| Africatime
Samedi 10 Décembre 2016
(L'Essor 09/12/16)
Une table ronde s’est tenue hier pour la mobilisation d’un gap de 25 millions de dollars Le Premier ministre Modibo Keïta a présidé, hier à l’hôtel Radison Blu, la cérémonie d’ouverture de la table ronde des bailleurs de fonds pour la mobilisation du gap de 25 millions de dollars, sur un total de 50 millions nécessaires à la mise en œuvre du volet réinsertion du programme national « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion ». Cette importante rencontre a aussi enregistré la présence du représentant spécial des Nations unies au Mali et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, du chef de file des partenaires techniques et financiers et du directeur des opérations de la Banque
(AFP 09/12/16)
Le procès du chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, poursuivi pour implication dans l'assassinat d'une vingtaine de soldats en 2012, a été renvoyé jeudi à 2017, a-t-on appris auprès des parties civiles et de la défense. Amadou Sanogo comparaissait depuis le 30 novembre avec 16 co-prévenus, tous des militaires, pour "enlèvement et assassinat, complicité d'enlèvement et d'assassinat" de soldats dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013. Le procès, qui se déroulait devant une cour d'assises à Sikasso...
(RFI 09/12/16)
Le procès du chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, poursuivi pour implication dans l'assassinat d'une vingtaine de soldats en 2012, a été renvoyé jeudi 8 décembre à 2017, selon les parties civiles et de la défense. Amadou Sanogo comparaissait depuis le 30 novembre avec 16 co-prévenus, tous des militaires, pour « enlèvement et assassinat, complicité d'enlèvement et d'assassinat » de soldats dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013. Le procès, qui se déroulait devant une cour d'assises à Sikasso « est renvoyé à la prochaine session » en 2017
(L'indicateur Renouveau 09/12/16)
L’Etat en 2017 débloquera 240 milliards de F CFA pour la construction et le bitumage de plusieurs routes à l’intérieur du pays dans le cadre de la politique de désenclavement du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita. Le METD Mme Traoré Seynabou Diop, a annoncé hier à l’Anac à Sénou la décision de l’Etat de construire des routes à hauteur de 240 milliards de F CFA en 2017. Elle a fait l’état des lieux des travaux routiers au cours. Le...
(Autre média 09/12/16)
Bonne nouvelle pour l’économie malienne en ce moment de sortie d’une crise sécuritaire qui a secoué le fondement de l’économie nationale. Pour soutenir l’économie malienne le Conseil d'Administration du FMI a conclu la sixième revue de l'accord en faveur du Mali au titre de la FEC et approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU. En effet, cette décision permet le décaissement immédiat de 19 millions de DTS (soit environ 25.8 millions de dollars EU), ce qui porte le...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Conseil d’administration a approuvé, le 2 décembre 2016, un décaissement de 19 millions de droits de tirages spéciaux (soit environ 25,8 millions $), à l’endroit du Mali. Cette décision intervient au terme de la sixième revue des résultats enregistrés par le Mali au titre du programme économique appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC). Cet appui financier porte ainsi le total des décaissements effectués à l’endroit du Mali, au titre du programme, à 60 millions de droits de...
(Studio Tamani 09/12/16)
Des hommes armés venus à bord de motos ont attaqué cette nuit la prison de Niono située à une dizaine de kilomètres de la ville. 93 détenus se sont évadés et deux surveillants de la prison auraient été tués. Selon le ministère de la sécurité, trois évadés ont déjà été capturés. Des sources sur place indiquent que les assaillants appartiendraient au groupe jihadiste Ançardine. Vers minuit des hommes armés ont attaqué la prison de Koulanbawèrè située à une dizaine de...
(L'Essor 08/12/16)
Modibo Keita qui participait à cette rencontre dans la capitale sénégalaise, a expliqué que l’Accord pour la paix et la réconciliation est dans la bonne disposition puisqu’il garantit et préserve l’unité du pays Le Premier ministre, Modibo Keita, a exprimé le vœu du gouvernement de voir des rencontres comme le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique « permettre au Mali de faire connaitre davantage et de s’attaquer aux causes plutôt qu’aux effets » pour donner...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Parmi les 17 prévenus qui comparaissent pour l’assassinat de 21 Bérets rouges, en mai 2012, quelques sans-grade ont reconnu leur culpabilité. Mais l’ex-chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, s’enferme dans sa stratégie de défense : le déni et les menaces. Ils ne s’étaient pas vus depuis trois ans. À l’époque, ils étaient fâchés et divisés. Ibrahim Boubacar Keïta venait d’être élu, et la junte arrivée au pouvoir en mars 2012 – qu’ils avaient dirigée à des degrés divers de responsabilité et dont ils étaient les figures les plus connues – venait d’être liquidée.
(L'Essor 08/12/16)
Les avocats de la défense ont demandé le renvoi du procès et la liberté provisoire pour leurs clients, estimant que la procédure est entachée d’irrégularités. Leurs confrères de la partie civile et le parquet général s’opposent à ces demandes. La décision de la Cour est attendue aujourd’hui. Le procès Amadou Aya Sanogo et autres accusés a repris hier à Sikasso en présence effective de 17 témoins sur les 21 régulièrement cités par le parquet général. Cependant, les avocats de la...
(L'indicateur Renouveau 08/12/16)
Le président de la Cour, Mamadou Berthé, qui a annoncé hier vouloir analyser les exceptions soulevées par les avocats de la défense, devra donner sa réponse si oui ou non il va renvoyer le procès. Après 3 suspensions, le procès d’Amadou Haya Sanogo et ses 17 autres co-accusés dans l’affaire des bérets rouges a repris hier matin. Les débats ont essentiellement porté sur les exceptions de procédures de la défense pouvant motiver un renvoi du procès. Les avocats de la...
(Le Point 08/12/16)
Surprise. Selon une étude présentée au Forum de Dakar, les combattants sont surtout guidés par des logiques économiques et de protection. Rien de très surprenant que, pour la troisième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, le terrorisme ait encore été au centre des préoccupations. Et, comme les autres fois, le président sénégalais Macky Sall a martelé la nécessité de lutter contre l'islam radical. « Il faut une réponse doctrinale et intellectuelle de l'islam...
(Le Republicain (ml) 08/12/16)
Hier, mercredi 7 décembre 2016, les avocats de la défense ont demandé le renvoi de l’Affaire ministère public contre Issa Tangara, Amadou Haya Sanogo et 15 autres accusés d’« enlèvement de personne, assassinat et complicité d’assassinat ». Pour eux, le dossier n’est pas en état d’être jugé et ils doutent de la compétente de la cour dans cette affaire dite des « bérets rouges ». En outre, les avocats de la défense ont fait savoir que le délai de citation...
(Le Monde 08/12/16)
Notre chroniqueur dénonce la déliquescence du Mali et les mensonges des politiques qui masquent la réalité au peuple malien. Wulu, le film de Daouda Coulibaly a été projeté au Forum des images dans le cadre du festival « Un état du monde… et du cinéma » qui s’est déroulé à Paris du 18 au 27 novembre. Wulu est un film engagé et courageux sur la dérive de Ladji, jeune Malien qui se perd dans un trafic de drogue. Tout est...
(AFP 07/12/16)
Un gendarme et un surveillant de prison maliens étaient portés disparus lundi après une attaque menée par des jihadistes présumés dans la nuit de dimanche à lundi contre la localité de Banamba (140 km au nord-est de la capitale Bamako), selon des sources concordantes. "C'est la désolation. Les terroristes ont crié +Allah akbar+ (Dieu est le plus grand, NDLR) dès leur arrivée lundi vers 01H00 du matin (heure locale et GMT) à Banamba", a déclaré à l'AFP un membre d'une...
(AFP 07/12/16)
Deux gardes maliens ont été blessés dans l'attaque d'une prison dans le centre du Mali, marquée par l'évasion de dizaines de détenus dont certains avaient été reconduits en cellule mardi, a appris l'AFP auprès d'un élu local, de l'armée et de sources de sécurité. Selon ces sources, l'assaut a été donné dans la nuit de lundi à mardi contre la prison de Niono, à une centaine de kilomètres au nord de Ségou, le chef-lieu de région, et environ 350 km...
(Le Monde 07/12/16)
Une centaine de détenus auraient été libérés dans le centre du pays par un commando djihadiste, dans la soirée du 5 décembre. Les mois se suivent et se rassemblent au Mali. Dans la soirée du 5 décembre, des assaillants djihadistes présumés ont attaqué une prison dans la ville de Niono, dans le centre du pays, libérant près d’une centaine de détenus, selon le média Sahelien.com, qui dit se baser sur des sources du ministère de la défense malien. Un porte-parole...
(Le Republicain (ml) 07/12/16)
Presqu’un mois après l’attaque de la ville de Banamba, région de Koulikoro, au cours de laquelle une vingtaine de prisonniers s’étaient évadés, des présumés terroristes ont attaqué, hier à minuit la prison de Niono, dans la région de Ségou. Les assaillants qui ont vite neutralisé les gardes pénitenciers ont permis à 93 prisonniers de s’évader, selon des sources locales. Au moment ou nous mettons sous presse, le ministère de la sécurité intérieure indiquait l’arrestation de trois prisonniers. Cette « prouesse...
(Procès-Verbal 07/12/16)
Sur ordre du président de la République Ibrahim Boubacar Keita, tous les officiers supérieurs de l’armée, cités comme témoins ont été conduits à Sikasso. Ainsi, le chef d’état major général des armées, le général Didier Dackouo; le chef d’état major particulier du président, le colonel major Oumar Daou dit Baron etc.; ont tous été conduits à Sikasso sous escorte des éléments du Peloton d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (PIGN). Quant à l’ancien président Dioncounda Traoré et le célèbre prêcheur Chérif...
(L'Essor 07/12/16)
Le conseil d’administration de l’institution de Breton Woods a conclu la sixième revue de l’accord en faveur de notre pays au titre de la Facilité élargie de crédit. L’économie du Mali continue de croître à un rythme soutenu, avec une croissance prévue du PIB de 5,4 % pour 2016 et de 5,3 % pour 2017. L’inflation devrait diminuer à 0,5 % d’ici fin décembre et devrait rester contenue à 1 %. Ces perspectives restent cependant soumises à des risques baissiers...

Pages