Dimanche 22 Octobre 2017

Mali

(AFP 22/10/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a manifesté samedi son "impatience" aux signataires de l'accord de paix au Mali de 2015, à propos des retards dans l'application de cet accord. A l'initiative notamment de la France, qui préside en octobre le Conseil de sécurité, les ambassadeurs des 15 pays siégeant au Conseil visitent jusqu'à dimanche le Mali, la Mauritanie et le Burkina Faso, membres du G5 Sahel avec le Niger et le Tchad. Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé "leur profonde préoccupation à l'égard de la persistance de retards importants dans la mise en oeuvre de dispositions centrales de l'accord, préoccupation aussi face au risque que, sans nouvelle dynamique positive, les progrès réalisés...
(AFP 21/10/17)
L'état d'urgence au Mali, en vigueur quasiment sans interruption depuis l'attentat jihadiste contre un grand hôtel de Bamako en novembre 2015, a été prorogé d'un an à compter du 31 octobre, a annoncé samedi le gouvernement dans un communiqué. Cette décision, adoptée vendredi soir en conseil des ministres, intervient au moment où une délégation des ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU effectuent une visite au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso. Cette visite est axée sur la constitution d'une force antijihadiste du G5 Sahel, formé de ces trois pays, du Niger et du Tchad.
(Agence Ecofin 21/10/17)
Les employés de la Poste malienne ont exprimé leur inquiétude quant à l’opération de restructuration de l’entreprise publique telle qu’elle est actuellement menée par la direction générale. Lors de la conférence de presse organisée le 19 octobre 2017, Ibrahim Sarr, le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la poste et des télécommunications, a expliqué que « le débat sur la restructuration de la poste est faussé dès le départ car mal piloté par le directeur général qui a...
(Agence Ecofin 21/10/17)
D’après les dernières prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA), la récolte globale de coton du Mali, du Burkina Faso, du Tchad et du Sénégal devrait s’établir à 2,95 millions de tonnes durant la saison 2017/2018. Ce volume marque une légère progression de 2,75% par rapport à la saison précédente et s’explique non seulement par les bons prix d’achat minimum qui devraient encourager les producteurs de la fibre, mais aussi par les conditions météorologiques favorables. Cette performance sera principalement portée...
(Agence Ecofin 21/10/17)
La compagnie minière Cora Gold, à travers sa filiale Cora Gold Mali a conclu un contrat avec Target Drilling, pour la fourniture de services de forage sur son projet phare aurifère Sanankoro dans le Sud du Mali. La convention implique la mise en œuvre d’un programme de forage devant débuter fin novembre 2017 et se terminer au deuxième trimestre 2018. La campagne comprendra 15 000 m de forage carotté et à circulation inverse et 1 000 m de forage au...
(AFP 20/10/17)
Les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU ont débuté jeudi au Mali une tournée axée sur la constitution d'une force des pays du Sahel, dans laquelle la France voit un possible modèle de coopération entre troupes africaines et de l'ONU. A l'initiative notamment de la France, qui préside en octobre le Conseil de sécurité, les ambassadeurs des 15 pays siégeant au Conseil visitent jusqu'à dimanche le Mali, la Mauritanie et le Burkina Faso, membres du G5 Sahel avec le...
(RFI 20/10/17)
Au Mali, la principale coalition terroriste active dans la zone a revendiqué de nouveaux attentats et l'enlèvement d'un militaire malien jeudi soir 19 octobre. Un nouveau kidnapping, une journée seulement après la diffusion d'une vidéo sur laquelle 11 soldats maliens apparaissent. Certains sont retenus en otage depuis juillet 2016. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans multiplie les opérations de propagande. Jeudi soir, ce sont des photos d'attaques contre l'armée malienne qui ont été diffusées, et une revendication,...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Apres les multiples allégations de violations des droits de l’homme par l’armée malienne et les groupes armées du nord du pays, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, a fait une visite de deux jours au Mali. Durant son séjour, qui a duré du 17 au 19 octobre, elle a rencontré les plus hautes autorités du pays, notamment le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, et tous les chefs militaires basés dans la capitale pour faire le point des exactions contre...
(L'Essor 20/10/17)
22 membres récemment nommés au niveau de la Cour suprême, dont 19 nouveaux et trois anciens ont été renvoyés à leurs fonctions hier au siège de l’institution. L’audience solennelle de leur installation et la prestation de serment a été présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, président du Conseil Supérieur de la Magistrature, entouré par les autres membres de la cour dont le président Nouhoum Tapily. C’était en présence du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga et de...
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont...
(L'Essor 20/10/17)
Les élèves ont repris le chemin des classes dans la capitale de l’Adrar de Iforas et d’autres localités de la Région de Kidal depuis le 12 octobre dernier. A l’occasion du lancement de l’année scolaire, la 8è Région administrative a connu une effervescence particulière avec la présence du ministre de l’Education nationale, Mohamed Ag Erlaf, accompagné du gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ichrach, installé depuis le 15 septembre dernier dans sa circonscription administrative. La cérémonie a réuni, outre les responsables...
(RFI 20/10/17)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé, dans un communiqué publié mercredi, la suspension d'une partie de ses activités dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Une suspension qui affectera des activités telles que la distribution de nourriture, de matériel et qui risque de retarder plusieurs projets en matière d'accès à l'eau et d'assainissement. En cause : des conditions de sécurité de plus en plus incertaines. Le CICR continuera tout de même à assurer ses...
(RFI 20/10/17)
Au Mali, la principale coalition terroriste active dans la zone a revendiqué de nouveaux attentats et l'enlèvement d'un militaire malien jeudi soir 19 octobre. Un nouveau kidnapping, une journée seulement après la diffusion d'une vidéo sur laquelle 11 soldats maliens apparaissent. Certains sont retenus en otage depuis juillet 2016. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans multiplie les opérations de propagande. Jeudi soir, ce sont des photos d'attaques contre l'armée malienne qui ont été diffusées, et une revendication,...
(Huffingtonpost 19/10/17)
Dans un appel lancé au président malien en personne pour qu’il intervienne auprès des autorités algériennes, le président du Conseil de la diaspora malienne Cherif Mohamed Haidara a affirmé que des citoyens “maliens sont dans des conteneurs à Tamanrasset à 50 degrés à l’ombre et on leur refuse même l’accès de leur consul”. Haidara qui était interviewé dans l’émission Afrik Soir de la chaine Africable a expliqué que “depuis deux semaines, le gouvernement algérien a décidé de rapatrier massivement tous les Africains qui se trouvent en Algérie” et que le traitement qu’infligent...
(Jeune Afrique 19/10/17)
«En tant que croyant, je m’en remettrai à Allah. Je ne suis que l’humble instrument de sa volonté », déclarait en mai le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) en parlant de son éventuelle candidature à la présidentielle de 2018. Quelques semaines auparavant, le 8 avril, conscient de l’érosion de sa popularité alors que, dans le centre de Bamako, se succédaient les manifestations – contre son « immobilisme », contre l’insécurité, contre la « mal-gouvernance » et la « corruption »,...
(L'Essor 19/10/17)
Face aux multiples exactions et autres violations des droits de l’Homme commises sur les populations lors de la crise qu’il a traversée, le Mali a sollicité l’assistance de la Cour pénale internationale (CPI). C’est dans ce cadre que la procureure de cette instance vient d’effectuer une visite de 48h dans notre pays. Fatou Bensouda a été reçue en audience hier par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. A sa sortie d’audience, elle a déclaré que les échanges avec...
(AFP 19/10/17)
La Cour pénale internationale (CPI) "poursuit ses enquêtes" au Mali, après avoir condamné le principal responsable de la destruction des mausolées de la cité historique de Tombouctou, a indiqué mercredi à Bamako sa procureure, Fatou Bensouda. "Tombouctou a été au centre de nos enquêtes parce qu'il était important de mettre en lumière un tel crime", a déclaré Mme Bensouda lors d'une conférence de presse dans la capitale malienne. "Nos enquêtes continuent (...) visant d'autres crimes, les viols et les crimes...
(RFI 19/10/17)
La procureure de la Cour pénale internationale était à Bamako pour une visite de deux jours, mardi 17 et mercredi 18 octobre. Si Fatou Bensouda s'est montrée peu prolixe sur les affaires en cours, le ministre de la Justice malien en a dit un peu plus. Il ne faut pas compter sur Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale, pour détailler les dossiers qui, on le suppose, débordent de son bureau. L'Assemblée a donc dû se contenter de...
(BBC 19/10/17)
Au Mali, le commandant de la brigade de gendarmerie de Guiré, dans le sud du pays, a été enlevé mercredi par de présumés terroristes, selon l'armée. Le gendarme a été kidnappé alors qu'il se trouvait sur l'axe Nara-Mourdia Armée malienne On signale aussi la mort de son chauffeur lors du rapt, même si l'armée ne confirme pas cette information. Guiré est une localité située dans le cercle de Nara, dans le sud du Mali.
(Jeune Afrique 19/10/17)
Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans d'Iyad Ag Ghali a diffusé début octobre une vidéo de onze militaires maliens enlevés dans différentes attaques entre juillet 2016 et mars 2017. Ils y demandent au président IBK de tout faire pour obtenir leur libération. Leur sort était jusqu’à présent incertain. Et à Bamako, leurs supérieurs hiérarchiques, tout comme le gouvernement, se montraient peu bavards à leur sujet. Pour la première fois pour certains et la seconde pour d’autres, onze...

Pages

(AFP 21/10/17)
L'état d'urgence au Mali, en vigueur quasiment sans interruption depuis l'attentat jihadiste contre un grand hôtel de Bamako en novembre 2015, a été prorogé d'un an à compter du 31 octobre, a annoncé samedi le gouvernement dans un communiqué. Cette décision, adoptée vendredi soir en conseil des ministres, intervient au moment où une délégation des ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU effectuent une visite au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso. Cette visite est axée sur la constitution d'une force antijihadiste du G5 Sahel, formé de ces trois pays, du Niger et du Tchad.
(RFI 20/10/17)
Au Mali, la principale coalition terroriste active dans la zone a revendiqué de nouveaux attentats et l'enlèvement d'un militaire malien jeudi soir 19 octobre. Un nouveau kidnapping, une journée seulement après la diffusion d'une vidéo sur laquelle 11 soldats maliens apparaissent. Certains sont retenus en otage depuis juillet 2016. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans multiplie les opérations de propagande. Jeudi soir, ce sont des photos d'attaques contre l'armée malienne qui ont été diffusées, et une revendication, celle de l'enlèvement d'un commandant de gendarmerie dans la zone de Nara, près de la frontière mauritanienne. Une revendication qui s'ajoute aux premières preuves de vie des onze militaires maliens diffusée mercredi. Le gouvernement garde le silence sur ce sujet...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Apres les multiples allégations de violations des droits de l’homme par l’armée malienne et les groupes armées du nord du pays, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, a fait une visite de deux jours au Mali. Durant son séjour, qui a duré du 17 au 19 octobre, elle a rencontré les plus hautes autorités du pays, notamment le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, et tous les chefs militaires basés dans la capitale pour faire le point des exactions contre...
(L'Essor 20/10/17)
22 membres récemment nommés au niveau de la Cour suprême, dont 19 nouveaux et trois anciens ont été renvoyés à leurs fonctions hier au siège de l’institution. L’audience solennelle de leur installation et la prestation de serment a été présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, président du Conseil Supérieur de la Magistrature, entouré par les autres membres de la cour dont le président Nouhoum Tapily. C’était en présence du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga et de...
(L'Essor 20/10/17)
Les élèves ont repris le chemin des classes dans la capitale de l’Adrar de Iforas et d’autres localités de la Région de Kidal depuis le 12 octobre dernier. A l’occasion du lancement de l’année scolaire, la 8è Région administrative a connu une effervescence particulière avec la présence du ministre de l’Education nationale, Mohamed Ag Erlaf, accompagné du gouverneur de Kidal, Sidi Mohamed Ichrach, installé depuis le 15 septembre dernier dans sa circonscription administrative. La cérémonie a réuni, outre les responsables...
(RFI 20/10/17)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé, dans un communiqué publié mercredi, la suspension d'une partie de ses activités dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Une suspension qui affectera des activités telles que la distribution de nourriture, de matériel et qui risque de retarder plusieurs projets en matière d'accès à l'eau et d'assainissement. En cause : des conditions de sécurité de plus en plus incertaines. Le CICR continuera tout de même à assurer ses...
(RFI 20/10/17)
Au Mali, la principale coalition terroriste active dans la zone a revendiqué de nouveaux attentats et l'enlèvement d'un militaire malien jeudi soir 19 octobre. Un nouveau kidnapping, une journée seulement après la diffusion d'une vidéo sur laquelle 11 soldats maliens apparaissent. Certains sont retenus en otage depuis juillet 2016. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans multiplie les opérations de propagande. Jeudi soir, ce sont des photos d'attaques contre l'armée malienne qui ont été diffusées, et une revendication,...
(Huffingtonpost 19/10/17)
Dans un appel lancé au président malien en personne pour qu’il intervienne auprès des autorités algériennes, le président du Conseil de la diaspora malienne Cherif Mohamed Haidara a affirmé que des citoyens “maliens sont dans des conteneurs à Tamanrasset à 50 degrés à l’ombre et on leur refuse même l’accès de leur consul”. Haidara qui était interviewé dans l’émission Afrik Soir de la chaine Africable a expliqué que “depuis deux semaines, le gouvernement algérien a décidé de rapatrier massivement tous les Africains qui se trouvent en Algérie” et que le traitement qu’infligent...
(L'Essor 19/10/17)
Face aux multiples exactions et autres violations des droits de l’Homme commises sur les populations lors de la crise qu’il a traversée, le Mali a sollicité l’assistance de la Cour pénale internationale (CPI). C’est dans ce cadre que la procureure de cette instance vient d’effectuer une visite de 48h dans notre pays. Fatou Bensouda a été reçue en audience hier par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. A sa sortie d’audience, elle a déclaré que les échanges avec...
(AFP 19/10/17)
La Cour pénale internationale (CPI) "poursuit ses enquêtes" au Mali, après avoir condamné le principal responsable de la destruction des mausolées de la cité historique de Tombouctou, a indiqué mercredi à Bamako sa procureure, Fatou Bensouda. "Tombouctou a été au centre de nos enquêtes parce qu'il était important de mettre en lumière un tel crime", a déclaré Mme Bensouda lors d'une conférence de presse dans la capitale malienne. "Nos enquêtes continuent (...) visant d'autres crimes, les viols et les crimes...
(RFI 19/10/17)
La procureure de la Cour pénale internationale était à Bamako pour une visite de deux jours, mardi 17 et mercredi 18 octobre. Si Fatou Bensouda s'est montrée peu prolixe sur les affaires en cours, le ministre de la Justice malien en a dit un peu plus. Il ne faut pas compter sur Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale, pour détailler les dossiers qui, on le suppose, débordent de son bureau. L'Assemblée a donc dû se contenter de...
(BBC 19/10/17)
Au Mali, le commandant de la brigade de gendarmerie de Guiré, dans le sud du pays, a été enlevé mercredi par de présumés terroristes, selon l'armée. Le gendarme a été kidnappé alors qu'il se trouvait sur l'axe Nara-Mourdia Armée malienne On signale aussi la mort de son chauffeur lors du rapt, même si l'armée ne confirme pas cette information. Guiré est une localité située dans le cercle de Nara, dans le sud du Mali.
(Jeune Afrique 19/10/17)
Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans d'Iyad Ag Ghali a diffusé début octobre une vidéo de onze militaires maliens enlevés dans différentes attaques entre juillet 2016 et mars 2017. Ils y demandent au président IBK de tout faire pour obtenir leur libération. Leur sort était jusqu’à présent incertain. Et à Bamako, leurs supérieurs hiérarchiques, tout comme le gouvernement, se montraient peu bavards à leur sujet. Pour la première fois pour certains et la seconde pour d’autres, onze...
(22 Septembre 19/10/17)
Après la présentation et la remise solennelle de son rapport annuel 2015 au Président de la République le 12 octobre dernier, le Vérificateur Général, Monsieur Amadou Ousmane TOURE poursuit son exercice de communication dudit rapport à l’opinion publique. Il a consacré, hier mercredi à son siège, une journée d’échanges fructueux avec la presse dans le cadre de la traditionnelle cérémonie de présentation de son rapport annuel aux média. Cette rencontre avec les professionnels des médias s’est déroulée en deux séquences...
(La Tribune 18/10/17)
En août dernier, la découverte réfutée de deux fosses communes au centre du Mali avait donné lieu à un vif échange entre Human Rights Watch et Kassoum Tapo, le ministre des droits de l’Homme. Pendant que l’ONG américaine dénonçait l’existence de charniers, le ministre qui s’était rendu en visite expresse avait rejeté l’existence des fosses communes. La visite de Fatou Bensouda, Procureure de la CPI pourrait avoir comme conséquence l’ouverture d’une enquête qui trancherait définitivement la question.
(Le Sphinx 18/10/17)
Nous l’avons toujours dit ! Concernant le marché relatif à la confection des cartes d’identité nationale biométriques sécurisées Cédéao, le gouvernement fait preuve de tout, sauf de bonne foi. En effet, en constatant que l’obstacle du prix qu’il avait expressément posé a été franchi par l’adjudicataire provisoire sur lequel s’est abattu un acharnement pour lui extorquer son marché, le même gouvernement, par la signature de son chef, le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, essaie d’annuler purement et simplement ce marché...
(L'Essor 18/10/17)
Au deuxième jour de sa visite à Kayes, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, s’est rendu hier matin à l’abattoir moderne de la ville, installé à la Zone industrielle. Il était accompagné du ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Ly Taher Dravé. Fonctionnel depuis juin 2015, cet abattoir appartient au groupe Laham Industrie qui a investi un peu plus de 3 milliards de Fcfa. Sa capacité de production actuelle est de 250 à 300 bovins par...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays...
(L'Essor 18/10/17)
Les responsables d’EDM-sa ont organisé hier une conférence de presse au siège de la société. Selon les responsables d’EDM-sa, la solution durable passe par des investissements dans la construction de nouvelles centrales et le renforcement du réseau électricité. La société Energie du Mali (EDM sa) est, depuis quelques temps, très critiquée à cause des délestages intempestifs. Face à cette situation, ses responsables ont organisé hier, une conférence de presse au siège de la société. L’objectif était d’informer les populations sur...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans...

Pages

(Agence Ecofin 21/10/17)
Les employés de la Poste malienne ont exprimé leur inquiétude quant à l’opération de restructuration de l’entreprise publique telle qu’elle est actuellement menée par la direction générale. Lors de la conférence de presse organisée le 19 octobre 2017, Ibrahim Sarr, le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de la poste et des télécommunications, a expliqué que « le débat sur la restructuration de la poste est faussé dès le départ car mal piloté par le directeur général qui a érigé en règle l’ostracisme et l’omerta dans la conduite des discussions, en n’y associant pas le personnel ». Selon lui, les travailleurs de la Poste n’accepteront pas de payer les conséquences des mesures prises sans...
(Agence Ecofin 21/10/17)
D’après les dernières prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA), la récolte globale de coton du Mali, du Burkina Faso, du Tchad et du Sénégal devrait s’établir à 2,95 millions de tonnes durant la saison 2017/2018. Ce volume marque une légère progression de 2,75% par rapport à la saison précédente et s’explique non seulement par les bons prix d’achat minimum qui devraient encourager les producteurs de la fibre, mais aussi par les conditions météorologiques favorables. Cette performance sera principalement portée par le Mali et le Burkina-Faso qui fourniront 94% de la production totale. D’après l’USDA, pendant que le Burkina-Faso enregistrera un stock en hausse de 9,2% à 1,42 millions de tonnes affirmant ainsi son leadership, le Mali verra son volume...
(Agence Ecofin 21/10/17)
La compagnie minière Cora Gold, à travers sa filiale Cora Gold Mali a conclu un contrat avec Target Drilling, pour la fourniture de services de forage sur son projet phare aurifère Sanankoro dans le Sud du Mali. La convention implique la mise en œuvre d’un programme de forage devant débuter fin novembre 2017 et se terminer au deuxième trimestre 2018. La campagne comprendra 15 000 m de forage carotté et à circulation inverse et 1 000 m de forage au...
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont...
(Jeune Afrique 19/10/17)
Président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly a l’esprit d’initiative et le goût de l’innovation chevillés au corps. À 61 ans, le PDG fondateur du groupe Kledu est célèbre pour son parcours de self-made-man, son ultralibéralisme, son franc-parler et sa constance, jusque dans le look chic et décontracté dont il ne se départ presque jamais : casquette de base-ball, veste sur chemise ou polo, sans cravate. Né au Sénégal, Mamadou Sinsy Coulibaly a...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le...
(La Tribune 18/10/17)
Le Mali semble déterminé à tourner la page de la guerre civile et effacer son image de pays instable pour mener à bien la reconstruction. Un objectif qui nécessitera d'importants fonds et le soutien des investisseurs étrangers. Pour y arriver, Bamako compte sur Konimba Sidibé, ministre de la Promotion de l'investissement et du secteur privé, qui compte dynamiser la croissance via les partenariats public-privé, et qui réponds aux question de La Tribune Afrique en marge du rendez-vous du "donner et...
(Jeune Afrique 18/10/17)
C'est la conclusion du rapport remis à Ibrahim Boubacar Keïta par Amadou Ousmane Toure, Vérificateur général du Mali. En cause : des fraudes, des irrégularités et des problèmes de gestion au sein des administrations publiques maliennes qui ont coûté à l'État la bagatelle de 70,13 milliards de Francs CFA, soit 110 millions d'euros. Le dernier rapport du Bureau du Vérificateur général du Mali, qui porte sur l’année 2015, pointe des manquements ayant entraîné « des déperditions financières qui se chiffrent...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Invité du journaliste Alain Foka sur le plateau de l’émission « Media d’Afrique », le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné a tenté de donner la réplique aux critiques toujours plus nombreuses sur la question du Franc CFA. Expliquant le bien-fondé actuel de cette monnaie pour le niveau des économies des pays l’utilisant, Tiémoko Meyliet Koné s’est appesanti sur le grief formulé par les pourfendeurs du FCFA en ce qui concerne...
(RFI 13/10/17)
Le Premier ministre malien a présenté le 11 octobre 2017 au siège de l’OCDE, l’Organisation de Coopération pour le Développement économique, un plan des perspectives de développement des régions du nord du pays. Le déplacement d’Abdoulaye Idrissa Maïga à Paris était destiné à convaincre l’OCDE d’aider le Mali à trouver les financements de ce plan. Elaboré depuis fin 2015 et validée en juillet 2017, la stratégie spécifique de développement des régions du nord du Mali, est encore peu financée, comme...
(RFI 13/10/17)
De nouvelles interpellations ont eu lieu, ce jeudi, à Bamako, de travailleurs et responsables du Pari mutuel urbain (PMU) au Mali. Ces interpellations s'ajoutent à celles opérées la semaine dernière dans le cadre d’une enquête sur un vaste réseau de faux parieurs qui empochent illégalement des gains. Des irrégularités auraient permis à certains de remporter des dizaines voire des centaines de millions de francs CFA. De faux tickets proclamés gagnants, mais comment cela est-il possible ? De source proche de...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(RFI 12/10/17)
Le Premier ministre malien était mercredi 11 octobre au siège de l’Organisation de coopération pour le développement économique (OCDE). Abdoulaye Idrissa Maïga était à Paris pour présenter un plan des perspectives de développement des régions du Nord, Gao, Kidal et Tombouctou notamment, et trouver des financements de ce plan. Plus de deux ans après sa signature, l’accord d’Alger entre le gouvernement malien et les mouvements armés des régions du Nord n’est pas encore entièrement appliqué. Le désarmement et la réinsertion...
(Xinhua 12/10/17)
L'économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Afrique, Albert Zeufack, a invité mercredi les pays africains à freiner leurs niveaux d'endettement pour pouvoir assurer le service de la dette. Albert Zeufack s'exprimait en vidéo conférence face aux journalistes de six pays d'Afrique francophone, lors de la publication de la dernière édition d'Africa's Pulse, un rapport semestriel de son institution qui analyse l'état des économies africaines. Depuis 2014, a indiqué l'économiste, de nombreux pays africains ont multiplié leurs dettes par...
(Le Sphinx 09/10/17)
Avec de nombreux voyages coûtant en moyenne 300 millions de FCFA par mois au contribuable malien, soit près de 3,6 milliards de nos francs par an, IBK grève sérieusement le budget d’Etat et c’est ce que le Fonds monétaire international a constaté pour se demander finalement si cela vaut la peine de soutenir financièrement un pays dont le président de la République dépense beaucoup pour des voyages dont les membres de sa famille constituent le gros lot de la délégation...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Modibo Arouna Touré, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, a présenté au gouvernement de la République du Mali une note conceptuelle sur l’octroi de la 4ème licence de télécommunications du pays. C’était le 5 octobre 2017, au cours du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Cette note conceptuelle renferme les grandes lignes de l’opération d’octroi de la 4ème licence mobile du pays. Elle présente, entre autres, le contexte dans lequel cette...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Modibo Arouna Touré (photo), le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, a présenté au gouvernement de la République du Mali une note conceptuelle sur l’octroi de la 4ème licence de télécommunications du pays. C’était le 5 octobre 2017, au cours du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Cette note conceptuelle renferme les grandes lignes de l’opération d’octroi de la 4ème licence mobile du pays. Elle présente, entre autres, le contexte dans lequel...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Selon les résultats de l’étude de préfaisabilité (PFS) publié par Birimian cette semaine, la construction de son projet de lithium de Goulamina au Mali devrait commencer mi-2019. Elle durera 18 mois et la mine devrait entrer en production, début 2021. En outre, le projet aurait une durée de vie de 9 à 14 ans, et une capacité de traitement de minerai de 14 millions de tonnes (à une teneur de 1,39% d’oxyde de lithium), à 20,6 millions de tonnes (à...
(Le Republicain (ml) 05/10/17)
Entre le gouvernement et les fournisseurs de l’Etat, le torchon brûle autour d’une dette intérieure s’élevant à 36 milliards de FCFA. Pour éteindre le feu qui couve à l’horizon, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga a reçu ce mercredi 4 octobre 2017, les membres de l’Association des fournisseurs et opérateurs du Mali. A l’ordre du jour de leur rencontre, le paiement de la dette intérieure due par l’Etat. Une commission a été mise en place pour dénouer cette crise qui...

Pages

(L'Essor 17/10/17)
«Il n’y a pas eu d’assemblée élective. S’il y avait eu la mise en place d’un bureau, la FIFA allait le reconnaitre les 24 heures qui sont suivi. Les irrégularités seront analysées et la FIFA prendra une décision». Le candidat Salaha Baby a rompu le silence, avec la conférence de presse qu’il a animée, samedi, dans un hôtel de la place. Un seul sujet a été abordé au cours de cette rencontre : l’assemblée générale ordinaire de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) qui s’est déroulée le 8 octobre au Gouvernorat du District de Bamako. D’entrée de jeu, le conférencier dira que «la tenue de l’assemblée est entassée d’irrégularités à tous les niveaux qui empêchent...
(Le Republicain (ml) 12/10/17)
Selon des sources proches du dossier, le ministre des sports, Housseyni Amion Guindo serait sur le point de démissionner du gouvernement pour des causes liées aux péripéties électorales au niveau de la Fédération malienne de football (Femafoot). Il devrait rencontrer le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) au moment où nous mettions sous presse. Cette rencontre pourrait être déterminante sur la décision du ministre. D’abord, le ministre estime avoir été dessaisit officiellement du dossier électoral de la Femafoot, sur décision du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, au profit du ministre du commerce, Abdel Kader Konaté, président du comité de suivi et de mise en application du protocole signé au mois de mai dernier, entre le collectif des clubs...
(AFP 10/10/17)
Mamoutou Touré Bavieux a été élu président de la Fédération malienne de football (Fémafoot) pour un mandat de 4 ans, lundi soir à Bamako Mamoutou Touré Bavieux, 60 ans, a obtenu 39 voix des 57 délégués dont 18 se sont abstenus. Il succède au général Aboubacar Baba Diarra qui n'a pas brigué un second mandat. L'autre candidat Salaha Baby a renoncé finalement à se présenter. str/jlf/chc © Agence France-Presse
(Jeune Afrique 09/10/17)
L’élection prévue le 8 octobre à la Fédération malienne de Football (Femafoot) n’a pas eu lieu, à cause des tensions entre les deux candidats. Un nouveau comité de normalisation va être mis en place dans les prochains jours. Cela fait quatre ans que la crise dure. Et ce n’est pas fini. Comme nous le pressentions, l’élection prévue dimanche 8 octobre pour désigner le nouveau président de la Femafoot n’a pas pu se tenir. Et elle n’aura pas lieu prochainement. À...
(L'Essor 09/10/17)
Hier, on a entendu toute sorte d’insultes dans la salle de conférence du Gouvernorat où se sont déroulés les travaux de l’Assemblée générale élective de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). Les hostilités ont commencé avant même le début de la cérémonie d’ouverture, quand l’un des deux candidats, Salaha Baby a été empêché, pendant quelques minutes, d’accéder à la salle par les forces de l’ordre. Des incidents éclatèrent avec les supporters et les forces furent usage de gaz lacrymogènes pour...
(AFP 07/10/17)
Une Côte d'Ivoire mal inspirée a obtenu le nul 0 à 0, vendredi à Bamako contre le Mali, préservant ainsi ses chances de qualification pour le Mondial-2018, mais laissant au Maroc la possibilité de la dépasser en tête du groupe C de la zone Afrique samedi. Avec huit points en cinq rencontres, les Ivoiriens sont sous la menace des Marocains (6 pts), qui accueillent à Rabat le Gabon pour s'adjuger la seule place qualificative pour la Russie avant la dernière...
(AFP 05/10/17)
La défaite surprise à domicile le 5 septembre contre le Gabon (2-1) a ravivé l'inquiétude en Côte d'Ivoire: les Eléphants n'ont plus qu'un point d'avance en tête de leur groupe des qualifications pour le Mondial-2018 et la presse s'impatiente avant le déplacement au Mali vendredi (21h00). Dans les rangs de l'équipe, le mot d'ordre est détermination. "On n'a pas le droit de douter. On a une mission à accomplir et on doit la réussir", lance ainsi le défenseur Lamine Koné...
(L'Essor 05/10/17)
Comme annoncé dans notre édition d’hier, l’attaquant du TP Mazembé, Adama Traoré a rejoint le groupe, mardi, dans l’après midi. Quelques heures seulement après son arrivée à Kabala, il a participé à la séance d’entraînement, en compagnie de l’ensemble des joueurs sélectionnés par le technicien, Mohamed Magassouba. Depuis mardi donc, l’entraîneur intérimaire des Aigles dispose de tous ses joueurs et le travail a bien commencé. A l’internat depuis lundi, les joueurs se sentent à l’aise. Il y a une bonne...
(Journal du Mali 29/09/17)
Ils étaient 11 à déposer leurs candidatures, ils ne sont plus que deux. Ceux qui au départ étaient déjà considérés comme les favoris pour briguer la présidence de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). Mamoutou Touré dit « Bavieux » et Salaha Baby partagent des similitudes. Tous deux ont été membres du Comité exécutif de Boubacar Baba Diarra et tous deux sont dirigeants de clubs. Mais cela s’arrête là. Car, au-delà, ils représentent également les camps opposés dans la crise...
(Jeune Afrique 22/09/17)
L’élection du nouveau président de la Fédération Malienne de Football (FMF), prévue pour le 8 octobre prochain, pourrait être décalée. L’échéance approche. Le 8 octobre prochain, un nouveau président doit en théorie s’installer dans le fauteuil longtemps occupé par Boubacar Diarra. En théorie seulement, car la crise qui secoue le football malien depuis quatre ans est loin d’être terminée. Aliou Sangaré, le président du Mont Rouge de Sikasso s’apprête à porter plainte auprès de la Fifa, après que sa liste...
(Africa Top sports 15/09/17)
Pas de vainqueur jeudi lors de l’ouverture de la phase de groupes de la Coupe des nations, UFOA 2017. Le Mali et le Nigéria qui s’affrontaient à Cape Coast se sont séparés sur un score nul et vierge (0-0). L’autre match du groupe oppose le Ghana à la Guinée. Dans une rencontre très fermée, aucune des deux formations n’est arrivée à trouver la faille. Le Nigéria, malgré des occasions de Moses Peter, est tombé sur une belle défense malienne tandis...
(Jeune Afrique 09/09/17)
En poste depuis le 1er avril 2015, Alain Giresse a démissionné de son poste de sélectionneur du Mali au surlendemain du match nul face au Maroc (0-0) en qualifications pour la Coupe du monde 2018, mettant les Aigles hors-course. Explications. Jeune Afrique : Votre contrat avec le Mali devait s’achever en novembre prochain. Pourquoi ne pas être allé au bout de votre mission, alors qu’il ne reste que deux matches à disputer face au Maroc et au Gabon en qualifications...
(AFP 07/09/17)
Le Français Alain Giresse, visiblement inquiet pour sa "propre sécurité" après l'élimination virtuelle du Mali des qualifications du Mondial-2018, a démissionné de son poste de sélectionneur, a annoncé jeudi sa fédération (Femafoot). "Effectivement, Giresse nous a présenté sa démission mercredi, a expliqué Boubacar Baba Diarra, le président de la Femafoot. Il dit ne plus pouvoir psychologiquement diriger l'équipe. De plus, il dit agir ainsi pour sa propre sécurité." "Cela devenait trop difficile", a expliqué à l'AFP l'ancien milieu de l'équipe...
(Afrik.com 07/09/17)
Acculé depuis des mois, Alain Giresse a démissionné mercredi de son poste de sélectionneur du Mali. Après l’élimination au premier tour de la CAN 2017, le technicien français n’a pas survécu au 0-6 concédé face au Maroc qui ruine les chances de qualification des Aigles au Mondial 2018. Alain Giresse n’est plus le sélectionneur du Mali ! Pris en grippe par les supporters depuis des mois, le Français a présenté sa démission mercredi. "C’était devenu compliqué pour moi. Il y...
(RFI 06/09/17)
Les équipes du Mali et du Maroc ont fait match nul 0-0 dans le groupe C des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, ce 5 septembre 2017 à Bamako. Les Maliens n’ont presque plus le moindre espoir de se qualifier pour le Mondial en Russie. Les Marocains, eux, restent deuxièmes derrière les Ivoiriens. Le Mali ne disputera sans doute pas sa première Coupe du monde et c’est loin d’être une surprise. Quatre jours après avoir été humiliés 6-0 par...
(RFI 02/09/17)
Le Maroc a décroché sa première victoire dans les éliminatoires du Mondial 2018 en surclassant le Mali à Fès (6-0). Les Lions de l’Atlas prennent la tête du groupe C en attendant le résultat de la rencontre samedi entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. La victoire éclatante du Maroc face au Mali (6-0) porte un visage. Celui de Hakim Ziyech auteur d’un doublé vendredi. Le joueur de l’Ajax d’Amsterdam a fêté son retour en sélection de la plus belle...
(RFI 26/08/17)
Nigeria-Mali et Mozambique-Sénégal seront les affiches des demi-finales du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 26 août à Bamako. Les Maliennes ont écrasé les Egyptiennes 90-50 en quarts de finale, tandis que les Sénégalaises ont écarté les Camerounaises 71-58. Les Ivoiriennes, elles, n’ont pas fait le poids face aux Nigérianes (43-98). Les Angolaises ne disputeront pas les demi-finales du Championnat d’Afrique des nations de basket-ball une dixième fois en 23 éditions, ce 27 août 2017 à...
(RFI 24/08/17)
L’équipe du Mali, hôtesse du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Afrobasket 2017, le 22 août à Bamako. Dans le groupe A, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la Tunisie vont se disputer les deux dernières places pour le prochain tour, ce 23 août. On connaît désormais six des huit équipes qui disputeront les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), organisé au...
(APA 24/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le Mali s’est largement imposée mercredi soir face au Cameroun, 69 à 35, lors de la cinquième et dernière journée de la phase de poule de l’afro basket dames Bamako 2017. Les Aigles du Mali, comme leur habitude dans cette habitude dans cette compétition, ont pris l’avantage dès l’entame du match. A la mi-temps le score était de 38 à 21 en faveur du Mali. L’écart n’a cessé de s’aggraver au fur et à mesure. Le score...
(APA 24/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le tableau des quarts de finale de l’Afrobasket dames senior Bamako 2017 est connu, alors que la compétition observe une pause ce jeudi avant les matchs de vendredi qui promettent de chaudes empoignades au Palais des sports Salamatou Maiga de Bamako. [Img : Afro basket dames senior : le tableau des quarts de finale de vendredi connu] C’est le dernier quart de finale Cameroun-Sénégal qui focalisera tous les regards. En effet, il s’agit de remake de la...

Pages

(Jeune Afrique 18/10/17)
Le dramaturge Alioune Ifra Ndiaye rouvre le BlonBa, fermé depuis 2012. Nouveau quartier, nouveaux espaces : cette version « remastérisée » du complexe culturel promet de faire bouger Bamako. Il a été menacé de mort par des ultra-religieux mais a résisté aux intimidations et aux tentatives d’incendie. Pourtant, en 2012, à la suite de la crise politico-sécuritaire et de quelques soucis avec le fisc, Alioune Ifra Ndiaye a été contraint de fermer la salle qu’il avait inaugurée en 2007 dans le quartier Faladié. Si la compagnie BlonBa n’a jamais cessé de jouer depuis, l’un des phares de la vie culturelle à Bamako s’était éteint. « J’ai pensé jeter l’éponge définitivement et m’installer au Canada », confie-t‑il...
(Les Inrockuptibles 18/10/17)
Avec son exposition Mali Twist, la Fondation Cartier propose une rétrospective de l’œuvre majeure du photographe malien, Malick Sidibé, surnommé “l’œil de Bamako“. Témoin avisé et affûté d’une jeunesse africaine en mutation, partagée entre la tradition et l’émergence d’une mode, d’une musique et d’un style de vie inspirés du monde occidental moderne, le Malien Malick Sidibé (1936-2016) fut, après son aîné Seydou Keïta, la figure fondatrice de la photographie africaine contemporaine. Ses images en noir et blanc de soirées heureuses, de surprises-parties, de noces, de fêtes où l’on danse et où l’on exhibe ses vêtements, de bars, de clubs de jeunes où l’on écoute de la pop music, du rock’n’roll, de la soul music, de sorties sur les bords du...
(AFP 16/10/17)
L'écrivain malien Yambo Ouologuem, premier Africain lauréat du prix littéraire français Renaudot, est décédé dimanche à Sévaré, dans le centre du Mali, à l'âge de 77 ans, a appris l'AFP lundi auprès de sa famille. "Yambo Ouologuem est mort dans un hôpital de Sévaré" dans la région de Mopti. "Il était souffrant depuis un moment", a indiqué à l'AFP Issa Ouologuem, un membre de la famille de l'écrivain. Il sera inhumé mardi, a ajouté la même source. Yambo Ouologuem est le premier lauréat africain du Renaudot, l'un des plus prestigieux prix littéraires français...
(RFI 16/10/17)
Auteur du très polémique «Le Devoir de violence», le Malien Yambo Ouologuem a connu une destinée littéraire fulgurante, marquée du sceau de l’incompréhension. Avant d’aller se réfugier dans le pays dogon dont il était originaire, il avait aussi écrit un roman érotique, des essais pamphlétaires, et avait renouvelé la littérature africaine en l’arrachant à son mythe fondateur de la négritude. L’écrivain malien Yambo Ouologuem, premier romancier africain à obtenir le prix Renaudot, s’est éteint dans la nuit du 14 au...
(APA 16/10/17)
L’écrivain malien Yambo Ouologuem, premier africain lauréat du prix Renaudot en 1968, s’est éteint ce dimanche à Sévaré dans le centre du Mali, a appris APA de source officielle. Né en 1940 à Biadiangara au Soudan français actuel Mali, Yambo Ouologuem a obtenu un doctorat de sociologie à l’école normale supérieure en France. Son talent d’écrivain a été reconnu avec son premier livre iconoclaste ‘’Devoir de violence’’ publié en 1968. Cet ouvrage lui a permis d’être lauréat du prix Renaudot...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Il y a quelques jours, le bureau sous-régional ouest africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA) a créé, en collaboration avec la Cedeao et l’Uemoa, un Réseau de journalistes spécialisés sur les questions de développement économique, social et environnemental. Présenté à l’occasion d’une rencontre tenue à Dakar, du 28 au 29 septembre 2017, ce réseau a pour objectif de favoriser la collaboration entre les médias de la sous-région pour informer efficacement les populations des Etats membres...
(Jeune Afrique 27/09/17)
Le neuvième album studio du duo malien est intitulé La Confusion. On pouvait difficilement trouver mieux pour définir ce projet qui marie le meilleur et le pire, et mélange toutes les sonorités bankable du moment en Occident dans un grand saladier… Pour aboutir à un résultat roboratif, parfois touchant mais souvent schizophrène. Le meilleur, ce sont des titres afro-funk et disco, comme « Bofou Safou » (terme bambara désignant de jeunes garçons préférant danser que travailler). Le single, mêlant vieux...
(APA 25/09/17)
Les quotidiens maliens de ce lundi titrent tous sur les festivités du 57ème anniversaire de l’accession du pays à l’indépendance qui ont eu lieu vendredi dernier. Le quotidien public l’Essor, faisant sa manchette sur le discours du président Ibrahim Boubacar Keita à l’occasion de cette fête, affiche cette phrase : ‘’Nous devons être fiers de la renaissance de notre pays.’’ Info-Matin et l’Indépendant, eux, s’intéressent au renforcement des capacités de l’armée malienne annoncé par le chef de l’Etat dans la...
(RFI 06/09/17)
Le film nous emmène à Bamako, au Mali. À 77 ans, le cinéaste malien Souleymane Cissé dénonce dans son nouveau film Oka (« Notre maison ») l'injustice sociale et la corruption qui minent son pays. C’est l’histoire d’une querelle familiale qui tourne mal. Au programme : jalousie, envie et corruption à Bamako. Le film raconte l’histoire des quatre sœurs de Souleymane Cissé, expulsées de chez elles. Au cœur du conflit, leur maison de Bozola, située dans un quartier très recherché...
(Le Republicain (ml) 30/08/17)
L’hôtel Radisson Blue a abrité le mardi 29 août 2017, l’atelier de dissémination de l’étude : « cartographie économique de la presse écrite » réalisée par le Centre d’études et de renforcement des capacités d’analyse et de plaidoyer (CERCAP) avec le financement de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF). L'objectif général de l'étude est d'établir la cartographie de la presse écrite au Mali. La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par le représentant du ministre de...
(APA 21/08/17)
Le jeune artiste-chanteur malien, Sidiki Diabaté a communié samedi soir avec ses fans de la capitale économique ivoirienne au cours d'un concert qu'il a donné dans la cour du palais de la culture d'Abidjan. « Le prince de la kora» comme l'appellent ses admirateurs, a assuré un spectacle à la fois riche en couleurs et en sons. Monté sur scène aux alentours de 22h30 minutes, le jeune prodige malien a égayé le public avec plusieurs titres à succès de sa...
(AFP 17/08/17)
Les mausolées de saints musulmans de Tombouctou (nord du Mali), perçus par la population comme des protecteurs contre les dangers dans cette ville mythique, ont été en grande partie détruits par des jihadistes en 2012 et reconstruits grâce à l'Unesco. Jeudi, la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré que le jihadiste malien Ahmad al Faqi al Mahdi avait provoqué pour 2,7 millions d'euros de dégâts et ordonné le versement de dédommagements aux victimes.
(Jeune Afrique 08/08/17)
En juillet et en août, Jeune Afrique revient sur des œuvres majeures qui font toujours parler d’elles, inspirant le présent. Cette semaine, c'est au tour du « Devoir de violence » de Yambo Ouologuem. Nous sommes en 1968. Sous une couverture dépouillée, les éditions parisiennes du Seuil annoncent un roman : Le Devoir de violence. Il s’agit de l’histoire fictive de la dynastie des Saïfs, qui, pendant des siècles, bâtissent un empire largement fondé sur l’esclavagisme et ses corollaires, corruption et...
(Jeune Afrique 04/08/17)
En juillet et en août, Jeune Afrique revient sur des œuvres majeures qui font toujours parler d’elles, inspirant le présent. Cette semaine, c'est au tour de « Talking Timbuktu » d'Ali Farka Touré. On dit d’Ali Farka Touré qu’il était l’un des musiciens les plus emblématiques du blues malien. Quand le cinéaste Martin Scorsese le rencontre pour les besoins de son documentaire Du Mali au Mississippi (Feel Like Going Home, 2004), il définit la musique de l’agriculteur de Niafunké comme...
(Paris-Match 29/07/17)
Après le succès de sa tournée au États Unis en mai 2017, la Caravane Culturelle pour la Paix du Festival au Désert vient de clore sa tournée européenne Ce soir s’est terminé en beauté le festival du désert, initiative de Manny Ansar, figure incontournable du monde des arts et de la culture malien. La tournée européenne qui avait débuté le 18 juin au Respect Festival en République Tchèque a pris fin le 29 juillet au Sfinks Festival d’Anvers en Belgique...
(Le Monde 24/07/17)
Dans sa trilogie, qu’elle vient d’achever avec la publication des deux derniers volets, l’auteure aborde avec provocation et liberté l’excision, le remariage et la polygamie. Quand Fatoumata Keïta parle, les mots jaillissent et sa voix grimpe souvent dans les aigus. Interrogée, elle prend le temps de trouver les mots, en hochant la tête. « Fatoumata aime parler et elle sait parler », dit d’elle l’écrivain Ismaïla Samba Traoré, directeur de La Sahélienne. Cette maison d’édition vient de publier Quand les...
(AFP 22/07/17)
Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) doivent se prononcer en août dans un jugement historique sur le montant des dommages à verser pour la destruction des mausolées de Tombouctou par un jihadiste malien, a annoncé la cour vendredi. Ahmad Al Faqi Al Mahdi, Touareg d'une quarantaine d'années, avait été reconnu coupable en septembre 2016 de la destruction de mausolées à Tombouctou (nord du Mali) et condamné à neuf ans de détention. Il s'agissait du premier procès organisé à la CPI pour destruction de biens culturels.
(Jeune Afrique 05/07/17)
L’inoxydable diva malienne Oumou Sangaré prouve avec un nouvel album rafraîchissant, Mogoya, qu’elle règne toujours sur la musique africaine. Elle confirme aussi son habileté de femme d’affaires et de communicante. Sans son maquillage et ses bijoux, elle semble désarmée. Ce 21 juin, dans sa loge de l’Olympia, mythique salle de concert parisienne, longtemps avant de passer sur scène, Oumou Sangaré se jauge face à un miroir démesuré. Une souveraine qui n’aurait pas encore empoigné sa couronne et son sceptre. Seuls...
(Jeune Afrique 04/07/17)
Sortie le 7 juin, la vidéo d’un des meilleurs titres de l’album, « Kamelemba », a suscité la polémique sur Internet. La chanson met en garde les jeunes filles contre la fourberie des beaux parleurs et des coureurs de jupons. Mais le clip, pour beaucoup de fans, ne reflète ni le sens ni la dimension africaine du single. Il montre plutôt, pour une internaute, « des filles fortes et indépendantes ». Tourné dans le Johannesburg des buildings par le réalisateur...
(Agence Ecofin 27/06/17)
Medi1 Radio peut désormais émettre depuis le Burkina Faso. En effet, une convention générale portant autorisation d'émission en modulation de fréquence a été signée à Ouagadougou, entre le PDG de la Radio Méditerranée internationale (Medi1), Hassan Khiyar, et la présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso, Nathalie Somé. Par cette signature, le CSC autorise Medi1 à exploiter par voie hertzienne un service de radiodiffusion d’informations générales pour une durée de dix ans renouvelable. Avec cette convention,...

Pages

(Jeune Afrique 20/10/17)
Apres les multiples allégations de violations des droits de l’homme par l’armée malienne et les groupes armées du nord du pays, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, a fait une visite de deux jours au Mali. Durant son séjour, qui a duré du 17 au 19 octobre, elle a rencontré les plus hautes autorités du pays, notamment le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, et tous les chefs militaires basés dans la capitale pour faire le point des exactions contre les civils documentées par les ONG de défense des droits de l’homme. Avant de quitter le Mali, Fatou Bensouda a fait des déclarations à la presse dont voici les principaux extraits. Sur le massacre de...
(RFI 20/10/17)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé, dans un communiqué publié mercredi, la suspension d'une partie de ses activités dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Une suspension qui affectera des activités telles que la distribution de nourriture, de matériel et qui risque de retarder plusieurs projets en matière d'accès à l'eau et d'assainissement. En cause : des conditions de sécurité de plus en plus incertaines. Le CICR continuera tout de même à assurer ses activités de chirurgie d'urgence à l'hôpital de Kidal. Dans la nuit de dimanche à lundi, une de nos résidences à Kidal dans laquelle dormaient quelques-uns de nos expatriés a été attaquée et cambriolée par des hommes en armes. Lire sur:...
(Huffingtonpost 19/10/17)
Dans un appel lancé au président malien en personne pour qu’il intervienne auprès des autorités algériennes, le président du Conseil de la diaspora malienne Cherif Mohamed Haidara a affirmé que des citoyens “maliens sont dans des conteneurs à Tamanrasset à 50 degrés à l’ombre et on leur refuse même l’accès de leur consul”. Haidara qui était interviewé dans l’émission Afrik Soir de la chaine Africable a expliqué que “depuis deux semaines, le gouvernement algérien a décidé de rapatrier massivement tous les Africains qui se trouvent en Algérie” et que le traitement qu’infligent...
(Jeune Afrique 19/10/17)
«En tant que croyant, je m’en remettrai à Allah. Je ne suis que l’humble instrument de sa volonté », déclarait en mai le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) en parlant de son éventuelle candidature à la présidentielle de 2018. Quelques semaines auparavant, le 8 avril, conscient de l’érosion de sa popularité alors que, dans le centre de Bamako, se succédaient les manifestations – contre son « immobilisme », contre l’insécurité, contre la « mal-gouvernance » et la « corruption »,...
(BBC 19/10/17)
Au Mali, le commandant de la brigade de gendarmerie de Guiré, dans le sud du pays, a été enlevé mercredi par de présumés terroristes, selon l'armée. Le gendarme a été kidnappé alors qu'il se trouvait sur l'axe Nara-Mourdia Armée malienne On signale aussi la mort de son chauffeur lors du rapt, même si l'armée ne confirme pas cette information. Guiré est une localité située dans le cercle de Nara, dans le sud du Mali.
(Jeune Afrique 19/10/17)
Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans d'Iyad Ag Ghali a diffusé début octobre une vidéo de onze militaires maliens enlevés dans différentes attaques entre juillet 2016 et mars 2017. Ils y demandent au président IBK de tout faire pour obtenir leur libération. Leur sort était jusqu’à présent incertain. Et à Bamako, leurs supérieurs hiérarchiques, tout comme le gouvernement, se montraient peu bavards à leur sujet. Pour la première fois pour certains et la seconde pour d’autres, onze...
(Jeune Afrique 19/10/17)
Président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly a l’esprit d’initiative et le goût de l’innovation chevillés au corps. À 61 ans, le PDG fondateur du groupe Kledu est célèbre pour son parcours de self-made-man, son ultralibéralisme, son franc-parler et sa constance, jusque dans le look chic et décontracté dont il ne se départ presque jamais : casquette de base-ball, veste sur chemise ou polo, sans cravate. Né au Sénégal, Mamadou Sinsy Coulibaly a...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le...
(La Tribune 18/10/17)
En août dernier, la découverte réfutée de deux fosses communes au centre du Mali avait donné lieu à un vif échange entre Human Rights Watch et Kassoum Tapo, le ministre des droits de l’Homme. Pendant que l’ONG américaine dénonçait l’existence de charniers, le ministre qui s’était rendu en visite expresse avait rejeté l’existence des fosses communes. La visite de Fatou Bensouda, Procureure de la CPI pourrait avoir comme conséquence l’ouverture d’une enquête qui trancherait définitivement la question.
(La Tribune 18/10/17)
Le Mali semble déterminé à tourner la page de la guerre civile et effacer son image de pays instable pour mener à bien la reconstruction. Un objectif qui nécessitera d'importants fonds et le soutien des investisseurs étrangers. Pour y arriver, Bamako compte sur Konimba Sidibé, ministre de la Promotion de l'investissement et du secteur privé, qui compte dynamiser la croissance via les partenariats public-privé, et qui réponds aux question de La Tribune Afrique en marge du rendez-vous du "donner et...
(Jeune Afrique 18/10/17)
C'est la conclusion du rapport remis à Ibrahim Boubacar Keïta par Amadou Ousmane Toure, Vérificateur général du Mali. En cause : des fraudes, des irrégularités et des problèmes de gestion au sein des administrations publiques maliennes qui ont coûté à l'État la bagatelle de 70,13 milliards de Francs CFA, soit 110 millions d'euros. Le dernier rapport du Bureau du Vérificateur général du Mali, qui porte sur l’année 2015, pointe des manquements ayant entraîné « des déperditions financières qui se chiffrent...
(Jeune Afrique 18/10/17)
Le dramaturge Alioune Ifra Ndiaye rouvre le BlonBa, fermé depuis 2012. Nouveau quartier, nouveaux espaces : cette version « remastérisée » du complexe culturel promet de faire bouger Bamako. Il a été menacé de mort par des ultra-religieux mais a résisté aux intimidations et aux tentatives d’incendie. Pourtant, en 2012, à la suite de la crise politico-sécuritaire et de quelques soucis avec le fisc, Alioune Ifra Ndiaye a été contraint de fermer la salle qu’il avait inaugurée en 2007 dans le...
(RFI 17/10/17)
A quelques jours de la visite du Conseil de sécurité au Mali, du 19 au 23 octobre, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a présenté ses recommandations pour un soutien accru à la force antiterroriste du G5 Sahel. Il note le niveau de préparation très disparate des cinq pays du Sahel, le manque d’équipement et de financement et appelle les Etats membres à être « ambitieux ». Antonio Guterres se serait personnellement impliqué dans ce rapport, selon une source...
(RFI 16/10/17)
Au Mali, le Mouvement pour le salut de l'Azawad (MSA), groupe armé qui évolue dans la région de Ménaka, près de la frontière avec le Niger, est sous pression depuis plusieurs semaines. Ces troupes sont régulièrement attaquées. Dimanche 15 octobre, un haut gradé du MSA a été abattu alors qu'il rentrait chez lui. L'officier abattu était un « élément clef » dans le dispositif de sécurisation de Ménaka, confie Moussa Ag Acharatoumane, le leader du Mouvement pour le salut de l'Azawad (MSA). Cet assassinat vient s'ajouter à la longue liste des difficultés rencontrées par ce groupe armé depuis plusieurs mois.
(RFI 16/10/17)
Auteur du très polémique «Le Devoir de violence», le Malien Yambo Ouologuem a connu une destinée littéraire fulgurante, marquée du sceau de l’incompréhension. Avant d’aller se réfugier dans le pays dogon dont il était originaire, il avait aussi écrit un roman érotique, des essais pamphlétaires, et avait renouvelé la littérature africaine en l’arrachant à son mythe fondateur de la négritude. L’écrivain malien Yambo Ouologuem, premier romancier africain à obtenir le prix Renaudot, s’est éteint dans la nuit du 14 au...
(RFI 13/10/17)
Le Premier ministre malien a présenté le 11 octobre 2017 au siège de l’OCDE, l’Organisation de Coopération pour le Développement économique, un plan des perspectives de développement des régions du nord du pays. Le déplacement d’Abdoulaye Idrissa Maïga à Paris était destiné à convaincre l’OCDE d’aider le Mali à trouver les financements de ce plan. Elaboré depuis fin 2015 et validée en juillet 2017, la stratégie spécifique de développement des régions du nord du Mali, est encore peu financée, comme...
(MondAfrique 13/10/17)
Après l’attaque terroriste contre une patrouille de soldats nigériens et américains dans l’ouest du Niger, le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès...
(France Info 13/10/17)
Des habitants de Kidal, dans le nord-est du Mali, ont réclamé lundi 9 octobre, pour la troisième fois depuis le 6, le départ de la force française Barkhane de cette ville contrôlée par d'anciens rebelles touaregs. Des images, non sourcées non datées, montrent des manifestants jeter des pierres sur des véhicules militaires, sans doute français. «Nous avons manifesté et nous continuerons de manifester parce que les troupes françaises doivent dégager», a déclaré à un journaliste de l'AFP l'un des organisateurs...
(RFI 13/10/17)
Au Mali durant trois jours se tiennent des discussions pour mutualiser la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière. Les organisations telles que la Cédéao ou l'Union africaine plaide pour plus de dialogue et de concertation. Il suffit de jeter un œil dans l'immense salle de l'hôtel qui accueille la rencontre pour se rendre compte du problème, ou de la solution, c'est selon. Union africaine, Cédéao, G5 Sahel, Barkhane, Minusma, EUTM, Eucap, des dizaines de sigles et de noms...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Enfant, il a vu sa mère pratiquer l’excision à Koya, son village natal, dans la région de Koulikoro. Grand, il est devenu l’une des principales figures de la lutte contre cette mutilation sexuelle dans son pays. Portrait d’un homme qui a fait d’une question, considérée jusque-là comme exclusivement féminine, le combat de sa vie. « J’étais jeune. Je me rappelle que dans un village voisin de Koulikoro, 33 filles de la même génération avaient été regroupés pour être excisés. Il...

Pages