Jeudi 25 Mai 2017

Mali : les militaires français traquent les djihadistes dans la région de Kidal

Mali : les militaires français traquent les djihadistes dans la région de Kidal
(Le Monde 17/03/17)
Mali : les militaires français traquent les djihadistes dans la région de Kidal. AFP

D’importantes caches d’armes ont été neutralisées lors d’une opération militaire menée par les forces françaises « Barkhane » dans l’extrême nord du pays.

Dans l’immensité de l’Adrar des Ifoghas – l’un des plus gros massifs montagneux du Sahara –, les soldats français progressent difficilement sous un soleil de plomb. La saison sèche est bien installée et les températures avoisinent les 45 °C. C’est là que plus de 450 militaires et 110 véhicules blindés, appuyés par trois hélicoptères, ont poursuivi des actions engagées en décembre 2016 sur la base de « renseignements obtenus par le biais de la population », détaille, à Bamako, le lieutenant-colonel Philippe, porte-parole de la force « Barkhane ». Dans cette partie quasi désertique du Mali, de multiples caches d’armes potentielles sont surveillées régulièrement par les militaires français.

En décembre, des fouilles dans le secteur d’In Tachdaït avaient permis de mettre au jour du matériel lourd, notamment un lance-roquettes multiple monté sur un camion. « C’est une zone propice à la dissimulation, poursuit l’officier, il y a des amas rocheux dans des zones extrêmement arides et difficiles d’accès ». Les soldats du groupement tactique désert Korrigan, basés à Kidal, sont donc repartis du 4 au 12 mars dans le sable et la rocaille, avec notamment des chiens spécialisés dans la détection d’explosifs. A la clé de belles saisies : « Une quarantaine de tubes lance-roquettes, 5 000 cartouches de gros calibre, une demi-douzaine d’obus de mortier ainsi que six fusées de roquettes », précise la force « Barkhane » dans un communiqué, jeudi 16 mars.

Commentaires facebook