Mardi 27 Juin 2017

Dans le monde

(AFP)

Premier président brésilien formellement accusé de corruption, Michel Temer s'est montré très combatif mardi, rejetant comme "une fiction" digne d'une "télénovela" les accusations du procureur-général dont il fait l'objet.

"Je peux dire, sans avoir peur de me tromper, que ces accusations sont une fiction" au "scénario de télénovela", a-t-il lancé, dans sa première réaction officielle à sa mise en accusation formelle lundi soir par Rodrigo Janot pour corruption passive.

(AFP)

Après l'attaque de plusieurs facteurs par une corneille, le service postal canadien a suspendu la distribution du courrier dans un quartier de Vancouver (ouest).

"Nous avons eu des problèmes dans ce quartier quand nos facteurs ont été attaqués par une corneille", a raconté mardi Phil Legault, porte-parole de Poste Canada.

"La sécurité de notre courrier et de nos employés est la priorité", a-t-il ajouté en précisant que les habitants avaient été informés du lieu où retirer leurs plis.

(AFP)

La majorité républicaine du Sénat américain a renoncé mardi à voter cette semaine pour réformer le système de santé en raison de fortes divisions internes, un nouveau revers dans la saga de l'abrogation d'Obamacare, une promesse électorale décidément difficile à tenir.

Le chef de la majorité Mitch McConnell l'a annoncé à son groupe lors d'un déjeuner au Capitole, constatant le fossé infranchissable qui séparait les ailes modérée et ultra-conservatrice du parti.

(AFP)

La municipalité de Wuppertal en Allemagne a annoncé mardi l'évacuation d'un immeuble dont la façade comporte un isolant inflammable, à la suite de l'incendie meurtrier de la tour Grenfell à Londres.

"Suite à l'incendie de la tour de Londres, qui a montré la vitesse avec laquelle une façade pouvait s'enflammer, nous avons réexaminé la situation dans la ville", a indiqué à l'AFP une porte-parole, Martina Eckermann.

(AFP)

L'Espagnole de 62 ans qui veut être reconnue comme la fille du célébrissime peintre surréaliste Salvador Dali a assuré mardi à l'AFP ne pas agir pour l'argent, mais pour savoir qui elle est "réellement".

Vingt-huit ans après la mort de l'artiste, une juge de Madrid a ordonné le 20 juin l'exhumation du cadavre de Dali afin de déterminer, par des tests ADN, s'il est le père biologique de Pilar Abel Martínez, habitante de Gérone (Catalogne, nord-est de l'Espagne).

(AFP)

Une vague massive de cyberattaques rappelant le mode opératoire du virus WannaCry en mai gagnait mardi des multinationales et des sociétés ou services européennes et américaines après avoir frappé en Ukraine et en Russie.

(AFP)

"Adieu aux armes! Bienvenue à la paix!" a lancé mardi le chef de la guérilla colombienne des Farc, en annonçant officiellement l'abandon des armes par ce mouvement en guerre contre l'Etat depuis plus d'un demi-siècle.

"Aujourd'hui nous ne trahissons pas la Colombie, aujourd'hui nous abandonnons les armes", a promis Rodrigo Londoño, alias "Timochenko", pendant la cérémonie à Mesetas (centre) célébrant la fin du désarmement des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes).

(AFP)

Le corps d'un Français de 60 ans a été retrouvé démembré le 10 juin dans la région de Marrakech au Maroc et trois suspects y ont été arrêtés, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Dijon, d'où la victime était originaire.

L'alerte avait été donnée le 21 juin par son fils, qui avait déclaré une "disparition inquiétante" au commissariat de Dijon après avoir cherché son père en vain depuis le 15 juin, jour prévu pour son retour, a précisé à l'AFP la procureure Marie-Christine Tarrare.

(AFP)

Les deux principaux dirigeants de gauche en Espagne, Pedro Sanchez et Pablo Iglesias, ont affiché mardi leur rapprochement après plus d'un an de froid, pour bâtir une alternative au gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.

Lors d'une réunion très médiatisée à Madrid, le chef du Parti socialiste (PSOE) Pedro Sánchez, et Pablo Iglesias, dirigeant de Podemos, ont abordé des sujets qui préoccupent les Espagnols comme l'avenir de 500.000 jeunes sans emploi ou la défense du système de retraites.

(AFP)

Fragilisés par le résultat des récentes législatives, les nationalistes écossais ont repoussé mardi la décision sur la tenue d'un nouveau référendum d'indépendance à l’automne 2018, soit après les négociations sur le Brexit.

"Nous n'introduirons pas de législation pour un référendum d'indépendance immédiatement", a déclaré la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon devant le parlement écossais à Edimbourg, expliquant qu'elle voulait attendre le résultat des négociations avec Bruxelles.

(AFP)

Les discussions en Irlande du Nord pour former une nouvelle coalition gouvernementale sont entrées dans leur dernière ligne droite mardi, au lendemain de la promesse de la Première ministre Theresa May de verser 1 milliard de livres supplémentaires à Belfast.

Faute d'un accord avant jeudi 16H00 (15H00 GMT), la province sera administrée directement depuis Londres le temps nécessaire.

(AFP)

L'épidémie de choléra qui frappe le Yémen, où elle a fait 1.400 morts en deux mois, montre des signes d'un relatif ralentissement avec un taux de mortalité qui baisse de moitié, a indiqué mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au moins 1.400 personnes sont décédées par le choléra et près de 219.000 cas suspects ont été enregistrés au Yémen, le pays le plus pauvre de la Péninsule arabique.

(AFP)

La sortie de prison et l'hospitalisation du prix Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo, atteint d'un cancer du foie en phase terminale, interroge sur le sort réservé derrière les barreaux aux nombreux autres dissidents chinois.

Âgé de 61 ans, M. Liu avait été condamné en 2009 à 11 ans de réclusion pour "subversion". Figure du mouvement prodémocratie en Chine, il avait corédigé un manifeste, la Charte 08, prônant le respect des droits de l'homme et des élections libres.

(AFP)

Plus de 8.000 migrants ont été secourus au cours des dernières 48 heures en Méditerranée dans les eaux en face de la Libye, dont 5.000 lundi, ont indiqué mardi des gardes-côtes à l'AFP.

"Lundi, nous avons secouru environ 5.000 personnes qui se trouvaient à bord de quatre embarcations plus importantes, une plus petite et 18 canots pneumatiques", a déclaré un porte-parole des gardes-côtes.

(AFP)

Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production n'avait pas été interrompue.

"Une puissante attaque informatique vise les serveurs du groupe", a indiqué Rosneft sur son compte Twitter.

"L'attaque informatique aurait pu avoir de graves conséquences, cependant, grâce au fait que le groupe est passé sur des serveurs de secours, les processus de production n'ont pas été interrompus, ni la production, ni la transformation du pétrole", a ensuite précisé le groupe semi-public.

(AFP)

Le mariage homosexuel, sur lequel la chancelière conservatrice allemande Angela Merkel a levé son opposition de principe, est à ce jour légalisé dans une vingtaine de pays, dont 13 en Europe.

- Pays d'Europe, les pionniers -

Les Pays-Bas sont, en avril 2001, le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel. Depuis, douze pays européens leur ont emboîté le pas: Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal, Islande, Danemark, France, Grande-Bretagne (hormis l'Irlande du Nord), Luxembourg, Irlande (à la suite d'un référendum) et Finlande.

(AFP)

L'Etat néerlandais a été reconnu partiellement responsable mardi du décès de 350 musulmans lors du massacre de Srebrenica en 1995 en Bosnie et va devoir verser des compensations financières pour les dommages subis par les familles des victimes, toujours meurtries.

"L'Etat néerlandais a agi illégalement" et doit "verser une compensation partielle" aux familles des victimes, a déclaré d'une voix ferme la juge Gepke Dulek en rendant mardi le jugement de la Cour d'appel de La Haye.

(AFP)

Après s'y être longtemps opposée, la chancelière conservatrice Angela Merkel a ouvert la porte à une autorisation du mariage gay en Allemagne face à une pression politique croissante en vue des législatives de septembre.

Elle a opéré cette volte-face lundi soir, lors d'une interview organisée en direct dans un théâtre de Berlin avec "Brigitte", le magazine féminin le plus vendu du pays.

(AFP)

Bruxelles a infligé mardi une amende record à l'américain Google pour abus de position dominante, une nouvelle sanction à l'encontre de firmes américaines qui risque de déplaire vivement au président Donald Trump.

Cette pénalité de 2,42 milliards d'euros pulvérise le record précédent: dans un cas d'abus de position dominante, l'amende la plus importante jamais prononcée par la Commission européenne s'élevait jusqu'alors à 1,06 milliard d'euros, contre le géant américain des puces informatiques Intel, en 2009.

(AFP)

Le grand incendie qui touche le parc naturel de Doñana en Andalousie (sud de l'Espagne) depuis samedi est désormais "circonscrit" ont annoncé mardi les autorités espagnoles, après avoir évacué plus de 2.000 personnes dont des touristes.

Le feu, qui n'a pas fait de blessés, "est considéré comme étant contrôlé", autrement dit, circonscrit mais non éteint, ont annoncé sur leur compte Twitter les responsables du dispositif anti-incendies de la région d'Andalousie (sud), après un vol de reconnaissance des pompiers au-dessus des zones touchées tôt mardi matin.

(AFP)

Washington et Paris se sont dits prêts à riposter de manière coordonnée à toute nouvelle attaque chimique du régime syrien, après que les Américains ont accusé Damas de mener des préparatifs en ce sens.

Les présidents français et américain Emmanuel Macron et Donald Trump ont souligné mardi lors d'une conversation téléphonique "la nécessité de travailler à une réponse commune en cas d'attaque chimique en Syrie", a annoncé la présidence française.

(AFP)

Un raid aérien de la coalition dirigée par les Etats-Unis a tué 57 personnes dans une prison tenue par le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, Washington soulignant que cette organisation jihadiste restait sa seule cible dans le pays en guerre.

La coalition internationale bombarde l'EI en Syrie et en Irak voisin mais a été ces derniers mois impliquée dans des confrontations avec les troupes du président Bachar al-Assad, faisant craindre une escalade militaire avec le régime syrien.

(AFP)

Les nouveaux pourparlers sur la réunification de Chypre, divisée depuis plus de 40 ans, qui débutent mercredi en Suisse, représentent "une occasion unique" et "une solution est possible", a affirmé l'émissaire spécial de l'ONU sur ce dossier, Espen Barth Eide.

"Il y aura de longues journées et un travail difficile (...) sans garantie de succès", a-t-il reconnu lors d'une conférence de presse à Genève avant de rejoindre la station alpine de Crans-Montana où vont se dérouler les discussions.

(AFP)

Lors d'une descente dans un hôpital clandestin à Lahore au printemps, la police a pris sur le fait deux médecins en train de greffer deux reins en toute illégalité, avec les donneurs et les patients encore endormis sur les tables d'opération.

Les médecins ont été autorisés à terminer l'opération, puis interpellés, ainsi que leurs assistants et leurs clients venus d'Oman, un cas qui selon les autorités pakistanaises pourrait marquer un tournant dans leur lutte contre le trafic d'organes.

(AFP)

Pékin a indiqué mardi avoir transmis ses "protestations solennelles" à New Delhi, dénonçant une "incursion" de militaires indiens en territoire chinois -- un épisode susceptible d'attiser les différends frontaliers entre les deux géants asiatiques.

La Chine accuse des troupes indiennes d'avoir "récemment" franchi la frontière séparant l'Etat indien du Sikkim et une région tibétaine de Chine, ainsi que "d'entraver des travaux de construction" d'une route du côté chinois, selon un communiqué du ministère de la Défense.

(AFP)

La Chine a fermement critiqué mardi les "propos irresponsables" sur le prix Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo, en liberté conditionnelle et atteint d'un cancer, après un appel des Etats-Unis à accorder au dissident la "liberté de mouvement".

"Aucun pays n'a le droit de s'ingérer ou de tenir des propos irresponsables sur les affaires intérieures chinoises", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang lors d'une conférence de presse régulière, en réponse à une question sur les déclarations américaines.

(AFP)

C'est une ville divisée et inquiète pour son avenir que Xi Jinping visitera cette semaine, pour la première fois en tant que président chinois, à l'occasion des cérémonies du vingtième anniversaire de la rétrocession de Hong Kong.

Voilà 20 ans que l'Union Jack a été abaissé sous les yeux du Prince Charles sur ce territoire, qui était une colonie britannique depuis la fin de la première guerre de l'opium en 1842.

(AFP)

Poils d'écureuil, de chèvre, de cheval ou de blaireau, le Japonais Tesshu Takemori fait la différence en un instant et déroule alors les propriétés de chacun pour la confection de brosses et pinceaux de maquillage, 100% faits main.

"Taille, forme, souplesse, dureté, tout compte et décide de la nature du pinceau, de son usage (poudre, fond de teint...). Si la pointe d'un poil est abîmée, c'est fichu. Cette connaissance et ce savoir-faire se transmettent de père en fils", confie l'artisan de l'ouest du Japon.

(AFP)

La large victoire du Premier ministre socialiste Edi Rama sur la droite aux législatives en Albanie se confirmait mardi deux jours après le scrutin, selon les résultats quasi-définitifs.

Au pouvoir depuis 2013, il compte convaincre l'Union européenne d'ouvrir durant ce deuxième mandat, les négociations d'adhésion de son pays, candidat depuis 2014.

Selon, les médias, Edi Rama, 52 ans, un artiste-peintre tombé en politique, semble assuré de disposer d'une majorité absolue de 74 des 140 sièges du Parlement, permettant par conséquent aux socialistes de gouverner seuls.

(AFP)

Le mercenaire anglais Simon Mann, impliqué dans une tentative de coup d'État en 2004 contre le président équato-guinéen Teodoro Obiang, a accusé lundi le financier américain Georges Soros et l'avocat de Transparency William Bourdon d'avoir voulu renverser le régime.

Simon Mann, 65 ans, était cité par la défense de Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen, jugé à Paris dans l'affaire des biens mal acquis, devant le tribunal correctionnel de Paris.

(AFP)

La faillite du géant japonais Takata risque de compliquer l'indemnisation des victimes de ses airbags défectueux aux Etats-Unis, où le scandale est au coeur du plus grand rappel de l'histoire automobile.

Les Etats-Unis sont de loin les plus frappés par cette retentissante affaire: les airbags de l'équipementier japonais, susceptibles d'exploser de manière inopinée en projetant des fragments de métal, sont liés à 11 décès sur le sol américain sur les 16 recensés sur le globe.

(AFP)

Le régime syrien de Bachar al-Assad préparerait une nouvelle attaque chimique, ont annoncé lundi soir les Etats-Unis, qui se sont dits prêts à riposter comme ils l'avaient fait après une attaque similaire début avril, dans un contexte de tensions grandissantes entre les deux pays.

"Les Etats-Unis ont identifié de potentiels préparatifs d'une autre attaque chimique par le régime syrien d'Assad qui pourrait provoquer le massacre de civils, y compris des enfants innocents", a écrit le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer dans un communiqué.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a appelé lundi depuis la Maison Blanche à s'occuper "rapidement" du dossier nord-coréen et de la menace que représente ses programmes nucléaire et balistique.

"Le régime nord-coréen est la source d'énormes problèmes et c'est quelque chose dont il faudra s'occuper, et il faudra probablement s'en occuper rapidement", a déclaré M. Trump depuis les jardins de la Maison Blanche, au côté du Premier ministre indien Narendra Modi

(AFP)

L'avenir de la réforme républicaine du système de santé promise par Donald Trump était incertain lundi, plusieurs élus de la majorité étant prêts à faire défection face à une loi qui priverait des millions d'Américains de couverture maladie.

(AFP)

Le gouvernement colombien et les Farc célèbrent mardi la fin du désarmement de la principale guérilla du pays, en conflit depuis plus d'un demi-siècle, une étape majeure de l'accord de paix historique signé fin 2016.

Une cérémonie officielle doit avoir lieu à 10H00 (15H00 GMT) à Mesetas, dans le centre du pays, en présence notamment du président Juan Manuel Santos et du chef suprême des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste), Rodrigo Londoño, alias "Timochenko", arrivé le premier lundi soir en hélicoptère.