Mali | Africatime
Samedi 10 Décembre 2016

Mali

(L'Essor 09/12/16)
Une table ronde s’est tenue hier pour la mobilisation d’un gap de 25 millions de dollars Le Premier ministre Modibo Keïta a présidé, hier à l’hôtel Radison Blu, la cérémonie d’ouverture de la table ronde des bailleurs de fonds pour la mobilisation du gap de 25 millions de dollars, sur un total de 50 millions nécessaires à la mise en œuvre du volet réinsertion du programme national « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion ». Cette importante rencontre a aussi enregistré la présence du représentant spécial des Nations unies au Mali et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, du chef de file des partenaires techniques et financiers et du directeur des opérations de la Banque
(AFP 09/12/16)
Le procès du chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, poursuivi pour implication dans l'assassinat d'une vingtaine de soldats en 2012, a été renvoyé jeudi à 2017, a-t-on appris auprès des parties civiles et de la défense. Amadou Sanogo comparaissait depuis le 30 novembre avec 16 co-prévenus, tous des militaires, pour "enlèvement et assassinat, complicité d'enlèvement et d'assassinat" de soldats dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013. Le procès, qui se déroulait devant une cour d'assises à Sikasso...
(RFI 09/12/16)
Le procès du chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, poursuivi pour implication dans l'assassinat d'une vingtaine de soldats en 2012, a été renvoyé jeudi 8 décembre à 2017, selon les parties civiles et de la défense. Amadou Sanogo comparaissait depuis le 30 novembre avec 16 co-prévenus, tous des militaires, pour « enlèvement et assassinat, complicité d'enlèvement et d'assassinat » de soldats dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013. Le procès, qui se déroulait devant une cour d'assises à Sikasso « est renvoyé à la prochaine session » en 2017
(L'indicateur Renouveau 09/12/16)
L’Etat en 2017 débloquera 240 milliards de F CFA pour la construction et le bitumage de plusieurs routes à l’intérieur du pays dans le cadre de la politique de désenclavement du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita. Le METD Mme Traoré Seynabou Diop, a annoncé hier à l’Anac à Sénou la décision de l’Etat de construire des routes à hauteur de 240 milliards de F CFA en 2017. Elle a fait l’état des lieux des travaux routiers au cours. Le...
(Autre média 09/12/16)
Bonne nouvelle pour l’économie malienne en ce moment de sortie d’une crise sécuritaire qui a secoué le fondement de l’économie nationale. Pour soutenir l’économie malienne le Conseil d'Administration du FMI a conclu la sixième revue de l'accord en faveur du Mali au titre de la FEC et approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU. En effet, cette décision permet le décaissement immédiat de 19 millions de DTS (soit environ 25.8 millions de dollars EU), ce qui porte le...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Conseil d’administration a approuvé, le 2 décembre 2016, un décaissement de 19 millions de droits de tirages spéciaux (soit environ 25,8 millions $), à l’endroit du Mali. Cette décision intervient au terme de la sixième revue des résultats enregistrés par le Mali au titre du programme économique appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC). Cet appui financier porte ainsi le total des décaissements effectués à l’endroit du Mali, au titre du programme, à 60 millions de droits de...
(Studio Tamani 09/12/16)
Des hommes armés venus à bord de motos ont attaqué cette nuit la prison de Niono située à une dizaine de kilomètres de la ville. 93 détenus se sont évadés et deux surveillants de la prison auraient été tués. Selon le ministère de la sécurité, trois évadés ont déjà été capturés. Des sources sur place indiquent que les assaillants appartiendraient au groupe jihadiste Ançardine. Vers minuit des hommes armés ont attaqué la prison de Koulanbawèrè située à une dizaine de...
(L'Essor 08/12/16)
Modibo Keita qui participait à cette rencontre dans la capitale sénégalaise, a expliqué que l’Accord pour la paix et la réconciliation est dans la bonne disposition puisqu’il garantit et préserve l’unité du pays Le Premier ministre, Modibo Keita, a exprimé le vœu du gouvernement de voir des rencontres comme le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique « permettre au Mali de faire connaitre davantage et de s’attaquer aux causes plutôt qu’aux effets » pour donner...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Parmi les 17 prévenus qui comparaissent pour l’assassinat de 21 Bérets rouges, en mai 2012, quelques sans-grade ont reconnu leur culpabilité. Mais l’ex-chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, s’enferme dans sa stratégie de défense : le déni et les menaces. Ils ne s’étaient pas vus depuis trois ans. À l’époque, ils étaient fâchés et divisés. Ibrahim Boubacar Keïta venait d’être élu, et la junte arrivée au pouvoir en mars 2012 – qu’ils avaient dirigée à des degrés divers de responsabilité et dont ils étaient les figures les plus connues – venait d’être liquidée.
(L'Essor 08/12/16)
Les avocats de la défense ont demandé le renvoi du procès et la liberté provisoire pour leurs clients, estimant que la procédure est entachée d’irrégularités. Leurs confrères de la partie civile et le parquet général s’opposent à ces demandes. La décision de la Cour est attendue aujourd’hui. Le procès Amadou Aya Sanogo et autres accusés a repris hier à Sikasso en présence effective de 17 témoins sur les 21 régulièrement cités par le parquet général. Cependant, les avocats de la...
(L'indicateur Renouveau 08/12/16)
Le président de la Cour, Mamadou Berthé, qui a annoncé hier vouloir analyser les exceptions soulevées par les avocats de la défense, devra donner sa réponse si oui ou non il va renvoyer le procès. Après 3 suspensions, le procès d’Amadou Haya Sanogo et ses 17 autres co-accusés dans l’affaire des bérets rouges a repris hier matin. Les débats ont essentiellement porté sur les exceptions de procédures de la défense pouvant motiver un renvoi du procès. Les avocats de la...
(Le Point 08/12/16)
Surprise. Selon une étude présentée au Forum de Dakar, les combattants sont surtout guidés par des logiques économiques et de protection. Rien de très surprenant que, pour la troisième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, le terrorisme ait encore été au centre des préoccupations. Et, comme les autres fois, le président sénégalais Macky Sall a martelé la nécessité de lutter contre l'islam radical. « Il faut une réponse doctrinale et intellectuelle de l'islam...
(Le Republicain (ml) 08/12/16)
Hier, mercredi 7 décembre 2016, les avocats de la défense ont demandé le renvoi de l’Affaire ministère public contre Issa Tangara, Amadou Haya Sanogo et 15 autres accusés d’« enlèvement de personne, assassinat et complicité d’assassinat ». Pour eux, le dossier n’est pas en état d’être jugé et ils doutent de la compétente de la cour dans cette affaire dite des « bérets rouges ». En outre, les avocats de la défense ont fait savoir que le délai de citation...
(Le Monde 08/12/16)
Notre chroniqueur dénonce la déliquescence du Mali et les mensonges des politiques qui masquent la réalité au peuple malien. Wulu, le film de Daouda Coulibaly a été projeté au Forum des images dans le cadre du festival « Un état du monde… et du cinéma » qui s’est déroulé à Paris du 18 au 27 novembre. Wulu est un film engagé et courageux sur la dérive de Ladji, jeune Malien qui se perd dans un trafic de drogue. Tout est...
(AFP 07/12/16)
Un gendarme et un surveillant de prison maliens étaient portés disparus lundi après une attaque menée par des jihadistes présumés dans la nuit de dimanche à lundi contre la localité de Banamba (140 km au nord-est de la capitale Bamako), selon des sources concordantes. "C'est la désolation. Les terroristes ont crié +Allah akbar+ (Dieu est le plus grand, NDLR) dès leur arrivée lundi vers 01H00 du matin (heure locale et GMT) à Banamba", a déclaré à l'AFP un membre d'une...
(AFP 07/12/16)
Deux gardes maliens ont été blessés dans l'attaque d'une prison dans le centre du Mali, marquée par l'évasion de dizaines de détenus dont certains avaient été reconduits en cellule mardi, a appris l'AFP auprès d'un élu local, de l'armée et de sources de sécurité. Selon ces sources, l'assaut a été donné dans la nuit de lundi à mardi contre la prison de Niono, à une centaine de kilomètres au nord de Ségou, le chef-lieu de région, et environ 350 km...
(Le Monde 07/12/16)
Une centaine de détenus auraient été libérés dans le centre du pays par un commando djihadiste, dans la soirée du 5 décembre. Les mois se suivent et se rassemblent au Mali. Dans la soirée du 5 décembre, des assaillants djihadistes présumés ont attaqué une prison dans la ville de Niono, dans le centre du pays, libérant près d’une centaine de détenus, selon le média Sahelien.com, qui dit se baser sur des sources du ministère de la défense malien. Un porte-parole...
(Le Republicain (ml) 07/12/16)
Presqu’un mois après l’attaque de la ville de Banamba, région de Koulikoro, au cours de laquelle une vingtaine de prisonniers s’étaient évadés, des présumés terroristes ont attaqué, hier à minuit la prison de Niono, dans la région de Ségou. Les assaillants qui ont vite neutralisé les gardes pénitenciers ont permis à 93 prisonniers de s’évader, selon des sources locales. Au moment ou nous mettons sous presse, le ministère de la sécurité intérieure indiquait l’arrestation de trois prisonniers. Cette « prouesse...
(Procès-Verbal 07/12/16)
Sur ordre du président de la République Ibrahim Boubacar Keita, tous les officiers supérieurs de l’armée, cités comme témoins ont été conduits à Sikasso. Ainsi, le chef d’état major général des armées, le général Didier Dackouo; le chef d’état major particulier du président, le colonel major Oumar Daou dit Baron etc.; ont tous été conduits à Sikasso sous escorte des éléments du Peloton d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (PIGN). Quant à l’ancien président Dioncounda Traoré et le célèbre prêcheur Chérif...
(L'Essor 07/12/16)
Le conseil d’administration de l’institution de Breton Woods a conclu la sixième revue de l’accord en faveur de notre pays au titre de la Facilité élargie de crédit. L’économie du Mali continue de croître à un rythme soutenu, avec une croissance prévue du PIB de 5,4 % pour 2016 et de 5,3 % pour 2017. L’inflation devrait diminuer à 0,5 % d’ici fin décembre et devrait rester contenue à 1 %. Ces perspectives restent cependant soumises à des risques baissiers...

Pages

(RFI 09/12/16)
Le procès du chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, poursuivi pour implication dans l'assassinat d'une vingtaine de soldats en 2012, a été renvoyé jeudi 8 décembre à 2017, selon les parties civiles et de la défense. Amadou Sanogo comparaissait depuis le 30 novembre avec 16 co-prévenus, tous des militaires, pour « enlèvement et assassinat, complicité d'enlèvement et d'assassinat » de soldats dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013. Le procès, qui se déroulait devant une cour d'assises à Sikasso « est renvoyé à la prochaine session » en 2017
(Studio Tamani 09/12/16)
Des hommes armés venus à bord de motos ont attaqué cette nuit la prison de Niono située à une dizaine de kilomètres de la ville. 93 détenus se sont évadés et deux surveillants de la prison auraient été tués. Selon le ministère de la sécurité, trois évadés ont déjà été capturés. Des sources sur place indiquent que les assaillants appartiendraient au groupe jihadiste Ançardine. Vers minuit des hommes armés ont attaqué la prison de Koulanbawèrè située à une dizaine de kilomètres de Niono. Selon les informations recueillies sur place, il y a eu des échanges de tirs entre les assaillants et les forces de l'ordre. Des sources locales indiquent qu'au cours de cette attaque, 93 prisonniers auraient été libérés et...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Parmi les 17 prévenus qui comparaissent pour l’assassinat de 21 Bérets rouges, en mai 2012, quelques sans-grade ont reconnu leur culpabilité. Mais l’ex-chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, s’enferme dans sa stratégie de défense : le déni et les menaces. Ils ne s’étaient pas vus depuis trois ans. À l’époque, ils étaient fâchés et divisés. Ibrahim Boubacar Keïta venait d’être élu, et la junte arrivée au pouvoir en mars 2012 – qu’ils avaient dirigée à des degrés divers de responsabilité et dont ils étaient les figures les plus connues – venait d’être liquidée.
(L'Essor 08/12/16)
Les avocats de la défense ont demandé le renvoi du procès et la liberté provisoire pour leurs clients, estimant que la procédure est entachée d’irrégularités. Leurs confrères de la partie civile et le parquet général s’opposent à ces demandes. La décision de la Cour est attendue aujourd’hui. Le procès Amadou Aya Sanogo et autres accusés a repris hier à Sikasso en présence effective de 17 témoins sur les 21 régulièrement cités par le parquet général. Cependant, les avocats de la...
(L'indicateur Renouveau 08/12/16)
Le président de la Cour, Mamadou Berthé, qui a annoncé hier vouloir analyser les exceptions soulevées par les avocats de la défense, devra donner sa réponse si oui ou non il va renvoyer le procès. Après 3 suspensions, le procès d’Amadou Haya Sanogo et ses 17 autres co-accusés dans l’affaire des bérets rouges a repris hier matin. Les débats ont essentiellement porté sur les exceptions de procédures de la défense pouvant motiver un renvoi du procès. Les avocats de la...
(Le Point 08/12/16)
Surprise. Selon une étude présentée au Forum de Dakar, les combattants sont surtout guidés par des logiques économiques et de protection. Rien de très surprenant que, pour la troisième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, le terrorisme ait encore été au centre des préoccupations. Et, comme les autres fois, le président sénégalais Macky Sall a martelé la nécessité de lutter contre l'islam radical. « Il faut une réponse doctrinale et intellectuelle de l'islam...
(Le Republicain (ml) 08/12/16)
Hier, mercredi 7 décembre 2016, les avocats de la défense ont demandé le renvoi de l’Affaire ministère public contre Issa Tangara, Amadou Haya Sanogo et 15 autres accusés d’« enlèvement de personne, assassinat et complicité d’assassinat ». Pour eux, le dossier n’est pas en état d’être jugé et ils doutent de la compétente de la cour dans cette affaire dite des « bérets rouges ». En outre, les avocats de la défense ont fait savoir que le délai de citation...
(Le Monde 08/12/16)
Notre chroniqueur dénonce la déliquescence du Mali et les mensonges des politiques qui masquent la réalité au peuple malien. Wulu, le film de Daouda Coulibaly a été projeté au Forum des images dans le cadre du festival « Un état du monde… et du cinéma » qui s’est déroulé à Paris du 18 au 27 novembre. Wulu est un film engagé et courageux sur la dérive de Ladji, jeune Malien qui se perd dans un trafic de drogue. Tout est...
(AFP 07/12/16)
Un gendarme et un surveillant de prison maliens étaient portés disparus lundi après une attaque menée par des jihadistes présumés dans la nuit de dimanche à lundi contre la localité de Banamba (140 km au nord-est de la capitale Bamako), selon des sources concordantes. "C'est la désolation. Les terroristes ont crié +Allah akbar+ (Dieu est le plus grand, NDLR) dès leur arrivée lundi vers 01H00 du matin (heure locale et GMT) à Banamba", a déclaré à l'AFP un membre d'une...
(AFP 07/12/16)
Deux gardes maliens ont été blessés dans l'attaque d'une prison dans le centre du Mali, marquée par l'évasion de dizaines de détenus dont certains avaient été reconduits en cellule mardi, a appris l'AFP auprès d'un élu local, de l'armée et de sources de sécurité. Selon ces sources, l'assaut a été donné dans la nuit de lundi à mardi contre la prison de Niono, à une centaine de kilomètres au nord de Ségou, le chef-lieu de région, et environ 350 km...
(Le Monde 07/12/16)
Une centaine de détenus auraient été libérés dans le centre du pays par un commando djihadiste, dans la soirée du 5 décembre. Les mois se suivent et se rassemblent au Mali. Dans la soirée du 5 décembre, des assaillants djihadistes présumés ont attaqué une prison dans la ville de Niono, dans le centre du pays, libérant près d’une centaine de détenus, selon le média Sahelien.com, qui dit se baser sur des sources du ministère de la défense malien. Un porte-parole...
(Le Republicain (ml) 07/12/16)
Presqu’un mois après l’attaque de la ville de Banamba, région de Koulikoro, au cours de laquelle une vingtaine de prisonniers s’étaient évadés, des présumés terroristes ont attaqué, hier à minuit la prison de Niono, dans la région de Ségou. Les assaillants qui ont vite neutralisé les gardes pénitenciers ont permis à 93 prisonniers de s’évader, selon des sources locales. Au moment ou nous mettons sous presse, le ministère de la sécurité intérieure indiquait l’arrestation de trois prisonniers. Cette « prouesse...
(Le Republicain (ml) 07/12/16)
Depuis avant hier lundi 5 décembre 2016, le collectif des syndicats de l’éducation « signataires du 15 octobre 2016 » à savoir le syndicat libre et démocratique de l’enseignement fondamental (Sydef), le syndicat national de l’éducation de base (Syneb), le syndicat national des travailleurs de l’enseignement catholique (Syntec), le syndicat national des enseignants de secondaire de l’Etat et des collectivités (Synesec), le syndicat national des enseignants fonctionnaires des collectivités (Synefct), la fédération nationale de l’éducation de la recherche et de...
(Jeune Afrique 07/12/16)
Mohamed Diarra est appelé à témoigner au cours du procès qui s’est ouvert le 30 novembre à Sikasso, et qui doit reprendre ce mercredi à l’issue d’une troisième suspension de séance. Ce béret rouge sera l’un des témoins clé de l’accusation. Dans l’acte de mise en accusation de Sanogo et de ses co-accusés, qui leur vaut de comparaître aujourd’hui devant la Cour d’assises de Sikasso pour l’enlèvement et l’assassinat de 21 militaires en mai 2012, son nom apparaît en page...
(RFI 07/12/16)
L'organisation jihadiste Etat islamique a perdu Syrte mais le danger de son éparpillement en Libye est plus grand que jamais. Les experts ont toujours mis en garde contre une propagation du groupe EI, dans toute la région du Sahel à partir du sud de la Libye. Vu la situation chaotique et l’absence de toute forme d’autorité, avec la chute de Syrte, c’est sur cette région que le regard de l’EI se dirige. Les frontières du sud libyen touchent plusieurs pays...
(AFP 06/12/16)
Des assaillants jihadistes présumés ont attaqué une prison dans la ville de Niono, dans le centre du Mali, d'où ils ont libéré une cinquantaine de détenus, et blessé deux gardes, ont indiqué mardi à l'AFP un élu local et des sources de sécurité. "De présumés jihadistes ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi avec des armes lourdes la prison de Niono", a déclaré un responsable de la mairie de cette ville à près de 115 km au nord de Ségou, le chef-lieu de région et environ 350 km au nord-est de Bamako. "Ils ont gravement blessé deux...
(Reuters 06/12/16)
Des combattants islamistes présumés ont attaqué une prison dans la ville de Niono, dans le centre du Mali, et libéré tous les détenus, ont annoncé aujourd'hui les autorités maliennes. "Des dizaines de prisonniers se sont évadés. L'armée a réussi à en reprendre certains et poursuit les autres", a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Abdoulaye Sidibé. Les groupes islamistes armés encore actifs dans le nord du Mali depuis l'intervention militaire française en 2013 ont lancé plusieurs attaques d'envergure...
(RFI 06/12/16)
Au Mali, la nuit dernière, la prison de Niono, située dans la région de Ségou (centre) a été la cible d’une attaque. Des assaillants ont pris d'assaut le bâtiment. Ils ont blessé deux gardes avant d'ouvrir les portes permettant aux détenus de s’évader. Selon plusieurs sources, les assaillants, arrivés en voiture et à moto, étaient venus spécifiquement pour libérer un ou deux détenus. Selon une source policière citée par l’AFP : « Certains jihadistes portaient des tenues militaires, d'autres des...
(Xinhua 06/12/16)
Le procès du général putschiste Amadou Haya Sanogo et co-accusés, devant la cour d'Assise siégeant à Sikasso (280 km de Bamako), a été à nouveau renvoyé à mercredi, a rapporté lundi la presse locale. La cour a suspendu l'audience de lundi parce que toutes les parties (civile et défense) exigent la comparution des témoins pour que l'audience puisse véritablement démarrer, précise la presse. Au cours de ce procès, ouvert le 30 novembre 2016 et déjà renvoyé à deux reprises, les...
(AFP 06/12/16)
L’enquête sur l’homme d’affaires corse Michel Tomi, soupçonné de corruption dans ses activités en Afrique, notamment au profit du président du Mali, a été validée lundi par la cour d’appel de Paris, qui a rejeté les recours de la défense, a appris l’AFP de ses avocats. Figure de l’industrie du jeu sur le continent africain, Michel Tomi avait été mis en examen par les juges d’instruction en juin 2014 pour corruption d’agent public étranger, faux et usage de faux, abus...

Pages

(L'Essor 09/12/16)
Une table ronde s’est tenue hier pour la mobilisation d’un gap de 25 millions de dollars Le Premier ministre Modibo Keïta a présidé, hier à l’hôtel Radison Blu, la cérémonie d’ouverture de la table ronde des bailleurs de fonds pour la mobilisation du gap de 25 millions de dollars, sur un total de 50 millions nécessaires à la mise en œuvre du volet réinsertion du programme national « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion ». Cette importante rencontre a aussi enregistré la présence du représentant spécial des Nations unies au Mali et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, du chef de file des partenaires techniques et financiers et du directeur des opérations de la Banque
(L'indicateur Renouveau 09/12/16)
L’Etat en 2017 débloquera 240 milliards de F CFA pour la construction et le bitumage de plusieurs routes à l’intérieur du pays dans le cadre de la politique de désenclavement du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita. Le METD Mme Traoré Seynabou Diop, a annoncé hier à l’Anac à Sénou la décision de l’Etat de construire des routes à hauteur de 240 milliards de F CFA en 2017. Elle a fait l’état des lieux des travaux routiers au cours. Le METD a insisté sur la qualité des travaux et des méthodes d’intervention. Elle a exhorté les acteurs à faire des choix judicieux. L’année 2016 a été marquée par le bitumage de la route Tominian-Bénéna-Frontière Burkina Faso, d’une longueur de 33...
(Autre média 09/12/16)
Bonne nouvelle pour l’économie malienne en ce moment de sortie d’une crise sécuritaire qui a secoué le fondement de l’économie nationale. Pour soutenir l’économie malienne le Conseil d'Administration du FMI a conclu la sixième revue de l'accord en faveur du Mali au titre de la FEC et approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU. En effet, cette décision permet le décaissement immédiat de 19 millions de DTS (soit environ 25.8 millions de dollars EU), ce qui porte le...
(Agence Ecofin 09/12/16)
Le Conseil d’administration a approuvé, le 2 décembre 2016, un décaissement de 19 millions de droits de tirages spéciaux (soit environ 25,8 millions $), à l’endroit du Mali. Cette décision intervient au terme de la sixième revue des résultats enregistrés par le Mali au titre du programme économique appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC). Cet appui financier porte ainsi le total des décaissements effectués à l’endroit du Mali, au titre du programme, à 60 millions de droits de...
(L'Essor 07/12/16)
Le conseil d’administration de l’institution de Breton Woods a conclu la sixième revue de l’accord en faveur de notre pays au titre de la Facilité élargie de crédit. L’économie du Mali continue de croître à un rythme soutenu, avec une croissance prévue du PIB de 5,4 % pour 2016 et de 5,3 % pour 2017. L’inflation devrait diminuer à 0,5 % d’ici fin décembre et devrait rester contenue à 1 %. Ces perspectives restent cependant soumises à des risques baissiers...
(L'indicateur Renouveau 07/12/16)
Alors que quatre pays d’Afrique de l’Ouest s’engagent à bannir le carburant toxique, le Mali est loin d’être préoccupé par la question. “Dirty Diesel” continue à être vendu sur le marché. Après le Ghana, il y a un mois, quatre pays d’Afrique de l’Ouest promettent à leur tour d’interdire le carburant toxique. Il s’agit du Nigeria, du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Togo. A l’occasion d’une réunion organisée jeudi dernier à Abuja par le Programme des Nations unies...
(L'indicateur Renouveau 07/12/16)
L’activité extractive durant l’année 2013 a rapporté à environ 220 milliards de F CFA à l’Etat du Mali. C’est la principale information de l’atelier de dissémination de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie) hier à l’hôtel Salam. Pour partager avec un grand nombre de Maliens, l’Itie a fait la dissémination de son rapport de 2013 en présence des acteurs de la société civile, des sociétés extractives et l’administration. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le chef...
(Le Monde 06/12/16)
L’organisation patronale regrette qu’Abidjan n’ait pas été choisie alors que la Côte d’Ivoire qui affiche 9 % de croissance depuis 2010. « Le prochain sommet Afrique-France de Bamako est d’abord un sommet politique, a rappelé Pierre Gattaz, président du syndicat patronal français (Medef), en ouverture d’une conférence de presse organisée à la mi-novembre au siège de l’organisation patronale. Mais nous allons aussi en faire un sommet économique. » Après avoir détaillé toutes les opportunités en matière de business qu’offre l’Afrique...
(Agence Ecofin 03/12/16)
Les autorités de régulation du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso et de la Guinée se sont rencontrées le 28 novembre 2016 à Abidjan. Au cours de la rencontre, elles ont signé un protocole d’accord sur les principes de base pour la mise en œuvre du « free roaming » entre ces pays d’Afrique de l’Ouest d’ici le 31 mars 2017 au plus tard. En supprimant la surtaxe sur les appels internationaux entre eux cinq, le...
(L'Essor 02/12/16)
Le ministère de l’Economie et des Finances, à travers la Cellule d’appui à la réforme des finances publiques (CARFIP), a organisé hier un atelier de dissémination du Plan de réforme de la gestion des finances publiques au Mali (PREM) 2017-2021 et du rapport final de la troisième évaluation PEFA 2016. La cérémonie d’ouverture de la rencontre s’est déroulée sous la présidence du ministre Boubou Cissé. C’était en présence du représentant du groupe thématique économie et finances des PTF, Abdoulaye Konaté...
(RFI 30/11/16)
Le Mali enregistre une production record de céréales cette année. D'après le ministère de l'Agriculture, le pays a produit près de 9 millions de tonnes, ce qui représente une hausse de 11% par rapport à la campagne précédente. Ces bonnes performances permettent au Mali non seulement de satisfaire sa demande intérieure, mais aussi de disposer d'un surplus de près de 4 millions de tonnes. Pourtant, malgré ces progrès, les céréaliers maliens peinent à augmenter leurs revenus. Le Mali a récolté...
(Agence Ecofin 30/11/16)
Réunis le 24 novembre 2016 à Ouagadougou, au Burkina Faso, les experts en régulation des télécommunications des pays membres du G5 Sahel ont décidé de supprimer les frais d’itinérance à l’international, entre eux. Les représentants de la Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad ont échangé durant leur rencontre sur l’élaboration de la feuille de route nécessaire à l’atteinte de cet objectif. Pour les membres du G5 Sahel, la suppression des frais de roaming constitue une...
(Commod Africa 25/11/16)
Le Mali a enregistré une récolte record de céréales (riz, maïs, mil essentiellement) sur cette campagne 2016/17, avec 8,96 millions de tonnes (Mt), en hausse de 11% sur la campagne précédente (lire nos informations). Ceci laissera un excédent de 3,77 Mt, selon les données statistiques provisoires du ministère de l'Agriculture publié hier. Une première, selon Namory Diabate qui dirige l'unité statistique, rapporte Reuters. "Ceci ne s'est jamais vu avant, une récolte qui nosu permettra de couvriri toute notre consommation nationale...
(Agence Ecofin 24/11/16)
Un certain retard a été enregistré dans l’application de l’instruction relative aux services bancaires à offrir à titre gratuit dans l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA). C’est ce qu’à révélé la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) lors d’un séminaire de sensibilisation des Directeurs généraux des établissements de crédits sur le dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l’espace UEMOA. C’était le 23 novembre 2016 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Selon Tiémoko Meyliet Koné (photo), Gouverneur de la...
(L'Essor 23/11/16)
La Banque mondiale a réuni les acteurs du secteur pour faire le point sur les perspectives d’évolution du secteur de l’agriculture et de l’élevage à l’horizon 2050 et discuter sur les défis à relever Le Groupe de la Banque mondiale a organisé, lundi après-midi à Azalaï Hôtel Salam, un séminaire de haut niveau sur la thématique « Investir dans l’alimentation et l’agriculture : mobiliser le système alimentaire pour réduire la pauvreté et partager la prospérité ». Ce séminaire était animé...
(APA 19/11/16)
Les financiers ivoiriens ont proposé, vendredi, à l’issue d’un séminaire organisé à Grand-Bassam par Trésor et la comptabilité publique, le ‘’renforcement du contrôle des changes manuels illicites aux frontières’’. Organisé sous le thème, « la règlementation des relations financières extérieures » ce séminaire permis aux participants de formuler des recommandations pour l’amélioration du respect de la réglementation des relations financières extérieures des Etats membres de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA). Au titre de la communication et de la sensibilisation, les acteurs de contrôle de change s’accordent à organiser de façon régulière...
(Xinhua 19/11/16)
La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) recherche 20 milliards de francs CFA auprès des bailleurs de fond pour financer la stratégie régionale d'inclusion financière de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a annoncé jeudi à Dakar le directeur général de la stabilité et de l'inclusion financières de la BCEAO, Ousmane Samba Mamadou, en marge de la table ronde des bailleurs de fonds pour le financement de cette stratégie. "La stratégie régionale d'inclusion financière de l'UEMOA a...
(Agence Ecofin 18/11/16)
Durant la campagne rizicole 2016/2017, le Mali a produit 2,81 millions de tonnes de la céréale. Ceci représente une hausse de 20% par rapport à sa production de la saison précédente et la récolte dépasse les prévisions initiales du gouvernement, rapporte Reuters. En effet, le Mali visait une récolte de 2,71 millions de tonnes de riz paddy pour cette campagne après une performance de 2,33 millions de tonnes en 2015/2016. La performance des riziculteurs permettra au pays de disposer d’un...
(Financial Afrik 18/11/16)
Le portefeuille des investissements réalisés au Mali par la Banque arabe pour le Développement économique en Afrique (BADEA) a atteint un montant total cumulé de près 170 millions de dollars américains, lit-on dans le communiqué du conseil des ministres, tenu mercredi 16 novembre 2016. Ces investissements de la BADEA sont destinés à financer divers projets et programmes d’assistance technique dans tous les secteurs économiques du Mali. Ils portent également sur la mise en œuvre de deux opérations au titre de...
(Jeune Afrique 17/11/16)
La filiale du groupe d’Apollinaire Compaoré, Atel, n’est toujours pas opérationnelle quatre ans après avoir remporté la concession. L’État, lui, s’apprête à lancer une quatrième licence. C’est un nouveau coup dur pour Planor Afrique. Le 2 octobre, le directeur général d’Atel-Mali, filiale du groupe d’Apollinaire Compaoré, détentrice de la troisième licence de téléphonie au Mali, décidait de quitter son poste. « Je voudrais prendre cette opportunité pour vous remercier de la collaboration que nous avons développée durant ces nombreux mois...

Pages

(L'Essor 09/12/16)
Les 12 trophées remportés en 10 ans par les sélections nationales féminines, l’échec des équipes masculines, le lancement de la nouvelle formule du championnat, l’Afrobasket féminin sénior que notre pays organisera en 2017 : voilà les quatre grands sujets évoqués par le président de la Fédération malienne de basket dans une interview exclusive qu’il a bien voulu nous accorder hier au siège de l’instance dirigeante du ballon orange malien L’Essor : La nouvelle formule du championnat va être lancée dans quelques semaines. Est-ce que tout est fin prêt du côté de la Fédération malienne de basket-ball et de celui des équipes ? Me Jean Claude Sidibé : Je peux dire que tout est prêt. La...
(L'Essor 09/12/16)
Les 12 trophées remportés en 10 ans par les sélections nationales féminines, l’échec des équipes masculines, le lancement de la nouvelle formule du championnat, l’Afrobasket féminin sénior que notre pays organisera en 2017 : voilà les quatre grands sujets évoqués par le président de la Fédération malienne de basket dans une interview exclusive qu’il a bien voulu nous accorder hier au siège de l’instance dirigeante du ballon orange malien L’Essor : La nouvelle formule du championnat va être lancée dans quelques semaines. Est-ce que tout est fin prêt du côté de la Fédération malienne de basket-ball et de celui des équipes ? Me Jean Claude Sidibé : Je peux dire que tout est prêt. La nouvelle formule du championnat était...
(L'Essor 29/11/16)
Après la belle entrée en matière contre l’hôte du tournoi, le Togo défait 1-0, on pensait que les Aigles locaux allaient poursuivre sur cette lancée face au Niger qu’ils affrontaient hier pour le compte de la deuxième journée de la compétition. Malheureusement, les supporters sont restés sur leur faim puisque les protégés de Djibril Dramé n’ont pu faire mieux qu’un nul 0-0 contre le Mena national. Si ce résultat ne compromet nullement les chances de qualification du Mali pour la...
(L'indicateur Renouveau 29/11/16)
Victorieux lors du match d’ouverture de la 7ème édition du tournoi UEMOA contre le pays d’organisateur le Togo, les Aigles du Mali affichent leur ambition. Victorieux lors du match d’ouverture de la 7ème édition du tournoi UEMOA contre le pays d’organisateur le Togo, les Aigles du Mali affichent leur ambition. Le sélectionneur malien, Djibril Dramé, a déclaré que « l’objectif est de remporter le trophée qui nous fuit depuis la première édition, le but principal de chaque équipe qui participe...
(L'Essor 24/11/16)
La sélection nationale féminine est sous pression et n’a plus droit à l’erreur. Pour préserver ses chances de qualification en demi-finales, elle doit impérativement battre le Kenya aujourd’hui, et avec un score large. L’autre match du groupe mettra aux prises les deux vainqueurs de la première journée, le Nigeria et le Ghana Après la lourde défaite 6-0 face au Nigéria, les Aigles Dames effectueront leur deuxième sortie ce soir à 19h GMT contre le Kenya au stade de Limbé. Cette...
(L'Essor 23/11/16)
Le sélectionneur national des Aigles locaux, Djibril Dramé, a dévoilé la liste des joueurs retenus pour la 7è édition du tournoi UEMOA qui se déroulera du 26 novembre au 3 décembre à Lomé, au Togo. Au total, le technicien a sélectionné 20 joueurs qui défendront le drapeau national au Togo. Parmi les 20 mousquetaires figurent trois internationaux, à savoir le gardien du Stade malien, Djigui Diarra, son homologue du Djoliba, Adama Keïta et le défenseur Abdoulaye Traoré «Abédi» lui, aussi...
(L'Essor 17/11/16)
Depuis le 1er novembre, les Aigles locaux enchaînent les matches amicaux au plan local. Mais pour le sélectionneur national, il en faut plus pour monter une équipe compétitive Les Aigles locaux préparent activement la coupe de l’Intégration encore appelée tournoi UEMOA. Mardi, les protégés de Djibril Dramé ont livré un match amical contre les Aiglonnets (la sélection nationale cadette) battus 2-0 au terme d’un match parfaitement maîtrisé. Les deux buts ont été marqués par Ibrahim Koné (27è min s.p) et...
(Journal du Mali 14/11/16)
Au terme d’un match qu’ils ont nettement dominé, les Aigles du Mali concède le match nul face aux panthères du Gabon (0-0). Un résultat qui n’arrange pas les affaires du Mali dans la course à la qualification au mondial russe. Les Aigles peuvent s’en vouloir. Dans un match largement à leur portée et face à une équipe du Gabon procédant en contre, le Mali a engrangé de multiples occasions. La rencontre a démarré tambour battant avec une frappe dès la...
(L'Essor 11/11/16)
Après sa défaite initiale face à la Côte d’Ivoire, l’équipe nationale doit impérativement gagner contre le Gabon pour préserver ses chances de qualification pour le mondial russe Les 20 sélections africaines en lice pour la Coupe du monde, Russie 2018 se retrouveront ce week-end pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires. Cette deuxième journée s’annonce déjà décisive pour certaines sélections dont les Aigles qui reçoivent les Panthères du Gabon et qui sont condamnés à gagner au risque de...
(L'Essor 02/11/16)
Battue 1-3 lors de la première journée par la Côte d’Ivoire, l’équipe du Mali est condamnée à gagner face aux Panthères du Gabon au risque de compromettre déjà ses chances de qualification pour le Mondial, Russie 2018. Le sélectionneur national, Alain Giresse a communiqué la liste des joueurs retenus pour le match Mali-Gabon, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018. La rencontre est prévue le 12 novembre au stade du 26 Mars et...
(L'Essor 27/10/16)
Pour la première fois de son histoire, le Mali participera à la coupe du monde de sabre masculin prévue du 4 au 6 novembre à Dakar au Sénégal. Abdoul Kane, Gaoussou Coulibaly, Boubacar Ballo et Mamadou Samaké auront le redoutable honneur de représenter l’escrime malienne à ce grand rendez-vous C’est une grande première pour l’escrime malienne : du 4 au 6 novembre, quatre jeunes escrimeurs participeront à la coupe du monde de sabre masculin qui se disputera à Dakar, au...
(Jeune Afrique 26/10/16)
Mon nom est Cheick Diallo, je suis un enfant de Kayes, une ville de l’Ouest du Mali. Je suis le benjamin de ma famille, j’ai quatre frères et nous sommes une famille très soudée. Plus jeune, j’étais un fan inconditionnel de football, j’y ai joué très tôt comme probablement 99,9% des enfants en Afrique. A 13 ans, mon père m’a dit: « Mon fils, tu as trop grandi pour continuer à jouer au foot, tu devrais faire du basket. »...
(L'Essor 19/10/16)
Après plusieurs années de tentatives infructueuses, les Jaunes et noirs de Badalabougou ont décroché le précieux sésame en terminant premiers de la poule A, devant Académie FC de Kayes et Lafia club Manékara de Koulikoro L’AS Black stars jouera en Ligue 1 la saison prochaine. Les champions de la ligue du district de Bamako ont décroché le précieux sésame en terminant premiers de la poule A avec quatre points, devant l’Académie FC de Kayes et L. C. Mak de Koulikoro...
(Le Republicain (ml) 14/10/16)
Après les deux premières éditions couronnées de succès, le syndicat de la direction national des sports, organise la troisième édition du Salon des Sports du Mali (SASMA) du 28 au 30 octobre 2016 au Palais des Sports (Aci 2000). L’information a été donnée lors d’une conférence de presse le 12 octobre 2016 au Palais des sports par le chef de Cabinet du Ministre des sports, Youssouf Singaré, le président du comité de pilotage du Sasma, Aliou Souleymane. C’était en présence...
(AFP 12/10/16)
Serge Aurier, défenseur du Paris SG et de la Côte d'Ivoire, a été "remercié" par le sélectionneur du Mali Alain Giresse pour avoir sauvé la vie d'un de ses joueurs "en train d'avaler sa langue" en éliminatoires de la CAN-2017, a indiqué le coach français sur RMC. Après un choc avec un autre joueur, Moussa Doumbia "est en train d'avaler sa langue et de s'étouffer", raconte Giresse. "Et là, Serge Aurier, avec un joueur de chez nous, a eu le...
(France Football 11/10/16)
Tenue en échec chez elle par le Cameroun (1-1), l'Algérie a déjà perdu des points sur le Nigeria. Ailleurs, la Côte d'Ivoire, le Sénégal et l'Egypte se sont mis en ordre de marche. Dernier match d'un long week-end africain, Algérie - Cameroun constituait le choc de cette première journée des poules. Et on n'a pas été déçu, entre un départ canon des locaux (but de Soudani après sept minutes) puis une superbe réaction collective des Lions indomptables, conclue par leur...
(APA 10/10/16)
Nous avons été battus parce que nous avons eu une période cruciale de 10 minutes‘’ a relevé, le sélectionneur de l’équipe nationale du Mali, Alain Giresse, regrettant "l'immaturité" de son équipe face à " l'expérience" des Ivoiriens, à l’issue de la rencontre Côte d’Ivoire-Mali, disputée, samedi, à Bouaké (379 km au Nord), dans le cadre de la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. ‘’Nous avons été battus parce que nous avons eu une période de...
(APA 09/10/16)
Les Éléphants de Côte d’Ivoire ont défait,samedi au Stade de la Paix de Bouclé, les Aigles du Mali (3-1), en match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football, prévue en 2018 en Russie. Un score acquis en première période grâce à Jonathan Kodjia qui a rétabli la parité au score pour la Côte d’Ivoire (1-1, 25è) après l’ouverture du score par Sambou Yata Baré (0-1, 7è) pour le Mali. Cueillis à...
(APA 07/10/16)
L’équipe nationale du Mali a foulé dans la mi-journée de vendredi, le sol de Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan) où elle croisera, samedi, les Eléphants de Côte d’Ivoire en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, a constaté APA sur place. Pour le président de la Fédération malienne de football, le Général Boubacar Baba Diarra, ‘’le sort a voulu que nous soyons opposés à nos frères ivoiriens’’ pour cette première journée...
(L'Essor 07/10/16)
La sélection nationale qui affronte les Eléphants, samedi à Bouaké pour le compte de la première journée du Mondial, Russie 2018, ambitionne de ramener au moins un point de son voyage La campagne du Mondial, Russie 2018 démarre samedi pour l’Equipe du Mali (EDM). Pour leur première sortie, les Aigles rendent visite aux champions d’Afrique en titre, les Eléphants de Côte d’ivoire. Le match se disputera au stade de la Paix de Bouaké et le coup d’envoi sera donné à...

Pages

(RFI 06/12/16)
Le comédien s'est éteint dimanche 4 décembre. Plus connu sous le nom de Lassidan, il était âgé de 53 ans, il souffrait de diabète. Membre de la compagnie Nyogolon, il s'était spécialisé dans le théâtre social, afin de faire passer des messages de sensibilisation, par exemple sur la prévention du Sida ou la protection de l'environnement. Souleymane Cissé est un cinéaste malien, deux fois étalon d'or au Fespaco, il rend hommage à Lassidan.
(Jeune Afrique 14/11/16)
Comme toujours, c’est dans la plus grande discrétion qu’une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) se rendra au Mali mi-novembre. Non pas pour enquêter sur des crimes commis en 2012 et ensuite dans le Nord, mais pour assurer le « service après-vente » du procès d’Ahmad al-Mahdi, condamné le 27 septembre à neuf ans de prison pour avoir détruit des mausolées à Tombouctou durant l’occupation jihadiste. L’équipe de la CPI fait le voyage afin de rencontrer les victimes de ces destructions – pour la plupart, des familles qui étaient chargées des mausolées – et pour évoquer avec elles leur indemnisation.
(Le Republicain (ml) 11/11/16)
C’est avec un cri de détresse que l’écrivain Chirfi Moulaye Haïdara a lancé sur le marché son dernier livre. «Ceux qui posent des actes de violences au nom de la religion ne rendent pas service à l’islam », a-t-il déploré samedi dernier, 5 novembre, à Bamako. L’ouvrage, intitulé «Les manuscrits anciens du Mali», est édité par les éditions La Sahélienne. Il fait ressortir ce que l’auteur considère comme des enseignements tirés des textes anciens du Mali pour soigner le pays...
(APA 21/10/16)
Le congrès du Rassemblement pour le Mali (RMP, au pouvoir) prévu les 22 et 23 octobre fait déjà les choux gras de la presse malienne de ce vendredi. «Congrès ordinaire du RPM : le test pour les poulains d’IBK», affiche en manchette les Echos. Ce journal indique que le Parti présidentiel est au pied du mur. «Les protégés d’Ibrahim Boubacar Kéita doivent soit profiter de ce rendez-vous pour sortir la tête de l’eau ou compromettre l’avenir de leur formation. Ce...
(L'Essor 06/10/16)
Il s’agit d’asseoir une culture de la paix et de la non-violence entre les communautés à travers la valorisation des pratiques interculturelles, de l’éducation à la paix dans l’enseignement formel et non formel et de l’action de la société civile… Sous la présidence du ministre de la Réconciliation nationale, le représentant de l’Unesco, Eloundou Lazare a remis ce 4 octobre 2016 un rapport sur le Programme national pour la culture de la paix (PNCP). C’était en présence du ministre de...
(AFP 27/09/16)
La Cour pénale internationale (CPI) doit rendre mardi un jugement historique contre un jihadiste malien ayant reconnu avoir détruit des mausolées protégés à Tombouctou, une décision très attendue par une population ayant soif de justice et par des ONG qui rêvent d'un verdict "dissuasif". Les experts et les Nations unies espèrent en effet que le jugement, qui doit être lu à 11H30 (09H30 GMT), "mettra fin à l'impunité" pour la destruction de biens culturels, alors que de nombreux sites sont...
(Jeune Afrique 25/08/16)
À l’ouverture de son procès devant la CPI, le 22 août dernier, l’ex-jihadiste malien Ahmad al-Mahdi a demandé pardon pour la destruction des mausolées de Tombouctou. Un repentir auquel les responsables des tombeaux sacrés de la Ville au 333 Saints sont sensibles… sans plus. Reportage. « Ahmad al-Faki al-Mahdi est en train de détruire le mausolée de Sidi Mahmoud, lorsque le téléphone de mon père sonne. Au bout du fil, un informateur lui annonce la terrible nouvelle. Le choc était...
(AFP 22/08/16)
Les mausolées de saints musulmans de Tombouctou, perçus par la population comme des protecteurs contre les dangers dans cette ville légendaire du nord du Mali, ont été en grande partie détruits à coups de pioche, houe et burin par des jihadistes en 2012 et reconstruits à l'identique grâce à l'Unesco. Le procès d'un dirigeant du groupe jihadiste touareg malien Ansar Dine, Ahmad Al Faqi Al Mahdi, accusé d'avoir participé à toutes les étapes de la destruction et qui plaide coupable...
(AFP 19/08/16)
Les mausolées de saints musulmans de Tombouctou, perçus par la population comme des protecteurs contre les dangers dans cette ville légendaire du nord du Mali, ont été en grande partie détruits à coups de pioche, houe et burin par des jihadistes en 2012 et reconstruits à l'identique grâce à l'Unesco. Lundi s'ouvre devant la Cour pénale internationale (CPI) le procès d'un dirigeant du groupe jihadiste touareg malien Ansar Dine, Ahmad Al Faqi Al Mahdi, accusé d'avoir participé à toutes les...
(Jeune Afrique 04/08/16)
Lorsque les jihadistes ont occupé Tombouctou, Abdel Kader Haïdara a sauvé près de 400 000 manuscrits. Un engagement salué dans une enquête passionnante menée par Joshua Hammer. Avec son visage et ses yeux ronds, son tendre sourire et cette drôle de moustache séparée en deux en son centre, Abdel Kader Haïdara ressemble à un personnage de bande dessinée. C’est pourtant d’un étouffant thriller qu’il est le héros. Une enquête signée Joshua Hammer sur les « résistants de Tombouctou » – des...
(Le Point 20/07/16)
Montre et bijoux rutilants, jean déchiré, sweat à capuche et sneakers dernier cri aux pieds : Sidiki Diabaté a bien le look d'un artiste de hip-hop. Mais ce talentueux beatmaker est également un jeune maître de la kora, cette harpe-luth traditionnelle mandingue, instrument de la caste des griots dont il est issu. Artiste de son époque Et c'est naturellement qu'il pose ses arpèges délicats et cristallins sur les rythmes électro des musiques urbaines actuelles. « Mon style, c'est du tradi-moderne...
(RFI 15/07/16)
Au Mali, la ville de Djenné vient d'être classée patrimoine en péril par l'Unesco. Djenné a perdu son « grade » de patrimoine classé, notamment en raison de l'insécurité, qui affecte les sites. Le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco réuni à Istanbul a exprimé « sa préoccupation » en raison de sa situation « dans une région affectée par l'insécurité ». Il estime que « ce contexte ne permet pas de lutter contre les menaces qui affectent le site, notamment la détérioration des matériaux dans la ville historique, la pression urbaine et l'érosion des sites archéologiques ».
(Jeune Afrique 15/07/16)
Le guitariste du mythique Super Rail Band de Bamako révolutionne la musique traditionnelle. En toute modestie. Coincé sur un côté de la scène du Studio de l’ermitage, à Paris, Djelimady Tounkara s’avance soudain sous les projecteurs. Le visage baissé sur sa guitare électrique, élégant dans son sobre boubou en bazin bleu, il se lance dans une improvisation échevelée. Sa main galope sur le manche de sa six-cordes à une vitesse effarante, imitant le « chant » du n’goni. Quand tout...
(AFP 13/07/16)
Le Comité du patrimoine mondial réuni à Istanbul a inscrit le site des Villes anciennes de Djenné, au Mali, sur la Liste du patrimoine mondial en raison de l'insécurité dans la région qui empêche de le protéger, a annoncé mercredi l'Unesco. Le Comité a exprimé "sa préoccupation concernant ce bien situé dans une région affectée par l'insécurité", alors que le Mali est aux prises avec une insurrection des groupes islamistes radicaux Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Ansar Dine. Il...
(APA 11/07/16)
Les journaux maliens de ce lundi commentent diversement la formation du nouveau gouvernement survenue le jeudi dernier. « Nouveau gouvernement : Encore du bricolage », titre l’Aube. Selon ce bihebdomadaire proche de l’ancien président ATT, le nouveau gouvernement d’IBK ressemble fort à un remake des précédents réaménagements « où l’on conserve la crème de l’équipe sortante (normalement supposée avoir échoué) et l’on amène des médiocres tirés de la raison politicienne ou des petits arrangements d’Etat. Dans le nouvel attelage, le...
(Jeune Afrique 04/07/16)
L'artiste malien Dolo Amahiguéré accuse le Catalan Miquel Barceló de s'attribuer à tort la paternité de plusieurs de ses œuvres. À 60 ans, Dolo Amahiguéré, l’un des plus célèbres artistes-plasticiens maliens, est marqué par les ans. Sous des cheveux grisonnants, le rictus d’amertume qui plisse son beau visage prouve qu’on peut être exposé en 2004 au jardin des tuileries, à paris, avoir vendu une œuvre à l’ancien président Jacques Chirac et sombrer dans l’oubli, ou presque. Installé à Ségou, au...
(L'Essor 04/07/16)
Ce chef-d’oeuvre artistique, réalisé par l’une de nos compatriotes, symbolise le partenariat fort entre l’Afrique et la France Notre pays accueillera, les 13 et 14 janvier 2017, le 27è Sommet Afrique-France qui a pour thème « Paix et Sécurité ». À 7 mois de ce grand rendez-vous franco-africain, le Comité d’organisation, co-présidé par notre compatriote Abdoullah Coulibaly et le Français Frédéric Clavier, est à pied d’œuvre pour que tout soit fin prêt avant le jour J. C’est dans ce cadre...
(La Dépêche 25/06/16)
La chanteuse sera en concert au cloître de Moissac ce samedi soir. Elle interprètera son dernier album, et dira encore une fois, en chansons, ses combats et ses espoirs. Après vingt ans de carrière, l'artiste malienne qui est aussi ambassadrice de bonne volonté auprès de l'Onu sort son nouveau disque «Né so». Des compositions inspirées par son pays, chargées de douleurs et de couleurs, jamais désenchantées. Chez elle. Né so se traduit par «chez soi». On a voulu savoir où...
(RFI 15/06/16)
Au Mali, une enquête a permis de retrouver des objets volés il y a huit ans, lorsqu’une tombe a été profanée et des biens culturels emportés, dans une des falaises de la localité Bandiagara, au cœur du pays Dogon. La justice vient de remettre 18 objets à la mission culturelle de Bandiagara. Seydou Ouattara travaille dans la structure de l’Etat malien qui a récupéré les objets culturels volés il y a huit ans. « Cette remise est très importante, parce...
(Procès-Verbal 01/06/16)
La diva de la musique malienne et africaine, Oumou Sangaré, traverse ces derniers temps de dures épreuves. Un procès l’oppose à certains de ses anciens employés qui ont été licenciés du service de l’hôtel « Wassoulou », un établissement appartenant à la chanteuse. Le procès a même conduit à la saisie de la voiture personnelle d’Oumou Sangaré, une luxueuse voiture de marque américaine »Escalade ». Les faits et la procédure Courant septembre 2014, Oumou Sangaré met fin au contrat de...

Pages

(RFI 09/12/16)
Le procès du chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, poursuivi pour implication dans l'assassinat d'une vingtaine de soldats en 2012, a été renvoyé jeudi 8 décembre à 2017, selon les parties civiles et de la défense. Amadou Sanogo comparaissait depuis le 30 novembre avec 16 co-prévenus, tous des militaires, pour « enlèvement et assassinat, complicité d'enlèvement et d'assassinat » de soldats dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013. Le procès, qui se déroulait devant une cour d'assises à Sikasso « est renvoyé à la prochaine session » en 2017
(Jeune Afrique 08/12/16)
Parmi les 17 prévenus qui comparaissent pour l’assassinat de 21 Bérets rouges, en mai 2012, quelques sans-grade ont reconnu leur culpabilité. Mais l’ex-chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, s’enferme dans sa stratégie de défense : le déni et les menaces. Ils ne s’étaient pas vus depuis trois ans. À l’époque, ils étaient fâchés et divisés. Ibrahim Boubacar Keïta venait d’être élu, et la junte arrivée au pouvoir en mars 2012 – qu’ils avaient dirigée à des degrés divers de responsabilité et dont ils étaient les figures les plus connues – venait d’être liquidée.
(Le Point 08/12/16)
Surprise. Selon une étude présentée au Forum de Dakar, les combattants sont surtout guidés par des logiques économiques et de protection. Rien de très surprenant que, pour la troisième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, le terrorisme ait encore été au centre des préoccupations. Et, comme les autres fois, le président sénégalais Macky Sall a martelé la nécessité de lutter contre l'islam radical. « Il faut une réponse doctrinale et intellectuelle de l'islam...
(Le Monde 08/12/16)
Notre chroniqueur dénonce la déliquescence du Mali et les mensonges des politiques qui masquent la réalité au peuple malien. Wulu, le film de Daouda Coulibaly a été projeté au Forum des images dans le cadre du festival « Un état du monde… et du cinéma » qui s’est déroulé à Paris du 18 au 27 novembre. Wulu est un film engagé et courageux sur la dérive de Ladji, jeune Malien qui se perd dans un trafic de drogue. Tout est...
(Le Monde 07/12/16)
Une centaine de détenus auraient été libérés dans le centre du pays par un commando djihadiste, dans la soirée du 5 décembre. Les mois se suivent et se rassemblent au Mali. Dans la soirée du 5 décembre, des assaillants djihadistes présumés ont attaqué une prison dans la ville de Niono, dans le centre du pays, libérant près d’une centaine de détenus, selon le média Sahelien.com, qui dit se baser sur des sources du ministère de la défense malien. Un porte-parole...
(Jeune Afrique 07/12/16)
Mohamed Diarra est appelé à témoigner au cours du procès qui s’est ouvert le 30 novembre à Sikasso, et qui doit reprendre ce mercredi à l’issue d’une troisième suspension de séance. Ce béret rouge sera l’un des témoins clé de l’accusation. Dans l’acte de mise en accusation de Sanogo et de ses co-accusés, qui leur vaut de comparaître aujourd’hui devant la Cour d’assises de Sikasso pour l’enlèvement et l’assassinat de 21 militaires en mai 2012, son nom apparaît en page...
(RFI 07/12/16)
L'organisation jihadiste Etat islamique a perdu Syrte mais le danger de son éparpillement en Libye est plus grand que jamais. Les experts ont toujours mis en garde contre une propagation du groupe EI, dans toute la région du Sahel à partir du sud de la Libye. Vu la situation chaotique et l’absence de toute forme d’autorité, avec la chute de Syrte, c’est sur cette région que le regard de l’EI se dirige. Les frontières du sud libyen touchent plusieurs pays...
(RFI 06/12/16)
Au Mali, la nuit dernière, la prison de Niono, située dans la région de Ségou (centre) a été la cible d’une attaque. Des assaillants ont pris d'assaut le bâtiment. Ils ont blessé deux gardes avant d'ouvrir les portes permettant aux détenus de s’évader. Selon plusieurs sources, les assaillants, arrivés en voiture et à moto, étaient venus spécifiquement pour libérer un ou deux détenus. Selon une source policière citée par l’AFP : « Certains jihadistes portaient des tenues militaires, d'autres des...
(Jeune Afrique 06/12/16)
S’il promet de révéler des scandales impliquant plusieurs hommes politiques maliens au cours de son procès qui s’est ouvert le 30 novembre, Amadou Haya Sanogo assure à son entourage qu’il n’en veut pas à Ibrahim Boubacar Keïta. « On dit qu’IBK l’a trahi car il l’a fait jeter en prison alors que le général l’avait soutenu durant la campagne électorale, mais c’est faux », indiquent ses proches. Pour Sanogo, ce sont les hommes qui entourent le président qui l’ont trompé...
(Le Monde 06/12/16)
L’organisation patronale regrette qu’Abidjan n’ait pas été choisie alors que la Côte d’Ivoire qui affiche 9 % de croissance depuis 2010. « Le prochain sommet Afrique-France de Bamako est d’abord un sommet politique, a rappelé Pierre Gattaz, président du syndicat patronal français (Medef), en ouverture d’une conférence de presse organisée à la mi-novembre au siège de l’organisation patronale. Mais nous allons aussi en faire un sommet économique. » Après avoir détaillé toutes les opportunités en matière de business qu’offre l’Afrique...
(RFI 06/12/16)
Le comédien s'est éteint dimanche 4 décembre. Plus connu sous le nom de Lassidan, il était âgé de 53 ans, il souffrait de diabète. Membre de la compagnie Nyogolon, il s'était spécialisé dans le théâtre social, afin de faire passer des messages de sensibilisation, par exemple sur la prévention du Sida ou la protection de l'environnement. Souleymane Cissé est un cinéaste malien, deux fois étalon d'or au Fespaco, il rend hommage à Lassidan.
(Jeune Afrique 06/12/16)
Trois semaines avant son départ du secrétariat général de l’ONU, le Coréen Ban Ki-moon est confronté à un dernier défi : remplacer les sept hélicoptères Apache (attaque) et Chinook (transport) que les Pays-Bas veulent retirer de la Minusma d’ici à janvier. Basés à Gao, au Nord-Mali, ces hélicoptères se sont rendus indispensables pour la protection des Casques bleus et l’évacuation des blessés. Aujourd’hui, Ban Ki-moon et Hervé Ladsous, son adjoint français, placent tous leurs espoirs dans le gouvernement canadien. Le 15...
(RFI 05/12/16)
Ce lundi 5 décembre, le procès de l'ex-chef de la junte malienne Amadou Haya Sanogo reprend à Sikasso, dans le sud du Mali. Lui et ses 16 co-accusés sont jugés pour « enlèvement, assassinat et complicité d'assassinat » de militaires. Vendredi dernier le procès avait été boycotté par les avocats de la défense et ceux de la partie civile, qui réclamaient l'amélioration de leurs conditions de travail. Ils ont obtenu en grande partie satisfaction. Une salle pour les avocats de la partie civile, une autre pour les avocats de la défense : le parquet accepte d'améliorer leurs conditions de travail.
(RFI 05/12/16)
Au Mali, la vie étudiante est faite de grèves, de bourses en retard, de notes que l’on peut acheter. C’est du moins ce que dénonce un étudiant qui a décrit les frasques de la vie estudiantine malienne au gré de nombreuses chroniques humoristiques dans les journaux locaux. Ces chroniques sont désormais compilées dans un vivre intitulé Etre étudiant au Mali. Les chroniques de Boubacar Sangaré sont souvent drôles. Parfois, elles sont plus acerbes, comme lorsqu’il découvre qu’à la fin de...
(Les Echos 03/12/16)
Retour sur les trois grandes opérations extérieures d’un quinquennat guerrier, et coûteux en vies humaines. "J'ai engagé nos forces armées au Mali, en Centrafrique, en Irak, en Syrie pour défendre nos valeurs et pour combattre le terrorisme islamiste qui nous avait frappés et qui nous menace encore", a déclaré François Hollande, jeudi soir, dans son discours annonçant qu'il ne briguerait pas de second mandat présidentiel. Selon l'article 15 de la Constitution de la Vème République, "le Président de la République...
(7sur7 03/12/16)
La Belgique est prête à assurer un an de plus qu'envisagé initialement, soit jusqu'à la mi-2018, le commandement de la mission de formation de l'Union européenne au Mali (EUTM-Mali), en y engageant 175 militaires, a indiqué vendredi le ministère de la Défense après l'approbation par le conseil des ministres des engagements opérationnels planifiés en 2017. "Nous allons, entre autres, dans le cadre de l'EUTM-Mali maintenir notre effort avec l'engagement de 175 militaires et assumer le commandement de cette mission jusqu'à...
(RFI 02/12/16)
Au Mali, le chef des casques bleus est sur le départ, Michael Lollesgaard arrive en fin de mandat après une période chargée où le nombre d'attaques terroristes contre soldats de l’ONU et contre les forces de défense du Mali ont augmenté. Ce mercredi, une attaque suicide a encore eu lieu à Gao dans le Nord. Le chef des casques bleus se veut toutefois rassurant, malgré un mandat peut-être pas assez offensif pour certains. Le mandat de la Minusma au Mali...
(RFI 02/12/16)
Après une suspension de 48 heures à la demande de la défense, le procès du général Amadou Haya Sanogo, chef de l'ex-junte malienne (2012-2013) et de 16 autres personnes poursuivies pour « enlèvement, assassinat et complicité d'assassinat », reprend ce vendredi 2 décembre à Sikasso, dans le sud du Mali. L'enjeu de cette journée est d'entrer enfin dans le fond du dossier. Elle risque d'être longue. La journée de ce vendredi risque d'être tendue à Sikasso, à la reprise du procès, rapporte notre envoyé spécial. Parmi les avocats de la défense, il y a un groupe de 9 juristes que l'on pourrait qualifier de « faucons de la défense ».
(RFI 02/12/16)
Nouveau report, cette fois-ci à lundi du procès de Amadou Haya Sanogo et de ses co-accusés à Sikasso où ils sont jugés pour « enlèvements, assassinats et complicité d'assassinat ». Evoquant des questions de sécurités, les avocats de la défense et ceux de la partie civile ont refusé de se présenter à la barre. Tous les accusés étaient déjà à la barre et parmi eux le général Amadou Haya Sanogo, en costume sombre et cravate bleue ; la cour était...
(Jeune Afrique 02/12/16)
La délocalisation du procès Sanogo à Sikasso, à 400 km de Bamako, ne semble pas avoir découragé la nuée d’avocats attirés par cette affaire. Du côté de la défense de l’ancien putschiste, on en annonce une bonne dizaine, parmi lesquels six Maliens et peut-être autant d’étrangers. L’équipe sera coordonnée par Me Mariam Diawara, qui avait déjà ardemment soutenu Sanogo lorsqu’il avait pris le pouvoir en 2012, à l’instar d’un autre de ses clients, le député Oumar Mariko. Le patron du...

Pages