Mercredi 24 Mai 2017
(L'Essor 24/05/17)
Cette rencontre se veut un espace d’échanges visant à mettre les questions économiques au centre des préoccupations nationales. Elle offre également l’occasion aux décideurs de mener des réflexions permettant d’aboutir à des réformes indispensables pour la relance économique. « Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita, le principe qui régit le gouvernement despotique est la crainte. Tandis que la vertu est celui de la République et l’honneur celui de la monarchie. Le principe qui régit l’entreprise est l’innovation, la passion et la créativité. Monsieur le président de la République, nous vous demandons quel souvenir vous voulez que vos contemporains gardent de vous, les gens de l’entreprise seront prêts à vous accompagner pour réaliser ce souvenir. Monsieur le président...
(APA 24/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le Japon a fourni un financement de 6 millions de dollars pour l’aide aux réfugiés maliens dans le camp de Mbera, dans l’extrême est mauritanien, et aux populations mauritaniennes fragiles autour de ce camp. Ce financement a été annoncé par l’ambassadeur du Japon en Mauritanie, Hisatsugu Shimizu, lors d’une conférence de presse mardi à Nouakchott. Il permettra de couvrir une partie des interventions du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en faveur des populations ciblées. Le don contribuera notamment à la protection des réfugiés de Mbera, à la gestion du camp et à la prestation des services essentiels tels que les distributions...
(Jeune Afrique 23/05/17)
La banque islamique de développement (BID) a signé des accords avec la Tunisie, le Mali et la Gambie, via sa filiale, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), afin de financer le développement du secteur des matières premières stratégiques. Dans un communiqué publié le 21 mai, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque islamique de développement (BID), a annoncé la signature de plusieurs accords visant à financer le secteur des matières premières...
(France Info 19/05/17)
Le Président Français se rend au Mali pour donner une nouvelle dimension de l'engagement de la France, présente sur place depuis 4 ans. Il est accompagné du directeur général de l'AFD, et compte compléter la stratégie militaire par une stratégie d'aide au développement. Laquelle? Premier déplacement du président sur un théâtre militaire. Emmanuel Macron est au Mali, accompagné de sa ministre des Armées, Sylvie Goulard, mais aussi de Rémy Rioux, le directeur de l'Agence Française de Développement. Cette présence illustre...
(La Tribune 16/05/17)
Fort de ses 6% de croissance, le Mali aurait passé haut la main l'examen programmé dans le cadre de la mission des experts du FMI, venus s’enquérir de l’avancement des réformes et des grands projets économiques. Une visite dont dépendra le déblocage d’une nouvelle aide financière en faveur de Bamako. Le Fonds monétaire international vient de conclure une visite de travail entre le 2 et le 12 mai au Mali, une occasion pour les responsables Afrique de l'institution de Bretton...
(Sud Quotidien 16/05/17)
Le Directeur général du port autonome de Dakar, Cheikh Kanté, a reçu hier, lundi 15 mai, le Ministre malien des transports, Me Baber Gano, en visite de travail à Dakar. Au cours de cette rencontre, le ministre malien a fait la demande, par de la volonté de son pays, de disposer d’un parking plus étendu pour les camions maliens au niveau du port de Dakar. En visite de travail au Sénégal, le Ministre malien des transports, Me Baber Gano, a...
(L'Essor 15/05/17)
Le directeur adjoint du Fonds monétaire international Afrique, Roger Nord a été reçu en audience vendredi dernier, par le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga. Il était accompagné pour la circonstance du ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé. A sa sortie d’audience il a expliqué à la presse qu’avec le Premier ministre, il a évoqué la situation économique du Mali et la mise en œuvre du programme appuyé par le FMI. Il a aussi saisi l’opportunité pour féliciter le...
(Jeune Afrique 12/05/17)
Après une mission de contrôle de dix jours au Mali qui s'est révélée satisfaisante, le FMI a décidé d'étendre son programme d'aide au pays sur une année supplémentaire. « La mission du FMI et les autorités sont parvenues à un accord préliminaire qui permettra de recommander au Conseil d’administration […] la prorogation d’une année du programme [d’aide] », a déclaré jeudi 11 mai Boriana Yontcheva, directrice de la mission en question, dans un communiqué. Celle-ci était au Mali du 2...
(L'Essor 12/05/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a salué hier les performances macroéconomiques soutenues de l’économie malienne. C’était à la faveur d’une conférence de presse sur les conclusions d’une mission du FMI qui a séjourné à Bamako du 2 au 10 mai dans le cadre de la 7ème revue du programme économique et social du gouvernement appuyé par l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), approuvée en décembre 2013. La conférence de presse qui a lieu à l’hôtel de...
(Studio Tamani 10/05/17)
Le Mali n’est plus 3ème pays producteur d’or en Afrique. Selon le nouveau rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des matières premières, le Soudan est le nouveau troisième producteur d’or d’Afrique après l’Afrique du sud et le Ghana. Selon la Banque mondiale, cette baisse de production pour le Mali s’explique par la crise de 2012. Le rapport de la Banque mondiale indique que la production d’or du Soudan en 2016 est estimée à 82 tonnes, contre...
(Agence Ecofin 10/05/17)
Dans son rapport intitulé « Promouvoir la révolution numérique en Afrique subsaharienne : quel rôle pour les réformes ? », le groupe de la Banque mondiale révèle que la République centrafricaine, le Tchad, la Guinée, le Mali et le Niger enregistrent le plus grand retard en matière de TIC, en Afrique subsaharienne. Cette situation pèse «lourdement sur les perspectives de croissance et de réduction de la pauvreté » de ces pays. D’après le groupe de la Banque mondiale, la révolution...
(Agence Ecofin 06/05/17)
Du 3 mai au 2 juin 2017, la Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) procèdera à la levée de 50 milliards FCFA (80 millions $) à travers un emprunt obligataire par appel public à l'épargne (APE). D’une maturité de 10 ans dont deux ans de différé, cette opération de «levée de fonds d'un montant de 50 milliards de FCFA s'inscrit dans le cadre de la mobilisation de ressources opérée par la BIDC pour financer ses opérations générales...
(RFI 05/05/17)
Plus aucun train ne circule sur la ligne ferroviaire Bamako-Kayes-Dakar depuis 48 heures. Un collectif « Sauvons les rails » occupe les rails dans la région malienne de Kayes, empêchant les trains de venir à Bamako où de rallier Dakar, la capitale sénégalaise. Les populations maliennes riveraines du rail entendent protester contre la suppression des « trains voyageurs » au profit des « trains marchandises ». Le collectif « Sauvons les rails » revendique plusieurs centaines de personnes, essentiellement composées...
(APA 28/04/17)
Soukeyna Kane a été nommée Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, la Guinée, le Niger et le Tchad, avec résidence à Bamako, a appris vendredi APA auprès du bureau de l’institution financière dans la capitale malienne. Mme Kane remplace le Camerounais Paul Numba Um appelé à d’autres fonctions au sein de la Banque mondiale du côté de Johannesburg, en Afrique du Sud. De nationalité sénégalaise, Mme Kane est entrée à la Banque en mars 2003 comme...
(APA 28/04/17)
APA-Casablanca (Maroc) - Une mission de donneurs d’ordres privés maliens et congolais vient d’effectuer une visite de travail à Casablanca destinée à renforcer la coopération avec les entreprises marocaines dans le cadre du développement des exportations et du partenariat entre les différentes parties. Initiée par Maroc Export en collaboration avec la Fédération des Industries de matériaux de construction, cette mission a eu l’opportunité de discuter de plusieurs questions se rapportant aux créneaux d’investissements, aux facilités offertes pour garantir une meilleure...
(APA 26/04/17)
Les importations commerciales entre les pays de l’espace de la Communauté économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’élèvent entre 10 et 15 milliards de dollars US, représentant 10% des importations globales de la sous-région, a révélé, mardi, Salifou Tiemtoré, Directeur des Douanes de la Commission de la CEDEAO. Img : CEDEAO : les échanges commerciaux inter-Etats s’élèvent entre 15 et 20 milliards USD par an (Officiel) M. Tiemtoré co-animait un panel sur ‘’les forces motrices du commerce intra-régional...
(Autre média 25/04/17)
Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé est rentré hier soir d’une mission à Washington aux Etats Unis D’Amérique. Au sein de la délégation malienne, on retiendra la présence du Dr Nango Dembelé, Ministre de l’Agriculture, de Konzo Traoré, Directeur de la BCEAO Mali ainsi que Moussa Alassane Diallo, Président de l’Association Professionnelle des Banques et Établissements financiers, invités par le Ministère de l’Économie et des finances. Leur présence aura permis d’enrichir les discussions dans le sens...
(L'indicateur Renouveau 22/04/17)
Le Mali, L’Ethiopie, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, “continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure”. La Banque mondiale rappelle que ces pays qui ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son Produit intérieur brut (PIB) total. Ce...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Si la production d’or blanc explose en Afrique de l'Ouest, la transformation est à la peine. Face au déficit énergétique ou à la concurrence asiatique, de nombreuses usines ont fermé. En Afrique de l’Ouest, le secteur du coton-textile tourne à deux vitesses. D’un côté, la production a connu depuis 2010 une forte progression. La campagne 2016-2017 s’est achevée fin mars sur des niveaux record portés par des conditions climatiques exceptionnelles : 750 000 tonnes de coton-graine pour le Burkina Faso (+ 25...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale...

Pages