| Africatime
Mardi 30 Août 2016
(Le Nouvel Observateur 30/08/16)
Le 20 août dernier, le roi du Maroc a appelé les Marocains résidant à l’étranger d'"être toujours parmi les premiers à défendre la paix, l’harmonie et la coexistence dans leur pays de résidence". Un discours qui résonne comme un cri de ralliement face à la menace de l’Etat Islamique. Décryptage de Pierre Vermeren, spécialiste de l'histoire du Maroc. En quoi ce discours est-il historique ? - Ce discours a une importance inédite car c’est le premier à avoir un véritable écho hors du Maroc. On a déjà entendu maintes condamnations du terrorisme de la part du roi, notamment depuis les attentats qui ont frappés le Maroc en 2003. Mais à ce moment-là, elles n’étaient pas...
(L'Express 30/08/16)
La semaine dernière, le Roi Mohammed VI du Maroc a tenu un discours remarquable sur le terrorisme et l’islamisme en Europe, à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance marocaine. Le texte intégral de son discours traduit en anglais est récemment apparu sur le site du Middle East Media Research Institute (MEMRI). “Nous croyons que le meurtre d’un moine est interdit par la charia, et que le tuer dans une église est un acte impardonnable de stupidité, parce qu’il est un être humain, et un religieux, même s’il n’est pas musulman. (…) Les terroristes qui opèrent au nom de l’islam ne sont pas musulmans”, a dit le roi, se référant à l’assassinat du prêtre catholique Jacques Hamel en France le 26 juillet...
(AFP 30/08/16)
Tati arrive au Maroc, avec l'ouverture d'un premier magasin vendredi dans la capitale économique Casablanca, a annoncé l'enseigne bon marché. "#TatiMaroc à découvrir le vendredi 2 septembre au Morocco Mall (de Casablanca) à partir de 10H", indique la page Facebook de la filiale marocaine de la marque française. "Les Casablancais auront la chance de découvrir l'une des marques les plus originales, tendances et accessibles du Groupe Aksal, dans un espace de plus de 1.500 m²" au Morocco Mall de Casablanca,...
(Huffingtonpost 30/08/16)
JUSTICE - Le terme “adultère” n’a jamais autant été employé par la presse que cette semaine, et ce, depuis l’arrestation des deux vice-présidents du Mouvement unicité et réforme (MUR) dans une voiture stationnée près de la plage de Mohammedia “dans une posture sexuelle”. Omar Benhammad étant marié et Fatima Nejjar veuve. Tout comme pour l’article qui pénalise la rupture du jeûne pendant le mois de ramadan, on aurait tendance à penser que le texte de loi incriminant les relations sexuelles...
(Autre média 30/08/16)
Selon un rapport du ministère espagnol de l’Economie et de la compétitivité, le Maroc figure dans le Top 10 des clients de la péninsule ibérique. Durant le premier semestre de l’année 2015, les commandes du royaume en armement ont atteint 400 millions de dirhams. Le Maroc est un fidèle client de l’Espagne, en dépit de la concurrence que se livrent les deux royaumes en matière d’armement. En effet, selon un rapport du ministère espagnol de l’Economie et de la compétitivité,...
(Agence Ecofin 30/08/16)
Zineb El Adaoui, le wali de la région de Souss-Massa, a annoncé ce 29 août que le projet de construction du Palais des Congrès de la ville d’Agadir nécessitera un financement d’un montant de 1,4 milliard de dirhams, soit environ 144 millions $. Ce projet, qui s’achèvera en 2020, prévoit également la construction d’un centre d’exposition et de conventions. Intervenant au cours d’une rencontre au Centre régional d’investissement (CRI) de la région, la responsable a exhorté « l’ensemble des acteurs...
(Huffingtonpost 30/08/16)
SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Le Maroc va installer 500 radars fixes supplémentaires sur ses routes. Un appel d'offres pour l'acquisition de ces machines a été lancé dans ce sens par le ministère chargé du Transport au titre de 2016, a fait savoir, ce lundi 29 août à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement et du transport Mohamed Najib Boulif. Au cours des trois prochaines années, le département veut mettre en place 1.200 radars fixes au total, à l'intérieur...
(Bladi 30/08/16)
C’est désormais officiel. Le gouvernement va installer dans les prochains mois plus de 500 nouveaux radars sur les routes marocaines. L’annonce a été faite ce lundi par le ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement et du transport Mohamed Najib Boulif qui a fait part d’un appel d’offres pour l’acquisition de 500 nouveaux radars au titre de l’année 2016. Le Maroc dispose aujourd’hui de 1200 radars fixes, a précisé le ministre faisant savoir que son département allait également améliorer le...
(La Dépêche 30/08/16)
Du 5 au 15 octobre prochain, Magalie Ferreira, architecte DPLG, et Anne-Marie Taupiac, architecte d'intérieur, prendront le volant de leur 4x4, en direction du Maroc. Inscrites au Raid Cap Fémina, un rallye solidaire réservé uniquement aux femmes, les deux Montalbanaises traverserons les routes françaises, espagnoles et marocaines pendant 10 jours. Le trajet, qui est divisé en étape quotidienne, débutera à Villeneuve Lez Avignon, et s'arrêtera notamment à Tarifa, Tanger, Meknès, Erfoud, Marrakech et Casablanca. L'année dernière, ce rallye organisé par...
(Le Parisien 30/08/16)
Mohamed VI, le roi du Maroc, est à Betz depuis mercredi dernier. Dès le lendemain, les habitants de la commune et ceux de Villers-Saint-Genest ne peuvent plus boire l’eau du robinet sans la faire bouillir. « Nous avons reçu un message du service des eaux qui déconseillait de boire l’eau du robinet, détaille Dimitri, un habitant de Betz. On nous a expliqué que la consommation d’eau du village est supérieure aux capacités de production. » Cette hausse flagrante de la...
(Financial Afrik 30/08/16)
Le conseil d’administration de Total, réuni le 24 août 2016, a nommé Jean-Louis Bonenfant directeur général de Total Maroc à compter du 1er septembre 2016, a annoncé un communiqué officiel publié ce 29 août sur la bourse de Casablanca. Il succédera à Arnaud Le Foll, qui a été à la tête de la filiale du groupe Total dans le Royaume chérifien pendant près de trois ans. Âgé de 59 ans, M. Bonenfant travaille pour le groupe français Total depuis 35...
(AFP 29/08/16)
Les deux principaux partis politiques du Maroc se mettent en ordre de bataille, près de deux semaines avant le lancement officiel de la campagne pour les élections législatives prévues le 7 octobre. Le Parti authenticité et modernité (PAM, libéral), principal parti d'opposition et rival des islamistes à la tête du gouvernement de coalition, a réuni ce week-end à Casablanca son bureau politique et son bureau fédéral. Au cours de cette réunion, le secrétaire général du parti, Ilyas el-Omari, a clairement annoncé son intention de prendre la tête du gouvernement pour "libérer" le pays et lui "éviter la catastrophe", rapporte lundi la presse locale.
(Jeune Afrique 29/08/16)
Dans un communiqué diffusé dimanche, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, exhorte le Maroc et le Polisario à cesser toute action risquant de mener à une escalade militaire aux frontières de la Mauritanie. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, s’est dit inquiet de la situation tendue qui prévaut au sud du mur de la défense marocain, une barrière de sable érigée par le Maroc sur plus de 2500 kilomètres afin de lutter contre les incursions du Polisario...
(RFI 29/08/16)
Au Maroc, se tient aujourd’hui le procès en appel à l’encontre de six personnes accusées de viol et chantage à l'encontre de Khadija. La jeune fille, âgée de 17 ans, a mis fin à ses jours le 31 juillet 2016 après avoir appris la libération de ses agresseurs, accusés de séquestration et de viol collectif. Khadija Souidi avait été victime fin 2015 d’un viol collectif. Ses agresseurs, remis en liberté conditionnelle peu après, l’avaient alors menacée de diffuser sur internet...
(AFP 29/08/16)
Presque un Marocain sur deux dispose désormais d’internet, avec près de 14,5 millions d’abonnés dans le pays, indique le rapport annuel de l’Agence nationale des télécommunications (ANRT). « Enregistrant une croissance annuelle de plus de 45%, le parc internet avoisine les 14,5 millions d’abonnés à fin 2015, portant son taux de pénétration à 42,75% de la population », selon ce rapport. Ce chiffre constitue un « record », se félicite l’ANRT, dans un pays qui compte près de 35 millions...
(Libération 29/08/16)
irculé ces deux derniers jours sur Internet autour de l'inépuisable sujet du burkini. Florilège. Il eut été étonnant que l’affaire nationale du burkini ne s’effiloche en intox diverses. Ce sont d’abord des dizaines d’internautes qui ont réagi sur les réseaux sociaux à la décision du Conseil d’etat d’invalider l’arrêté anti-burkini de la mairie de Villeneuve-Loubet, en ironisant sur la situation au Maroc. A les croire, la France serait donc infichue d’interdire le burkini… Que le Maroc, pays musulmans prohibe. Un twitto écrit ainsi à l’adresse de Najat Vallaud Belkacem : «Cherchez l’erreur»!, dit Lucas. Facile. Elle est dans son tweet. Car aucune loi au Maroc, ni décision au niveau municipal, n’interdit le burkini...
(AFP 29/08/16)
Le Maroc est cité par les autorités turques comme pays où FETO aurait des relais, notamment financiers. Une délégation de parlementaires turcs a visité cette fin de semaine le Maroc pour y convaincre les autorités de la "dangerosité" de l'organisation terroriste guléniste/structure d'Etat parallèle (FETO/PDY), accusée par Ankara du putsch manqué du 15 juillet en Turquie contre le président Erdogan, rapporte la presse marocaine. Composée notamment de trois députés de l'AKP (parti au pouvoir), cette délégation séjournait au Maroc dans...
(Le Parisien 29/08/16)
SCANDALE. Il y a un an, deux journalistes français étaient mis en examen pour avoir réclamé 2 M€ au roi du Maroc en échange de la non-publication d'un livre supposé explosif. Deux thèses s'affrontent :celle d'un chantage dont la victime serait le roi du Maroc et celle d'un traquenard visant à discréditer deux gêneurs. La révélation de l'affaire, il y a un an, avait fait grand bruit. Interpellés avec 80 000 € en poche en petites coupures à l'issue d'un...
(Yabiladi 29/08/16)
Même si dans son discours du 30 juillet, le monarque a appelé les partis à cesser d’instrumentaliser le statut du roi à des fins électoralistes, des politiques continuent à braver l’injonction royale. Explications. L’instrumentalisation de la colère ou de la bénédiction du roi à des fins politiciennes ne concerne plus uniquement le PAM et le PJD. Le Mouvement populaire, une composante de la majorité gouvernementale, surfe également sur la même vague. Jeudi 24 août, l’hebdomadaire arabophone Al Ousboue avance que...
(Aujourd'hui le Maroc 29/08/16)
Le Maroc, avec sa stabilité politique, son attractivité économique, son positionnement géographique et ses grands chantiers de développement, est le meilleur partenaire du Japon pour concrétiser ses programmes de développement en faveur de l’Afrique. A quelques jours de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI), qui se tiendra pour la première fois dans un pays africain, et à quelques semaines de la Journée internationale de la coopération Sud-Sud, ALM revient sur la coopération bilatérale...

Pages