Dimanche 20 Août 2017
(Agence Ecofin 17/08/17)
Depuis le 15 aout au Maroc, la loi n° 88-13 est désormais opposable aux sites électroniques. Le régulateur marocain avait donné un an, à compter de la promulgation de la loi (10 aout 2016), aux gestionnaires de médias en ligne pour se conformer aux dispositions de ce texte, le premier à prendre en compte la presse électronique au Maroc. D’après le nouveau code, les médias en ligne doivent déclarer leur création au tribunal. La déclaration doit être effectuée trente jours avant la date prévue pour le lancement. Le nouveau code de la presse prévoit que les médias électroniques n’ayant pas déclaré leur création seront interdits de parution jusqu’à l'accomplissement des formalités. Les médias non déclarés devront payer une amende d’environ...
(La Tribune 17/08/17)
En 50 ans, la Tunisie est le pays qui a profité le plus du financement de la Banque africaine de Développement (BAD). La BAD a financé plus de 450 projets de transport en Afrique entre 1967 et 2017 dont 14 projets seulement en Tunisie, qui a reçu une somme de 2,7 milliards de dollars de financements durant cette période. Au niveau maghrébin, les aides ont profité beaucoup plus à la Tunisie et au Maroc qui ont reçu respectivement 2,7 milliards de dollars et 2 milliards de dollars. Ils sont suivis par la Mauritanie qui a bénéficié de 90 millions de dollars. Concernant la nature de ces projets de transport qui ont profité aux pays du continent, la banque africaine précise...
(Bladi 17/08/17)
Sous le coup d’un mandat d’arrêt international, un prince saoudien a été arrêté la semaine dernière suite à un banal accident de la route à M’diq. Détenteur d’un passeport diplomatique, l’homme a été à l’origine d’un accident de la route jeudi dernier, rapporte le journal Assabah. Après les vérifications d’usage par la police, il s’est avéré qu’il était recherché par les autorités de son pays. Agé d’une vingtaine d’années, il a d’abord été conduit au commissariat de Tétouan avant que les autorités ne décident son transfert à Rabat pour des vérifications plus poussées. Toujours selon la même source, l’homme a été placé en détention et une décision doit être prise par la Cour constitutionnelle concernant une éventuelle extradition vers son...
(Libération (ma) 17/08/17)
C'est une bonne nouvelle qui devrait réjouir les acteurs et professionnels du secteur touristique au Maroc. Selon la société d'études Forwardkeys, le Royaume s’est hissé à la troisième place des pays ayant attiré le plus grand nombre de touristes internationaux en Afrique. A en croire l'agence spécialisée dans les données touristiques, le Maroc a attiré 11% de touristes internationaux arrivés sur le continent à fin juillet 2017. Il est devancé par l’Afrique du Sud et l’Egypte qui ont pris respectivement 18% et 13% des parts de marché de ce segment. En outre, le pays figure parmi les trois pays du continent qui ont enregistré les plus fortes progressions durant cette même période, soit 20,5%. Juste après la Tunisie et l’Egypte...
(Bladi 17/08/17)
Après quelques jours d’accalmie, les températures au Maroc devraient sensiblement augmenter à partir de ce mercredi 16 août où les températures devraient atteindre 46 degrés. Dans un bulletin d’alerte, la Direction de la météorologie nationale (DMN) indique que les températures maximales seront comprises entre 41 et 46 degrés dans le sud et le nord-est des provinces sud et le Sud-est, entre 38 et 42 degrés sur les plaines de Tadla, Rhamna, Tensift, le Sud de l’Oriental et l’intérieur du Loukkos, du Gharb, de Chiadma, du Souss et des provinces sud. Le Saiss, les plateaux des phosphates et d’Oulmès, le nord de l’Oriental, et l’intérieur de la Chaouia, de Doukkala et d’Abda enregistreront des températures comprises entre entre 33 et 37...
(Le Monde 16/08/17)
Des associations jugent « inapplicables » les mesures censées protéger les droits des jeunes travailleuses et dénoncent une légalisation de l’emploi des mineures. Le porte-parole du gouvernement marocain n’a pas caché sa fierté lorsqu’il a annoncé, jeudi 3 août, l’adoption de deux décrets relatifs aux conditions de travail des employées de maison âgées de 16 à 18 ans. Présentés comme une avancée significative dans la protection des droits pour les jeunes travailleuses, les décrets ont toutefois suscité une vague d’indignation du côté des associations, qui regrettent des mesures « inapplicables » et « une loi prétexte » pour légaliser l’emploi des 16-18 ans. « Sous couvert de protéger les mineures, on légalise leur travail en douce. Ces décrets sont une...
(Autre média 16/08/17)
Le consul du Maroc à Almeria, Hichame Dehane, a été victime d’una agression physique par un autre citoyen marocain. Le 28 juillet 2017, le consul marocain se trouvait dans son bureau lorsque Adil, un migrant marocain résidant en Norvège s’est présenté pour réclamer le renouvellement de son passeport dont le délai de livraison a dépassé le temps habituel. La victime s’en est sorti avec un bras cassé et se trouve dans l’incapacité de travail depuis la date de l’agression. Cet incidetn s’inscrit dans le cadre des faits sans précédent et constitue une preuve flagrante de l’état d’esprit du citoyen marocain, exaspéré par la corruption de son administration.
(Xinhua 16/08/17)
La presse marocaine a fait valoir mardi que le Maroc et la Tunisie sont en tête des bénéficiaires des financements de la Banque africaine de développement (BAD) liés au transport au cours des cinquante dernières années. Entre 1967 et 2017, les deux pays ont reçu respectivement 2,7 milliards et 2 milliards de dollars, selon un décompte rendu public récemment par l'institution financière panafricaine, à l'occasion du cinquantenaire du premier projet financé par le groupe. Ils sont suivis, ajoute le document, des pays d'Afrique orientale que sont le Kenya, la Tanzanie et l'Ethiopie, lesquels ont reçu, chacun, durant la même période, des financements dépassent 1 milliard de dollars. Le rapport observe qu'en 50 ans d'existence, la BAD a financé plus de...
(Jeune Afrique 16/08/17)
Un an après son lancement, Africa Morocco Link revendique déjà le rang de premier transporteur de passagers entre Tanger Med et Algésiras. Et nourrit de grandes ambitions pour l’avenir. La privatisation de la Compagnie marocaine de navigation (Comanav) et les déboires judiciaires du repreneur de sa branche de transport de voyageurs, Comarit, avaient entraîné la disparition du pavillon marocain dans le détroit de Gibraltar. Une situation aberrante pour un pays qui accueille chaque année dans ses ports méditerranéens un million de véhicules et quelque 4 millions de passagers, dont la plupart sont des Marocains résidant à l’étranger qui rentrent au pays pour les vacances. À la tête d’un consortium d’investisseurs marocains, BMCE Bank of Africa a mis un terme à...
(2M 16/08/17)
Le géant porte-conteneurs panaméen "Oscar", en provenance de la Malaisie, a traversé lundi le canal de Suez à destination du Maroc avec des cargaisons de 196.000 tonnes. Le porte-conteneurs battant pavillon du Panama "Oscar", qui était en provenance de la Mer rouge, a traversé, lundi, le canal de Suez à destination de la Méditerranée, avec à bord 19.244 conteneurs (196.000 tonnes), a déclaré une source responsable au sein de l'Autorité du canal, citée par l’agence de presse MENA. Une locomotive géante de l'autorité a accompagné le navire pendant sa traversée du canal, qui a duré environ 11 heures, a indiqué la même source. Le porte-conteneur "Oscar", fabriqué par "Daewoo" pour un coût estimé à environ 140 millions de dollars, a...
(2M 16/08/17)
Une bien maigre moisson. Avec une seule médaille en argent, la délégation d'athlètes marocains est repartie bredouille de Londres. Entamée le 4 Août, l'édition 2017 des mondiaux d’athlétisme de Londres s'est clôturée ce dimanche. Représenté par une délégation de 12 sportifs, le Royaume a achevé cette compétion internationale avec une seule médaille en argent raflée par Soufiyane Bakkali sur le 3.000m steeples. Le jeune coureur de 21 ans s'est imposé comme la révélation de cette édition. Bekkali a notamment promis au public marocain davantage de titres à l’avenir, affichant sa volonté de hisser haut le drapeau du royaume lors des manifestations sportives internationales. Accumulant les médailles et les titres internationaux, le Maroc a auparavant occupé les podiums des précédentes éditions...
(Aujourd'hui le Maroc 16/08/17)
Le Maroc a pris part aux Championnats du monde d’athlétisme qui se sont déroulés à Londres du 7 au 13 août. Pour cette seizième édition, le Royaume était représenté par 15 athlètes dans différentes disciplines. Cependant, les résultats ne se sont pas élevés au niveau des espérances du public qui attendait que les nouveaux athlètes redorent le blason de l’athlétisme national. Le Maroc allait rentrer bredouille de Londres. Fort heureusement, le jeune Soufiane Bakkali sauve la mise avec une médaille d’argent qui vaut son pesant d’or. Le jeune athlète de 21 ans s’était illustré en décrochant la deuxième place à la finale de l’épreuve du 3.000m steeple. La nouvelle star montante, sacré vice-champion du monde, a bouclé la distance en...
(AFP 14/08/17)
Les autorités marocaines ont rejeté lundi les accusations de l'organisation Reporters sans frontières (RSF) selon lesquelles elles entravaient la couverture du mouvement de contestation à Al-Hoceïma dans la région du Rif (nord). RSF avait dénoncé en juillet "l'attitude des autorités", en affirmant avoir "recensé de nombreuses violations de la liberté d'informer" dans cette région du Maroc secouée par des protestations populaires depuis octobre 2016. Dans un communiqué, le ministère marocain de la Culture et de la communication a démenti les allégations "infondées et manquant de crédibilité et de preuves" de RSF et dénoncé "le caractère partial de l’évaluation faite par cette organisation de la réalité de la liberté de presse et d’expression au royaume". Selon lui, les journalistes marocains et...
(AFP 14/08/17)
Dans un pays qui se veut chantre d’un islam tolérant et où les femmes n’ont pas l’obligation de porter le voile, marcher seule dans la rue relève parfois du parcours de la combattante. La question du harcèlement des femmes au Maroc a rebondi après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant une horde de jeunes hommes traquer une jeune femme marchant seule dans la rue. La séquence dure une dizaine de secondes : on y voit une femme habillée en jean et T-shirt, visiblement prise de panique, poursuivie par de nombreux hommes qui tentent...
(Le Nouvel Observateur 14/08/17)
Le nord du Maroc est en ébullition. Une colère nourrie par des décennies de défiance vis-à-vis des autorités. Voyage au cœur de cette région frondeuse. Voilà neuf mois qu'Al-Hoceima se révolte. Neuf mois que la petite ville du Rif pleure Mouhcine Fikri, ce vendeur de poissons écrasé dans une benne à ordures sous les yeux des policiers. Ce drame, les Rifains l'ont érigé en symbole de la manière dont le pouvoir marocain les traite depuis des décennies. Dans les manifestations, à côté des photos de Mouhcine, les protestataires brandissent le portrait d'Abdelkrim al-Khattabi, le héros de la lutte contre les colonisateurs français et espagnols. Le 20 juillet, ils défilaient une nouvelle fois pour exiger une enquête impartiale sur la mort...
(Financial Afrik 14/08/17)
Sur l’année 2016, les investisseurs étrangers détenaient 192 milliards de dirhams (20 milliards d’euros environ) sous forme d’actions à la Bourse de Casablanca. D’après le tout dernier rapport de l’Autorité marocaine des marchés (AMC), ce volume, sur une capitalisation boursière de 583 milliards de dirhams, est assez édifiant. La catégorie d’investisseurs étrangers détient 32,97% du marché actions. Quoique importante, cette proportion s’inscrit en diminution par rapport à l’année précédente (34, 38%). Selon le rapport, l’essentiel de l’investissement étranger se fait sous forme de participations stratégiques. Cette option représente 91% des investissements. L’investissement étranger dans le flottant des entreprises cotées représente 2,77% de la capitalisation boursière et 12,73% de la capitalisation flottante. Quant à l’encours des titres de créance détenus par...
(L'Expression (alg) 14/08/17)
La Fédération marocaine de football avait annoncé vendredi dernier repartir pour une cinquième campagne de candidature à l'organisation du Mondial de football, pour l'édition 2026, après celles de 1994, 1998, 2006 et 2010. Le président de la Confédération africaine de football, le Malgache Ahmad Ahmad, a appelé avant-hier les pays africains à soutenir la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde 2026. Dans un communiqué diffusé sur le site de la CAF, Ahmad Ahmad a appelé les fédérations africaines à «unir leur efforts pour un soutien franc et massif» à la candidature marocaine, se disant «prêt à initier un rassemblement des forces vives du football africain pour convaincre la communauté mondiale, du bien-fondé et de l'opportunité de...
(Financial Afrik 14/08/17)
Abdellatif Jouhari serait nommé Conseiller de SM le Roi Mohammed VI, rapporte la newsletter Challenge.ma. Après 13 années passées à la tête de Bank Al-Maghrib, durant lesquelles il a eu à faire face aux conséquences de la crise des subprimes, du printemps arabe et, entre autres, à des réformes courageuses, le banquier et économiste va rejoindre le “war room” de Mohammed VI. L’ex-ministre de l’Économie et des Finances, Salaheddine Mezouar, également ex-président du Rassemblement National des Indépendants (RNI) et président de la COP22, deviendrait le nouveau Wali de Bank Al-Maghrib, croit savoir Challenge.ma. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/08/13/maroc-changement-imminent-a-ban...
(Financial Afrik 14/08/17)
Moulay Hafid Elalamy ne détient plus directement une action dans le groupe Saham. Le promoteur a franchi à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital de ladite société, rapporte un avis de l’Autorité marocaine des marchés. L’opération, réalisée jeudi 3 août dernier, a concerné 210.501 actions au cours unitaire de 1.450 DH, soit une collecte totale de 305 millions de dirhams. A la suite de cette transaction, celui que l’on surnomme par ses initiales, “MHE”, n’est plus actionnaire direct de la compagnie. Le trader reste cependant, indirectement, à travers Saham Finances (société dont il a le contrôle à travers Saham S.A.), détenteur de 2.407.740 droits de vote de Saham assurance, soit 58,48%, ce qui fait de...
(Financial Afrik 14/08/17)
Hightech Payment Systems (HPS) s’implante à Singapour afin de raffermir les relations avec sa clientèle asiatique. L’éditeur de solutions de paiement électronique a porté le choix sur Singapour du fait d’un positionnement stratégique à même de soutenir la politique de développement du Groupe sur le continent. « La nouvelle implantation à Singapour vient soutenir la stratégie d’expansion et de développement du Groupe HPS sur le continent asiatique, en renfort à ses bureaux de Casablanca, Paris, Aix-en-Provence et Dubaï » a exprimé HPS dans une communication. Pour rappel, HPS est cotée à la Bourse de Casablanca depuis 2006 et compte aujourd’hui plus de 400 ingénieurs et experts. Son portefeuille client est composé d’institutions financières, de processeurs, de switchs nationaux et internationaux...

Pages