Mardi 27 Juin 2017
(AFP 27/06/17)
Le pape créera mercredi comme prévu cinq nouveaux cardinaux lors d'un consistoire, a indiqué mardi le service de presse du Vatican, mettant ainsi fin à des rumeurs sur une absence à Rome de l'archevêque malien Mgr Jean Zerbo. Des rumeurs de presse avaient évoqué cette semaine un subit désistement pour raisons de santé, dans le contexte d'informations parues en mai sur des comptes bancaires en Suisse de l'Eglise malienne. M. Zerbo deviendra bien à 74 ans le premier cardinal de l'histoire du Mali à recevoir une "barrette" pourpre, une coiffe ecclésiastique en forme de toque quadrangulaire, au côté d'un Suédois, d'un Espagnol, d'un Laotien et d'un Salvadorien. Particulièrement engagé dans le dialogue interreligieux, le prélat...
(L'Essor 27/06/17)
Pour Ibrahim Boubacar Keïta, c’est en se donnant la main que les Maliens réussiront à relever les multiples défis qui assaillent la nation. Notre pays a célébré dimanche la fête de l’Aïd-El Fitr qui marque la fin du mois de Ramadan, un mois de privation et de dévotion pour les fidèles musulmans. A l’occasion de la célébration de cette fête, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, n’a pas dérogé à la tradition en se rendant à la grande mosquée de Bamako pour la prière collective. Outre le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, étaient présents aux côtés du chef de l’Etat les présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement, les ambassadeurs des pays musulmans accrédités dans...
(L'Essor 27/06/17)
C’est la conclusion à laquelle sont parvenus les participants à une journée d’évaluation de l’application du document signé il y a deux ans. Les acteurs maliens au processus de paix étaient réunis, vendredi, pour une journée d’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. La rencontre était présidée par le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga. C’était en présence du président du Haut conseil des collectivités, Mamadou Satigui Diakité, du Haut représentant du...
(Studio Tamani 27/06/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a menacé de retirer ses troupes des opérations militaires en Afrique dans un entretien à RFI, TV5 Monde, et le quotidien Le Monde. Le président tchadien estime que son pays " n'a pas du tout été soutenu sur le plan financier, économique". Au Mali, le Tchad forme le troisième contingent le plus important de la Minusma avec 1.390 hommes. Par ailleurs, 2.000 soldats tchadiens sont engagés dans la Force multinationale mixte, créée en 2015...
(AFP 27/06/17)
Le Suédois Johan Gustafsson, enlevé par Al-Qaïda en novembre 2011 dans le nord du Mali avec le Sud-Africain Stephen Malcolm McGowan, a été libéré, a annoncé lundi le gouvernement suédois. "C'est avec joie que je peux annoncer que Johan Gustafsson a été libéré et peut rentrer en Suède", a indiqué la chef de la diplomatie suédoise, Margot Wallström, dans un communiqué, sans donner de précisions sur le sort de l'otage sud-africain. Aucun détail sur les modalités de la libération n'a...
(AFP 27/06/17)
Un collectif à la pointe de la contestation d'un référendum sur une révision de la Constitution du Mali a demandé dimanche au gouvernement le retrait "pur et simple" du projet et l'organisation d'une consultation seulement après la "libération totale du territoire national" en partie occupé par des djihadistes et d'ex-rebelles touareg. "Le gouvernement a annoncé le report à une date ultérieure du référendum. Nous, demandons son retrait pur et simple. Et pas de référendum, sans libération totale du territoire", a déclaré à l'AFP Mme Sy Kadiatou Sow, présidente du collectif "Touche pas à ma constitution".
(AFP 27/06/17)
La ministre des Armées, Florence Parly, a rendu hommage ce mardi à Albéric Riveta, soldat français mort au Mali le 17 juin. La cérémonie qui se tenait à Pamiers dans l'Ariège a commencé vers 14h15 sur la place d'armes du quartier Beaumont, où est installé le 1er RCP, régiment qu'Albéric Riveta avait rejoint en octobre 2016, a constaté une journaliste de l'AFP. "Nous sommes rassemblés aujourd'hui pour rendre hommage à votre frère d'armes et l'accompagner vers sa dernière demeure", a...
(Maliactu 27/06/17)
Le pape créera mercredi comme prévu cinq nouveaux cardinaux lors d’un consistoire, a indiqué mardi le service de presse du Vatican, mettant ainsi fin à des rumeurs sur une absence à Rome de l’archevêque malien Mgr Jean Zerbo. Des rumeurs de presse avaient évoqué cette semaine un subit désistement pour raisons de santé, dans le contexte d’informations parues en mai sur des comptes bancaires en Suisse de l’Eglise malienne. M. Zerbo deviendra bien à 74 ans le premier cardinal de...
(Le Sphinx 27/06/17)
Dans une interview accordée à nos confrères des radios libres dont Kassim Traoré de Kledu, le Président d’honneur d’ADP-Maliba et non moins promoteur de la mine d’or Wassoul’or, dévoile tout : les raisons de son retrait de la mouvance présidentielle, la tentative d’usurpation de la société par le fils du Président, les confidences de son mentor Bouyé Haïdara… Tout ! Quelle est la situation économique de votre société WASSOUL’OR, au jour d’aujourd’hui ? Dieu merci, WASOUL’OR se porte bien aujourd’hui...
(Afrique sur 7 27/06/17)
Le terrorisme en Afrique est une multinationale très engagée vu la teneur avec laquelle les terroristes se déchaînent dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. En visite d’une semaine au Burkina-Faso pour mieux comprendre ce fléau, un confrère n’avait sur la bouche que ces mots : « Ces attaques terroristes, ça commence à faire trop». Retour sur des attaques atypiques au Burkina et au Mali. Le terrorisme: la naissance d’une multinationale en Afrique Le terrorisme en Afrique semble irrémédiable au...
(Info-Matin 27/06/17)
Hier soir aux environs de 22 heures, ils sont 168 migrants maliens, qui ont été rapatriés de Libye où ils étaient allés chercher fortune dans le pays de l’ex-Guide libyen Mouammar Kadhafi. Malheureusement pour eux, leurs rêves se sont brisés en cours de chemin, telles des vagues, sur les côtes libyennes, et l’aventure s’est achevée par un retour volontaire des immigrés au bercail. Un retour à la limite « forcé » qui a été rendu possible grâce au Gouvernement, à travers le...
(AFP 26/06/17)
Le Tchad "sera dans l'obligation de se retirer" des opérations militaires en Afrique "si rien n'est fait" pour aider financièrement le pays qui traverse une sévère crise économique et sociale, a assuré dimanche le président tchadien Idriss Déby Itno. "Nous n'avons pas du tout été soutenu sur le plan financier, économique. Si rien n'est fait, si ca continue, le Tchad sera dans l'obligation de se retirer" des opérations extérieures sur le continent, a expliqué le président dans un entretien à...
(AFP 24/06/17)
Fleurs à la main et larmes aux yeux, plus d'une centaine de personnes ont rendu samedi hommage aux victimes de l'attaque du "campement Kangaba", lieu de villégiature proche de Bamako visé par des jihadistes la semaine dernière. Cinq personnes - deux militaires et trois civils, dont un Européen, un Portugais, et un Chinois - ont péri dimanche dernier dans l'attaque revendiquée par la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda. Une quarantaine de civils ont réchappé de ce premier...
(AFP 24/06/17)
Le gouvernement et les groupes armés signataires de l'accord d'Alger ont relancé le processus de paix au Mali avec la conclusion d'un nouveau calendrier d'application de l'accord, deux ans après sa signature, a-t-on appris samedi de sources officielles. "La plateforme (groupes armés progouvernementaux), la coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, ex-rebellion) et le gouvernement malien ont discuté directement, et ça s'est bien passé", a assuré à l'AFP Mohamed Ould Matali, député de la majorité présidentielle et membre de la plateforme. "Nous avons reconnu que les choses avaient trainé et nous avons fixé un nouveau calendrier pour appliquer l'accord", a-t-il affirmé.
(RFI 24/06/17)
Que s'est-il passé exactement dans le cercle de Koro dans le centre du Mali à la frontière avec le Burkina Faso. Des affrontements meurtriers ont eu lieu entre peuls et dogons et plusieurs dizaines de personnes sont mortes. Une délégation ministérielle malienne s'est rendue sur place. Trois ministres maliens se sont rendus dans le Cercle de Koro et une partie de la délégation y est d’ailleurs restée pour poursuivre les investigations et tenter de comprendre ce qui a mis le...
(Jeune Afrique 24/06/17)
Pour la première fois depuis sa création, après l'attentat contre le Radisson Blu de Bamako, en novembre 2015, la Force spéciale antiterroriste (Forsat) est intervenue seule lors de l'attaque qui a fait cinq morts le 18 juin au campement Kangaba, en périphérie de la capitale. Sur les 180 éléments d’élite de la police, de la gendarmerie, et de la garde nationale qui composent la Forsat, une équipe est toujours en alerte à Bamako. Ce dimanche 18 juin, il était un...
(La Tribune 23/06/17)
Le gouvernement malien a finalement décidé de reporter à une date ultérieure, le référendum constitutionnel prévu pour le 9 juillet prochain. Face à l’ampleur prise par la contestation populaire, le président malien fait donc marché arrière, ce qui le place en mauvaise posture pour les prochaines élections présidentielles de 2018 auxquelles il compte bien se présenter pour un second et dernier mandat. La fronde populaire a eu raison du référendum constitutionnel porté par le président malien Ibrahim Boubacar Keita et...
(RFI 23/06/17)
Après le feu vert donné par l’ONU mercredi 21 juin, l'engagement des pays de Sahel de fournir les militaires, il ne reste plus que le financement pour mettre en place la force conjointe des pays du G5 Sahel qui aura pour mission de lutter contre le terrorisme et le trafic transfrontaliers. Financement qui est loin d’être réuni pour le moment. Un sommet des chefs d'Etat des G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) se tiendra à Bamako le 2...
(RFI 23/06/17)
Au Mali, le référendum sur le projet de révision de la Constitution n'aura pas lieu le 9 juillet. Face à une opposition et une société civile qui descendent dans la rue, face à une fronde au sein même de la mouvance présidentielle, Ibrahim Boubacar Keïta a tranché. Sans donner un nouveau calendrier. Le projet devait permettre de relancer les accords d'Alger, mais le nord du pays, à ce jour, ne peut participer au référendum. « Ne touche pas à ma...
(Le Republicain (ml) 23/06/17)
L’attaque terroriste du dimanche dernier contre un hôtel près de Bamako n’est pas la première du genre, mais elle intervient à un moment critique pour le pouvoir. Une des plus grandes marches de l’histoire du pays se tenait un jour avant ce drame. Le président IBK qui incarne ce pouvoir a dû mesurer qu’il est loin de sa cote de popularité de 2011, l’époque où il déclarait au peuple, dans un stade de la capitale, l’expression gaullienne: « je vous...

Pages