Dimanche 17 Décembre 2017

Koulikoro: Siaka Diarra lance sa campagne et expose son projet de société

Koulikoro: Siaka Diarra lance sa campagne et expose son projet de société
(L'Essor 16/07/13)
SIAKA DIARRA

Le candidat de l’Union des forces démocratiques (UFD), Siaka Diarra, a officiellement lancé sa campagne samedi à Koulikoro. L’événement a réuni autour de lui les membres de la direction nationale du parti, notamment le secrétaire général, Moussa Traoré.
De nombreux militants et sympathisants venus d’autres régions (Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao) et des six communes du District de Bamako ont pris part à la cérémonie d’investiture à laquelle ont assisté deux observateurs de la mission d’observation de l’Union européenne.
C’est à 10 h 30 mn que Siaka Diarra, originaire de Doumba, un village situé dans le cercle de Koulikoro, vêtu d’un costume bleu sombre et accompagné d’une forte délégation a fait son entrée dans la Maison du peuple de Koulikoro décorée aux couleurs du parti fondé par feu Me Demba Diallo, figure emblématique du Mouvement démocratique.

Le maire de Doumba, Mamadou Diarra, le président de l’Association pour le développement du cercle de Kati, Mamadou Dolo, et le président du Comité national des jeunes pour le soutien à la candidature de Siaka Diarra, Ibrahim Diarra, ont tour à tour exprimé leur engagement pour la cause du parti.
Avant de prononcer son discours d’investiture, le candidat a fait observer une minute de silence à la mémoire des héros et des victimes de la guerre dans notre pays. Il a ensuite rendu un hommage mérité au défunt Me Demba Diallo, président fondateur de l’Association malienne des droits de l’homme et défenseur de toutes les associations démocratiques dans notre pays. Après cet hommage, le candidat est revenu à l’actualité pour dénoncer « l’impunité absolue », « la mauvaise gouvernance et la mauvaise gestion des ressources financières » dont l’ancien régime est selon lui le responsable.

Comme exemple de cas typique de mauvaise gouvernance, il a cité la privatisation puis la liquidation de l’Huilerie cotonnière du Mali (HUICOMA) qui faisait tourner l’économie locale à Koulikoro et qui a jeté beaucoup de travailleurs à la rue.
Le candidat a ensuite expliqué en français et en langue nationale bambara son projet de société qui prend en compte tous les secteurs de développement. Une fois élu président de la République, Siaka Diarra promet d’instaurer un Etat de droit démocratique fort dans la sauvegarde de la liberté et de la dignité humaine, et capable d’assurer le bien-être moral, la justice sociale et l’égalité des chances.

Il s’engage à endiguer définitivement la crise du nord avec l’appui des partenaires multilatéraux en compagnie de la vaillante armée malienne rééquipée et motivée. Il compte renforcer la sécurité alimentaire à travers l’agriculture, l’élevage et la pêche, améliorer l’éducation, la formation professionnelle, l’artisanat et la culture. Il mettra aussi un accent particulier sur la santé, la communication et l’énergie.
Mais pour que le candidat soit élu et qu’il puisse procéder à ce « vrai changement », les électeurs doivent se mobiliser. Il a donc invité tous ses partisans à aller retirer leur carte d’électeur et à voter pour lui le 28 juillet.
Le meeting de lancement de la campagne du parti s’est achevé par une visite de courtoisie aux notabilités de Koulikoro, notamment la famille fondatrice de la ville et celle de feue Me Demba Diallo.

Premier parti politique créé dans la clandestinité en 1970 après le coup d’Etat du 19 novembre 1968, l’UFD a démarré officiellement ses activités le 21 avril 1991 avec entre autres objectifs, le combat pour le pluralisme démocratique, le renforcement du processus démocratique, l’établissement d’un Etat de droit et de justice, de paix et d’équité, et un développement durable pour toutes les couches socio-professionnelles.

Commentaires facebook