| Africatime
Mardi 16 Septembre 2014
(AFP 16/09/14)
Deux femmes ont été tuées dans la nuit de lundi à mardi dans le nord du Mali par l'explosion d'une mine qui a également fait quatre blessés, a-t-on appris mardi de sources concordantes. "Un véhicule transportant des civils a roulé sur une mine lundi nuit près de la localité d'Aguelhoc, provoquant une explosion qui a tué deux femmes", a affirmé à l'AFP un élu de Kidal, région du nord dont dépend Aguelhoc, située près de la frontière algérienne. "Quatre autres passagers du véhicule ont été blessés", selon la même source. Une source militaire de la Mission de l'ONU dans le nord du Mali (Minusma) a confirmé l'information et précisé que les faits se sont déroulés...
(Reuters 16/09/14)
Le Mali a signé avec la Chine une série d'accords d'un montant global de 5.500 milliards de francs CFA (8,4 milliards d'euros), destinés en grande partie au financement de deux projets ferroviaires de liaison avec le littoral atlantique, a annoncé la présidence malienne. Ces contrats, qui incluent des prêts gratuits, ont été conclus lors d'une récente visite du président malien Ibrahim Boubacar Keïta en Chine, du 9 au 13 septembre, lors du Forum économique mondial à Tianjin. Les autorités chinoises ont refusé de confirmer la valeur globale de ces accords. La présidence malienne précise que le principal projet financé par...
(RFI 16/09/14)
A Alger, les autorités du Mali et les groupes armés ont ouvert les négociations près de 15 jours après leur arrivée dans la capitale algérienne. Mais une rencontre de courte durée puisque ces discussions, qui doivent permettre à terme de signer un accord de paix, sont déjà suspendues pour des raisons techniques. La négociation est organisée autour de quatre commissions. Deux se sont réunies ce lundi matin : les commissions politique et développement. Cette dernière n'a duré que quelques minutes...
(L'Essor 16/09/14)
Outre les 18 milliards de Fcfa de don et les 8 milliards de Fcfa de prêt sans intérêt, la partie chinoise s’engage à offrir gracieusement 600 bourses d’études. Des centaines de milliards de Fcfa seront injectés dans divers projets de développement. Le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements, Moustapha Ben Barka, et son homologue de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Mahamadou Camara, ont co-animé hier une conférence de presse sur le bilan de la...
(L'Essor 16/09/14)
Le Mouvement a échoué à blinder ses alliances et à s’approprier du leadership des groupes armés. Il a aussi agacé la médiation. C’est finalement hier qu’ont débuté les négociations entre les groupes armés (Coordination et Plateforme) et le gouvernement malien. Une semaine s‘est donc écoulée entre la séquence 1 (audition des sociétés civiles invitées par les différentes parties) et cette présente séquence du processus d’Alger. Ce laps de temps a été partiellement mis à profit par la délégation gouvernementale pour...
(Reuters 16/09/14)
Le Mali a signé avec la Chine une série d'accords d'un montant global de 5.500 milliards de francs CFA (8,4 milliards d'euros), destinés en grande partie au financement de deux projets ferroviaires de liaison avec le littoral atlantique, a annoncé la présidence malienne. Ces contrats, qui incluent des prêts gratuits, ont été conclus lors d'une récente visite du président malien Ibrahim Boubacar Keïta en Chine, du 9 au 13 septembre, lors du Forum économique mondial à Tianjin. Les autorités chinoises...
(L'indicateur Renouveau 16/09/14)
À l’occasion de son voyage d’affaire à Maurice, l’ancien Premier ministre de la transition, Cheick Modibo Diarra, s’est confié à nos confrères LeMauricien.com. « J’ai été éjecté au bout de neuf mois quand les militaires ont voulu que je leur donne de l’argent des fonds publics et que j’ai refusé… », a-t-il expliquée dans cette interview que nous vous proposons en intégralité. Le Mauricien : Pensez-vous que les leaders africains n’ont pas le courage de prendre les bonnes décisions ?...
(PANA 16/09/14)
Assistance technique de l’UE au Mali pour la prévention contre le virus Ebola - L’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Richard Zink a déclaré, samedi, son lors d’une audience que lui a accordée le ministre malien de la Santé et de l’Hygiène Publique, Ousmane Koné, que le dispositif malien de prévention de la maladie à virus Ebola est efficace à 80%, rapporte, lundi, la Cellule de Communication du département ministériel. Le diplomate européen a exprimé la solidarité du citoyen de...
(Le Republicain (ml) 16/09/14)
Suite à la chute libre de sa côte de popularité depuis son investiture en grande pompe le 19 septembre 2013 au State du 26 Mars qui s’est soldée malheureusement aujourd’hui par des résultats que l’on connaît : misère, mal gouvernance, brouille avec les partenaires financiers et techniques, perte de Kidal, fuite des sujets d’examens au DEF et Bac, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, pour soigner son image sérieusement ternie auprès de ses compatriotes meurtris par ses dépenses...
(L'Essor 16/09/14)
Au cours d’une visite à Gao en février 2013, l’ambassadeur des Pays-Bas, Maarten Brouwer, a rencontré des jeunes et des femmes qui lui ont demandé un appui pour la reprise de leurs activités économiques. C’est ainsi qu’il a mis en place un fonds flexible de 655,9 millions de Fcfa baptisé « Gao Plus ». Cette aide est pilotée par les ONG Enda Mali et ACAS et se concrétise par un projet d’appui à la gestion de l’eau pour renforcer la...
(AFP 15/09/14)
Un soldat tchadien de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a été tué et quatre blessés dimanche par l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule dans le nord du pays, ont annoncé l'ONU et des sources militaires dans la région. "Nous avons perdu un élément quand notre véhicule a sauté sur une mine près d'Aguelhoc (nord-est, près de la frontière algérienne, NDLR). Il y a aussi des blessés. C'est un bilan provisoire", a déclaré à l'AFP un militaire...
(AFP 15/09/14)
Des mouvements du nord du Mali, qui participent à Alger à la deuxième phase des négociations de paix avec Bamako, ont décidé de parler d’une "seule voix" pour parvenir à une solution "globale" dans cette région, selon l’agence APS. "Dorénavant, c’est une seule voix qui va parler au nom du peuple de l’Azawad (nord malien)", a déclaré dimanche le président de la Coordination pour le peuple de l’Azawad (CPA), Ibrahim Ag Mohamed Salah. La CPA, le Mouvement national de libération...
(Xinhua 15/09/14)
BAMAKO (Xinhua) -- Un casque bleu tchadien est mort et quatre autres ont été blessés dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule dimanche dans le nord du Mali, a-t-on appris de source officielle. L'incident s'est produit à proximité d'Aguelhok, commune située dans la région de Kidal, alors que les soldats de la paix du contingent tchadien étaient en patrouille, indique un communiqué de la Mission de maintien de la Paix de l'ONU au Mali (MINUSMA), publié dimanche. Le...
(RFI 15/09/14)
Au nord du Mali, ce dimanche 14 septembre, un soldat tchadien de la Minusma a perdu la vie. Le véhicule dans lequel il se trouvait a sauté sur une mine dans la zone d'Aguelhok. Quatre militaires ont également été blessés. Depuis cet été, la force onusienne est directement visée par les attaques jihadistes. Pourquoi cette multiplication des attaques ? La fin de l'opération française Serval a entrainé une forte diminution des patrouilles dans le nord du Mali. La fin des...
(PANA 15/09/14)
Le gouvernement malien veut créer une Agence des Energies renouvelables du Mali (AER-Mali), un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPSTC) qui permettra de disposer d’une structure de veille technologique et de recherche-développement capable d’adapter les nouvelles technologies au contexte national, de faire des innovations, générer des ressources et de drainer les financements intérieurs et extérieurs, a appris vendredi la PANA, de bonne source. La création de cette nouvelle structure vise à atteindre les objectifs de la politique énergétique...
(PANA 15/09/14)
La deuxième Revue Mali-FMI pour aplanir les incompréhensions entre le Mali et l'institution de Bretton Woods. Le principal objectif de la deuxième Revue 2014 Mali-FMI, qui a démarré jeudi à Bamako, consiste à aplanir les incompréhensions entre le Mali et son partenaire stratégique après d’intenses discussions et négociations depuis le mois de mars, date la première Revue de l’année 2014, lorsque les relations ont connu un certain refroidissement, estiment les observateurs dans la capitale malienne. La mission du FMI, conduite...
(Le Nouvel Observateur 15/09/14)
En politique étrangère plus encore que dans les affaires intérieures, où l’opinion publique dispose de davantage de repères, tout est trop facilement entendu : la crise en Ukraine passe ainsi pour un "échec" de l’Occident et Vladimir Poutine pour l’ours russe se léchant les babines après avoir dévoré la Crimée. En revanche, les interventions militaires françaises en Afrique sont facilement saluées comme des "réussites" - au Mali comme en Centrafrique. En réalité, notre perception des affaires étrangères repose souvent sur...
(L'Essor 15/09/14)
Elle a rencontré le Premier ministre, avec lequel elle a abordé les grands défis économiques et sociaux auxquels notre pays est confronté La délégation du FMI, arrivée à Bamako la semaine dernière, poursuit sa mission dans notre pays. Après avoir rencontré les représentants du ministère de l’Economie et des Finances, elle a été reçue en audience, vendredi en début de soirée, par le chef du gouvernement, Moussa Mara en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily...
(Studio Tamani 15/09/14)
Les négociations dont la reprise avait été officieusement annoncées pour aujourd'hui, sont à nouveau reportées. On évoque maintenant le redémarrage lundi ou mardi. Pendant ce temps à Alger les divergences se sont exprimées au sein de la plate-forme des groupes armés sur la question du statut du nord du pays. Le texte adopté par la coordination des Mouvements de l’Azawad regroupant le MNLA, HCUA, MAA 2 et une dissidence du CM-FPR , a provoqué une rupture au sein de cette...
(L'Essor 15/09/14)
La séquence 1 d’Alger II consacrée à l’audition des parties de la société par la médiation vient de prendre fin. Rappelons qu’elle aurait dû s’achever le 7 septembre pour laisser la place aux négociations entre le gouvernement et les groupes armés. Mais en raison de l’arrivée tardive d’une bonne partie de la délégation de la société civile invitée par la Coalition signataire de la Déclaration d’Alger (MNLA, HCUA et MAA tendance radicale) et les signataires de la Plateforme d’Alger (CPA,...

Pages