Mercredi 21 Février 2018
(RFI 19/02/18)
Réunis à Munich, en Allemagne, pour la conférence sur la sécurité, les responsables africains ont évoqué la mise en place d'une force conjointe pour le G5 Sahel. Avec notre envoyé spécial à Munich, Pascal Thibault Les responsables réunis à la conférence sur la sécurité de Munich ont voulu faire passer un message : la sécurité du Sahel et la lutte contre le terrorisme ne concernent pas cette seule région mais l'ensemble de la communauté internationale. Le 23 février prochain, lors de la rencontre de Bruxelles, des fonds supplémentaires doivent par ailleurs être trouvés...
(MondAfrique 19/02/18)
La Cour suprême du Mali vient de condamner l'Etat malien à payer à une société qui lui a fourni du matériel militaire, comme l'a révélé RFI. Son dû : plus de 25 milliards de francs CFA. Sur fond de surfacturation La plus haute juridiction du Mali a rendu son verdict : l’Etat malien est condamné à payer la faramineuse somme de 25 milliards de francs CFA, comme solde de contrat à la société Guo-Star. Son gérant, Amadou Baïba Kouma, recevra également de l’Etat malien, la somme de 600 millions de francs CFA à titres de « dommages et intérêts ». L'avion présidentiel en cause Une certitude en tout cas: en 2014, la société Guo-Star a livré au gouvernement malien du...
(Jeune Afrique 19/02/18)
Du siège de l’opposition aux QG des différents partis politiques engagés pour le changement de gouvernance en 2018, l’heure est aux préparatifs et chacun peaufine son plan. Un seul mot d’ordre : « L’alternance en 2018 pour sauver le Mali ». « Sur le plan politique, il y a un déficit avec le pouvoir en place, qui n’arrive à maintenir le dialogue ni avec la société civile, ni avec l’opposition, ni avec les mouvements signataires de l’accord de paix. C’est...
(BBC 19/02/18)
Un jour d'août 1995, Foutanga Babani Sissoko entre dans le siège de la Banque islamique de Dubaï et demande un prêt destiné à l'achat d'une voiture. Le directeur de la banque accepte. Sissoko l'invite à dîner chez lui. Et c'est le début de l'un des cas d'abus de confiance les plus étonnants de tous les temps, selon Brigitte Scheffer, grand reporter de la BBC. Au cours du dîner, Sissoko confie au banquier Mohammed Ayoub qu'il a des pouvoirs magiques lui...
(Le Monde 19/02/18)
Mohamed Youssouf Bathily, plus connu sous le nom de Ras Bath, attaque depuis plus de deux ans, dans l’émission de radio « Cartes sur table » ou lors de réunion publiques, ministres, politiciens, leaders religieux, officiers de l’armée et élus. Et surtout Ibrahim Boubacar Keïta, le président malien, à qui il a dédié son dernier slogan, « Boua ka bla » : « Le vieux doit partir ». Surnommé « le guide suprême » par ses partisans, ce Malien de...
(RFI 16/02/18)
Au Mali, le chef d'état-major d'Amadou Sanogo, qui a mené une tentative de coup d'État en 2012, vient d'être nommé inspecteur général des armées lors du dernier conseil des ministres, mercredi. Le général Ibrahim Dahirou Dembélé, est aussi l'un des prévenus dans l'affaire des bérets rouges, ces militaires de l'armée régulière qui ont été assassinés lors du coup d'État. Il est accusé de « complicité passive ». Il y a quinze jours, la cour d'appel de Bamako avait déjà levé...
(Le Monde 16/02/18)
Ecole fondamentale Mamadou-Kounta de Kalabancoro, une commune de Bamako. Elève de première année, Sekou, 7 ans, écrit une phrase au tableau : « Karamɔgɔ nana an lajɛ » (« le maître est venu nous rendre visite »). C’est du bamanakan (bambara), l’une des langues nationales du Mali. « Il faut enseigner aux enfants dans nos langues, ça facilite la compréhension », estime Diarra Fatoumata Sountoura, 26 ans, qui enseigne aux 69 enfants de cette classe. En deuxième année, sa collègue...
(RFI 15/02/18)
Au Mali, l'armée française a mené, ce mercredi, une grosse opération antiterroriste. Une vingtaine de combattants ont été tués ou capturés, selon l’état-major. Une opération menée aux confins du pays à quelques encablures de la frontière algérienne avec visiblement une cible importante, Iyad Ag Ghali lui-même. C'est l'un des principaux chefs terroristes du Sahel qui aurait été dans le collimateur de Barkhane. Iyad Ag Ghali est le chef d’Ansar Dine, allié d’al-Qaïda. Il ne figure pas au nombre des victimes,...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Le chef du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, déjà à la tête d'un regroupement de plusieurs groupes jihadistes, tenterait d'étendre son influence dans la région, notamment via un rapprochement avec l'émir de l'État islamique au grand Sahara. Au Mali, Iyad Ag Ghali, leader du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), et Abou Walid al- Sahraoui, émir de l’État islamique au grand Sahara (EIGS), ont-ils entamé un rapprochement ? Selon nos sources, les deux chefs jihadistes...
(La Tribune 13/02/18)
Le Mali a lancé une première émission d’obligations islamiques pour un montant de 150 milliards de Fcfa sur le marché régional de l’UEMOA. L’opération qui s’étale jusqu'au 16 février vise à permettre au pays de mobiliser davantage de financements pour des projets de développement. Le Mali entre dans le club encore restreint des pays africains à recourir à la finance islamique. Le pays a en effet lancé une émission d'obligations islamiques, les sukuk, sur le marché des capitaux de l'UEMOA. L'opération d'appel public à l'épargne dénommée «Sukuk État du Mali 6,25% 2018-2025» a démarré le 2 février et les souscriptions seront clôturées ce 16 février.
(Jeune Afrique 13/02/18)
Suite à de nombreuses critiques venant de l'international, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed a été écarté du poste de secrétaire permanent du G5 Sahel, au profit de Maman Sidikou. Lors du quatrième sommet du G5 Sahel, le 6 février dernier, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel, a été remplacé à mi-mandat par son compatriote Maman Sidikou. Respecté au sein de cette structure, il était notamment depuis des mois la cible des critiques des grands bailleurs de...
(RFI 12/02/18)
Des rumeurs l’avaient donné pour mort. Enlevé il y a un peu moins de trois semaines, Baba Ould Cheikh, le maire de Tarkint au Mali est bien vivant. Il a été libéré ce dimanche 11 février au matin. C'est ce qu'il a confirmé à RFI, qui est arrivé à le joindre au téléphone quelques heures après sa libération. Je remercie tous les Maliens.
(MondAfrique 12/02/18)
Touareg du nord Mali devenu djihadiste, Iyad Ag Ghali est l'homme clé d'une éventuelle réconciliation du pouvoir malien avec les séparatistes du Nord Mali.Le puissant Président du Haut Conseil Islamique, Mahmoud Dicko, vient dans un entretien avec RFI de se déclarer partisan d’une discussion avec les chefs des groupes jihadistes, y compris avec le gros calibre du nord, Iyad Ag Ghali », avec qui il n'a pas cessé d'avoir des contacts, malgré sa proximité par ailleurs avec le président malien...
(RFI 12/02/18)
Ce Salon International de l’Artisanat du Mali a eu lieu du 18 au 26 novembre 2017, au Parc des expositions, sur la route de l’aéroport Modibo Kéita, en Commune V à Bamako. Ce premier rendez-vous qui a regroupé les artisans du Mali et du monde entier autour du savoir artisanal, est organisé par le ministère malien de l’Artisanat et du Tourisme, en collaboration avec l’Assemblée permanente des Chambres de métiers du Mali (APCM). Moteur essentiel de la relance économique du...
(Paris-Match 12/02/18)
Même les griots se sont mis à chanter leurs noms. Mais l’influence des sœurs Sora fait déjà des envieux. Vous pouvez aimer ou détester les sœurs Soro, mais tout le monde au Mali les connaît. Celui qui vous dit le contraire est un menteur », affirme Marie Saadé, la directrice du salon d’esthétique le plus en vogue de la capitale. Il y a six mois, Koudedia, 23 ans, la benjamine du trio «Kardashian» est allée se faire coiffer par hasard dans...
(Le Monde 10/02/18)
Au Mali, une vidéo diffusée sur Internet suscite l’indignation depuis samedi 3 février. On y voit quatre jeunes en train de violer, l’un après l’autre, une jeune fille de 14 ans qui pleure et se débat, sous les insultes de ses agresseurs. Les quatre auteurs présumés de ce viol collectif ont été arrêtés mercredi par la brigade des mœurs de Bamako sur la rive gauche du fleuve Niger. Le plus jeune a 16 ans, le plus âgé 25 et les...
(RFI 09/02/18)
Diffusion de vidéo à caractère pornographique, pédophilie et deux affaires de viols collectifs. Au cours des 72 heures dernières heures, la police malienne a arrêté 14 personnes impliquées dans ces affaires. Dans la première affaire, c’est une fille mineure qui a été victime d’un viol collectif à Bamako. La scène filmée, qui circulait sur les réseaux sociaux, a provoqué l’indignation de très nombreuses personnes. Plus de dix associations locales avaient demandé l’arrestation des présumés coupables. Parmi eux, un adolescent de...
(Jeune Afrique 09/02/18)
La situation sécuritaire ne cesse de se dégrader au Mali, à quelques mois de la présidentielle prévue en juillet 2018. Alors que la bataille fait rage sur le champ politique, dans les casernes, la grogne monte. Et le désormais ex-général Moussa Sinko Coulibaly, qui revient dans l'arène politique, compte capitaliser sur cette colère. Dans la salle d’attente du siège de la Plate-forme pour le changement, dans le quartier Faladje à Bamako, les visiteurs se bousculent. Il y a ici des...
(Paris-Match 09/02/18)
Mahamat Saleh Annadif, chef de la MINUSMA (Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali) revient sur les avancées des travaux pour la stabilisation du pays. Match Afrique. Quelle est l’importance de l’intervention de la MINUSMA ? Mahamat Saleh Annadif. L’arrivée de la MINUSMA a suscité beaucoup d’espoir au Mali. Depuis sa création en 2013 par le Conseil de sécurité des Nations Unies, la mission s’articule autour de tâches prioritaires. Elle aide le gouvernement malien à mettre...
(Jeune Afrique 08/02/18)
Quatre jeunes hommes ont été interpellés et sont entendus dans les locaux de la brigade des mœurs, à Bamako. Ils sont soupçonnés d'être les auteurs d'un viol sur une jeune fille, qu'ils ont filmé et dont la vidéo, qui a circulé sur les réseaux sociaux, a provoqué une vague d'indignation au Mali. Quelques heures après l’ouverture de l’enquête confiée par le parquet de Bamako à la brigade des mœurs et à la police judiciaire, quatre jeunes hommes ont été interpellés à Kalabancoro dans le sud-ouest de Bamako.

Pages