Vendredi 23 Juin 2017

Coopération: la Commission parlementaire mixte Maroc-UE réunie

Coopération: la Commission parlementaire mixte Maroc-UE réunie
(Le Matin 19/04/17)

Les travaux de la 8ème réunion annuelle de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (UE) se sont ouverts, mardi au siège de la Chambre des représentants.

Cette réunion sera axée notamment sur le bilan et les acquis de cet organe important pour la coopération politique entre le Maroc et l'UE.

La réunion de la commission, coprésidée par Abderrahim Atmoun du parlement marocain et Ines Ayala Sender, du parlement européen, constitue une occasion pour mettre en avant l'expérience et les efforts déployés par le Maroc pour faire face à plusieurs fléaux qui sévissent dans la région euro-méditerranéenne, dont la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme et les questions migratoires.

Au cœur des discussions, et de par le bilan et les acquis qu'elle a accumulés ces cinq dernières années, la commission parlementaire mixte Maroc-UE aura à l’ordre du jour notamment les thématiques de la politique européenne de voisinage, les questions sécuritaires et migratoires, le développement humain et la lutte contre le radicalisme, la coopération économique et commerciale, ainsi que la relation UE-Maroc-Union africaine.

Dans une déclaration à la presse peu avant le coup d’envoi de la réunion, le président de la commission, Abderrahim Atmoun, a indiqué que cette commission débattra de 4 axes principaux liés à la coopération stratégique entre le Maroc et l’UE et portant sur la politique migratoire, la sécurité, les échanges économiques et commerciaux, la lutte contre l’extrémisme, la politique de voisinage et les relations UE-Maroc-Union africaine.

La commission parlementaire mixte, a-t-il dit, aspire à apporter des réponses concrètes aux problématiques touchant les intérêts communs et à relever les défis posés, estimant que la réunion sera aussi l’occasion de soumettre un plan d’action parlementaire de la commission pour l’année 2017 et de relancer les groupes de travail bilatéraux permettant notamment la rédaction des recommandations relatives aux questions communes.

M. Atmoun a fait savoir que la commission, qui constitue un espace propice pour l’échange d’expertises et d’expériences entre les parlementaires marocains et leurs homologues européens, est déterminée à poursuivre son action, pour une meilleure coopération entre le Maroc et l’UE.

Cette instance, forte de son bilan et de ses acquis, vise encore à étendre sa coopération à d’autres domaines entre le Maroc, l’UE et l’Union africaine, a-t-il conclu.

Commentaires facebook