opération n'est pas encore officiellement annoncée par Mediterrania Capital, mais a été divulguée par plusieurs médias marocains...
(AFP 11/01/18)
Des proches de victimes se sont rassemblés mercredi dans la ville marocaine de Fès, pour exiger la peine maximale contre un quinquagénaire français accusé d'agression sexuelle sur des mineures. "C'est une honte !", "nous réclamons la peine maximale pour le pédophile français", ont notamment scandé ces quelques dizaines de manifestants, selon des images diffusées par les médias marocains. Ce ressortissant français de 58 ans, interpellé début janvier dans la ville touristique de Fès (centre), est poursuivi pour des agressions sexuelles présumées sur deux mineures âgées de 10 et 13 ans, selon le quotidien marocain l’Économiste. Il avait été interpellé dans un atelier de couture de la vieille ville en possession d'un "objet en plastique utilisé dans des simulations à caractère...
(AFP 11/01/18)
La recrudescence de la leishmaniose cutanée, une maladie parasitaire transmise par la piqûre d'un moucheron, suscite l'inquiétude dans le sud du Maroc et mobilise le ministère de la Santé, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Plus de 3.000 cas ont été recensés ces derniers mois dans la région de Drâa-Tafilalet - située aux portes du désert, par-delà les massifs de l'Atlas-, a déclaré à l'AFP le Dr Bouhout Souad, chef du service "Maladies Parasitaires" à la Direction Épidémiologie du ministère de la Santé. "Nous observons une augmentation du nombre de patients atteints dans cette région (...) c'est un problème de santé publique", alerte le Dr Souad en précisant que d'autres régions sont touchées à "des degrés moindres". Cette affection, qui...
(Jeune Afrique 11/01/18)
Après son avis controversé sur l'accord agricole en 2016, la juridiction européenne doit se prononcer sur la légalité de l'accord de pêche. Nouveaux tracas pour la diplomatie marocaine ? Les relations entre le Maroc et l’Union européenne (UE) sont loin d’être un long fleuve tranquille. Après avoir frôlé la rupture diplomatique en 2016 à cause du statut du Sahara occidental dans leur accord agricole, un autre motif d’embarras vient de faire surface ce mercredi 10 janvier devant la Cour de justice de l’UE (CJUE). Cette fois, c’est l’accord de pêche qui est en jeu. Dans un avis, l’avocat général auprès de cette Cour a estimé que cet accord de pêche conclu entre l’UE et le Maroc « est invalide du...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Une nouvelle manifestation de l’ambition du groupe Attijariwafa à pénétrer les marchés d’Afrique anglophone, s’est une fois de plus manifestée, à travers la signature d’un protocole d’accord avec le groupe Ghana Commercial Bank, le leader de son secteur au Ghana. Selon les termes de cet accord, les deux institutions vont fonctionner comme des banques correspondantes. Elles ouvriront des comptes en devises, l’une chez l’autre, pour effectuer certaines opérations de change. Les clients d’Attijariwafa Bank présents au Ghana, pourront utiliser GCB pour réaliser leurs opérations bancaires et vice-versa. Les deux banques prévoient également de consolider les transactions bancaires entre le Ghana et le Maroc et envisagent explorer d’autres domaines tels que la banque de détail, l’assurance, le crédit à la consommation...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Au Maroc, la filière des fruits rouges (fraise, myrtille et framboise) vient de mettre sur pied un nouvel organisme pour son développement. Dénommée « Fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges (INTERPROBERRIES MAROC-IPBM) », l’organisation qui rassemble aussi bien les producteurs que les exportateurs ambitionne de contribuer à l’essor du sous-secteur ainsi qu’à sa promotion. Plus spécifiquement, celle-ci devrait notamment s’accentuer sur divers points allant de la formation technique des acteurs à la commercialisation interne et externe (notamment la mise en œuvre des normes sanitaires et phytosanitaires et la prospection de nouveaux marchés), en passant par les activités destinées à accroître la valeur ajoutée de la filière. La culture des fruits rouges se pratique sur près de 8 900 ha dont...

Pages