Mardi 24 Avril 2018

Crise Malienne: Le Ghana encourage le médiateur Blaise Compaoré

Crise Malienne: Le Ghana encourage le médiateur Blaise Compaoré
(Sidwaya 14/10/13)

Le président du Faso, Blaise Compaoré, s’est entretenu, le vendredi 11 octobre 2013 au palais de Kosyam, avec le vice-ministre ghanéen des Affaires étrangères, Kwesi Quartey, au sujet de la crise malienne et de la coopération bilatérale.Les autorités ghanéennes, avec en tête le président John Dramani Mahama, sont sensibles aux efforts déployés par le chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, en tant que médiateur dans la crise malienne. Aussi le vice-ministre des Affaires étrangères du Ghana, l’ambassadeur Kwesi Quartey, présent à Ouagadougou dans le cadre de la 11e session de la Commission mixte des deux pays, a-t-il été instruit de transmettre un message d’encouragement à qui de droit. « J’ai eu à féliciter le président du Faso pour les efforts qu’il déploie pour le retour de la paix au Mali. Le président John Dramani Mahama m’a chargé de le faire », a dit M.Quartey, à sa sortie d’audience, le vendredi 11 octobre 2013. Il a également été question de la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et le Ghana, foi du diplomate, qui est revenu sur les travaux de la commission mixte. « Il faut dire qu’entre nos deux pays, ce sont les mêmes peuples qui cohabitent ensemble, depuis des siècles. Au cours donc de la commission mixte que nous venons d’achever, nous avons eu l’occasion d’échanger sur un certain nombre de questions. Je voudrais citer, entre autres, les questions d’énergie, de l’éducation, des transports, de la douane », a-t-il rappelé à propos. Pour le reste, l’émissaire ghanéen dit avoir parlé de football avec son hôte, puisque leur entretien a eu lieu la veille du match aller Burkina-Algérie, comptant pour les barrages de la Coupe du monde 2014 au Brésil. « J’ai saisi l’occasion pour souhaiter bonne chance aux Etalons, et le président du Faso a aussi souhaité bonne chance aux Black Stars, qui jouent contre l’Egypte. Il a émis le vœu que nos deux pays puissent se retrouver au Brésil dans le même groupe », a-t-il conclu, tout sourire.

Kader Patrick KARANTAO

Commentaires facebook