Lundi 24 Juillet 2017
(AFP 24/07/17)
Les parlementaires de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays), de la Mauritanie et du Tchad ont affirmé samedi vouloir limiter à trois le nombre d'enfants par femme afin de faire baisser de moitié, d'ici 2030, le taux de fécondité le plus élevé au monde. "Les parlementaires de la Cédéao, de la Mauritanie et du Tchad ont convenu que, d’ici 2030, les parlements devaient inciter les gouvernements à mettre en place des politiques tendant à faire en sorte que chaque femme (...) ait au plus trois enfants pour maîtriser le boom démographique", a déclaré le président du Parlement burkinabè, Salifou Diallo, lors d’une rencontre régionale sur la démographie samedi à Ouagadougou...
(RFI 22/07/17)
Du 6 au 13 juillet dernier, les forces françaises de l'opération Barkhane ont mené des opérations militaires communes transfrontalières avec les armées nigériennes et maliennes. Dans un communiqué , Barkhane souligne que la mission qui s'est déroulée le long de la frontière commune entre le Mali et le Niger a enregistré des succès, mais l'insécurité règne toujours dans la région. Le communiqué de la force Barkhane parle d’opérations transfrontalières de grande envergure et fournit des détails : plus d’un millier d’hommes et près de 200 véhicules des armées française, nigérienne et malienne engagés sur le terrain...
(L'indicateur Renouveau 21/07/17)
Prétendu accusé de « crime d’atteinte aux biens publics, de délits de favoritisme et de fractionnement de marchés publics », suite à un rapport du Bureau du Vérificateur Général dans l’affaire dite des allocations des volontaires de l’APEJ, l’ancien responsable de l’Agence de Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ), Modibo KADJOKE, vient d’être innocenté par le Tribunal de Grande Instance de la Commune III. Vilipendé de façon hâtive par des personnes désobligeantes qui ont, sans succès, tenté de sacrifier son...
(RFI 20/07/17)
De nouvelles attaques attribuées à de présumés jihadistes ont eu lieu mardi 18 et mercredi 19 juillet entre la localité malienne de Ménaka (dans le nord) et la frontière nigérienne. Les victimes sont nombreuses. Et les regards sont notamment dirigés vers un groupe jihadiste, même si pour le moment il n'y a pas de revendication. Plusieurs véhicules détruits, des blessés mais également des victimes dont le nombre exact n’est pas encore connu, les attaques se multiplient dans la région de Ménaka, surtout sur un axe qui mène vers la frontière nigérienne. Les assaillants utilisent toujours la même méthode
(Jeune Afrique 20/07/17)
L'armée malienne a déclaré jeudi avoir repoussé une attaque attribuée à des groupes terroristes, contre une base militaire située à Koro, près de la frontière avec le Burkina Faso. Selon le bilan provisoire, il n'y aurait aucune victime. Quelques jours après avoir abattu un chef jihadiste dans le centre du pays, l’armée malienne continue de remporter des victoires contre les groupes armés qui sévissent sur son territoire. « Douze hommes armés sur six motos de marque Sanili ont attaqué mercredi...
(RFI 20/07/17)
Il y a une semaine au Mali, les groupes armés pourtant signataires de l'accord de paix ont brisé une nouvelle fois le cessez-le-feu. Les ex-rebelles de la CMA ont repris par la voie des armes la ville d'Annefis. Aujourd'hui le gouvernement essaye tant bien que mal de parvenir à un nouvel accord de cessez-le-feu mais les discussions ont à nouveau échoué mercredi 19 juillet. Le cessez-le-feu a été brisé il y a une semaine à Annefis mais aujourd'hui la coordination...
(Le Republicain (ml) 20/07/17)
Les Résultats du Bac 2016-2017 ont été proclamés hier après midi par le Ministère de l’éducation nationale à travers la Direction du Centre National des Examens et des Concours de l’Education (DCNECE). Il ressort des résultats que le taux de réussite a connu une légère hausse cette année par rapport à 2016. Car, explique le Directeur du Cnece, Mohamed Maiga, sur les 101599 candidats qui se sont présentés à l’examen, 33160 postulants ont réussi avec succès, soit un taux de...
(France TV Info 20/07/17)
C’est un projet ambitieux, initié en 2007 par les pays sahélo-sahariens. Ils veulent stopper l’avancée du désert du Sahara par l’aménagement d’une grande barrière de végétation, longue de 7000 km sur 15 km de large. Alors même que le réchauffement climatique risque d'impacter un peu plus chaque année la planète, les bailleurs de fonds ne se bousculent pas au portillon de ce beau projet vert. L’idée a été lancée en 2005 par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo. Il s’agit de...
(L'Essor 19/07/17)
Malgré les efforts loyaux consentis par les deux opérateurs de téléphonie mobile (Orange/Mali et Malitel) pour étendre leur réseau à d’autres localités, la couverture du territoire national peine à se concrétiser, a constaté le ministre de l’économie numérique et de la Communication La première session ordinaire du conseil d’administration de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (AGEFAU), s’est tenue, hier, au ministère de l’Economie numérique et de la Communication sous la présidence du ministre Arouna Modibo Touré. Les travaux...
(APA 19/07/17)
La caisse nationale d'assurance maladie du Mali a enrôlé plus de 2 millions de personnes, a affirmé mercredi à Dakar, son directeur général, Luc Togo. "Au total, 2,6 millions de personnes sont couvertes par la caisse nationale d'assurance maladie du Mali", a dit M. Togo dans un entretien avec APA en marge d'un forum de la Santé qui se poursuit jusqu'au 14 juillet. Il est organisé par le mi0de la santé et de l'action sociale du Sénégal en partenariat avec...
(RFI 18/07/17)
Au Mali, les autorités militaires étaient sans nouvelle de plusieurs soldats maliens. Ils étaient portés disparus depuis une semaine après l’attaque d’un convoi de l’armée dans le nord-est du pays. Une embuscade attribuée à des jihadistes. Les responsables militaires ont annoncé avoir retrouvé huit corps, qui ont été inhumés lundi 17 juillet. Selon des témoins, l'atmosphère était lourde ce lundi près de Ménaka lors de l'inhumation des militaires maliens. Un détachement de l'armée nationale, appuyé par un dispositif aérien des forces françaises Barkhane, s'est rendu sur les lieux pour organiser les obsèques.
(Le Republicain (ml) 18/07/17)
La nouvelle de l’exécution de 8 des 29 soldats disparus dans la zone de Ménaka a été diffusée hier (17 juillet). Les corps des soldats ont été enterrés le même jour dans un village non loin d’Ansongo, selon des sources locales. Au moment où nous mettions sous presse, aucune confirmation n’avait été faite par les autorités maliennes. Les victimes sont : le Sergent-Chef Diby Ag Intabindalt ; le 1er cavalier Djigui Camara ; le 1er cavalier Aly Ag Mohamed ;...
(Le Republicain (ml) 18/07/17)
« Trop c’est trop », « Ca suffit ! », deux mouvements de la société civile organisent, demain mercredi 19 juillet 2017, un sit-in devant l’ORTM pour exiger, dans le cadre de la révision constitutionnelle, un traitement équitable dans le traitement de l’information sur la chaîne publique. « Nous avons constaté depuis fort longtemps que notre chaîne nationale est devenue une chaîne de propagande gouvernementale. Ce n’est pas normal. L’ORTM est là pour le service public. C’est nos impôts et...
(Procès-Verbal 18/07/17)
La loi, exigée par les bailleurs de fonds, est qualifiée de « loi niyengo » (loi égoiste) par les agents de l’Etat dont les leaders syndicaux entendent demander l’abrogation pure et simple. La nouvelle loi sur l’enrichissement illicite provoque la colère des agents de l’Etat qui en sont la principale cible. Le Syndicat National des Travailleurs de l’Administration d’Etat (SYNTADE) entend mettre en échec cette loi qu’elle juge « discriminatoire et injuste ». Dimanche dernier, les responsables du SYNTADE ont...
(APA 18/07/17)
La caisse nationale d'assurance maladie du Mali a enrôlé plus de 2 millions de personnes, a affirmé mercredi à Dakar, son directeur général, Luc Togo. "Au total, 2,6 millions de personnes sont couvertes par la caisse nationale d'assurance maladie du Mali", a dit M. Togo dans un entretien avec APA en marge d'un forum de la Santé qui se poursuit jusqu'au 14 juillet. Il est organisé par le mi0de la santé et de l'action sociale du Sénégal en partenariat avec...
(AFP 17/07/17)
Huit soldats maliens portés disparus lors d'une attaque jihadiste présumée dans le nord-est du Mali le 9 juillet ont été retrouvés "tués par balles", a appris lundi l'AFP auprès d'une source militaire et d'un élu local. L'armée malienne a par ailleurs annoncé lundi dans un communiqué la mort dimanche d'un sergent-chef "tué par des bandits non encore identifiés dans le Gourma, dans la zone de Tessit", près de la frontière avec le Niger, apparemment "tombé dans un guet-apens". Un précédent...
(La Libre 17/07/17)
La Mission de l’ONU au Mali tente dans la mesure de ses moyens d’éviter que le conflit au Mali – aux causes à la fois ethniques, criminelles et djihadistes – « ne devienne trop régional », a affirmé cette semaine son commandant, le général-major belge Jean-Paul Deconinck, à la tête des quelque 13.000 Casques bleus de 48 nationalités déployés dans cet immense pays, vaste comme 2,5 fois la France. « Le problème ici, il n’est pas malien. Il est régional...
(RFI 15/07/17)
Au Mali, la situation sécuritaire se dégrade toujours dans le centre du pays. Des terroristes ont attaqué un village en s'en prenant aux symboles de l'Etat. Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu un homme qu'elle présente comme un des leaders de l'attaque de la douane et de la gendarmerie de Bénéna, qui a eu lieu la semaine dernière. Huit assaillants à moto ont pris d'assaut la mairie - fermée au moment des faits - du petit village de Kouakrou à quelques dizaines de kilomètres de Djenné. Les terroristes ont saccagé les locaux et jeté l'ensemble des documents dans la cour, avant de descendre le drapeau
(AFP 14/07/17)
L'armée malienne a abattu dans le centre du pays un chef du Front de libération du Macina (FLM), groupe jihadiste actif dans cette région, auteur de plusieurs attaques contre les forces de sécurité, a-t-on appris vendredi de source militaire. "Une mission de la garde nationale a abattu le terroriste Bekaye Sangaré à Mougna", localité à 40 km à l'ouest de Djenné, dans la région de Mopti (centre), a affirmé à l'AFP une source militaire. La garde nationale est une unité...
(L'Essor 14/07/17)
Le ministre de l’Agriculture, Nango Dembélé a effectué dimanche dernier, une visite de terrain dans le Cercle de Kadiolo. L’objectif de cette visite était de s’imprégner de l’état du démarrage de la campagne agricole 2017-2018, de l’avancement des travaux de construction de l’usine d’égrenage de coton et d’échanger avec les paysans pour connaître leurs préoccupations en ce début d’hivernage. La délégation ministérielle comprenait plusieurs personnalités, dont le président directeur général de la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT), Baba...

Pages