Samedi 23 Septembre 2017
(Jeune Afrique 23/09/17)
Cissé technologie va confectionner avec son partenaire, l’Imprimerie nationale française, les nouvelles cartes d’identité biométriques. Un nouveau challenge pour une société surtout connue comme fournisseur d’appareils médicaux. Au Mali, c’est une entreprise locale, Cissé technologie (Cissé-tech), qui a remporté en 2016 l’appel d’offres du gouvernement pour la fabrication des futures cartes d’identité biométriques, qui doivent être distribuées à partir de 2018. Cependant, les discussions achoppaient encore sur quelques points. « Le dernier volet des tractations concernait le prix unitaire de ces cartes. Or, nous avons accepté début septembre la dernière proposition du gouvernement
(Le Monde 22/09/17)
L’objectif des sanctions vise à éviter un déraillement complet du processus de reconstruction et de réconciliation du pays. Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté, mardi 19 septembre, à l’unanimité, une résolution créant un régime général de sanctions pour le Mali où les entraves au processus de paix et de réconciliation se multiplient. « Il s’agit d’une demande explicite du gouvernement malien » et « de donner un nouvel élan à l’accord de paix » de 2015 qui est « sérieusement menacé », a déclaré l’ambassadeur français à l’ONU, François Delattre. Le texte prévoit la possibilité d’interdictions de voyages et de gels d’avoirs. L’adoption de la résolution va être suivie de la création à l’ONU d’un comité de sanctions...
(Libération 22/09/17)
A Bamako, mercredi, un accord de cessez-le-feu définitif a été conclu entre les ex-rebelles indépendantistes et les groupes armés pro-gouvernementaux. Leurs affrontements paralysaient le processus de paix signé à Alger en 2015. Les guerriers du nord du Mali ont fait la paix. Mercredi, à Bamako, des représentants de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rebelles indépendantistes) et de la Plateforme (groupes armés pro-Bamako) ont convenu d’un cessez-le-feu définitif. Autour de la ville de Kidal, depuis plus d’un an, les frères ennemis touaregs se menaient une guerre d’usure, faite d’escarmouches, d’attente dans les postes avancés du désert et de raids meurtriers.
(RFI 22/09/17)
Comme chaque année depuis la signature de l'accord de paix d'Alger, une réunion a été consacrée, ce mercredi 20 septembre au cours de l'Assemblée générale de l'ONU à faire le point d'étape sur l'application de la mise en oeuvre de l'accord. Le président malien IBK, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, le ministre des Affaires étrangères français et celui de l'Algérie, qui préside la médiation internationale, ainsi que le président de la Cedeao, la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest, ont tous évoqué un bilan très contrasté de l'année écoulée.
(RFI 22/09/17)
Au Mali, après plusieurs mois de tensions, les ex-rebelles de la CMA et les groupes progouvernementaux de la Plateforme ont finalement signé un cessez-le-feu qui est entré en vigueur mercredi 20 septembre. Le document paraphé par les deux groupes armés signataires de l'accord de paix, le gouvernement du Mali et l'ONU est sobrement intitulé « Engagements », avec un « S », souligne le chef de file de la médiation internationale. Une commission spéciale a été créée qui devrait à...
(RFI 22/09/17)
La prochaine élection présidentielle au Mali se tiendra en 2018. Les hostilités sont ouvertes au sein de l'Alliance pour la démocratie au Mali (Adema). Dans l'instance dirigeante de cette formation, principale alliée du parti au pouvoir au sein de la mouvance présidentielle, il y a ceux qui œuvrent pour une candidature interne et ceux qui aimeraient bien soutenir une éventuelle candidature du président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Dans la perspective de la présidentielle de 2018, le maire de la localité...
(RFI 22/09/17)
Au Mali, le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly se voit réclamer la coquette somme de 10 millions de FCFA. Ce sont les organisateurs d'un festival de musique de Bamako qui la lui réclament, pour un litige remontant à 2004, il y a 13 ans. Le rastaman ivoirien, installé de longue date à Bamako, y voit une tentative d'escroquerie. En 2004, Tiken Jah Fakoly accepte de participer au premier Festival international de musique de Bamako, le FIMBA. Le jour du concert,...
(Jeune Afrique 22/09/17)
L’élection du nouveau président de la Fédération Malienne de Football (FMF), prévue pour le 8 octobre prochain, pourrait être décalée. L’échéance approche. Le 8 octobre prochain, un nouveau président doit en théorie s’installer dans le fauteuil longtemps occupé par Boubacar Diarra. En théorie seulement, car la crise qui secoue le football malien depuis quatre ans est loin d’être terminée. Aliou Sangaré, le président du Mont Rouge de Sikasso s’apprête à porter plainte auprès de la Fifa, après que sa liste...
(RFI 21/09/17)
Deux attaques ont frappé le nord du Mali mercredi 20 septembre, l'une à Kidal, contre les Casques bleus de la Minusma, l'autre à Ménaka, contre la Garde nationale malienne. De quoi donner un argument supplémentaire aux chefs d'Etat ouest-africains venus à New York pour plaider la cause de la force antiterroriste du G5 Sahel, à l'occasion de l'Assemblée générale de l’ONU. Un convoi de la Garde nationale malienne est tombé dans une embuscade à une cinquantaine de kilomètres de Ménaka,...
(Slate Afrique 21/09/17)
Ce petit contingent appuie les forces françaises de l'opération Barkhane. Leur présence est discrète et le gouvernement américain ne communique que rarement sur ce sujet. Un petit contingent de soldats des forces spéciales américaines opère au Mali pour aider les autorités de Bamako dans leur lutte face aux groupes djihadistes, comme le rapporte le site d'information Military Times. Dans la ligne de mire des militaires américaines se trouve l'organisation terroriste d'Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi). «Les forces spéciales américaines sont...
(La Tribune 21/09/17)
Le dynamisme démographique de l'Afrique fait pâlir d'envie certains grands pays, eux qui n'arrivent pas à convaincre les familles à améliorer leurs procréations ! Pourtant, ce dynamisme est plutôt vu comme une contrainte pour le continent. Une entrave dans sa marche en avant vers le renforcement de son capital humain et qui l'empêche de faire des efforts accrus en matière de santé, d'éducation, de formation et de fournitures de services utiles pour les populations, et conduisant à une baisse conjuguée...
(Jeune Afrique 21/09/17)
Fousseyni Djikine, trentenaire d’origine malienne, a quitté son confortable poste de consultant pour lancer un resto à Paris. Solidaire, afro-chic, infusé à la culture, le lieu cartonne. L’élégante devanture vert-bleu tranche dans cette ruelle parisienne où s’agglutinent salons de coiffure afro, agences de voyages low cost et supérettes exotiques zébrées de tags. Situé à deux pas de Château-d’Eau, le QG africain de la capitale, et d’artères devenues branchées, le restaurant BMK Paris-Bamako, ouvert en juillet, emprunte aux deux univers. Ce...
(La Voix de l'Amérique 20/09/17)
Avec la CMA , la Plateforme et les autres acteurs, Sidi Mohamed Ag Ichrach veut mettre en place les infrastructures de base comme l'eau, l'électricité, l'école et la santé. Cela avant le retour des autres symboles de l'Etat dans cette région sous contrôle des groupes armés de la CMA. Le 23 août dernier, Sidi Mohamed Ag Ichrach, le gouverneur de la région de Kidal, a pu fouler le sol kidalois. Ce mardi 19 Septembre 2017. il fait un retour définitif pour s'attaquer à la mise en place des infrastructures de base. Le gouverneur souhaite poursuivre ces activités au niveau de l'école
(RFI 20/09/17)
Au Mali, comme un peu partout en Afrique de l'Ouest, prendre les transports en commun s'apparente souvent à un parcours du combattant. Il est désormais possible de réserver sa place en ligne avant le voyage. Un gain de temps et d'argent. Emmanuel Bama est le cofondateur de la plateforme Billet Express, mais aussi le premier utilisateur. L'année dernière, il devait emprunter régulièrement le bus, souvent à la dernière minute et acheter son billet, c'est parfois un périple. « Pour être...
(RFI 19/09/17)
Une réunion sur le G5 Sahel s’est tenue lundi 18 septembre 2017 en marge de l'Assemblée générale de l’ONU, avec les présidents des cinq pays du groupe, mais avec aussi Emmanuel Macron, Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, ou encore la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le secrétaire général de l’ONU António Guterres. Et finalement, un représentant américain était bien présent, un conseiller du Homeland Security, le département de Sécurité intérieure. Financement, articulation force G5 et forces de l'Onu, les débats ont porté sur des questions de fond.
(Jeune Afrique 19/09/17)
Moussa Mara a profité d'un récent séjour à Paris pour se rendre à l'Élysée et au ministère des Affaires étrangères. Lors de son passage à Paris, du 11 au 15 septembre, Moussa Mara a tenté de renforcer sa stature internationale en vue de la présidentielle de 2018. Épaulé par le communicant français Marc Bousquet (agence Médiatique), l’ex-Premier ministre malien a été reçu à l’Élysée par Franck Paris, le conseiller Afrique d’Emmanuel Macron. Il a aussi rendu visite à Rémi Maréchaux,...
(Afrik.com 19/09/17)
Kalifa Sanogo, maire de Sikasso, la deuxième ville de Mali, est devenu dimanche le premier candidat à se lancer dans la campagnes pour les élections présidentielles de 2018 au Mali. Il est d’abord candidat à une primaire de l’Adema mais sa déclaration sonne comme une rupture de l’alliance avec le RPM du président Ibrahim Boubacar Keita. Kalifa Sanogo, maire de Sikasso, s’est fait connaitre dans l’industrie du textile avant d’entrer en politique. Il est le premier candidat officiel pour les...
(MondAfrique 19/09/17)
Des troupes du Mali et du Burkina Faso se sont livrées à des meurtres, des disparitions forcées et des actes de torture. Une enquête de nos amis de Human Rights Watch. Les opérations militaires menées par les forces armées du Mali et du Burkina Faso afin de contrer la présence croissante de groupes armés islamistes dans le centre du Mali ont occasionné de graves violations des droits humains, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Depuis la fin de 2016, les...
(RFI 19/09/17)
L'émotion et les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux pour le blogueur malien Boukary Konaté, décédé des suites d'un cancer le 17 septembre. Sur Internet, sur Mondoblog, la plateforme de blogueurs de RFI, ou chez « Les Observateurs » de France 24, il racontait le Mali pour transmettre sa culture, son histoire, ses traditions. Installé au Mali, le web-développeur Renaud Godin, qui a beaucoup travaillé avec lui, salue un pionnier du web africain. En savoir plus sur : http://www.rfi.fr/afrique/20170918-deces-blogueur-mali-collaborateur-rfi...
(RFI 18/09/17)
En marge de l’Assemblée générale de l’ONU, une réunion spécifique aura lieu sur le G5 Sahel ce lundi 18 septembre après-midi à New York. Elle réunira les présidents des cinq pays du groupe, Emmanuel Macron, Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine, la chef de la diplomatie européenne et le secrétaire général de l’ONU. Une réunion de haut niveau pour inciter la communauté internationale à soutenir la force antiterroriste conjointe au moment où le déblocage...

Pages