Samedi 24 Février 2018
(APA 09/02/18)
APA-Casablanca (Maroc) - La 24ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL), a ouvert, jeudi ses portes à la Foire Internationale de Casablanca, avec la participation de 709 exposants, répartis entre 305 exposants directs et 404 indirects, venus du Maroc et de pays arabes, africains, européens et américains. Cette édition, qui se poursuivra jusqu’au 18 février, est organisée par le ministère de la Culture et de la Communication en collaboration avec l’Agence Marocaine pour le Développement des Investissements et des Exportations – Office des Foires. Un fonds documentaire varié y est présenté et couvrant l’ensemble des champs de la connaissance avec plus de 125.000 titres. Le programme culturel de cette édition, dont...
(APA 03/02/18)
APA-Casablanca (Maroc) - L'Egypte sera l'invitée d'honneur de la 24e édition du Salon international de l'édition et du livre de Casablanca, qui se tiendra du 8 au 18 février, a annoncé le ministère de la Culture et de communication. Lors d'un point de presse, vendredi à Casablanca, dédié à la présentation des grandes lignes de cette édition, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj.a souligné que quelque 350 écrivains, poètes et chercheurs venant de différents pays sont attendus à cet évènement. Pour le ministre, cet hommage culturel est une occasion propice pour les visiteurs du SIEL d'approcher la culture égyptienne et d'échanger avec les chercheurs et écrivains de ce pays. Il a réaffirmé la détermination de...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Depuis quinze ans, ce Français tient une librairie mythique nichée dans les hauteurs d’une ville romantique et énergique. Son conseil : flâner. Tanger est un mythe. Le mieux est donc d’y voyager, hypothèses en bandoulière, pour bien y croire. S’il est vrai que le célèbre compositeur américain Randy Weston y a ouvert un club de jazz, l’African Rhythms Club, et rencontré le gnaoua Abdellah Boulkhair El Gourd, il n’est pas certain en revanche que ce soit un élève de l’architecte espagnol...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Au Maroc, rien ne va plus financièrement pour 2M TV. Selon plusieurs sources locales dont article 19, la chaîne de télévision dont les actions sont majoritairement détenues par l’Etat, fait depuis plusieurs années d’énormes pertes. A tel point que l’Etat marocain vient de faire passer sa contribution au budget de la chaîne, de 45 millions de dirhams à 65 millions de dirhams. Pourtant, selon Mohamed Louafi, un des responsables syndicaux des employés de 2M, les efforts du gouvernement pour sortir...
(APA 25/01/18)
APA - Dakar (Sénégal) - Si le Nigéria est le seul des cinq équipes du continent à se qualifier deux fois de suite à une Coupe du monde après celle de 2014 au Brésil, il reste que le Maroc qui renoue avec cette compétition, a de solides armes pour défendre crânement ses chances à la 21e édition du Mondial, prévue en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Selon un sondage réalisé par Bwin, un site de paris sportifs,...
(Jeune Afrique 22/01/18)
Fan des gnaouas d'Essaouira et de Public Enemy, Shams Din a rappé en arabe dès les années 1980, avant que sa carrière naissante soit rattrapée par la guerre du Golfe. Un label californien édite sous format vinyle ses chansons, pour la plupart inédites. Un son funk, des scratchs typiques du hip-hop et une voix qui s’écrit : « Zid la guitare, zid ! » Sleke Machine, une des chansons de l’album de Shams Din sorti ce 17 janvier, fait penser...
(AFP 10/01/18)
Le site de Jebel Irhoud, devenu le nouveau "berceau de l'humanité" depuis la découverte de restes d'Homo sapiens de 300.000 ans considérés comme les plus vieux du monde, a été classé patrimoine national par les autorités marocaines. La décision de préservation a été publiée dans l'édition de janvier du Bulletin officiel marocain. "Le classement d'un site d'une telle ampleur est très important pour sa préservation", a déclaré à l'AFP Abdelouahed Ben-Ncer, professeur à l’Institut marocain d’archéologie et co-auteur des recherches...
(Jeune Afrique 22/12/17)
Prolifique, le dramaturge français d’origine marocaine de 37 ans, Mohamed El Khatib, brouille les frontières entre art dramatique et réalité de création en création. Yvette, 85 ans, est arrivée in extremis. La doyenne de la troupe de Stadium a fait un détour par les urgences à cause d’un léger malaise. Le pas lent, vêtue d’un large tee-shirt aux couleurs rouge et or du RC Lens, « mémé » s’avance vers la tribune, plantée au milieu de la scène. Soudain, nous...
(Jeune Afrique 15/12/17)
Avec « Ce que le mirage doit à l’oasis », Yasmina Khadra dévoile une autre palette de son talent protéiforme. Celui qui s’est fait connaître par ses polars algériens, avant de devenir l’un des écrivains francophones les plus lus et des plus traduits grâce à ses romans, nous livre un récit d’autofiction. Pour définir ce nouvel exercice littéraire, peut-être conviendrait-il de parler de lettre d’amour adressée au Sahara, source essentielle de son inspiration. Paroles d’amour qu’il adresse également à sa...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Le festival français de l'innovation Futur.e.s; qui se tenait jusque-là en région parisienne, s'exportera au Maroc en mars 2018 pour une première édition africaine. S’intéressant à l’innovation et au numérique, le festival francilien Futur.e.s (anciennement Futur en Seine), du pôle de compétitivité Cap digital, lance une déclinaison africaine pour son neuvième anniversaire. Futur.e.s in Africa se tiendra en effet à Casablanca les 1er et 2 mars 2018. À l’affiche : le penseur de « l’innovation frugale » et la présidente...
(Le Monde 24/11/17)
Au Cameroun, l’écrivain Max Lobe est tombé en arrêt devant une œuvre du Marocain qui, de fellation-banane en caricature de Trump, met le sujet de l’homosexualité sur la table. Lors de mon dernier séjour à Douala, cet automne, j’ai eu la chance d’être invité au vernissage de l’exposition « Moving Frontiers », une plateforme de recherche artistique initiée par l’Ecole nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, en partenariat avec l’association Doual’Art et le festival international d’art public SUD2017. Une exposition qui...
(Jeune Afrique 16/11/17)
En cette fin d’année 2017, la ville ocre s’apprête à passer un hiver sans deux de ses événements phares. Ceux qui les organisent se veulent rassurants et promettent de revenir avec de nouvelles formules. Fin novembre à Marrakech, les habitants ont l’habitude de voir depuis plus de quinze ans forces de l’ordre et ouvriers s’affairer sur les principales allées de la ville. Pas cette année. Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) n’aura pas lieu. La Fondation qui l’organise...
(APA 09/11/17)
APA-Rabat (Maroc) - Entre le réalisme et l'abstrait, les plumes d’une poignée d’artistes africains se sont réunies pour emporter le public de Rabat dans un voyage exploratoire vers les tendances créatives de l'art africain contemporain. Baptisée « l’Afrique en marche », cette exposition initiée par le ministère des Affaires étrangères et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), célèbre la Marche Verte à travers l’étalage de magnifiques œuvres artistiques réalisées par une pléiade d’artistes sénégalais. Plusieurs ambassadeurs de pays africains accrédités...
(AFP 06/11/17)
La jeune romancière franco-marocaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, va être nommée lundi représentante "personnelle" du président français Emmanuel Macron pour la francophonie, a confirmé l'Elysée. Leïla Slimani, 36 ans, doit être reçue à 15h00 (14h00 GMT) par le chef de l'Etat, qui a choisi le jour de l'attribution du Goncourt 2017 pour cette annonce. L'écrivaine avait remporté le prestigieux prix littéraire l'an dernier pour son deuxième roman, "Chanson douce", récit glaçant du meurtre de deux jeunes enfants par leur...
(Jeune Afrique 04/11/17)
Du projet de musée de Leïla Mezian à Casablanca à l'exposition sur les Chrétiens d'Orient, en passant par le Louvre d'Abu Dhabi, le président de l'Institut du monde arabe (IMA), bientôt trentenaire, balaie l'actualité culturelle du Maghreb au Moyen-Orient. L’Institut du monde arabe (IMA), qu’il préside depuis 2013, fêtera son trentième anniversaire le 30 novembre. De passage au Maroc, un pays qu’il connaît bien, Jack Lang, l’ancien ministre de la Culture de François Mitterrand, revient sur le parcours de cette...
(AFP 02/11/17)
Pour la première fois de sa longue histoire, la banque d’Espagne dévoile mercredi au grand public une partie de son étonnante collection acquise depuis deux siècles -dont des toiles de Goya, Tapies ou Barcelo-avec une grande exposition à Rabat. D'ordinaire, ces oeuvres d'art sont seulement accessibles aux employés de la banque centrale à Madrid et à leurs visiteurs, explique Yolanda Romero, un des commissaires de l'exposition "De Goya à nos jours" qui a ouvert ses portes mercredi. Ainsi, rares sont...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Acclamé et largement couvert par les médias français, le livre de Leila Slimani, "Sexe et mensonges", ne fait pas toujours l’unanimité sur les réseaux sociaux. Marocains ou Français d’origine marocaine, surtout, ont fait pleuvoir les critiques et, parfois, les insultes ou les remarques machistes. On a notamment accusé son auteure de pointer du doigt son pays d’origine sans rappeler que les Européennes, elles aussi, sont victimes d’oppression. Selon Mehdi Alioua, enseignant et chercheur en sociologie à l’université internationale de Rabat...
(Jeune Afrique 30/10/17)
Nadia El Bouga, Leïla Slimani, Sofia Bentounes : trois auteures évoquent la difficulté d’avoir une sexualité épanouie pour beaucoup de musulmans, au Maroc ou ailleurs. Surtout quand on est une femme. C’est peut-être le plus vieux sujet du monde, mais l’actualité littéraire l’a remis sous le feu des projecteurs. En l’espace de quelques mois, trois ouvrages portant sur la sexualité sont parus. Tous écrits par des femmes. Nadia El Bouga, sexologue française, féministe et musulmane, fille d’immigrés marocains, évoque la sexualité...
(AFP 19/10/17)
Une foule de visiteurs s'est précipitée jeudi pour découvrir le nouveau musée Yves Saint Laurent dans la ville marocaine de Marrakech, le mYSLm, au premier jour d'ouverture de ses salles d'expositions. La direction du musée a décompté un millier d'entrées pendant les trois premières heures de la matinée. L'ouverture du mYSLm intervient quinze jours à peine après celle du musée Yves Saint Laurent de Paris, au siège historique de la maison de haute couture fermée en 2002. A Marrakech comme...
(Le Point 19/10/17)
"The Hole" et "Acrobatie", deux des séries du Marocain, sont présentées à la Maison européenne de la photographie à Paris dans le cadre de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain. Si vous regardez une photographie d'Hicham Benohoud, il y a de fortes chances qu'elle marque votre mémoire. Surprenants, décalés, parfois loufoques ou oniriques, les clichés de ce photographe marocain réunissent des éléments du réel de manière inattendue, dans des situations insolites : ce qui nous semble familier et...

Pages