| Africatime
Vendredi 29 Août 2014
(AFP 29/08/14)
Des groupes armés touareg et arabes du nord du Mali se sont mis d'accord pour parler "d'une seule voix" au gouvernement malien lors d'une rencontre prévue le 1er septembre à Alger, ont-ils annoncé jeudi à Ouagadougou. "Chacun est responsable de faire de cette unité une réalité. Il y va de notre crédibilité et de notre dignité", a déclaré Alghabass Ag Intalla, secrétaire général du Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA) au terme d'une rencontre de trois jours dans la capitale burkinabè. Les groupes armés, incapables de tenir un discours commun, même au sein d'une même entité, se sont jusqu'à présent exprimés dans une cacophonie généralisée, empêchant toute avancée constructive sur le dossier de l'Azawad,...
(RFI 29/08/14)
À Ouagadougou, après quatre jours de discussions sur les questions relatives au statut politique et juridique à négocier pour l’Azawad et le nord du Mali et la problématique de l’unité des mouvements, les six groupes armés ont signé un protocole d’accord. Ils s’engagent à cesser toute hostilité entre eux et parleront d’une même voix au gouvernement lors de la rencontre prévue à Alger le 1er septembre. Les six mouvements armés du nord du Mali présents à Ouagadougou sont enfin parvenus à la signature d’un protocole d’accord. Pour Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, chargé des pourparlers inclusifs pour la coalition du peuple...
(L'Essor 29/08/14)
Dans un manifeste, une vingtaine d’organisations plaide pour un accord de paix respectueux des droits des victimes des exactions. En prélude à la deuxième phase des pourparlers entre le gouvernement et les armés du Nord à Alger prévue en principe à partir du 1er septembre, 22 organisations signataires d’un manifeste en date du 27 août regrettent que les principes de base de la feuille de route adoptée le 24 juillet dernier à Alger à l’issue de la première phase de...
(Le Republicain (ml) 29/08/14)
Il y a un an, les Maliens ont donné une large majorité au candidat Ibrahim Boubacar Kéita, pour sortir le pays du gouffre dans lequel il a été précipité par « un coup d’état absurde qui a précipité l’occupation des ¾ du territoire par des terroristes ». Qu’a fait le président IBK de sa victoire, des efforts qui ont permis l’organisation du scrutin présidentiel de juillet-août 2014 et des immenses espoirs que son élection avait suscité au Mali et à...
(APA 29/08/14)
La coordination des mouvements politico-militaires du Nord Mali s’est engagé, à l’issue d’une réunion de quatre jours à Ouagadougou, à « favoriser un climat de paix et à le consolider », a appris APA, à travers la déclaration finale de la rencontre. Dans la déclaration finale, les quatre entités que sont le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le Haut conseil de l'unité de l'Azawad (HCUA), le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) et la Coordination des mouvements et forces...
(L'indicateur Renouveau 29/08/14)
Après un bon moment à la tête du commandement du théâtre des opérations Maliba, le colonel-major Mamadou Coulibaly a été soulagé de ses charges de façon controversée. L’officier supérieur a tout simplement manqué de résultats. En catimini, l’état-major général de l’armée a procédé au changement à la tête du théâtre des opérations Maliba. Mais, les motifs de cette soudaine mutation sont à rechercher dans des dysfonctionnements dans la chaîne de commandement dans le Nord. Ce chamboulement inattendu nous révèle que...
(L'Indépendant (ml) 29/08/14)
Pendant que les responsables politiques des groupes armés sont en conclave à Ouagadougou : Le MNLA, le HCUA, le MAA-séparatiste préparent une offensive contre Tabankort et Gao depuis Anefis… Le principe d’un cessez-le-feu signé à Alger entre le gouvernement et les différents groupes armés du nord est loin d’être une réalité si l’on en croit les dernières évolutions de la situation sécuritaire sur le terrain. Des regroupements de plusieurs mouvements armés notamment le MNLA, le MAA séparatiste, le HCUA seraient...
(Agence Ecofin 29/08/14)
L’acquisition du projet Yanfolila au Mali en projetant de passer à la production avant fin 2015 a « changé l’orientation stratégique » de Hummingbird Resources Plc, compagnie d’exploration et de mise en valeur détenant des actifs sur l’or au Mali et au Liberia. Révélation faite par Dan Betts, CEO de la compagnie cotée à Londres qui a annoncé, le 27 août, une actualisation opérationnelle sur ses actifs, Yanfolila au Mali et Dugbe 1au Libéria. Dans le projet Yanfolila, Hummingbird fait...
(L'Essor 29/08/14)
Déverser les déchets sur la chaussée pour protester contre le défaut de ramassage des ordures : le procédé fait tache d’huile dans la capitale. Après les habitants de Missira (L’Essor mardi), ceux des quartiers populaires de Niaréla et Quinzambougou ont, eux aussi, commencé hier à entasser les détritus sur la voie publique, coupant la circulation par endroits. Dans ces deux derniers quartiers, les habitants ont sans doute été encouragés par les résultats probants obtenus par les mécontents de Missira. Ce...
(RFI 28/08/14)
Les groupes armés du nord du Mali, réunis à Ouagadougou depuis 48 heures, n'ont pas réussi à s'entendre au deuxième jour de leurs négociations. Avant de se rendre à Alger, les six mouvements politico-militaires doivent aboutir à un compromis sur la future gestion du nord du Mali. Sur certains points, les mouvements armés en conclave à Ouagadougou ont obtenu un consensus, notamment le statut du nord du Mali. Ils sont d’avis qu’il faut un statut particulier pour toute cette région...
(AFP 28/08/14)
Une attaque revendiquée par un islamiste malien proche du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) a visé mercredi un camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), sans faire de victime, a-t-on appris de sources concordantes. "Au nom de tous les moujahidine, nous avons attaqué le camp des ennemis de l'islam aujourd'hui à Aguelhoc", a déclaré par téléphone à l'AFP Sultan Ould Bady, islamiste malien connu pour ses liens avec le Mujao. Neuf roquettes ont été tirées sur le camp de la mission de l'ONU à Aguelhoc, dans le nord-est...
(L'Essor 28/08/14)
Antonio Guterres a discuté avec des familles rentrées volontairement au bercail et s’est intéressé à leurs difficiles conditions de vie. Le Haut commissaire de l’Onu pour les réfugiés, Antonio Guterres, a effectué une visite de 72 heures dans notre pays. Il a rencontré le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, les ministres et les représentants des institutions humanitaires. Antonio Guterres s’est aussi rendu à Tombouctou pour écouter, discuter et voir les conditions de vie des familles rapatriées. Il était accompagné...
(Le Republicain (ml) 28/08/14)
La lutte contre la corruption est l’un des défis majeurs de notre processus démocratique. Elle est, en effet, un gage de bonne gouvernance. C’est pourquoi, elle a toujours été une préoccupation majeure des plus hautes autorités. Toutefois, les différents instruments de lutte contre le phénomène semblent aujourd’hui montrer leurs limites au regard de la recrudescence du fléau. D’où aujourd’hui, la nécessité pour les nouveaux maîtres du pays de changer le fusil d’épaule et de recourir à d’autres solutions plus efficaces...
(22 Septembre 28/08/14)
L’une des raisons de l’arrêt des décaissements du Fonds Monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale en faveur du Mali était l’achat de l’avion de commandement du Président de la République et le fameux marché d’achat d’armes pour l’armée malienne. Ces équivoques viennent d’être levées à travers le vote par les députés du Projet de loi modifiant l’Ordonnance 2013, portant Loi de finances pour l’exercice 2014, ou Collectif budgétaire. La régularisation de ces dépenses était une exigence du FMI...
(L'Indépendant (ml) 28/08/14)
A moins d’une semaine de la reprise des pourparlers d’Alger : Un nouveau groupe armé se crée et réclame l’indépendance de «l’Azawad». L’annonce a été faite le mardi 26 août dernier. Plusieurs membres de la communauté arabe notamment viennent de mettre sur pied un nouveau groupe politico-militaire dénommé » mouvement populaire pour le salut de l’Azawad » (MPSA). Aussitôt créé, ses leaders ont dévoilé leur motivation. Ils comptent ainsi mettre tout en œuvre pour une participation à la seconde phase...
(L'Essor 28/08/14)
Les fonds serviront à financer quatre projets qui vont apporter des réponses concrètes à des enjeux importants identifiés dans les différents plans de développement nationaux dans le domaine de l’agriculture et du développement rural. Notre pays et le Canada ont signé, hier au ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, quatre protocoles d’entente. Les documents ont été paraphés par le ministre Abdoulaye Diop et le chargé d’affaires de l’ambassade du Canada au Mali, Marc-André Fredette...
(L'indicateur Renouveau 28/08/14)
Entamées le mardi dernier et suscitées par la multiplication des mouvements , les discussions entre les principaux mouvements armés du Nord à Ouagadougou doivent aboutir aujourd’hui à une plate-forme commune autour d’un statut particulier pour les régions du nord. Une position commune qui sera défendue lors de la seconde phase de négociations décisives avec le gouvernement, à partir du 1er septembre à Alger. Il est loin le temps où les trois groupes Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), le...
(L'Indépendant (ml) 28/08/14)
La décision du Gouvernement de réintégrer les éléments issus des groupes armés du nord du Mali ne semble pas passer du côté de l’armée, si l’on en croit les informations qui nous sont parvenues. Le premier ministre Moussa Mara, qui a rencontré certains chefs militaires et abordé le sujet avec eux, a eu toutes les peines à les convaincre d’adhérer à cette décision qui est pourtant l’une des revendications majeures des groupes armés. Il a été fait savoir au chef...
(L'indicateur Renouveau 28/08/14)
La problématique de l’insécurité au Mali constitue l’une des préoccupations essentielles des plus hautes autorités. Si la partie septentrionale du pays est toujours sous menace des jihadistes et narcotrafiquants, au sud les braqueurs de moto troublent la quiétude des populations depuis un temps. Les forces de sécurité ne cachent plus leur mécontentement estimant qu’elles sont désarmées. Les bandits qui s’illustrent dans les vols à main armée refont surface. Le braquage de moto, s’accentue au grand dam des paisibles motocyclistes. Ce...
(Xinhua 28/08/14)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a réaffirmé mercredi sa volonté constante de s'attaquer aux problèmes complexes d'ordre sécuritaire et politique qui menacent la stabilité et le développement de la région du Sahel. Selon une déclaration adoptée par les membres du Conseil de sécurité, l'organe onusien "insiste de nouveau sur l'importance de la maîtrise nationale et régionale de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel et encourage la poursuite de consultations...

Pages