Dimanche 22 Avril 2018
(AFP 08/07/13)
BAMAKO, 8 juillet 2013 (AFP) - L'armée malienne a accusé les rebelles touareg du mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), de "grave violation" à Kidal (nord-est) de l'accord de paix de Ouagadougou. "Depuis samedi, le MNLA a mobilisé femmes et enfants à Kidal, pour jeter des pierres sur les populations noires, sur les militaires africains et maliens. C'est une grave violation de l'accord de paix" de Ouagadougou signé le 18 juin entre rebelles touareg et le gouvernement de transition du Mali, a déclaré dimanche soir à l'AFP, le lieutenant-colonel Diarran Koné, de l'armée malienne. Il a affirmé que depuis l'arrivée vendredi des soldats maliens à Kidal, en parallèle au cantonnement des combattants du MNLA et conformément à cet accord,...
(AFP 08/07/13)
BAMAKO, 8 juillet 2013 (AFP) - Tiébilé Dramé, candidat à la présidentielle au Mali et artisan d'un accord de paix entre le gouvernement malien et la rébellion touareg, a officiellement demandé lundi à la Cour constitutionnelle un report du scrutin dont le premier tour est prévu le 28. "Au nom du candidat Tiébilé Dramé, je viens de déposer une requête à la Cour constitutionnelle pour l'annulation du décret convoquant le collège électoral, pour violation grave de la loi", a déclaré à l'AFP Me Hamidou Diabaté, avocat de M. Dramé et membre de son parti, le Parti pour la renaissance nationale (Parena). "Il y a violation de la loi, parce qu'elle dit que le collège électoral ne peut pas être convoqué...
(L'indicateur du Renouveau 08/07/13)
Dramane Dembélé et Housseini Guindo se neutralisent à Sikasso, Oumar Mariko posera ses valises vendredi à Koutiala, tandis qu’IBK avait rendez-vous avec les siens à Bamako au stade du 26-Mars. Soumaïla Cissé, lui, débarquait à Mopti où son parti est la première force politique, au même moment Modibo Sidibé tente de séduire les électeurs de Kayes au stade Abdoulaye Makoro Sissoko. La campagne pour l’élection du nouveau président de la République a été officiellement lancée ce week-end. Ils sont une trentaine de prétendants, autorisés par la Cour constitutionnelle, à se lancer dans la conquête de Koulouba. Sans doute, la crise de laquelle le Mali se sort progressivement aura une forte influence sur la campagne et les discours des candidats. Pour...
( 08/07/13)
Jets de pierres, insultes, véhicules attaqués: voici le spectacle, sous la forme de provocation, qui a eu lieu, le samedi à Kidal. Les victimes ? Les 150 soldats maliens, arrivés la veille dans la localité. Les auteurs ? Des vagabonds à la solde du Mnla. Un mouvement armé, qui a du mal à accepter la présence de l’armée régulière dans cette localité. A Kidal, le moindre incident peut (à nouveau) mettre le feu aux poudres. « Nos éléments sont attaqués à coup de pierres…Des soldats ont même été blessés. Et des vitres de nos engins ont été cassées…le tout se déroule sous les yeux des militaires français qui ne font rien contre nos agresseurs…C’est regrettable ce qui se passe. Mais...
( 08/07/13)
Samedi 6 juillet à zéro heure. La levée de l’état d’urgence instauré après le déclenchement de la salutaire Opération Serval, le 11 janvier 2013, s’est accompagnée de l’ouverture de la campagne officielle pour l’élection présidentielle prévue le 28 juillet prochain. Sans perdre de temps plusieurs candidats, de gros calibre comme d’envergure moyenne, sont entrés en lice dès hier dimanche. Soumaïla Cissé à Mopti, Dramane Dembélé et Housseyni Amion Guindo à Sikasso, IBK et Cheikh Modibo Diarra à Bamako, Modibo Sidibé et le colonel Cheikh Kéïta à Kayes. A en juger d’après les premières images retransmises par une chaine de télévision locale et les informations communiquées par les reporters qui ont fait le déplacement sur le terrain, les différentes cérémonies de...
( 08/07/13)
Dans le cadre de l’application de l’accord préliminaire de Ouagadougou, les premiers militaires maliens sont arrivés à Kidal. Ils seront rejoints dans les jours à venir par l’administration pour préparer la présidentielle du 28 juillet. L’armée malienne a fait son retour vendredi à Kidal. C’est un contingent de près de deux cent hommes commandé par le colonel Mamary Camara, Commandant de la région militaire qui a fait son entrée dans la ville. Si tout le voyage s’est déroulé sans difficultés majeures depuis leur départ d’Anefis, ce ne fut pas hélas le cas à l’entrée de la ville où des combattants du MNLA tenaient le check-point qui mène directement à l’intérieur de la ville. Le colonel Mamary Camara et les soldats...
(L'indicateur du Renouveau 08/07/13)
Selon une source de l’armée malienne, les combattants du MNLA ont engagé samedi une tentative de provocation contre l’armée en organisant une manifestation devant leur caserne à Kidal. Une délégation de responsables militaires de la force Serval, la Minusma et de l’état-major des armées du Mali a quitté Bamako samedi matin pour Kidal, en vue d’évaluer l’ampleur de cette situation tendue dans laquelle devra se tenir la présidentielle prévue dans trois semaines. « Nous sommes assaillis par les bandits armés qui viennent jusqu’au mur d’enceinte de notre camp d’accueil pour proférer des insanités contre le Mali et son armée. Ils sont plus d’une centaine d’éléments incontrôlés et armés qui s’agitent. La petite unité béninoise demeure impuissante et la force française...
(22 Septembre 08/07/13)
Le candidat du RPM, Ibrahim Boubacar Kéita, a effectué le lancement officiel de sa campagne pour l’élection présidentielle du 28 juillet. C’était dans l’après-midi d’hier, dimanche, au stade du 26 mars, une première au Mali pour un candidat dans le plus grand stade de notre pays. On peut dire que cette cérémonie de lancement a été un coup de maître pour un coup d’essai. En effet depuis dans la matinée aux environs de 10 heures, les militants et sympathisant du candidat du RPM et de sa Coalition pour le Mali d’Abord avaient pris d’assaut le stade du 26 mars pour manifester leur soutien à leur leader, l’Honorable Ibrahim Boubacar Kéita. Cet afflux massif de militants du RPM s’est amplifié dans...
(L'Essor 08/07/13)
Ils ont pris la route samedi matin pour rejoindre leurs zones de responsabilité sur le territoire. Maria Espinosa, chef observatrice adjointe de la mission d’observation électorale de l’Union européenne au Mali (MOE UE Mali 2013), a briefé la presse quelques instants avant le déploiement des 20 premiers observateurs à long terme (OLT). C’était samedi à l’hôtel Radisson Blue. La mission, le mandat et la méthodologie de cette mission ont constitué le menu principal de la rencontre avec la presse. Arrivés le 2 juillet, les observateurs ont suivi quatre jours de formation au siège de la mission à Bamako sur les spécificités électorales, juridiques, politiques et médias de l’élection présidentielle. Ces observateurs, qui vont passer plusieurs semaines dans notre pays pour...
Article(s) relatif(s): 
(L'Essor 08/07/13)
L’entrée de l’Armée nationale dans la ville Kidal consacre le rétablissement de la souveraineté du pays sur l’ensemble de son territoire. A cette occasion, et au lendemain de l’ouverture de la campagne électorale pour l’élection présidentielle cruciale pour l’avenir de la Nation, le président Dioncounda Traoré a fait une importante adresse à la nation dont nous vous proposons l’intégralité. « Chers compatriotes, Nos troupes sont entrées à Kidal depuis le vendredi 5 juillet, marquant ainsi l’aboutissement du processus qui devait nous conduire au rétablissement de l’intégrité de notre territoire et de notre souveraineté sur l’ensemble du pays. C’est pourquoi, je commencerai mes propos en rendant grâce à Allah qui, dans sa toute puissance et son infinie bonté, a permis qu’en...
(L'Essor 08/07/13)
La bonne nouvelle est tombée vendredi dans l’après-midi : l’Armée nationale est finalement entrée dans le ville de Kidal, mettant fin à un suspense qui a tenu nos compatriotes en haleine pendant des mois. Les militaires sont arrivés sous l’encadrement des forces de l’Opération Serval. L’entrée du contingent constitué de 150 hommes est intervenue 18 jours après la signature de l’accord préliminaire de Ouagadougou entre le gouvernement et les groupes armés qui occupaient la ville de Kidal. L’accord avait été signé le 18 juin passé sous l’égide de la communauté internationale. Comme on pouvait s’y attendre, l’arrivée des militaires a été diversement appréciée dans la ville entre des gens conditionnés par les groupes armés du MNLA et du HCUA et...
( 08/07/13)
Dans le cadre des activités marquant le début de la campagne pour la présidentielle du 28 juillet prochain, les proches de l’ex-premier ministre malien, Cheikh Modibo Diarra ont organisé hier un meeting à Korofina en commune I. Cette rencontre présidée par le candidat lui-même fut une occasion pour ce dernier d’échanger avec les militants sur sa vision et sa manière de gérer les affaires une fois élu à la tête du pays. A la lumière des signatures que nous avons obtenues jusqu’à présent, je suis en mesure de confirmer notre victoire dès le premier tour du scrutin du 28 juillet prochain ». C’est en ces termes que le Président du Rassemblement pour le Développement du Mali (RPDM), Cheikh Modibo Diarra...
(Libération 08/07/13)
Le pays espère revenir à un ordre institutionnel régulier avec le scrutin prévu fin juillet, dont plusieurs candidats demandent cependant le report. La campagne du premier tour de la présidentielle du 28 juillet débute dimanche au Mali, pays qui a connu, en un an et demi, un coup d’Etat, l’occupation des deux-tiers de son territoire par des jihadistes et une intervention armée étrangère. La tenue de cette élection - six mois après le début d’une intervention armée de la France pour chasser les jihadistes qui occupaient le Nord et menaçaient d’avancer vers le Sud - est censée mettre fin à la plus grave crise de l’histoire récente du pays. Mais des candidats et analystes doutent et demandent un report de...
(L'Essor 08/07/13)
Le Mouvement national des enseignants pour le changement (MONEC), une association politique qui entend se battre pour une amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants et pour l’école malienne va soutenir la candidature de Soumaïla Cissé à l’élection présidentielle du 28 juillet. La décision a été annoncée lors de la conférence de presse organisée jeudi à la Résidence Wassoulou. Dans son exposé liminaire, le président du MONEC, Siaka Hamidou Traoré a expliqué les démarches menées par les responsables du mouvement qui ont conduit à la décision de soutenir le candidat de l’URD. Le mouvement, a-t-il expliqué, a rencontré des leaders politiques en vue de les entendre sur les volets relatifs à l’éducation dans leur programme. Parmi les...
(L'Essor 08/07/13)
Le président et candidat du parti « Alliance Mali Dambe » (AMD) à l’élection présidentielle de 2013, Me Tidiani Guindo est très remonté contre la Cour constitutionnelle qui a invalidé sa candidature. Il l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse qu’il a animée jeudi à la Maison de la presse. Pour Me Tidiani Guindo » la Cour constitutionnelle a invalidé sa candidature, non pas pour un problème de fonds, mais plutôt pour un problème de parrainage. Selon lui, sa candidature a été invalidée, pour n’avoir pas été parrainée par 10 députés. Paradoxalement certaines candidatures ont été parrainées par des élus qui seraient sous le coup de mandat d’arrêt, regrette l’avocat au barreau de Paris. C’est pourquoi il s’oppose...
(Xinhua 08/07/13)
ALGER -- Sept terroristes de nationalité malienne ont été tués et un autre a été blessé dans un accrochage qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche à la frontière avec le Mali entre l'armée algérienne et un groupe appartenant à Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), a indiqué à Xinhua une source sécuritaire algérienne. A l'aide des hélicoptères, des unités des forces spéciales de l' Armée et la Gendarmerie nationale ont ont pris part à cette opération, à l'issue de laquelle des quantités d'armes que le groupe terroriste tentait de faire rentrer sur le territoire algérien ont été récupérées. Le groupe terroriste a été neutralisé active, dans une zone désertique près de la localité de Tinzaouatine,...
(Maliweb 08/07/13)
Maliennes, Maliens, Mes chers compatriotes, Mes chers camarades, Chers amis frères et sœurs de Sikasso, Je suis heureux de vous voir si nombreux cet après-midi, ici à Sikasso, par milliers et milliers présents sur cette place symbole. Parce qu’elle porte un nom historique : celui de Babemba Traoré. Merci d’avoir pris votre temps pour me manifester votre soutien dans la perspective d’un choix crucial pour notre pays. C’est aussi une preuve éclatante de votre adhésion à notre parti, l’Adema-PASJ, le seul parti porteur d’un projet collectif, d’une ambition collective, capable d’amener les Maliens vers des lendemains meilleurs. J’ai choisi de venir ici, cet après-midi, pour vous parler de mon ambition pour le Mali. Je ressens à cet instant précis une...
(22 Septembre 08/07/13)
Même s’il estime que «les conditions ne sont pas réunies» pour la tenue d’une présidentielle du 28 juillet libre, transparente et crédible à tous points de vue, l’ex ministre Tiébilé Dramé, Président du PARENA et leader de la coalition de partis et d’association nommée Alliance pour la Renaissance Nationale du Mali (Maliba) a fait au cours d’une conférence de presse, vendredi dernier, des propositions novatrices pour refonder notre démocratie. «Il ne faut pas que nos autorités fassent preuve d’autisme et nous obligent à des élections bâclées» a martelé Tiébilé Dramé, qui a estimé qu’il était de son devoir et de celui de son parti d’alerter «sur les risques encourus» et d’inviter les «les amis du Mali à plus de retenue...
(Xinhua 08/07/13)
ABIDJAN -- Le président de Réseau des artisans issus des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (RAEC) Lacina Touré a plaidé dimanche à Abidjan pour des débouchés commerciaux dans l'espace sous-régional. M. Touré qui intervenait lors d'un regroupement des acteurs du secteur a fait état de la nécessité de trouver un plus vaste marché aux produits artisanaux afin de permettre aux artisans de la sous-région d'accroître leurs revenus. "L'artisanat constitue aujourd'hui une des composantes majeures du développement social et économique des Etats en raison de sa capacité à fournir aux populations des biens et services à la satisfaction de leurs besoins essentiels", a-t-il noté. Le président du RAEC a exhorté les artisans basés en Côte...
(Afrik.com 08/07/13)
A l’issue de la première partie de la manche aller des éliminatoires du CHAN 2014, qui va se tenir en Afrique du Sud, le Mali et le Nigeria ont presque validé leur ticket pour le tour suivant à la faveur de leurs larges succès contre le Guinée et la Côte d’Ivoire. De leur côté, le Maroc et le Sénégal ont aussi réalisé une bonne opération en s’imposant devant la Tunisie et la Mauritanie. Les résultats du premier tour aller Tunisie 0-1 Maroc Sénégal 1-0 Mauritanie Mali 3-1 Guinée Nigeria 4-1 Côte d’Ivoire Burkina Faso 1-0 Niger Cameroun - Gabon (suspendu en raison de la décision de la FIFA) RD Congo 2-1 Congo Burundi 1-1 Soudan Le programme des autres rencontres...

Pages