| Africatime
Lundi 27 Mars 2017
(RFI 24/03/17)
Principaux investisseurs du royaume, les sociétés d’État souffrent encore de carences organisationnelles et réglementaires. Les pouvoirs publics travaillent sur un dispositif visant à les rendre plus performantes. Hétéroclite, ample, mais surtout peu rentable… Ainsi se présente la configuration du porte­feuille public de l’État marocain. Cette galaxie d’entreprises et d’établissements publics (EEP) regroupe 44 sociétés à participation directe et 462 filiales, des entités pour la plupart structurellement déficitaires. Une poignée seulement de ces EEP assure la performance du portefeuille : les trois plus grandes réalisent 50 % du chiffre d’affaires ; et le groupe OCP, à lui seul, concentre la moitié des bénéfices des sociétés étatiques. Absence de politique prédéfinie Pour doper la rentabilité de ce secteur, les...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Le tribunal de commerce de Casablanca a accordé un mois au syndic en charge de conduire le processus de liquidation judiciaire de la Samir, pour trouver un repreneur à la seule raffinerie pétrolière du royaume chérifien, rapporte Reuters. Cette prolongation fait suite à celle de trois mois accordée fin décembre 2016 au gestionnaire pour boucler le processus. Le syndic, représenté par M. Mohamed El-Krimi (photo) qui a expliqué viser la meilleure offre possible pour la reprise de l’usine, a annoncé avoir reçu au total environ 20 offres à la date du 10 mars dernier. Pour rappel, les deux premières offres étaient respectivement de 3 et de 3,1 milliards de dollars. Selon des experts contactés par l’agence de presse, la valeur...
(Agence Ecofin 23/03/17)
En 2016, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a indiqué avoir enregistré un bénéfice net de 3,78 milliards de dirhams (379 millions $), en baisse de 52,8 %, par rapport à celui de l’année précédente (8,01 milliards de dirhams). D’après le groupe, cette contreperformance est la conséquence de la baisse des prix du phosphate et des engrais sur le marché. Ce recul des prix a notamment conduit l’entreprise à intensifier sa production et à réduire ses coûts afin de limiter la...
(La Tribune 23/03/17)
Le groupe chinois Haite va construire, dans le nord du Maroc, une nouvelle cité industrielle et résidentielle de 2.000 hectares qui devrait accueillir d’ici dix ans près de 200 usines chinoises, soit la plus grande plate-forme industrielle chinoise sur le continent. D’un investissement initial estimé à 1 milliards de dollars, la réalisation de cette cité intelligente permettra de générer des investissements de 10 milliards de dollars ainsi que la création de 100.000 postes d’emplois sur la prochaine décennie. C’est l’un des plus gros investissements chinois dans le royaume et qui conforte ainsi...
(APA 23/03/17)
Le Togo entend développer ses activités commerciales avec le Maroc, a affirmé Koffi Sodokin, conseiller économique du président togolais, Faure Gnassingbé. M. Sodokin, qui conduit une délégation togolaise en visite de travail au Maroc, a été accueillie à Casablanca, lundi, afin de présenter aux entreprises les avantages économiques de son pays. Une véritable opération séduction. Il a relevé que les échanges commerciaux sont évalués à 625 millions de dirhams en 2016, contre 350 millions en 2010, ce qui peut, selon...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Le groupe de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros en 2016 (42,47 milliards DH), soit une baisse de 0,88 pc par rapport à 2015 (4,5 milliards d’euro/47,74 milliards DH). Cette baisse ne doit pas cacher les bonnes réalisations du groupe dans certains de ces marchés prioritaires. En effet, ses exportations vers l’Afrique ont augmenté de 70%, atteignant 1,7 million de tonnes (Mt) en 2016 pour 1 Mt seulement en 2015...
(Agence Ecofin 23/03/17)
La Société financière islamique pour le commerce internationale et le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank ont, en marge du cinquième Forum International Afrique Développement qui se déroulait à Casablanca, signé un accord visant à soutenir les échanges commerciaux entre les pays arabes et l'Afrique. Selon les termes de cet accord, l'institution internationale de financement islamique libérera des financements compatibles avec les règles à la Sharia (principes musulmans), en faveur des filiales du groupe Attijariwafa en Afrique. Ces fonds seront mis...
(Agence Ecofin 23/03/17)
La cinquième édition du forum de la monnaie et du paiement électronique a démarré ce mercredi à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca, au Maroc. Organisée par l’agence de communication et évènementiel Interworld, en partenariat avec VISA, cette édition se tiendra du 22 au 23 juillet 2017. Au programme des activités de ces deux jours, sont présentées des conférences plénières sous forme de panels, workshop, ateliers d’échange et de formation, espace d’exposition. Parmi les divers sujets qui animent les débats, l’accent...
(Afrik.com 23/03/17)
Au Maroc, la Direction de la météorologie nationale (DMN) a annoncé que de fortes chutes de neige sont attendues à partir de ce jeudi 23 mars, sur plusieurs régions de ce pays d’Afrique du Nord. De fortes chutes de neige sont attendues à partir de ce jeudi 23 mars 2017, sur plusieurs régions marocaines. C’est l’alerte donnée par la Direction de la météorologie nationale (DMN), indique Bladi.net, qui annonce des vent de près de 80km/h, notamment dans les régions de...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Au terme de la saison 2015-2016, le Maroc a produit environ 268 000 tonnes de fruits rouges. C’est ce que rapporte agrimaroc.ma. Les principaux fruits rouges concernés sont la fraise, la myrtille et la framboise. Cette performance a été portée par le périmètre de Loukkos, dans la province de Larache (nord du Maroc). La région, l’une des plus importantes productrices de petits fruits rouges du Maroc, a concentré, à elle seule, la moitié de la récolte totale du Maroc durant...
(Autre média 22/03/17)
Dans la lutte des places, en cours, pour la formation du prochain gouvernement marocain, la politique économique du pays pour les cinq prochaines années semble décidée d’avance par le FMI. A ATTAC Maroc, nous refusons cette servitude économique volontaire. Le Maroc est sans gouvernement depuis plus de cinq mois. Les tractations pour la formation du prochain exécutif sont au point mort. Le Parti justice et développement (PJD) [Islamiste, pro-monarchie], est sorti vainqueur des élections législatives du 7 octobre 2016. Depuis...
(Médiapart 22/03/17)
Qu’arrive-t-il lorsqu’un pays d’Afrique du Nord, situé à mois de 14 kilomètres de l’Europe et la Chine travaillent ensemble ? Un méga projet stratégique « conçu pour le développement de l'Afrique en général et du Maroc en particulier, comme l’a affirmé, lundi dernier à Tanger, le PDG du Groupe BMCE Bank of Africa, Othman Benjelloun. Qu’arrive-t-il lorsqu’un pays d’Afrique du Nord, situé à mois de 14 kilomètres de l’Europe et la Chine travaillent ensemble ? Un méga projet stratégique «...
(Tout sur l'Algérie 22/03/17)
La Chine va investir dans la construction d’une cité intelligente dans l’extrême-nord du Maroc, selon plusieurs médias marocains. Hier lundi, un protocole d’accord a été signé dans la ville de Tanger en présence du roi Mohamed VI. Un investissement « énorme » Installé sur 2000 hectares, ce projet colossal, baptisé « Cité Mohammed VI Tanger Tech », fait suite à un mémorandum d’entente signé, en mai 2016 entre la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le groupe Haite, et BMCE Bank, lors d’une...
(Angola Press 22/03/17)
Luanda - Une délégation angolaise conduite par le ministre de l'Agriculture, Marcos Alexandre Nhunga, effectue une visite de travail au Royaume du Maroc, du 22 au 25 mars, afin de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l'agriculture. Durant son séjour au Maroc, la délégation angolaise va analyser et discuter avec les autorités marocaines liées à l’agriculture et le Groupe marocain de Phosphates (OCP), des modalités pratiques pour la fourniture d’engrais composés, compte tenu de la mise en œuvre...
(Afrique sur 7 22/03/17)
Le Roi du Maroc, Mohammed VI vient de lancer un giga projet dénommé projet Tanger, du nom de la ville nouvelle qui sera créée au Maroc, par des industriels chinois, et qui pensent à baptiser la ville du nom de son Roi, « Cité Mohammed VI Tanger Tech« .Le Roi du Maroc, Mohammed VI a lancé hier lundi 20 mars 2017, le giga projet Tanger à son Palais Royal de Marchane. Il recevait le Groupe Industriel Chinois « HAITE« ,...
(Agence Ecofin 22/03/17)
Selon les indicateurs préliminaires publiés par l’Office des changes du Maroc, le déficit de la balance commerciale du pays s’est aggravé de 21,7% à fin février 2017 pour s’établir à 26,71 milliards de dirhams (environ 2,6 milliards $), contre 21,95 milliards de dirhams (environ 2,2 milliards $) en 2016 à la même date. Soit une hausse de 4,7 milliards de dirhams (environ 471 millions $). Cette aggravation du déficit de la balance commerciale du Maroc résulte d’une augmentation des importations...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Spécialiste de l’agroalimentaire au sein du Boston Consulting Group (BCG) à Casablanca, Younes Zrikem a présenté à l'Africa CEO Forum, dont la 5e édition se tient à Genève lundi 20 et mardi 21 mars, sa vision des principales évolutions qui toucheront ce secteur crucial pour l'économie et la sécurité alimentaire africaine. Si les défis restent immenses, avec 200 millions de personnes sous alimentées sur le continent et des niveaux de rendements parmi les plus bas au monde — à environ 1,5 tonne par hectare —, d’importants progrès ont selon lui été réalisés ces dix dernières années. Mieux, des outils se développent chaque jour pour répondre aux besoins, tandis que les acteurs économiques ont saisi...
(La Nouvelle Tribune (ma) 22/03/17)
M.Mohammed Boussaid, Ministre de l’Economie et des Finances, a représenté le Maroc à la première édition de l’African Economic Platform (AEP) qui se tient à l’île Maurice du 20 au 22 mars 2017 conformément à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Il était accompagné du Vice-Président de la CGEM représentant le secteur privé. Ce forum, qui a connu la participation de Chefs d’Etats, de Gouvernements et des ministres des finances et de commerce, a pour objectif de permettre aux décideurs politiques...
(Agence Ecofin 22/03/17)
L'équipementier automobile italien Sogefi, filiale du groupe CIR, va construire sa première usine en Afrique, précisément dans la zone de libre-échange de Tanger au Maroc. L’annonce de cette implantation a été faite à travers un communiqué rendu public par l’équipementier. Cette usine de 10 000 m² sera fonctionnelle début de 2018, et « fabriquera deux modèles différents de systèmes de filtration de moteur (un filtre diesel métallique et un module de filtration d'huile), et des pièces de rechange d'origine (OES)...
(AFP 21/03/17)
Le Maroc a signé lundi une convention avec le groupe chinois Haite pour l'édification d'une "ville industrielle" près de Tanger (nord), qui accueillera quelque 200 compagnies chinoises et devrait créer des milliers d'emplois. Au cours d'une cérémonie présidée par le roi du Maroc, lundi au palais de Tanger, les autorités marocaines ont signé une convention avec le groupe Haite, basé à Chengdu (centre d ela Chine), et présenté les grandes lignes de cette future "Cité Mohammed VI Tanger Tech", a...

Pages