Dimanche 25 Juin 2017

Mali

(AFP 24/06/17)
Fleurs à la main et larmes aux yeux, plus d'une centaine de personnes ont rendu samedi hommage aux victimes de l'attaque du "campement Kangaba", lieu de villégiature proche de Bamako visé par des jihadistes la semaine dernière. Cinq personnes - deux militaires et trois civils, dont un Européen, un Portugais, et un Chinois - ont péri dimanche dernier dans l'attaque revendiquée par la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda. Une quarantaine de civils ont réchappé de ce premier attentat anti-occidental depuis plus d'un an dans la capitale malienne et qui a touché ce vaste "ecolodge" prisé des expatriés. Son fondateur et propriétaire, le Français Hervé Depardieu, avait pris la tête du rassemblement sur...
(AFP 24/06/17)
Le gouvernement et les groupes armés signataires de l'accord d'Alger ont relancé le processus de paix au Mali avec la conclusion d'un nouveau calendrier d'application de l'accord, deux ans après sa signature, a-t-on appris samedi de sources officielles. "La plateforme (groupes armés progouvernementaux), la coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, ex-rebellion) et le gouvernement malien ont discuté directement, et ça s'est bien passé", a assuré à l'AFP Mohamed Ould Matali, député de la majorité présidentielle et membre de la plateforme. "Nous avons reconnu que les choses avaient trainé et nous avons fixé un nouveau calendrier pour appliquer l'accord", a-t-il affirmé.
(RFI 24/06/17)
Que s'est-il passé exactement dans le cercle de Koro dans le centre du Mali à la frontière avec le Burkina Faso. Des affrontements meurtriers ont eu lieu entre peuls et dogons et plusieurs dizaines de personnes sont mortes. Une délégation ministérielle malienne s'est rendue sur place. Trois ministres maliens se sont rendus dans le Cercle de Koro et une partie de la délégation y est d’ailleurs restée pour poursuivre les investigations et tenter de comprendre ce qui a mis le...
(Jeune Afrique 24/06/17)
Pour la première fois depuis sa création, après l'attentat contre le Radisson Blu de Bamako, en novembre 2015, la Force spéciale antiterroriste (Forsat) est intervenue seule lors de l'attaque qui a fait cinq morts le 18 juin au campement Kangaba, en périphérie de la capitale. Sur les 180 éléments d’élite de la police, de la gendarmerie, et de la garde nationale qui composent la Forsat, une équipe est toujours en alerte à Bamako. Ce dimanche 18 juin, il était un...
(La Tribune 23/06/17)
Le gouvernement malien a finalement décidé de reporter à une date ultérieure, le référendum constitutionnel prévu pour le 9 juillet prochain. Face à l’ampleur prise par la contestation populaire, le président malien fait donc marché arrière, ce qui le place en mauvaise posture pour les prochaines élections présidentielles de 2018 auxquelles il compte bien se présenter pour un second et dernier mandat. La fronde populaire a eu raison du référendum constitutionnel porté par le président malien Ibrahim Boubacar Keita et...
(RFI 23/06/17)
Après le feu vert donné par l’ONU mercredi 21 juin, l'engagement des pays de Sahel de fournir les militaires, il ne reste plus que le financement pour mettre en place la force conjointe des pays du G5 Sahel qui aura pour mission de lutter contre le terrorisme et le trafic transfrontaliers. Financement qui est loin d’être réuni pour le moment. Un sommet des chefs d'Etat des G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) se tiendra à Bamako le 2...
(RFI 23/06/17)
Au Mali, le référendum sur le projet de révision de la Constitution n'aura pas lieu le 9 juillet. Face à une opposition et une société civile qui descendent dans la rue, face à une fronde au sein même de la mouvance présidentielle, Ibrahim Boubacar Keïta a tranché. Sans donner un nouveau calendrier. Le projet devait permettre de relancer les accords d'Alger, mais le nord du pays, à ce jour, ne peut participer au référendum. « Ne touche pas à ma...
(Le Republicain (ml) 23/06/17)
L’attaque terroriste du dimanche dernier contre un hôtel près de Bamako n’est pas la première du genre, mais elle intervient à un moment critique pour le pouvoir. Une des plus grandes marches de l’histoire du pays se tenait un jour avant ce drame. Le président IBK qui incarne ce pouvoir a dû mesurer qu’il est loin de sa cote de popularité de 2011, l’époque où il déclarait au peuple, dans un stade de la capitale, l’expression gaullienne: « je vous...
(Le Monde 23/06/17)
Depuis 2015, les attaques djihadistes se sont étendues au centre et au sud du Mali, et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger. Emmanuel Macron arrivera le 2 juillet à Bamako pour le sommet des chefs d’Etat du « G5 Sahel » – Mauritanie, Niger, Tchad, Mali et Burkina Faso – auréolé d’une timide victoire diplomatique. La France est parvenue à faire voter au Conseil de sécurité de l’ONU et à l’unanimité, mercredi...
(Le Point 23/06/17)
Ce spécialiste en développement analyse les méfaits d'une aide internationale vouée aux urgences sécuritaires dans ces pays où les fragilités structurelles s'aggravent. Ces cinq pays que sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, regroupés au sein du cadre institutionnel baptisé G5 Sahel dont le but est d'apporter une réponse régionale aux défis sécuritaires, n'ont bien entendu rien de commun sur les plans géographique, historique ou culturel, mais ils partagent depuis une dizaine d'années d'importantes...
(L'Essor 23/06/17)
Les fonds servent à financer la 2è phase de la cité universitaire de Kabala et d’autres projets à déterminer. Quant aux vivres, ils sont destinés à nos compatriotes menacés par l’insécurité alimentaire. Deux importants documents ont été signés hier par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop et l’ambassadeur de Chine au Mali, Mme Lu Huiying. Il s’agit d’un accord de coopération économique et technique et de l’échange de lettres relatif à un don humanitaire...
(Info-Matin 23/06/17)
Après la mise en cause du chronogramme du retour de l’administration à Kidal avant le 20 juin 2017, la Coordination des mouvements armés (CMA) vient de s’illustrer, à nouveau, mardi dernier, par son boycott de la cérémonie de remise au Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, de la ‘’Charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale’’. Le Médiateur de la République, Baba Hakib HAIDARA, a procédé à la remise de la ‘’Charte pour la paix, l’unité et la...
(L'Essor 23/06/17)
Sur les 171 saisines formelles ayant fait l’objet de dossiers enregistrés, 106 ont été entièrement traitées et clôturées Le Médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, a présenté hier le Rapport 2016 de son institution au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. La cérémonie solennelle s’est déroulée dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, en présence du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga et de plusieurs membres du gouvernement. Depuis sa nomination en 2013, Baba Akhib Haïdara remet,...
(Le Republicain (ml) 23/06/17)
Au Mali, l’un des enjeux de la résolution adoptée mercredi 21 juin, par le Conseil de sécurité de l’ONU, c’est le retour de la paix dans le centre du pays, là où une partie de la communauté peule est en train de basculer dans le jihadisme. Le médecin Aly Nouhoum Diallo est une grande figure de cette communauté peule. Il a présidé l’Assemblée nationale du Mali pendant dix ans, de 1992 à 2002. De passage à Paris, il témoigne au...
(Agence Ecofin 23/06/17)
Feu vert pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. Le Conseil de sécurité de l’Onu vient d’adopter un texte saluant le déploiement des forces sahéliennes dans la lutte contre les groupes djihadistes dans la région. Toutefois, ce vote ne donne pas un mandat de l’Onu (qui serait synonyme d’un appui matériel et financier) à la force sahélienne. Dans un communiqué dont Niamey et les 2jours a obtenu copie, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves...
(Le Point 23/06/17)
REVUE DE PRESSE. Deux ans après la signature de l'accord d'Alger, les initiatives se multiplient pour venir à bout de l'insécurité chronique dans le pays. Il y a deux ans, le 20 juin 2015, était ratifié l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali, baptisé « Accord d'Alger ». À l'issue de longues tergiversations, la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, l'ex-rébellion à dominante touarègue) validait alors le texte signé un mois plus tôt par la plateforme (groupes armés...
(Le Monde 23/06/17)
Après l’immense succès des deux premières saisons, cap sur 44 nouveaux épisodes. Politique, argent, religion : les créateurs ne s’interdisent aucun sujet, à condition qu’il y ait de l’humour. Au volant de son taxi, F-One, interprété par Koman Diabaté, fulmine. Il est tombé en panne au beau milieu de la circulation, créant un embouteillage monstre dans les rues de Bamako. Un conducteur de « Jakarta » – scooters importés d’Indonésie qui pullulent dans la capitale malienne – s’arrête et propose...
(RFI 23/06/17)
Accélérer la mobilité des personnes pour le commerce et l’intégration africaine, c'est l'objectif du free roaming. L'idée est de permettre aux usagers quand ils se déplacent dans les autres pays de conserver leur numéro local sans avoir de frais supplémentaires : recevoir des appels gratuitement et émettre des appels au tarif local, comme s'ils étaient restés dans leur pays. En novembre dernier, les autorités de régulation de six pays de la Cédéao - le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina...
(AFP 22/06/17)
Le gouvernement malien a décidé de reporter à une date ultérieure le référendum prévu le 9 juillet 2017 sur la révision de la Constitution, a-t-on annoncé mercredi de source officielle. La révision de la Constitution de 1992, la première depuis 25 ans, vise notamment à "mettre en œuvre certains engagements de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali" signé en mai-juin 2015 entre le gouvernement et l'ex-rébellion à dominante touareg dans le nord du pays, et prévoit la...
(AFP 21/06/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi à l'unanimité une résolution saluant le déploiement d'une force africaine pour combattre les jihadistes dans la région du Sahel. Le projet de résolution élaboré par la France a été accepté par la totalité des quinze membres du Conseil, après que Paris et Washington soient parvenus à trouver un accord sur son contenu. Le texte salue le déploiement du G5 Sahel (Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et Burkina Faso), mais sans toutefois délivrer...

Pages

(AFP 24/06/17)
Fleurs à la main et larmes aux yeux, plus d'une centaine de personnes ont rendu samedi hommage aux victimes de l'attaque du "campement Kangaba", lieu de villégiature proche de Bamako visé par des jihadistes la semaine dernière. Cinq personnes - deux militaires et trois civils, dont un Européen, un Portugais, et un Chinois - ont péri dimanche dernier dans l'attaque revendiquée par la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda. Une quarantaine de civils ont réchappé de ce premier attentat anti-occidental depuis plus d'un an dans la capitale malienne et qui a touché ce vaste "ecolodge" prisé des expatriés. Son fondateur et propriétaire, le Français Hervé Depardieu, avait pris la tête du rassemblement sur...
(RFI 24/06/17)
Que s'est-il passé exactement dans le cercle de Koro dans le centre du Mali à la frontière avec le Burkina Faso. Des affrontements meurtriers ont eu lieu entre peuls et dogons et plusieurs dizaines de personnes sont mortes. Une délégation ministérielle malienne s'est rendue sur place. Trois ministres maliens se sont rendus dans le Cercle de Koro et une partie de la délégation y est d’ailleurs restée pour poursuivre les investigations et tenter de comprendre ce qui a mis le feu aux poudres. A priori, un litige foncier qui a dégénéré. C’est récurrent dans cette région et pendant les périodes de transhumance : des hameaux entiers ont été brûlés. Tiéman Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale, revient du Cercle de Koro...
(Jeune Afrique 24/06/17)
Pour la première fois depuis sa création, après l'attentat contre le Radisson Blu de Bamako, en novembre 2015, la Force spéciale antiterroriste (Forsat) est intervenue seule lors de l'attaque qui a fait cinq morts le 18 juin au campement Kangaba, en périphérie de la capitale. Sur les 180 éléments d’élite de la police, de la gendarmerie, et de la garde nationale qui composent la Forsat, une équipe est toujours en alerte à Bamako. Ce dimanche 18 juin, il était un...
(L'Essor 23/06/17)
Sur les 171 saisines formelles ayant fait l’objet de dossiers enregistrés, 106 ont été entièrement traitées et clôturées Le Médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, a présenté hier le Rapport 2016 de son institution au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. La cérémonie solennelle s’est déroulée dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, en présence du Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga et de plusieurs membres du gouvernement. Depuis sa nomination en 2013, Baba Akhib Haïdara remet,...
(Agence Ecofin 23/06/17)
Feu vert pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. Le Conseil de sécurité de l’Onu vient d’adopter un texte saluant le déploiement des forces sahéliennes dans la lutte contre les groupes djihadistes dans la région. Toutefois, ce vote ne donne pas un mandat de l’Onu (qui serait synonyme d’un appui matériel et financier) à la force sahélienne. Dans un communiqué dont Niamey et les 2jours a obtenu copie, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves...
(AFP 21/06/17)
Une "charte pour la paix" au Mali a été remise mardi au président malien Ibrahim Boubacar Keïta, deux ans après la signature de l'accord de paix par l'ex-rébellion à dominante touareg, qui a boycotté la cérémonie, dénonçant le contenu de ce document. A l'issue de la tenue en mars à Bamako d'une conférence d'entente nationale, prévue par l'accord de paix de mai-juin 2015, et censée élaborer cette charte, la rédaction en a été confiée à un comité d'experts. La "charte...
(Le Republicain (ml) 21/06/17)
L’affaire opposant l’honorable Karim Keïta, fils du président Ibrahim Boubacar Keïta, au journaliste Adama Dramé, poursuivi pour « diffamation » a connu son épilogue hier mardi 20 juin 2017 au tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako. Le juge Baradji Baba, dans son verdict a retenu une exception soulevée par les avocats de Adama Dramé, et a, par conséquent, déclaré la procédure nulle et de nul effet. L’exception retenue par le juge a été soulevée...
(Info-Matin 21/06/17)
Dimanche 18 juin, en milieu d’après-midi, l’espace de loisir, le campement ‘’le Kangaba’’ a été la cible d’une attaque terroriste qui a fait 9 morts et 37 blessés. 24 heures après, le bilan officiel de ces événements malheureux était, hier lundi, au cœur d’un point de presse animé par 4 membres du gouvernement, dans la salle de conférence du ministère de la Sécurité et de la protection civile, à savoir : le ministre de la Sécurité et de la protection...
(L'Essor 21/06/17)
Par ces temps de quasi-psychose qui courent dans notre pays, il suffit d’un rien pour que de fausses informations se répandent. Ce fut le cas hier lorsque sur les réseaux sociaux, des internautes ont fait état de la présence d’un véhicule suspect garé devant une structure bancaire à Hamdallaye, près du Monument « Eléphant ». En fait, il s’agissait d’une voiture de marque «Mitsubishi» appartenant à un client de la banque en question. Ce dernier était venu lundi dernier faire...
(AFP 20/06/17)
Une trentaine de personnes ont péri dans des violences entre les communautés peule et dogon dans le centre du Mali en fin de semaine dernière, près de la frontière avec le Burkina Faso, a-t-on appris de sources concordantes. Les violences se multiplient depuis plus d'un an dans le centre du Mali, entre Peuls, traditionnellement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon pratiquant majoritairement l'agriculture. Elles sont attisées par l'apparition dans la région en 2015 du groupe armé du prédicateur jihadiste peul Amadou Koufa, avec lequel les Peuls sont souvent soupçonnés de collusion.
(AFP 20/06/17)
Cinq personnes, trois civils et deux militaires, ont péri dans l'attaque jihadiste visant des étrangers près de Bamako dimanche, qui s'est également soldée par la mort des assaillants, revendiquée par la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à Al-Qaïda. Une quarantaine de civils ont réchappé de ce premier attentat anti-occidental depuis plus d'un an dans la capitale malienne contre un vaste "ecolodge", lieu de détente en périphérie de Bamako prisé des expatriés et fondé par un Français. "Les quatre assaillants ont été neutralisés", a déclaré le ministre malien de la Sécurité...
(MondAfrique 20/06/17)
Les médias français n'évoquent guère la situation sécuritaire catastrophique du Mali, sauf quand on compte, comme dimanche à Bamako, des victimes européennes. Les médias français évoquent, ce lundi matin, la dernière attaque djihadiste qui a eu lieu à Bamako dimanche. Ils le font brièvement, une brève à la fin des bulletins radio et des journaux télévisés, mais ils le font. Et ils s’y résolvent uniquement parceque le campement attaqué, appelé « Kangaba », est fréquenté par les européens et qu’une...
(AFP 20/06/17)
Un tribunal de Bamako a rejeté mardi une plainte en diffamation du président de la commission Défense de l'Assemblée nationale, Karim Keïta, fils du chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, contre un hebdomadaire privé malien, en annulant la procédure. Lors du procès ouvert le 30 mai, Karim Keïta avait réclamé 4 milliards de francs CFA (environ 6 millions d'euros) de dommages et intérêts au directeur de publication de l'hebdomadaire "Le Sphinx". Le parquet avait le 14 juin requis trois mois...
(L'Essor 20/06/17)
Sur les lieux du drame, les traces des événements du dimanche après-midi étaient encore visibles hier. Les enquêteurs étaient en train de passer le site au peigne fin à la recherche d’indices. Ils ont fait des découvertes effroyables. Des vitres de voitures brisées, des paillotes calcinées, des hangars entiers et des terrasses dévorés par les flammes, des impacts de balles un peu partout sur les murs et les portes, des traces de sang à même le sol… voilà à quoi...
(RFI 20/06/17)
En première ligne lors de l'attentat du campement Kangaba à Bamako, les Forces spéciales anti-terroristes (Forsat) sont une nouvelle unité créée après l'attentat de l'hôtel Radisson Blu en 2015. D'où viennent ces hommes? Sont-ils aussi chargés de la sécurité de la capitale? Les Bamakois se sont habitués à la présence de ces soldats d'élite, cagoulés, qui circulent armes au poing sur des pick-up, le plus souvent la nuit, dans les rues de la capitale. Ces forces spéciales anti-terroristes (Forsat), sont...
(L'Essor 20/06/17)
Vingt quatre heures après le drame du campement Kangaba, le procureur du pôle spécialisé de la lutte contre le terrorisme et la criminalité a animé une conférence de presse pour informer l’opinion de l’ouverture d’une enquête. Selon le juge Boubacar Sidiky Samaké, l’attaque a débuté vers 15 H 30 dans ce centre de loisir par des tirs nourris d’assaillants qui se sont introduits par la grande porte de l’établissement. Une équipe de policiers du 13è arrondissement a été la première...
(RFI 20/06/17)
Le terrorisme a été un des principaux thèmes de campagne des candidats en lice dans la 9e et 10e circonscriptions, deux circonscriptions qui regroupent tous les Français qui résident en Afrique. Les électeurs ont porté à l'Assemblée nationale deux bi-nationaux : M'Jid El Guerrab, Franco-Tunisien, pour la 9e (Maghreb et Afrique de l'Ouest) et Amal Amélia Lakrafi, Franco-Marocaine, pour la 10e (Moyen-Orient et Afrique australe, de l'est et centrale). Hier, un campement luxueux, à quelques kilomètres de Bamako, a été...
(L'indicateur Renouveau 20/06/17)
Les épreuves du baccalauréat général ont démarré hier lundi 19 juin 2017 et se poursuivront jusqu’au 22 juin prochain, en conformité avec la période unique du baccalauréat instituée par l’Uémoa. Ils seront 112 115 candidats à l’épreuve. Selon plusieurs opinions, pour ce qui concerne le premier jour des épreuves, aucun constat de fuite de sujets n’a été signalé. Pour cette session de Baccalauréat malien 2016-2017, il est prévu 284 centres et le nombre d’ inscrits est de 112 115 candidats,...
(AFP 19/06/17)
Quatre civils et un militaire malien ont été tués dans l'attaque jihadiste visant des étrangers près de Bamako dimanche, au cours de laquelle quatre assaillants ont également péri, a annoncé lundi le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré. Une quarantaine de civils ont réchappé de ce premier attentat anti-occidental depuis plus d'an dans la capitale malienne, tandis que quatre suspects ont été arrêtés au cours de l'enquête, selon un dernier bilan fourni lundi après-midi par le ministre...
(AFP 19/06/17)
Les réactions de solidarité internationale avec le Mali se succédaient lundi, au lendemain d'une attaque jihadiste visant des étrangers près de Bamako qui a fait deux morts, outre les assaillants, mais dont une trentaine de civils ont réchappé. Le nombre total des auteurs de ce premier attentat anti-occidental depuis plus d'an dans la capitale malienne n'a pas été précisé, mais le ministre malien de la Sécurité, le général Salif Traoré, a affirmé dans la nuit de dimanche à lundi qu'au moins quatre avaient été tués. Les forces de sécurité barraient lundi matin les accès au lieu de l'attentat, le campement Kangaba...

Pages

(L'Essor 23/06/17)
Les fonds servent à financer la 2è phase de la cité universitaire de Kabala et d’autres projets à déterminer. Quant aux vivres, ils sont destinés à nos compatriotes menacés par l’insécurité alimentaire. Deux importants documents ont été signés hier par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop et l’ambassadeur de Chine au Mali, Mme Lu Huiying. Il s’agit d’un accord de coopération économique et technique et de l’échange de lettres relatif à un don humanitaire de riz du gouvernement de la République populaire de Chine au gouvernement malien. La rencontre a eu lieu dans la salle de conférence dudit département. Ces signatures concrétisent des promesses et engagements annoncés, il y...
(RFI 23/06/17)
Accélérer la mobilité des personnes pour le commerce et l’intégration africaine, c'est l'objectif du free roaming. L'idée est de permettre aux usagers quand ils se déplacent dans les autres pays de conserver leur numéro local sans avoir de frais supplémentaires : recevoir des appels gratuitement et émettre des appels au tarif local, comme s'ils étaient restés dans leur pays. En novembre dernier, les autorités de régulation de six pays de la Cédéao - le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et la Sierra Léone - ont signé un protocole d'accord auxquels s’est ajouté le Togo en janvier. En théorie, tous ces pays auraient dû basculer depuis le 31 mars. Cela a été annoncé officiellement, mais...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Les incertitudes de la situation économique mondiale, les difficultés de l’Afrique centrale dues à la baisse du prix du pétrole et les progrès de l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest suscitent à nouveau une réflexion sur l’avenir de la Zone franc. Celle-ci a plus de cinquante années d’existence et a connu de nombreuses réformes qui, tout en laissant subsister les principes de base — fixité du taux de change des francs CFA et garantie de disponibilité des devises grâce aux...
(RFI 14/06/17)
C’est plutôt une bonne nouvelle pour les travailleurs et les usagers du Dakar-Bamako Ferroviaire (DBF), la société qui gère les chemins de fer au Mali. L'Etat malien vient de débloquer près de 5 milliards de francs CFA pour relancer les « trains voyageurs » supprimés depuis un an, pour « non rentabilité », au profit des « trains marchandises ». C’est dans le hall vétuste de la gare de Bamako que le président du Syndicat des travailleurs du rail (Sytrail)...
(L'Essor 13/06/17)
L’initiative « Compact avec l’Afrique » s’attache à renforcer un véritable cadre de développement en encourageant l’investissement interne par un environnement plus assaini et incitatif, en créant un lien de confiance avec les grandes institutions de financement. La République fédérale d’Allemagne assure la présidence tournante du G20 depuis décembre 2016. Dès le début de son mandat, la chancelière allemande Angela Merkel a décidé de faire de l’Afrique et de son développement, une de ses priorités. Cette volonté politique affichée s’inscrit en droite ligne du contexte politique interne de la République fédérale d’Allemagne confrontée à un problème migratoire sans précédent, entraînant une pression politique...
(Financial Afrik 13/06/17)
La Banque européenne d’investissement (BEI) va débloquer 50 millions d’euros pour développer le réseau d’alimentation en eau potable et d’assainissement de la ville de Bamako (Mali). Annonce faite par l’institution via un communiqué publié jeudi 8 juin par l’institution. L’accord de financement a été signé à Bruxelles par Boubou Cissé, ministre Malien de l’économie et des finances, et Ambroise Fayolle, le vice-président de la banque européenne, en marge des 12e journées européennes du développement. Il s’inscrit dans le cadre du...
(L'Essor 09/06/17)
Les mesures gouvernementales et la sensibilisation semblent sans effets sur les commerçants. La tendance à la hausse se poursuit sur les marchés de la capitale. Comme pour les produits de première nécessité (riz, mil, sucre, lait, huile alimentaire), la tendance est également haussière pour les fruits et légumes frais (oignons, tomates, pommes de terres, gombo, carottes) sur les marchés de Bamako. Un tour au marché du « Wonida », situé au quartier Bozola, sur le Boulevard du peuple, suffit pour...
(L'Essor 08/06/17)
La Banque nationale de développement agricole a réalisé des performances probantes, au titre de l’exercice 2016. Elle conforte ainsi sa place dans le peloton de tête du microcosme bancaire malien 2016 aura été une année faste pour la Banque nationale de développement agricole (BNDA). La Banque verte du Mali a réalisé au cours de cet exercice 8,024 milliards de Fcfa de bénéfice net après impôt. Une augmentation par rapport à l’exercice 2015 qui était de 8 milliards. Mieux, la BNDA...
(L'Essor 07/06/17)
La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) pour le Mali et l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF) ont tenu, hier au siège de la Banque, leur deuxième rencontre trimestrielle au titre de l’exercice 2017. Etaient présents le directeur national de la BCEAO pour le Mali, Konzo Traoré et les directeurs généraux des banques conduits par le président de l’APBEF, Moussa Alassane Diallo. Une quinzaine de points étaient inscrits au menu de ces échanges qui visent...
(APA 01/06/17)
Le gouvernement malien est à la recherche d’une enveloppe de 60 milliards de franc CFA pour la phase deux du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala, a déclaré, mercredi, le ministre du Commerce, porte-parole du gouvernement, Abdel Kader Konaté. ‘’Il reste 60 milliards de FCFA’’ pour compléter les ressources nécessaires à la réalisation des travaux qui permettront à la capitale de disposer de 288 millions de litres d’eau par...
(L'Essor 30/05/17)
Ce fonds servira à réaliser des activités de développement génératrices de revenus au profit des habitants de 27 localités. Le Mali continue à bénéficier de la solidarité des partenaires techniques et financiers pour une sortie de crise sûre et durable. Dans ce cadre, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé en novembre 2016, un don de 8 560 620 000 Fcfa destinés au financement du Projet d’appui à la réinsertion socio-économique des populations du Nord du Mali (PARSEP NM)...
(TV5 27/05/17)
De nombreuses stations services du Mali sont en manque de carburants. C’est la conséquence de la grève des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali qui a débuté il y a près d'une semaine. Au Mali, de nombreuses stations service sont fermées et devant celles qui sont encore ouvertes, de longues files d'attente. L'essence commence à manquer car les pompes ne sont plus approvisionnées depuis un semaine en raison de la grève des transporteurs. Parmi leurs revendications : leur inscription au...
(L'Essor 24/05/17)
Cette rencontre se veut un espace d’échanges visant à mettre les questions économiques au centre des préoccupations nationales. Elle offre également l’occasion aux décideurs de mener des réflexions permettant d’aboutir à des réformes indispensables pour la relance économique. « Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita, le principe qui régit le gouvernement despotique est la crainte. Tandis que la vertu est celui de la République et l’honneur celui de la monarchie. Le principe qui régit l’entreprise est l’innovation, la passion et la créativité...
(APA 24/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le Japon a fourni un financement de 6 millions de dollars pour l’aide aux réfugiés maliens dans le camp de Mbera, dans l’extrême est mauritanien, et aux populations mauritaniennes fragiles autour de ce camp. Ce financement a été annoncé par l’ambassadeur du Japon en Mauritanie, Hisatsugu Shimizu, lors d’une conférence de presse mardi à Nouakchott. Il permettra de couvrir une partie des interventions du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Programme alimentaire mondial (PAM)...
(Jeune Afrique 23/05/17)
La banque islamique de développement (BID) a signé des accords avec la Tunisie, le Mali et la Gambie, via sa filiale, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), afin de financer le développement du secteur des matières premières stratégiques. Dans un communiqué publié le 21 mai, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque islamique de développement (BID), a annoncé la signature de plusieurs accords visant à financer le secteur des matières premières...
(France Info 19/05/17)
Le Président Français se rend au Mali pour donner une nouvelle dimension de l'engagement de la France, présente sur place depuis 4 ans. Il est accompagné du directeur général de l'AFD, et compte compléter la stratégie militaire par une stratégie d'aide au développement. Laquelle? Premier déplacement du président sur un théâtre militaire. Emmanuel Macron est au Mali, accompagné de sa ministre des Armées, Sylvie Goulard, mais aussi de Rémy Rioux, le directeur de l'Agence Française de Développement. Cette présence illustre...
(La Tribune 16/05/17)
Fort de ses 6% de croissance, le Mali aurait passé haut la main l'examen programmé dans le cadre de la mission des experts du FMI, venus s’enquérir de l’avancement des réformes et des grands projets économiques. Une visite dont dépendra le déblocage d’une nouvelle aide financière en faveur de Bamako. Le Fonds monétaire international vient de conclure une visite de travail entre le 2 et le 12 mai au Mali, une occasion pour les responsables Afrique de l'institution de Bretton...
(Sud Quotidien 16/05/17)
Le Directeur général du port autonome de Dakar, Cheikh Kanté, a reçu hier, lundi 15 mai, le Ministre malien des transports, Me Baber Gano, en visite de travail à Dakar. Au cours de cette rencontre, le ministre malien a fait la demande, par de la volonté de son pays, de disposer d’un parking plus étendu pour les camions maliens au niveau du port de Dakar. En visite de travail au Sénégal, le Ministre malien des transports, Me Baber Gano, a...
(L'Essor 15/05/17)
Le directeur adjoint du Fonds monétaire international Afrique, Roger Nord a été reçu en audience vendredi dernier, par le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga. Il était accompagné pour la circonstance du ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé. A sa sortie d’audience il a expliqué à la presse qu’avec le Premier ministre, il a évoqué la situation économique du Mali et la mise en œuvre du programme appuyé par le FMI. Il a aussi saisi l’opportunité pour féliciter le...
(Jeune Afrique 12/05/17)
Après une mission de contrôle de dix jours au Mali qui s'est révélée satisfaisante, le FMI a décidé d'étendre son programme d'aide au pays sur une année supplémentaire. « La mission du FMI et les autorités sont parvenues à un accord préliminaire qui permettra de recommander au Conseil d’administration […] la prorogation d’une année du programme [d’aide] », a déclaré jeudi 11 mai Boriana Yontcheva, directrice de la mission en question, dans un communiqué. Celle-ci était au Mali du 2...

Pages

(L'Essor 12/06/17)
Menée 1-0, après, seulement, trois minutes de jeu, la sélection nationale a renversé la vapeur au retour des vestiaires, en marquant deux buts grâce à Kalifa Coulibaly et Yves Bissouma Il est 20h50, samedi 10 juin 2017, au stade du 26 Mars. L’arbitre sud africain, Daniel Frazer Bennet, siffle la fin de la rencontre Mali-Gabon (2-1), au compte de la première journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2019. Les supporters saluent la fin de la rencontre avec un long standing ovation. Accompagnés par le vice-président de l’UNASAM (Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali), Cheickna Demba, les joueurs font un petit tour de terrain pour rendre la politesse aux supporters. Certains...
(L'Essor 08/06/17)
Outrageusement dominée, en première mi-temps, par l’AS Police, l’équipe militaire a réussi à renverser la vapeur au retour des vestiaires pour s’imposer, sur le fil, 93-91, mardi lors de la première journée des Play-offs. La deuxième rencontre qui devait opposer le Djoliba et le Stade malien Dames a été reportée, suite à une coupure de courant La première journée des Play-offs s’est disputée, mardi dans la salle du Palais des sports. Deux rencontres étaient au programme, à savoir l’explication entre l’USFAS et l’AS Police en Messieurs et le choc des Dames qui devait mettre aux prises le Djoliba et le Stade malien. La première affiche s’est déroulée et elle a tourné à l’avantage des USFASiens (93-91). Mais la deuxième n’a...
(Foot Africa365 08/06/17)
Yacouba Sylla, milieu de terrain et capitaine des Aigles du Mali, monte au créneau pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et d’hébergement de ses coéquipiers. Le Mali continue de se débattre avec des conditions de préparation délicates. « Il se passe des choses que nous déplorons. Les mêmes histoires d’équipements refont surface, a lâché Yacouba Sylla, interrogé par Foot-Mali. Depuis notre arrivée au Maroc, on n’a pas reçu les équipements qu’il faut. On se contente du strict minimum ici...
(Procès-Verbal 01/06/17)
Dans notre dernière livraison, nous vous annoncions que des manœuvres étaient en cours pour violer l’accord du 27 avril 2017 censé mettre fin à la crise du football malien. Les faits récents nous donnent raison. Rappelons tout d’abord que pour mettre fin à la crise du football malien un protocole d’accord a été signé entre les parties en conflit, sous l’égide du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga et avec la médiation active du ministre du Commerce Abdel Kader Konaté. Le...
(Info-Matin 01/06/17)
Les Aiglonnets footballeurs, champions d’Afrique des moins de 17 sont rentrés, le lundi 29 mai dernier, au pays avec leur trophée continental. À leur arrivée, ils ont été accueillis en véritable héros par des membres du gouvernement et une foule en liesse à l’aéroport international Modibo KEITA avant d’être escortés au stade Mamadou KONATE. C’est après les 19 heures GMT que l’avion transportant les champions d’Afrique des moins de 17 ans a atterri sur le tarmac de l’aéroport international Modibo...
(Jeune Afrique 31/05/17)
Alors que la Fifa avait déjà suspendu le Mali pendant quarante jours (jusqu’au 29 avril dernier) pour ingérence gouvernementale, beaucoup, dans le milieu du football malien, redoutent une nouvelle crise. Alors que l’accord signé en avril sous l’égide du chef de l’État stipulait qu’un comité de normalisation serait mis en place le 12 juin afin de préparer l’élection d’un nouveau président de la Femafoot en octobre, Boubacar Diarra, son actuel patron, n’a pas l’intention de démissionner. Alors que la Fifa...
(Africa Top sports 30/05/17)
Après des jours de tergiversation suite à la décision du ministère des Sports de suspendre les sélections nationales des compétitions continentale et internationale, José Antonio Camacho, le sélectionneur du Gabon a dévoilé sa liste de joueurs contre le Mali en éliminatoires de la CAN 2019. Sans Didier Ovono qui a pris sa retraite, c’est Donald Nze de l’AS Pelican. Ailleurs, pas de grande surprises. D’Ecuele Manga à Pierre Emerick Aubameyang en passant par Lemina et autres Johann Obiang tout récent...
(AFP 29/05/17)
Le Mali, tenant du trophée, a remporté sa deuxième Coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans d'affilée en battant le Ghana 1 à 0 en finale, dimanche à Libreville. L'unique but de la rencontre a été marqué par Mamadou Samaké, à la reprise d'un pénalty repoussé par le gardien ghanéen (21e). Grâce à ce deuxième titre, après celui enlevé en 2015, le Mali rejoint au palmarès de la compétition le Nigéria (2001, 2007) et le Ghana (1995, 1999)...
(RFI 26/05/17)
La finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans opposera l’équipe du Ghana à celle du Mali, tenante du titre, le 28 mai 2017 à Libreville. Les Ghanéens se sont qualifiés aux dépens des Nigériens 6 tirs au but à 5 (0-0 après prolongation), ce 24 mai à Port-Gentil. Les Maliens aussi sont passés par la case tirs au but face aux Guinéens, ce mercredi à Libreville. Une séance pleine de fébrilité puisque les « Aiglons...
(RFI 26/05/17)
La finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans opposera l’équipe du Ghana à celle du Mali, tenante du titre, le 28 mai 2017 à Libreville. Les Ghanéens se sont qualifiés aux dépens des Nigériens 6 tirs au but à 5 (0-0 après prolongation), ce 24 mai à Port-Gentil. Les Maliens aussi sont passés par la case tirs au but face aux Guinéens, ce mercredi à Libreville. Une séance pleine de fébrilité puisque les « Aiglons...
(APA 26/05/17)
Le Ghana et le Mali se sont qualifiés pour la finale de la 12ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans en dominant à l’épreuve des tirs au but respectivement le Niger et la Guinée, en demi-finales disputées mercredi au Gabon. Tenu en échec par la Guinée (0-0) au terme du temps réglementaire de 90 minutes, le Mali s’est montré plus adroit dans une décevante épreuve de tirs au but (2-0 tab). Les jeunes...
(L'Essor 23/05/17)
D’un côté le Mali, champion d’Afrique en titre, affronte la Guinée et, de l’autre, le Niger défie le Ghana et son attaque de feu. Il y a de l’électricité dans l’air. En ballottage favorable à l’entame de la dernière journée de la phase de poules d’un groupe B très craintif, le champion d’Afrique en titre a fait mieux qu’assurer le point nécessaire à sa qualification, le dimanche 21 mai dernier, au stade de l’Amitié de Libreville. En effet, les Aiglonnets...
(RFI 22/05/17)
Les équipes du Ghana, de la Guinée, du Mali et du Niger représenteront l’Afrique en Coupe du monde des moins de 17 ans, en octobre en Inde. Elles se sont en effet qualifiées pour le Mondial U17 en atteignant les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations cadets, au Gabon. Le Niger va disputer pour la toute première fois la Coupe du monde des moins de 17 ans. Les Nigériens font en effet partie des quatre équipes qui représenteront l’Afrique...
(L'Essor 17/05/17)
Malgré le nul 0-0 concédé devant les modestes Tanzaniens, rien n’est encore perdu pour la sélection nationale cadette qui doit, simplement, gagner ses deux prochains matches afin de valider son billet pour les demi-finales. Les rencontres de la première journée de la poule B ont été joués lundi, au stade de l’Amitié de Libreville. En première heure, le Mali était opposé à la Tanzanie, tandis que le Niger et l’Angola s’affrontaient, en deuxième heure. Toutes les deux rencontres se sont...
(Jeune Afrique 04/05/17)
Invité à démissionner après la CAN par Boubacar Baba Diarra, le président de la Fédération malienne de football (Femafoot), Alain Giresse ira finalement au bout de son contrat, qui expire fin novembre. Alain Giresse est arrivé le lundi 1er mai à Bamako. Aux dernières nouvelles, l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France et des Girondins de Bordeaux n’a pas eu à subir d’agressions physiques, comme l’avait sous-entendu Boubacar Baba Diarra, le président de la Femafoot il y a quelques...
(AFP 30/04/17)
La Fifa a levé samedi la suspension qui frappait la Fédération malienne de football (Femafoot) depuis le 16 mars, après la réinstallation par le pouvoir politique de son comité exécutif. "Le Bureau du Conseil de la Fifa a décidé de lever la suspension de la Femafoot avec effet immédiat. Par conséquent, la Femafoot bénéficie de nouveau de l'ensemble de ses droits de membre conformément à l'article 13 des statuts de la Fifa", a indiqué un communiqué de l'instance mondiale du...
(Journal du Mali 28/04/17)
Les deux parties protagonistes dans la crise du football, Boubacar Baba Diarra et Mamadou Dipa Fané, ont signé un protocole d’accord hier soir après plusieurs jours de négociation initiées par Abdoulaye Idrissa Maïga, nouveau chef de gouvernement. L’information est officielle depuis hier soir, Boubacar Baba Diarra et Mamadou Dipa Fané respectivement président de la Fédération malienne de football (Femafoot) et président des ligues et clubs majoritaires (CLCM) ont échangé la poignée de main tant attendue. Un acte qui met donc fin à la plus grande crise du football de l’histoire du Mali. Abdoulaye Idrissa Maïga, nouveau Premier ministre accompagné de quelques membres...
(Africa Top sports 28/04/17)
La sanction de la FIFA sur le football malien va bientôt être levée. Ceci grâce à la décision d’annulation de la dissolution de la Femafoot par Amion Guindo, ministre des Sports. Ce dernier a décidé de faire machine arrière après un protocole d’accord entre les différents protagonistes. Ce jeudi 27 avril, le Comité exécutif de la Femafoot et le Collectif des Clubs et Ligues majoritaires ont signé un protocole d’accord de sortie de crise. Les parties conviennent ainsi de «...
(Info-Matin 27/04/17)
Le Collectif des clubs et ligues majoritaires a marché, hier mardi, de la Bourse du travail à la Primature pour soutenir la décision de dissolution du bureau exécutif de la FEMAFOOT et de la mise en place du Comité de normalisation pour le football (CONOR). En recevant des marcheurs dans ses locaux avec leur déclaration, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa MAIGA, a été, on ne peut plus clair, en déclarant que les différents clans, quant aux intérêts des jeunes, ne...
(L'Essor 27/04/17)
Le jeune international malien et ses coéquipiers ont créé la sensation en dominant, 2-1, le Benfica Lisbonne, après avoir été menés 1-0 au tableau d’affichage. Le milieu de terrain des Aiglons a joué les 90 minutes de la finale Le Red Bull Salzbourg U19, avec Amadou Haïdara «Doudou», a remporté l’édition 2017 de la Ligue de la jeunesse de l’UEFA, également, appelée UEFA Youth League. En finale, le jeune international malien et ses coéquipiers ont dominé, 2-1, le Benfica Lisbonne,...

Pages

(Le Monde 23/06/17)
Après l’immense succès des deux premières saisons, cap sur 44 nouveaux épisodes. Politique, argent, religion : les créateurs ne s’interdisent aucun sujet, à condition qu’il y ait de l’humour. Au volant de son taxi, F-One, interprété par Koman Diabaté, fulmine. Il est tombé en panne au beau milieu de la circulation, créant un embouteillage monstre dans les rues de Bamako. Un conducteur de « Jakarta » – scooters importés d’Indonésie qui pullulent dans la capitale malienne – s’arrête et propose de pousser le taxi à l’aide de son engin. D’abord dubitatifs, F-One et son passager finissent par atteindre les 120 km/h et supplient le pilote fou de ralentir. Ce genre de situation incongrue, volontairement caricaturale,...
(Le Monde 14/06/17)
En suivant un convoyeur de cocaïne sur le trajet Dakar-Bamako, Daouda Coulibaly signe un dynamique « Scarface » malien. Parce qu’il s’extrait de la misère en faisant commerce de cocaïne, on aura tendance à faire de Ladji, le héros de Wulu, un « Scarface malien », une version bamakoise de Tony Montana. Mais c’est justement ce qui rend ce premier film passionnant que de mettre en scène un autre rapport au crime organisé que celui qui domine dans une société riche. L’immigré cubain de Brian De Palma se lançait, comme tous ses nouveaux concitoyens, à la poursuite du bonheur, Ladji – comme des centaines de millions de jeunes au sud du Sahara – cherche, lui, sa juste place dans la...
(Le Point 12/06/17)
ENTRETIEN. Dans ce thriller, le réalisateur franco-malien raconte l'ascension fulgurante d'un jeune chômeur dans le monde des narcotrafiquants au Mali. Wùlu. En salle ce mercredi, le premier long-métrage du réalisateur français Daouda Coulibaly est un thriller politique juste, captivant, ancré dans la réalité actuelle du Mali. À travers l'itinéraire de son héros, il révèle le réseau complexe du narcotrafic en Afrique de l'Ouest, ses différents acteurs, notamment l'État, et son rôle majeur dans le déclenchement de la crise du pays...
(RFI 27/05/17)
Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, dans cette chronique agriculture, nous allons parler de création de mode et c’est au Mali. L’agriculture et la création de mode, ces deux termes semblent sans rapport, mais il n’en n’est rien. Sur le plan agricole, le Mali est l’un des plus grands producteurs de coton en Afrique de l’Ouest, avec une récolte de plus de 645 000 tonnes sur la campagne agricole 2016-2017. Presque la totalité de cette production est exportée, c’est-à-dire qu’il...
(Les Echos (ml) 03/05/17)
Le comédien Michel Sangaré est malade. Très malade. Son état est très critique. L’artiste est admis à l’hôpital le‘’Luxembourg’’ depuis un certain temps. Il aurait été « déposé » ce Centre hospitalier par des agents de l’Etat qui ont disparu par la suite. L’homme est véritablement sans un soutien digne de ce nom. Sa prise en charge est devenue compliquée. C’est ainsi que ses amis se mobilisent pour lui apporter un appui conséquent. Déjà, ils préparent son évacuation à l’extérieur...
(L'Essor 14/04/17)
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, s’est dit honoré de participer à l’inauguration de cette exposition pendant laquelle le public découvrira un pan important de l’histoire de notre pays à travers les manuscrits de Tombouctou. « Trésors de l’islam en Afrique : de Tombouctou à Zanzibar » est le thème d’une exposition inédite qui se déroule depuis hier à l’Institut du monde arabe à Paris. Trois chefs d’Etat africains ont été invités par le président français, François Hollande,...
(Le Monde 05/04/17)
La chanteuse malienne présentait son nouvel album au festival 100 % Afriques à La Villette, à Paris. Les banques, les gouvernements africains, l’Eglise et Jésus… Tout le monde en prend pour son grade. Samedi 1er avril, lors de la soirée de clôture du programme musical du festival 100 % Afriques, présenté à la Grande Halle de la Villette, à Paris, devant une salle pleine à craquer, le chanteur nigérian Seun Kuti s’étend sur les raisons de ses colères, mises en...
(AFP 05/04/17)
"J'ai voulu célébrer la beauté du Mali, sa culture, ses gens": -M-, alias Matthieu Chedid, sort vendredi "Lamomali", un disque afro-pop, coréalisé avec les musiciens Toumani et Sidiki Diabaté et rempli de tubes en puissance qui annoncent déjà l'été. Recevant dans un studio parisien dans un décor africain de circonstance, -M- évoque sa relation avec ce pays découvert en 2005: "Humainement, c'est un peuple qui me touche profondément. Pourtant, je ne les connais pas plus que ça, je n'y suis...
(AFP 16/03/17)
"Nous sommes du désert, habitués à l'espace et au silence. Le désert, ça porte chance pour trouver une bonne inspiration et pour composer", résume Abdallah, guitariste des Tinariwen, les porte-drapeaux de la culture touareg de passage à Paris pour trois concerts à partir de samedi. Leur musique, un blues habité et profond, mêle le son ravageur de guitares électriques aux chants traditionnels du Sahara. En 30 ans de carrière, ils ont joué partout ou presque et sont devenus un symbole...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes (Fepaci) depuis mai 2013, le réalisateur Cheick Oumar Sissoko, 71 ans, qui fut ministre de la Culture du Mali (2002-2007), ne briguera pas un nouveau mandat de quatre ans. Il souhaite qu’une personnalité plus jeune prenne le relais lors de la prochaine réunion de l’organisation, qui doit se tenir en mai ou au plus tard en juin au Kenya. Ne doutant pas qu’il y aura des candidats, il compte pour sa part...
(AFP 03/03/17)
Douce ou mégère, gentille, méchante, malheureuse, heureuse, travailleuse, au foyer... mais toujours vieille. L'actrice malienne Maimouna Hélène Diarra, 62 ans, une des artistes récompensées par un prix pour l'ensemble de sa carrière lors du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), joue depuis qu'elle est jeune des rôles de dames âgées! "Ce n'est pas que je n'aurais pas eu envie de jouer des jeunes premières! Mais, simplement, on ne m'a jamais proposé de rôles. Je...
(L'Essor 02/03/17)
Les réalisatrices, comédiennes, camera women, maquilleuses maliennes sont nombreuses à cette 25è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouaga. Elles sont jeunes dans la plupart des cas, car nombreuses sont celles qui viennent du Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (CAM-BFK), de l’Ecole de formation de Boubacar Sidibé et d’Afribone. Et elles représentent sans doute l’avenir du cinéma malien. Aïda Mady Diallo, qui est d’une autre génération, a commencé par l’écriture. Elle...
(Le Republicain (ml) 28/02/17)
Le nouvel opus de la diva de la musique malienne, Oumou Sangaré, est en route. Il sera sur le marché le 7 mai 2017. L’annonce de ce nouveau bébé a été faite par l’artiste elle-même à l’espace culturel de l’Hôtel Wassoulu le 26 février 2017 à la presse. C’était en présence du représentant de son agence de communication, Média Plus, M. Cissé. «J’ai tenu à faire l’annonce de l’album car je pars demain pour un mois de tournée en Australie...
(Le Monde 22/02/17)
Un documentaire retrace le combat qu’ont mené les habitants de la « Perle du désert » pour préserver leurs collections de manuscrits séculaires. C’est une histoire émouvante qui raconte la victoire du courage et de la sagesse sur l’ignorance et l’obscurantisme. Le Trésor de Tombouctou retrace le combat qu’ont mené les habitants de la « Perle du désert » pour sauver leurs collections de manuscrits séculaires, lorsque la ville est tombée aux mains des djihadistes d’Ansar Eddine, alliés à Al-Qaida...
(RFI 06/02/17)
A Ségou, la 13e édition du festival sur le Niger s'est achevée, le week-end du 4 et 5 février. Parmi les nombreux spectacles et concerts, la pièce « Lumière » de la compagnie Acte 7 autour de l'accord de paix, une pièce itinérante qui a déjà voyagé de Tombouctou à Gao jusqu'à Bamako pour vulgariser le contenu de l'accord de paix, au Mali. Tout au long de la pièce, les personnages campent des passagers qui attendent un bus en retard,...
(AFP 30/01/17)
Devant la salle comble, Matthieu Chedid prévient l'assistance: "Petit à petit, je vais être obligé de vous prendre en otage, mais au sens poétique du terme". Et rapidement le public du Festival Acoustik Bamako se lève pour danser aux sons de la kora. "C'est un peu une folie d'être là", reconnaît le chanteur français, connu sous son nom d'artiste -M-, en montant sur la scène de l'Institut français du Mali au sujet de sa présence au festival, qui s'est achevé...
(RFI 30/01/17)
Le journaliste malien Birama Touré a disparu il y a un an jour pour jour à Bamako. Ses confrères ont demandé ce dimanche 29 janvier que l'enquête s'accélère. La dernière personne qui l'a vu, sa fiancée, affirme que Birama Touté se déplaçait à moto, vers le domicile d'un parent à Bamako, selon l'enquête de la gendarmerie. Depuis, plus de nouvelles. Différentes associations de journalistes se sont tout de suite mobilisées. Le ministre de la Communication de l'époque les reçoit et...
(Le Monde 28/01/17)
La capitale malienne accueille trois jours de concerts de Matthieu Chedid qui vient présenter son nouvel album conçu avec de célèbres artistes du pays. La salle de concert de l’Institut français au Mali et ses sièges de cinéma ne se prêtent pas aux shows endiablés. Pourtant, Matthieu Chédid prévient le public d’emblée : « Je vais vous prendre en otages, au sens musical du terme, vous allez finir debout, c’est ça que j’aime. » Il n’a pas fallu plus de...
(L'indicateur Renouveau 25/01/17)
Placée sous le thème “la culture au service de la paix et de la réconciliation nationale”, la 2e édition du Festival culturel Dogon, lancée lundi, sera une véritable tribune d’expression sur le pays dogon. La 2e édition du Festival culturel Dogon a été lancée ce 23 janvier, à la place du Cinquantenaire, sur les berges du fleuve Niger. Durant une semaine, les participants vont échanger sur la culture Dogon et partager leur réflexion sur le pays Dogon. Cette grande fête...
(Jeune Afrique 23/12/16)
Vendu comme un « Scarface africain », Wùlu, thriller léché du réalisateur franco-malien Daouda Coulibaly, lève le voile sur certains vices des sociétés ouest-africaines. Le film Wùlu s’ouvre sur une scène très banale. Ladji, un rabatteur pour minibus Sotrama à Bamako explique les secrets du métier à un collègue : privilégier les filles minces, éviter les passagers qui ont des gros derrières, les handicapés et les vieux qui font perdre du temps. Le rêve du jeune homme ? Devenir chauffeur et échapper...

Pages

(RFI 24/06/17)
Que s'est-il passé exactement dans le cercle de Koro dans le centre du Mali à la frontière avec le Burkina Faso. Des affrontements meurtriers ont eu lieu entre peuls et dogons et plusieurs dizaines de personnes sont mortes. Une délégation ministérielle malienne s'est rendue sur place. Trois ministres maliens se sont rendus dans le Cercle de Koro et une partie de la délégation y est d’ailleurs restée pour poursuivre les investigations et tenter de comprendre ce qui a mis le feu aux poudres. A priori, un litige foncier qui a dégénéré. C’est récurrent dans cette région et pendant les périodes de transhumance : des hameaux entiers ont été brûlés. Tiéman Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale,...
(Jeune Afrique 24/06/17)
Pour la première fois depuis sa création, après l'attentat contre le Radisson Blu de Bamako, en novembre 2015, la Force spéciale antiterroriste (Forsat) est intervenue seule lors de l'attaque qui a fait cinq morts le 18 juin au campement Kangaba, en périphérie de la capitale. Sur les 180 éléments d’élite de la police, de la gendarmerie, et de la garde nationale qui composent la Forsat, une équipe est toujours en alerte à Bamako. Ce dimanche 18 juin, il était un peu plus de 16h lorsque lui est parvenue l’information de tirs au campement Kangaba, un lieu de villégiature prisé des Maliens aisés et des Occidentaux en périphérie de la capitale. Rapidement mobilisés, les premiers membres de la Forsat sont arrivés...
(La Tribune 23/06/17)
Le gouvernement malien a finalement décidé de reporter à une date ultérieure, le référendum constitutionnel prévu pour le 9 juillet prochain. Face à l’ampleur prise par la contestation populaire, le président malien fait donc marché arrière, ce qui le place en mauvaise posture pour les prochaines élections présidentielles de 2018 auxquelles il compte bien se présenter pour un second et dernier mandat. La fronde populaire a eu raison du référendum constitutionnel porté par le président malien Ibrahim Boubacar Keita et...
(RFI 23/06/17)
Après le feu vert donné par l’ONU mercredi 21 juin, l'engagement des pays de Sahel de fournir les militaires, il ne reste plus que le financement pour mettre en place la force conjointe des pays du G5 Sahel qui aura pour mission de lutter contre le terrorisme et le trafic transfrontaliers. Financement qui est loin d’être réuni pour le moment. Un sommet des chefs d'Etat des G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) se tiendra à Bamako le 2...
(RFI 23/06/17)
Au Mali, le référendum sur le projet de révision de la Constitution n'aura pas lieu le 9 juillet. Face à une opposition et une société civile qui descendent dans la rue, face à une fronde au sein même de la mouvance présidentielle, Ibrahim Boubacar Keïta a tranché. Sans donner un nouveau calendrier. Le projet devait permettre de relancer les accords d'Alger, mais le nord du pays, à ce jour, ne peut participer au référendum. « Ne touche pas à ma...
(Le Monde 23/06/17)
Depuis 2015, les attaques djihadistes se sont étendues au centre et au sud du Mali, et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger. Emmanuel Macron arrivera le 2 juillet à Bamako pour le sommet des chefs d’Etat du « G5 Sahel » – Mauritanie, Niger, Tchad, Mali et Burkina Faso – auréolé d’une timide victoire diplomatique. La France est parvenue à faire voter au Conseil de sécurité de l’ONU et à l’unanimité, mercredi...
(Le Point 23/06/17)
Ce spécialiste en développement analyse les méfaits d'une aide internationale vouée aux urgences sécuritaires dans ces pays où les fragilités structurelles s'aggravent. Ces cinq pays que sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, regroupés au sein du cadre institutionnel baptisé G5 Sahel dont le but est d'apporter une réponse régionale aux défis sécuritaires, n'ont bien entendu rien de commun sur les plans géographique, historique ou culturel, mais ils partagent depuis une dizaine d'années d'importantes...
(Le Point 23/06/17)
REVUE DE PRESSE. Deux ans après la signature de l'accord d'Alger, les initiatives se multiplient pour venir à bout de l'insécurité chronique dans le pays. Il y a deux ans, le 20 juin 2015, était ratifié l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali, baptisé « Accord d'Alger ». À l'issue de longues tergiversations, la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, l'ex-rébellion à dominante touarègue) validait alors le texte signé un mois plus tôt par la plateforme (groupes armés...
(Le Monde 23/06/17)
Après l’immense succès des deux premières saisons, cap sur 44 nouveaux épisodes. Politique, argent, religion : les créateurs ne s’interdisent aucun sujet, à condition qu’il y ait de l’humour. Au volant de son taxi, F-One, interprété par Koman Diabaté, fulmine. Il est tombé en panne au beau milieu de la circulation, créant un embouteillage monstre dans les rues de Bamako. Un conducteur de « Jakarta » – scooters importés d’Indonésie qui pullulent dans la capitale malienne – s’arrête et propose...
(RFI 23/06/17)
Accélérer la mobilité des personnes pour le commerce et l’intégration africaine, c'est l'objectif du free roaming. L'idée est de permettre aux usagers quand ils se déplacent dans les autres pays de conserver leur numéro local sans avoir de frais supplémentaires : recevoir des appels gratuitement et émettre des appels au tarif local, comme s'ils étaient restés dans leur pays. En novembre dernier, les autorités de régulation de six pays de la Cédéao - le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina...
(RFI 21/06/17)
Le week-end des 17 et 18 juin, la société civile et l'opposition malienne ont mobilisé beaucoup de monde à Bamako contre le nouveau projet de Constitution. Des magistrats sont également en colère contre plusieurs dispositions du texte, et aujourd'hui, ce sont des partis de la mouvance présidentielle qui demandent de surseoir au même référendum prévu pour le 9 juillet. L'Alliance pour la démocratie au Mali (Adema), le principal parti politique allié du pouvoir, demande le report du référendum sur le...
(RFI 21/06/17)
Au Mali, cela fait 2 ans que l'accord de paix d'Alger a été signé. Un anniversaire en demi-teinte. Mardi 20 juin, la charte pour la paix et la réconciliation, qui n'avait pas pu être rédigée lors de la conférence d'entente nationale de février, a été remise au président IBK. Une charte qui divise déjà les Maliens. La Coordination des mouvements de l'Azawad a rejeté d'emblée cette charte, estimant qu'elle ne prenait pas en compte leurs revendications. Du côté de l'opposition...
(RFI 21/06/17)
Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit voter mercredi matin à New York une résolution qui permet le déploiement d'une force anti-jihadistes dans la région du Sahel. Washington s'était violemment opposé à tout texte. Mais la France -qui porte la plume sur ce sujet- et les Etats-Unis sont finalement parvenus à un accord. C'est néanmoins un texte édulcoré qui devrait être adopté. Le texte qui sera soumis au vote est un texte de consensus qui permet à Paris d'obtenir...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Les incertitudes de la situation économique mondiale, les difficultés de l’Afrique centrale dues à la baisse du prix du pétrole et les progrès de l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest suscitent à nouveau une réflexion sur l’avenir de la Zone franc. Celle-ci a plus de cinquante années d’existence et a connu de nombreuses réformes qui, tout en laissant subsister les principes de base — fixité du taux de change des francs CFA et garantie de disponibilité des devises grâce aux...
(MondAfrique 20/06/17)
Les médias français n'évoquent guère la situation sécuritaire catastrophique du Mali, sauf quand on compte, comme dimanche à Bamako, des victimes européennes. Les médias français évoquent, ce lundi matin, la dernière attaque djihadiste qui a eu lieu à Bamako dimanche. Ils le font brièvement, une brève à la fin des bulletins radio et des journaux télévisés, mais ils le font. Et ils s’y résolvent uniquement parceque le campement attaqué, appelé « Kangaba », est fréquenté par les européens et qu’une...
(RFI 20/06/17)
En première ligne lors de l'attentat du campement Kangaba à Bamako, les Forces spéciales anti-terroristes (Forsat) sont une nouvelle unité créée après l'attentat de l'hôtel Radisson Blu en 2015. D'où viennent ces hommes? Sont-ils aussi chargés de la sécurité de la capitale? Les Bamakois se sont habitués à la présence de ces soldats d'élite, cagoulés, qui circulent armes au poing sur des pick-up, le plus souvent la nuit, dans les rues de la capitale. Ces forces spéciales anti-terroristes (Forsat), sont...
(RFI 20/06/17)
Le terrorisme a été un des principaux thèmes de campagne des candidats en lice dans la 9e et 10e circonscriptions, deux circonscriptions qui regroupent tous les Français qui résident en Afrique. Les électeurs ont porté à l'Assemblée nationale deux bi-nationaux : M'Jid El Guerrab, Franco-Tunisien, pour la 9e (Maghreb et Afrique de l'Ouest) et Amal Amélia Lakrafi, Franco-Marocaine, pour la 10e (Moyen-Orient et Afrique australe, de l'est et centrale). Hier, un campement luxueux, à quelques kilomètres de Bamako, a été...
(TV5 19/06/17)
L'attaque, perpétrée par des jihadistes présumés selon les autorités, a eu lieu dans un lieu de villégiature proche de Bamako fréquenté par des étrangers. Trois civils et un membre des forces de sécurité sont morts, cinq personnes ont été blessées et une est porté disparue. Par ailleurs, quatre assaillants ont été tués et cinq suspects interpellés. Une trentaine d'otages a été libérée lors de ce premier attentat anti-occidental depuis 2016. La cible de l'attaque : le campement de Kangaba, un...
(Jeune Afrique 19/06/17)
Au lendemain de l'attaque terroriste qui a fait deux morts au campement Kangaba, en périphérie de Bamako, le déroulé des faits se précise. Ce dimanche 18 juin, il est un peu plus de 16h lorsque deux petits groupes d’hommes armés arrivent à moto et en voiture au campement Kangaba. Situé au milieu de collines verdoyantes, à quelques kilomètres de Bamako, ce vaste lodge de plusieurs cases est prisé des Maliens aisés et des Occidentaux qui viennent souvent s’y prélasser le...
(RFI 19/06/17)
Dimanche 18 juin en fin d'après-midi, des hommes armés ont pris d'assaut le campement Kangaba, situé dans la banlieue de la capitale, un site notamment prisé des touristes occidentaux. Les forces maliennes ont donné l'assaut vers 19h, heure locale. Le dernier bilan disponible fait état de sept morts, dont cinq assaillants, quatre blessés et une trentaine d'otages libérés. Les restes du campement Kangaba, à l'est de Bamako, ont brûlé toute la nuit après avoir été incendiés par deux petits groupes...

Pages