Malawi : une experte de l’ONU appelle à la protection des albinos | Africatime
Jeudi 27 Avril 2017

Malawi : une experte de l’ONU appelle à la protection des albinos

Malawi : une experte de l’ONU appelle à la protection des albinos
(Burkina24 09/03/17)

Selon l’experte de l’ONU sur la question de la protection des albinos, Ikponwosa Ero, qui défend les droits de ces personnes, dans un rapport, présenté au Conseil des droits de l’homme, il y a un vide juridique sur le trafic de certaines parties de leurs corps aussi bien en droit international que national, a rapporté Africanews.

“En ce moment, la plupart des lois internationales ou nationales traitent des parties du corps qui sont des organes et /ou des personnes entières. Même le protocole international sur la répression de la traite des personnes parle des organes et des personnes. Mais pour les personnes vivant avec l’albinisme, ce ne sont généralement pas les organes, ce sont les membres, les cheveux, les doigts. Donc, il faut trouver une écriture juridique permettant la dissuasion de tels crimes”, a déclaré Ikponwosa Ero dans son rapport.

Comme dans bon nombre de pays africains, les albinos sont la cible régulière de meurtres. Ces assassinats sont encouragés par les croyances locales selon lesquelles certaines parties de leur corps, une fois utilisées dans des rituels, procureraient richesse et abondance. Cette tendance est d’ailleurs à l’origine d’un marché clandestin aux niveaux régional, national et international.

L’albinisme est un trouble congénital qui affecte environ 15.000 en Afrique subsaharienne. « Plus de 600 attaques contre les albinos ont eu lieu dans 26 pays africains depuis 2007, près de deux tiers d’entre elles ciblant des enfants », relate notre source.

En 2015, l’ONU a mis en garde contre la montée de la violence contre les albinos en Tanzanie, au Malawi et au Burundi. Ces attaques contre des personnes souffrant d’albinisme ont touché des pays comme le Mozambique et l’Afrique du Sud.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Commentaires facebook