Mercredi 16 Août 2017

Maroc : nouveaux chantiers et omniprésence policière pour réconcilier l’Etat avec le Rif ?

Maroc : nouveaux chantiers et omniprésence policière pour réconcilier l’Etat avec le Rif ?
(Yabiladi 19/06/17)

Al Hoceima, Imzouren, Ajdir, Bni Bouayech,…Partout, où nous nous sommes rendus dans la province d’Al Hoceima trois constantes : Primo, des chantiers de travaux publics lancés à la hâte. Deuxio, une omniprésence policière provocante. Tertio, une atteinte systématique et organisée au droit de manifestation pacifique.

A Al Hoceima, nous avons observé une présence policière et sécuritaire , dont l’objectif affiché est de dissuader toute tentative de protestation. Sur la Place Mohammed V plus de 40 véhicules des forces de l’ordre stationnent en permanence en plein centre-ville. Au quartier populaire à Sidi Abed, la police ne laisse plus les habitants circuler librement dans leur ville. L’accès à ce quartier est désormais filtré, et se fait sur présentation de la CIN ! A Imzouren, un imposant blindé anti-émeute et 10 véhicules de police sont stationné en plein-centre de cette petite localité. D’autres véhicules stationnent près de la grande mosquée de la ville. La discrétion n’est plus recherchée par les forces de l’ordre. L’heure est à la démonstration de force.

Chaque soir dans ces localités, les autorités n’hésitent plus à réprimer avec force toutes les manifestations. Rares sont les sit-in qui échappent à la répression systématique menée par la police. Les violations des droits humains ne se limitent plus à l’interdiction de manifester ou aux arrestations, la police s’est lancée à Imzouren dans une opération expéditive contre des maisons de plusieurs habitants. Selon les photos que nous avons consultées et les maisons que nous avons visitées, des policiers, sans mandats d’arrêt, se sont introduit par la force dans des domiciles, cassant les portes et pillant les biens des habitants.
Dans ce contexte délétère, l’Etat multiplie les annonces de «projets sociaux et économiques» et continue de promettre «une réconciliation voulue par le roi».

Commentaires facebook