Samedi 16 Décembre 2017

Esclaves en Libye : d’Alpha Blondy à Mahamadou Issoufou, une vague de réactions choquées

Esclaves en Libye : d’Alpha Blondy à Mahamadou Issoufou, une vague de réactions choquées
(Jeune Afrique 17/11/17)
Esclaves en Libye : d’Alpha Blondy à Mahamadou Issoufou, une vague de réactions choquées

La diffusion d'une vidéo montrant des migrants subsahariens être vendus comme des esclaves en Libye a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnalités africaines, politiques ou du monde de la culture, ont dit leur dégoût et réclament des actions.

En août 2017, CNN prend connaissance d’une vidéo tournée quelque part en Libye sur laquelle on peut voir des surbsahariens être vendus aux enchères comme des esclaves. Un homme peut-être « acheté » pour 1 200 dinars libyens – soit l’équivalent de 800 dollars… Après la diffusion de cette vidéo, les réactions ont été nombreuses. Parmi elles, plusieurs personnalités africaines.

• Alpha Blondy : « Messieurs les présidents, nous sommes stupéfaits par votre silence »

Le célèbre chanteur de reggae ivoirien Alpha Blondy a posté une vidéo jeudi soir sur son compte Facebook. « À messieurs les présidents de l’Union Africaine et à messieurs les présidents de la Cedeao. Permettez-moi de vous interpeller pour vous dire que nous, peuples Africains qui comptions sur vous pour nous défendre et pour nous protéger, nous sommes surpris et stupéfaits par votre silence devant la situation révoltante, humiliante et inacceptable que vivent vos ressortissants, nos frères, nos sœurs, nos fils et nos filles vendus comme esclaves en Libye (pays membre de l’union Africaine) », martèle Alpha Blondy.

« Ce cri du cœur n’est pas un appel à la violence», mais il appelle néanmoins a assiéger toutes les ambassades libyennes en Afrique.

Lire la suite sur http://www.jeuneafrique.com/493884/politique/esclaves-en-libye-dalpha-bl...

Commentaires facebook