| Africatime
Lundi 26 Septembre 2016
(AFP 26/09/16)
Pour endiguer ce qu'il nomme la "marée conservatrice" au Maroc, le flamboyant chef du Parti authenticité et modernité (PAM), principal rival des islamistes aux élections législatives, se pose en défenseur des femmes et de la parité. "Le PAM se place dans le cadre du projet démocratique moderniste", clame son secrétaire général, Ilyas El Omari, dans un entretien avec l'AFP, en affichant son objectif de faire entrer 30 femmes dans un Parlement qui en manque cruellement. Les élections législatives du 7 octobre s'annoncent comme un face-à-face serré entre les islamistes du Parti Justice et Développement (PJD) qui dirigent la coalition gouvernementale depuis 2011, et le PAM, formation d'inspiration libérale fondée en 2008 par un proche du...
(AFP 26/09/16)
Un célèbre caricaturiste marocain, Khalid Geddar, a demandé la protection de la police après avoir reçu des menaces de mort pour avoir posté le dessin lié à l'assassinat d'un écrivain jordanien dimanche, a-t-on appris lundi de sources concordantes. En forme d'hommage posthume, M. Geddar, qui dirige la revue satirique Baboubi, a publié dimanche sur son compte Facebook la caricature qu'avait postée cet été Nahed Hattar, tué par balles dimanche à Amman. Ce dessin montre un jihadiste barbu sur un lit, au paradis, entouré de deux femmes et s'adressant à Dieu comme à un simple serviteur. Après sa publication, les autorités jordaniennes avaient engagé..
(Le Mag 26/09/16)
Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) promet, dans son programme pour les élections législatives du 7 octobre, de répondre aux impératifs et exigences du développement, de création et de répartition équitable de la richesse et de garantir un emploi digne et productif au profit des citoyens, dans le cadre de la régionalisation avancée et d’un nouveau pacte social. Le PAM, qui brosse un tableau "pessimiste" de la situation actuelle et des résultats de l’expérience gouvernementale jugée "catastrophique", soutient que ce programme électoral est le fruit d’une longue série de réunions et de concertations entre les différents...
(RFI 26/09/16)
Alors que la campagne pour les élections législatives s’est ouverte hier, samedi 24 septembre 2016, un nouveau scandale est venu éclabousser deux membres du Parti de la justice et du développement (PJD). A la tête de la coalition gouvernementale, le PJD a connu ces dernières semaines deux affaires particulièrement gênantes pour le parti islamiste à l’approche du scrutin. Toutes sont des affaires de mœurs et d’adultère. Des liaisons contraires à la morale de ce parti religieux, mais aussi punies par...
(Yabiladi 26/09/16)
Le ministère de l’Intérieur a demandé à la section marocaine d’Amnesty International de reporter sa colonie de vacances annuelle à Bouznika, prévue du 24 septembre au 1er octobre, à une date ultérieure, car elle coïncide avec le début de la campagne des législatives du 7 octobre, indique l’ONG. La rencontre programmée par les organisateurs devait connaître la participation de jeunes du Maroc, de l’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de l’Union européenne. « Des responsables au ministère de l’Intérieur nous...
(Le Monde 26/09/16)
Au Cabestan, restaurant chic de Casablanca où il reçoit les journalistes, Ilyas El-Omari n’en démord pas : le Parti de la justice et du développement (PJD, islamiste) au pouvoir au Maroc depuis 2011 a bien un « agenda caché » qui s’inscrit dans le cadre du « complot mondial des Frères musulmans ». Si le PJD n’a, jusqu’ici, pas pu l’appliquer, explique M. El-Omari, c’est qu’il n’en a pas eu les moyens – sa coalition gouvernementale n’étant pas assez forte...
(Aujourd'hui le Maroc 26/09/16)
Le PAM adresse une circulaire, le PJD édite un guide et le MP met en place une veille juridique pour éviter les erreurs pouvant conduire à une invalidation des sièges Ilyas Omari a mis en garde ses candidats contre l’utilisation de la religion dans leur campagne. La campagne dans des sites historiques ainsi que les sièges administratifs qu’ils soient locaux, régionaux ou nationaux, est également prohibée. La campagne électorale bat son plein mais les partis politiques ont la tête ailleurs...
(AgoraVox 26/09/16)
Après cinq ans de pouvoir d’un gouvernement de coalition mené par le parti islamiste Justice et Développement PJD, les marocains sont appelés aux urnes le 7 octobre prochain pour de nouvelles élections législatives. Deux acteurs sont en lice : le PJD qui en l’absence d’une opposition crédible a de fortes chances de rempiler pour une deuxième législative et les partis politiques traditionnels avec un nouveau venu le Parti Authenticité et Modernité PAM. Or, ni la perspective d’une deuxième législative susceptible...
(Le JDD 26/09/16)
Abdelhak Khiame, patron du Bureau central d'investigation judiciaire, chargé de la lutte contre le terrorisme au Maroc, affirme au JDD que c'est bien son pays qui a permis de repérer Abdelhamid Abaaoud, un des cerveaux présumés des attentats de Paris, entre le 13 et le 18 novembre 2015. Qui a permis de repérer Abdelhamid Abaaoud, l'un des cerveaux présumés des attentats de Paris, entre le 13 et le 18 novembre 2015, date de l'intervention du Raid à Saint-Denis? Après l'attaque,...
(Huffingtonpost 26/09/16)
INTERNATIONAL - Dans la nuit du 23 au 24 septembre, peu après minuit, la Cour constitutionnelle gabonaise a prononcé son verdict. L’institution a validé la réélection contestée du président Ali Bongo à la tête de la république. Le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération n’a pas tardé à réagir à cette annonce. Le royaume du Maroc prend acte de la décision rendue vendredi par la Cour constitutionnelle de la république gabonaise, validant la réélection du président Ali...
(Jeune Afrique 26/09/16)
Propriété de la famille royale, le groupe marocain Attijariwafa bank va ouvrir une filiale au Tchad, où il avait déjà tenté par le passé de s’implanter en essayant de racheter — sans succès — Commercial Bank Tchad. La banque marocaine Attijariwafa bank a obtenu les autorisations nécessaires pour l’ouverture d’une filiale au Tchad. Mohamed El Kettani, le PDG de cette filiale de la Société nationale d’investissement (SNI), en a fait l’annonce lors de la présentation des résultats semestriels la semaine...
(Huffingtonpost 26/09/16)
LUTTE ANTI-TERRORISTE - Le Maroc a fourni les informations ayant permis de localiser Abdelhamid Abaaoud. C'est ce qu'a déclaré le directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) Abdelhalk Khiame dans un entretien accordé à l’hebdomadaire français Le Journal du dimanche (JDD). L'information a été diffusée par plusieurs médias après le raid du 18 novembre 2015 à Saint-Denis, suite auquel l'organisateur des attentats de Paris a trouvé la mort. Néanmoins, c'est la première fois qu'un officiel Marocain l'affirme publiquement. Si "cette...
(Bladi 26/09/16)
C’est une très bonne nouvelle pour l’usine Renault Tanger mais plus triste pour celle du constructeur français en Roumanie. Initialement fabriquée en Roumanie, la Logan MCV sera dorénavant montée dans l’usine marocaine du groupe. L’annonce est on ne peut plus officielle puisqu’elle émane de Jean-François Gal, le directeur de Renault Tanger dans une interview à l’Usine Nouvelle. « Nous allons récupérer la production de ce modèle actuellement produit en Roumanie à partir du premier trimestre 2017 », a-t-il affirmé, indiquant...
(Libération (ma) 26/09/16)
Les atouts économiques et le climat des investissements au Maroc ont été exposés récemment, par l'ambassadeur du Royaume au Canada, Mme Nouzha Chekrouni, lors d'une rencontre organisée à la ville de Gatineau (Québec), par l'organisme "Export Outaouais", sous le thème "Les occasions d'affaires au Maghreb et au Moyen-Orient". Intervenant à cette occasion, Mme Chekrouni a passé en revue les mesures adoptées par le gouvernement pour attirer des investissements potentiels dans l'ensemble des secteurs au Maroc, soutenant que le Royaume puise...
(Paris-Match 26/09/16)
La magnifique plage de Legzira a perdu de sa superbe. Une de ses arches de roche naturelle, immortalisée en photos par des touristes du monde entier, s'est écroulée vendredi. La plage de Legzira n'aura plus jamais le même visage. Situé à l'ouest du Maroc, le lieu est très prisé des touristes, notamment à cause de la présence de magnifiques arches rocheuses naturelles formées dans la falaise ocre et tombant dans l'océan. Mais vendredi après-midi, le lieu a perdu de sa...
(Agence Ecofin 26/09/16)
Au Maroc, le Centre international de conférences et d'expositions de Casablanca (CICEC) accueillera à partir de demain et jusqu’au 29 septembre la 5ème édition du Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire (CFIA). La biennale, qui a été lancée en 2005, accueillera cette année plus de 300 entreprises qui exposeront leurs machines et équipements agricoles, indique l’Usine Nouvelle. Expliquant les motivations derrière la création de l’évènement, Corinne Gillet, responsable de la communication du salon CFIA, a déclaré: « Nous souhaitions créer...
(Financial Afrik 26/09/16)
Pas de déclarations saillantes sur BOA Mali lors de la tenue du conseil d’administration de BMCE Bank vendredi dernier. Rompus à la communication sur l’image, les dirigeants de la banque sont restés de marbre réservant l’essentiel de leurs déclarations au nouveau nouveau Plan Stratégique 2016-2020. Ce programme prévoit ‘‘la poursuite de l’extension du Réseau avec l’ouverture d’une centaine d’agences au Maroc et en Afrique’’, ainsi que ‘‘le renforcement de la présence du groupe en Afrique (à travers Bank of Africa),...
(Le Huffington Post 25/09/16)
INVESTISSEMENT - C'est un investissement de taille pour le Maroc dans le continent africain. Ce samedi à Rabat, le royaume et la Côte d'Ivoire ont signé un accord de partenariat pour la construction par le groupe pharmaceutique Pharma 5 d’une usine de production de médicaments, près d’Abidjan. Selon la MAP, le montant de l'investissement initial est de 100 millions de dirhams. En vertu de cet accord, Pharma 5 va construire une unité industrielle dans la zone franche de Bassam sur...
(AFP 24/09/16)
La campagne pour les élections législatives du 7 octobre a débuté samedi au Maroc, où les islamistes à la tête du gouvernement de coalition depuis cinq ans tenteront de conserver la majorité face aux "modernistes". Pendant près deux semaines, une trentaine de partis politiques vont mener campagne dans le pays et les médias nationaux, en prévision d'un scrutin que le roi Mohammed VI, chef de l'Etat, a promis "intègre et transparent" sous la supervision des ministères de l'Intérieur et de la Justice. Dans le sillage des Printemps arabes, des contestations de rue au Maroc et d'une vaste réforme constitutionnelle menée par le souverain, les dernières
(AFP 24/09/16)
Transparency Maroc a déploré l'absence de "progrès significatifs" dans la lutte contre la corruption dans le pays, estimant "l'ensemble de la classe politique responsable de cet échec", indique un communiqué de presse de cette ONG marocaine. "Quatre ans après l'adoption d'une nouvelle Constitution, et à la veille des législatives" du 7 octobre, Transparency Maroc "interpelle l'Etat, la majorité sortante, les élites partisanes et l'administration du pays, sur l'absence de progrès significatifs dans la résorption de la corruption". Cette organisation "considère...

Pages