Mardi 17 Octobre 2017

Barclays négocie la cession de sa filiale zimbabwéenne à First Merchant Bank du Malawi

Barclays négocie la cession de sa filiale zimbabwéenne à First Merchant Bank du Malawi
(Agence Ecofin 28/03/17)

La banque britannique Barclays a entamé des négociations exclusives avec le groupe malawite First Merchant Bank pour lui céder sa participation dans sa filiale au Zimbabwe, ont annoncé les deux banques, le 28 mars.

First Merchant Bank a précisé, dans un communiqué publié sur son site Web, être en négociations exclusives pour racheter la participation de 68 % de la banque britannique dans Barclays Bank of Zimbabwe.

Un porte-parole de Barclays a confirmé à Reuters que la banque était en «négociations préliminaires» avec un acquéreur potentiel de sa participation dans sa filiale zimbabwéenne.

Aucune des parties n'a révélé le montant de la transaction envisagée.

Barclays avait annoncé précédemment qu’elle cherchait à céder sa participation dans Barclays Bank of Zimbabwe dans le cadre de son plan de retrait du continent africain.

Barclays Bank Zimbabwe et Barclays Bank Egypt sont les deux seules filiales de Barclays qui ne font pas partie de Barclays Africa Group, la structure qui rassemble la majorité des actifs africains de la banque britannique.

Barclays Bank Egypt a été déjà cédée en octobre 2016 au groupe marocain Attijariwafa Bank.

Barclays avait annoncé, en mars 2016, la cession en l’espace de deux ans de sa participation dans sa filiale Barclays Africa, jusqu’à un niveau qui permette sa déconsolidation comptable et en matière de régulation lors des deux à trois années à venir. L’objectif étant de se recentrer sur les activités les plus rentables, notamment au Royaume-Uni.

En mai 2016, la banque britannique avait déjà cédé, un cinquième de sa participation dans Barclays Africa dans le cadre d’un placement privé. Suite à cette opération, Barclays ne détient désormais que 50,1% de sa division africaine.

Barclays Africa est présente dans douze pays du continent où elle compte près de 12 millions de clients.

Commentaires facebook