Mercredi 23 Août 2017
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria,...
(Commod Africa 18/08/17)
Hier au Mali, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret portant approbation du Projet de formalisation des acteurs du commerce de détail (Profac) qui s'étalera sur la période 2018-2022. Le commerce informel de détail constitue un maillon important de l’économie et occupe près d’un million de Maliens, souligne le communiqué. Le gouvernement avait démarré en 2005 le Projet d’appui aux commerçants détaillants (PACD), financé par le budget de l’Etat et mis en œuvre en trois phases sur la période 2005-2015, a-t-il été rappelé en Conseil des ministres hier. La mise en œuvre de ce projet a permis, entre autres, la création de plusieurs centres de gestion agréés et la formation de milliers de commerçants détaillants dans les...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois...
(Financial Afrik 14/08/17)
La représentation malienne du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) a organisé une conférence-débat le vendredi 11 août 2017 à Bamako sur le thème : ” L’Afrique face à la compétition mondiale: le rôle de l’intelligence économique”. Les intervenants, le Président du CAVIE, Guy Gweth, et le Président de la Commission “Banques & Compétitivité” du CAVIE Cheickna Bounajim Cissé, ont pendant près de 4 heures d’horloge échangé avec un public riche et diversifié. Le Premier ministre malien a...
(L'Essor 09/08/17)
En plus de veiller à la stabilité macroéconomique, le gouvernement a entrepris des actions concrètes et stratégiques de développement global et proactif, conçues spécifiquement pour faciliter le processus de transformation des structures économiques et sociales et de générer une croissance équilibrée. Les sceptiques se gaussent des espoirs démesurés. Les plus emballés s’excitent à l’écoute de l’histoire d’un pays résilient à toute épreuve. Cependant, dans le secteur de l’économie, un constat majeur se dégage : les difficultés économiques sont maîtrisées et...
(L'Essor 08/08/17)
L’amélioration du niveau de mobilisation de l’assiette fiscale dépend de l’accès à l’information pertinente et à temps réel. Consciente de cette réalité et dans le souci de booster la mobilisation des recettes intérieures et de minorer la fraude fiscale, l’administration malienne des impôts a migré vers le « web intégral ». Et ce, à travers l’opérationnalisation du Système intégré de gestion des impôts et taxes assimilées (SIGTAS 3.0, une version améliorée de SIGTAS 2 ). L’ambassadeur du Canada au Mali,...
(La Tribune 08/08/17)
L'enchère de l'émission d'obligations assimilables du Trésor du Mali organisée ce vendredi 4 août 2017 dans le but de mobiliser 17 milliards de francs CFA, ne s'est pas déroulée comme prévu. En raison des incidents techniques liés à l'application Sagetil-Umoa, l'opération s'est finalement déroulée par mails. Journée de malaise ce vendredi 4 août 2017 à l'agence UMOA-Titres à Dakar dans la capitale sénégalaise. Alors que les investisseurs de l'espace de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se préparaient à souscrire...
(La Tribune 08/08/17)
Les gouvernements africains doivent prendre conscience de tous les bénéfices que peuvent apporter les grandes entreprises africaines au continent et à ses économies. L'économiste et ancien premier ministre malien, Moussa Mara revient avec la Tribune Afrique dans cette interview sur les obstacles qui freinent la croissance des acteurs africains et nous éclaire sur l'intérêt d'ériger la création de champions africains comme une stratégie et une priorité pour le continent. La Tribune Afrique : Pensez-vous qu'il existe de grandes entreprises africaines...
(Studio Tamani 04/08/17)
La Banque mondiale a approuvé le projet de réhabilitation des pistes rurales concernant la région de Ségou et Sikasso à un coût total de soixante millions d'euros. L'exécution de projet permettra selon les autorités maliennes d’améliorer la productivité agricole dans les localités concernées. Six cents cinquante milles personnes sont concernées par ce projet. Plus de 64 millions d’euros pour la réhabilitation des pistes rurales dans les régions de Sikasso et Koulikoro. La banque mondiale a approuvé le financement du projet...
(L'Essor 03/08/17)
Avec 100 milliards de Fcfa sur une durée de 15 ans, notre pays fait la meilleure affaire parmi les opérations de renouvellement de licence de l’opérateur français sur le continent. Le Mali tire son épingle du jeu et avec maestria dans le cadre du renouvellement de la licence de l’opérateur de téléphonie Orange. Le résultat est sans équivoque : 100 milliards de Fcfa pour une durée de 15 ans. Notre pays peut sans doute se targuer d’avoir fait une bonne...
(L'Essor 02/08/17)
La communauté internationale est fortement mobilisée pour la relance économique et sociale de notre pays. L’embellie macroéconomique enregistrée cette année par notre pays a engendré une croissance économique de 5,8%. Pour le monde des bailleurs de fonds et des partenaires techniques, cette croissance doit être soutenue pour permettre au pays de s’engager véritablement sur la voie du développement. La signature, hier dans la soirée, d’un important accord de convention entre la Banque mondiale et le gouvernement, à travers le ministère...
(La Tribune 01/08/17)
Le ministre malien des Finances vient de donner son aval pour l'émission d'obligations assimilables du Trésor pour un montant indicatif de 17 milliards de Fcfa sur toute l'étendue de l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA). Ces adjudications constituent la huitième émission de l'année 2017 du Mali, faisant de ce pays le principal animateur du marché financier sous-régional. La Direction malienne du Trésor et de la comptabilité publique se redirigera, encore une fois ce 4 août, vers le marché financier de l'Union économique...
(Financial Afrik 29/07/17)
Randgold Ressources, la société sud-africaine d’exploitation d’or envisage une augmentation annuelle de sa production d’or au Mali entre dans les années à venir. Selon Mark Bristow, président directeur-général de ladite société, Randgold Ressources produira (au Mali) entre 600 000 à 700 000 onces par an lors des 5 prochaines années (2017-2021), ce qui représente 19 à 20 de tonnes d’or”. L’or produit par Randgold au Mali représente 6 à 10% du produit intérieur brut du pays et que pour l’exploitation de ses trois mines d’or au Mali, Randgold emploie un personnel dont 95 % est d’origine malienne.
(Journal du Mali 29/07/17)
Le secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) parait aux yeux du profane comme l’un des plus dynamiques dans l’économie de notre pays. Pourtant, malgré la professionnalisation et l’organisation en nette amélioration des acteurs maliens du BTP, le soleil n’y brille pas pour tout le monde, si l’on en croit les responsables des associations de professionnels qui y évoluent. Le secteur du BTP regroupe toutes les activités de conception et de construction des bâtiments publics et privés, industriels ou non,...
(Jeune Afrique 26/07/17)
Deux ans après la signature de l’accord de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord, Bamako lance un Plan de développement des régions du nord du pays, pour un coût global de 3,35 milliards d’euros. Le projet est ambitieux, mais pour l'instant seulement partiellement financé : 90% de l'enveloppe prévue reste à trouver. Le 18 juillet dernier, le ministre malien des Finances, Boubou Cissé, a annoncé que le gouvernement malien avait mis en place une stratégie...
(Xinhua 25/07/17)
La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) remettra le mercredi 2 août prochain, aux autorités nigérianes des vivres, d'une valeur d'un million de dollars, soit environ 1.650 tonnes de céréales constituées de maïs blanc, de sorgho, de mil et de riz, annonce un communiqué de l'organisation sous-régionale publié lundi à Cotonou. Selon cette même source, cette cérémonie fera suite aux diverses concertations entre l'organisation régionale et la National Emergency Management Agency (NEMA) sur la...
(APA 20/07/17)
Les exportateurs d’Afrique de l’Ouest ont une opportunité d’introduire leurs mangues dans certain pays de l’Union Européenne (UE), selon une étude de la base de données CBI sur l'information des marchés rendue publique mercredi par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX). Toutefois, souligne l’étude, ces exportateurs doivent « se conformer aux strictes réglementations européennes ». En 2013, les importations de mangues de l’UE ont augmenté de 5,1 %, passant de 387 000 à 407 000 tonnes, avec des importations...
(L'Essor 19/07/17)
Une « bonne qualité des intrants agricoles » et un « effet tracteur » évident, telles sont les principales remarques faites par le ministre de l’Agriculture Nango Dembélé au terme d’une série de visites en zones CMDT qui a pris fin par la filiale Ouest de Kita Avec une forte délégation constituée du président directeur général de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Baba Berthé, du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary...
(APA 19/07/17)
L’Etat du Mali a obtenu ce mardi 16,303 milliards FCFA (environ 26,084 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission de bons assimilable du trésor à 91 jours, a appris APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. L’émetteur recherchait 17 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). A l’issue de l’opération, le montant global des soumissions s’est établi à 23,926 milliards FCFA, soit un taux de...
(La Tribune 19/07/17)
Mossadeck Bally est à n’en pas douter un pionnier dans son domaine. Le jour où il a décidé d’investir dans le secteur de l’hôtellerie en Afrique de l’Ouest, beaucoup s’étaient montrés réticents à son idée. Vingt ans plus tard, son groupe Azalaï s’est imposé comme un des leaders du secteur dans la sous-région. Mais ce Malien natif de Niamey ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Dans cet entretien exclusif accordé à «La Tribune Afrique», Mossadeck Bally revient sur...

Pages