Mercredi 13 Décembre 2017

‘’Mohammed VI-A’’, « une fierté qui renforce le développement du Maroc» (Ministre)

‘’Mohammed VI-A’’, « une fierté qui renforce le développement du Maroc» (Ministre)
(APA 10/11/17)
Le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, également ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile.

APA-Rabat (Maroc) - Le satellite marocain ‘’Mohammed VI-A’’, le premier engin spatial d’observation de la terre lancé par le Maroc, est « une fierté pour le royaume et une réalisation grandiose qui renforce le développement global dans lequel s'est engagé le pays », a souligné jeudi à Rabat, le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, également ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile.

Lors d’un point de presse tenu à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, il a fait remarquer que cette étape (lancement du satellite) « légitime et revendiquée, est une fierté pour notre pays, qui ne devrait être source d'aucune inquiétude ».

M. El Khalfi a précisé que le satellite ‘’Mohammed VI-A’’ lancé à partir de la base française de lancement de satellites de Kourou en Guyane, permettra au pays « d'avancer dans le domaine technologique et de satisfaire les besoins économiques, agricoles et de développement ».

Le lancement du satellite "Mohammed VI - A", qui s'inscrit dans un cadre de souveraineté et de légitimité, est censé « répondre à ces besoins », a-t-il dit ajoutant que cette technologie donnera au Royaume davantage de développement économique, social et environnemental.

Jouissant désormais d’une autonomie dans le domaine de l’observation de la terre par satellite, le Maroc peut même développer des programmes accélérés en matière de visualisation cartographique alors qu’il n’y a guère longtemps le pays avait l’habitude de recourir à la photographie aérienne ou de commander des images auprès de fournisseurs à l’international, a expliqué à l’agence de presse marocaine (MAP) M. Karim Tajmouati, Directeur général de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre, et de la cartographie (ANCFCC).

Le patron de cette agence a loué la contribution du satellite en matière d’aménagement du territoire « en ce sens qu’il aide à la décision et à l’anticipation en vue d’un aménagement optimal des territoires aussi bien urbains que ruraux ».

Le satellite lancé dans la nuit de mardi à mercredi, a été développé par le consortium Thales Alenia Space en tant que mandataire et Airbus en co-maîtrise d’œuvre pour le Maroc.

Il a été mis en orbite "SSO Héliosynchrone" lors d’une mission qui a duré 55 minutes et 33 secondes (du décollage à la séparation du satellite).

Commentaires facebook