Vendredi 20 Octobre 2017
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont basées sur des chiffres qui sont produits et contrôlés des experts comptables", a poursuivi M. Oulaï, appelant à une relation solide avec le pouvoir public. "Il est important que nous (l'ordre des experts comptables +privé+)...
(Jeune Afrique 19/10/17)
Président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) depuis octobre 2015, Mamadou Sinsy Coulibaly a l’esprit d’initiative et le goût de l’innovation chevillés au corps. À 61 ans, le PDG fondateur du groupe Kledu est célèbre pour son parcours de self-made-man, son ultralibéralisme, son franc-parler et sa constance, jusque dans le look chic et décontracté dont il ne se départ presque jamais : casquette de base-ball, veste sur chemise ou polo, sans cravate. Né au Sénégal, Mamadou Sinsy Coulibaly a grandi au Mali et passé son bac au lycée Prosper-Kamara de Bamako. En France, il étudie la mécanique, via un cursus en sciences et structure de la matière à la faculté de Jussieu, à Paris, puis à l’École supérieure du...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le...
(La Tribune 18/10/17)
Le Mali semble déterminé à tourner la page de la guerre civile et effacer son image de pays instable pour mener à bien la reconstruction. Un objectif qui nécessitera d'importants fonds et le soutien des investisseurs étrangers. Pour y arriver, Bamako compte sur Konimba Sidibé, ministre de la Promotion de l'investissement et du secteur privé, qui compte dynamiser la croissance via les partenariats public-privé, et qui réponds aux question de La Tribune Afrique en marge du rendez-vous du "donner et...
(Jeune Afrique 18/10/17)
C'est la conclusion du rapport remis à Ibrahim Boubacar Keïta par Amadou Ousmane Toure, Vérificateur général du Mali. En cause : des fraudes, des irrégularités et des problèmes de gestion au sein des administrations publiques maliennes qui ont coûté à l'État la bagatelle de 70,13 milliards de Francs CFA, soit 110 millions d'euros. Le dernier rapport du Bureau du Vérificateur général du Mali, qui porte sur l’année 2015, pointe des manquements ayant entraîné « des déperditions financières qui se chiffrent...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Invité du journaliste Alain Foka sur le plateau de l’émission « Media d’Afrique », le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné a tenté de donner la réplique aux critiques toujours plus nombreuses sur la question du Franc CFA. Expliquant le bien-fondé actuel de cette monnaie pour le niveau des économies des pays l’utilisant, Tiémoko Meyliet Koné s’est appesanti sur le grief formulé par les pourfendeurs du FCFA en ce qui concerne...
(RFI 13/10/17)
Le Premier ministre malien a présenté le 11 octobre 2017 au siège de l’OCDE, l’Organisation de Coopération pour le Développement économique, un plan des perspectives de développement des régions du nord du pays. Le déplacement d’Abdoulaye Idrissa Maïga à Paris était destiné à convaincre l’OCDE d’aider le Mali à trouver les financements de ce plan. Elaboré depuis fin 2015 et validée en juillet 2017, la stratégie spécifique de développement des régions du nord du Mali, est encore peu financée, comme...
(RFI 13/10/17)
De nouvelles interpellations ont eu lieu, ce jeudi, à Bamako, de travailleurs et responsables du Pari mutuel urbain (PMU) au Mali. Ces interpellations s'ajoutent à celles opérées la semaine dernière dans le cadre d’une enquête sur un vaste réseau de faux parieurs qui empochent illégalement des gains. Des irrégularités auraient permis à certains de remporter des dizaines voire des centaines de millions de francs CFA. De faux tickets proclamés gagnants, mais comment cela est-il possible ? De source proche de...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(RFI 12/10/17)
Le Premier ministre malien était mercredi 11 octobre au siège de l’Organisation de coopération pour le développement économique (OCDE). Abdoulaye Idrissa Maïga était à Paris pour présenter un plan des perspectives de développement des régions du Nord, Gao, Kidal et Tombouctou notamment, et trouver des financements de ce plan. Plus de deux ans après sa signature, l’accord d’Alger entre le gouvernement malien et les mouvements armés des régions du Nord n’est pas encore entièrement appliqué. Le désarmement et la réinsertion...
(Xinhua 12/10/17)
L'économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Afrique, Albert Zeufack, a invité mercredi les pays africains à freiner leurs niveaux d'endettement pour pouvoir assurer le service de la dette. Albert Zeufack s'exprimait en vidéo conférence face aux journalistes de six pays d'Afrique francophone, lors de la publication de la dernière édition d'Africa's Pulse, un rapport semestriel de son institution qui analyse l'état des économies africaines. Depuis 2014, a indiqué l'économiste, de nombreux pays africains ont multiplié leurs dettes par...
(Le Sphinx 09/10/17)
Avec de nombreux voyages coûtant en moyenne 300 millions de FCFA par mois au contribuable malien, soit près de 3,6 milliards de nos francs par an, IBK grève sérieusement le budget d’Etat et c’est ce que le Fonds monétaire international a constaté pour se demander finalement si cela vaut la peine de soutenir financièrement un pays dont le président de la République dépense beaucoup pour des voyages dont les membres de sa famille constituent le gros lot de la délégation...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Modibo Arouna Touré, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, a présenté au gouvernement de la République du Mali une note conceptuelle sur l’octroi de la 4ème licence de télécommunications du pays. C’était le 5 octobre 2017, au cours du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Cette note conceptuelle renferme les grandes lignes de l’opération d’octroi de la 4ème licence mobile du pays. Elle présente, entre autres, le contexte dans lequel cette...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Modibo Arouna Touré (photo), le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, a présenté au gouvernement de la République du Mali une note conceptuelle sur l’octroi de la 4ème licence de télécommunications du pays. C’était le 5 octobre 2017, au cours du conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Cette note conceptuelle renferme les grandes lignes de l’opération d’octroi de la 4ème licence mobile du pays. Elle présente, entre autres, le contexte dans lequel...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Selon les résultats de l’étude de préfaisabilité (PFS) publié par Birimian cette semaine, la construction de son projet de lithium de Goulamina au Mali devrait commencer mi-2019. Elle durera 18 mois et la mine devrait entrer en production, début 2021. En outre, le projet aurait une durée de vie de 9 à 14 ans, et une capacité de traitement de minerai de 14 millions de tonnes (à une teneur de 1,39% d’oxyde de lithium), à 20,6 millions de tonnes (à...
(Le Republicain (ml) 05/10/17)
Entre le gouvernement et les fournisseurs de l’Etat, le torchon brûle autour d’une dette intérieure s’élevant à 36 milliards de FCFA. Pour éteindre le feu qui couve à l’horizon, le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga a reçu ce mercredi 4 octobre 2017, les membres de l’Association des fournisseurs et opérateurs du Mali. A l’ordre du jour de leur rencontre, le paiement de la dette intérieure due par l’Etat. Une commission a été mise en place pour dénouer cette crise qui...
(Jeune Afrique 05/10/17)
Malgré les problèmes sécuritaires, les taxes élevées et la concurrence d'Aigle Azur, le trafic sur la ligne Paris-Bamako ne cesse de croître. À l'occasion du 80e anniversaire de cette desserte, le patron de la compagnie française fait le point sur les activités, au Mali et dans le reste de l'Afrique. Air France a célébré en grandes pompes les 80 ans de la ligne Paris-Bamako, lundi 2 octobre dans la capitale malienne. L’occasion pour Franck Terner, directeur général d’Air France, de...
(Journal du Mali 04/10/17)
Le Mali et Air France fêtent leurs noces de chênes. Cela fait 80 que la compagnie française est au Mali. 1937-2017, cela fait maintenant 80 ans que la compagnie Air France dessert Bamako. A sa création en 1933, Bamako est absente du réseau africain d’Air France. Mais il n’aura fallu que quatre ans à la compagnie pour relier Paris via Dakar à la capitale malienne à l’époque encore le Soudan français. L’aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry (le Petit Prince)...
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.

Pages