Mardi 23 Janvier 2018
(Le Republicain (ml) 10/01/18)
A six mois des élections présidentielles de 2018, la scène politique malienne bouillonne. Les intentions de candidature se multiplient et on assiste à une démission en cascade de plusieurs hauts responsables du pouvoir. Ces derniers dénoncent « l’incompétence » et l’ « incapacité » d’IBK à trouver une solution aux maux du Mali. Hier mardi 09 janvier 2018, Tiébilé Dramé, président du Parena et ténor de l’opposition malienne, a confié à notre confrère Christophe Boisbouvier de la RFI : « L’alternance est une impérieuse nécessité dans notre pays. Au regard de l’immense échec du président de la République, au regard de l’immense gâchis auquel nous assistons aujourd’hui – quatre ans et demi qui ont vu la situation du pays se...
(L'Essor 10/01/18)
Le lieutenant du corps des douanes, Abdel Kader Touré dit Boxeur, a été abattu à bout portant dans la nuit du 08 janvier dernier à Tombouctou par des hommes armés non encore identifiés. Le drame s’est passé dans le quartier d’Abaradjou, réputé très dangereux par les habitants de cette ville. Selon les témoignages recueillis auprès des collègues et des parents de la victime, les quatre assaillants sont arrivés sur les lieux vers 20 heures à bord de deux motos. Le douanier était en compagnie de 4 autres personnes sous un hangar situé à un coin de la rue de ce quartier périphérique de la ville. Deux des assaillants descendirent de leur engin et firent irruption sous le hangar. Les occupants...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(L'Essor 10/01/18)
Comme annoncé, les émissaires de la FIFA sont arrivés à Bamako, hier en début d’après-midi pour la mise en place du Comité de normalisation (CONOR). La délégation est composée de quatre membres : le directeur régional du bureau FIFA de Dakar, le Sénégalais El Hadj Wack Diop, le directeur des Associations membres et du Développement Afrique-Caraïbes de la FIFA, le Suisse d’origine congolaise, Verone Monsengo-Omba, la responsable des Associations membres des pays francophones de la FIFA, Segbé Pritchett et le médiateur de la FIFA l’Ivoirien Jacques Anoumah. Selon nos sources, les émissaires de la FIFA ont été accueillis à leur arrivée à l’Aéroport international Président Modibo Keïta Sénou par le secrétaire général de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Ségui...
(AFP 09/01/18)
Les pays du G5 Sahel, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, ont annoncé lundi à Bamako la création d'un fonds fiduciaire pour gérer l'aide promise à leur force conjointe antijihadiste. Cette décision, prise lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du G5 Sahel, intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. "La décision importante prise lors de cette réunion ministérielle conjointe est la création du fonds fiduciaire pour accompagner et gérer les importants fonds annoncés pour aider la force G5 dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à l'AFP le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly...
(RFI 09/01/18)
Au Mali, vous l'avez entendu hier sur RFI, le nouveau Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, promet des « mesures fortes » pour rétablir la sécurité au centre et au nord du pays avant la présidentielle de juillet prochain. Comment réagit l'opposition ? Tiebilé Dramé a été ministre des Affaires étrangères. Plus récemment, il a négocié l'accord de cessez-le-feu de juin 2013 avec les groupes armés du Nord-Mali. En ligne de Bamako, le président du parti Parena répond aux questions de C. Boisbouvier. En savoir plus sur http://www.rfi.fr/emission/20180109-mali-tiebile-drame-parena-securite-c...
(Le Monde 09/01/18)
Souvent pressenti mais jamais confirmé, Soumeylou Boubèye Maïga vient finalement d’être nommé, le 30 décembre 2017, au poste de premier ministre du Mali. Un aboutissement personnel pour ce politicien chevronné qui intervient à une période délicate pour son pays : l’agenda électoral est chargé alors que l’environnement sécuritaire se dégrade. Les thèmes abordés par le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), lors de sa présentation des vœux du Nouvel An énumèrent les difficultés que le nouveau chef du gouvernement devra affronter : lutte contre le terrorisme dans un environnement sécuritaire dégradé, respect d’un agenda électoral chargé avec une présidentielle et des législatives prévues pour l’été 2018, précédées, théoriquement, d’élections régionales et locales, application d’une loi d’entente nationale alors que la...
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Autre média 09/01/18)
On en sait un peu plus sur les raisons du limogeage d’Abdoulaye Idrissa Maïga. Des folles rumeurs ont parcouru la capitale, mais tout vraisemblablement, Il a divorcé d’avec son mentor. Une semaine après la démission du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga et de son gouvernement, les langues commencent à se délier. De cette démission qui a surpris plus d’un, chacun y est allé de son commentaire et les grins de thé et les salons feutrés de Bamako ont fait des commentaires les plus fous. Raconte tantôt que le Premier ministre serait parti pour car ne concevait pas la présence des nouveaux entrants ou encore qu’il a décidé de partir car il serait candidat à la présidentielle de juillet prochain. Nous...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Président français a entamé hier une visite d’Etat de trois jours en Chine. Dans son agenda, figure la sécurité au Sahel. Emmanuel Macron s’entretiendra avec son homologue Xin Jinping à propos de la force conjointe. L’objectif est de solliciter l’appui de la Chine dans la lutte contre le terrorisme. Pour rappel, le G5 Sahel se prépare à lancer de nouvelles opérations les prochains mois. Durant sa visite à Niamey le 22 décembre dernier, le Président français a insisté sur l’obligation de résultats pour cette force qui bénéficiera de l’appui de Barkhane. En ce qui concerne sa politique militaire, la Chine a installé une base militaire en 2015 à Djibouti. Mais, sa présence sur le continent n’est pas encore ressentie,...
(L'indicateur du Renouveau 09/01/18)
« Pour des raisons personnelles », le député général de police, Niamé Kéita, membre de la Commission de défense de l’Assemblée nationale présidée par Karim Keita, a démissionné hier du Rassemblement pour le Mali. Le parti au pouvoir perd un autre député et pas le moindre. Il s’agit du général de police Niamé Kéita. L’ancien directeur général de la police a annoncé lundi 8 janvier, dans l’après-midi, sa démission du parti au pouvoir. « J’ai démissionné pour des raisons personnelles », a-t-il affirmé au téléphone. Interrogé sur sa nouvelle destination, l’élu de la nation a souligné qu’il n’a adhéré en aucun parti. « Ce n’est pas à l’ordre du jour pour le moment », a-t-il poursuivi. Contactés, des membres du...
(RFI 09/01/18)
L’équipe nationale de cécifoot (football pour déficients visuels) du Mali va disputer en juin prochain la Coupe du monde en Espagne après sa place de finaliste à la CAN 2017. Un immense exploit pour une équipe créée il y a 5 ans et dont les joueurs se battent pour leur dignité et pour devenir le porte-drapeau des jeunes malvoyants et non-voyants maliens. Les Aigles du Mali seront à la Coupe du monde en juin 2018. Pas celle de la Russie, attendue et diffusée en mondovision. Ce Mondial aura lieu en Espagne et sera beaucoup plus important aux yeux de l’équipe du Mali de cécifoot. Car arriver à ce stade n'a pas été un long fleuve tranquille, et l'issue a été...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le gouvernement du Mali va fournir un premier lot de tablettes numériques aux étudiants des universités du pays pour l’année universitaire 2017-2018. Le marché confié à la société YATTCO Sarl, porte sur 13 000 appareils, pour un coût total de 3 000 835 650 Fcfa. Il doit être exécuté dans un délai de 45 jours, soit au plus tard à la mi-février 2018. C’est l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès universel qui est le commanditaire de ce marché pour le compte de l’Etat. La dotation des étudiants maliens en tablettes traduit la mise en oeuvre du projet « Doniya, un étudiant un ordinateur ». C’est une composante de la stratégie nationale de développement du numérique baptisée « Plan Numérique 2020...
(AFP 08/01/18)
Le nouveau Premier ministre du Mali, Soumeylou Boubèye Maiga, s'est dit prêt dimanche à prendre des "mesures fortes" pour renfoncer la sécurité des Maliens, en particulier dans le centre du pays confronté à une montée des attaques jihadistes. "Dans (la droite ligne) des orientations du président de la république, la sécurité des Maliens est une priorité du nouveau gouvernement et très rapidement des mesures seront prises", a-t-il déclaré dans un entretien à l'AFP. M. Maiga a été désigné le 30 décembre à la tête du gouvernement par le président Ibrahim Boubacar Keïta après la démission...
(RFI 08/01/18)
Le tout nouveau Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maïga, nommé à ce poste aux dernières heures de 2017, est l'invité de RFI. Tout juste après le premier conseil des ministres, il nous explique ses priorités et revient sur la situation sécuritaire dans le nord et le centre du Mali et sur la préparation des élections présidentielles de 2018. « Tant que nous n’aurons pas avancé sur le DDR, nous ne pourrons pas soustraire aux groupes terroristes, la base de recrutement qui leur est ainsi offerte. […] Nous allons rapidement mettre en chantier une loi d’entente nationale. Nous ne pourrons pas reconstruire la nation tant qu’il y a des dissensions permanentes. » Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180108-mali-soumeylou-boubeye-maiga-1er-min...
(RFI 08/01/18)
Au Mali, de présumés jihadistes ont attaqué, samedi 6 janvier, dans le nord du pays, près de la frontière nigérienne, une position de combattants du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia). Ce groupe armé est impliqué dans le processus de paix et participe à la sécurisation de la zone sahélo saharienne avec le feu vert de l'armée malienne. Au moins trois personnes ont été tuées. Selon plusieurs sources, c’est sur des motos que les présumés jihadistes sont arrivés dans la localité malienne de Andéramboukane (nord-est), près de la frontière nigérienne. Ils étaient au moins huit et avaient, semble-t-il, des complices locaux. En tout cas, sur place, les combattants du Gatia ont été surpris. Le Gatia, groupe d’autodéfense, sont des...
(L'Essor 08/01/18)
Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, dans son adresse à l’équipe de Soumeylou Boubèye Maïga, a insisté sur quatre choses : la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation ; l’endiguement de l’insécurité grandissante dans le centre du pays ; la satisfaction de la demande sociale par l’accélération de la mise en œuvre du Programme présidentiel d’urgences sociales et l’organisation d’élections transparentes, crédibles et apaisées qui doivent se dérouler cette année. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta a présidé, vendredi dernier à Koulouba, le tout premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement dirigé par Soumeylou Boubèye Maïga. Après la séquence de la prise de la photo de famille et des salutations d’usage, le...
(RFI 08/01/18)
Une petite délégation des ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad est aux Etats-Unis. Elle est composée notamment de deux des principaux leaders de la CMA, Bilal Ag Cherif et Alghabass Ag Intalla. Ils doivent rencontrer les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour faire part de leurs observations sur l'avancée du processus de paix. Ce n'est pas la première fois que les ex-rebelles se déplacent aux Etats-Unis, sur invitation de l'ONG Independant Diplomat, une organisation qui s'efforce entre autres d'apporter des conseils diplomatiques et stratégiques aux acteurs non étatiques. L'année dernière, c'est Brahim Ould Sidati, un autre haut responsable de la CMA, qui avait été convié. Joint par téléphone il explique que les émissaires de la CMA...
(Agence Ecofin 08/01/18)
Le gouvernement du Mali va fournir un premier lot de tablettes numériques aux étudiants des universités du pays pour l’année universitaire 2017-2018. Le marché confié à la société YATTCO Sarl, porte sur 13 000 appareils, pour un coût total de 3 000 835 650 Fcfa. Il doit être exécuté dans un délai de 45 jours, soit au plus tard à la mi-février 2018. C’est l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès universel qui est le commanditaire de ce marché pour le compte de l’Etat. La dotation des étudiants maliens en tablettes traduit la mise en oeuvre du projet « Doniya, un étudiant un ordinateur ». C’est une composante de la stratégie nationale de développement du numérique baptisée « Plan Numérique 2020...

Pages