| Africatime
Jeudi 02 Octobre 2014
(AFP 02/10/14)
La décision de Paris d'émettre un message de "grande vigilance" à l'attention des Français résidant ou voyageant dans 40 pays, dont le Maroc, est "émotionnelle" et "très exagérée", a dénoncé mercredi un responsable du secteur touristique marocain. "Le classement de l'ensemble du Maghreb, dont le Maroc, parmi les zones dangereuses par les autorités françaises est une décision émotionnelle très exagérée", a déclaré à l'AFP Othmane Chérif Alami, un haut responsable de la Fédération nationale du tourisme (FNT). "Même lors de l'attentat du café Argana à Marrakech (en 2011, qui avait fait 17 morts dont huit Français, ndlr), ils n'avaient pas réagi ainsi", a-t-il ajouté. Quelque "1.500 nuitées" ont fait l'objet d'une annulation ou d'une demande...
(AFP 02/10/14)
La production cinématographique étrangère a connu une hausse spectaculaire au Maroc en 2014, avec une augmentation de plus de 400% des montants investis par rapport à la même période de 2013, a annoncé le Centre cinématographique marocain (CCM). De Tom Hanks à Tom Cruise, en passant par Bruce Willis et Nicole Kidman, le défilé des vedettes hollywoodiennes au cours des derniers mois témoigne de cette tendance. Depuis janvier, le Maroc a "accueilli 32 productions cinématographiques et télévisuelles étrangères", dont huit américaines, huit françaises et sept anglaises, a indiqué le CCM, cité par l'agence MAP mercredi.
(Gabon Review 02/10/14)
Organisé le 25 septembre dernier à Rabat, le forum Gabon-Maroc sur l’emploi a vu la participation de plus de 200 étudiants des 2 pays. Comme annoncé, le premier forum Maroc-Gabon s’est tenu le 25 septembre dernier à Rabat à l’initiative de l’ambassade du Gabon au Maroc en partenariat avec la Fondation diplomatique. Ouvert aux demandeurs d’emploi et jeunes diplômés des 2 pays, ce forum a été présidé par le ministre gabonais de l’Emploi, Simon Ntoutoume Emane, et son homologue marocain...
(Yabiladi 02/10/14)
L’Espagne est encore dans le collimateur de l’ONU dans le cadre de l’affaire Ali Aarrass. Un comité des Nations Unies vient en effet d’affirmer que l’extradition du Belgo-Marocain au Maroc était « illégale » et a demandé aux autorités espagnoles de fournir une compensation adéquate au détenu pour des actes de torture et de mauvais traitements. L’extradition d’Ali Aarrass vers le Maroc était « illégale », a estimé le Comité des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies dans...
(Jeune Afrique 02/10/14)
Avec 75 % de part de marché, le groupe Koutoubia est le leader incontesté de la transformation de viande au royaume. Il s'attaque maintenant à l'export. L'histoire de Koutoubia, c'est aussi celle de son PDG, Haj Tahar Bimezzagh, 45 ans, un boucher devenu le roi de la charcuterie au Maroc. À 12 ans, ce natif de Tafraout, une petite bourgade du Souss, gère déjà deux boucheries aux côtés de son père, à Casablanca. À 20 ans, il rachète une petite...
(Aufaitmaroc 02/10/14)
Dakhla a accueilli, du 22 au 27 septembre, la première étape de la 6e campagne médico-sociale de chirurgie de la cataracte, organisée en marge de la 14e édition du Festival International du Film de Marrakech. Menée en partenariat avec le ministère de la Santé et la Fondation Hassan II d’Ophtalmologie, cette campagne est soutenue par l’acteur marocain Mohamed Khouyi. Cette initiative cible les populations démunies. Elle est centrée sur le dépistage des déficiences et maladies oculaires. La campagne vise à...
(AFP 01/10/14)
Les sept détenus qui avaient entamé une grève de la faim à Laâyoune, la principale ville du Sahara occidental, ont cessé leur mouvement après avoir obtenu des autorités l'engagement d'une amélioration de leurs conditions de détention, a affirmé mercredi Amnesty International. L'ONG avait annoncé le 19 septembre que sept prisonniers sahraouis avaient entamé une grève de la faim pour protester notamment contre des "mauvais traitements", une affirmation rejetée en bloc par les autorités marocaines. Ces détenus ont cessé leur mouvement...
(Jeune Afrique 01/10/14)
Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions. À 57 ans, Jamal Benomar n'est pas près de prendre sa retraite internationale. "Tu es ma dernière chance de réussir une mission onusienne", lui aurait soufflé Ban Ki-moon, qui voudrait terminer son second mandat sur un succès diplomatique dans un pays arabe. Depuis avril 2011, Benomar coordonne les efforts de l'ONU pour éviter que le Yémen ne sombre dans le chaos. D'abord conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU pour ce pays pauvre...
(Libération (ma) 01/10/14)
Dans un communiqué qu’elle a rendu public lundi, « Article 19 » a indiqué avoir examiné le nouveau projet de loi n° 31.13 sur le droit à l’accès à l’information et conclu que ce texte ne reconnaissait pas ce droit de manière appropriée et que la mouture que le gouvernement Benkirane a adoptée le 31 juillet 2014 est bien inférieure à celles qui l’ont précédée. L’ONG internationale de défense du droit à la liberté d’opinion et d’expression estime que l’un...
(Huffingtonpost 01/10/14)
Dans son discours à Abidjan, en février 2014, le roi Mohammed VI avait déclaré que "l'Afrique n'avait pas tant besoin d'aides humanitaires que de partenariats mutuellement bénéfiques". Il a également insisté sur "la nécessité pour l'Afrique de s'affranchir de son passé et de ses problèmes politiques, économiques et sociaux, en comptant essentiellement sur ses capacités propres pour réaliser son développement". Africain jusqu'au bout La stratégie africaine du Maroc se comprend à l'aune de ces principes directeurs. Sa concrétisation sur le...
(Libération (ma) 01/10/14)
Le magistrat de l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale en Espagne, Javier Gómez Bermúdez, a décidé, dimanche dernier, de mettre en détention provisoire « sans caution », le présumé terroriste mellilien Mohamed Said Mohamed, selon l’agence espagnole Europa Press. Ce dernier a été appréhendé la semaine dernière lors du démantèlement d’une cellule jihadiste liée à « l’Etat islamique » intervenu au cours d’une opération conjointe entre les polices marocaine et espagnole. Huit autres jihadistes appartenant à la même cellule...
(Les Afriques 01/10/14)
La Banque mondiale a approuvé le mercredi 1er octobre un projet de 519 millions de dollars afin de soutenir les efforts déployés par le Maroc pour réduire sa dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles en développant ses sources d’énergies renouvelables. Lors d’une réunion de son conseil des administrateurs, la Banque mondiale (BM) a approuvé le 1er octobre un projet de 519 millions de dollars dans le but de soutenir les efforts du Maroc pour réduire sa dépendance aux énergies fossiles et...
(Atlantico 01/10/14)
L'activisme islamiste et les décapitations n'arrangent pas les affaires de pays comme le Maroc ou la Tunisie, qui ont traditionnellement pour habitude d'accueillir beaucoup de vacanciers autour de la Toussaint. En effet, le ministère des Affaires étrangères a allongé sa liste des destinations déconseillées aux ressortissants français. Atlantico : Que doit faire une famille qui avait prévu depuis plusieurs mois de partir en Tunisie ou au Maroc, et qui voit que le ministère des affaires étrangères lui déconseille d'y aller...
(Metro News 01/10/14)
CRAINTE - Après l'assassinat de Hervé Gourdel, l'otage français décapité en Algérie, beaucoup de touristes hésitent à annuler leur voyage dans la région, notamment au Maroc et en Tunisie. Alors que les autorités des deux pays se montrent rassurants, le quai d'Orsay appelle "au bon sens". Si, cet automne, vous projetez de profiter de la douceur du Maroc ou de la Tunisie, vous vous posez sûrement la question de votre sécurité, alors que les deux pays ont été placés sur...
(La Nouvelle Tribune (ma) 01/10/14)
Unanimes, les professionnels du privé comme ceux du public se veulent déterminés à atteindre les objectifs de la vision 2020, tout en reconnaissant qu’il est grand temps de redoubler d’efforts pour rattraper les retards enregistrés dans la concrétisation de ladite vision. Le ministre MP du Tourisme, Lahcen Haddad, le reconnaît d’ailleurs. Devant une palette de professionnels publics et privés, il a en effet relevé les multiples difficultés qui entravent la réalisation des objectifs escomptés en la matière. A Rabat, la...
(L'Usine Nouvelle 01/10/14)
Joint-venture entre Boeing et Safran, Matis aerospace va investir 6 millions de dollars dans son unité de Casablanca, spécialisée dans le câblage aéronautique. Il va agrandir de +40% la superficie de son usine et compte créer dans trois ans environ 400 emplois. L'aéronautique a le vent en poupe et le Maroc en profite. La demande mondiale est estimée à 35 000 avions commerciaux dans les deux prochaines décennies. Pour répondre aux besoins croissants de ses clients Boeing, Airbus, Snecma (Safran)...
(Jeune Afrique 01/10/14)
L'épouse de Bouchta Charef, célèbre jihadiste marocain détenu à Tétouan, a livré un témoignage remettant en cause les accusations de mauvais traitements portées par son mari contre la police. Bouchta Charef, l'un des plus célèbres détenus jihadistes du Maroc, condamné à huit ans de prison en 2011 pour avoir servi de recruteur au Front al-Nosra en Syrie et emprisonné depuis à Salé, puis à Tétouan, aurait menti lors de son procès quant aux conditions de sa garde à vue et...
(APA 01/10/14)
Le Président du Directoire de Maroc Télécom, Abdeslam Ahizoune, a été reçu, mardi, à Abidjan par le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara à qui il a demandé les « directives et les orientations éclairées », afin d’investir en Côte d’Ivoire dans le domaine des Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication. Selon M. Ahizoune, le « cadre aujourd'hui » en Côte d'Ivoire est « incitatif et favorable aux investissements », soulignant le soutien du Président Alassane Ouattara à...
(Les Afriques 01/10/14)
Hassan Ouriagli a été nommé, officiellement, mardi 30 septembre, nouveau président-directeur général de la holding marocaine la Société nationale d’investissement (SNI). Il remplace Hassan Bouhemou. Le conseil d’administration du groupe marocain la Société nationale d’investissement (SNI) a tenu sa réunion le 30 septembre et il a décidé de nommer Hassan Ouriagli nouveau président-directeur général. Celui qui a participé à la restructuration du capitalisme marocain remplace Hassan Bouhemou. Hassan Ouriagli qui a aiguisé ses armes au sein de la maison ONA-SNI...
(Agence Ecofin 01/10/14)
Le groupe marocain SNI, qui gère le portefeuille de participations de la famille royale dans plusieurs secteurs économiques du pays, envisage d’évoluer vers de nouvelles orientations stratégiques que le nouveau PDG, Hassan Ouriagli, devrait désormais mettre en œuvre. Il s’agit d’une mutation d’un holding opérationnel vers un fonds d’investissement à long terme et non majoritaire. Avant d’entamer cette mue, dès 2002, Mounir El Majidi (photo), président de SIGER (Holding royal), avait déjà impulsé de profonds changements qui ont permis au...

Pages