Samedi 24 Juin 2017
(AFP 07/06/16)
Les albinos au Malawi, y compris les très jeunes enfants, sont victimes d'une "vague sans précédent d'attaques brutales", alimentées par des pratiques rituelles et la passivité des autorités, a dénoncé mardi Amnesty International. Depuis novembre 2014, le nombre d'assassinats et d'enlèvements d'albinos est "en forte augmentation", selon un communiqué de l'organisation de défense des droits de l'homme. Au moins 18 personnes ont été tuées et cinq kidnappées, dont un enfant de deux ans qui reste toujours introuvable, a précisé Amnesty. "Avril 2016 a été le mois le plus sanglant avec quatre assassinats...
(France TV Info 07/06/16)
La justice malawite avait été saisie par trois clients mécontents. Ils dénonçaient l’usage d’organes d’albinos dans les pratiques magiques. Le verdict est tombé le 2 Juin 2016. Le Malawi a interdit à tous les sorciers et guérisseurs traditionnels d’exercer. La Tanzanie avait déjà interdit ces pratiques en 2015. Mais le combat est loin d’être gagné pour sauver les albinos d’Afrique. Les Nations Unies ont dû lancer un cri d’alarme. «La situation des albinos constitue une urgence, une crise inquiétante vu ses proportions», a indiqué Ikponwosa Ero, une Nigériane, elle-même albinos et experte du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.
(AFP 02/06/16)
La justice du Malawi a interdit à tous les sorciers et guérisseurs traditionnels d'exercer, après une série d'assassinats d'albinos dans le cadre de pratiques de sorcellerie, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Le jugement interdit également aux journaux de publier des encarts publicitaires des guérisseurs traditionnels. L'albinisme, qui est l'absence de pigment dans la peau et les cheveux, est une anomalie génétique. Les personnes albinos sont victimes de violences dans plusieurs pays africains, dont le Malawi, où la croyance subsiste que leurs organes sont de puissants ingrédients en sorcellerie. "Tous les guérisseurs traditionnels, les sorciers, les vendeurs de charmes...
(Agence Ecofin 18/05/16)
Le Fonds monétaire International (FMI) a approuvé un accord de financement de 150 millions $ en direction du Malawi, qui sera effectif le 30 juin 2016. Le but de cet appui est de donner plus de temps aux autorités pour mettre en œuvre des mesures structurelles dans le cadre du programme de prêts de l’institution. «Le programme est destiné à la réalisation et au maintien de la stabilité, à la mise en œuvre des politiques et des réformes structurelles pour stimuler la croissance macro-économique, à diversifier l'économie et réduire la pauvreté», peut-on lire dans un communiqué du FMI. Cet accord marque une embellie dans les relations liant l’institution de Bretton Woods à Lilongwe. En effet, FMI avait suspendu son programme...
(Agence Ecofin 17/05/16)
La Chine a promis de financer un projet de réhabilitation et d’extension du chemin de fer Tanzanie-Zambie (Tazara) à quatre autres pays limitrophes, a rapporté le site d’information The East African le 15 mai, citant des sources officielles zambiennes. Des responsables gouvernementaux zambiens, tanzaniens et chinois se sont réunis la semaine écoulée à Dar es-Salaam pour discuter les détails du plan de développement de cette ligne ferroviaire qui relie actuellement la capitale tanzanienne à la ville de Kapiri- Mposhi en Zambie, a-t-on ajouté de même source. Ce plan prévoit la réhabilitation de 1860 kilomètres de voie ferrée existants...
(AFP 12/05/16)
Environ 32 millions de personnes sont en état d'insécurité alimentaire en Afrique australe en raison de la grave sécheresse qui frappe la région depuis près de deux ans, a indiqué jeudi le Programme alimentaire mondial (PAM), une agence de l'ONU. "Un total de 32 millions de personnes sont en insécurité alimentaire en Afrique australe, principalement en raison de la sécheresse qui a conduit à de faibles récoltes l'année dernière", selon un dernier rapport du PAM. "Je suis assez inquiet car il y a eu (cette année) beaucoup de perturbations à cause d'El Nino, qui se sont ajoutées à la récolte déjà maigre de la saison passée", a ajouté Andrew Odero, spécialiste de la sécurité alimentaire au PAM pour l'Afrique australe...
(Agence Ecofin 11/05/16)
Au Malawi, le soja est la nouvelle bénédiction des producteurs alors que les cours de l’oléagineuse ont atteint un niveau record de 310 kwachas, le kilogramme. La forte demande que connaît la matière première intervient dans un contexte où les revenus générés par le tabac sont en baisse et où les dissensions entre producteurs et acheteurs ont entraîné, à plusieurs reprises, la fermeture des enchères de Kanengo. Si le soja se négociait encore 100 kwachas le kilogramme, l’an dernier, les appels du président Peter Mutharika, de son ministre des finances, Goodall Gondwe, et du ministre de l’agriculture, George Chaponda, sont venus à point nommé. En effet, les officiels ont invité les agriculteurs à se tourner vers l’oléagineuse qui connaissait une...
(APA 07/05/16)
Plus de 100 entreprises locales devraient prendre part au Sommet financier du Forum du Malawi pour les investissements (MIF) qui se tiendra du mardi 10 au 11 mai à Blantyre, la capitale économique du pays. Le président du Centre du Malawi pour les investissements dans le commerce (MITC), Clement Kumbemba a confié à des journalistes, vendredi à Lilongwe, la capitale du pays, que le sommet est organisé pour permettre au secteur privé local d’apprendre de leurs homologues, les modèles de financement des projets. “Nous avons découvert que l’un des principaux facteurs conduisant à une faible absorption des investissements privés au Malawi était le manque de financement de capitaux à long terme. “Pour satisfaire ce besoin, le gouvernement a choisi d’utiliser...
(BBC 06/05/16)
La justice malawite a condamné deux hommes à 25 ans de prison pour meurtre. Ils sont accusés d'avoir enlevé et tué le 23 avril dernier, Davis Fletcher, un jeune albinos de 17 ans. Son corps avait été retrouvé dix jours plus tard au Mozambique. Après ce verdict, Amnesty International a lancé un nouvel appel aux autorités afin d'agir rapidement contre ces tueries. Selon les Nations Unies, les albinos du Malawi sont menacés de disparition. Dans un rapport, l'Onu précise que les populations prêtent faussement à leurs organes et à leurs os des propriétés magiques. Leurs membres sont utilisés notamment au cours des rituels censés attirer des richesses et des pouvoirs. La vente de leurs organes peut rapporter des centaines de...
(RFI 03/05/16)
Victimes potentielles de sorcellerie, les 10 000 albinos que compte le Malawi sont même menacés de disparaître. Après avoir enquêté dans le pays sur cette population, l’ONU parle sans détour de « groupe en danger, menacé de disparition méthodique ». On prête faussement aux organes et aux os des albinos des propriétés magiques. Au Malawi, les albinos et leurs familles vivent plus souvent qu’à leur tour dans la terreur. Enfants, bébés comme adultes peuvent en effet à tout moment être enlevés, mutilés et tués. Ce n’est pourtant pas leur argent ou celui de leur famille qui intéresse les malfrats. C’est plutôt le capital qu’ils représentent selon une croyance locale. En effet, les membres et les os des albinos sont utilisés...
(AFP 25/04/16)
Dix Malawites soupçonnés d'avoir tué samedi une femme albinos de 21 ans ont été arrêtés, a indiqué lundi la police alors qu'une délégation de l'ONU conduit actuellement une mission pour enquêter sur le traitement des albinos dans le pays. "Ils ont entraîné la femme dans une ferme et l'ont tuée. Ils ont retiré huit os, mis le corps dans un sac et l'ont brûlé sur la scène de crime", a expliqué à l'AFP le porte-parole de la police du Malawi, Kondwani Kandiado. "Ils voulaient tuer cette femme après avoir entendu des rumeurs selon lesquelles les os des albinos peuvent rapporter beaucoup d'argent", a-t-il poursuivi. Dans plusieurs pays d'Afrique sub-saharienne les membres et les os des albinos sont utilisés pour des...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Vox Africa 23/04/16)
Au Malawi, où environ un million de personnes vivent avec le VIH, les drones pourront bientôt transporter des échantillons de sang à des laboratoires lointains pour les tests. Les drones sont utilisés à des fins multiples: la surveillance militaire, les loisirs, et maintenant la médecine, notamment pour transporter des échantillons de sang à un laboratoire pour le dépistage du VIH. On estime que 40.000 enfants sont nés de mères séropositives en 2014 au Malawi, et un diagnostic rapide pourrait faire une énorme différence dans le traitement. Mais aujourd’hui dans les zones rurales, des échantillons de sang sont transportés en vélos motorisés sur un terrain accidenté à l'un des huit laboratoires de tests du pays. Dans bien des cas, le sang...
(APA 19/04/16)
Le Malawi et la Zambie, deux pays frontaliers d’Afrique australe, ont proposé d’introduire un visa touristique unique qui serait valable dans les deux pays. Le ministre des Ressources naturelles, de l’énergie et des mines du Malawi, Bright Msaka, a déclaré lundi à Lilongwe, la capitale, que la proposition permettrait aux touristes d’entrer dans les deux pays en utilisant un seul visa sans faire l’objet d’un interrogatoire. “Ce visa permettra également de protéger les zones de conservation car les deux pays fonctionneront comme un seul. Nous ferons en sorte que les agents du Malawi ou la Zambie puissent franchir les frontières pour faire respecter la loi”, a-t-il promis. Il a précisé que les criminels présumés, tels que les braconniers ne pouvaient...
(AFP 13/04/16)
Le président du Malawi Peter Mutharika a déclaré mercredi l'état de catastrophe naturelle dans le pays en raison de la terrible sécheresse qui frappe l'Afrique australe tandis que le Mozambique voisin, également touché, va mobiliser près de 10 millions de dollars pour sa population. "Je déclare le Malawi en état de catastrophe naturelle après les périodes prolongées de sécheresse de la saison agricole 2015/2016", a indiqué Peter Mutharika dans un communiqué. "Nous estimons à 12% la chute du volume des récoltes de maïs par rapport à l'an dernier", a-t-il précisé, ajoutant que "plus de gens seront en insécurité alimentaire et auront besoin d'aide humanitaire en 2016/2017". Mercredi, le Mozambique a annoncé être en "alerte rouge" en raison de la sécheresse...
(Autre média 09/04/16)
Cette chef du Dedza District dans le Malawi central mène depuis des années un combat sans relâche contre cette pratique encore très ancrée dans les traditions du pays. Une vraie héroïne ! Les médias locaux et internationaux l'ont surnommée la "Terminator des mariages précoces". Si ce pseudonyme peut faire sourire, les actions de Theresa Kachindamoto et son combat, eux, sont très sérieux. Il y a 13 ans, alors qu'elle travaillait comme secrétaire dans une université au sud du Malawi, cette mère de 5 enfants a été appelée par les chefs de son district natal, dans le centre du pays...
(APA 07/04/16)
Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit préoccupé mardi par l'augmentation du nombre de lynchages au Malawi en 2016 et a appelé au renforcement de l'état de droit dans le pays pour y remédier. « Nous sommes préoccupés par le nombre croissant de personnes tuées dans des lynchages au Malawi. Au cours des deux derniers mois, au moins neuf incidents distincts ont été signalés à travers le pays, dans lesquels 16 personnes ont trouvé la mort », a dit une porte-parole du HCDH, Cécile Pouilly, lors d'un point de presse à Genève, en Suisse. Selon Mme Pouilly, le 28 mars dernier, une foule a pris d'assaut un poste de police et s'est emparée d'un détenu...
(Financial Afrik 05/04/16)
Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, se rend au Mozambique et au Malawi les 4 et 5 avril 2016. Cette visite du président Adesina au Malawi, où il doit rencontrer le chef de l’Etat, Peter Mutharika, a lieu quelques semaines après celle d’une équipe de neuf administrateurs de la BAD, qui s’y est rendue du 6 au 11 mars 2016. Akinwumi Adesina, de nationalité nigériane, est le 8e président élu du Groupe de la BAD. Économiste du développement et expert en développement agricole, il a joué un rôle capital dans la transformation du secteur agricole du Nigeria, où il a été ministre de l’Agriculture et du Développement rural de 2010 à 2015. Ancien...
(APA 29/03/16)
APA-Conakry (Guinée) – Le Syli national a créé la surprise en allant arracher la victoire à Blantyre ce mardi après-midi sur le terrain du Malawi, en match comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Privé de trois joueurs, dont l'ex Milanais, Kevin Constant, c'est un Syli national de Guinée condamné à gagner, qui a débuté ce match à Blantyre contre les Flames du Malawi. Le Syli était arrivé la veille à Blantyre, après deux jours de vol, Conakry- Paris- Nairobi- Blantyre. Le Malawi a ouvert le core par Msowoya (31') puis Le Syli a égalisé avant.
(BBC 29/03/16)
La Guinée a gagné 2-1 contre le Malawi lors des éliminatoires de la CAN 2017, mardi. Cette victoire permet à la Guinée de se hisser à la deuxième place dans le groupe L, avant le Swaziland pour la différence de buts. Chiukepo Msowoya a offert un but au Malawi à la 32eme minute, mais Mohamed Yattara a égalisé juste avant la mi-temps. La Guinée a marqué à nouveau dans la seconde partie du jeu, à la 60eme minute, grâce à Idrissa Sylla.

Pages