| Africatime
(AFP 06/05/15)
La justice marocaine a interdit à un Marocain amateur de rock et à sa compagne allemande de se marier, les accusant d'être des "adeptes" des "adorateurs de Satan", se basant sur les apparences notamment vestimentaires du couple, selon le jeune homme. "C'est la deuxième fois que la justice rejette ma demande de certifier comme le prévoit la loi mon contrat de mariage avec mon amie allemande", a expliqué à l'AFP le fiancé, Amine Khairi, 26 ans. Il a précisé avoir "répété à la justice que je suis musulman, et que je n'ai rien à voir avec ce dont ils m'accusent, je suis comme tous ces jeunes qui aiment le rock et je m'habille d'une certaine...
(Afrique Inside 06/05/15)
En tournée dans le Golfe, le roi du Maroc Mohammed VI est venu réaffirmer son soutien et sa solidarité à l’Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis. Allié stratégique et membre de la coalition arabe au Yémen, Rabat s’est pourtant toujours abstenu d’adhérer à la Conseil de coopération du Golfe qui organise à Riyad un sommet inédit. Le Conseil de coopération du Golfe tient, aujourd’hui, un premier sommet pour se pencher sur des dossiers très préoccupant pour la région, le Yémen, la Syrie et l’activisme de Daesh. L’organisation régionale regroupent six monarchies arabes sunnites productrices d’hydrocarbures (le Bahreïn, l’Arabie saoudite, le Qatar, les Émirats arabes unis, le Koweït et Oman); Si elle se méfie des dangers liés à l’instabilité politique...
(Afrik.com 06/05/15)
Shimon Peres ne viendra finalement pas au Maroc, son nom a été retiré de la liste des invités officiels de la conférence de la Fondation Clinton Global Initiative. L’ex-président israélien ne viendra finalement pas au Maroc ou il devait participer au Forum international qu’organise l’ancien président américain Bill Clinton, à Marrakech les 5, 6 et 7 mai. Sa visite a en effet été annulée dimanche selon des sites web d’information marocains. L’annonce de la venue de Shimon Peres au Maroc...
(L'Usine Nouvelle 06/05/15)
Le taux de chômage au Maroc est passé de 10,2% à 9,9% au premier trimestre. L'économie marocaine a créé 27 000 postes d'emploi dont le tiers par le secteur industriel artisanat compris. L'économie marocaine a enregistré une légère baisse de son taux de chômage au premier trimestre par rapport à celui qu'elle a connu une année auparavant. En milieu urbain, il est passé de 14,6% à 14,3% et en milieu rural de 5,1% à 4,7%. La population active marocaine en...
(Bladi 06/05/15)
 
00:00
Le nouveau code de la route prévoit une formation obligatoire pour les professionnels de la route, comme les chauffeurs de taxis. D’ici 2016, 140.000 personnes seront passées dans les centres de formation de l’OFPPT. Reportage à Casablanca.
(Yabiladi 06/05/15)
Le taux de chômage au Maroc est repassé sous les 10%, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP) qui a publié sa note d'information sur la situation du marché du travail au premier trimestre de 2015. Il est désormais à 9,9%, marquant ainsi un recul de 0,3 point entre le premier trimestre de 2014 et celui de 2015. Globalement, 34 000 chômeurs en moins ont été notés puisque la population active au chômage a baissé de 2,9% au niveau national,...
(Medias 24 06/05/15)
Le secteur aéronautique est placé parmi les métiers mondiaux du Maroc dans le Plan national de l’émergence industrielle (2009-2015). Pourquoi ce secteur est-il si important ? Au-delà de ses retombées économiques, le secteur est susceptible de générer des externalités sur le plan stratégique, humain et même marketing. Voici dix raisons à pour continuer à miser sur le secteur aéronautique en vue d’un développement économique au Maroc. Sur le plan stratégique L’aéronautique est une industrie à vocation technologique, elle relève de...
(L'Economiste du Maroc 06/05/15)
3 patrons sur 4 estiment qu’il est en voie de développement. Il faut 10 ans pour rattraper le retard. Education, formation, système judiciaire,… les boulets. Voilà un constat qui devrait donner à réfléchir aux politiques. Pour une large majorité de chefs d’entreprises, Sondage CMC «Non, le Maroc n’est pas un pays émergent» Pour se hisser au statut de pays émergent, le Maroc doit fournir des efforts dans plusieurs domaines. L’accès au crédit, qui focalise les discussions depuis plusieurs mois n’est...
(Bladi 06/05/15)
Salmane El Asril, jeune supporter du Raja Casablanca parti en Algérie pour encourager son équipe qui affrontait vendredi dernier l’Entente Sportive de Sétif, est porté disparu depuis. Le jeune supporter, 25 ans, arrêté par la police algérienne dès sa descente d’avion à l’aéroport Houari Boumédiane à Alger, n’a plus donné signe de vie. Ses parents en ont informé l’ambassade du Maroc en Algérie et le ministère des Affaires étrangères, mais ils sont à ce jour sans nouvelles de leur fils...
(Agence Ecofin 06/05/15)
Emirates Islamic Bank prévoit de s’implanter au Maroc et en Egypte au cours des deux prochaines années pour saisir les énormes opportunités qui se présentent sur ces deux marchés dans le segment de la finance halal, rapporte le journal émirati Al-Itihad, citant un dirigeant du groupe bancaire. «Nous comptons nous positionner dans les marchés marocain et égyptien en acquérant des banques existantes ou en demandant de nouvelles licences», a déclaré le président exécutif de la banque Jamal Ben Ghalida. L’intérêt...
(TelQuel 05/05/15)
D’après un sondage, la plupart des patrons marocains qualifie le Maroc de pays en voie de développement bien plus que de pays émergent. Le centre marocain de conjoncture (CMC, observatoire privé) vient de réaliser un sondage auprès de patrons marocains. Le sujet :le Maroc est-il un peu émergent? Les sondés ont d’abord eu à établir les critères qui définissent ce qu’est un pays émergent. D’après eux, ce sont surtout un climat des affaires favorable aux investisseurs, une classe moyenne relativement importante, une stabilité institutionnelle, une croissance économique forte et un secteur privé dynamique. Compte tenu de ces critères, les interrogés ont ensuite...
(L'Economiste du Maroc 05/05/15)
L’Economiste : La coopération maroco-allemande a pu atteindre sa vitesse de croisière? - Peter Bleser: Il existe bon nombre de différents domaines où nous pourrions coopérer. D’abord en matière d’importation des produits que l’Allemagne ne produit pas tels que les légumes ou les agrumes que nous importons du Maroc. En revanche, l’Allemagne peut exporter sa technologie, son savoir-faire et son expertise en ce qui concerne l’élevage des animaux ainsi que la protection phytosanitaire. Ce qui pourrait augmenter le rendement de...
(TelQuel 05/05/15)
Shimon Pérès, ancien président israélien, ne viendra finalement pas au Maroc. Son nom a été retiré de la liste des invités officiels de la conférence de la Fondation Clinton Global Initiative. Invité par la Fondation Clinton Global Initiative à Marrakech les 5, 6 et 7 mai, l’ancien président israélien Shimon Pérès ne viendra plus au Maroc. Son nom a été retiré de la liste des invités officiels de la Conférence de la Clinton Global Initiative Moyen-Orient et Afrique du Nord...
(Yabiladi 05/05/15)
Le quotidien Maâriv annonce l’annulation de la visite de Shimon Pérès à Marrakech. Un déplacement contesté par une partie de la société civile et quelques avocats marocains. C’est la deuxième fois, en l’espace de cinq ans, que l’ancien président israélien a été contraint de décliner l’invitation des organisateurs d’un événement international au royaume. Shimon Pérès a-t-il annulé sa participation à une conférence de la fondation Clinton, prévue du 5 au 7 mai à Marrakech ? Ce dimanche, l’information est largement...
(Medias 24 05/05/15)
Le ministère de la Justice a présenté mardi un rapport sur la traite êtres des humains au Maroc. Une volonté de transparence et une réaffirmation de la volonté de lutter contre ce fléau. Le rapport sur la traite des êtres humains en 2014 indiquait déjà une forte volonté du gouvernement de lutter contre ce phénomène, malgré l’absence de législation spécifique. Cette détermination est toujours d’actualité puisque le Ministère de la Justice et des Libertés a lui-même requis une étude sur...
(Medias 24 05/05/15)
Le plus ancien syndicat du Maroc va-t-il renaître de ses cendres? Des tractations sont en cours pour que ses partenaires de la CDT et de la FDT-Azzouzi réintègrent ses rangs dans moins d’un an. Après avoir déserté en chœur les défilés du 1e mai, les trois composantes du front syndical UMT-CDT-FDT Azzouzi n’écartent pas la possibilité de se constituer en un seul syndicat pour gagner en crédibilité et force de persuasion. Interrogé par notre rédaction, Larbi Habchi, secrétaire général adjoint...
(Autre média 05/05/15)
C’était lors d’une audition devant la Commission de la sécurité nationale de la Chambre des représentants du Congrès US. Lors d’une audition devant la Commission de la sécurité nationale de la Chambre des représentants du Congrès US, le Directeur de l’Africa Center, M. Peter Pham déclarait que le Royaume du Maroc est un allié « solide » de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme en Afrique. Car, il s’attaque aux sources de l’extrémisme violent, avait affirmé, mercredi...
(MAP 05/05/15)
Le Maroc a remporté le prix 2015 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) pour la promotion de l’investissement, en reconnaissance de sa politique des énergies renouvelables. Cette distinction a été attribuée au directeur de l’investissement par Intérim à l’Agence marocaine du développement des investissements (AMDI), Ali Elyaacoubi, lors d’une récente cérémonie organisée à Genève en présence des délégations participantes. La cérémonie s’est déroulée en présence également de l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU,...
(L'Usine Nouvelle 05/05/15)
Miguel Arias Canete, Commissaire européen pour le climat et l'énergie sera mercredi et jeudi au Maroc pour une visite de travail de deux jours en provenance d'Algérie qu'il aura visité la veille. Ce sera autour des questions relatives à l'énergie et au climat que porteront les discussions de Miguel Arias Canete, commissaire européen lors de sa visite au Maroc les 6 et 7 mai. Le premier jour de sa visite, le commissaire européen à l'énergie rencontrera notamment Abdelkader Amara, ministre...
(Financial Afrik 05/05/15)
74% des patrons marocains estiment que leur pays n’est pas émergent mais plutôt en voie de développement. Résultat d’un sondage réalisé par le Centre marocain de conjoncture (CMC) entre mars et avril 2015 auprès des opérateurs économiques marocains,cette enquête montre une certaine prudence des hommes d’affaires. Selon les sondés, l’émergence ne prendra effet que dans dix ans et devra passer par des réformes dans l’éducation, la justice et l’industrie. Le Maroc présentait un PIB de 103 milliards de dollars en...

Pages