| Africatime
Mardi 25 Avril 2017
(Jeune Afrique 21/04/17)
La banque centrale marocaine vient d’annoncer que la première étape de la libéralisation de la monnaie sera mise en œuvre dans les semaines à venir. Une nouvelle favorablement accueillie par les institutions financières internationales, d'autant plus que la mise en oeuvre était plutôt attendue au deuxième semestre 2017. C’est dans une déclaration à l’agence Reuters que les autorités monétaires du royaume annoncent la date du coup d’envoi d’un long processus qui devrait mener à la libéralisation du dirham — en lieu et place du régime de change semi-flexible instauré par le royaume chérifien depuis les années 80. « Nous allons commencer la première phase au deuxième trimestre. Je ne peux pas dire combien de temps...
(Autre média 20/04/17)
Le Maroc continue de travailler à la concrétisation du partenariat stratégique Sud-Sud. Après la conclusion des accords de partenariats stratégiques avec quatorze pays africains pour l’exportation des engrais de l’OCP, l’Angola vient d’annoncer l'importation des engrais marocains. C’est officiel. L’Angola sera approvisionnée par les engrais de l’Office chérifien des phosphates, (OCP), dès le mois de mai prochain. Et c’est le ministre angolais de l’Agriculture, Marcos Nhunga, qui vient de l’annoncer sur la télévision officielle de son pays. Ces engrais seront livrés à l’Angola à des prix très compétitifs, soit à des prix dix fois moins élevés que ceux payés aujourd’hui par le pays, a précisé le ministre angolais. Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui rapporte l’information dans son édition...
(Huffingtonpost 20/04/17)
FINANCEMENT - Les assemblées annuelles des institutions financières arabes, qui se clôturent ce mercredi à Rabat, étaient aussi l’occasion pour les responsables marocains de décrocher de nouveaux financements. C’est dans ce sens que Mohamed Boussaid, ministre de l’Économie et des Finances, et Abdellatif Jouahri, wali de Bank al-Maghrib, ont signé un mémorandum d’entente avec le Fonds saoudien pour le développement (FDS). Le partenaire saoudien s’engage à mettre sur la table un don de 100 millions de dollars. L’enveloppe bénéficiera particulièrement...
(African Manager 20/04/17)
Le Maroc et le Fonds saoudien pour le développement (FSD) ont récemment signé à Rabat, un mémorandum d’entente portant sur l’octroi d’un don de 100 millions de dollars, a-t-on appris du site Telquel.ma. Cet accord s’inscrit dans la continuité du renforcement des liens économiques entre le Maroc, et les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) au cours des dix dernières années. Parmi les pays de l’organisation, l’Arabie saoudite est aujourd’hui le premier client du Maroc (920 millions de...
(La Tribune du Maroc 20/04/17)
Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rurale et des Eaux et Forêts et Monsieur Michael George Hage, Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) ont signé le nouveau Cadre de Programmation Pays de la FAO pour le Maroc (CPP/2017-2020) ainsi que les accords de financement pour deux projets de coopération Sud-Sud Maroc/FAO/Swaziland et Maroc/FAO/Mali. A ce niveau, il y’a lieu de rappeler que, depuis plus de soixante ans, la FAO...
(Agence Ecofin 20/04/17)
L’Agence française de développement (AFD) allouera une enveloppe de 40 millions d’euros au Maroc, destinée à appuyer le Projet de développement et d'adaptation de l’irrigation aux changements climatiques à l’aval du barrage Kaddoussa. C’est ce que rapporte le site d’information marocain Yabiladi. Ce financement a été octroyé grâce à une convention signée le 17 avril dernier à Meknès, en marge des neuvièmes Assises nationales de l’agriculture, par Eric Baulard, directeur de l’AFD à Rabat, Aziz Akhannouch, le ministre marocain de...
(Jeune Afrique 20/04/17)
En plus d’annoncer une campagne céréalière record, Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture marocain, a voulu marquer le coup lors des 9e assises du secteur. Elles se tenaient en début de semaine à Meknès, en amont du Salon marocain de l’agriculture. Attendu depuis des années, le contrat-programme pour le secteur agro-industriel est enfin paraphé. Cette stratégie sectorielle, qui couvre la période 2017 -2021, met la barre assez haut en termes d’objectifs. Elle prévoit une enveloppe d’investissement de 12 milliards de...
(Agence Ecofin 20/04/17)
Le Groupe FINACTU organise à Casablanca la 1ère formation internationale de haut niveau sur le pilotage actuariel des caisses de sécurité sociale exclusivement dédiée aux pays membres de la CIPRES. Tous les régimes de protection sociale du continent sont aujourd’hui soumis à rude épreuve : aux évolutions négatives de l’allongement de la durée de la vie, du chômage, de la persistance du secteur informel s’ajoute depuis peu l’effet délétère de la conjoncture morose qui frappe l’Afrique. C’est dans ce contexte...
(APA 20/04/17)
La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) qui célèbre cette année son 60è anniversaire prépare un plan stratégique de développement ‘’ambitieux’’ dont le contenu sera dévoilé dans les prochains mois, a annoncé, mercredi, à Abidjan son Directeur chargé du pôle client, Othmane Bekkari. ‘’Nous avons un plan stratégique de développement ambitieux qui est en cours de finalisation ‘’, a déclaré M. Bekkari au cours d’une rencontre avec la presse dans la capitale économique ivoirienne. Selon lui , la RAM a...
(Agence Ecofin 19/04/17)
Selon des informations obtenues auprès d’Abdellatif Jouahri, gouverneur de la Banque centrale du Maroc (Bank Al Maghrib) par Reuters, le royaume chérifien entamera ce trimestre, la première étape du processus de libéralisation de sa monnaie, le dirham marocain. « Nous allons lancer la première phase de la libéralisation de dirham au second trimestre de cette année», a annoncé le responsable marocain qui n’a pas indiqué la durée de cette première phase du processus. Cette réforme du régime de change, axée sur un taux de change flexible, devrait permettre au pays de mieux amortir les chocs...
(Le Matin 19/04/17)
Les travaux de la 8ème réunion annuelle de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (UE) se sont ouverts, mardi au siège de la Chambre des représentants. Cette réunion sera axée notamment sur le bilan et les acquis de cet organe important pour la coopération politique entre le Maroc et l'UE. La réunion de la commission, coprésidée par Abderrahim Atmoun du parlement marocain et Ines Ayala Sender, du parlement européen, constitue une occasion pour mettre en avant l'expérience et les efforts...
(Autre média 19/04/17)
C’est hier à Rabat que la Banque mondiale a choisi de lancer son rapport de suivi de la situation économique dans la région Mena. La croissance devrait y reculer jusqu’à 2,6% cette année avant de dépasser 3% pour les deux prochaines années. L’étude est publiée au moment même où se tiennent les Réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale du 17 au 23 avril à Washington. Tout un chapitre est consacré à la situation de l’économie marocaine. Les prévisions des institutions internationales et nationales s’accordent sur le retour de la croissance au Maroc.
(Afrique Inside 19/04/17)
La 12 édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) a ouvert ses portes, mardi à Meknès. Le coup d’envoi a été donné par Alpha Condé, Président de la république de Guinée et président en exercice de l’Union Africaine, et Aziz Akhannouch, ministre marocain de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Dans une déclaration à la presse faite en marge de la cérémonie, M. Akhannouch a soutenu que la présente édition est...
(Agence Ecofin 18/04/17)
L’Afrique du Nord est devenue la zone de croissance de la marque Hilton. Le groupe hôtelier américain annonce 15 nouveaux projets d’hôtels en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Tunisie. Pour mener ces projets, un bureau a été ouvert à Casablanca. La ville marocaine va d’ailleurs abriter sa toute première enseigne : le Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf. Le Hilton entend se développer en Afrique du Nord en s’appuyant sur son bureau de Casablanca. « Il est important...
(Agence Ecofin 18/04/17)
Nairobi est la métropole la plus chère en Afrique, selon l’édition 2017 de l’enquête sur le coût de la vie réalisée par The Economist Intelligence Unit (EIU), filiale du fameux hebdomadaire économique britannique. La capitale kenyane occupe la 75è position à l’échelle mondiale dans ce classement qui compare chaque année les prix de 160 biens et services dans 133 villes du monde. Le Caire (99è au plan mondial) arrive en deuxième position à l’échelle africaine, ex-æquo avec Abidjan (99è). Viennent...
(Financial Afrik 18/04/17)
Le 7 avril 2017, S&P Global Ratings a confirmé ses notes « BBB-/A-3 » attribuées à la dette à long et court terme en devises et en monnaie locale du Royaume du Maroc. La perspective est stable. L’agence de notation justifie sa décision en ces termes: “Les notes du Maroc sont soutenues par la stabilité politique et sociale du pays, ses perspectives de croissance et son endettement public modéré. Elles restent contraintes par un PIB par habitant inférieur à celui...
(Agence Ecofin 18/04/17)
Un accord formel a été établi le 13 avril à Yaoundé, dans le cadre d’un partenariat public-privé, portant sur le futur contrat d’achat d’électricité relatif au complexe hydroélectrique de Makay. L’Etat du Cameroun était représenté par le ministre Basile Atangana Kouna. Le marocain Platinum Power, par son président directeur général (PDG), Omar Belmamoun. Et Eneo Cameroon, filiale du fonds britannique Actis, par son directeur général, Joël Nana Kontchou. Selon l’accord sur les termes de références signés entre les parties, a...
(La Tribune 18/04/17)
Via sa capitale économique, le Maroc aspire à devenir une référence en termes de smart cities en Afrique. A ce titre, le Royaume chérifien lance des initiatives tout azimuts. Plus de la moitié de la population marocaine vit en ville à l'heure actuelle, cette part devrait passer à près de 70% en 2050[1]. A ce moment, Casablanca, plus grande ville du Maroc, comptera plus de 5 millions d'habitants. Les enjeux sont donc de taille pour un développement urbain intelligent et...
(Agence Ecofin 18/04/17)
Au Maroc, Sound energy s’apprête activement pour le développement des licences Sidi Moktar. Dans un communiqué publié mardi, la compagnie britannique a annoncé le déploiement en mai, sur la concession, de la plateforme de forage utilisée pour le forage du puits TE-8 de la licence onshore Tendrara. La date du début des travaux de forage n’a toutefois pas encore été mentionnée. Sound Energy a aussi ajouté qu’une fois les travaux de forage et les tests de production achevés, elle renouvellera...
(Agence Ecofin 18/04/17)
La ville de Meknès abritera pour la 12ème fois, du 18 au 23 avril prochain, le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM). Cette édition 2017 sera organisée autour du thème « Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables » et accueillera l’Italie en tant qu’invitée d’honneur. Un choix de circonstance pour le pays qui représente la 3e puissance agricole de l’Union européenne. La manifestation se déroulera sur 170 000 m2 dont 80 000 seront couverts. Cet espace devrait accueillir...

Pages