Mercredi 13 Décembre 2017
(AFP 12/12/17)
Le Maroc a signé lundi à Casablanca une série de conventions d'investissement avec des constructeurs automobiles français pour le développement d'un tissu d'équipementiers automobiles représentant plus d'un milliard d'euros d'investissements. Ces conventions portent sur l'implantation de 26 usines de sous-traitants, principalement pour le compte des groupes français Renault et PSA Peugeot Citroën, pour des investissements d'"1,23 milliard d'euros" et la création de "11.568 emplois directs", a annoncé le ministre marocain de l'Industrie, Moulay Hafid Elalamy, à Casablanca (ouest).
(APA 12/12/17)
APA-Casablanca (Maroc) - Le Roi Mohammed VI a présidé, lundi à Casablanca, la cérémonie de lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile, d’un montant global de près de 1,5 milliard de dollars (13,78 milliards DH). Ces nouveaux investissements attestent du positionnement affirmé du secteur industriel du Royaume sur des activités à haute valeur ajoutée, ainsi que de la confiance d’opérateurs internationaux de renom dans le programme industriel national. Ils témoignent aussi du changement de dimension industrielle à l’œuvre au Maroc qui migre ostensiblement vers un modèle économique solide confortant sa marche vers le concert des nations émergentes. Selon le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, 26 usines automobiles seront...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Avant de s'envoler à Paris pour assister au sommet mondial sur le climat, le roi du Maroc a ordonné de nouvelles sanctions qui ont touché des agents du très influent ministère de l'Intérieur. Le motif avancé reste le même : la reddition des comptes. Un communiqué royal aux allures de couperet est à nouveau tombé ce lundi 11 décembre. Il annonce que le roi Mohammed VI a ordonné de nouvelles sanctions à l’égard de 180 fonctionnaires du ministère de l’Intérieur...
(APA 12/12/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile, d’un montant global de 13,78 milliards de dirhams (MMDH), « des investissements attestent du positionnement affirmé du secteur industriel du Royaume sur des activités à haute valeur ajoutée, ainsi que de la confiance d’opérateurs internationaux de renom dans le programme industriel national ». Ces investissements lourds « attestent aussi du changement de...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Après plusieurs mois de suspense, le verdict est tombé : le secrétaire général sortant du PJD n'a pas pu briguer un troisième mandat. C'est Saadeddine El Othmani, actuel chef du gouvernement, qui a pris sa suite, ce dimanche 10 décembre, après un vote serré et d'intenses débats. Un nouveau camouflet pour le Premier ministre déchu, qui voit son étoile pâlir un peu plus. «Intaha l’kalam » (qui peut se traduire par « la messe est dite »). La formule fétiche...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Maintenant qu'il a été évincé de la tête du PJD, siège désormais occupé par Saadeddine El Othmani qui vient d'être élu secrétaire général, que va faire Abdelilah Benkirane ? La question est sur toutes les lèvres. Et, quand elle est adressée au principal intéressé, celui-ci vous sert une de ces réponses sibyllines dont il a le secret. « Ma mission au sein du parti a pris fin sur décision du conseil national. Quant à l’avenir, seul Dieu le connaît. » Avant...
(APA 12/12/17)
APA-Rabat (Maroc) - Les services sécuritaires marocains ont a réussi, en 2017, à démanteler neuf structures terroristes, neutraliser 186 terroristes présumés et arrêter 20 les personnes ayant regagné le Maroc après un passage dans un foyer de tension. Ces chiffres, confortés par l’absence totale de tentatives de ralliement des rangs de Daesh, portent ainsi le nombre de cellules démantelées par le Bureau central marocain d’Investigations judiciaires (BCIJ), depuis sa création en 2015, à 49 structures ayant projeté des actions dévastatrices...
(La Tribune 12/12/17)
L’usine construite par le groupe Siemens Gamesa a été inaugurée au mois d’octobre dernier. Installée à Tanger au nord du Maroc, elle vient de livrer sa première pale d'éolienne destinée à l’export. A peine installée au Maroc au mois d'octobre dernier face aux hautes montagnes de Chrafate près de Tanger, l'usine de Siemens Gamesa livre déjà sa première pale d'éolienne. Destinée à l'export, cette pièce «monumentale» qui mesure 63 mètres de longueur et pèse 17 tonnes partira de la zone...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Que s'est il passé entre octobre 2016, et la reconduction de Benkirane au poste de Premier ministre, et novembre 2017, avec son éviction programmée de la tête du PJD ? • 10 octobre 2016 Quarante-huit heures après l’annonce des résultats définitifs des législatives, Abdelilah Benkirane est reconduit comme chef du gouvernement. Il a déjà une idée de la composition de sa future majorité, avec un Istiqlal et un PPS acquis à sa cause. Mais il lui faut aussi l’appui de...
(Agence Ecofin 12/12/17)
La compagnie minière Kasbah Resources a annoncé mardi qu’elle révisera l’étude de faisabilité définitive (DFS) de son projet d’étain d’Achmmach, au Maroc. En effet, explique-t-elle, elle a identifié un certain nombre de possibilités d’optimisation capables d’améliorer sensiblement les économies et réduire les risques. Lesdites possibilités concernent principalement les infrastructures du site minier, le broyage, le concassage et le tri du minerai. La société a indiqué qu’elle effectue déjà des tests pour la mise en œuvre de ces améliorations, et que...
(Le Point 12/12/17)
Convocation d'un ambassadeur américain, vague de manifestations, appel au boycott des produits américains... L'opinion arabe marque sa désapprobation de la décision de Trump. Donald Trump a réussi un tour de force. Unir les peuples arabes. En ces temps de discorde, de lutte entre Iran et Saoudiens par conflits régionaux interposées, entre chiites et sunnites, de guerre au Yémen (provoquée par l'Arabie saoudite), de Syrie ensanglantée, de tentative ratée d'isoler le Qatar par un quintette de pays du Golfe (rejoint par...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Au Maroc, SDX Energy enchaine les succès dans le cadre de son programme de forages en cours. Lundi, la société a annoncé avoir mis la main sur un nouveau gisement gazier dans le puits KSR-16, logé sur le permis Sebou. Démarrées le 24 novembre dernier, les activités ont permis d’atteindre une profondeur totale de 1 896 mètres. Une colonne de 14,2 mètres de gaz naturel y a été rencontrée dans la formation de Hoot. Selon un communiqué de SDX, le...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Le Maroc a procédé au lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile, pour un montant global de 13,78 milliards de dirhams (environ 1,45 milliards $). C’était ce lundi 11 décembre 2017 à Casablanca, en présence du Roi Mohammed VI. A cet effet, cinq documents relatifs à des conventions d’investissement ont été signés avec des constructeurs et équipementiers automobiles français pour l'implantation de 26 usines de sous-traitants automobiles. Celles-ci permettront la création de 11 568 emplois directs. Ainsi,...
(La Tribune 12/12/17)
En marge du Forum Africa 2017 qui s’est tenu du 7 au 9 décembre à Sharm El Sheick en Egypte, le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank et Afreximbank ont signé un mémorandum d’entente visant à développer les flux commerciaux et les investissements en Afrique. A travers cet accord, les deux établissements bancaires panafricains s’engagent à conjuguer leurs efforts pour mobiliser des fonds auprès des bailleurs internationaux en faveur de projets structurants ainsi qu’à renforcer leur collaboration pour mieux servir leurs...
(APA 12/12/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Groupe Banque populaire du Maroc a dépassé la barre du millionième client sur le segment de la diaspora marocaine (Marocains du monde, MDM). Pour fêter cette grande marque de confiance, la Banque Populaire a organisé, le lundi 4 décembre dernier, à Paris, un spectacle en faveur de la communauté MDM, baptisé « Bladi Comedy Show », rapporte une note d’information transmise, mardi, à APA. Une soirée sous le signe du rire et de la détente...
(AFP 11/12/17)
Le chef du gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani, issu du parti Justice et développement (PJD), a été élu dimanche secrétaire général de cette formation islamiste, à la tête du gouvernement de coalition au Maroc depuis 2011. M. El Othmani, 61 ans, a été élu à l'issue d'un congrès de son parti, a indiqué le PJD sur son site internet. Il succède à l'ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, patron incontesté du PJD depuis 2008 et poids lourd de la...
(Jeune Afrique 11/12/17)
L'actuel chef du gouvernement remplace Abdelilah Benkirane au terme d'un débat mouvementé. Le patriarche a été officiellement écarté, mais il reste en embuscade... Habemus imam. La fumée blanche qui est sortie dimanche 10 décembre du complexe Moulay Abdellah de Rabat n’avait rien de surprenant mais elle annonçait un nouveau cap dans la vie des islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD). Saadeddine El Othmani a été élu secrétaire général de cette formation en remplacement d’Abdelilah Benkirane. Ainsi...
(APA 11/12/17)
APA-Rabat (Maroc) - L’actuel Chef de gouvernement, Saâdeddine El Othmani a été élu, ce dimanche à Rabat, nouveau Secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), qui conduit la coalition gouvernementale. El Othmani, qui avait déjà occupé le poste de Secrétaire général en 2004, a obtenu 1006 voix, contre 912 à son rival le Maire de la ville de Fès, Driss El Azami, lors du 8ème congrès du parti. Dans une allocution de circonstance, le nouveau secrétaire...
(AFP 11/12/17)
Le Maroc a signé samedi un protocole d'accord avec le constructeur automobile chinois BYD pour l'implantation d'une usine de voitures électriques près de Tanger (nord), la première du genre dans ce pays, a-t-on appris de source officielle. Après les groupes français Renault et Peugeot, BYD ("Build Your Dreams") est le troisième constructeur automobile à poser pied dans ce pays du Maghreb. Le protocole d'accord, signé au palais royal de Casablanca (ouest) en présence du roi Mohammed VI et du PDG...
(La Tribune 11/12/17)
C’est une nouvelle qui a sonné comme un coup de tonnerre pour les observateurs du secteur automobile. Samedi, le premier constructeur mondial de véhicules électriques, le chinois BYD, a signé en présence du Roi Mohammed VI, un protocole d’accord scellant l’installation à Tanger d’un « écosystème » de mobilité composé de plusieurs usines. Après Renault et PSA, le Royaume Chérifien accueille donc sur son sol un troisième constructeur, venant cette fois de l’empire du milieu, et confirmant ainsi son positionnement...

Pages