Maroc | Africatime
Vendredi 24 Mars 2017

Maroc

(AFP 24/03/17)
Un Marocain visé par un mandat d'arrêt européen a été interpellé en Allemagne et remis jeudi aux autorités portugaises, qui le soupçonnent d'appartenir au groupe Etat islamique (EI), ont annoncé le ministère public et la police judiciaire. Le suspect a été placé en détention provisoire après avoir été soumis à un interrogatoire judiciaire dans le cadre d'une enquête pour "adhésion et soutien à une organisation terroriste internationale (Daesh - ISIS)", les acronymes arabe et anglais pour désigner l'EI. Il a également été mis en examen pour "recrutement et financement du terrorisme", a indiqué le parquet général dans un communiqué. Cet homme de 63 ans, qui a résidé dans la région d'Aveiro (nord), est l'un des...
(AFP 24/03/17)
Le roi Abdallah II de Jordanie effectue une visite officielle au Maroc, à une semaine du 28e sommet de la Ligue arabe qui se tiendra fin mars à Amman. Arrivé mercredi soir à Rabat, Abdallah II a été reçu avec tous les honneurs par le roi Mohammed VI. Les deux chefs d'Etat ont inauguré jeudi "L'Afrique en capitale", une manifestation culturelle qui débutera le 28 mars et ambitionne de faire de Rabat pendant un mois la "capitale" artistique du continent africain, selon ses promoteurs. Cette visite devait permettre de renforcer "la coopération économique entre les deux pays" et aux deux dirigeants de parler de "la situation dans le monde arabe", selon la presse marocaine. Le Maroc et la Jordanie sont...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Au sein de l’USFP, une commission travaille en toute confidentialité sur un rapport qu’elle destine à Mohammed VI. Les activités de certaines associations caritatives, financées de l’étranger, dans des bastions du Parti de la justice et du développement (PJD) y seront détaillées – activités qui valent au parti de la lampe les faveurs des électeurs. Selon des sources proches de la formation socialiste, il s’agit d’attirer l’attention sur la nécessaire séparation du champ religieux et du champ politique. Mais l’Union...
(Le Monde 24/03/17)
La route espagnole des migrants a connu un regain d’activités depuis le début de l’année. A Ceuta, l’Espagne compte sur le Maroc pour contrôler une frontière fragile et très convoitée. Le calme est revenu à Ceuta. Les 17 et 20 février, plus de 800 migrants subsahariens avaient franchi les grillages de la ville espagnole enclavée au nord du Maroc. Depuis, sur la route qui y mène depuis l’aéroport de Tanger, situé à 70 kilomètres, les automobilistes doivent franchir trois barrages...
(APA 24/03/17)
Le Roi Mohammed VI, et son hôte le Roi Abdallah II de Jordanie, en visite au Maroc, ont inauguré, jeudi au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat, la manifestation culturelle et artistique « L’Afrique en Capitale ». Initiée par la Fondation Nationale des Musées en collaboration avec plusieurs opérateurs culturels et institutionnels du royaume, cette manifestation célèbre l’Art africain en mettant en lumière son dynamisme et la variété de ses modes d’expression.
(Jeune Afrique 24/03/17)
Plus que jamais déchiré à cause de Hamid Chabat, le parti historique se prépare à tenir son congrès fin mars. Un rendez-vous où se jouera l'avenir des grandes familles qui tiennent le parti d'une main de fer depuis sa création. L’Istiqlal a longtemps été surnommé le « parti des Fassis ». Et pour cause. Les grandes familles issues de l’élite urbaine de la ville de Fès règnent depuis toujours sur ce parti marocain – le plus vieux, dit-on souvent –...
(RFI 24/03/17)
Principaux investisseurs du royaume, les sociétés d’État souffrent encore de carences organisationnelles et réglementaires. Les pouvoirs publics travaillent sur un dispositif visant à les rendre plus performantes. Hétéroclite, ample, mais surtout peu rentable… Ainsi se présente la configuration du porte­feuille public de l’État marocain. Cette galaxie d’entreprises et d’établissements publics (EEP) regroupe 44 sociétés à participation directe et 462 filiales, des entités pour la plupart structurellement déficitaires. Une poignée seulement de ces EEP assure la performance du portefeuille : les trois...
(AFP 24/03/17)
Un rouleau de la Torah du IXe siècle, un Évangile du XIIe siècle et un Coran de la fin du VIIIe siècle se côtoient à l'entrée de l'exposition de livres et manuscrits rares "Splendeurs de l'écriture au Maroc" ouverte ce jeudi à l'Institut du monde Arabe (IMA) à Paris. Le Maroc, invité d'honneur du 17e salon du livre qui démarre vendredi à Paris, propose en tout une sélection de 35 manuscrits rares. Le rouleau de la Torah du IXe siècle,...
(RFI 24/03/17)
Dernier épisode de notre série consacrée aux migrants sud-sahariens dans le nord du Maroc. Le mois dernier, plus de 850 personnes sont entrées dans l'enclave espagnole de Ceuta en forçant les six mètres de grillage et de barbelés qui marquent la frontière. Mais tous n'ont pas pu passer. Des dizaines de personnes ont été arrêtées par les policiers marocains et envoyés dans différentes villes du Maroc, parfois à des centaines de km. De retour à Tanger, ces migrants vivent à...
(APA 24/03/17)
Le Maroc a enregistré un total de 31.542 cas de tuberculose, toutes formes confondues, durant l'année 2016, a indiqué un communiqué du ministère de la Santé. Le poumon reste le lieu privilégié de la tuberculeuse, représentant ainsi près de la moitié des cas enregistrés, soit 47% des tuberculoses pulmonaires contre 53% des localisations extra-pulmonaires, a précisé le ministère à l'occasion de la journée mondiale de la tuberculose. Au Maroc, la tuberculose est plus fréquente chez l’homme que chez la femme...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Le tribunal de commerce de Casablanca a accordé un mois au syndic en charge de conduire le processus de liquidation judiciaire de la Samir, pour trouver un repreneur à la seule raffinerie pétrolière du royaume chérifien, rapporte Reuters. Cette prolongation fait suite à celle de trois mois accordée fin décembre 2016 au gestionnaire pour boucler le processus. Le syndic, représenté par M. Mohamed El-Krimi (photo) qui a expliqué viser la meilleure offre possible pour la reprise de l’usine, a annoncé...
(RFI 24/03/17)
Avec une quarantaine d'écrivains invités, les lettres marocaines sont à l'honneur à l'édition 2017 du Salon du livre de Paris, rebaptisé depuis un an « Livre Paris ». Une nouvelle génération de romanciers a pris d'assaut la scène littéraire du royaume chérifien et les têtes d'affiche ont pour nom Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, Abdellah Taïa, Karim Naceri, Rachid O. La francophonie marocaine a le vent en poupe, à l'image d'un pays bouillonnant d'énergie et de promesses. Entretien avec Khalid...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Le programme de la 20e édition du Festival d’Essaouira (29 juin-1er juillet) n’est pas encore connu avec précision. Mais l’Africain-Américain Lucky Peterson, l’une des plus grandes stars du blues, devrait en être la tête d’affiche. Le « Woodstock marocain » reçoit régulièrement des invités prestigieux qui se sont imposés dans d’autres registres que le gnaoua, comme le saxophoniste (de jazz) américain Wayne Shorter ou la chanteuse malienne Oumou Sangaré, qui ont déjà fait le déplacement. Pour ses vingt ans, le...
(AfricaNews 23/03/17)
Un tandem Maroc – Côte d’Ivoire – Espagne pour l’organisation du Mondial 2026. L’idée a éclos du Maroc qui entend poser sa candidature pour l’organisation de cette prestigieuse compétition de football. Ainsi, selon le quotidien marocain Assabah, en sa parution de ce mercredi le Maroc a dores et déjà obtenu l’accord de la Côte d’Ivoire pour se joindre à sa candidature. Quant à l’Espagne, les négociations devront débuter bientôt. À en croire le quotidien, le choix de la Côte d’Ivoire...
(AFP 23/03/17)
En moyenne 20% des jeunes de cinq pays du pourtour méditerranéen (Algérie, Egypte, Liban, Maroc et Tunisie) veulent émigrer, un chiffre qui monte à plus de la moitié en Tunisie, selon une enquête auprès de 10.000 jeunes rendue publique jeudi en Espagne. "Un jeune sur cinq dans les pays arabes analysés veut émigrer. Une proportion qui atteint les 53% dans le cas de la Tunisie", souligne la fondation CIDOB (Centre des affaires internationales de Barcelone), qui a coordonné l'étude, dans...
(La Tribune 23/03/17)
Le groupe chinois Haite va construire, dans le nord du Maroc, une nouvelle cité industrielle et résidentielle de 2.000 hectares qui devrait accueillir d’ici dix ans près de 200 usines chinoises, soit la plus grande plate-forme industrielle chinoise sur le continent. D’un investissement initial estimé à 1 milliards de dollars, la réalisation de cette cité intelligente permettra de générer des investissements de 10 milliards de dollars ainsi que la création de 100.000 postes d’emplois sur la prochaine décennie. C’est l’un des plus gros investissements chinois dans le royaume et qui conforte ainsi...
(Tout sur l'Algérie 23/03/17)
Le Maroc mise sur l’effondrement du pouvoir en Algérie. Le chef du Parti authenticité et modernité (PAM), proche du Palais royal, le claironne publiquement : « Le régime algérien est au bord de la désintégration », pronostique El Omari, qui est également président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, dans un entretien à Atalayar, publié ce mercredi 22 mars. Pour El Omari, chef d’un parti fondé par Foud Al Himma, un ami du roi Mohamed VI, « ce qui se passe...
(APA 23/03/17)
Le Togo entend développer ses activités commerciales avec le Maroc, a affirmé Koffi Sodokin, conseiller économique du président togolais, Faure Gnassingbé. M. Sodokin, qui conduit une délégation togolaise en visite de travail au Maroc, a été accueillie à Casablanca, lundi, afin de présenter aux entreprises les avantages économiques de son pays. Une véritable opération séduction. Il a relevé que les échanges commerciaux sont évalués à 625 millions de dirhams en 2016, contre 350 millions en 2010, ce qui peut, selon...
(RFI 23/03/17)
Suite de notre série de reportages sur les migrants entrés à Ceuta, ce petit territoire espagnol situé dans le nord du Maroc. Le mois dernier, plus de 850 personnes ont passé en force les six mètres de grillage qui entourent cette enclave. Mais plusieurs centaines sont restés au Maroc. La plupart se sont repliés vers la grande ville la plus proche, à Tanger. Ils vivent dans des conditions extrêmement précaires, dans un quartier périphérique. L'argent est rare et sert en...
(APA 23/03/17)
Le potentiel hydrique du Maroc est évalué à 22 milliards m3 par an, soit l’équivalent de seulement 650 m3 par habitant/an, a précisé la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal. La ministre, qui s’exprimait mercredi lors d'une matinée d'information sous le thème « Réutilisation des eaux usées: Pourquoi gaspiller l'eau? », organisée à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau 2017, a noté qu'en dépit des efforts consentis pour mobiliser les ressources en eau naturelles nécessaires à l’accompagnement du...

Pages

(AFP 24/03/17)
Un Marocain visé par un mandat d'arrêt européen a été interpellé en Allemagne et remis jeudi aux autorités portugaises, qui le soupçonnent d'appartenir au groupe Etat islamique (EI), ont annoncé le ministère public et la police judiciaire. Le suspect a été placé en détention provisoire après avoir été soumis à un interrogatoire judiciaire dans le cadre d'une enquête pour "adhésion et soutien à une organisation terroriste internationale (Daesh - ISIS)", les acronymes arabe et anglais pour désigner l'EI. Il a également été mis en examen pour "recrutement et financement du terrorisme", a indiqué le parquet général dans un communiqué. Cet homme de 63 ans, qui a résidé dans la région d'Aveiro (nord), est l'un des...
(Le Monde 24/03/17)
La route espagnole des migrants a connu un regain d’activités depuis le début de l’année. A Ceuta, l’Espagne compte sur le Maroc pour contrôler une frontière fragile et très convoitée. Le calme est revenu à Ceuta. Les 17 et 20 février, plus de 800 migrants subsahariens avaient franchi les grillages de la ville espagnole enclavée au nord du Maroc. Depuis, sur la route qui y mène depuis l’aéroport de Tanger, situé à 70 kilomètres, les automobilistes doivent franchir trois barrages de gendarmerie, et croisent une trentaine de fourgons de police ainsi que de nombreux gardes ruraux qui sillonnent deux par deux la forêt qui surplombe l’enclave. Sans ce déploiement des forces de sécurité marocaines, la frontière de Ceuta, comme celle...
(RFI 24/03/17)
Dernier épisode de notre série consacrée aux migrants sud-sahariens dans le nord du Maroc. Le mois dernier, plus de 850 personnes sont entrées dans l'enclave espagnole de Ceuta en forçant les six mètres de grillage et de barbelés qui marquent la frontière. Mais tous n'ont pas pu passer. Des dizaines de personnes ont été arrêtées par les policiers marocains et envoyés dans différentes villes du Maroc, parfois à des centaines de km. De retour à Tanger, ces migrants vivent à...
(APA 24/03/17)
Le Maroc a enregistré un total de 31.542 cas de tuberculose, toutes formes confondues, durant l'année 2016, a indiqué un communiqué du ministère de la Santé. Le poumon reste le lieu privilégié de la tuberculeuse, représentant ainsi près de la moitié des cas enregistrés, soit 47% des tuberculoses pulmonaires contre 53% des localisations extra-pulmonaires, a précisé le ministère à l'occasion de la journée mondiale de la tuberculose. Au Maroc, la tuberculose est plus fréquente chez l’homme que chez la femme...
(APA 24/03/17)
Les quotidiens marocains parus ce vendredi focalisent leurs commentaires, notamment sur la formation du nouveau gouvernement et l'accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne. +L’Economiste+, qui aborde la formation du nouveau gouvernement, estime que « dans la première mi-temps des négociations, comme pour la deuxième, les discussions ont tourné exclusivement autour des modalités de cohabitation, des rapports de force. Jamais sur le fond et encore moins sur un terrain intellectuel quasi vide ». « C’est problématique, mais ce n’est...
(AFP 23/03/17)
En moyenne 20% des jeunes de cinq pays du pourtour méditerranéen (Algérie, Egypte, Liban, Maroc et Tunisie) veulent émigrer, un chiffre qui monte à plus de la moitié en Tunisie, selon une enquête auprès de 10.000 jeunes rendue publique jeudi en Espagne. "Un jeune sur cinq dans les pays arabes analysés veut émigrer. Une proportion qui atteint les 53% dans le cas de la Tunisie", souligne la fondation CIDOB (Centre des affaires internationales de Barcelone), qui a coordonné l'étude, dans...
(RFI 23/03/17)
Suite de notre série de reportages sur les migrants entrés à Ceuta, ce petit territoire espagnol situé dans le nord du Maroc. Le mois dernier, plus de 850 personnes ont passé en force les six mètres de grillage qui entourent cette enclave. Mais plusieurs centaines sont restés au Maroc. La plupart se sont repliés vers la grande ville la plus proche, à Tanger. Ils vivent dans des conditions extrêmement précaires, dans un quartier périphérique. L'argent est rare et sert en...
(APA 23/03/17)
Le potentiel hydrique du Maroc est évalué à 22 milliards m3 par an, soit l’équivalent de seulement 650 m3 par habitant/an, a précisé la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal. La ministre, qui s’exprimait mercredi lors d'une matinée d'information sous le thème « Réutilisation des eaux usées: Pourquoi gaspiller l'eau? », organisée à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau 2017, a noté qu'en dépit des efforts consentis pour mobiliser les ressources en eau naturelles nécessaires à l’accompagnement du...
(AFP 22/03/17)
Les autorités espagnoles ont localisé mardi le bateau de pêche ayant coulé face au port de Barcelone après une collision avec un cargo russe, mais deux pêcheurs, un Sénégalais et un Marocain, sont portés disparus, ont indiqué à l'AFP les sauveteurs en mer. Lundi après-midi, le bateau de pêche El Fairell, long de 25 mètres, avait heurté le cargo Midvolga 2, d'une longueur de 140 mètres, au cours d'une manoeuvre à 3 milles du port de Barcelone. Deux des quatre membres de l'équipage du bateau de pêche avaient pu être récupérés par le navire marchand russe, a rappelé l'établissement public de Sauvetage et sécurité maritimes.
(Jeune Afrique 22/03/17)
Il y a parfois des fatwas qui passent inaperçues et c’est bien dommage. Non, il ne s’agit pas de ces décrets cocasses ou ubuesques qui font de leurs auteurs la risée de l’univers et, pour une fois, nous n’allons pas faire du mauvais esprit. Nous pourrions évoquer le cheikh Mohammad Saleh Al Munadjid, qui a interdit les bonshommes de neige (en Arabie saoudite !) comme contraires à l’islam mais non : aujourd’hui nous sommes sérieux. L’apostasie, c’est la mort Il s’agit de...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Sarim Fassi-Fihri, le "Monsieur cinéma" du royaume, demande aux professionnels de se montrer plus actifs en matière de diffusion de films et au prochain gouvernement de ne pas oublier sa proposition de décret permettant la subvention de projets étrangers au Maroc. Le directeur du Centre cinématographique marocain (CCM) Sarim Fassi-Fihri semble soucieux. L’institution qu’il dirige a rendu la semaine dernière son bilan pour l’année 2016. Et ce dernier n’est pas des plus rassurants, à plusieurs chapitres. En 2016, 24 tournages...
(Autre média 22/03/17)
Si le nombre de touristes français au Maroc baisse d'une année à l'autre, celui des Français à la retraite qui choisissent de s’installer au Maroc est en constante hausse. Ils sont aujourd’hui 51.000 retraités à avoir élu domicile dans le royaume. Il ressort des dernières statistiques publiées par le ministère français des Affaires étrangères que les Français à la retraite sont de plus en plus nombreux à s’installer au Maroc. Ils sont en effet quelque 51.000, soit une évolution de...
(Le Point 21/03/17)
ENTRETIEN. Avec qui et avec quoi le roi Mohammed VI va-t-il devoir compter pour mieux renforcer le Maroc en Afrique ? L'analyse d'une spécialiste. Inattendu. Après l'Union africaine, le royaume chérifien vient de faire une demande officielle d'intégration au sein de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) dans la foulée d'une nouvelle tournée royale en Afrique en février 2017. Après 23 visites dans 11 pays de la sous-région, le Maroc affiche donc l'objectif de « couronner...
(RFI 20/03/17)
Toute cette semaine, RFI vous emmène à la rencontre de migrants dans le nord du Maroc et dans l’enclave espagnole de Ceuta, où plus de 850 personnes sont entrées en force le mois dernier. Tous ont été pris en charge dans le centre de rétention de Ceuta. On leur fournit un toit, des repas et des vêtements, mais pas de téléphone, ce qui manque à beaucoup de migrants.
(La Voix du Nord 20/03/17)
Ce dimanche 19 mars, le monument aux morts du boulevard du Général-Leclerc accueillait la cérémonie en l’honneur des victimes des combats en Algérie, en Tunisie et au Maroc. Arlette Quesnoy, représentante de la FNACA (Fédération nationale des anciens combattants d’Afrique du Nord) de Roubaix a pris la parole pour rappeler l’importance du devoir de mémoire et les liens qui unissent ces trois pays à la France. Après un moment de recueillement, des gerbes ont été déposées aux pieds du monument.
(AFP 18/03/17)
Les services de sécurité marocains ont arrêté 15 personnes soupçonnées de liens avec le groupe jihadiste Etat islamique (EI) et actifs dans une dizaine de villes du pays, ont annoncé vendredi les autorités du royaume. Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, les suspects ont menacé de mener des attaques visant "certains sites sensibles, espaces de loisirs et services publics dans plusieurs villes marocaines", dont Casablanca, Marrakech ou Tanger. Certains d'entre eux "étaient en train d'acquérir des matières premières pour la fabrication de charges explosives", ajoute le communiqué, alors que d'autres ont "tenté d'obtenir des armes à feu pour la liquidation de personnalités publiques et militaires".
(Le Monde 18/03/17)
La femme de ménage dénonce des conditions de travail indignes, des faits de séquestration et de harcèlement sexuel. Samira Al-Ghinaoui, une femme de ménage marocaine, a porté plainte pour maltraitance contre son employeuse en France, la consule générale du Maroc à Orly, Malika Alaoui. La plaignante dénonce des conditions de travail indignes, des faits de séquestration et de harcèlement sexuel, qu’elle impute à un parent de la consule. L’affaire qui remonte à 2016 a connu une accélération depuis la diffusion...
(Jeune Afrique 18/03/17)
Pour la 20e édition de l'événement, cinq grands concerts seront donnés aux États-Unis et en France. Une extension qui marque l'expansion de ce rendez-vous culturel marocain devenu incontournable. Pour ses 20 ans, le festival d’Essaouira s’est offert un petit voyage. Jusqu’au 19 mars, il passe d’abord aux États-Unis par le Kennedy Center (Washington DC), le Lincoln Center, les scènes de The New School Jazz et le Pionner Works (trois grandes salles new-yorkaises). Le 27 mars, nouveau détour, cette fois par...
(Autre média 17/03/17)
Comment former les imams qui prêchent dans les mosquées françaises ? C’est à Rabat qu’ils se rendent, apprenant la langue arabe et approfondissant leurs connaissances théologiques. Pour certains, c’est de leur responsabilité de suivre un enseignement encadré. Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du jeudi 16 mars 2017 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 16/03/2017 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds...
(Agence Ecofin 17/03/17)
Après la Tunisie, le Maroc s'offre aussi sa plateforme de promotion de l’expertise des femmes. Le réseau Khabirate Maroc a été lancé le 10 mars 2017, dans le cadre du programme MedMedia qui inclut d’autres pays, notamment l’Algérie et la Palestine, sur financement de l’Union européenne. Au Maroc, l’initiative est portée par la Fédération internationale des journalistes, le Syndicat national de la presse et la Fédération marocaine des éditeurs des journaux. L’un des partenaires du projet est le groupe de...

Pages

(RFI 24/03/17)
Principaux investisseurs du royaume, les sociétés d’État souffrent encore de carences organisationnelles et réglementaires. Les pouvoirs publics travaillent sur un dispositif visant à les rendre plus performantes. Hétéroclite, ample, mais surtout peu rentable… Ainsi se présente la configuration du porte­feuille public de l’État marocain. Cette galaxie d’entreprises et d’établissements publics (EEP) regroupe 44 sociétés à participation directe et 462 filiales, des entités pour la plupart structurellement déficitaires. Une poignée seulement de ces EEP assure la performance du portefeuille : les trois plus grandes réalisent 50 % du chiffre d’affaires ; et le groupe OCP, à lui seul, concentre la moitié des bénéfices des sociétés étatiques. Absence de politique prédéfinie Pour doper la rentabilité de ce secteur, les...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Le tribunal de commerce de Casablanca a accordé un mois au syndic en charge de conduire le processus de liquidation judiciaire de la Samir, pour trouver un repreneur à la seule raffinerie pétrolière du royaume chérifien, rapporte Reuters. Cette prolongation fait suite à celle de trois mois accordée fin décembre 2016 au gestionnaire pour boucler le processus. Le syndic, représenté par M. Mohamed El-Krimi (photo) qui a expliqué viser la meilleure offre possible pour la reprise de l’usine, a annoncé avoir reçu au total environ 20 offres à la date du 10 mars dernier. Pour rappel, les deux premières offres étaient respectivement de 3 et de 3,1 milliards de dollars. Selon des experts contactés par l’agence de presse, la valeur...
(Agence Ecofin 23/03/17)
En 2016, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 3,78 milliards de dirhams (379 millions $), en baisse de 52,8 %, par rapport à celui de l’année précédente (8,01 milliards de dirhams). D’après le groupe, cette contreperformance est la conséquence de la baisse des prix du phosphate et des engrais sur le marché. Ce recul des prix a notamment conduit l’entreprise à intensifier sa production et à réduire ses coûts afin de limiter la...
(La Tribune 23/03/17)
Le groupe chinois Haite va construire, dans le nord du Maroc, une nouvelle cité industrielle et résidentielle de 2.000 hectares qui devrait accueillir d’ici dix ans près de 200 usines chinoises, soit la plus grande plate-forme industrielle chinoise sur le continent. D’un investissement initial estimé à 1 milliards de dollars, la réalisation de cette cité intelligente permettra de générer des investissements de 10 milliards de dollars ainsi que la création de 100.000 postes d’emplois sur la prochaine décennie. C’est l’un des plus gros investissements chinois dans le royaume et qui conforte ainsi...
(APA 23/03/17)
Le Togo entend développer ses activités commerciales avec le Maroc, a affirmé Koffi Sodokin, conseiller économique du président togolais, Faure Gnassingbé. M. Sodokin, qui conduit une délégation togolaise en visite de travail au Maroc, a été accueillie à Casablanca, lundi, afin de présenter aux entreprises les avantages économiques de son pays. Une véritable opération séduction. Il a relevé que les échanges commerciaux sont évalués à 625 millions de dirhams en 2016, contre 350 millions en 2010, ce qui peut, selon...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Le groupe de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros en 2016 (42,47 milliards DH), soit une baisse de 0,88 pc par rapport à 2015 (4,5 milliards d’euro/47,74 milliards DH). Cette baisse ne doit pas cacher les bonnes réalisations du groupe dans certains de ces marchés prioritaires. En effet, ses exportations vers l’Afrique ont augmenté de 70%, atteignant 1,7 million de tonnes (Mt) en 2016 pour 1 Mt seulement en 2015...
(Agence Ecofin 23/03/17)
La Société financière islamique pour le commerce internationale et le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank ont, en marge du cinquième Forum International Afrique Développement qui se déroulait à Casablanca, signé un accord visant à soutenir les échanges commerciaux entre les pays arabes et l'Afrique. Selon les termes de cet accord, l'institution internationale de financement islamique libérera des financements compatibles avec les règles à la Sharia (principes musulmans), en faveur des filiales du groupe Attijariwafa en Afrique. Ces fonds seront mis...
(Agence Ecofin 23/03/17)
La cinquième édition du forum de la monnaie et du paiement électronique a démarré ce mercredi à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca, au Maroc. Organisée par l’agence de communication et évènementiel Interworld, en partenariat avec VISA, cette édition se tiendra du 22 au 23 juillet 2017. Au programme des activités de ces deux jours, sont présentées des conférences plénières sous forme de panels, workshop, ateliers d’échange et de formation, espace d’exposition. Parmi les divers sujets qui animent les débats, l’accent...
(Afrik.com 23/03/17)
Au Maroc, la Direction de la météorologie nationale (DMN) a annoncé que de fortes chutes de neige sont attendues à partir de ce jeudi 23 mars, sur plusieurs régions de ce pays d’Afrique du Nord. De fortes chutes de neige sont attendues à partir de ce jeudi 23 mars 2017, sur plusieurs régions marocaines. C’est l’alerte donnée par la Direction de la météorologie nationale (DMN), indique Bladi.net, qui annonce des vent de près de 80km/h, notamment dans les régions de...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Au terme de la saison 2015-2016, le Maroc a produit environ 268 000 tonnes de fruits rouges. C’est ce que rapporte agrimaroc.ma. Les principaux fruits rouges concernés sont la fraise, la myrtille et la framboise. Cette performance a été portée par le périmètre de Loukkos, dans la province de Larache (nord du Maroc). La région, l’une des plus importantes productrices de petits fruits rouges du Maroc, a concentré, à elle seule, la moitié de la récolte totale du Maroc durant...
(Autre média 22/03/17)
Dans la lutte des places, en cours, pour la formation du prochain gouvernement marocain, la politique économique du pays pour les cinq prochaines années semble décidée d’avance par le FMI. A ATTAC Maroc, nous refusons cette servitude économique volontaire. Le Maroc est sans gouvernement depuis plus de cinq mois. Les tractations pour la formation du prochain exécutif sont au point mort. Le Parti justice et développement (PJD) [Islamiste, pro-monarchie], est sorti vainqueur des élections législatives du 7 octobre 2016. Depuis...
(Médiapart 22/03/17)
Qu’arrive-t-il lorsqu’un pays d’Afrique du Nord, situé à mois de 14 kilomètres de l’Europe et la Chine travaillent ensemble ? Un méga projet stratégique « conçu pour le développement de l'Afrique en général et du Maroc en particulier, comme l’a affirmé, lundi dernier à Tanger, le PDG du Groupe BMCE Bank of Africa, Othman Benjelloun. Qu’arrive-t-il lorsqu’un pays d’Afrique du Nord, situé à mois de 14 kilomètres de l’Europe et la Chine travaillent ensemble ? Un méga projet stratégique «...
(Tout sur l'Algérie 22/03/17)
La Chine va investir dans la construction d’une cité intelligente dans l’extrême-nord du Maroc, selon plusieurs médias marocains. Hier lundi, un protocole d’accord a été signé dans la ville de Tanger en présence du roi Mohamed VI. Un investissement « énorme » Installé sur 2000 hectares, ce projet colossal, baptisé « Cité Mohammed VI Tanger Tech », fait suite à un mémorandum d’entente signé, en mai 2016 entre la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe Haite, et BMCE Bank, lors d’une...
(Angola Press 22/03/17)
Luanda - Une délégation angolaise conduite par le ministre de l'Agriculture, Marcos Alexandre Nhunga, effectue une visite de travail au Royaume du Maroc, du 22 au 25 mars, afin de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l'agriculture. Durant son séjour au Maroc, la délégation angolaise va analyser et discuter avec les autorités marocaines liées à l’agriculture et le Groupe marocain de Phosphates (OCP), des modalités pratiques pour la fourniture d’engrais composés, compte tenu de la mise en œuvre...
(Afrique sur 7 22/03/17)
Le Roi du Maroc, Mohammed VI vient de lancer un giga projet dénommé projet Tanger, du nom de la ville nouvelle qui sera créée au Maroc, par des industriels chinois, et qui pensent à baptiser la ville du nom de son Roi, « Cité Mohammed VI Tanger Tech« .Le Roi du Maroc, Mohammed VI a lancé hier lundi 20 mars 2017, le giga projet Tanger à son Palais Royal de Marchane. Il recevait le Groupe Industriel Chinois « HAITE« ,...
(Agence Ecofin 22/03/17)
Selon les indicateurs préliminaires publiés par l’Office des changes du Maroc, le déficit de la balance commerciale du pays s’est aggravé de 21,7% à fin février 2017 pour s’établir à 26,71 milliards de dirhams (environ 2,6 milliards $), contre 21,95 milliards de dirhams (environ 2,2 milliards $) en 2016 à la même date. Soit une hausse de 4,7 milliards de dirhams (environ 471 millions $). Cette aggravation du déficit de la balance commerciale du Maroc résulte d’une augmentation des importations...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Spécialiste de l’agroalimentaire au sein du Boston Consulting Group (BCG) à Casablanca, Younes Zrikem a présenté à l'Africa CEO Forum, dont la 5e édition se tient à Genève lundi 20 et mardi 21 mars, sa vision des principales évolutions qui toucheront ce secteur crucial pour l'économie et la sécurité alimentaire africaine. Si les défis restent immenses, avec 200 millions de personnes sous alimentées sur le continent et des niveaux de rendements parmi les plus bas au monde — à environ 1,5 tonne par hectare —, d’importants progrès ont selon lui été réalisés ces dix dernières années. Mieux, des outils se développent chaque jour pour répondre aux besoins, tandis que les acteurs économiques ont saisi...
(La Nouvelle Tribune (ma) 22/03/17)
M.Mohammed Boussaid, Ministre de l’Economie et des Finances, a représenté le Maroc à la première édition de l’African Economic Platform (AEP) qui se tient à l’île Maurice du 20 au 22 mars 2017 conformément à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Il était accompagné du Vice-Président de la CGEM représentant le secteur privé. Ce forum, qui a connu la participation de Chefs d’Etats, de Gouvernements et des ministres des finances et de commerce, a pour objectif de permettre aux décideurs politiques...
(Agence Ecofin 22/03/17)
L'équipementier automobile italien Sogefi, filiale du groupe CIR, va construire sa première usine en Afrique, précisément dans la zone de libre-échange de Tanger au Maroc. L’annonce de cette implantation a été faite à travers un communiqué rendu public par l’équipementier. Cette usine de 10 000 m² sera fonctionnelle début de 2018, et « fabriquera deux modèles différents de systèmes de filtration de moteur (un filtre diesel métallique et un module de filtration d'huile), et des pièces de rechange d'origine (OES)...
(AFP 21/03/17)
Le Maroc a signé lundi une convention avec le groupe chinois Haite pour l'édification d'une "ville industrielle" près de Tanger (nord), qui accueillera quelque 200 compagnies chinoises et devrait créer des milliers d'emplois. Au cours d'une cérémonie présidée par le roi du Maroc, lundi au palais de Tanger, les autorités marocaines ont signé une convention avec le groupe Haite, basé à Chengdu (centre d ela Chine), et présenté les grandes lignes de cette future "Cité Mohammed VI Tanger Tech", a...

Pages

(L'Economiste du Maroc 24/03/17)
«Le football, qui concerne toute la jeunesse africaine, ressortira fortement dans la coopération du Maroc avec le continent. Nous allons intervenir pour aider à la remise à niveau des stades, des centres de formation, des terrains avec des pelouses synthétiques, exactement comme ce que nous avons entrepris au Maroc». Fouzi Lakjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), ne mâche pas ses mots. Celui qui vient d’être élu par un score écrasant au comité exécutif de la CAF, finalise actuellement un ambitieux plan d’action avec les fédérations africaines. L’idée est de démarrer par les urgences comme avec Sao Tomé qui a obtenu du matériel. Avec le Malawi, la FRMF a entrepris une opération...
(AfricaNews 23/03/17)
Un tandem Maroc – Côte d’Ivoire – Espagne pour l’organisation du Mondial 2026. L’idée a éclos du Maroc qui entend poser sa candidature pour l’organisation de cette prestigieuse compétition de football. Ainsi, selon le quotidien marocain Assabah, en sa parution de ce mercredi le Maroc a dores et déjà obtenu l’accord de la Côte d’Ivoire pour se joindre à sa candidature. Quant à l’Espagne, les négociations devront débuter bientôt. À en croire le quotidien, le choix de la Côte d’Ivoire a été une alternative au retrait du Portugal, avec qui le Maroc avait auparavant envisagé de poser sa candidature. Le Portugal aurait, en effet, évoqué la crise économique qu’il traverse pour se retirer du projet. Mais il y a surtout...
(Agence Ecofin 22/03/17)
Selon le quotidien marocain Assabah, l’on devra s’attendre à une candidature d’un trio euro-africain composé du Maroc, de la Côte d’Ivoire et de l’Espagne pour l’organisation de la Coupe de monde de football en 2026. Dans sa parution de ce mercredi 22 mars, Assabah révèle, en effet, que le Maroc, qui entamera bientôt des négociations avec l’Espagne pour l’organisation conjointe de la coupe du monde 2026. Quant au choix de la Côte d’Ivoire, le quotidien marocain assure qu’il intervient en...
(Autre média 22/03/17)
À cet effet, le sélectionneur Mark Wotte a fait appel à 24 joueurs, dont une dizaine évoluant en Europe. La liste comprend également les joueurs du Moghreb Tétouan, malgré l’absence d’Anas Jebroun, contraint au forfait de dernière minute pour blessure, selon nos sources. À suivre particulièrement le rendement de Badr Gadarin, la jeune pépite du Wydad Casablanca, propulsé par Ammouta depuis sa venue sur le banc de touche du club casablancais. C’est le premier rassemblement des juniors depuis le mois...
(Star Africa 22/03/17)
Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a fait appel à Fayçal Rherras pour remplacer Mehdi Benatia qui a décliné la convocation de son coach. Rherras sera donc présent pour les deux matchs amicaux face au Burkina Faso (24 mars) et la Tunisie (28 mars) au Grand Stade de Marrakech. Le défenseur de Heart of Midlothian a révélé sa convocation via une publication sur son compte Twitter.
(APA 21/03/17)
Le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, est attendu au Maroc dès la fin de cette semaine, rapporte lundi le quotidien +Assabah+ Selon la publication, M. Ahmed Ahmed sera d’abord en début de cette semaine au Caire où se trouve le siège de la Confédération africaine de football. Il s’agit pour lui de prendre contact avec le personnel de l’instance africaine du football, avec lequel il aura à travailler durant tout son prochain...
(Autre média 17/03/17)
Alors qu’il s’était initialement résolu à déclarer forfait pour les éliminatoires de la CAN 2019 faute de moyens financiers, le Malawi va finalement pouvoir prendre part aux qualifications. En effet, le Maroc, placé dans le même groupe que les Flames, va prendre en charge les frais nécessaires à la participation du Malawi a annoncé la Fédération marocaine dans un communiqué ! Les deux sélections ont dans ce cadre signé un accord plus global de partenariat et de coopération. En s’assurant...
(APA 17/03/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - L’équipe nationale de football de Centrafrique est attendue samedi au Maroc où elle livrera à partir du 24 mars deux matchs amicaux contre d’abord les Lions de l’Atlas, puis face aux Scorpions de la Gambie. Selon le sélectionneur Hervé Loungoundji, les deux rencontres se joueront dans la ville marocaine de Kenitra Ces matchs rentrent dans le cadre du contrat de partenariat que la Fédération royale marocaine de football a signé le mois dernier avec son homologue centrafricaine...
(Aujourd'hui le Maroc 15/03/17)
Le Malawi ne disputera pas la Coupe d’Afrique des Nations de 2019, faute de moyens financiers, a annoncé lundi la fédération de ce petit pays d’Afrique australe. «Après avoir considéré toutes les options, nous avons décidé de nous retirer des qualifications pour la CAN-2019, et dès le 30 avril prochain, à cause d’un manque de financements», a indiqué Alfred Gunda, le patron de la FAM, dans un communiqué. Pour les mêmes raisons, le Malawi a décidé de renoncer même au...
(Star Africa 15/03/17)
Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a communiqué ce mardi la liste des convoqués pour les matchs amicaux contre le Burkina Faso (24 mars) et la Tunisie (28 mars). Absents lors de la CAN 2017, Younès Belhanda, Sofiane Boufal et Yacine Bammou sont de retour à l’inverse de Hakim Zayech, toujours ignoré. Ce trio prend la place de Omar El Kaddouri, Youssef El Arabi et Rachid Alioui qui quittent la liste. Oussama Tannane et Nordin Amrabat n’ont pas encore totalement...
(Autre média 15/03/17)
Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a dévoilé ce mardi sa première liste post-CAN 2017 pour les matchs amicaux contre le Burkina Faso (24 mars) et la Tunisie (28 mars). Younès Belhanda, Sofiane Boufal et Yacine Bammou signent leur retour, à l’inverse d’Hakim Ziyech, toujours mis de côté. Après une CAN 2017 prometteuse bouclée par une place de quart de finaliste, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a dévoilé ce mardi une liste de 25 joueurs pour les matchs amicaux...
(Autre média 14/03/17)
Le Malawi se retire des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de 2019 faute de moyens financiers. Avec ce retrait du Malawi du groupe B, le Maroc a plus de chances de l'emporter. Les Lions de l’Atlas disputeront la qualification contre le Cameroun, pays hôte, les Comores, les Îles Maurice. Le tour préliminaire du groupe du Malawi doit débuter en juin. Cette annonce du Malawi vient perturber les calculs des équipes du groupe B. Ce groupe dans lequel se trouve le Maroc, le Cameroun, les Comores, les Îles Maurice. «Après avoir considéré toutes les options, nous avons décidé de nous retire...
(APA 13/03/17)
Le club marocain du Maghreb de Fès s'est imposé face au Sporting Club Gagnoa de la Côte d'Ivoire par 3 buts à 1, dimanche à Fès, en match des 16ès de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football. Les buts du MAS ont été inscrits par l'Ivoirien Djédjé Guiza (8è, pén), et Youssef Sektioui, auteur d'un doublé (44è et 56è). L’unique réalisation des Ivoiriens a été l’œuvre de l’attaquant Abdellah Koni à la 36è minute du...
(APA 13/03/17)
Le club marocain du Maghreb de Fès s'est imposé face au Sporting Club Gagnoa de la Côte d'Ivoire par 3 buts à 1, dimanche à Fès, en match des 16ès de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football. Les buts du MAS ont été inscrits par l'Ivoirien Djédjé Guiza (8è, pén), et Youssef Sektioui, auteur d'un doublé (44è et 56è). L’unique réalisation des Ivoiriens a été l’œuvre de l’attaquant Abdellah Koni à la 36è minute du...
(Autre média 13/03/17)
Le ministre malien des Sports a déclaré cette semaine avoir dissous la Fédération malienne de football. La Fifa a dénoncé cette décision en précisant que des sanctions sévères vont être prises. Le Maroc qui doit disputer deux matchs, comptant pour le Mondial 2018, avec le Mali, en août et septembre, pourra-t-il tirer profit de cette situation? Les deux prochaines rencontres des Lions de l'Atlas avec le Mali, auront lieu le 28 août et le 2 septembre, pour le compte des...
(APA 10/03/17)
L’entraineur des Etalons du Burkina Faso, Paulo Duarte, a convoqué, jeudi, 25 joueurs dont 6 nouveaux pour affronter en match amical le Maroc et le Nigeria, le 24 mars à Marrakech et le 27 mars à Londres. Les nouveaux joueurs sont Stéphane Aziz Ki sociétaire Omonia Nicosie (Chipre), Abdoul Gafar Sirima qui joue en Russie, l’attaquant de Nancy (L1, France) Anthony Koura, le jeune attaquant des U19 monégasque (France) Dylan Ouédraogo, le défenseur d’Eldense (Espagne) Patterson Kaboré et Abdoul Yabré...
(TelQuel 08/03/17)
Selon le quotidien espagnol As, Mohammed VI a fait appel à l'aide au roi Felipe VI d'Espagne pour une organisation conjointe de la Coupe du monde 2026, en intégrant le Portugal. Le Maroc veut organiser la Coupe du Monde 2026 conjointement avec l'Espagne. Pour y arriver, le roi Mohammed VI compte sur l'aide de son homologue espagnol le roi Felipe VI. C'est ce que rapporte le quotidien sportif madrilène As le 7 mars. Les deux pays cherchent à associer le...
(Tout sur l'Algérie 08/03/17)
L’idée en est encore à ses premiers balbutiements, mais le Maroc et l’Espagne pourraient présenter une candidature commune au Mondial 2026, à laquelle se joindrait aussi le Portugal. Le Maroc est un pays qui, en matière sportive, ne se démoralise pas facilement. Il s’est porté candidat à accueillir la Coupe du Monde en 1994, 1998, 2006 et 2010, mais son offre n’a pas été retenue. La dernière fois, il y a sept ans, il s’est fait coiffer sur le poteau...
(AFP 06/03/17)
De nouvelles violences entre supporters de football ont fait une dizaine de blessés au Maroc dimanche, a annoncé le ministère de l'Intérieur, qui a promis d'"agir avec vigueur" contre le hooliganisme. "Dix personnes ont été blessées, dont quatre membres des forces publiques, lors d'actes de vandalisme" survenus à Sidi Kacem (nord-ouest) à l'occasion d'un match de 2e division ayant opposé l'Union Sidi Kacem au Moghreb de Fès, indique un communiqué de l'Intérieur. Provoqués par des supporters des deux équipes, ces actes ont également occasionné des dégâts matériels, précise ce communiqué.
(APA 06/03/17)
APA-Bissau (Guinée-Bissau) - La Fédération de football de la Guinée-Bissau (FFGB) et la Fédération royale marocaine de football (FRMF) ont signé une convention axée essentiellement sur la formation et l'échange d'expériences entre les deux instances. Le document a été signé, dimanche, par le Président de la FFGB, Manuel Irenio Lopes Nascimento, et son homologue de la FRMF, Fouzi Lekjaa, en marge de l'Assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF), qui a se tient au Maroc depuis le 2...

Pages

(AFP 24/03/17)
Un rouleau de la Torah du IXe siècle, un Évangile du XIIe siècle et un Coran de la fin du VIIIe siècle se côtoient à l'entrée de l'exposition de livres et manuscrits rares "Splendeurs de l'écriture au Maroc" ouverte ce jeudi à l'Institut du monde Arabe (IMA) à Paris. Le Maroc, invité d'honneur du 17e salon du livre qui démarre vendredi à Paris, propose en tout une sélection de 35 manuscrits rares. Le rouleau de la Torah du IXe siècle, rédigé en hébreu, long de 20 mètres, conservé au Musée national du royaume du Maroc à Rabat, est montré pour la première fois hors de son pays. "La Constitution marocaine de 2011 reconnait l’influence du...
(RFI 24/03/17)
Avec une quarantaine d'écrivains invités, les lettres marocaines sont à l'honneur à l'édition 2017 du Salon du livre de Paris, rebaptisé depuis un an « Livre Paris ». Une nouvelle génération de romanciers a pris d'assaut la scène littéraire du royaume chérifien et les têtes d'affiche ont pour nom Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, Abdellah Taïa, Karim Naceri, Rachid O. La francophonie marocaine a le vent en poupe, à l'image d'un pays bouillonnant d'énergie et de promesses. Entretien avec Khalid Zekri, spécialiste des littératures du Maghreb. RFI : Qu'est-ce qui distingue la littérature marocaine des autres littératures francophones du Maghreb ? Khalid Zekri : Issues des histoires coloniales plus ou moins violentes, les trois littératures francophones du Maghreb (Algérie, Maroc...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Le programme de la 20e édition du Festival d’Essaouira (29 juin-1er juillet) n’est pas encore connu avec précision. Mais l’Africain-Américain Lucky Peterson, l’une des plus grandes stars du blues, devrait en être la tête d’affiche. Le « Woodstock marocain » reçoit régulièrement des invités prestigieux qui se sont imposés dans d’autres registres que le gnaoua, comme le saxophoniste (de jazz) américain Wayne Shorter ou la chanteuse malienne Oumou Sangaré, qui ont déjà fait le déplacement. Pour ses vingt ans, le...
(L'Humanité 23/03/17)
Pour l’occasion, le poète et romancier Mohamed Hmoudane évoque la situation de la littérature dans son pays natal et nous fait part de sa propre conception d’une écriture destinée à transcender le réel. Livre Paris (24-27 mars), qui se tient à la Porte de Versailles, a cette année le Maroc pour pays invité d’honneur. Le poète et romancier
(La Croix 23/03/17)
Malgré la qualité de la production littéraire, le marché du livre marocain est en berne. En cause, l’absence d’une véritable politique d’incitation à la lecture. Le Maroc à l’honneur au Salon Livre Paris, Abdelkader Retnani en rêvait depuis des années. À la tête des éditions La croisée des chemins, installées à Casablanca, le président de l’Union professionnelle des éditeurs marocains est l’un des artisans de cet événement. « Après avoir essuyé le refus de deux ministres de la culture, qui...
(RFI 23/03/17)
Un véritable trésor exposé à l'IMA, l'Institut du monde arabe, à Paris. Le Maroc prête exceptionnellement des manuscrits anciens, très rares, qui n'étaient jamais sortis du royaume. L'exposition a été inaugurée mercredi 22 mars par le président français, François Hollande, et par la princesse Lalla Meryem, la sœur du roi Mohamed VI. « Splendeurs de l'écriture au Maroc » : le titre de l'exposition n'est pas usurpé. Richesses des couleurs, majesté de la calligraphie, faste des enluminures... Cette exposition rarissime...
(Huffingtonpost 23/03/17)
L'institut du monde arabe de Paris a inauguré aujourd'hui sa nouvelle exposition en présence du président de la république française François Hollande, la princesse Lalla Meryem et le président de l'institut Jack Lang. L'évènement intitulé "Splendeurs de l’écriture au Maroc, Manuscrits rares et inédits" expose des manuscrits rarissimes, pour la plupart jamais montrés ou sortis du Maroc, dont les plus anciens datent du IXe siècle. A l'occasion de cette inauguration, Jack Lang, cité par la MAP, a "souligné que cette...
(Tourmag.com 23/03/17)
Après plusieurs années de baisse, la fréquentation touristique française repart à la hausse au Maroc. Un intérêt du marché qui se traduit par une intensification de la production des tour-opérateurs sur la destination. Celle-ci est suivie par une nette progression des ventes pour bon nombre d'entre eux. Les adhérents des Entreprises du Voyage Grand Est se retrouvent ce jeudi 23 mars 2017, à Fez, pour leur convention annuelle 2017. Ils y resteront jusqu'à dimanche 26 mars 2017. Quelques semaines plus...
(La Croix 23/03/17)
La littérature marocaine est à l’honneur au Salon du livre de Paris, du 24 au 27 mars, portée par une nouvelle génération d’écrivains, qui s’empare de tous les sujets, politiques ou intimes.La littérature marocaine ? « Les littératures marocaines !, corrige d’emblée Maï-Do Hamisultane. Il en existe autant que d’écrivains, et c’est une bonne chose. Une littérature uniforme serait une littérature de dictature. » Originaire de Casablanca, cette jeune psychiatre et romancière installée à Paris fait partie de la trentaine...
(AFP 13/03/17)
Plus d'une vingtaine de longs-métrages étrangers ont été tournés au Maroc en 2016, a annoncé le Centre cinématographique marocain (CCM). Le Maroc a accueilli l'année dernière le tournage de 24 longs-métrages étrangers, pour des investissements d'environ 28 millions d'euros, avec des productions essentiellement anglaises, françaises, allemandes, indiennes, italiennes et américaines, selon le CCM, dont les chiffres sont rapportés par l'agence de presse MAP. A cela s'ajoutent notamment 15 court-métrages et 16 séries télévisées. De nombreux films ont été tournés dans...
(RFI 13/03/17)
Année faste en 2016 pour le cinéma au Maroc. Le nombre de productions étrangères y bat des records. Plus de 24 longs métrages ont été tournés sur plateaux du royaume chérifien l'an dernier, selon le Centre cinématographique marocain. Les productions locales elles aussi se portent bien. Les studios marocains sont d'autant plus prisés des réalisateurs que l'Etat mène une politique volontariste et soutient les réalisateurs étrangers qui viennent travailler au Maroc. Ce n'est pas encore Nollywwood mais il faudra peut-être...
(RFI 09/03/17)
Direction Marrakech au sud du Maroc, où se tient en ce moment la 12e édition du festival de danse On marche. Parmi les nombreuses pièces au programme de ce rendez-vous, voici une pièce qui conjugue plusieurs genres : Sous le soleil du nom, mêle la danse à la poésie mais aussi la vidéo et la musique...
(RFI 09/03/17)
À Marrakech se tient actuellement le festival de danse « On marche » qui reçoit des chorégraphes arabes et européens. Pour cette douzième édition, le festival s'affirme avec un projet de formation pour les danseurs marocains. Depuis douze ans le festival de danse On marche a fidélisé un public ici à Marrakech, mais cherchait encore ses marques dans la question de la professionnalisation de la danse. Des sessions de master class ont déjà eu lieu. Aujourd’hui, l'idée est de créer...
(Huffingtonpost 08/03/17)
Entouré d'artistes locaux, l'acteur a participé à certaines activités culturelles du pays. PEOPLE - Le week-end a été visiblement riche en émotions pour Will Smith. L'acteur américain a rencontré l'artiste Hassan Hajjaj dans sa maison de Marrakech, ce dernier ayant pour l'occasion convié de nombreux créateurs, acteurs et musiciens marocains, comme l'actrice Sarah Perles, le comédien Omar Lotfi ou encore les créateurs et stylistes Amine Bendriouich, Fadila El Gadi et Yassine Morabite. Également artiste, ce dernier a offert à Will...
(AFP 06/03/17)
Le Maroc accueillera en 2020 une exposition consacrée au peintre romantique français Eugène Delacroix, maître de l'orientalisme du XIXè siècle, a-t-on appris lundi de source officielle. "Nous avons commencé à bâtir un projet pour un retour de Delacroix au Maroc" en 2020, a déclaré à l'AFP le président de la Fondation nationale des musées du Maroc (FNMM), Mehdi Qotbi. "Les Marocains auront la chance de découvrir cet artiste qui fut le meilleur ambassadeur de leur pays, qui a su transmettre...
(Jeune Afrique 04/03/17)
La chanteuse traditionnelle s'est assurée une belle popularité dans le sud marocain. Il est temps pour elle de conquérir les scènes européennes. « Quand les équipes de Babel Med l’ont vu en concert à Rabat, ils ont vite flashé », nous dit-on du côté de la communication de ce marché professionnel de la musique, dont la 13e édition commence le 16 mars prochain à Marseille, en France. Celle qui a suscité l’admiration des organisateurs de cet événement réputé, c’est Fatima...
(France TV Info 02/03/17)
Le squelette de cette créature marine aux allures de monstre du Loch Ness était estimé à 450 000 euros. L'impressionnant squelette quasi complet d'un dinosaure marin, dont les enchères programmées le 7 mars à Paris ont été dénoncées par une association marocaine, a été retiré de la vente, a annoncé mercredi 1er mars le commissaire-priseur, Alexandre Giquello.
(Jeune Afrique 01/03/17)
Dans les pays africains qu'il visite, le monarque intrigue régulièrement les internautes en osant des tenues surprenantes mais dans l'air du temps. Les instants de détente du roi du Maroc sont devenus des moments fashion. Son goût pour les couleurs vives, les gros imprimés, les tee-shirts échancrés… tout ce qui sort du conventionnel, nous propulse à des années lumières de la tradition du costume et de la djellaba des monarques alaouites. Sa dernière apparition s’est faite en compagnie de Pathé...
(BBC 01/03/17)
On y voit le souverain marocain portant une veste aux imprimés africains en compagnie du styliste et créateur burkinabé de mode, Path Ouédraogo. Les deux hommes, tout sourire, adoptent une posture très décontractée. Pathe Ouedraogo a déjà conçu des chemises pour Nelson Mandela et la chanteuse Miriam Makeba. Ces derniers mois, le Roi du Maroc enchaine les tournées africaines. Lors de ces déplacements, il arbore de plus en plus un look décontracté et coloré, alors qu'il était habitué à apparaître...
(Agence Ecofin 01/03/17)
Le Maroc est à l’honneur sur la télévision centrale de Chine. Depuis le 20 février 2017, la chaîne diffuse une série documentaire sur le royaume chérifien dans le cadre d’un partenariat entre les 2 pays dans les domaines de la culture et du tourisme. Le premier épisode de la série documentaire a porté sur Casablanca, capitale économique du Maroc. Un choix d’autant plus compréhensible que la Cité blanche est la ville marocaine la plus connue en Chine. Elle jouit également...

Pages

(Jeune Afrique 24/03/17)
Au sein de l’USFP, une commission travaille en toute confidentialité sur un rapport qu’elle destine à Mohammed VI. Les activités de certaines associations caritatives, financées de l’étranger, dans des bastions du Parti de la justice et du développement (PJD) y seront détaillées – activités qui valent au parti de la lampe les faveurs des électeurs. Selon des sources proches de la formation socialiste, il s’agit d’attirer l’attention sur la nécessaire séparation du champ religieux et du champ politique. Mais l’Union socialiste des forces populaires (USFP) ne compte pas dégainer de sitôt. Le parti de la rose a en effet plus de chances que jamais d’intégrer la future majorité, maintenant qu’Abdelilah Benkirane, qui s’y opposait catégoriquement,...
(Le Monde 24/03/17)
La route espagnole des migrants a connu un regain d’activités depuis le début de l’année. A Ceuta, l’Espagne compte sur le Maroc pour contrôler une frontière fragile et très convoitée. Le calme est revenu à Ceuta. Les 17 et 20 février, plus de 800 migrants subsahariens avaient franchi les grillages de la ville espagnole enclavée au nord du Maroc. Depuis, sur la route qui y mène depuis l’aéroport de Tanger, situé à 70 kilomètres, les automobilistes doivent franchir trois barrages de gendarmerie, et croisent une trentaine de fourgons de police ainsi que de nombreux gardes ruraux qui sillonnent deux par deux la forêt qui surplombe l’enclave. Sans ce déploiement des forces de sécurité marocaines, la frontière de Ceuta, comme celle...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Plus que jamais déchiré à cause de Hamid Chabat, le parti historique se prépare à tenir son congrès fin mars. Un rendez-vous où se jouera l'avenir des grandes familles qui tiennent le parti d'une main de fer depuis sa création. L’Istiqlal a longtemps été surnommé le « parti des Fassis ». Et pour cause. Les grandes familles issues de l’élite urbaine de la ville de Fès règnent depuis toujours sur ce parti marocain – le plus vieux, dit-on souvent –...
(RFI 24/03/17)
Principaux investisseurs du royaume, les sociétés d’État souffrent encore de carences organisationnelles et réglementaires. Les pouvoirs publics travaillent sur un dispositif visant à les rendre plus performantes. Hétéroclite, ample, mais surtout peu rentable… Ainsi se présente la configuration du porte­feuille public de l’État marocain. Cette galaxie d’entreprises et d’établissements publics (EEP) regroupe 44 sociétés à participation directe et 462 filiales, des entités pour la plupart structurellement déficitaires. Une poignée seulement de ces EEP assure la performance du portefeuille : les trois...
(RFI 24/03/17)
Avec une quarantaine d'écrivains invités, les lettres marocaines sont à l'honneur à l'édition 2017 du Salon du livre de Paris, rebaptisé depuis un an « Livre Paris ». Une nouvelle génération de romanciers a pris d'assaut la scène littéraire du royaume chérifien et les têtes d'affiche ont pour nom Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, Abdellah Taïa, Karim Naceri, Rachid O. La francophonie marocaine a le vent en poupe, à l'image d'un pays bouillonnant d'énergie et de promesses. Entretien avec Khalid...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Le programme de la 20e édition du Festival d’Essaouira (29 juin-1er juillet) n’est pas encore connu avec précision. Mais l’Africain-Américain Lucky Peterson, l’une des plus grandes stars du blues, devrait en être la tête d’affiche. Le « Woodstock marocain » reçoit régulièrement des invités prestigieux qui se sont imposés dans d’autres registres que le gnaoua, comme le saxophoniste (de jazz) américain Wayne Shorter ou la chanteuse malienne Oumou Sangaré, qui ont déjà fait le déplacement. Pour ses vingt ans, le...
(L'Humanité 23/03/17)
Pour l’occasion, le poète et romancier Mohamed Hmoudane évoque la situation de la littérature dans son pays natal et nous fait part de sa propre conception d’une écriture destinée à transcender le réel. Livre Paris (24-27 mars), qui se tient à la Porte de Versailles, a cette année le Maroc pour pays invité d’honneur. Le poète et romancier
(La Tribune 23/03/17)
Le groupe chinois Haite va construire, dans le nord du Maroc, une nouvelle cité industrielle et résidentielle de 2.000 hectares qui devrait accueillir d’ici dix ans près de 200 usines chinoises, soit la plus grande plate-forme industrielle chinoise sur le continent. D’un investissement initial estimé à 1 milliards de dollars, la réalisation de cette cité intelligente permettra de générer des investissements de 10 milliards de dollars ainsi que la création de 100.000 postes d’emplois sur la prochaine décennie. C’est l’un des plus gros investissements chinois dans le royaume et qui conforte ainsi...
(La Croix 23/03/17)
Malgré la qualité de la production littéraire, le marché du livre marocain est en berne. En cause, l’absence d’une véritable politique d’incitation à la lecture. Le Maroc à l’honneur au Salon Livre Paris, Abdelkader Retnani en rêvait depuis des années. À la tête des éditions La croisée des chemins, installées à Casablanca, le président de l’Union professionnelle des éditeurs marocains est l’un des artisans de cet événement. « Après avoir essuyé le refus de deux ministres de la culture, qui...
(RFI 23/03/17)
Un véritable trésor exposé à l'IMA, l'Institut du monde arabe, à Paris. Le Maroc prête exceptionnellement des manuscrits anciens, très rares, qui n'étaient jamais sortis du royaume. L'exposition a été inaugurée mercredi 22 mars par le président français, François Hollande, et par la princesse Lalla Meryem, la sœur du roi Mohamed VI. « Splendeurs de l'écriture au Maroc » : le titre de l'exposition n'est pas usurpé. Richesses des couleurs, majesté de la calligraphie, faste des enluminures... Cette exposition rarissime...
(Huffingtonpost 23/03/17)
L'institut du monde arabe de Paris a inauguré aujourd'hui sa nouvelle exposition en présence du président de la république française François Hollande, la princesse Lalla Meryem et le président de l'institut Jack Lang. L'évènement intitulé "Splendeurs de l’écriture au Maroc, Manuscrits rares et inédits" expose des manuscrits rarissimes, pour la plupart jamais montrés ou sortis du Maroc, dont les plus anciens datent du IXe siècle. A l'occasion de cette inauguration, Jack Lang, cité par la MAP, a "souligné que cette...
(La Croix 23/03/17)
La littérature marocaine est à l’honneur au Salon du livre de Paris, du 24 au 27 mars, portée par une nouvelle génération d’écrivains, qui s’empare de tous les sujets, politiques ou intimes.La littérature marocaine ? « Les littératures marocaines !, corrige d’emblée Maï-Do Hamisultane. Il en existe autant que d’écrivains, et c’est une bonne chose. Une littérature uniforme serait une littérature de dictature. » Originaire de Casablanca, cette jeune psychiatre et romancière installée à Paris fait partie de la trentaine...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Après l’UA, la Cedeao… La spectaculaire demande d’adhésion du royaume chérifien à la communauté ouest-africaine est une étape de plus dans l’ambitieuse stratégie continentale élaborée par Mohammed VI. Le pari est audacieux. Reste à le rendre réaliste… Décidément, pour le Maroc, l’année 2017 est placée sous le signe de l’Afrique. Un signe qui ne trompe pas : depuis presque quatre mois, Mohammed VI passe davantage de temps dans les capitales du continent que dans son propre pays. C’est que l’agenda africain...
(Médiapart 22/03/17)
Qu’arrive-t-il lorsqu’un pays d’Afrique du Nord, situé à mois de 14 kilomètres de l’Europe et la Chine travaillent ensemble ? Un méga projet stratégique « conçu pour le développement de l'Afrique en général et du Maroc en particulier, comme l’a affirmé, lundi dernier à Tanger, le PDG du Groupe BMCE Bank of Africa, Othman Benjelloun. Qu’arrive-t-il lorsqu’un pays d’Afrique du Nord, situé à mois de 14 kilomètres de l’Europe et la Chine travaillent ensemble ? Un méga projet stratégique «...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Il y a parfois des fatwas qui passent inaperçues et c’est bien dommage. Non, il ne s’agit pas de ces décrets cocasses ou ubuesques qui font de leurs auteurs la risée de l’univers et, pour une fois, nous n’allons pas faire du mauvais esprit. Nous pourrions évoquer le cheikh Mohammad Saleh Al Munadjid, qui a interdit les bonshommes de neige (en Arabie saoudite !) comme contraires à l’islam mais non : aujourd’hui nous sommes sérieux. L’apostasie, c’est la mort Il s’agit de...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Spécialiste de l’agroalimentaire au sein du Boston Consulting Group (BCG) à Casablanca, Younes Zrikem a présenté à l'Africa CEO Forum, dont la 5e édition se tient à Genève lundi 20 et mardi 21 mars, sa vision des principales évolutions qui toucheront ce secteur crucial pour l'économie et la sécurité alimentaire africaine. Si les défis restent immenses, avec 200 millions de personnes sous alimentées sur le continent et des niveaux de rendements parmi les plus bas au monde — à environ 1,5 tonne par hectare —, d’importants progrès ont selon lui été réalisés ces dix dernières années. Mieux, des outils se développent chaque jour pour répondre aux besoins, tandis que les acteurs économiques ont saisi...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Sarim Fassi-Fihri, le "Monsieur cinéma" du royaume, demande aux professionnels de se montrer plus actifs en matière de diffusion de films et au prochain gouvernement de ne pas oublier sa proposition de décret permettant la subvention de projets étrangers au Maroc. Le directeur du Centre cinématographique marocain (CCM) Sarim Fassi-Fihri semble soucieux. L’institution qu’il dirige a rendu la semaine dernière son bilan pour l’année 2016. Et ce dernier n’est pas des plus rassurants, à plusieurs chapitres. En 2016, 24 tournages...
(Jeune Afrique 21/03/17)
Le nouveau chef de gouvernement désigné, Saâdeddine El Othmani, entamera mardi 21 mars de nouvelles consultations avec les partis politiques représentés au Parlement en vue de former sa majorité. « Ces consultations se feront par ordre en fonction des résultats obtenus par les partis lors des législatives », indique à Jeune Afrique Mohamed Yatim, membre du secrétariat général du Parti justice et développement (PJD, islamiste). En principe, c’est le Parti authenticité et modernité (PAM), arrivé deuxième lors de ce scrutin, qui ouvrira le bal. El Othmani attend la confirmation de son secrétaire général, Ilyas El Omari, occupé ce lundi par une activité royale à Tanger en tant que président...
(Jeune Afrique 21/03/17)
Le Maroc a signé une convention avec le groupe chinois Haite pour l'édification d'une « ville industrielle » près de Tanger (nord), qui doit accueillir quelque 200 compagnies chinoises et créer des milliers d'emplois. Au cours d’une cérémonie présidée par le roi du Maroc, lundi 20 mars au palais de Tanger, les autorités marocaines ont signé une convention avec le groupe Haite, basé à Chengdu (centre de la Chine), et présenté les grandes lignes de la future « Cité Mohammed...
(BBC 21/03/17)
Le PJD a appelé samedi le nouveau premier ministre issu de ses rangs à accélérer la formation de son gouvernement. Le chef de gouvernement, fraîchement désigné, Saad Eddine El Othmani ne dispose que d’un délai de deux semaines pour boucler ses tractations en vue de la formation du futur gouvernement, rapporte la presse marocaine de ce lundi. Selon le quotidien +Akhbar Al Yaoum+, ce délai, relativement court, n’est pas la seule difficulté à laquelle devra faire face le nouveau chef...

Pages