Mali | Africatime
Mercredi 28 Septembre 2016

Mali

(AFP 28/09/16)
L'ambassadeur des Etats-Unis au Mali a demandé mardi au gouvernement de mettre fin à ses liens avec un groupe armé loyal aux autorités de Bamako engagé depuis plusieurs mois dans des combats meurtriers avec des groupes de l'ex-rébellion pourtant eux aussi signataires de l'accord de paix. Cette mise en garde intervient moins d'une semaine après des menaces répétées de la communauté internationale de "sanctions ciblées contre ceux qui entraveraient la mise en œuvre de l'accord", notamment en poursuivant les affrontements autour de Kidal (nord-est). "Le gouvernement malien doit également mettre fin à tous liens à la fois publics et privés avec le Gatia", le Groupe d'autodéfense touareg Imghad et alliés, une milice armée qui "ne...
(RFI 28/09/16)
L'ambassadeur des Etats-Unis a rencontré mardi 27 septembre la presse à Bamako. A cette occasion, le représentant américain en poste au Mali a demandé au gouvernement malien de se démarquer du groupe d'autodéfense, le Gatia. C’est sans porter de gants que l’ambassadeur des Etats-Unis à Bamako demande au gouvernement malien de rompre ses liens avec le Gatia, Groupe d’autodéfense des Touaregs de la tribu des Imerades et alliés, qui se bat dans le nord du Mali contre les rebelles. « Le gouvernement malien doit mettre fin à tous les liens à la fois publics et privés avec le Gatia, un groupe de milices armées qui ne contribue pas à ramener la paix dans le nord du Mali », a déclaré...
(BBC 28/09/16)
L'armée malienne a annoncé, lundi 26 septembre, que deux personnes ont été tuées à Tombouctou par des djihadistes présumés. Un soldat et son cousin ont été abattus par des hommes armés opérant dans la région, selon une source militaire. Des témoins ont affirmé que les assaillants arrivés à bord d'un véhicule ont d'abord encerclé le domicile des victimes avant de les abattre au pistolet automatique. Des hommes armés ont tenté d'assassiner le weekend dernier un colonel des douanes maliennes, Moulaye...
(AFP 27/09/16)
Un militaire et un civil maliens ont été tués à Tombouctou (nord-ouest du Mali) par des jihadistes présumés, a appris lundi l'AFP de sources militaires. "Un garde national (composante de l'armée malienne) et un de ses cousins ont été tués dimanche à Tombouctou par de présumés terroristes. C'est une attaque ciblée", a déclaré à l'AFP un officier de l'armée malienne. Les meurtriers sont arrivés dans la ville en véhicule et ont tourné un bon moment autour du domicile du militaire...
(AFP 27/09/16)
Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont condamné mardi à neuf ans de prison lors d'un verdict historique le jihadiste malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, pour avoir détruit en 2012 des mausolées classés au patrimoine mondial de l'humanité à Tombouctou. "M. Al Mahdi, le crime pour lequel vous avez été reconnu coupable est très grave", a affirmé le juge Raul Pangalangan, ajoutant: "la chambre vous condamne à neuf années de détention". Un peu plus tôt, les juges avaient conclu que l'accusé était coupable de la destruction de mausolées dans la ville malienne de Tombouctou, étant donné "sa participation...
(RFI 27/09/16)
Le Mali a été touché par de nouveaux attentats, a-t-on appris lundi 26 septembre. Deux attaques ciblées. La première contre un officier des douanes, à Bamako. Il s'en est sorti vivant. A Tombouctou, ce sont un civil et un militaire qui ont été assassinés par de présumés terroristes. Ils les accusaient d'être des informateurs de l'armée malienne et de ses alliés. A Bamako, le colonel Moulaye Ahmed Haidara était à son domicile lorsqu’un homme est arrivé armé d’un pistolet automatique...
(Info-Matin 27/09/16)
C’est le vendredi 23 septembre dernier, qu’a débuté à New York les travaux de la soixante onzième Assemblée générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU). Le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, a participé à la séance inaugurale de cette grand-messe annuelle de la diplomatie mondiale, au cours de laquelle il livré un discours remarqué et remarquable sur l’Accord de paix et les grandes réalisations faites par le Gouvernement pour sa la mise en œuvre. Reste maintenant aux partenaires de...
(AFP 27/09/16)
Depuis quelques mois, les fidèles en quête de la protection des saints patrons de Tombouctou se pressent de nouveau au cimetière des "trois saints". La ville malienne légendaire aux mausolées patiemment restaurés est prête à pardonner aux responsables de leur destruction, mais désespère d'obtenir justice. Un de ces jihadistes qui dictaient leur loi dans le nord du Mali en 2012, le Touareg malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, est actuellement jugé par la Cour pénale internationale (CPI), dont le verdict est attendu mardi. Poursuivi pour la destruction de neuf mausolées et d'une porte de la mosquée de Sidi Yahia, monuments inscrits au Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco...
(AFP 27/09/16)
La Cour pénale internationale (CPI) doit rendre mardi un jugement historique contre un jihadiste malien ayant reconnu avoir détruit des mausolées protégés à Tombouctou, une décision très attendue par une population ayant soif de justice et par des ONG qui rêvent d'un verdict "dissuasif". Les experts et les Nations unies espèrent en effet que le jugement, qui doit être lu à 11H30 (09H30 GMT), "mettra fin à l'impunité" pour la destruction de biens culturels, alors que de nombreux sites sont...
(Jeune Afrique 27/09/16)
Partagée entre ses engagements musicaux, politiques et humanitaires, la star malienne jette un regard désabusé sur les tensions qui divisent son pays. Tout en préparant un nouvel album pour 2017. Luxe, calme et volutes de thé. Nous sommes à deux pas de l’ambassade de Suisse, près des Tuileries, à Paris. C’est là que Salif Keita doit assister à la présentation d’un ouvrage illustré, Tooksipa et le tabouret d’or, l’histoire d’un enfant burkinabè qui, pour devenir roi, doit sacrifier son ami...
(Le Republicain (ml) 27/09/16)
L’accord de paix a été signé le 20 juin 2015 entre l’Etat malien et les séparatistes touaregs à Bamako. Pour sa mise en œuvre, le lendemain, un comité regroupant les différentes parties a été mis en place. Le Comité de Suivi de l’Accord voit ainsi le jour et tient tant bien que mal ses réunions à Bamako. Aujourd’hui encore, après 11 réunions, les différentes dispositions abordées (l’installation des autorités intérimaires, le Mécanisme Opérationnel de Coordination…) par le comité n’ont pu...
(L'Essor 27/09/16)
Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, a eu un agenda très chargé à New York. Vendredi dernier, il a coprésidé avec le secrétaire général de l’ONU, une réunion de haut niveau sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (voir L’Essor d’hier). Quelques heures plus tard, il a prononcé à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, un discours dans lequel il a détaillé les efforts consentis par le gouvernement dans...
(L'indicateur Renouveau 27/09/16)
Dans une interview qu’il nous a accordée, le coordonnateur politique du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA), Moussa Ag Acharatoumane, évoque les difficultés, pour les groupes armés et l’Etat, à contrôler le territoire du Nord. Il réitère aussi son appartenance à la CMA et dément avoir rejoint la Plateforme. Ag Acharatoumane confirme avoir des rapports avec le général El-Hadji Ag Gamou depuis les assises d’Anefif. Il laisse surtout entendre que le problème de Kidal est destructeur pour les Touaregs...
(Info-Matin 27/09/16)
Après la création des régions de Taoudéni et Ménaka, en janvier 2016, conformément à la loi N° 017-2012 du 31 janvier 2012 portant création de 11 nouvelles régions qui sont : Nioro, Kita, Nara, Dioïla, Bougouni, Koutiala, San, Bandiagara, Douentza, Ménaka et Taoudéni, le Collectif des régions non opérationnelles (CRNOP), constitués des 9 cercles restants, exige l’opérationnalisation de leurs circonscriptions administratives en région avant les élections communales de novembre prochain. L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de...
(Le Republicain (ml) 26/09/16)
Tous les regards sont tournés vers la présidence de la République du Mali, en attendant la tenue des concertations nationales pour sortir le pays du long marasme politico-sécuritaire qui le paralyse depuis plus de trois ans. La veille du 56è anniversaire de l’indépendance aura ainsi été marquée par le ballet incessant d’hommes politiques au palais présidentiel. Mais IBK lui-même a expliqué que les concertations nationales ne sont pas liées à ses rencontres avec les forces vives de la nation dont...
(Jeune Afrique 26/09/16)
L’armée française a pris ses distances avec les ex-rebelles touaregs, à qui elle reproche un double jeu permanent. Désormais, c’est front uni avec les militaires maliens. La tension est retombée aussi vite qu’elle était montée à Ber. Quelques heures durant, le 7 septembre, des habitants de cette localité, située à l’est de Tombouctou et contrôlée depuis plus de deux ans par les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), ont manifesté leur colère en brûlant un drapeau du pays. Moins habituel : ils ont scandé des slogans anti-Barkhane, du nom de l’opération militaire française en cours depuis 2014
(RFI 26/09/16)
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a mis en garde vendredi 23 septembre contre la résurgence des groupes islamistes affiliés à al-Qaïda et à l'organisation Etat islamique dans son pays, profitant des difficultés d'application de l'accord de paix de l'an dernier. Il a souligné que ces groupes exploitaient les lenteurs de mise en œuvre de l'accord de l'an dernier pour «manipuler» et «détruire» les liens de coexistence au sein de la société malienne. Au Mali, le comité de suivi de...
(Algérie Presse service 26/09/16)
Une réunion ministérielle sur la mise en oeuvre de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, co-organisée par l’Algérie, le Mali et les Nations unies, a été tenue vendredi au siège des Nations unies à New York. La Président de la République du Mali, M. Ibrahim Boubaker Keita a participé à la réunion et a annoncé l'organisation, avant la fin de l’année en cours, de la Conférence d’entente nationale, prévue par l’Accord. Pour sa part, le secrétaire général de...
(L'Essor 26/09/16)
A l’issue de la rencontre, les participants ont souhaité “un nouvel élan” par rapport à la mise en œuvre de l’Accord de paix. Le gouvernement a pris l’engagement d’aller aussi vite que possible. Avant son passage à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies vendredi, le président de la République a coprésidé avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, une réunion de haut niveau sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au...
(Le Republicain (ml) 26/09/16)
Le 22 septembre dernier, le président de l’Union pour la République et la démocratie (Urd) chef de l’opposition était l’invité du tout premier numéro de l’émission « veillée au bord du fleuve djoliba ». Cette émission présentée par Gabriel Magma Konaté comprenait deux parties. La première partie était consacrée à l’œuvre « De belles années au service de l’intégration régionale » écrit par Soumaïla Cissé et la deuxième partie s’est focalisée sur la vie politique, économique, sociale et culturelle du...

Pages

(RFI 28/09/16)
L'ambassadeur des Etats-Unis a rencontré mardi 27 septembre la presse à Bamako. A cette occasion, le représentant américain en poste au Mali a demandé au gouvernement malien de se démarquer du groupe d'autodéfense, le Gatia. C’est sans porter de gants que l’ambassadeur des Etats-Unis à Bamako demande au gouvernement malien de rompre ses liens avec le Gatia, Groupe d’autodéfense des Touaregs de la tribu des Imerades et alliés, qui se bat dans le nord du Mali contre les rebelles. « Le gouvernement malien doit mettre fin à tous les liens à la fois publics et privés avec le Gatia, un groupe de milices armées qui ne contribue pas à ramener la paix dans le nord...
(BBC 28/09/16)
L'armée malienne a annoncé, lundi 26 septembre, que deux personnes ont été tuées à Tombouctou par des djihadistes présumés. Un soldat et son cousin ont été abattus par des hommes armés opérant dans la région, selon une source militaire. Des témoins ont affirmé que les assaillants arrivés à bord d'un véhicule ont d'abord encerclé le domicile des victimes avant de les abattre au pistolet automatique. Des hommes armés ont tenté d'assassiner le weekend dernier un colonel des douanes maliennes, Moulaye Ahmed Haidara, qui serait membre d'un groupe armé pro-gouvernemental. Un officier malien accusé d'informer l'armée sur les mouvements des groupes armés et deux autres personnes ont été assassinés dans la région de Tombouctou il y a plusieurs semaines. Plusieurs voix...
(AFP 27/09/16)
Un militaire et un civil maliens ont été tués à Tombouctou (nord-ouest du Mali) par des jihadistes présumés, a appris lundi l'AFP de sources militaires. "Un garde national (composante de l'armée malienne) et un de ses cousins ont été tués dimanche à Tombouctou par de présumés terroristes. C'est une attaque ciblée", a déclaré à l'AFP un officier de l'armée malienne. Les meurtriers sont arrivés dans la ville en véhicule et ont tourné un bon moment autour du domicile du militaire...
(AFP 27/09/16)
Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont condamné mardi à neuf ans de prison lors d'un verdict historique le jihadiste malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, pour avoir détruit en 2012 des mausolées classés au patrimoine mondial de l'humanité à Tombouctou. "M. Al Mahdi, le crime pour lequel vous avez été reconnu coupable est très grave", a affirmé le juge Raul Pangalangan, ajoutant: "la chambre vous condamne à neuf années de détention". Un peu plus tôt, les juges avaient conclu que l'accusé était coupable de la destruction de mausolées dans la ville malienne de Tombouctou, étant donné "sa participation...
(RFI 27/09/16)
Le Mali a été touché par de nouveaux attentats, a-t-on appris lundi 26 septembre. Deux attaques ciblées. La première contre un officier des douanes, à Bamako. Il s'en est sorti vivant. A Tombouctou, ce sont un civil et un militaire qui ont été assassinés par de présumés terroristes. Ils les accusaient d'être des informateurs de l'armée malienne et de ses alliés. A Bamako, le colonel Moulaye Ahmed Haidara était à son domicile lorsqu’un homme est arrivé armé d’un pistolet automatique...
(AFP 27/09/16)
Depuis quelques mois, les fidèles en quête de la protection des saints patrons de Tombouctou se pressent de nouveau au cimetière des "trois saints". La ville malienne légendaire aux mausolées patiemment restaurés est prête à pardonner aux responsables de leur destruction, mais désespère d'obtenir justice. Un de ces jihadistes qui dictaient leur loi dans le nord du Mali en 2012, le Touareg malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, est actuellement jugé par la Cour pénale internationale (CPI), dont le verdict est attendu mardi. Poursuivi pour la destruction de neuf mausolées et d'une porte de la mosquée de Sidi Yahia, monuments inscrits au Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco...
(Jeune Afrique 27/09/16)
Partagée entre ses engagements musicaux, politiques et humanitaires, la star malienne jette un regard désabusé sur les tensions qui divisent son pays. Tout en préparant un nouvel album pour 2017. Luxe, calme et volutes de thé. Nous sommes à deux pas de l’ambassade de Suisse, près des Tuileries, à Paris. C’est là que Salif Keita doit assister à la présentation d’un ouvrage illustré, Tooksipa et le tabouret d’or, l’histoire d’un enfant burkinabè qui, pour devenir roi, doit sacrifier son ami...
(Le Republicain (ml) 27/09/16)
L’accord de paix a été signé le 20 juin 2015 entre l’Etat malien et les séparatistes touaregs à Bamako. Pour sa mise en œuvre, le lendemain, un comité regroupant les différentes parties a été mis en place. Le Comité de Suivi de l’Accord voit ainsi le jour et tient tant bien que mal ses réunions à Bamako. Aujourd’hui encore, après 11 réunions, les différentes dispositions abordées (l’installation des autorités intérimaires, le Mécanisme Opérationnel de Coordination…) par le comité n’ont pu...
(L'Essor 27/09/16)
Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, a eu un agenda très chargé à New York. Vendredi dernier, il a coprésidé avec le secrétaire général de l’ONU, une réunion de haut niveau sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (voir L’Essor d’hier). Quelques heures plus tard, il a prononcé à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies, un discours dans lequel il a détaillé les efforts consentis par le gouvernement dans...
(Jeune Afrique 26/09/16)
L’armée française a pris ses distances avec les ex-rebelles touaregs, à qui elle reproche un double jeu permanent. Désormais, c’est front uni avec les militaires maliens. La tension est retombée aussi vite qu’elle était montée à Ber. Quelques heures durant, le 7 septembre, des habitants de cette localité, située à l’est de Tombouctou et contrôlée depuis plus de deux ans par les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), ont manifesté leur colère en brûlant un drapeau du pays. Moins habituel : ils ont scandé des slogans anti-Barkhane, du nom de l’opération militaire française en cours depuis 2014
(Journal du Mali 26/09/16)
Le virus de la fièvre de la vallée du rift (FVR) appartient au genre Phlebovirus, l’un des cinq genres de la famille des Bunyaviridae. Il a été identifié pour la première fois en 1931 au cours d’une enquête sur une épidémie touchant les moutons d’une ferme de la Vallée du Rift, au Kenya. Le virus a été détecté aux frontières du Niger où il aurait fait 25 victimes parmi les 64 cas attestés par les autorités nigériennes. Aucun cas de...
(AFP 25/09/16)
Depuis quelques mois, les fidèles en quête de la protection des saints patrons de Tombouctou se pressent de nouveau au cimetière des "trois saints". La ville malienne légendaire aux mausolées patiemment restaurés est prête à pardonner aux responsables de leur destruction, mais désespère d'obtenir justice. Un de ces jihadistes qui dictaient leur loi dans le nord du Mali en 2012, le Touareg malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi, est actuellement jugé par la Cour pénale internationale (CPI), dont le verdict...
(Le Monde 24/09/16)
L’hélicoptère MI-8 de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) se pose, le 13 septembre, dans un nuage de sable, sur une bâche en plastique tendue au milieu du désert. Plusieurs soldats des forces spéciales danoises s’extirpent de la carlingue, suivis du chef des casques bleus au Mali, le général Michael Lollesgaard. Les hommes du bataillon tchadien déployés à Aguelhoc depuis près d’un an sont au garde à vous. « Ça va beaucoup mieux...
(Sputnik 24/09/16)
Dans un monde où la multipolarité se renforce de jour en jour, les changements importants des systèmes préétablis précédemment se poursuivront certainement. Dans le cas des relations entre la Russie et l'Afrique francophone, les choses intéressantes suivent leurs cours également. Après le Burundi, avec lequel une nouvelle page s'est ouverte récemment dans son partenariat avec la Russie, les voix se font entendre désormais à d'autres endroits, y compris considérés comme partie intégrante du système de la « Françafrique ». En...
(BBC 24/09/16)
La Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a annoncé vendredi avoir découvert une importante cache d'armes près de Kidal, dans le Nord-Est du pays. Dans un communiqué, la Minusma indique que la cache d'armes qu'elle a découverte aux environs d'Intachdayte abritait "un important stock de munitions, dont des roquettes de 107 mm et 122 mm." Selon la mission de l'ONU, ces armes ont été utilisées lors d'attaques indirectes de villes, ou dans la fabrication "d'IED" (engins explosifs improvisés). Les engins...
(RFI 24/09/16)
Au Mali, la tension reste vive dans les environs de Kidal entre les combattants de la Plateforme et ceux de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA). La médiation internationale menace de sanctionner les belligérants et les responsables des exactions. Du côté de la Plateforme, on affirme qu'il n'est pas question de nuire aux civils, mais bien de les protéger. Entrer dans Kidal, voilà l'objectif clairement affiché par la Plateforme, composée notamment des Touaregs du Groupe d'autodéfense touareg des Imerades...
(AFP 23/09/16)
La Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a annoncé vendredi avoir découvert une importante cache d'armes près du lieu de combats meurtriers il y a une semaine autour de Kidal, dans le nord-est du pays, entre groupes signataires de l'accord de paix. Cette annonce intervient trois jours après une mise en garde de la médiation internationale au Mali, conduite par l'Algérie, qui a agité la menace de sanctions ciblant les responsables du blocage du processus de paix, et notamment des...
(RFI 23/09/16)
Plus d'ambiguïté. S'il entretenait un peu le flou sur son rang exact au sein du Groupe d'autodéfense touareg des Imerades et alliés (Gatia), le général El Hadj Ag Gamou, officier supérieur de l'armée malienne, sort quelque peu du bois. Sur la page Facebook du Gatia, il affirme que non seulement qu'il est du Gatia, mais il précise ses intentions. Le masque est tombé et c’est sur la page Facebook du Gatia que le général El Hadj Ag Gamou le pose...
(Le Monde 23/09/16)
Après le nord, le centre du Mali est à son tour touché par la violence armée. Dans la nuit du 2 au 3 septembre, des éléments jihadistes ont pris momentanément le contrôle du bourg de Boni, non loin de Mopti, et kidnappé un élu municipal. Le 28 août, cinq personnes ont été tuées lors d‘affrontements entre éleveurs peul et agriculteurs bambara à Tekere Finadji. Jusqu’à présent, les autorités maliennes se contentent d’une réponse militaire brutale et inadaptée. La résolution de...
(Alerte Info 23/09/16)
Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé jeudi que son pays "s’apprête à déployer d’ici la fin de l’année une compagnie de 150" soldats au Mali, dans le cadre de la Mission de sécurisation des Nations Unies, dans son discours à la tribune de l’ONU. "La Côte d’Ivoire, dans le cadre de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali MINUSMA, (…) s’apprête à déployer, d’ici la fin de l’année courante, une compagnie de protection d’environ 150 éléments...

Pages

(Financial Afrik 26/09/16)
Pas de déclarations saillantes sur BOA Mali lors de la tenue du conseil d’administration de BMCE Bank vendredi dernier. Rompus à la communication sur l’image, les dirigeants de la banque sont restés de marbre réservant l’essentiel de leurs déclarations au nouveau nouveau Plan Stratégique 2016-2020. Ce programme prévoit ‘‘la poursuite de l’extension du Réseau avec l’ouverture d’une centaine d’agences au Maroc et en Afrique’’, ainsi que ‘‘le renforcement de la présence du groupe en Afrique (à travers Bank of Africa), en Europe (à travers BMCE Euroservices) et en Chine (à travers la future filiale bancaire à Shanghaï). Notons que la banque BOA Mali est au centre d’un grand scandale suite à la découvertes d’irrégularités d’environ...
(Jeune Afrique 22/09/16)
Alors qu’Atlantic Business International (ABI), holding contrôlé par le marocain BPCE et l’ivoirien AFG, s’apprête à ouvrir une filiale en Guinée-Bissau et qu’il a désigné Serge Babacauh, anciennement directeur de la trésorerie d’ABI à Abidjan, pour diriger cette nouvelle entité, des changements importants sont survenus à la tête de sa filiale au Mali. Ces dernières semaines, plusieurs hauts cadres ont dû démissionner à l’amiable après un audit interne. Mady Compaoré, directeur général de Banque Atlantique Mali, a quitté son poste, tout comme Gaoussou Mariko, son adjoint, et Awa Cissé, directrice d’exploitation.
(Jeune Afrique 21/09/16)
À la frontière du Sénégal, le complexe aurifère géant de Loulo-Gounkoto a transformé la vie de Randgold, son exploitant, et de l'État, mais aussi celle des populations locales. Jeudi 3 mars 2016, 5 h 30 du matin. Alors qu’il fait encore sombre et que les projecteurs sont toujours allumés, une cinquantaine de travailleurs s’apprêtent à relever leurs collègues de nuit, quelque part à l’extrême ouest du Mali, près de la frontière sénégalaise. Avant de pénétrer dans les entrailles de la...
(Agence Ecofin 20/09/16)
(Agence Ecofin) - 30 milliards €. Tel est l’investissement nécessaire, à moyen terme, selon Christian Adovelande, le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) pour « régler le problème » du déficit énergétique en Afrique de l’Ouest. « Nous allons définir les zones de grande production de sorte à pouvoir régler de façon globale la question pour les différents pays. Le problème sera réglé, aussi bien en ce qui concerne les énergies conventionnelles que les énergies renouvelables sur...
(L'Essor 19/09/16)
A travers des dons et prêts, les partenaires bi et multilatéraux du Mali lui accordent des appuis financiers. Les financements obtenus facilitent la réalisation d’importants projets de développement socioéconomique en faveur de notre pays. Pour des pays en développement comme le nôtre, l’aide extérieure apporte toujours un bol d’air supplémentaire. Comme pour un corps malade en convalescence tel le Mali en sortie de crise multidimensionnelle, cette aide peut être un vecteur porteur de sang neuf. L’ayant compris ainsi, les partenaires...
(RFI 19/09/16)
Des sociétés suisses sont accusées d’exporter, en Afrique, des carburants toxiques. Les révélations proviennent de l’ONG suisse Public Eye. Celle-ci affirme que le carburant vendu à certains pays africains est de moins bonne qualité qu'ailleurs et qu'il peut être très dangereux pour la santé. Le taux de soufre est par exemple des centaines de fois supérieur à celui relevé dans l'essence européenne. Joint par RFI, Oumar Samaké, directeur de l’association malienne d’éveil au développement durable (AMEDD), dénonce l'attitude des négociants...
(Journal du Mali 17/09/16)
Les résultats d’une enquête de l’ONG suisse, Public Eye, révèlent que les carburants vendus en Afrique, surtout à l’Ouest, sont toxiques. Et c’est au Mali que la plupart des échantillons ont été détectés. Ce sont les résultats d’une enquête qui a duré trois ans. Le rapport « Dirty diesel », 160 pages, rendu public par l’ONG suisse Public Eye, le jeudi 15 septembre, révèle quelque chose d’inquiétant, à savoir que « les négociants suisse inondent l’Afrique de carburants toxiques »...
(L'Essor 16/09/16)
Après avoir constamment progressé au cours des trois dernières années, ce taux s’est brusquement réduit en 2016 La Banque mondiale va doubler son allocation IDA (Association internationale de développement) pour le Mali qui passera ainsi de 300 millions de dollars américains (environ 150 milliards de Fcfa) à 600 millions de dollars américains (environ 300 milliards de Fcfa) pour la période 2016-2020. Le directeur des opérations du groupe, Paul Noumba Um, l’a annoncé, hier à l’hôtel Salam, lors de l’ouverture de...
(AFP 15/09/16)
Le président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) Christian Adovelande estime à 20 mille milliards de F CFA (30 milliards d'euros) les investissements nécessaires pour "régler le problème" du grand manque d'énergie en Afrique de l'Ouest. "L'objectif est de pouvoir régler à moyen terme les questions énergétiques dans notre sous-région, donc il est prévu des financements de l'ordre de 20. 000 milliards F CFA", a affirmé mercredi soir à l'AFP le président béninois de la Banque. "Nous allons définir...
(Les Echos (ml) 09/09/16)
Les gens n’acceptent plus la pièce de 250 F CFA dans les transactions commerciales. Cela provoque d’énormes désagréments. Pouvoir dépenser sa petite pièce de 250 F CFA ces jours, relève du parcours d’un combattant. Ces derniers jours, de nombreux Maliens refusent de prendre la pièce de 250 F CFA par peur de ne pas pouvoir en faire ensuite usage. Pourquoi ? Mystère ! « si je prends, je ne pourrai pas la dépenser », répondent tout simplement ceux qui refusent...
(Jeune Afrique 01/09/16)
Les résultats macroéconomiques sont particulièrement bons. Pourtant, sur le terrain, dans de nombreux secteurs, le climat reste morose. Explications. La vieille chanson française Tout va très bien, madame la marquise, qui prétend rassurer une dame tout en faisant ironiquement la liste des catastrophes survenues dans ses propriétés, convient parfaitement au Mali. Si l’on en croit les statistiques et les grands équilibres macroéconomiques que mesurent celles-ci, le Mali se porte comme un charme. « La croissance du produit intérieur brut [PIB]...
(RFI 01/09/16)
Ibrahim Boubacar Keita l’avait promis durant sa campagne au Mali, il relancera le secteur de l'agriculture, notamment la production de coton. C’est désormais chose faite : plusieurs mesures ont été prises pour encourager les producteurs. Dans le sud du Mali, les champs de coton sont en fleurs. Les paysans désherbent patiemment entre les plantations et espèrent que le mois de septembre qui se profile sera clément. Modibo Koné, le président de la compagnie malienne pour le développement du textile ne...
(Jeune Afrique 31/08/16)
Selon le ministre des Finances, le Mali est sur la bonne voie. Même s’il doit encore se moderniser et diversifier ses activités pour remobiliser les investisseurs locaux et étrangers. Passé du portefeuille des Mines à celui de l’Économie et des Finances en janvier, Boubou Cissé, 41 ans, bénéficie d’une réputation d’homme sérieux, rigoureux et intègre. L’économiste bamakois est entré à la Banque mondiale en 2005, quelques mois après avoir obtenu son doctorat à l’université d’Aix-­Marseille. D’abord en poste à Washington...
(Guineeconakry.info 31/08/16)
Une mission économique néerlandaise actuellement en séjour de travail dans la capitale guinéenne, s’est entretenue en ce début de semaine avec le ministre guinéen des Transports, Oyé Guilavogui et certains hauts cadres de son département ministériel. A l’issue de cette importante rencontre avec la mission économique néerlandaise, composée d’une vingtaine d’hommes d’affaire à son département, le ministre guinéen des Transports, Oyé Guilavogui a indiqué au micro de nos confrères de la télévision nationale que « son ministère est sur les...
(RFI 30/08/16)
Au Mali, des syndicats de transporteurs routiers du nord du pays, encouragés par des associations de jeunes, ont déclenché une grève de deux semaines. Ils dénoncent l'insécurité dont ils sont victimes sur des routes. Sur l’important axe routier Gao, Ménaka via la localité de Ansongo, dans le nord, les transporteurs privés n’en peuvent plus. Ils ont interrompu le trafic. Plus de bus, plus de camions de transport ou autres véhicules affrétés par des ONG. C’est leur manière de protester contre...
(RFI 30/08/16)
A Gao, l'occupation de la ville par les jihadistes durant près de dix mois en 2012 a laissé des traces durables dans le tissu économique. Les femmes ont même un temps été interdites de commercer dans les marchés. Ces derniers mois, l'Organisation des Nations unies consacrée à l’égalité de sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) et des ONG locales ont appuyé la remise sur pied du petit commerce en poussant les femmes à se fédérer en coopérative.
(L'Essor 26/08/16)
La Compagnie malienne de développement des textiles vient de bénéficier de fonds complémentaires pour assurer la réalisation d’usines d’égrenage de coton et la rénovation d’autres. Le président directeur général de la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT), Modibo Koné, et le directeur général de la Banque de développement du Mali (BDM), Amadou Sidibé, ont signé, hier, une convention de financement pour l’acquisition de deux nouvelles unités d’égrenage de coton et la rénovation de trois autres. La BDM est le...
(Xinhua 26/08/16)
La deuxième édition du Salon des banques et des petites et moyennes entreprises de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se tiendra à Bamako, capitale du Mali, du 28 septembre au 1er octobre 2016, a déclaré le président du comité d'organisation Herman Nagalo jeudi à Ouagadougou, lors d'une conférence de presse. Cette manifestation, qui aura comme thème "les PME dans l'UEMOA face aux exigences de la compétitivité mondiale", vise entre autres à créer un cadre d'échange des PME sur leurs...
(Jeune Afrique 24/08/16)
Malgré une hausse des revenus de l'exportation d'or, la contribution de l'industrie minière aux revenus publics a baissé de -11 % l'année dernière, chutant à 245 milliards de F CFA (375,5 millions d'euros). L’apport du secteur minier au budget national du Mali a reculé l’an dernier. Selon la récente revue du secteur mines et énergie, établie par les autorités maliennes, dont un extrait est parvenu à Jeune Afrique le 23 août, cette contribution a atteint 245,03 milliards de F CFA...
(Maliactu 20/08/16)
Notre pays est classé par les instances internationales parmi les pays les plus pauvres de la planète terre. L’indice de développement humain y est extrêmement faible. Quoique le taux de croissance se situe entre 5 et 6%, la réalité est loin d’être aussi luisante. Notre pays a pourtant les moyens de se hisser au niveau de ses voisins que sont le Sénégal, le Burkina Faso ou le Niger, des pays qui n’ont pas de pétrole à faire valoir et qui...

Pages

(L'Essor 21/09/16)
Les Blancs ont fait le trou en s’imposant 2-1 face aux Onze Créateurs dans le duel au sommet de la troisième journée. Avec 7 points, les pensionnaires de Sotuba sont désormais maîtres du jeu et occupent la pole position dans la course au titre. La troisième journée du carré s’est jouée lundi au stade Modibo Keïta. En première heure, le Réal a dominé le Djoliba 1-0 et en deuxième heure, les Stadistes ont renversé 2-1 les Onze Créateurs après avoir été menés 1-0 au score. L’enjeu des deux rencontres de cette troisième journée était très important pour chacune des quatre équipes en course pour le titre suprême. Pour les Stadistes et les Créateurs, l’enjeu était...
(L'Essor 07/09/16)
Arrivées hier à Bamako vers 14h, les joueuses de la sélection nationale féminine junior ont été accueillies à l’Aéroport international président Modibo Keïta Sénou par le Premier ministre, en présence de plusieurs membres du gouvernement et d’une foule nombreuse. Les nouvelles reines du basket africain sont rentrées hier au bercail. Le boeing 767 d’Ethiopian-Airlines transportant le sélectionneur national, Amadou Bamba et ses protégés a atterri à l’Aéroport international président Modibo Keïta-Sénou à 14h. A leur descente d’avion, la capitaine Assétou Diakité et ses co-équipières ont été accueillies par le Premier ministre Modibo Keïta en présence de plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo, ses collègues de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Goïta...
(RFI 05/09/16)
L’équipe du Mali, déjà qualifiée pour la CAN 2017, n’a pas fait de cadeau à celle du Bénin, qui espérait finir première du groupe C ou meilleur deuxième des éliminatoires. Battus 5-2, les Béninois ne disputeront donc pas la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Ceux qui s’attendaient à voir des joueurs maliens démobilisés ce 4 septembre 2016 à Bamako ont dû être surpris. Bien que déjà qualifiés pour la CAN 2017, les Aigles ont joué avec sérieux face aux Béninois,...
(Jeune Afrique 26/08/16)
Le Franco-Malien Djibril Sidibé a été convoqué jeudi 25 août pour la première fois en équipe de France en vue de la rencontre amicale avec l’Italie, le 1er septembre, et du premier match de qualification pour la Coupe du monde 2018 face à la Biélorussie, le 6 septembre. « C’est une joie et une grande fierté d’être appelé en équipe de France. Je vais faire le maximum pour répondre aux attentes du sélectionneur. Après les stages de préparation à l’Euro,...
(L'Essor 24/08/16)
Le sélectionneur national a dévoilé hier la liste des 23 joueurs retenus pour la dernière journée des éliminatoires contre le Bénin. Ce sera le 4 septembre au stade du 26 Mars. Déjà qualifié pour la CAN 2017, le Mali accueille le Bénin le 4 septembre à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires. Hier, le sélectionneur Alain Giresse a dévoilé la liste des joueurs retenus pour ce match au cours d’un point de presse qui s’est déroulé au siège de...
(AFP 17/08/16)
Résultats de la 15e journée du Championnat du Mali Poule A Dimanche: Lafia Club Bamako - US Bougouni 2 - 0 Lundi: ASO Missira - CS Dougouwolofila 1 - 0 Mardi: Stade Malien Bamako - Nianan Koulikoro 1 - 0 Mercredi: Onze Créateurs - CO Bamako Exempt: Sabana Mopti Classement: Pts J 1. Stade Malien Bamako 31 13 2. CO Bamako 24 13 . Lafia Club Bamako 24 14 4. Onze Créateurs 22 13 5. CS Dougouwolofila 17 13 6...
(Le Republicain (ml) 16/08/16)
Dès que le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a fait son apparition sur les gradins du Stade Modibo Keita accompagné de son épouse, un drone survola le stade pour scruter et assurer sa sécurité malgré l’armada de garde du corps qui l’accompagnait. Sacre des Onze Créateurs de Niaréla, la première coupe du coach Djibril Dramé En remportant la coupe du Mali le Samedi 13 Août 2016 au Stade Modibo Keita, les jeunes de Niaréla venaient de soulever leur...
(Xinhua 16/08/16)
Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Bénin "Les Ecureuils", Omar Tchomogo, a présélectionné 29 joueurs, pour le match de la cinquième journée des éliminatoires CAN Gabon 2017 qui opposera le Mali au Bénin, dans le Groupe C, le 4 septembre prochain à Bamako, a-t-on appris lundi auprès de source proche de la Fédération béninoise de football (FBF). Le bureau exécutif de la FBF retiendra une liste définitive de 18 joueurs pour l’expédition malienne. Pour les éliminatoires de la...
(Guinée News 12/08/16)
Renforcer les échanges commerciaux en améliorant le trafic des marchandises entre la Guinée et le Mali, c’est l’objectif visé par les Douanes des deux pays. C’est pourquoi, une délégation de dix membres, conduite par le Directeur général des Douanes du Mali, Modibo Kane Keita, séjourne actuellement en Guinée pour discuter avec l’administration douanière guinéenne. « La coopération douanière au cœur de la réforme et de la modernisation de nos douanes », c’est le thème de cette rencontre deux jours entre...
(MondAfrique 09/08/16)
Attaquant rapide et fonceur dans la vie, le malien Salif Keita Ballon d’Or africain en 1970, est le pionnier de l’expatriation sportive en Europe. Mondafrique publie son portrait. L’anecdote a fait le tour du monde : à son arrivée en France, le 14 septembre 1967, Salif Keita ne trouve pas meilleur moyen de rallier Orly, où personne ne l’attend, à Saint-Etienne, que de prendre un taxi. Après moult palabres, le jeune footballeur malien, muni d’une lettre d’engagement des Verts, alors...
(L'Essor 04/08/16)
Les demi-finales de la 56è édition de la Coupe du Mali ne resteront pas dans les annales, et pour cause, aucun but n’a été marqué dans les deux rencontres et il a fallu recourir à la séance des tirs au but pour départager les quatre protagonistes. Au stade Babemba Traoré de Sikasso, le Djoliba et les Onze Créateurs se sont neutralisés 0-0 et c’est ce même score qui a sanctionné l’opposition entre l’AS Police et l’USFAS qui s’affrontaient au stade...
(Africa Top sports 30/07/16)
Démonstration de force du Mali en quarts de finale vendredi de l’Afrobasket U18. Les Aiglonnets se sont facilement imposés 85-58 devant la RD Congo. Premier du groupe A avec 4 matchs sans défaites, le Mali était favori de cette rencontre. Et l’affiche dès le premier quart-temps, 28-16. Sorti du banc, Ibrahim Doumbia sera le meilleur marquer malien avec 14 points et permettra à son équipe de mener à la pause après un second acte enlevé 18-12. Jospin Kakule Basima et...
(Xinhua 25/07/16)
L'Equipe nationale de football du Mali, les Aiglons, s'est qualifiée pour la phase finale de la CAN U20 en 2017 en Zambie, en battant le Burkina Faso par 2-0 (mi-temps, 1-0) en match-retour disputé dimanche à Bamako. Le match-aller à Ouagadougou (Burkina) s'était soldé par un nul 0-0. Les Aiglons du Mali ont ouvert le score dès la 9e minute par Sékou Koïta et ont doublé la mise à la 57e minute par Siaka Bagayogo. A noter que lors de...
(Afrik.com 25/07/16)
A l’issue de la manche retour du 3e et dernier tour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 20 ans, les huit qualifiés pour la phase finale sont connus. Le Cameroun, la Guinée et le Mali se sont saisis des derniers billets, dimanche. Hiérarchie respectée ce dimanche en clôture du 3e et dernier tour retour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 20 ans. Dos au mur après le 0-0 de l’aller, le Mali et la...
(L'Essor 07/07/16)
Les Rouges ont concédé leur première défaite en championnat devant l’USFAS (1-0), alors que les Réalistes ont explosé 3-0 à Kita face à l’USCK. Du coup, les deux cadors de la poule B se retrouvent sous la menace de l’ASB qui a assuré le service minimum face au CSK (1-0) Le football est l’un des rares sports collectifs dans lesquels une équipe peut dominer son adversaire de la tête et des épaules et perdre le match. Dimanche dernier, le Djoliba...
(APA 25/06/16)
Les Eléphants de Côte d’Ivoire affronteront le Gabon, le Mali et le dans le Groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, au terme du tirage au soir effectué vendredi dans la capitale égyptienne, le Caire. Ce 3è tour concerne 20 équipes réparties dans cinq groupes de quatre. La phase de poules se dispute selon une formule de championnat en aller-retour, d'octobre 2016 à novembre 2017. A l'issue de ces joutes, les cinq vainqueurs de groupes représenteront l'Afrique...
(RFI 25/06/16)
Les équipes de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Mali et du Maroc s’affronteront dans le groupe C des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Les Ivoiriens, champions d’Afrique, auront fort affaire pour disputer leur quatrième phase finale de suite. L’équipe de Côte d’Ivoire va-t-elle disputer sa quatrième phase finale de Coupe du monde de suite, après celles de 2006, 2010 et 2014 ? Les champions d’Afrique vont affronter le Gabon, le Mali et le Maroc, en éliminatoires de...
(L'Essor 21/06/16)
Le leader de la poule B a infligé une véritable humiliation au Centre dominé 6-0 au terme d’un match à sens unique. Auparavant, le Stade malien avait également réalisé le feu d’artifice face à Sabana de Mopti sèchement battu 3-0. Comme il fallait s’y attendre, le CSK et Sabana de Mopti n’ont pas fait le poids face aux deux leaders du classement du championnat. Les Boys du CSK ont explosé 6-0 devant le Réal, alors que les Mopticiens se sont...
(L'Essor 09/06/16)
Malgré un passage raté à la tête des Aigles, The Big Boss a laissé une image positive chez nos concitoyens. Sa mort brutale, mardi à Benin City, a provoqué une grande émotion au Mali. ADisons-le sans détours, quand Stephen Keshi quittait le Mali en 2010 après avoir été limogé par la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), il était aimer et n’avait pas que des amis dans notre pays. Mais quand la triste nouvelle du décès du technicien est tombée hier,...
(AFP 08/06/16)
L'ancien capitaine du Nigeria Stephen Keshi, vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en 1994 en tant que joueur et en 2013 en tant que sélectionneur, est décédé mercredi à 54 ans vraisemblablement d'une crise cardiaque, a-t-on appris auprès de sa famille. "Mon frère s'est éteint", a déclaré Emmanuel Ado à l'AFP. "RIP Big Boss", a écrit la Fédération nigériane (NFF) sur son compte Twitter en regrettant la mort de "la légende" Keshi, surnommé "Big Boss" en raison de son charisme et de ses qualités de meneur d'homme. "Keshi était un superhéros. Son décès est une grande perte pour la nation du Nigeria, pas seulement pour son football", a réagi...

Pages

(AFP 27/09/16)
La Cour pénale internationale (CPI) doit rendre mardi un jugement historique contre un jihadiste malien ayant reconnu avoir détruit des mausolées protégés à Tombouctou, une décision très attendue par une population ayant soif de justice et par des ONG qui rêvent d'un verdict "dissuasif". Les experts et les Nations unies espèrent en effet que le jugement, qui doit être lu à 11H30 (09H30 GMT), "mettra fin à l'impunité" pour la destruction de biens culturels, alors que de nombreux sites sont régulièrement détruits en Irak ou en Syrie. Le président français François Hollande avait annoncé la semaine dernière à New York la création d'un fonds mondial pour la sauvegarde du patrimoine menacé: "il s'agit de défendre...
(Jeune Afrique 25/08/16)
À l’ouverture de son procès devant la CPI, le 22 août dernier, l’ex-jihadiste malien Ahmad al-Mahdi a demandé pardon pour la destruction des mausolées de Tombouctou. Un repentir auquel les responsables des tombeaux sacrés de la Ville au 333 Saints sont sensibles… sans plus. Reportage. « Ahmad al-Faki al-Mahdi est en train de détruire le mausolée de Sidi Mahmoud, lorsque le téléphone de mon père sonne. Au bout du fil, un informateur lui annonce la terrible nouvelle. Le choc était tel que sa tension est montée subitement, et le verre de thé qu’il avait dans sa main est tombé par terre. La moitié de son corps est resté paralysé », témoigne Mohamed El moctar Cisse, le responsable du mausolée de...
(AFP 22/08/16)
Les mausolées de saints musulmans de Tombouctou, perçus par la population comme des protecteurs contre les dangers dans cette ville légendaire du nord du Mali, ont été en grande partie détruits à coups de pioche, houe et burin par des jihadistes en 2012 et reconstruits à l'identique grâce à l'Unesco. Le procès d'un dirigeant du groupe jihadiste touareg malien Ansar Dine, Ahmad Al Faqi Al Mahdi, accusé d'avoir participé à toutes les étapes de la destruction et qui plaide coupable...
(AFP 19/08/16)
Les mausolées de saints musulmans de Tombouctou, perçus par la population comme des protecteurs contre les dangers dans cette ville légendaire du nord du Mali, ont été en grande partie détruits à coups de pioche, houe et burin par des jihadistes en 2012 et reconstruits à l'identique grâce à l'Unesco. Lundi s'ouvre devant la Cour pénale internationale (CPI) le procès d'un dirigeant du groupe jihadiste touareg malien Ansar Dine, Ahmad Al Faqi Al Mahdi, accusé d'avoir participé à toutes les...
(Jeune Afrique 04/08/16)
Lorsque les jihadistes ont occupé Tombouctou, Abdel Kader Haïdara a sauvé près de 400 000 manuscrits. Un engagement salué dans une enquête passionnante menée par Joshua Hammer. Avec son visage et ses yeux ronds, son tendre sourire et cette drôle de moustache séparée en deux en son centre, Abdel Kader Haïdara ressemble à un personnage de bande dessinée. C’est pourtant d’un étouffant thriller qu’il est le héros. Une enquête signée Joshua Hammer sur les « résistants de Tombouctou » – des...
(Le Point 20/07/16)
Montre et bijoux rutilants, jean déchiré, sweat à capuche et sneakers dernier cri aux pieds : Sidiki Diabaté a bien le look d'un artiste de hip-hop. Mais ce talentueux beatmaker est également un jeune maître de la kora, cette harpe-luth traditionnelle mandingue, instrument de la caste des griots dont il est issu. Artiste de son époque Et c'est naturellement qu'il pose ses arpèges délicats et cristallins sur les rythmes électro des musiques urbaines actuelles. « Mon style, c'est du tradi-moderne...
(RFI 15/07/16)
Au Mali, la ville de Djenné vient d'être classée patrimoine en péril par l'Unesco. Djenné a perdu son « grade » de patrimoine classé, notamment en raison de l'insécurité, qui affecte les sites. Le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco réuni à Istanbul a exprimé « sa préoccupation » en raison de sa situation « dans une région affectée par l'insécurité ». Il estime que « ce contexte ne permet pas de lutter contre les menaces qui affectent le site, notamment la détérioration des matériaux dans la ville historique, la pression urbaine et l'érosion des sites archéologiques ».
(Jeune Afrique 15/07/16)
Le guitariste du mythique Super Rail Band de Bamako révolutionne la musique traditionnelle. En toute modestie. Coincé sur un côté de la scène du Studio de l’ermitage, à Paris, Djelimady Tounkara s’avance soudain sous les projecteurs. Le visage baissé sur sa guitare électrique, élégant dans son sobre boubou en bazin bleu, il se lance dans une improvisation échevelée. Sa main galope sur le manche de sa six-cordes à une vitesse effarante, imitant le « chant » du n’goni. Quand tout...
(AFP 13/07/16)
Le Comité du patrimoine mondial réuni à Istanbul a inscrit le site des Villes anciennes de Djenné, au Mali, sur la Liste du patrimoine mondial en raison de l'insécurité dans la région qui empêche de le protéger, a annoncé mercredi l'Unesco. Le Comité a exprimé "sa préoccupation concernant ce bien situé dans une région affectée par l'insécurité", alors que le Mali est aux prises avec une insurrection des groupes islamistes radicaux Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Ansar Dine. Il...
(APA 11/07/16)
Les journaux maliens de ce lundi commentent diversement la formation du nouveau gouvernement survenue le jeudi dernier. « Nouveau gouvernement : Encore du bricolage », titre l’Aube. Selon ce bihebdomadaire proche de l’ancien président ATT, le nouveau gouvernement d’IBK ressemble fort à un remake des précédents réaménagements « où l’on conserve la crème de l’équipe sortante (normalement supposée avoir échoué) et l’on amène des médiocres tirés de la raison politicienne ou des petits arrangements d’Etat. Dans le nouvel attelage, le...
(L'Essor 04/07/16)
Ce chef-d’oeuvre artistique, réalisé par l’une de nos compatriotes, symbolise le partenariat fort entre l’Afrique et la France Notre pays accueillera, les 13 et 14 janvier 2017, le 27è Sommet Afrique-France qui a pour thème « Paix et Sécurité ». À 7 mois de ce grand rendez-vous franco-africain, le Comité d’organisation, co-présidé par notre compatriote Abdoullah Coulibaly et le Français Frédéric Clavier, est à pied d’œuvre pour que tout soit fin prêt avant le jour J. C’est dans ce cadre...
(Jeune Afrique 04/07/16)
L'artiste malien Dolo Amahiguéré accuse le Catalan Miquel Barceló de s'attribuer à tort la paternité de plusieurs de ses œuvres. À 60 ans, Dolo Amahiguéré, l’un des plus célèbres artistes-plasticiens maliens, est marqué par les ans. Sous des cheveux grisonnants, le rictus d’amertume qui plisse son beau visage prouve qu’on peut être exposé en 2004 au jardin des tuileries, à paris, avoir vendu une œuvre à l’ancien président Jacques Chirac et sombrer dans l’oubli, ou presque. Installé à Ségou, au...
(La Dépêche 25/06/16)
La chanteuse sera en concert au cloître de Moissac ce samedi soir. Elle interprètera son dernier album, et dira encore une fois, en chansons, ses combats et ses espoirs. Après vingt ans de carrière, l'artiste malienne qui est aussi ambassadrice de bonne volonté auprès de l'Onu sort son nouveau disque «Né so». Des compositions inspirées par son pays, chargées de douleurs et de couleurs, jamais désenchantées. Chez elle. Né so se traduit par «chez soi». On a voulu savoir où...
(RFI 15/06/16)
Au Mali, une enquête a permis de retrouver des objets volés il y a huit ans, lorsqu’une tombe a été profanée et des biens culturels emportés, dans une des falaises de la localité Bandiagara, au cœur du pays Dogon. La justice vient de remettre 18 objets à la mission culturelle de Bandiagara. Seydou Ouattara travaille dans la structure de l’Etat malien qui a récupéré les objets culturels volés il y a huit ans. « Cette remise est très importante, parce...
(Procès-Verbal 01/06/16)
La diva de la musique malienne et africaine, Oumou Sangaré, traverse ces derniers temps de dures épreuves. Un procès l’oppose à certains de ses anciens employés qui ont été licenciés du service de l’hôtel « Wassoulou », un établissement appartenant à la chanteuse. Le procès a même conduit à la saisie de la voiture personnelle d’Oumou Sangaré, une luxueuse voiture de marque américaine »Escalade ». Les faits et la procédure Courant septembre 2014, Oumou Sangaré met fin au contrat de...
(Le Point 20/05/16)
Né au tout début du XXe siècle, l'écrivain humaniste disparaissait à Abidjan le 15 mai 1991, laissant derrière lui une œuvre immense plus que d'actualité. Ce que l'on retient de son parcours Amadou Hampâté Bâ est né en 1901 à Bandiagara dans la région de Mopti, au Mali, et meurt à Abidjan. Le penseur considérait la Côte d'Ivoire comme sa seconde patrie ; ami du président Houphouët-Boigny, il fut le tout premier ambassadeur du Mali dans ce pays. C'est donc...
(RFI 17/05/16)
Comme chaque dimanche, La Semaine de… Denise Epoté, de TV5 Monde, en ligne d’Essaouira, au Maroc, avec Sonia Ghezali. Les sujets de la semaine : - la dix-neuvième édition du festival Gnaoua et Musiques du monde à Essaouira, au Maroc ; - la crise au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), au Gabon ; - un hommage au penseur et écrivain malien Amadou Hampâté Bâ, décédé à Abidjan il y a 25 ans.
(RFI 12/05/16)
Il y a 25 ans, Amadou Hampâté Bâ mourrait à Abidjan. Ce conteur, écrivain ethnologue est une figure majeure de la culture africaine. Et pour célébrer son œuvre en cette date anniversaire, plusieurs manifestations ont lieu à Abidjan avec notamment ce mercredi une journée de sensibilisation auprès des jeunes élèves de différents lycée et collège de la capitale économique ivoirienne. Devant la fondation Amadou Hampâté Bâ, les petits Ivoiriens du lycée Lamartine ou du collège d'Abengourou sont heureux. Heureux de...
(Le Monde 12/05/16)
Trois cents photos du plus célèbre portraitiste malien, disparu il y a quinze ans, sont présentés. Dans les années 1950, à Bamako, toute la bonne société venait se faire photographier chez Seydou Keïta (1921-2001). Posant avec des objets symboles de la réussite sociale – moto, poste de radio, voiture –, souvent prêtés par le photographe, jeunes et vieux voulaient donner la meilleure image d’eux-mêmes. Et le ­photographe, en un seul cliché, savait résumer la profondeur des regards, capturer l’éclat et...
(Le Point 06/05/16)
Djélimady Tounkara est un cacique de la musique malienne. Sa vie s'est (presque) confondue avec le Rail Band, l'orchestre du buffet de la gare de Bamako, fondé par le trop méconnu saxophoniste Tidiani Koné en 1970. À tel point que ce n'est qu'en 2001, avec Sigui, que le guitar hero malien entame sa carrière solo. Djély blues, son dernier album, est un petit bijou instrumental. C'est l'initiative de Christian Mousset, fondateur du festival Musiques métisses d'Angoulême, connu pour avoir accompagné...

Pages

(BBC 28/09/16)
L'armée malienne a annoncé, lundi 26 septembre, que deux personnes ont été tuées à Tombouctou par des djihadistes présumés. Un soldat et son cousin ont été abattus par des hommes armés opérant dans la région, selon une source militaire. Des témoins ont affirmé que les assaillants arrivés à bord d'un véhicule ont d'abord encerclé le domicile des victimes avant de les abattre au pistolet automatique. Des hommes armés ont tenté d'assassiner le weekend dernier un colonel des douanes maliennes, Moulaye Ahmed Haidara, qui serait membre d'un groupe armé pro-gouvernemental. Un officier malien accusé d'informer l'armée sur les mouvements des groupes armés et deux autres personnes ont été assassinés dans la région de Tombouctou il y...
(RFI 27/09/16)
Le Mali a été touché par de nouveaux attentats, a-t-on appris lundi 26 septembre. Deux attaques ciblées. La première contre un officier des douanes, à Bamako. Il s'en est sorti vivant. A Tombouctou, ce sont un civil et un militaire qui ont été assassinés par de présumés terroristes. Ils les accusaient d'être des informateurs de l'armée malienne et de ses alliés. A Bamako, le colonel Moulaye Ahmed Haidara était à son domicile lorsqu’un homme est arrivé armé d’un pistolet automatique. Il a tiré sur lui à bout portant, mais l’arme n’a pas fonctionné. L’auteur de la tentative d’assassinat a ensuite été arrêté. Il semble que l’acte soit lié à des divergences au sein de mouvements arabes de l’Azawad, tendance pro-gouvernement...
(Jeune Afrique 27/09/16)
Partagée entre ses engagements musicaux, politiques et humanitaires, la star malienne jette un regard désabusé sur les tensions qui divisent son pays. Tout en préparant un nouvel album pour 2017. Luxe, calme et volutes de thé. Nous sommes à deux pas de l’ambassade de Suisse, près des Tuileries, à Paris. C’est là que Salif Keita doit assister à la présentation d’un ouvrage illustré, Tooksipa et le tabouret d’or, l’histoire d’un enfant burkinabè qui, pour devenir roi, doit sacrifier son ami...
(Jeune Afrique 26/09/16)
L’armée française a pris ses distances avec les ex-rebelles touaregs, à qui elle reproche un double jeu permanent. Désormais, c’est front uni avec les militaires maliens. La tension est retombée aussi vite qu’elle était montée à Ber. Quelques heures durant, le 7 septembre, des habitants de cette localité, située à l’est de Tombouctou et contrôlée depuis plus de deux ans par les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), ont manifesté leur colère en brûlant un drapeau du pays. Moins habituel : ils ont scandé des slogans anti-Barkhane, du nom de l’opération militaire française en cours depuis 2014
(RFI 26/09/16)
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a mis en garde vendredi 23 septembre contre la résurgence des groupes islamistes affiliés à al-Qaïda et à l'organisation Etat islamique dans son pays, profitant des difficultés d'application de l'accord de paix de l'an dernier. Il a souligné que ces groupes exploitaient les lenteurs de mise en œuvre de l'accord de l'an dernier pour «manipuler» et «détruire» les liens de coexistence au sein de la société malienne. Au Mali, le comité de suivi de...
(Financial Afrik 26/09/16)
Pas de déclarations saillantes sur BOA Mali lors de la tenue du conseil d’administration de BMCE Bank vendredi dernier. Rompus à la communication sur l’image, les dirigeants de la banque sont restés de marbre réservant l’essentiel de leurs déclarations au nouveau nouveau Plan Stratégique 2016-2020. Ce programme prévoit ‘‘la poursuite de l’extension du Réseau avec l’ouverture d’une centaine d’agences au Maroc et en Afrique’’, ainsi que ‘‘le renforcement de la présence du groupe en Afrique (à travers Bank of Africa),...
(RFI 24/09/16)
La situation au Mali a fait l'objet d'une réunion ministérielle en marge de l'assemblée générale de l'ONU. Le président Keïta, le secrétaire général Ban Ki-moon, le directeur des opérations de maintien de la paix Hervé Ladsous et les ministres des Affaires étrangères algérien et français étaient présents. Lors de cette réunion à huis clos, ils ont témoigné de leur soutien au gouvernement malien, mais aussi de leurs préoccupations et impatience devant les retards à appliquer l'accord de paix. Officiellement, l'ONU...
(Le Monde 24/09/16)
L’hélicoptère MI-8 de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) se pose, le 13 septembre, dans un nuage de sable, sur une bâche en plastique tendue au milieu du désert. Plusieurs soldats des forces spéciales danoises s’extirpent de la carlingue, suivis du chef des casques bleus au Mali, le général Michael Lollesgaard. Les hommes du bataillon tchadien déployés à Aguelhoc depuis près d’un an sont au garde à vous. « Ça va beaucoup mieux...
(Sputnik 24/09/16)
Dans un monde où la multipolarité se renforce de jour en jour, les changements importants des systèmes préétablis précédemment se poursuivront certainement. Dans le cas des relations entre la Russie et l'Afrique francophone, les choses intéressantes suivent leurs cours également. Après le Burundi, avec lequel une nouvelle page s'est ouverte récemment dans son partenariat avec la Russie, les voix se font entendre désormais à d'autres endroits, y compris considérés comme partie intégrante du système de la « Françafrique ». En...
(BBC 24/09/16)
La Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a annoncé vendredi avoir découvert une importante cache d'armes près de Kidal, dans le Nord-Est du pays. Dans un communiqué, la Minusma indique que la cache d'armes qu'elle a découverte aux environs d'Intachdayte abritait "un important stock de munitions, dont des roquettes de 107 mm et 122 mm." Selon la mission de l'ONU, ces armes ont été utilisées lors d'attaques indirectes de villes, ou dans la fabrication "d'IED" (engins explosifs improvisés). Les engins...
(RFI 24/09/16)
Au Mali, la tension reste vive dans les environs de Kidal entre les combattants de la Plateforme et ceux de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA). La médiation internationale menace de sanctionner les belligérants et les responsables des exactions. Du côté de la Plateforme, on affirme qu'il n'est pas question de nuire aux civils, mais bien de les protéger. Entrer dans Kidal, voilà l'objectif clairement affiché par la Plateforme, composée notamment des Touaregs du Groupe d'autodéfense touareg des Imerades...
(RFI 23/09/16)
Plus d'ambiguïté. S'il entretenait un peu le flou sur son rang exact au sein du Groupe d'autodéfense touareg des Imerades et alliés (Gatia), le général El Hadj Ag Gamou, officier supérieur de l'armée malienne, sort quelque peu du bois. Sur la page Facebook du Gatia, il affirme que non seulement qu'il est du Gatia, mais il précise ses intentions. Le masque est tombé et c’est sur la page Facebook du Gatia que le général El Hadj Ag Gamou le pose...
(Jeune Afrique 23/09/16)
L’information est tombée sous la forme d’une déclaration succincte attribuée au général El Hadj Ag Gamou, postée sans explication sur le compte Facebook du Gatia (Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés) à l’heure de la prière de la mi-journée le 22 septembre - un jour pas comme les autres au Mali, puisqu’il s’agit de la fête nationale. L’officier, qui est un des hommes les plus influents de l’armée malienne, qui fait office, en outre, de leader de la communauté Imghad...
(RFI 23/09/16)
Au nord du Mali, les affrontements sont devenus si nombreux que la médiation internationale menace les groupes armés de sanctions. Au centre du pays, l’insécurité gagne aussi du terrain. Alors, trois ans après son élection, le président Ibrahim Boubacar Keita est-il en train d’échouer ? Me Mountaga Tall est le ministre de la Communication et de l’Economie numérique. En ligne de Bamako, Me Tall répond aux questions de Christophe Boisbouvier. « Il est vrai que le Mali vient de loin...
(Le Monde 23/09/16)
Après le nord, le centre du Mali est à son tour touché par la violence armée. Dans la nuit du 2 au 3 septembre, des éléments jihadistes ont pris momentanément le contrôle du bourg de Boni, non loin de Mopti, et kidnappé un élu municipal. Le 28 août, cinq personnes ont été tuées lors d‘affrontements entre éleveurs peul et agriculteurs bambara à Tekere Finadji. Jusqu’à présent, les autorités maliennes se contentent d’une réponse militaire brutale et inadaptée. La résolution de...
(Dw-World 23/09/16)
Konaté Doulaye, historien et professeur d'Université à Bamako, explique que les problèmes qui perdurent au Mali découlent de la gestion faite de la rébellion de 1963. Ou quand le passé éclaire le présent. Interview. DW: Est-ce que les rébellions actuelles prennent leurs racines dans la période de l'indépendance du Mali ? Konaté Doulaye: Oui, la première rébellion touareg est datée de 1963, trois ans après l’indépendance du Mali, qui date du 22 septembre 1960. Et la première difficulté de ce...
(RFI 22/09/16)
La médiation internationale dans la crise malienne s'est réunie, ce mercredi 21 septembre à Bamako, dans un contexte de tension dans la région de Kidal (nord-est). Composée notamment de représentants de l'Algérie, de pays occidentaux, de pays voisins et d'institutions ouest-africaines, la médiation a condamné les derniers affrontements et hausse le ton contre ceux qui bloquent le processus. C’est la première fois, et de manière plutôt clair que la médiation internationale dans la crise malienne sort le bâton : des...
(RFI 22/09/16)
Au Mali, la tension persiste dans la zone de Kidal. Un convoi humanitaire a dû rebrousser chemin, stoppé par des groupes armés. La mission de l'ONU veut éviter les affrontements, mais les groupes armés renforcent leurs positions. Depuis plusieurs semaines, la Plateforme a instauré une sorte de blocus sur une large zone au sud de Kidal. Une manière de perturber les approvisionnements et les mouvements de la CMA. Mais le week-end dernier, c'est un convoi humanitaire qui a fait les...
(Jeune Afrique 22/09/16)
Alors qu’Atlantic Business International (ABI), holding contrôlé par le marocain BPCE et l’ivoirien AFG, s’apprête à ouvrir une filiale en Guinée-Bissau et qu’il a désigné Serge Babacauh, anciennement directeur de la trésorerie d’ABI à Abidjan, pour diriger cette nouvelle entité, des changements importants sont survenus à la tête de sa filiale au Mali. Ces dernières semaines, plusieurs hauts cadres ont dû démissionner à l’amiable après un audit interne. Mady Compaoré, directeur général de Banque Atlantique Mali, a quitté son poste,...
(Jeune Afrique 21/09/16)
Le chef de l’État perd-il le cap ? Trois ans après son élection, il doit faire face à une grogne grandissante, alors que la situation sécuritaire se dégrade. Et ce ne sont pas ses remaniements à répétition qui risquent d’arranger les choses… En cette période d’hivernage, l’atmosphère était particulièrement lourde le 21 juillet au camp militaire de Ségou. Chapeau noir et épaisses lunettes de soleil dissimulant son visage fermé, Ibrahim Boubacar Keïta défile d’un pas solennel au milieu des cercueils recouverts...

Pages