Samedi 18 Novembre 2017
(22 Septembre 27/02/13)
ATTENTAT - Un véhicule piégé a explosé mardi soir dans le nord-est du Mali à Kidal. Une source militaire affirme que l'attaque visait la rébellion touareg du MNLA et non le camp militaire français situé à proximité. Attentat-suicide à la voiture piégée mardi soir à Kidal dans l'extrême nord-est du Mali. Sept personnes dont le kamikaze ont été tuées et onze autres blessées. Les victimes seraient essentiellement des "combattants" de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad qui collabore avec l'armée française. Selon une source militaire citée par l'AFP, l'attaque visait "le check-point de la partie est de Kidal tenu par le MNLA". "L'attaque ne visait pas directement les Français, parce que l'attaque était dirigée vers l'extérieur...
( 26/02/13)
Dans l’opération Serval, nom de l’intervention française en cours au Mali, les islamistes, en fins stratèges, avaient jusque-là su éviter les affrontements directs avec les forces coalisées. C’est ce qui a sans doute permis la reprise rapide des villes jadis sous contrôle de ces fous d’Allah, même si on ne se faisait pas trop d’illusions sur la capacité de nuisance des enturbannés, qui se sont refugiés dans leur rempart au milieu des montagnes. Ceux qui doutaient encore de la détermination des djihadistes à imposer leur idéologie destructrice en ont pour leurs certitudes. La preuve: le massacre, vendredi dernier, de militaires tchadiens au cours de violents combats dans le massif des Ifoghas. Certes, c’est le pays de François Hollande qui a...
(22 Septembre 25/02/13)
info libé C'est un document inédit. A Tombouctou, l'envoyé spécial de «Libération» a mis la main sur une brochure de 79 pages, qui détaille les objectifs politiques d'Aqmi au Mali. Trouvé conjointement par RFI et Libération, dans les locaux saccagés de l’ORTM de Tombouctou, un document broché, écrit en arabe, 79 pages foliotées, signé du rapporteur Abou Mossab Abdel Woudoud, plus connu sous le nom de l’Algérien Abdelmalek Droukdel, numéro 1 d’Aqmi. Droukdel en préambule précise qu’il est le fruit de «discussions collégiales» au sein d’Aqmi et est intitulé, «Orientation du jihad dans l’Azawad». Il est daté du 20 juillet 2012 et porte la cote 32/234. Pour le chercheur Mathieu Guidère, islamologue : «C’est la première fois que l’intégralité d’un...
(22 Septembre 22/02/13)
Gao, grande ville du nord du Mali, reprise aux islamistes le 26 janvier par les soldats français et maliens, est le théâtre de violents combats depuis que les groupes armés ont lancé une contre-offensive cette fin de semaine. Des soldats de l'armée malienne, ainsi que des troupes françaises et nigériennes, luttent contre le Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) dans les rues et les bâtiments de Gao. Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé, jeudi en fin de journée, que les "troupes djihadistes" avaient brièvement occupé la mairie et la résidence du gouverneur et en avaient été délogées. Auparavant, un incendie s'était déclaré au palais de justice. Des tirs à l'arme lourde...
(22 Septembre 22/02/13)
Fin de journée dans le quartier populaire de Dan Gao, à Niamey. La nuit est tombée dans la capitale nigérienne. Comme chaque soir depuis le début de la guerre au Mali, Hassane Atamo est devant sa télévision. Ce discret père de famille touareg, fonctionnaire au ministère de la santé, suit avec attention l'évolution de la situation malienne. Il y a un an, il a vu les Touareg du MNLA (Mouvement national pour la libération de l'Azawad) déclarer l'indépendance du nord du Mali, avant de se faire déborder par des islamistes. En ce début février, les troupes françaises ont chassé ces derniers des grandes villes; le MNLA a repris le contrôle de Kidal. "Le problème au Mali n'est pas que le...
(22 Septembre 22/02/13)
La prise d’otage au Cameroun, mardi, marque l’étendue de la zone d’influence des islamistes, organisés en plusieurs groupes interconnectés.Quoi de commun entre les jihadistes nigérians de Boko Haram, désignés responsables par François Hollande du rapt de 7 Français mardi au Cameroun, et les combattants d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi), visés par l’armée française dans le nord du Mali ? A première vue, pas grand-chose, à part une commune référence au jihad. Allégeance. Les deux groupes ne sont pas actifs dans les mêmes zones et n’ont ni les mêmes chefs ni les mêmes objectifs. Mais tous deux appartiennent à ces mouvements islamistes présents en Afrique subsaharienne, dans une bande qui court de la Mauritanie, à l’ouest, à la Somalie, à l’est...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 21/02/13)
Le Palais de justice est en flamme à Gao et les combats entre islamistes armés infiltrés à des soldats africains, démarrés dans la nuit, se poursuivent. Jeudi matin, une explosion près d'un camp militaire français et tchadien à Kidal, semble avoir fait deux blessés, des civils. Le Mujao annonce avoir envoyé des jihadistes à Gao Le groupe islamiste armé, Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest a affirmé avoir envoyé des combattants dans la plus grande ville du nord du Mali. "Nos combattants sont entrés mercredi à Gao", a déclaré le porte-parole du Mujao. "Nos troupes ont reçu l'ordre d'attaquer. Si l'ennemi est plus fort, nous allons reculer pour mieux revenir, jusqu'à la libération de Gao", a-t-il...
(22 Septembre 21/02/13)
Plus de 2.500 soldats maliens vont être formés à partir du 2 avril par la Mission de formation de l'Union européenne (EUTM) au Mali, lancée lundi par le conseil européen pour une durée initiale de 15 mois, a annoncé mercredi son commandant, le général français François Lecointre. D'ici à la mi-mars, les quelque 500 éléments de l'EUTM, parmi lesquels 200 formateurs militaires européens, des membres d'état-major et du personnel médical seront déployés au Mali. Cette mission, à laquelle participeront au moins 16 pays de l'UE, comporte un volet de conseil et assistance en matière de commandement et de logistique ainsi qu'un volet de formation, essentiellement militaire, mais aussi en matière de droit humanitaire international, a indiqué le général Lecointre. "Nous...
(Le Parisien 21/02/13)
Un homme d’affaires influent, Baba Seïd Bally, s’efforce de réconcilier les rebelles touaregs du Nord et le reste du Mali. Installé depuis plusieurs décennies à Bamako, Baba Seïd Bally a le teint clair des Touaregs. Cet homme d’affaires affable et discret gère un petit empire économique, présent dans l’hôtellerie, l’immobilier, le commerce alimentaire et les bio énergies. Né à Tombouctou il y a cinquante-sept ans, Bally appartient à l’une des dix grandes familles du désert. Mais ce Touareg, très attaché à l’unité nationale du Mali, n’a jamais caché son hostilité aux mouvements qui revendiquent l’indépendance de l’Azawad (le nom donné par les rebelles touaregs à l’Etat qu’ils revendiquent, au nord du Mali). « A chaque crise, ce sont les Touaregs...
(22 Septembre 21/02/13)
Electricité, eau, école… Dans la ville du Nord Mali, libérée le 28 janvier, tout est à refaire selon Ousmane Halle. Interview par notre envoyé spécial au Mali. Vous avez participé à une réunion avec le ministre délégué au Développement français, Pascal Canfin, pour définir les besoins au Mali. Quelle sont les urgences à Tombouctou ? - Tout est cassé ! On n’a même plus une chaise sur laquelle s’asseoir et travailler. Plus de table ou d’ordinateur. On repart à zéro. Il y a une urgence, c’est de reprendre l’état civil : on a des décès et des naissances tous les jours, il faut que chaque enfant ait un acte de naissance. Pendant l’occupation, on le faisait clandestinement, c’était risqué. Dans...
(22 Septembre 20/02/13)
(Bamako, Mali) Il vit dans une grande villa à Bamako. Politiciens et militaires viennent de loin pour le consulter. L'ex-dictateur Moussa Traoré, condamné à mort en 1991, n'a jamais été aussi populaire. Ses fils préparent la relève. Il n'avait donné aucune entrevue depuis l'an 2000. Mardi, notre journaliste Michèle Ouimet l'a rencontré. Entretien. Condamné à mort deux fois en 1991 pour «crimes économiques» et «crimes de sang», puis emprisonné avec sa femme et ses enfants, l'ex-dictateur Moussa Traoré n'a jamais été aussi influent. Pendant que le Mali traverse la crise la plus grave de son histoire, politiciens et militaires défilent dans sa luxueuse villa pour le consulter. Moussa Traoré a 76 ans. Il préfère exercer son pouvoir dans l'ombre et...
(22 Septembre 20/02/13)
(Bamako, Mali) Il vit dans une grande villa à Bamako. Politiciens et militaires viennent de loin pour le consulter. L'ex-dictateur Moussa Traoré, condamné à mort en 1991, n'a jamais été aussi populaire. Ses fils préparent la relève. Il n'avait donné aucune entrevue depuis l'an 2000. Mardi, notre journaliste Michèle Ouimet l'a rencontré. Entretien. Condamné à mort deux fois en 1991 pour «crimes économiques» et «crimes de sang», puis emprisonné avec sa femme et ses enfants, l'ex-dictateur Moussa Traoré n'a jamais été aussi influent. Pendant que le Mali traverse la crise la plus grave de son histoire, politiciens et militaires défilent dans sa luxueuse villa pour le consulter. Moussa Traoré a 76 ans. Il préfère exercer son pouvoir dans l'ombre et...
(22 Septembre 20/02/13)
(Bamako, Mali) Il vit dans une grande villa à Bamako. Politiciens et militaires viennent de loin pour le consulter. L'ex-dictateur Moussa Traoré, condamné à mort en 1991, n'a jamais été aussi populaire. Ses fils préparent la relève. Il n'avait donné aucune entrevue depuis l'an 2000. Mardi, notre journaliste Michèle Ouimet l'a rencontré. Entretien. Condamné à mort deux fois en 1991 pour «crimes économiques» et «crimes de sang», puis emprisonné avec sa femme et ses enfants, l'ex-dictateur Moussa Traoré n'a jamais été aussi influent. Pendant que le Mali traverse la crise la plus grave de son histoire, politiciens et militaires défilent dans sa luxueuse villa pour le consulter. Moussa Traoré a 76 ans. Il préfère exercer son pouvoir dans l'ombre et...
(22 Septembre 18/02/13)
Depuis la fermeture de la frontière avec le Mali, le 14 janvier 2013, des milliers de Maliens ne peuvent plus quitter l'Algérie et risquent de se retrouver en situation irrégulière. "Je suis pressée de rentrer, je n'ai pas envie de craquer dans la rue", lâche Fatimatou dans un soupir. A Haï Khemisti [ville de la région d'Oran], cette Malienne de 28 ans donne le dos au tribunal d'Oran et hèle les taxis qui passent à toute vitesse. Son mari vient d'être inculpé pour trafic de faux billets. Il n'a pas eu droit à un avocat commis d'office comme le prévoit la loi, mais la sentence est quand même tombée : six mois de prison ferme. Un taxi finit par s'arrêter,...
(22 Septembre 07/02/13)
Laurent Fabius a indiqué que les troupes françaises se retireraient à partir de mars. "Une annonce d'ordre politique", selon le général Vincent Desportes. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius , annonce que les troupes françaises vont commencer à se retirer du Mali à partir du mois de mars. Ce délai est-il tenable compte-tenu de la situation complexe sur le terrain ? - C'est une annonce qui est avant d'ordre politique et non militaire. Elle vise, dans un premier temps, à indiquer à la France et à la classe politique de manière claire, qu'il n'y aura pas d'enlisement et que les soldats français partiront. La deuxième cible est internationale. Il s'agit à la fois de la Cédéao, de l'Union Africaine...

Pages