Mardi 26 Septembre 2017

Niafunké : Des bandits armés ont encore frappé

Niafunké : Des bandits armés ont encore frappé
(Amap 12/05/17)

Mercredi soir, des hommes armés non identifiés ont incendié deux véhicules, dont l’un appartenait au chef de poste forestier de N’Gorkou. L’attaque s’est produite peu après 20 heures. Quatre hommes armés ont fait irruption dans la maison du chef de poste forestier et se sont adressés à son épouse qui était présente. Malgré leurs menaces, la brave épouse refusa de leur indiqué où se trouvait son époux. Le mari ayant été informé de la présence des bandits dans sa maison, resta caché chez des voisins. Les bandits fouillèrent de fond en comble la maison, mais en vain. Ils avaient fondé leur conviction sur le fait que l’agent forestier venait de rentrer d’une mission. Las de le chercher vainement, ils déchargèrent leurs armes automatiques sur les murs de la maison et mirent le feu à deux véhicules. Le premier engin était stationné devant la porte et appartenait à un des amis du chef de poste forestier. Le véhicule de celui-ci était garé plus loin sous un arbre. Quand les bandits partirent, le chef du poste forestier regagna sans perdre de temps Niafunké, traumatisé, mais en bonne santé. La semaine dernière, des forains en provenance de N’Gorkou et allant à Saraféré avaient été attaqués par des hommes armés qui ont tué un jeune mécanicien de Saraféré. La peur s’installe peu à peu dans cette zone du Cercle de Niafunké qui semblait la plus tranquille de la circonscription.

Sékou A. MAIGA
AMAP-Niafunké

Commentaires facebook