Dimanche 20 Août 2017

Au Maroc, un manifestant du Hirak meurt après des heurts avec les forces de l'ordre

Au Maroc, un manifestant du Hirak meurt après des heurts avec les forces de l'ordre
(Libération 09/08/17)

Il s'agit du premier manifestant mort suite à des heurts avec les forces de l'ordre depuis que la contestation (le Hirak) a éclaté en octobre dernier dans le Rif, au nord du Maroc : Imad Atabi. Plongé dans le coma depuis sa blessure à la tête le 20 juillet, lors d'affrontements dans la ville d'Al-Hoceïma entre forces de l'ordre et manifestant, il a succombé hier soir.

La nature de la blessure à la tête d'Imad Atabi n'a jamais été précisée de source officielle, mais les membres du mouvement de contestation dans le Rif ont affirmé qu'il avait été touché par une grenade lacrymogène tirée par les forces de l'ordre. L'Association marocaine des droits de l'Homme a accusé le ministère de l'Intérieur d'être «responsable» de ce décès. Cette nuit, notamment à Casablanca, un rassemblement en la mémoire de Imad Atabi a eu lieu, avec de nombreux jeunes en première ligne.

Lire la suite sur: http://www.liberation.fr/direct/element/au-maroc-un-manifestant-du-hirak...

Commentaires facebook