Mali | Africatime
Mardi 25 Avril 2017

Mali

(Le Monde 25/04/17)
Faut-il négocier avec le diable ? La question travaille la société malienne, ébranlée par une guerre qui lui semble sans fin. Il y a plus d’un an, des opposants, des leaders religieux, des chefs traditionnels s’étaient déjà prononcés en faveur de discussions avec les groupes djihadistes qui multiplient les attaques meurtrières dans le nord et le centre du pays. Aucun haut responsable de l’Etat n’osait cependant aborder ce sujet tabou publiquement. Dans les cercles du pouvoir à Bamako, cette possibilité était évoquée de manière discrète, notamment...
(Xinhua 25/04/17)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a décidé de suspendre temporairement ses activités dans la région de Kidal (nord du Mali) jusqu'à nouvel ordre, a annoncé lundi un communiqué de cette organisation humanitaire. Cette mesure a été à la suite du cambriolage ce lundi à 4h du matin de la sous-délégation du CICR à Kidal par des inconnus, a indique le communiqué qui a également rappelle qu' il s' agit du deuxième cambriolage en moins de 3 mois. "Nous pensons qu'il s'agit d'un problème général de sécurité dans l'environnement de Kidal. Décision a donc été prise de suspendre temporairement toutes les activités de la sous-délégation de Kidal", a précisé l' organisation dans son communiqué. Toutefois, "cette décision ne touche...
(Le Republicain (ml) 25/04/17)
A moins de 18 mois de l’élection présidentielle au Mali, l’un des points de rupture entre l’opposition et la majorité, à savoir l’introduction de la biométrie, est en passe de créer des problèmes entre la France et le Mali. En effet, au vu des retards inexpliqués dans l’attribution effective du marché dont Cissé Technologie est adjudicataire, sa puissante partenaire l’Imprimerie Nationale de France, vient de saisir les autorités maliennes. De quoi s’agit-il ? Dans un appel d’offres ouvert, Cissé Technologie...
(Jeune Afrique 25/04/17)
Au Mali, les autorités intérimaires sont désormais installées dans les cinq régions du nord. Mais qui les dirige ? Après Kidal, Gao et Ménaka, les autorités de Tombouctou et Taoudénit ont été installées jeudi 20 avril, après plusieurs semaines de tractations pour mettre tout le monde d’accord. Voici les personnes chargées de diriger les régions du nord du Mali jusqu’aux élections locales prévues au mois de juillet prochain. Boubacar Ould Hamadi, un humanitaire issu d’une tribu guerrière À 31 ans,...
(L'Essor 25/04/17)
L’hôtel Laico El Farouk abrite, depuis hier, un atelier sur l’examen et la validation du Rapport d’exécution et du plan de travail 2016-2017 du Plan des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF+). La cérémonie d’ouverture était coprésidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, et la représente résidente du Système des Nations unies au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe. C’était en présence de ministre de la Sécurité et de la Protection civile, général Salif...
(Studio Tamani 25/04/17)
Alors que la Journée mondiale de lutte contre paludisme est célébrée aujourd’hui au Mali, les recherches s’intensifient sur le vaccin contre la maladie. Aucun vaccin n'est encore disponible contre le paludisme, mais des recherches sont en cours et plusieurs candidats vaccins sont en expérimentation dans le pays. Les spécialistes saluent « des résultats positifs » avec une protection de 49% chez les adultes. Le Mali célèbre ce 25 Avril la journée mondiale de lutte contre le paludisme. A cette occasion...
(L'indicateur Renouveau 25/04/17)
Une semaine après les affrontements entre policiers et transporteurs à Yirimadio qui ont fait au moins un mort, le collectif des syndicats des transporteurs a animé un point de presse le dimanche dernier à la Bourse du travail pour annoncer une grève de trois jours à compter de ce lundi. La grève dans le secteur des transports, déclenchée hier, vise, selon ses organisateurs, à mettre fin aux “exactions des policiers” sur les transporteurs. Et de préciser que cette grève concerne...
(Autre média 25/04/17)
Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé est rentré hier soir d’une mission à Washington aux Etats Unis D’Amérique. Au sein de la délégation malienne, on retiendra la présence du Dr Nango Dembelé, Ministre de l’Agriculture, de Konzo Traoré, Directeur de la BCEAO Mali ainsi que Moussa Alassane Diallo, Président de l’Association Professionnelle des Banques et Établissements financiers, invités par le Ministère de l’Économie et des finances. Leur présence aura permis d’enrichir les discussions dans le sens...
(Le Figaro 25/04/17)
INTERVIEW - Le présentateur de BFMTV est reparti aux côtés des militaires français pour le cinquième numéro du magazine Embarqué diffusé sur RMC Découverte. Le journaliste a suivi pendant plusieurs jours un convoi militaire sur une route truffée de mines. Nouvelle destination à risque pour Thomas Misrachi. Diffusé ce mardi 25 avril sur RMC Découverte, le cinquième épisode d’Embarqué s’intéresse à la situation de l’armée Française en Afrique. Dans Mali, la route de l’enfer Thomas Misrachi intègre l’opération Barkhane pour...
(Autre média 25/04/17)
Le Haut Commissariat aux Réfugiées (HCR) de l’ONU a fait savoir cette semaine que depuis septembre dernier, une nouvelle vague migratoire commençait à grossir au Sahel et plus précisément entre les territoires du nord du Mali et de la Mauritanie voisine. Ainsi d’après les statistiques communiquées par le HCR, ce ne sont pas moins de 5 400 maliens qui ont traversé la frontière entre les deux pays pour atteindre le camps de Mbera. Ce dernier accueille aujourd’hui quelque 50 000...
(Autre média 25/04/17)
Lors de son déplacement à Djibouti dimanche, le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis a ouvertement salué l’importance des missions sécuritaires que mène la France en Afrique et plus particulièrement dans la région du Sahel. Les français « ont toujours prouvé qu’ils étaient là quand il fallait faire face » aux réseaux extrémistes, a déclaré Jim Mattis lors d’un point de presse donné à Djibouti où se trouve la seule base militaire américaine sur le continent africain. Poursuivant son...
(L'Essor 24/04/17)
Parmi les bonnes nouvelles, l’on peut retenir la réhabilitation de la route Sévaré-Gao, la construction du tronçon Kidal-frontière algérienne et la construction l’aéroport de Kidal. C’est jeudi dernier, dans la soirée, que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita et son épouse, Mme Kéita Aminata Maïga sont arrivés à La Mecque, en compagnie d’une forte délégation. Le président Kéita a aussitôt pris ses quartiers au palais des hôtes de La Mecque. Peu de temps après, le chef de l’Etat...
(22 Septembre 24/04/17)
Panique dans les rangs des agitateurs ! Depuis la conférence nationale de l’ADEMA, ça bourdonne au sein de la ruche. Et pour cause ? Le débat pour la présidentielle de 2018 divise les membres du comité exécutif. En effet, des agitateurs avaient tenté à la faveur de cette conférence nationale d’introduire cette problématique dans les questions diverses bien qu’elles ne relèvent pas de cette instance. Le président du parti, Tiemoko Sangaré, très serein, flegmatique, n’a pas éludé cette question. Il...
(22 Septembre 24/04/17)
Incroyable mais vrai : le tonitruant directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale, Mamadou Diallo, membre influent du BPN du RPM, conseiller à la mairie du District, ancien maire de la Commune II, juriste de son état, a été précipitamment arrêté puis déféré sur plainte de madame Ag Erlaf, notaire à Bamako. Il s’agit de la célèbre Me Madina Sylla, qui a ses entrées dans les rouages de la justice et qui connait ses droits. En effet, selon plusieurs...
(Studio Tamani 22/04/17)
Les autorités intérimaires des régions de Tombouctou et Taoudeni ont finalement été installées hier après quatre reports consécutifs. Comme dans les trois autres régions du Nord, les autorités installées doivent restaurer l’autorité de l’État et préparer les futures élections. A Tombouctou et Taoudéni, les représentants des nouvelles autorités ont été installés hier après quatre reports. Le Congrès pour la justice dans l’Azawad (CJA), qui s’opposait à leur installation a obtenu des postes de conseillers spéciaux au sein du gouvernorat et des postes au sein de la commission DDR. Les blocages levés, le CJA a libéré les check-points qu’il occupait. Dès sa prise de fonction, le nouveau président des autorités intérimaires
(L'indicateur Renouveau 22/04/17)
Le Mali, L’Ethiopie, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, “continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure”. La Banque mondiale rappelle que ces pays qui ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son Produit intérieur brut (PIB) total. Ce...
(APA 22/04/17)
La France a offert vendredi 653 millions de FCFA, près d’un million d’euros, d’aide alimentaire aux populations du nord du Mali, a appris APA auprès de l’ambassade de France au Mali. La signature de trois conventions de financement dans le cadre de l’aide alimentaire allouée s’est déroulée ce vendredi à Bamako. ‘’Cette aide alimentaire sera mise œuvre par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour un montant de 500 000 euros, l’ONG ACTED pour 250 000 euros et l’ONG ALIMA pour...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25...
(AFP 21/04/17)
Le Mali a terminé jeudi l'installation des autorités intérimaires dans ses régions du nord, une disposition prévue par l'accord pour la paix, après plusieurs reports, ont rapporté à l'AFP des témoins. L'installation de ces autorités intérimaires pour Tombouctou et Taoudénit complète le programme prévu dans les cinq régions du nord du Mali par cet accord signé en mai-juin 2015. Boubacar Ould Hamadi, de l'ex-rébellion à dominante touareg du nord du Mali, a été investi comme président du Conseil régional de Tombouctou (nord-ouest) et Hamoudi Sidi Ahmed Aggada, comme chef des autorités intérimaires de Taoudénit (extrême nord), lors d'une cérémonie officielle jeudi dans la ville...
(RFI 21/04/17)
Au Mali, les cinq régions du Nord ont finalement toutes leurs nouvelles autorités intérimaires. Elles doivent restaurer l'Etat et préparer les futures élections, mais leur mise en place a été laborieuse ces derniers mois. A Tombouctou et Taoudéni, les derniers représentants de ces nouvelles autorités ont été installés. A Tombouctou, les autorités intérimaires ont finalement été installées après quatre reports consécutifs. Le Congrès pour la justice dans l'Azawad (CJA), qui s'opposait à leur installation, a finalement libéré les checkpoints qu'il...

Pages

(Xinhua 25/04/17)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a décidé de suspendre temporairement ses activités dans la région de Kidal (nord du Mali) jusqu'à nouvel ordre, a annoncé lundi un communiqué de cette organisation humanitaire. Cette mesure a été à la suite du cambriolage ce lundi à 4h du matin de la sous-délégation du CICR à Kidal par des inconnus, a indique le communiqué qui a également rappelle qu' il s' agit du deuxième cambriolage en moins de 3 mois. "Nous pensons qu'il s'agit d'un problème général de sécurité dans l'environnement de Kidal. Décision a donc été prise de suspendre temporairement toutes les activités de la sous-délégation de Kidal", a précisé l' organisation dans son communiqué...
(Le Republicain (ml) 25/04/17)
A moins de 18 mois de l’élection présidentielle au Mali, l’un des points de rupture entre l’opposition et la majorité, à savoir l’introduction de la biométrie, est en passe de créer des problèmes entre la France et le Mali. En effet, au vu des retards inexpliqués dans l’attribution effective du marché dont Cissé Technologie est adjudicataire, sa puissante partenaire l’Imprimerie Nationale de France, vient de saisir les autorités maliennes. De quoi s’agit-il ? Dans un appel d’offres ouvert, Cissé Technologie est sortie attributaire du marché. Visiblement, cette société n’était pas attendue par les « tripatouilleurs » qui avaient leurs sociétés ciblées. Seulement, Cissé Technologie était de loin celle qui a emporté l’adhésion de tous au vu du dossier consistant monté...
(Jeune Afrique 25/04/17)
Au Mali, les autorités intérimaires sont désormais installées dans les cinq régions du nord. Mais qui les dirige ? Après Kidal, Gao et Ménaka, les autorités de Tombouctou et Taoudénit ont été installées jeudi 20 avril, après plusieurs semaines de tractations pour mettre tout le monde d’accord. Voici les personnes chargées de diriger les régions du nord du Mali jusqu’aux élections locales prévues au mois de juillet prochain. Boubacar Ould Hamadi, un humanitaire issu d’une tribu guerrière À 31 ans,...
(L'Essor 25/04/17)
L’hôtel Laico El Farouk abrite, depuis hier, un atelier sur l’examen et la validation du Rapport d’exécution et du plan de travail 2016-2017 du Plan des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF+). La cérémonie d’ouverture était coprésidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, et la représente résidente du Système des Nations unies au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe. C’était en présence de ministre de la Sécurité et de la Protection civile, général Salif...
(Studio Tamani 25/04/17)
Alors que la Journée mondiale de lutte contre paludisme est célébrée aujourd’hui au Mali, les recherches s’intensifient sur le vaccin contre la maladie. Aucun vaccin n'est encore disponible contre le paludisme, mais des recherches sont en cours et plusieurs candidats vaccins sont en expérimentation dans le pays. Les spécialistes saluent « des résultats positifs » avec une protection de 49% chez les adultes. Le Mali célèbre ce 25 Avril la journée mondiale de lutte contre le paludisme. A cette occasion...
(L'indicateur Renouveau 25/04/17)
Une semaine après les affrontements entre policiers et transporteurs à Yirimadio qui ont fait au moins un mort, le collectif des syndicats des transporteurs a animé un point de presse le dimanche dernier à la Bourse du travail pour annoncer une grève de trois jours à compter de ce lundi. La grève dans le secteur des transports, déclenchée hier, vise, selon ses organisateurs, à mettre fin aux “exactions des policiers” sur les transporteurs. Et de préciser que cette grève concerne...
(Le Figaro 25/04/17)
INTERVIEW - Le présentateur de BFMTV est reparti aux côtés des militaires français pour le cinquième numéro du magazine Embarqué diffusé sur RMC Découverte. Le journaliste a suivi pendant plusieurs jours un convoi militaire sur une route truffée de mines. Nouvelle destination à risque pour Thomas Misrachi. Diffusé ce mardi 25 avril sur RMC Découverte, le cinquième épisode d’Embarqué s’intéresse à la situation de l’armée Française en Afrique. Dans Mali, la route de l’enfer Thomas Misrachi intègre l’opération Barkhane pour...
(Autre média 25/04/17)
Le Haut Commissariat aux Réfugiées (HCR) de l’ONU a fait savoir cette semaine que depuis septembre dernier, une nouvelle vague migratoire commençait à grossir au Sahel et plus précisément entre les territoires du nord du Mali et de la Mauritanie voisine. Ainsi d’après les statistiques communiquées par le HCR, ce ne sont pas moins de 5 400 maliens qui ont traversé la frontière entre les deux pays pour atteindre le camps de Mbera. Ce dernier accueille aujourd’hui quelque 50 000...
(22 Septembre 24/04/17)
Incroyable mais vrai : le tonitruant directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale, Mamadou Diallo, membre influent du BPN du RPM, conseiller à la mairie du District, ancien maire de la Commune II, juriste de son état, a été précipitamment arrêté puis déféré sur plainte de madame Ag Erlaf, notaire à Bamako. Il s’agit de la célèbre Me Madina Sylla, qui a ses entrées dans les rouages de la justice et qui connait ses droits. En effet, selon plusieurs...
(APA 22/04/17)
La France a offert vendredi 653 millions de FCFA, près d’un million d’euros, d’aide alimentaire aux populations du nord du Mali, a appris APA auprès de l’ambassade de France au Mali. La signature de trois conventions de financement dans le cadre de l’aide alimentaire allouée s’est déroulée ce vendredi à Bamako. ‘’Cette aide alimentaire sera mise œuvre par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour un montant de 500 000 euros, l’ONG ACTED pour 250 000 euros et l’ONG ALIMA pour...
(AFP 21/04/17)
La police colombienne a signalé jeudi le groupe jihadiste Front de libération Macina (FLM) comme responsable présumé de l'enlèvement d'une religieuse franciscaine en février au Mali. "La soeur Gloria Cecilia (Narvaez) a été apparemment enlevée par un groupe qui s'intitule Front de libération Macina. C'est un groupe rebelle qui existe au Mali et est répertorié comme terroriste", a déclaré à l'AFP le général Fernando Murillo, directeur de la Direction anti-enlèvement et anti-extorsion de la police nationale. Il a ajouté que...
(Afrique 7 21/04/17)
Des soldats ivoiriens sont en route pour le Mali afin d’intégrer la Minusma pour lutter contre le terrorisme. Au nombre de 150 hommes, un premier détachement de 15 éléments sont allés en éclaireurs, ce jeudi. Les 135 autres suivront après des formalités d’usage. Des soldats ivoiriens dans la chaudière malienne La lutte contre le jihadisme au Mali s’enlise à telle enseigne que la Minusma a besoin d’un renfort supplémentaire. En effet, un contingent de soldats ivoiriens composé de 150 éléments...
(Dw-World 21/04/17)
Les journaux commentent la famine qui touche l'Afrique de l'Est, ainsi que les conditions climatiques extrêmes au Mali, dont souffrent les soldats allemands déployés dans le pays dans le cadre de la Minusma. "Trop chaud, trop poussiéreux, au Mali, la Bundeswehr fatigue" titre die Welt. La moitié des véhicules militaires sont en panne. Les hélicoptères n'ont pas le droit de voler pendant le temps de midi. Ceci est dû tout d'abord aux conditions climatiques extrêmes, explique Thorsten Jungholt. En avril,...
(Le Republicain (ml) 21/04/17)
Hier, jeudi 20 avril 2017 à la Maison de la presse de Bamako, l’émission « Forum de la presse » recevait sur son plateau Fodié Touré, président de la Haute autorité de communication (HAC). L’émission était présentée par Alexy Kalembry du journal les Echos, Chahana Takiou du journal 22 septembre et Bakary Cissé (Bakci) de la radio Kledu. Au cours des débats, l’invité Fodié Touré a informé de la fermeture prochaine de toutes les radios et télévisions qui ne répondent...
(Autre média 21/04/17)
Un militaire français a été enterré cette semaine dans l’indifférence générale. Julien Barbé était caporal-chef du 6ème régiment du génie d’Angers. son décès a porté à dix-neuf le nombre de soldats français décédés au Mali, dans son cas particulier à la suite d’un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le sud-est, près de la frontière du Burkina Faso. Les faits se sont produits lors d’une opération militaire tripartite avec des unités maliennes et burkinabées de la force française...
(AFP 20/04/17)
L'état d'urgence au Mali, en vigueur avec de rares interruptions depuis près de 17 mois, a été rétabli pour dix jours à compter de la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé le gouvernement. Cette mesure d'exception a été instaurée à plusieurs reprises dans le pays depuis l'attaque jihadiste contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015 (20 morts, outre deux assaillants tués). "La situation sécuritaire au Mali et dans la sous-région reste caractérisée par la persistance de la menace terroriste ainsi que des risques d'atteinte grave à la sécurité des personnes...
(AFP 19/04/17)
Cinq soldats maliens ont péri mardi dans une attaque jihadiste dans la région de Tombouctou, au nord du Mali, selon Bamako, la France annonçant que sa force Barkhane avait neutralisé une dizaine de "terroristes". L'attaque a visé un "détachement des Forces armées maliennes basé à Gourma Rharous", une localité d'accès difficile située à quelque 120 km à l'est de Tombouctou, selon un communiqué du gouvernement malien. L'assaut a été mené "par un groupe terroriste aux environs de 05H00 du matin" (heure locale et GMT), elle "a occasionné la mort de cinq soldats et une dizaine de blessés", a ajouté le gouvernement, sans identifier de groupe en particulier.
(RFI 19/04/17)
Une attaque meurtrière a ciblé ce mardi 18 avril un camp militaire dans la région de Tombouctou. Le bilan provisoire fait état de 4 soldats maliens tués, 16 autres sont blessés. La force française Barkhane a mené une opération antiterroriste dans la foulée, et a tué plusieurs personnes. Les terroristes n'auront parcouru qu'une trentaine de kilomètres avant d'être rattrapés par les soldats de Barkhane. Les forces françaises ont rapidement mobilisé leurs hélicoptères et ont annoncé avoir tué une dizaine de terroristes à bord de deux pick-up lourdement armés.
(Jeune Afrique 19/04/17)
Malgré la traque acharnée des services de renseignements français, américains et ouest-africains, les groupes islamistes sont toujours actifs dans la sous-région du Sahel. Et se paient même le luxe de narguer les autorités. «Si on le trouve, on le liquide ! » Depuis le déclenchement de l’opération Serval, au Mali, en janvier 2013, cette phrase lapidaire, toujours prononcée off the record, revient régulièrement dans la bouche de hauts responsables français, dès qu’il est question du Touareg Iyad Ag Ghaly. « Il...
(Le Republicain (ml) 19/04/17)
La ville de Gourma Rarhous a vécu une journée endeuillée le 18 avril à cause de l’attaque terroriste revendiquée par Nusrat Al Islam Wal Islam, l’Alliance de groupes terroristes dirigée par Iyad Ag Ghaly. Le bilan provisoire de l’attaque contre la base des forces spéciales malienne et le domicile du préfet est estimé à 6 morts dont 4 soldats et 2 civils, 3 blessés graves du côté des Famas, plusieurs véhicules calcinés. Les assaillants ont été repoussés avec de lourdes...

Pages

(Autre média 25/04/17)
Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé est rentré hier soir d’une mission à Washington aux Etats Unis D’Amérique. Au sein de la délégation malienne, on retiendra la présence du Dr Nango Dembelé, Ministre de l’Agriculture, de Konzo Traoré, Directeur de la BCEAO Mali ainsi que Moussa Alassane Diallo, Président de l’Association Professionnelle des Banques et Établissements financiers, invités par le Ministère de l’Économie et des finances. Leur présence aura permis d’enrichir les discussions dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects sectoriels. Présent aux Etats-Unis dans le cadre des Réunions du Printemps du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International, le Ministre de l’Economie et des...
(L'indicateur Renouveau 22/04/17)
Le Mali, L’Ethiopie, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, “continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure”. La Banque mondiale rappelle que ces pays qui ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son Produit intérieur brut (PIB) total. Ce rapport note que la croissance économique en Afrique subsaharienne est en train de rebondir en 2017, après avoir enregistré en 2016, son niveau le plus bas depuis plus de deux décennies. “La région montre des signes de reprise et la...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale...
(APA 19/04/17)
Les actionnaires de Bank Of Africa (BOA) Mali, filiale du groupe bancaire du même nom, percevront le 2 mai 2017, au titre de l’exercice 2016, un dividende brut global de 6,180 milliards FCFA (environ 9,888 millions de dollars), a appris mardi APA auprès de cet établissement bancaire basé à Bamako. Cela correspond à un dividende brut par action de 3.000 FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Sur ce montant, les responsables de BOA Mali vont prélever un impôt sur...
(AFP 15/04/17)
La lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme ralentissent l'interchangeabilité des billets entre les deux grandes zones utilisant le franc CFA, ont expliqué les gouverneurs des deux banques centrales concernées vendredi à Abidjan. Lié à l'euro par un système de parité fixe, le franc CFA est la monnaie de 14 pays francophones d'Afrique de l'Ouest et centrale, totalisant 155 millions d'habitants: huit appartenant à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six à la Communauté économique d'Afrique centrale (Cémac). UEMOA et Cémac sont dotées chacune d'une banque centrale...
(APA 14/04/17)
Le holding bancaire Coris Bank International (CBI) basé à Ouagadougou vient d’accorder un prêt de 37 milliards de FCFA à la Société des Mines de Komana (SMK) pour financer le développement du projet aurifère Yanfolila, au Mali, a appris APA auprès de ses responsables. La Société des Mines de Komana est la filiale malienne de la compagnie minière anglaise Hummingbird Resources. CBI est ainsi la première institution bancaire installée au Mali à financer la construction d’une mine dans ce pays.
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver...
(AFP 10/04/17)
La croissance économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) devrait demeurer forte en 2017, à environ 7%, malgré la persistance des menaces sécuritaires et un contexte économique mondial morose, ont estimé lundi ses dirigeants à Abidjan. "Le taux de croissance dans l'Uemoa est estimé à 6,8% en 2016, contre 6,6 en 2015" a annoncé le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, président du conseil des ministres de l'Uemoa. "Un taux quatre fois supérieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne. Ce taux était de 1,6%", s'est félicité, de son côté, le président ivoirien Alassane...
(Jeune Afrique 31/03/17)
Le projet « free roaming », qui vise à instaurer un tarif unique de communication entre plusieurs pays ouest-africains doit entrer officiellement en vigueur ce vendredi 31 mars. « Ce 31 mars marque une importante avancée dans la marche vers l’intégration en Afrique de l’Ouest ». Ce commentaire de Cina Lawson, ministre togolaise des Postes et de l’Économie numérique fait écho au soulagement des millions d’utilisateurs des services de téléphonie mobile au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au...
(Agence Ecofin 30/03/17)
C’est ce jour, 30 mars 2017, qu’entre en vigueur l’abolition des frais d’appel en roaming entre le Sénégal, Togo, Sierra Léone, Côte d’ivoire, Mali, Guinée et Burkina Faso, tous membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a annoncé qu’elle procédera en effet au lancement officiel du projet de « Free Roaming » ce jeudi à 16 heures à l’hôtel King Fahd Palace. Les sept pays ont tenu...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000 dollars (près de 300 millions de FCFA) de la Banque mondiale en vue de financer un projet relatif à la surveillance des industries extractives dans les pays membres dudit Conseil. Piloté par le Comité régional de renforcement institutionnel, organe exécutif du Crefiaf, l'initiative concerne huit institutions supérieures de contrôle...
(Info-Matin 27/03/17)
L’information, si elle n’a pas figuré sur les décisions du conseil des ministres, d’avant-hier, a vite envahi les réseaux sociaux avant de se répandre à travers la ville comme une trainée de poudre : tous les DFM sont relevés ainsi que le directeur général du CENOUS (Centre national des œuvres universitaires). Pourquoi une telle décision et maintenant ? S’agit-il vraiment d’une chasse aux sorcières ? Nous avons enquêté pour vous ! Il s’agit bel et bien de décisions prises en conseil des ministres...
(Jeune Afrique 27/03/17)
À la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) depuis début 2016, l’ancien ministre béninois du Développement estime que le Maroc et la Tunisie peuvent être des partenaires privilégiés de cette zone sans en devenir pour autant membres à part entière. Jeune Afrique : Confirmez-vous que, comme le Maroc, la Tunisie a fait une demande d’adhésion à la Cedeao ? Marcel Alain de Souza : Oui. C’est d’abord le ministre tunisien de la Coopération internationale...
(La Tribune 27/03/17)
Les experts de la CEDEAO viennent de finaliser les travaux de structuration en partenariat public privé (PPP) ainsi que les mécanismes de garanties des projets prioritaires du Programme communautaire de développement (PCD). Il s’agit notamment de l’autoroute Lagos-Dakar, la boucle ferroviaire ouest-africaine et la création d’une nouvelle compagnie maritime régionale. La prochaine étape sera la mobilisation des financements à travers une table ronde des bailleurs de fonds pour accélérer la réalisation de ces projets stratégiques pour le renforcement de l’intégration...
(Financial Afrik 25/03/17)
Le Mali a franchi le seuil record de production de 645 000 tonnes de coton sur la campagne 2016-2017, indique un communiqué du ministère malien de l’Agriculture publié jeudi 23 mars. Le pays envisage de poursuivre le trend avec des objectifs de 725 000 tonnes sur la prochaine campagne. Le ministère de l’Agriculture justifie cette performance exceptionnelle par les subventions aux engrais. En 2015, le gouvernement a supporté 42% du coût des engrais. Mieux, la subvention a été élargie sur...
(APA 25/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La campagne agricole 2016 a été satisfaisante dans les pays membres du Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), a affirmé vendredi à Dakar, Mouhamadou Hamadoun, coordonnateur du Programme régional de sécurité alimentaire de cette organisation, soulignant que ce sont plus de 67 millions de tonnes qui ont été produites. "La campagne agricole a été satisfaisante. En novembre 2016, nous estimions la production céréalière à 66 millions de tonnes. Mais, le bilan...
(Journal du Mali 24/03/17)
Par un communiqué verbal, le ministre de l’économie et des finances, Boubou Cissé, a annoncé l’abrogation du décret de nomination de tous les directeurs des finances et des matériels (DFM) des départements ministériels au cours du conseil des ministres du 22 mars. Puis le conseil des ministres a validé sa proposition. Selon une source proche du dossier, l’objet principal de ce limogeage est lié à la bonne gestion des ressources financières de l’Etat, qui semble-t-il ne devait pas être si...
(L'Essor 24/03/17)
Le Premier ministre Modibo Kéïta a présidé, hier à la Primature, le traditionnel Conseil de cabinet, en présence de plusieurs membres du gouvernement. L’examen de deux points était à l’ordre du jour de la session. Le premier dossier soumis au Conseil de cabinet a été introduit par le ministère de l’Agriculture et portait sur les orientations stratégiques pour une nouvelle politique de dynamisation de la filière coton. Le deuxième texte examiné par la session a été présenté par le ministère...
(22 Septembre 23/03/17)
Si ce n’est pas le début de la croisade contre la corruption clamée par les autorités, ça y ressemble. Ainsi peut-on comprendre les graves décisions prises par le Conseil des ministres ordinaire tenu hier. En effet réuni à Koulouba sous la présidence du Président de la République, le Conseil des ministres a pris, entre autres décisions, l’abrogation des décrets de nomination de tous les directeurs des finances et de matériels (DFM) des départements ministériels et le limogeage du Directeur général...

Pages

(BBC 21/04/17)
Une manifestation a regroupé jeudi à Bamako des centaines d'amateurs du ballon rond pour exiger du gouvernement l'annulation de la dissolution de la fédération malienne de football, FEMAFOOT. Les manifestants se sont rendu à la primature pour se faire entendre au plus haut niveau. Leur message au nouveau chef du gouvernement consiste en un mot à la levée des sanctions qui frappent le football dans ce pays. Les autorités maliennes avaient pris la décision de dissoudre la FEMAFOOT, le 8 mars dernier. Elle a été remplacée par un comité provisoire. Cette décision a été désapprouvée par la Fédération internationale de football association (FIFA) qui a suspendu les équipes nationales et les clubs de football maliens...
(L'Essor 29/03/17)
Hier matin, les huissiers ont descellé les portes du siège de l’instance dirigeante du football national, avant de procéder à l’inventaire des bureaux. L’opération s’est déroulée sous la surveillance des policiers du 14è arrondissement. Mise sous scellée depuis le 8 mars suite à la dissolution de son Comité directeur par le ministre des Sports, la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) a repris du service hier. Tôt le matin, Me Demba Diallo et Me Nouhoum Tamboura du cabinet de Me Boubacar N. Diallo, accompagné du directeur national des sports et de l’éducation physique, Brahima Fomba et de quelques membres du Comité provisoire de normalisation du football (CONOR), sont venus au siège de la FEMAFOOT pour desceller la porte d’entrée principale et...
(L'Essor 20/03/17)
La sélection nationale a raté sa première sortie contre la Guinée, avant de se racheter face au Cap-Vert, lors de la deuxième journée. Pour le capitaine Mahamadou Kanté et ses coéquipiers, comme pour les autres sélections, la qualification se jouera, cette semaine, au Sénégal. Le suspense reste entier. Après leur défaite face à la Guinée 61-58, dans le match inaugural de la phase aller du Tournoi de la zone 2 qualificatif à l’Afrobasket 2017, les Aigles se sont rachetés, le...
(RFI 18/03/17)
La Fédération internationale de football (Fifa) suspend le Mali pour ingérence politique. Les problèmes au sein de la Femafoot, la Fédération malienne de football, gangrène le monde du sport. Le ministre des Sports a donc décidé d'y mettre fin en annonçant sa dissolution. Les bureaux de la Fédération malienne de football (Femafoot) sont cadenassés. Il y a quelques jours, c'est la police qui est venue expulser les occupants du bâtiment, après l'annonce de la dissolution du bureau par le ministre...
(AFP 17/03/17)
La Fifa a suspendu la Fédération malienne de football (Femafoot), estimant que le pouvoir politique a fait preuve d'ingérence en limogeant ses dirigeants le 8 mars, selon un communiqué de la Fédération internationale jeudi. "La Fifa a été mise au courant des décisions du Ministre des Sports qui dissolvent le Comité Exécutif de la Femafoot (...) Dans ces circonstances, le Bureau du Conseil a décidé de suspendre la Femafoot avec effet immédiat" indique le communiqué dont l'AFP a eu copie. "Par conséquent, la Femafoot perd tous ses droits de membre (...) Cela signifie aussi qu’aucune des équipes représentatives et aucun des clubs affiliés de la Femafoot...
(L'Essor 17/03/17)
Le bureau du comité a été officiellement installé hier jeudi par le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo. La cérémonie de remise de la lettre de mission s’est déroulée au stade Ouezzin Coulibaly et l’équipe de Sidi Diallo a un an pour remettre le football national sur les rails. Le Comité de normalisation (CONOR) du football est donc opérationnel. La nouvelle instance chargée de diriger le football national pendant un an a reçu sa lettre de mission hier des mains...
(Africa Top sports 16/03/17)
Rebondissement dans la crise au sein de la famille du football malien. Alors qu’on croyait les esprits apaisés suite à l’annulation de la décision de dissolution de la Femafoot par le ministre des Sports, les employés de l’instance ont été priés ce jour de rentrer chez eux par des gendarmes. « Nous avons reçu la visite des policiers avec des huissiers qui nous demandaient de quitter le siège de la Femafoot sur ordre du ministre des Sports. Nous leur avons...
(Autre média 13/03/17)
Le ministre malien des Sports a déclaré cette semaine avoir dissous la Fédération malienne de football. La Fifa a dénoncé cette décision en précisant que des sanctions sévères vont être prises. Le Maroc qui doit disputer deux matchs, comptant pour le Mondial 2018, avec le Mali, en août et septembre, pourra-t-il tirer profit de cette situation? Les deux prochaines rencontres des Lions de l'Atlas avec le Mali, auront lieu le 28 août et le 2 septembre, pour le compte des...
(AFP 11/03/17)
Le limogeage de dirigeants de la Fédération malienne de football (Femafoot), décidé par le ministère des Sports, a été maintenu malgré la protestation de la Fifa, qui avait dénoncé l'"ingérence" des autorités politiques dans le sportif. "C'est une décision gouvernementale, et le gouvernement ne reviendra pas sur sa décision. Le département des Sports mettra en place très bientôt un Comité provisoire de normalisation qui aura des missions bien déterminées comme réunifier la famille du football, procéder à la refondation du football malien à travers la relecture des textes de la Fémafoot notamment le mode du scrutin qui serait l’origine de cette crise" a déclaré samedi le conseiller juridique du département des sports
(AFP 10/03/17)
Le limogeage de dirigeants de la Fédération malienne de football (Femafoot), décidé par le ministère des Sports, a provoqué la protestation de la Fifa, qui a dénoncé jeudi l'"ingérance" des autorités politiques dans le sportif. "La décision ministérielle du (mercredi) 8 mars va à l'encontre" de l'indépendance des associations membres, rappelle un communiqué de l'instance mondiale, dont l'AFP a eu copie, qui menace de sanctions: "Au cas où la décision ne serait pas annulée à la date de vendredi 10...
(L'indicateur Renouveau 09/03/17)
Les obsèques de l’ancienne gloire du football africain Laurent Pokou ont eu lieu la semaine dernière en Côte d’Ivoire. Décédé il y a un mois, les autorités politiques et sportives de la Côte d’Ivoire lui ont organisé des funérailles grandioses. La Fédération malienne de football (Fémafoot) était représentée par le président de la Ligue de football de Koulikoro, Banou Makadji. Au nom de la Fémafoot, M. Makadji a offert une enveloppe de 500 000 F CFA pour accompagner la famille...
(AFP 08/03/17)
L'international malien Yves Bissouma a prolongé de deux ans son contrat avec Lille, où le milieu de terrain est désormais engagé jusqu'en 2021, a annoncé mardi le club nordiste. Bissouma, 20 ans, était arrivé au Losc en 2016 en provenance de l'académie Jean-Marc Guillou au Mali. Sa prolongation de contrat fait suite à celle fin février d'un autre jeune milieu du club, Ibrahim Amadou, jusqu'en 2020. rl/cd
(L'Essor 07/03/17)
Les Mandékas ont dominé la compétition de bout en bout, totalisant 20 victoires et 2 nuls en 22 journées de championnat. Le Réal et les Super Lionnes d’Hamdallaye complètent le podium La première édition du championnat national de foot féminin a pris fin le week-end dernier. Au total, 12 clubs dont 5 formations de l’intérieur ont participé à cette première édition du championnat. Les 12 protagonistes ont pour noms : les Amazones de la commune V, Super club, Santoro UFC,...
(L'Essor 02/03/17)
La sélection nationale junior est complètement passée à côté du sujet hier au national Heroes stadium, s’inclinant lourdement 6-1 devant le pays hôte du tournoi, la Zambie N’ayons pas peur des mots, la sélection nationale a subi une véritable humiliation, hier au National Heroes stadium de Lusaka en Zambie. Pour le compte de la deuxième journée de la phase de poule de la CAN U20, le capitaine Abdoul Karim Danté et ses coéquipiers ont, en effet, complètement volé en éclats,...
(L'Essor 21/02/17)
Le Djoliba et les Onze Créateurs connaissent désormais leurs adversaires des 16ème de finale de la coupe de la Confédération. L’équipe de Hérémakono affrontera El Masry d’Egypte, tandis que la formation de Niaréla sera face à Rayon sports du Rwanda. Les matches aller, prévus à Bamako, se disputeront dans le week-end du 10-11 et 12 mars prochain et les manches retour, une semaine plus tard. Cette année, nos deux représentants dans la C2, à savoir le Djoliba et les Onze...
(L'Essor 15/02/17)
Battus 1-0 par le CSD lors de la première journée, les Rouges ont encore lâché des points en concédant le nul 0-0 face au COB, dimanche dans le choc au sommet de la deuxième journée Le match au sommet de la 2ème journée opposait le COB et le Djoliba (0-0), dimanche au stade Modibo Keïta. Les supporters attendaient cette affiche avec passion, mais la montagne a accouché d’une sourie. C’est le moins que l’on puisse dire quand on sait que...
(Afrik.com 14/02/17)
Alors que le président de la Fédération malienne (Femafoot), Boubacar Diarra, lui déconseille de revenir à Bamako pour sa sécurité, le sélectionneur du Mali, Alain Giresse, est clairement poussé vers la sortie. "Le plus simple pour nous serait qu’il démissionne", a lâché le dirigeant. Ça sent le roussi pour Alain Giresse. Critiqué pour ses choix durant la CAN 2017, bouclée par une élimination au premier tour, le sélectionneur du Mali ne bénéficie plus de la confiance de ses dirigeants. "Tout...
(BBC 14/02/17)
L'élimination du Mali au premier tour de la Coupe d'Afrique des Nations pose le problème du maintien ou non du sélectionneur national, Alain Giresse et de son adjoint, Amadou Pathé Diallo. Le président de la Fédération malienne de football souhaite la démission de l'entraineur français mais ce dernier ne semble pas l'entendre de cette oreille. "Son contrat court jusqu'en novembre 2017. C'était un contrat d'objectifs. Mais un contrat est fait pour être cassé lorsque les deux parties ne sont pas...
(L'Essor 09/02/17)
Exceptés les Rouges qui se sont faits surprendre 1-0 au stade Modibo Keïta par le CSD, tous les autres favoris ont réussi leur entrée en matière Annoncé pour être le premier match du championnat national, saison 2016-2017, le choc COB-CSK n’a pu avoir lieu le vendredi 3 février. La rencontre a été reportée à aujourd’hui, à cause de la tension entre les supporters. Toutes les autres rencontres de la première journée se sont disputées le week-end dernier. Ainsi, samedi au...
(L'Essor 01/02/17)
Le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo a effectué une visite au Centre sportif de Kabala, hier pour s’imprégner des conditions d’hébergement de la sélection nationale U20 qui doit prendre part à la CAN junior du 26 février au 12 mars en Zambie. Le ministre Guindo est venu à Kabala en compagnie du directeur national des sports et de l’éducation physique, Mahamadou Sidibé et de son chef de cabinet, Youssouf Singaré. La rencontre avec les joueurs et leur staff technique...

Pages

(L'Essor 14/04/17)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, s’est dit honoré de participer à l’inauguration de cette exposition pendant laquelle le public découvrira un pan important de l’histoire de notre pays à travers les manuscrits de Tombouctou. « Trésors de l’islam en Afrique : de Tombouctou à Zanzibar » est le thème d’une exposition inédite qui se déroule depuis hier à l’Institut du monde arabe à Paris. Trois chefs d’Etat africains ont été invités par le président français, François Hollande, pour participer à la cérémonie d’ouverture : le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita et ses homologues du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré et de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz. L’exposition qui...
(Le Monde 05/04/17)
La chanteuse malienne présentait son nouvel album au festival 100 % Afriques à La Villette, à Paris. Les banques, les gouvernements africains, l’Eglise et Jésus… Tout le monde en prend pour son grade. Samedi 1er avril, lors de la soirée de clôture du programme musical du festival 100 % Afriques, présenté à la Grande Halle de la Villette, à Paris, devant une salle pleine à craquer, le chanteur nigérian Seun Kuti s’étend sur les raisons de ses colères, mises en musique dans ses chansons. Trop long, trop bavard, il confond scène et tribune. En revanche, lorsqu’il redevient artiste, son vrai métier, le gaillard captive. Qu’il chante, souffle dans son saxophone, danse ou bouge avec la souplesse d’un félin. L’impeccable Egypt...
(AFP 05/04/17)
"J'ai voulu célébrer la beauté du Mali, sa culture, ses gens": -M-, alias Matthieu Chedid, sort vendredi "Lamomali", un disque afro-pop, coréalisé avec les musiciens Toumani et Sidiki Diabaté et rempli de tubes en puissance qui annoncent déjà l'été. Recevant dans un studio parisien dans un décor africain de circonstance, -M- évoque sa relation avec ce pays découvert en 2005: "Humainement, c'est un peuple qui me touche profondément. Pourtant, je ne les connais pas plus que ça, je n'y suis...
(AFP 16/03/17)
"Nous sommes du désert, habitués à l'espace et au silence. Le désert, ça porte chance pour trouver une bonne inspiration et pour composer", résume Abdallah, guitariste des Tinariwen, les porte-drapeaux de la culture touareg de passage à Paris pour trois concerts à partir de samedi. Leur musique, un blues habité et profond, mêle le son ravageur de guitares électriques aux chants traditionnels du Sahara. En 30 ans de carrière, ils ont joué partout ou presque et sont devenus un symbole...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes (Fepaci) depuis mai 2013, le réalisateur Cheick Oumar Sissoko, 71 ans, qui fut ministre de la Culture du Mali (2002-2007), ne briguera pas un nouveau mandat de quatre ans. Il souhaite qu’une personnalité plus jeune prenne le relais lors de la prochaine réunion de l’organisation, qui doit se tenir en mai ou au plus tard en juin au Kenya. Ne doutant pas qu’il y aura des candidats, il compte pour sa part...
(AFP 03/03/17)
Douce ou mégère, gentille, méchante, malheureuse, heureuse, travailleuse, au foyer... mais toujours vieille. L'actrice malienne Maimouna Hélène Diarra, 62 ans, une des artistes récompensées par un prix pour l'ensemble de sa carrière lors du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), joue depuis qu'elle est jeune des rôles de dames âgées! "Ce n'est pas que je n'aurais pas eu envie de jouer des jeunes premières! Mais, simplement, on ne m'a jamais proposé de rôles. Je...
(L'Essor 02/03/17)
Les réalisatrices, comédiennes, camera women, maquilleuses maliennes sont nombreuses à cette 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouaga. Elles sont jeunes dans la plupart des cas, car nombreuses sont celles qui viennent du Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (CAM-BFK), de l’Ecole de formation de Boubacar Sidibé et d’Afribone. Et elles représentent sans doute l’avenir du cinéma malien. Aïda Mady Diallo, qui est d’une autre génération, a commencé par l’écriture. Elle...
(Le Republicain (ml) 28/02/17)
Le nouvel opus de la diva de la musique malienne, Oumou Sangaré, est en route. Il sera sur le marché le 7 mai 2017. L’annonce de ce nouveau bébé a été faite par l’artiste elle-même à l’espace culturel de l’Hôtel Wassoulu le 26 février 2017 à la presse. C’était en présence du représentant de son agence de communication, Média Plus, M. Cissé. «J’ai tenu à faire l’annonce de l’album car je pars demain pour un mois de tournée en Australie...
(Le Monde 22/02/17)
Un documentaire retrace le combat qu’ont mené les habitants de la « Perle du désert » pour préserver leurs collections de manuscrits séculaires. C’est une histoire émouvante qui raconte la victoire du courage et de la sagesse sur l’ignorance et l’obscurantisme. Le Trésor de Tombouctou retrace le combat qu’ont mené les habitants de la « Perle du désert » pour sauver leurs collections de manuscrits séculaires, lorsque la ville est tombée aux mains des djihadistes d’Ansar Eddine, alliés à Al-Qaida...
(RFI 06/02/17)
A Ségou, la 13e édition du festival sur le Niger s'est achevée, le week-end du 4 et 5 février. Parmi les nombreux spectacles et concerts, la pièce « Lumière » de la compagnie Acte 7 autour de l'accord de paix, une pièce itinérante qui a déjà voyagé de Tombouctou à Gao jusqu'à Bamako pour vulgariser le contenu de l'accord de paix, au Mali. Tout au long de la pièce, les personnages campent des passagers qui attendent un bus en retard,...
(AFP 30/01/17)
Devant la salle comble, Matthieu Chedid prévient l'assistance: "Petit à petit, je vais être obligé de vous prendre en otage, mais au sens poétique du terme". Et rapidement le public du Festival Acoustik Bamako se lève pour danser aux sons de la kora. "C'est un peu une folie d'être là", reconnaît le chanteur français, connu sous son nom d'artiste -M-, en montant sur la scène de l'Institut français du Mali au sujet de sa présence au festival, qui s'est achevé...
(RFI 30/01/17)
Le journaliste malien Birama Touré a disparu il y a un an jour pour jour à Bamako. Ses confrères ont demandé ce dimanche 29 janvier que l'enquête s'accélère. La dernière personne qui l'a vu, sa fiancée, affirme que Birama Touté se déplaçait à moto, vers le domicile d'un parent à Bamako, selon l'enquête de la gendarmerie. Depuis, plus de nouvelles. Différentes associations de journalistes se sont tout de suite mobilisées. Le ministre de la Communication de l'époque les reçoit et...
(Le Monde 28/01/17)
La capitale malienne accueille trois jours de concerts de Matthieu Chedid qui vient présenter son nouvel album conçu avec de célèbres artistes du pays. La salle de concert de l’Institut français au Mali et ses sièges de cinéma ne se prêtent pas aux shows endiablés. Pourtant, Matthieu Chédid prévient le public d’emblée : « Je vais vous prendre en otages, au sens musical du terme, vous allez finir debout, c’est ça que j’aime. » Il n’a pas fallu plus de...
(L'indicateur Renouveau 25/01/17)
Placée sous le thème “la culture au service de la paix et de la réconciliation nationale”, la 2e édition du Festival culturel Dogon, lancée lundi, sera une véritable tribune d’expression sur le pays dogon. La 2e édition du Festival culturel Dogon a été lancée ce 23 janvier, à la place du Cinquantenaire, sur les berges du fleuve Niger. Durant une semaine, les participants vont échanger sur la culture Dogon et partager leur réflexion sur le pays Dogon. Cette grande fête...
(Jeune Afrique 23/12/16)
Vendu comme un « Scarface africain », Wùlu, thriller léché du réalisateur franco-malien Daouda Coulibaly, lève le voile sur certains vices des sociétés ouest-africaines. Le film Wùlu s’ouvre sur une scène très banale. Ladji, un rabatteur pour minibus Sotrama à Bamako explique les secrets du métier à un collègue : privilégier les filles minces, éviter les passagers qui ont des gros derrières, les handicapés et les vieux qui font perdre du temps. Le rêve du jeune homme ? Devenir chauffeur et échapper...
(Le Monde 17/12/16)
L’écrivain français est allé rendre visite à Ousmane Diarra, écrivain malien. Et fait le portrait d’un homme droit, généreux et menacé dans une ville déliquescente. Ousmane Diarra a toujours refusé de quitter et sa ville et son pays, malgré des menaces reçues et la tension politique permanente dans laquelle vit le Mali, dévasté par la corruption et la guerre. Comme des millions de Bamakois, il part très tôt le matin, à l’heure où l’on balaie les cours et chantent les...
(L'Essor 13/12/16)
Le professeur Bakari Kamian n’est plus. L’historien et écrivain a tiré sa révérence dimanche dernier à l’âge de 88 ans en Tunisie. Cette disparition constitue une immense perte pour notre pays. Né en 1928 à San, Bakari Kamian est titulaire du Cape d’histoire et de géographie et d’une agrégation en géographie. Il a été instituteur entre 1949 et 1952, avant de devenir tour à tour professeur, censeur et proviseur de lycée, puis directeur général de l’Ecole normale supérieure du Mali...
(RFI 06/12/16)
Le comédien s'est éteint dimanche 4 décembre. Plus connu sous le nom de Lassidan, il était âgé de 53 ans, il souffrait de diabète. Membre de la compagnie Nyogolon, il s'était spécialisé dans le théâtre social, afin de faire passer des messages de sensibilisation, par exemple sur la prévention du Sida ou la protection de l'environnement. Souleymane Cissé est un cinéaste malien, deux fois étalon d'or au Fespaco, il rend hommage à Lassidan.
(Jeune Afrique 14/11/16)
Comme toujours, c’est dans la plus grande discrétion qu’une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) se rendra au Mali mi-novembre. Non pas pour enquêter sur des crimes commis en 2012 et ensuite dans le Nord, mais pour assurer le « service après-vente » du procès d’Ahmad al-Mahdi, condamné le 27 septembre à neuf ans de prison pour avoir détruit des mausolées à Tombouctou durant l’occupation jihadiste. L’équipe de la CPI fait le voyage afin de rencontrer les victimes de...
(Le Republicain (ml) 11/11/16)
C’est avec un cri de détresse que l’écrivain Chirfi Moulaye Haïdara a lancé sur le marché son dernier livre. «Ceux qui posent des actes de violences au nom de la religion ne rendent pas service à l’islam », a-t-il déploré samedi dernier, 5 novembre, à Bamako. L’ouvrage, intitulé «Les manuscrits anciens du Mali», est édité par les éditions La Sahélienne. Il fait ressortir ce que l’auteur considère comme des enseignements tirés des textes anciens du Mali pour soigner le pays...

Pages

(Le Monde 25/04/17)
Faut-il négocier avec le diable ? La question travaille la société malienne, ébranlée par une guerre qui lui semble sans fin. Il y a plus d’un an, des opposants, des leaders religieux, des chefs traditionnels s’étaient déjà prononcés en faveur de discussions avec les groupes djihadistes qui multiplient les attaques meurtrières dans le nord et le centre du pays. Aucun haut responsable de l’Etat n’osait cependant aborder ce sujet tabou publiquement. Dans les cercles du pouvoir à Bamako, cette possibilité était évoquée de manière discrète, notamment...
(Jeune Afrique 25/04/17)
Au Mali, les autorités intérimaires sont désormais installées dans les cinq régions du nord. Mais qui les dirige ? Après Kidal, Gao et Ménaka, les autorités de Tombouctou et Taoudénit ont été installées jeudi 20 avril, après plusieurs semaines de tractations pour mettre tout le monde d’accord. Voici les personnes chargées de diriger les régions du nord du Mali jusqu’aux élections locales prévues au mois de juillet prochain. Boubacar Ould Hamadi, un humanitaire issu d’une tribu guerrière À 31 ans, Boubacar Ould Hamadi a été désigné en février dernier président des autorités intérimaires de Tombouctou. Ce titulaire d’un brevet de technicien des douanes est un arabe de la tribu guerrière d’Oulad Sleymane de Tombouctou. C’est à Bamako que cet ancien...
(Le Figaro 25/04/17)
INTERVIEW - Le présentateur de BFMTV est reparti aux côtés des militaires français pour le cinquième numéro du magazine Embarqué diffusé sur RMC Découverte. Le journaliste a suivi pendant plusieurs jours un convoi militaire sur une route truffée de mines. Nouvelle destination à risque pour Thomas Misrachi. Diffusé ce mardi 25 avril sur RMC Découverte, le cinquième épisode d’Embarqué s’intéresse à la situation de l’armée Française en Afrique. Dans Mali, la route de l’enfer Thomas Misrachi intègre l’opération Barkhane pour...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25...
(RFI 21/04/17)
Au Mali, les cinq régions du Nord ont finalement toutes leurs nouvelles autorités intérimaires. Elles doivent restaurer l'Etat et préparer les futures élections, mais leur mise en place a été laborieuse ces derniers mois. A Tombouctou et Taoudéni, les derniers représentants de ces nouvelles autorités ont été installés. A Tombouctou, les autorités intérimaires ont finalement été installées après quatre reports consécutifs. Le Congrès pour la justice dans l'Azawad (CJA), qui s'opposait à leur installation, a finalement libéré les checkpoints qu'il...
(Dw-World 21/04/17)
Les journaux commentent la famine qui touche l'Afrique de l'Est, ainsi que les conditions climatiques extrêmes au Mali, dont souffrent les soldats allemands déployés dans le pays dans le cadre de la Minusma. "Trop chaud, trop poussiéreux, au Mali, la Bundeswehr fatigue" titre die Welt. La moitié des véhicules militaires sont en panne. Les hélicoptères n'ont pas le droit de voler pendant le temps de midi. Ceci est dû tout d'abord aux conditions climatiques extrêmes, explique Thorsten Jungholt. En avril,...
(France Info 21/04/17)
L'élection présidentielle française intéresse aussi les pays étrangers. Au Mali, deux personnages politiques font par d'eux : François Fillon et... François Hollande, qui pourtant ne se représente pas. Au Mali, quand il s'agit de parler de la campagne de l'élection présidentielle en France, c'est François Fillon qui fait le plus souvent la une des journaux. Les éditorialistes maliens sont ravis de constater que "le népotisme n'a pas cours que dans [notre] pays", en faisant référence au feuilleton judiciaire qui a...
(BBC 21/04/17)
Une manifestation a regroupé jeudi à Bamako des centaines d'amateurs du ballon rond pour exiger du gouvernement l'annulation de la dissolution de la fédération malienne de football, FEMAFOOT. Les manifestants se sont rendu à la primature pour se faire entendre au plus haut niveau. Leur message au nouveau chef du gouvernement consiste en un mot à la levée des sanctions qui frappent le football dans ce pays. Les autorités maliennes avaient pris la décision de dissoudre la FEMAFOOT, le 8...
(Autre média 21/04/17)
Un militaire français a été enterré cette semaine dans l’indifférence générale. Julien Barbé était caporal-chef du 6ème régiment du génie d’Angers. son décès a porté à dix-neuf le nombre de soldats français décédés au Mali, dans son cas particulier à la suite d’un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le sud-est, près de la frontière du Burkina Faso. Les faits se sont produits lors d’une opération militaire tripartite avec des unités maliennes et burkinabées de la force française...
(RFI 19/04/17)
Une attaque meurtrière a ciblé ce mardi 18 avril un camp militaire dans la région de Tombouctou. Le bilan provisoire fait état de 4 soldats maliens tués, 16 autres sont blessés. La force française Barkhane a mené une opération antiterroriste dans la foulée, et a tué plusieurs personnes. Les terroristes n'auront parcouru qu'une trentaine de kilomètres avant d'être rattrapés par les soldats de Barkhane. Les forces françaises ont rapidement mobilisé leurs hélicoptères et ont annoncé avoir tué une dizaine de terroristes à bord de deux pick-up lourdement armés.
(Jeune Afrique 19/04/17)
Malgré la traque acharnée des services de renseignements français, américains et ouest-africains, les groupes islamistes sont toujours actifs dans la sous-région du Sahel. Et se paient même le luxe de narguer les autorités. «Si on le trouve, on le liquide ! » Depuis le déclenchement de l’opération Serval, au Mali, en janvier 2013, cette phrase lapidaire, toujours prononcée off the record, revient régulièrement dans la bouche de hauts responsables français, dès qu’il est question du Touareg Iyad Ag Ghaly. « Il...
(APA 19/04/17)
Les actionnaires de Bank Of Africa (BOA) Mali, filiale du groupe bancaire du même nom, percevront le 2 mai 2017, au titre de l’exercice 2016, un dividende brut global de 6,180 milliards FCFA (environ 9,888 millions de dollars), a appris mardi APA auprès de cet établissement bancaire basé à Bamako. Cela correspond à un dividende brut par action de 3.000 FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Sur ce montant, les responsables de BOA Mali vont prélever un impôt sur...
(RFI 18/04/17)
L'un des défis à relever pour le nouveau gouvernement malien reste la sécurité des biens et des personnes. Il faut notamment réinstaurer la confiance entre les populations et les forces de défense et de sécurité, comme à Konna, localité du centre où des élus et des citoyens réclament aujourd'hui justice, après ce qu'ils appellent une « bavure », à la suite de la mort par balles début avril de deux jeunes de la localité, présentés comme de présumés jihadistes par l'armée. Selon un collectif qui réclame justice, les deux jeunes natifs de la localité de Konna, au centre du Mali
(RFI 18/04/17)
Fin de la grève dans le secteur de la santé après 38 jours sans travail. Les personnels ont repris le chemin des différents hôpitaux, mais les syndicats restent vigilants en attendant l'entrée en vigueur des accords décrochés de haute lutte. La grande majorité des revendications syndicales ont été accordées par le gouvernement après deux jours d'âpres discussions. « Il y a d'abord la prime de fonction spéciale, il y a la prime de garde, il y a la prise en...
(Jeune Afrique 18/04/17)
Pendant des décennies, les réformistes wahhabites maliens ont concurrencé l'islam traditionaliste confrérique et se sont imposés sur la scène religieuse. Avant de s'inviter dans la vie politique nationale, avec succès. C’est un fait : depuis le débat sur le Code de la famille, en 2009, les « bras croisés », appellation qui renvoie à la gestuelle durant la prière, se sont petit à petit imposés sur la scène politique malienne. En janvier 2012, Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique...
(RFI 17/04/17)
Le premier Conseil de ministres du nouveau gouvernement malien a eu lieu ce dimanche 16 avril à Bamako. Le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), qui présidait à la cérémonie, a appelé la nouvelle équipe à être plus au service des Maliens. "Avec les grèves dans les secteurs sociaux, la situation est un peu difficile, sinon très difficile pour nos populations. Nous sommes dans une situation difficile. Il y a d’autres priorités. La première priorité comme vous le savez tous, c’est...
(RFI 17/04/17)
La température à Bamako oscille en 38 et 43 degrés ces derniers jours. Des températures caniculaires difficilement supportées par la population. Surtout que les coupures d'eau et d'électricité sont de plus en plus régulières dans la capitale. Des quartiers entiers sont privés d'eau ou sibssent des coupures intempestives. Aujourd'hui, Marie Diallo a de la chance : le ventilateur de sa chambre fonctionne sans interruption depuis ce matin. Ce n'était pas le cas hier. « C'est insupportable. Les coupures sont imprévisibles,...
(RFI 16/04/17)
Au Mali, cela fait plus de deux mois que soeur Gloria a été enlevée dans le sud du pays. Hier soir à l'occasion de la veillée pascale un hommage lui a été rendu par les fidèles. RFI a assisté à la messe. Des chants, 28 baptêmes, trois premières communions. Une veillée pascale presque ordinaire. Mais l'archevêque de Bamako, Jean Zerbo, a tenu à rendre un hommage particulier à soeur Gloria, enlevée vers Karangasso le 7 février dernier. « Nous allons avoir une intention spéciale pour toutes les personnes...
(RFI 15/04/17)
Au Mali, cela fait 37 jours que dure la grève dans le secteur de la santé publique. Des négociations sont en cours, mais pour le moment, pour se soigner, de très nombreux malades se dirigent vers la pharmacopée et les cabinets médicaux privés. Entendu dans un cabinet médical privé sur la rive droite du fleuve Niger à Bamako : « De quoi souffre cet enfant ? ». Réponse du médecin : « L’enfant a une rhinopharyngite. Donc on l’a mis...
(Libération 14/04/17)
L’idée d'une négociation avec les groupes islamistes maliens a été évoquée à l'issue de la Conférence d’entente nationale qui s’est tenue à Bamako. Les gouvernements français et malien s’y opposent. C’est un sujet embarrassant pour Bamako qui a resurgi ce mois-ci. Faut-il dialoguer avec les jihadistes maliens ? Cette suggestion, contenue dans une discrète ligne du rapport de la Conférence d’entente nationale qui s’est tenue du 27 mars au 2 avril, a fait couler beaucoup d’encre dans la foisonnante presse locale.

Pages