Jeudi 21 Septembre 2017
(2M 21/09/17)
Le Maroc et les Pays-Bas ont été reconduits à la présidence du Forum mondial de Lutte contre le terrorisme (GCTF) pour un nouveau mandat de deux ans, à l'occasion de la 8è réunion ministérielle de cette instance, tenue mercredi à New York. "Le mandat actuel arrivant à échéance à la fin de 2017, les Etats membres ont demandé au Maroc et aux Pays-Bas de continuer de présider cette importante structure jusqu’en 2020", a déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, qui coprésidait cette réunion avec son homologue néerlandais, Bert Koenders. "Le plébiscite pour reconduire le Maroc à la tête de cette instance est un témoignage éloquent...
(Jeune Afrique 21/09/17)
Nasser Bourita veut redynamiser le ministère des Affaires étrangères, pièce maîtresse de la diplomatie chérifienne. Moins de congés, plus de compétition interne : pas de doute, des changements sont en cours. En février 2017, la promotion de Nasser Bourita en tant que ministre délégué aux Affaires étrangères était intervenue dans la foulée d’un plus vaste plan de redéploiement des diplomates marocains, avec le renouvellement des deux tiers des ambassadeurs. Un chantier de longue haleine que ce pur produit de la diplomatie chérifienne a suivi jusqu’à sa propre confirmation à l’occasion de l’avènement du gouvernement Saadeddine El Othmani, en tant que ministre des Affaires...
(TelQuel 21/09/17)
Les responsables de la diplomatie marocaine ont multiplié les rencontres bilatérales et multilatérales en marge de la 72e session de l’Assemblée générale de l’ONU. C’est un véritable ballet diplomatique qui a débuté le 18 septembre à New York pour le Maroc. Conduite par le prince Moulay Rachid et le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita ainsi que le Directeur de la Direction générale des études et de la documentation (DGED), Mohamed Yassine Mansouri, une délégation d’une vingtaine de membres s’active...
(MAP 21/09/17)
Le Maroc, qui est le second pays en termes d’IDE en Afrique, apparaît aujourd’hui comme une tête de pont de nombres d’investissements internationaux sur le continent, souligne un rapport rendu public mercredi par l’Institut Montaigne, un think tank indépendant consacré aux politiques publiques en France. "Le Maroc affiche clairement ses ambitions: devenir un leader panafricain, économique et politique", souligne le document intitulé : "Prêts pour l’Afrique d’aujourd’hui?", relevant que le royaume a son propre agenda de conquête des marchés au...
(Autre média 21/09/17)
Le lancement par le Maroc d’un satellite de renseignement militaire, en novembre prochain, suscite beaucoup d'interrogations. Voici les raisons pour lesquelles le royaume a initié ce projet. Le lancement par le Maroc d’un satellite de renseignement militaire, prévu en novembre prochain, vise à renforcer les dispositifs mis en place par le royaume pour lutter contre le terrorisme, l’immigration clandestine, le trafic de contrebande, ainsi que la piraterie dans le Golfe de Guinée. C’est en tout cas la lecture que font...
(APA 21/09/17)
La ville de Casablanca abritera du 8 au 10 octobre prochain le Forum de la Sécurité en Afrique (Africa Security Forum), avec au menu les principales problématiques sécuritaires africaines et la promotion de la coopération interafricaine pour la lutter contre le terrorisme, la radicalisation et la criminalité transnationale. Pour les organisateurs, venir à bout des entraves à l’installation d’une paix au sein et aux frontières des pays africains revient à booster efficacement la mutualisation des moyens et compétences humaines et...
(Agence Ecofin 21/09/17)
Valorem Général Energie, la filiale marocaine de l’entreprise française Valorem a fermé ses portes. La compagnie de l’hexagone retire ainsi ses pions, quatre ans après le début de son aventure marocaine et sa première incursion sur le continent africain. Selon Challenge.ma qui révèle l’information, la compagnie aurait souffert du manque de mise en application de la loi 13-09 mise en place en 2011, et régulant la libéralisation du secteur énergétique marocain. En effet, plusieurs textes d’application de la norme, notamment...
(La Croix 21/09/17)
De plus en plus de voix s’élèvent au Maroc en faveur de l’égalité hommes-femmes en matière d’héritage. Des couples adoptent des stratégies de contournement de la loi pour permettre à leurs filles d’hériter pleinement. Dans un café de Casablanca, Amina Khalid dévoile son histoire familiale. « Mon père souhaitait que notre maison revienne à notre mère après son décès. Mais à sa mort en 1992, mes frères ne s’en sont pas souvenus. Ils ont voulu hériter, l’un d’eux a même...
(2M 21/09/17)
La criminalité et la violence ont coûté au Maroc près de 6,6% de son PIB en 2016, soit 558 dollars par habitant, révèle le Conseil économique, social et environnemental (CESE) qui se base sur le rapport «Global Peace Index» de 2017. Toujours en 2016, le nombre d’arrestations effectuées par les autorités s’est élevé à 466 997, enregistrant ainsi une augmentation de 23% par rapport à 2015. Selon le CESE, les arrestations liées au trafic de drogue ont également augmenté de...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le cousin du roi Mohammed VI, Moulay Hicham a été forcé de quitté le territoire tunisien, où il devait y tenir une conférence. Pour quelle raison le prince marocain Moulay Hicham (photo) a-t-il été expulsé de Tunisie le 8 septembre, à la veille d’une conférence sur la démocratie dont il était l’un des invités ? Si l’on croit savoir que cette reconduite à l’aéroport a été orchestrée à l’insu de la présidence par des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, que dirigeait...
(Autre média 20/09/17)
Nasser Bourita a réaffirmé, à New York, que le Maroc prendrait toutes les mesures qui s’imposent en vue de sécuriser le trafic routier entre le Maroc et les pays de l’Afrique de l’Ouest. Il prône également l’instauration d’une coopération en ce sens entre le Maroc et la Force G5 Sahel. Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, qui assiste actuellement à la 72ème Assemblée générale de l’ONU à New York, a affirmé, lundi soir, que...
(Aujourd'hui le Maroc 20/09/17)
Le Royaume du Maroc est disposé à soutenir les pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) dans le domaine de la formation des troupes et dans la sécurisation des frontières, a affirmé à New York le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. Le Maroc est prêt à mettre à contribution son expérience reconnue en matière de formation des imams et des mourchidates, en tant qu’«arme de construction massive» afin de mieux appréhender...
(Autre média 20/09/17)
A l'ONU, Nasser Bourita a souligné l’urgence de la situation humanitaire en RCA, demandant qu’un soutien accru des bailleurs de Fonds demeure plus que nécessaire, sachant que le plan de réponse humanitaire pour 2017 n’est financé qu’à hauteur de 30 % Au nom de la Configuration République Centrafricaine (RCA) de la Commission de Consolidation de la Paix (CCP), dont il est président, le Maroc a déploré, mardi à New York, la montée récente de la violence en RCA, et appelé...
(Autre média 20/09/17)
La décision a été prise après que le jihadiste marocain ait accepté d’être expulsé en échange de l'annulation d’une peine de deux ans et demi prononcée contre lui par le ministère public espagnol. La justice espagnole a décidé mardi 19 septembre d’expulser définitivement un Marocain de l’Espagne vers son pays d’origine. Cette décision a été prise après un accord consistant à annuler une peine de deux ans et demi requise par le procureur contre le mis en cause en échange...
(Agence Ecofin 20/09/17)
Au Maroc, l’Agence pour le développement agricole (ADA) a annoncé avoir bénéficié d’un don de 40 millions $ du Fonds vert pour le climat (FVC) pour le financement du Projet de mise en place de l’Arganiculture en Environnement Dégradé (DARED). D’un coût global de 49,2 millions $, ce projet qui s’étend sur six ans (2016-2022) vise l’amélioration de la résilience des communautés rurales et de la Réserve de biosphère de l’Arganeraie (RBA) dans la lutte contre le changement climatique. Cet...
(APA 20/09/17)
Le Maroc s'est engagé à investir 40 milliards de dollars à l'horizon 2030 pour développer le secteur énergétique, a fait savoir, le ministre de l'énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, cité mardi par les médias électroniques marocains. « Le Royaume a réussi, grâce à une stratégie ambitieuse, à transformer ses défis en véritables opportunités d'investissement, à travers son engagement dans des projets visant le développement du secteur énergétique d'une valeur de 40 milliards de dollars à l'horizon...
(MAP 20/09/17)
Le Maroc a organisé, mardi en marge des travaux de la 72e Assemblée générale de l’ONU à New York, une rencontre sur la coopération Sud-Sud face aux changements climatiques, avec pour objectif de renforcer davantage cette coopération conformément aux engagements pris lors de la COP22 de Marrakech. Organisée conjointement avec l’agence des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC), cette rencontre a été marquée par la participation d’une pléiade d’intervenants publics, non étatiques et du secteur privé, ainsi que des...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le ministre marocain vient d'ouvrir une nouvelle page dans la vie de l'école publique. Et il est déterminé à réussir. La touche Hassad commence à se faire sentir. À l’occasion d’une conférence de presse, lundi 18 septembre, le ministre de l’Éducation nationale a fait une rentrée en trombe en annonçant une série de mesures qui visent à réanimer une école publique en crise. Celui qui a longtemps officié à la tête du ministère de l’Intérieur veut employer la méthode forte dans le secteur de l’enseignement. Mais tout en ménageant ses nombreuses complexités. Son objectif : réinstaurer la confiance dans un secteur qui absorbe 54 milliards de dirhams...
(Autre média 20/09/17)
Dans une interview au journal «Actuall», Serafín Fanjul, historien espagnol arabisant, estime "fort probable" que le Maroc finisse par récupérer les villes de Sebta et Melilla. Les détails. Une interview qui promet de faire beaucoup parler en Espagne. Celle que vient d'accorder l'éminent historien espagnol, Serafín Fanjul, au magazine "Actuell", au sujet notamment de "l'avenir" de Sebta et Melilla. A la question de savoir si les deux villes finiront par redevenir marocaines, M. Fanjul, un parfait arabisant, répond: "Je ne...
(Bladi 20/09/17)
Johan van Overtveldt veut tout savoir sur les Marocains de Belgique ayant des biens au Maroc. Le ministre belge des Finances veut conclure un accord avec le Maroc sur l’échange de données sur les Marocains résidant en Belgique. Maroc/Irlande : accord de non double impositionMaroc/Irlande : accord de non double imposition Van Overtveldt estime que les gens ayant une maison au Maroc n’ont pas le droit de demander un logement social en Belgique. Grâce à l’accord sur la double imposition...

Pages