| Africatime
Lundi 30 Mai 2016
(MAP 30/05/16)
Le Maroc œuvre inlassablement pour le renforcement des capacités des pays les moins avancés (PMA) à travers la coopération Sud/Sud qui constitue un axe principal de sa politique extérieure, a souligné, samedi à Antalya (sud de la Turquie), le ministre délégué chargé du commerce extérieur M. Mohamed Abbou. Cet engagement du Royaume en faveur de cette forme de partenariat a été incarné par les différentes tournées de SM le Roi Mohammed VI dans le continent africain, en particulier dans des PMA lors desquelles le Souverain a donné le coup d’envoi à de multiples projets et présidé les signatures de nombreux accords, a-t-il mis en relief lors de la conférence...
(Huffingtonpost 30/05/16)
ECONOMIE - Le vice-président indien Mohammad Hamid Ansari entame aujourd'hui et jusqu'au 1er juin sa première visite officielle dans Maroc. Une visite qui "vise à mettre en place un partenariat stratégique entre le royaume et l'Inde avec des dimensions futuristes, écrit samedi le quotidien indien "The Times of India". Dans un article d'opinion publié sur son site, le journal a fait remarquer que la visite d’Ansari au royaume "n'a pas seulement pour objectifs de consolider les relations bilatérales, mais aussi de jeter les bases d’une nouvelle synergie indo-marocaine avec des dimensions futuristes". Il faut dire que depuis quelques semaines, le Maroc et l'Inde semblent décidés à donner un coup d'accélérateur à leur coopération bilatérale. Le 15 avril, le projet d'une...
(MondAfrique 30/05/16)
Jamais un film documentaire français sur le Maroc n’avait déchaîné autant de passions et retenu le souffle des salons marocains comme l’a fait le film de Jean-Louis Pérez, « Mohamed VI, le règne secret » diffusé jeudi soir sur France 3. Il faut dire que le producteur a su « bluffer » son monde jusqu’au bout. Embargo total sur le film, annulation de l’avant-première et surtout un casting ravageur où tous les opposants notoires de la monarchie sont réunis. Résultat,...
(TelQuel 30/05/16)
Mohammad Hamid Ansari, le vice-président indien effectue une visite au Maroc du 30 mai au 1er juin sur invitation du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Le vice-président indien Mohamed Hamid Ansari entame une visite de deux jours ( du 30 mai eu 1er juin) au Maroc sur invitation du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane rapporte le média indien » The Times of India ». Les deux dirigeants «discuteront des questions de terrorisme, de l’élargissement du Conseil de sécurité des Nations...
(Autre média 30/05/16)
Réagissant au docu de France3 sur le «règne (secret) du roi du Maroc», le président de l’Eglise évangélique au Maroc, Samuel Amédro, dénonce un «reportage» à charge et rend un émouvant hommage au roi et au royaume. La sortie «idiovisuelle» de France3, avec son docu-fiction sur le «règne secret du roi du Maroc», diffusé jeudi soir dernier, fait des vagues d'indignation, ici comme ailleurs. Dernière réaction en chaîne, celle d’un homme de foi, d’un témoin, vrai celui-là, de ce qui...
(L'Essor 30/05/16)
Le Maroc a aussi ses villes nouvelles, notamment Tamansourt, à 10 km de Marrakech. Créée à partir de 2005, la ville compte près de 60 000 nouveaux habitants, soit davantage que l’Isle-d’Abeau en a accueilli en plus de 30 ans. Et le potentiel reste énorme car on est encore loin des ambitions originelles du projet, non seulement en termes de taille, mais également en termes d’équipements capables de faire d’une zone résidentielle une vraie ville. La gouvernance est également un...
(Jeune Afrique 30/05/16)
Insolite ? « Enfin ! » vous répondront plutôt les organisateurs et équipes participantes, qui luttent depuis plusieurs années pour pratiquer et faire connaître leur sport sur le continent. Car cette compétition, c’est surtout l’occasion de promouvoir le hockey sur glace en Afrique et de convaincre les autorités gouvernementales de soutenir son développement. Organisée par la Fédération royale marocaine de hockey sur glace (FRMHG), cette Coupe d’Afrique des clubs (et non des nations) aura lieu du 24 au 31 juillet...
(Autre média 30/05/16)
Le secteur automobile vient de perdre une grande figure. Stéphane Galoustian, Directeur général de Renault Commerce Maroc, est décédé, vendredi 27 mai, dans une clinique de Casablanca. Le Directeur général de Renault Commerce Maroc, Stéphane Galoustian, est mort vendredi 27 mai à 13 heures dans une clinique de Casablanca. Ce grand passionné de voitures et un amoureux du Maroc avait pris, le 1er octobre 2012, les commandes de la filiale marocaine du Groupe français. Même souffrant, Stéphane Galoustian a tenu...
(Le Monde 28/05/16)
Jeudi 26 mai, France 3 a certainement battu ses records d’audience au Maroc. La chaîne française diffusait un documentaire-portrait de Mohammed VI, monarque à la tête de la SNI, un holding puissant présent dans plusieurs secteurs économiques. En février 2015, son réalisateur, Jean-Louis Pérez, a été arrêté et expulsé du Maroc. La journaliste Catherine Graciet, engagée comme « consultante » pour le film, est depuis août 2015 sous le coup d’une inculpation pour « chantage » et « tentative d’extorsion » sur la personne du roi du Maroc, avec son confrère Eric Laurent. Ces ingrédients réunis renforcent le rejet du documentaire au Maroc, d’autant que l’enquête n’apprendra rien aux sujets...
(APS 28/05/16)
BRUXELLES - Le Tribunal de l’Union européenne (UE) qui a prononcé l’annulation de la décision du Conseil de l’UE relative à la conclusion de l’accord agricole entre l’Union et le Maroc a été ‘‘ très clair ‘‘ dans son jugement sur le fait que ‘‘ le Maroc n’est pas souverain au Sahara occidental ‘‘, a affirmé l’eurodéputé espagnol Jordi Sebastia. ‘‘ Le tribunal européen a été très clair dans son jugement et reproche, sur un ton plutôt dur, au Conseil...
(Afrik.com 28/05/16)
Tabassé le 16 mai dernier en France, le routier marocain a perdu la vie suite à ses blessures. C’est ce qu’a annoncé un site dédié au transport auprès du syndicat espagnol des transporteurs. L’enquête ouverte juste après l’agression n’a pas encore permis de retrouver les coupables ni d’arrêter de suspects. Yabiladi rappelle que le chauffeur quinquagénaire avait été retrouvé par une patrouille de police, le matin du mardi 17 mai 2016, vers 6 heures du matin, gisant à terre sur...
(Challenges 28/05/16)
La 1ère édition de la Conférence Marque Maroc, s’est tenue ce vendredi à Casablanca, sous le thème » Marketing pays : modéliser la Marque Maroc », à l’initiative conjointe de Maroc-Export et l’Institut Amadeus. Cet évènement, organisé sous l’égide du Ministère Chargé du Commerce extérieur, a été l’occasion pour mobiliser les décideurs politiques, économiques, culturels et les acteurs de la société civile, ainsi que le monde des affaires autour du thème crucial de la « Marque Maroc ». » Comment...
(Le Monde 28/05/16)
Les routes africaines, voilà le nouvel eldorado du géant américain Uber. Leader des voitures de transport avec chauffeur (VTC), il s’est implanté dès août 2013 à Johannesburg, la capitale économique de l’Afrique du Sud. Il a depuis étendu ses ser­vices à une dizaine de villes du continent, dont Lagos (Nigeria), Le Caire (Egypte), Nairobi (Kenya) et Casablanca (Maroc). Et dans quelques mois, les chauffeurs pourront utiliser son application pour trouver des clients dans trois autres pays – l’Ouganda, la Tanzanie...
(Afrik.com 27/05/16)
Une archive inédite exhumée de l’enfance révèle qu’il se rêvait pilote. « De voiture ? Non, d’avion », répond le petit prince à son intervieweuse au collège royal. Héritier de la dynastie alaouite qui règne au Maroc depuis le XVIIe siècle, le dessein du souverain était tracé. Mohammed VI ne voulait pas être roi. C’est ce qui ressort de l’enquête de Jean-Louis Pérez sur le souverain du Maroc. Son film dresse l’état des lieux du pays dont il a été expulsé pendant le tournage. Ce qui fait de son film un document rare.Dans le film de Jean-Louis Pérez, produit par Luc Hermann et diffusé ce jeudi 26 mai 2016.
(Autre média 27/05/16)
Le SG de l’ONU, Ban Ki-moon, a indiqué ne pas avoir enregistré de progrès dans les négociations avec le Maroc pour le «rétablissement des activités de la MINURSO». L’avenir de la MINURSO revient sous les feux de l’actualité. En réponse à la question d’un journaliste au sujet de la Mission de l’ONU au Sahara, dans un échange «direct» sur Facebook, hier mardi 24 mai, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a indiqué qu’aucun «progrès» n’a jusqu’ici été enregistré dans...
(Huffingtonpost 27/05/16)
DIPLOMATIE - Alors que le roi Mohammed VI devrait prochainement entamer une visite officielle en Inde, le vice-président indien Mohammad Hamid Ansari se rendra au Maroc du 30 mai au 1er juin, sur invitation du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, selon la presse indienne, qui cite le ministère indien des Affaires étrangères. Au programme: une rencontre avec Abdelilah Benkirane au cours de laquelle les deux hommes politiques vont lancer la Chambre...
(Autre média 27/05/16)
Un coup de tonnerre a éclaté récemment dans la diplomatie internationale. La visite du Roi du Maroc Mohammed VI chez le Président de la Russie Vladimir Poutine, marque un tournant sans précédent, et rebat les cartes dans le concert des nations. Le Maroc saura-t-il saisir ce virage pour le moins historique? Quels évènements ont permis ce revirement? Quelles seront les conséquences de cette nouvelle orientation? La nouvelle est passée plutôt inaperçue dans l’actualité main stream…Pourtant, le 15 mars 2016, cinquante...
(Autre média 27/05/16)
Pas facile d’enquêter sur le régime de Mohammed VI. Obstruction, expulsion, intimidations... le réalisateur Jean-Louis Pérez en a fait l’expérience à l'occasion de son film “Roi du Maroc, le règne secret”, à voir sur France 3. C’est un film maudit. De ceux qui, au con­fluent d'intérêts géopolitiques névralgiques, combinent toutes les chausse-trapes pour ne jamais voir le jour. Il dresse un portrait sans concession de notre ami Mohammed VI, explore les coulisses de son pouvoir, éclaire les dessous de sa...
(Autre média 27/05/16)
Rente, faible création d'emploi… Là se situent les faiblesses du royaume pour stimuler les gains de productivité. Les détails. “La voie empruntée par le Maroc conduit à une impasse, ou pour faire dans le doux euphémisme, s'essouffle”, écrit L'Economiste, incisif comme jamais, dans son édition du 27 mai. A l'occasion d'une rencontre au Centre de conjoncture marocain, Jean-Pierre Chauffour, économiste principal pour le Maroc et coordinateur des échanges régionaux Moyen-Orient et Afrique du Nord à la Banque Mondiale , a...
(Le Matin 27/05/16)
Le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a mis en exergue, mercredi à Casablanca, l’aspiration légitime du Maroc à l’émergence industrielle, à la faveur de la dynamique que connaît actuellement le secteur de l’automobile dans le pays. Intervenant lors de la 22e rencontre du Centre marocain de conjoncture (CMC), organisée sous le thème «Le Maroc horizon 2030, quelles voies d’émergence ? Les scénarios de croissance», Moulay Hafid Elalamy a indiqué que le...

Pages