Mercredi 24 Mai 2017
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Le lundi 22 mai, ce sont près de huit mille familles qui se sont rendues au palais des sports et de la culture à Mahamasina. Cette forte affluence voit son explication dans la distribution de dons et de vivres de la part du couple présidentiel. Certes, cette initiative est louable, mais connaissant la situation réelle du pays, le geste en lui-même laisse perplexe. A en croire son discours, le Président de la République a fait preuve d’empathie en indiquant qu’il ressent la souffrance face à la hausse du coût de la vie. C’est d’ailleurs, toujours selon ses dires, la raison pour laquelle le couple présidentiel a décidé d’apporter cette aide à ces huit mille familles...
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Convaincue que l’exercice du parlementarisme à Madagascar n’est pas à son apogée, du moins c’est ce que l’on peut dire, la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) a décidé de collaborer avec les législatifs. Il s’agit d’un protocole d’accord entre les deux parties, signé hier. Le programme consiste à renforcer la capacité des parlementaires malgaches face au déséquilibre entre le parlement et l’Exécutif pour une démocratie stable à Madagascar. Face au manque de moyens, mais surtout au manque de confiance de la population envers le législatif, le programme dispensera une collaboration avec divers partenaires publics et privés par l’intermédiaire d’audiences publiques, de forums de rencontre entre les élus locaux, les représentants de la société civile et la population locale. Il n’en est pas...
(La Gazette de Madagascar 22/05/17)
Un homme fait la loi à Toamasina et prétend même que la ville lui appartient. Il n’a peur de personne. Ces derniers temps, il a fait parler de lui dans les médias. A Toamasina, il prétend être le patron de la ville et que personne ne peut l’arrêter car à ce jour, à part les problèmes de terrains à Foulpointe et à Toamasina qu’il a mis à son nom au détriment des propriétaires malgaches, il est réputé pour ces violences...
(La Gazette de Madagascar 22/05/17)
Le député de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, Alain Marsaud est actuellement en visite à Madagascar. 2 fois par an, il visite la Grande île pour rencontrer les autorités du pays et surtout ses compatriotes. Cet homme est proche de ces derniers car même s’il est le député de 49 pays qui vont du Moyen Orient vers le Sud de l’Afrique, dont Madagascar, ses visites ont toujours été régulières. Actuellement, il est en campagne électorale pour...
(Madagascar Tribune 19/05/17)
Les individus ou entités qui s’insurgent publiquement sur le cas des karana, notamment les kidnappings de karana sont les cibles des attaques tous azimuts sur les réseaux sociaux ces derniers temps. Véronique Vouland Aneini Ambassadeur de France à Madagascar comme l’éditorialiste de Madagascar Tribune, parmi les rares qui se sont prononcés publiquement contre ce fléau qui touche en majorité les karana sont traités de tous les noms à cause de cette prise de position. Pour les plus virulents, les karana...
(Madagascar Tribune 17/05/17)
Quand il a pris la rêne de Mahazoarivo, on ne savait pas que Mahafaly Olivier et son équipe sont adeptes de combat virtuel des jeux vidéo, maintenant tout le monde le sait. Quand il s’est installé à Mahazoarivo il y a plus d’un an, Mahafaly Olivier a clamé haut et fort que son gouvernement est un « gouvernement de combat » ! Mais il a omis de préciser qu’il s’agit d’un combat virtuel, comme dans les jeux vidéo dont raffolent...
(La Gazette de Madagascar 17/05/17)
L’article 5 du décret n°2009-990 du 2 juillet 2009 stipule que le chef « Fokontany » et son adjoint sont désignés par arrêté du chef de district. Et en septembre dernier, un circulaire n°2577-MID-SG-DGAT-DAT du 20 septembre 2016, a fait mention de l’organisation des élections des chefs « Fokontany ». Pourtant huit mois après, aucune date n’a été mentionnée pour ces élections. Elections qui devaient être une manière de concrétiser la décentralisation. Selon Raharisoa Malala Patricia, secrétaire générale du Kmf-Cnoe,...
(La Gazette de Madagascar 17/05/17)
Si le pouvoir exécutif brille par son incapacité à tenir ses promesses de réaliser de grandes réformes structurelles, le pouvoir législatif se caractérise par ses engagements non respectés. Pour rappel, lors de sa propagande, Hery Rajaonarimampianina nous avait promis la lune et notamment la fin des délestages sous trois mois. Le résultat est mince comme un fil. Il s’est juste engagé intensément en faveur des intérêts de l’ancienne puissance coloniale pour le Sommet de la Francophonie. Pendant leur racolage électoral,...
(Madagascar Tribune 16/05/17)
« 382 millions d’ariary, tel est le montant de la voiture de fonction de la maire d’Antananarivo, Lalao Ravalomanana » selon les informations données par la conseillère municipale, Lalatiana Rakotondrazafy. Une voiture qui a déjà été utilisée lors de la campagne électorale pour la dernière municipale qui a propulsé l’ancienne Première dame à la tête de la capitale. Aujourd’hui, les époux Ravalomanana appuyés par son équipe à l’Exécutif de la capitale, font acheter leur voiture par les contribuables. Le leader...
(La Gazette de Madagascar 16/05/17)
A mesure qu’on approche de l’échéance électorale de l’an 2018, les habitants de ce pays se posent des tas de questions sur les candidats probables qui vont se présenter. Avec beaucoup d’inquiétude étant donné les risques que pourront véhiculer inévitablement les ambitions de personnages connus qui ont déjà montré les preuves de leur manque de dignité et de leur mauvaise foi dans la conduite des affaires de l’Etat. Les plus pessimistes atteints de sinistrose défaitiste aïgu selon les gens du...
(La Gazette de Madagascar 12/05/17)
Plusieurs plaintes contre le sénateur Riana Andriamandavy VII ont été transmises à la gendarmerie par le Procureur général, Jacques Randrianasolo. Menace de mort, diffamation, violence et voie de fait et délit par voie électronique, telles sont les causes de ces plaintes, déposées par des avocats, par le Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM) et personnellement par la présidente du SMM, Fanirisoa Ernaivo contre cet élu de la Chambre haute du Parlement. « Ces plaintes ont été déposées le mardi 2...
(Madagascar Tribune 11/05/17)
A quoi joue la gendarmerie nationale dans l’affaire Riana Andriamandavy qui fait suite à l’affaire Claudine Razaimamonjy ? La gendarmerie a maintes fois répété cette semaine qu’aucune convocation pour enquête à l’endroit du sénateur Riana Andriamandavy n’a été lancée. Or, le Tribunal d’Antananarivo affirme qu’une plainte a été déposée contre le sénateur et beau frère de Claudine Razaimamonjy. Plainte déposée par la présidente du Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM), Fanirisoa Ernaivo pour « menace de mort, diffamation, violences et...
(L'Express de Madagascar 11/05/17)
En sous effectif. Lors d’un point de pres­se, hier, à son bureau, à Tsim­bazaza, Jean Max Rakotomamonjy, président de l’Assemblée nationale, a indiqué que le groupe parlementaire d’opposition « Vondrona politika miara-dia-Malagasy miara-mihainga » (VPM-MMM), « est dissout ». Une nouvelle donne qui remet en cause la suite des débats sur l’opposition au sein de cette institution et le statut du chef de l’opposition officielle. Selon les explications du numéro un de la Chambre basse, le groupe VPM-MMM « ne...
(RFI 11/05/17)
Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a également réagi à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République française. Il espère que le nouveau président français sera tourné vers le développement du continent et poursuivra les gestes d'apaisement de son prédécesseur en matière de diplomatie mémorielle.
(Madagascar Tribune 10/05/17)
Le Président malgache Hery Rajaonarimampianina, comme tous ses pairs, a félicité le nouveau jeune Président français Emmanuel Macron. A part les habituels langages diplomatiques sur la relation franco-malgache et franco-africaine, le Chef de l’Etat malgache a répondu aux questions sur les îles éparses sur les ondes de RFI. Selon le Président malgache, « le dossier îles éparses est toujours sur la table » cela veut dire « qu’il n’y a lieu de rouvrir le dossier » car il est toujours d’actualité. Cela veut dire aussi qu’il ne va pas s’activer particulièrement pour faire avancer le dossier mais attend le bon vouloir de la France qui n’a pas du tout intérêt...
(L'Express de Madagascar 10/05/17)
Rappel. La journée de l’Europe a été marquée par une réception, hier à la résidence de l’Europe, à Tsarasaotra. Un évènement auquel a assisté une forte délégation gouvernementale conduite par Solonandrasana Olivier Mahafaly, Premier ministre. Devant ses convives, Antonio Sanchez-Benedito, ambassadeur de l’Union européenne (UE), a appelé l’État malgache à garder un rythme soutenu dans les réformes et les efforts d’assainissement engagés. Dans son allocution, le diplomate a énuméré « les réussites » internationales de Madagascar de l’année dernière, à...
(L'Express de Madagascar 10/05/17)
En cours. Le projet de motion de censure contre le Gouvernement Solonandrasana Olivier Mahafaly prend petit à petit forme. Avec soixante seize signatures recueillies actuellement, le projet est recevable. En effet, selon l’article 103 de la Constitution, renforcé par la loi organique fixant les règles de fonctionnement de l’Assemblée nationale, qui stipule dans son article 62 que la motion de censure est «recevable si elle est signée par la moitié au moins des membres composant l’Assemblée nationale. Le vote ne...
(L'Express de Madagascar 10/05/17)
Ainsi soit-il. « Le gouvernement a assuré aux partenaires techniques et financiers (PTF), que les procédures judiciaires sur les affaires de corruption impliquant Johnfrince Bekasy et Claudine Razaimamonjy, arriveront à terme ». C’est ainsi qu’une source avisée résume les échanges entre l’équipe de Solonandrasana Olivier Mahafaly, Premier ministre et les PTF durant la 10e réunion du Groupe de dialogue stratégique (GDS), hier, à Mahazoarivo. Durant près de deux heurs, des membres de l’équipe gouvernementale conduits par le locataire de Mahazoarivo,...
(La Gazette de Madagascar 09/05/17)
La chronologie de 57 ans d’histoire de Madagascar démontre, si besoin est, que la notion d’alternance et la notion de continuité dans l’action de sortie de crise sont occultées dans le discours comme dans la réalité politique. Aujourd’hui comme hier, la quête d’un autre modèle de gouvernance passe par le renversement du pouvoir, dès fois au terme du mandat présidentiel ou à la veille d’une élection, ce qui conforte l’instabilité et la fragilité de l’Institution républicaine du pays. Aujourd’hui comme...
(La Gazette de Madagascar 08/05/17)
Oui, on félicite le Bianco pour son acte de « bravoure » concernant l’interpellation de Claudine Razaimamonjy pour corruption de haut niveau. Mais à ce qu’on sache, la corruption ne peut pas se faire seul comme tous les actes de vol. Mais pourquoi on ne s’acharne que sur une seule personne ? Le sort de Claudine est maintenant entre les mains de la « justice » mais qu’en est-il, dans ce cas, de toutes les personnes ayant été impliquées dans...

Pages