Samedi 18 Novembre 2017
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le Premier ministre marocain, Saâdeddine El Othmani (photo), a annoncé l’organisation prochaine d’un dialogue national sur le foncier. Il s’exprimait, le 14 novembre dernier, devant la Chambre des conseillers, la chambre haute du parlement marocain, dans le cadre de la séance mensuelle de questions orales au gouvernement. « Le but est d’améliorer la rentabilité et l’efficience de la politique foncière publique à travers un diagnostic global de l'état du foncier pour déceler les contraintes empêchant ce secteur de jouer le rôle qui lui échoit aux niveaux économique et social ainsi que pour proposer les grandes orientations d’une politique foncière intégrée et efficiente», a notamment expliqué M. El Othmani, selon des propos rapportés par Maroc Agence...
(Agence Ecofin 18/11/17)
La Caisse Centrale de Garantie (CCG), une institution financière basée au Maroc projette de lancer un fonds d’investissement spécialisé dans le financement des entreprises en difficulté. Précisément, ces fonds dits de retournement, permettent aux sociétés qui en ont besoin, d’obtenir les financements pour éviter une liquidation. La CCG fait ainsi une percée dans un domaine totalement négligé au Maroc. Les firmes locales de private equity hésitent très souvent à prendre des risques dans la mise en place de fonds de retournement. Il sera donc plus difficile pour la CGG de convaincre des partenaires à la suivre. Rappelons qu’au mois d’octobre 2017, cette structure financière a lancé le Fonds Innov Invest destiné à soutenir des start-up innovantes en phase de création...
(AFP 17/11/17)
Le Premier ministre français Édouard Philippe a centré jeudi sa première visite au Maroc sur les moyens de soutenir les percées économiques en Afrique en partenariat avec son "allié historique". La coopération antiterroriste, notamment face à la menace posée par le retour des combattants de Syrie et d'Irak, constitue aussi une priorité pour Paris et Rabat, selon la déclaration finale publiée à l'issue des rencontres officielles. Les deux pays y réaffirment également leur engagement à combattre la radicalisation et l'obscurantisme.
(Jeune Afrique 17/11/17)
Les échanges économiques entre les deux pays, la signature d'accords dans les domaines portuaire ou numérique, ou encore la future école des Arts et métiers à Zenata étaient au menu de ce deuxième jour de visite du Premier ministre français dans le Royaume chérifien. Ce deuxième jour de visite du Premier ministre français a été marqué d’une forte empreinte économique. Après le dépôt d’une gerbe au mausolée Mohammed V, le premier ministre s’est rendu, en compagnie de son homologue Saadeddine...
(APA 17/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - La France par la voix de son Premier ministre français, Édouard Philippe, a réaffirmé, jeudi, son soutien au plan marocain d'autonomie comme base « sérieuse » et « crédible » en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara. Paris a également réitéré son soutien aux efforts déployés dans le cadre des Nations-unies pour parvenir à une solution politique à cette question, souligne la déclaration finale sanctionnant les...
(APA 17/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Conscients du potentiel de la coopération triangulaire et de la complémentarité de leurs politiques africaines, le Maroc et la France, ont réitéré leur détermination à œuvrer mutuellement pour la stabilité et le développement durable en Afrique. La France a salué, à cet égard, le retour du Maroc au sein de l'Union africaine ainsi que la perspective de son adhésion à la CEDEAO, qui constituent, au regard de l'ambition du Royaume pour le continent, des étapes majeures dans...
(APA 17/11/17)
APA - Rabat (Maroc) - La Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, la Princesse Lalla Hasnaa a estimé ce jeudi à Bonn (Allemagne) qu''il faut encore aller de l’avant'' dans le domaine de l’éducation à l’environnement au Maroc comme dans d’autres pays du monde. Dans son discours à l’ouverture de la Session de haut niveau de la Journée Education de la COP 23, la Princesse Lalla Hasnaa a affirmé souscrire pleinement à l’une des principales...
(APA 17/11/17)
APA - Rabat (Maroc) - Le Maroc qui a abrité en novembre 2016, la COP 22, a œuvré résolument au renforcement et à la consolidation de l’élan impulsé par la conclusion de l’Accord de Paris, a déclaré ce jeudi à Bonn (Allemagne) la Princesse Lalla Hasnaa , Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement. Les questions environnementales en général et celle du climat en particulier figurent parmi les priorités de l’engagement et de l’action du Royaume...
(APA 17/11/17)
APA - Rabat (Maroc) - La Princesse Lalla Hasnaa , Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, a salué ce jeudi à Bonn (Allemagne) la place prépondérante de la protection de l’environnement dans le processus du développement du Royaume, impulsé par le Roi Mohammed VI depuis son accession au Trône. Intervenant à l’ouverture de la Session de haut niveau de la Journée Education de la COP 23, la Princesse Lalla Hasnaa a rappelé que la Constitution...
(AFP 16/11/17)
Le premier ministre français Édouard Philippe et son homologue marocain, Saadeddine El Othmani, ont appelé jeudi à développer les échanges pour faire du Maroc une "plate-forme" de développement vers l'Afrique, "terre d'opportunité", "continent d'avenir". "Je crois à la capacité des entreprises françaises à se développer à partir de la plate-forme marocaine", a affirmé le Premier ministre français en ouverture d'un forum économique franco-marocain à Skhirat, ville balnéaire au sud de Rabat. Rappelant la croissance économique et démographique du continent, il a souligné que l'Afrique était "une terre d'opportunité".
(Le Point 16/11/17)
Le Premier ministre français est en visite dans le royaume chérifien pour renforcer un partenariat qui va au-delà des questions économiques. Le Premier ministre français Édouard Philippe effectue depuis ce 15 novembre (jusqu'au 16) une visite au Maroc pour coprésider, aux côtés du chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, les travaux de la 13e rencontre de haut niveau maroco-française. Un rendez-vous qui se renouvelle chaque année depuis plusieurs années maintenant avec les différents locataires de l'Élysée. En effet, depuis la...
(La Tribune 16/11/17)
Alors que se tient aujourd'hui 16 novembre, une Rencontre de Haut Niveau (« RHN ») entre les Premiers Ministres français et marocain et leurs gouvernements, la 1ère depuis l'élection d'Emmanuel Macron, il faut rappeler la profondeur et la richesse de relations qui unissent la France et le Maroc. Tribune des Co-présidents du Club de chefs d'entreprise France-Maroc. Au cœur de ces relations, se trouvent tout d'abord des liens humains privilégiés. La France est de loin le 1er pays de la...
(AFP 16/11/17)
L'Afrique du nord est menacée par le retour des combattants étrangers du groupe Etat islamique (EI) après leurs défaites en Irak et en Syrie, a prévenu mercredi le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel. "La région est menacée (...) par le retour de combattants étrangers", a déclaré M. Messahel lors d'une conférence de presse au Caire avec ses homologues égyptien et tunisien Sameh Choukri et Khemaïes Jhinaoui à propos de la Libye. "Les informations indiquent que le retour se...
(AFP 16/11/17)
Le Premier ministre français Édouard Philippe est arrivé mercredi soir à Rabat, où il a été accueilli par son homologue marocain, Saad-Eddine El Osthmani, avant plusieurs rencontres prévues jeudi autour de l'économie, la jeunesse, la coopération décentralisée et l'Afrique. "Nous avons ensemble des sujets d'intérêt commun et des convergences de vues très fortes sur des questions relatives au développement économique, à la coopération bilatérale, aux questions liées à la sécurité, régionale et dans son ensemble: nous avons avec le Maroc des coopérations fortes en matière de lutte contre le terrorisme", a déclaré le chef du gouvernement en début de soirée, avant un dîner officiel avec M. El Osthmani.
(Le Monde 16/11/17)
Le Collectif international d’avocats en soutien aux détenus de Gdeim Izik interpelle le premier ministre français, en visite à Rabat.Monsieur le Premier Ministre, Les 15 et 16 novembre 2017 se tient, à Rabat, la 13e édition de la Haute Commission mixte à laquelle vous participerez aux côtés d’hommes d’affaires français. Nous, membres du Collectif international d’avocats en soutien aux prisonniers politiques de Gdeim Izik, souhaitons attirer votre attention sur la situation des dix-neuf détenus. Nous ne reviendrons pas sur les...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Le royaume ne veut pas entraîner ses amis africains dans un combat subalterne. La communauté internationale ne reconnaît pas la RASD. La politique de la chaise vide ne sert donc à rien. Le Maroc pourrait être représenté « au plus haut niveau » – celui du roi Mohammed VI lui-même – au sommet Union africaine-Union européenne d’Abidjan, les 29 et 30 novembre, apprend-on de bonne source à Rabat. Et cela, même s’il est acquis que la République arabe sahraouie et...
(Jeune Afrique 16/11/17)
En cette fin d’année 2017, la ville ocre s’apprête à passer un hiver sans deux de ses événements phares. Ceux qui les organisent se veulent rassurants et promettent de revenir avec de nouvelles formules. Fin novembre à Marrakech, les habitants ont l’habitude de voir depuis plus de quinze ans forces de l’ordre et ouvriers s’affairer sur les principales allées de la ville. Pas cette année. Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) n’aura pas lieu. La Fondation qui l’organise...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Devant les députés, le ministre Abdelouafi Laftit a indiqué que 1669 Marocains avaient rejoint les organisations jihadistes au Moyen-Orient. Mais que faire de ceux qui sont rentrés au royaume ? Ils sont 213 Marocains ayant combattu dans les rangs de Daech à être de retour au pays. C’est le chiffre choc révélé par Abdelouafi Laftit, devant les députés, jeudi 9 novembre. Le ministre de l’Intérieur qui a présenté en commission le budget de son département prévu dans la loi de Finances 2018 (22,1 milliards de dirhams, près de 2 milliards d’euros) a évoqué d’autres...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Les secrétaires généraux de sept ministères ainsi que trois directeurs centraux viennent d'être remerciés ce lundi. Et ce n'est sans doute pas fini. La série de limogeages royaux se poursuit. Sept secrétaires généraux de ministères viennent d’être licenciés, ce lundi 13 novembre, en raison de leur responsabilité dans le retard des projets de développement de la région d’El Hoceima, épicentre d’un mouvement de contestation populaire qui dure depuis un an. Le secrétaire général de la Primature, Abdelouahed Fikrat, est le...
(Jeune Afrique 14/11/17)
La visite d’Édouard Philippe au Maroc, les 15 et 16 novembre, sera avant tout placée sous le signe de l’économie. À la tête d’une importante délégation de ministres et d’hommes d’affaires, le chef du gouvernement français présidera à Rabat, avec Saadeddine El Othmani, son homologue marocain, un forum économique qui se conclura par la signature de nombreux accords, les 15 et 16 novembre. Le codéveloppement en Afrique, que promeut Emmanuel Macron, sera l’un des thèmes abordés. Trois députés LREM du...

Pages