| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(Madagascar Tribune 22/03/17)
Il s’agit peut être d’une simple coïncidence mais un peu troublante quand même. Un mois après l’incendie perpétré par des policiers sur plusieurs villages d’Antsakabary à Befandriana-Nord qui a causé aussi la mort d’une vieille femme mal voyante, l’affaire Rehavana Michel, ce magistrat assassiné par des policiers à Toliary en décembre 2011 refait surface. Dans ces deux affaires, ce sont des policiers qui ont délibérément commis des actes criminels et dans les deux affaires Anandra Norbert était partie prenante d’une façon ou d’une autre. Il était ministre de la sécurité publique quand des policiers ont brûlé des villages entiers à Antsakabary et il faisait partie de la commission d’enquête dans l’affaire Rehavana Michel. Certains natifs...
(Madagascar Tribune 21/03/17)
Le fokontany, subdivision administrative ou émanation des collectivités territoriales décentralisées revient sur le tapis et fait l’objet de convoitise et de mésentente entre la Commune et la Préfecture ou le District. Les points de vue divergent car les textes et la loi présentent le fokontany comme un démembrement de l’Administration centrale, sa cheville ouvrière. La totalité des fonctions dévolues au chef fokontany relèvent cependant des activités et de la vie de la collectivité territoriale décentralisée et de la Commune. En tout cas, le chef fokontany n’est pas un agent de l’Etat central ni celui de la Fonction publique territoriale. Il n’est pas rémunéré convenablement et ne survit que des subventions de 20 000 ariary par mois allouées par l’Etat mais...
(Autre média 17/03/17)
Les représentants de deux entreprises norvégiennes partenaires de la FLM, Eglise luthérienne malgache, séjournent à Madagascar. Ils ont été reçus hier par le président Hery Rajaonarimampianina, au palais d’Iavoloha. Leurs échanges ont porté sur la construction d’infrastructures à un coût moindre. A l’issue de la rencontre, ils ont exprimé leur satisfaction quant à l’intérêt manifesté par le Chef de l’Etat à l’endroit de leurs projets. La délégation était conduite par le Pasteur Rasamoelina Georges, de la FLM. Ces deux entreprises...
(L'Express de Madagascar 17/03/17)
Emmanuel Macron, 39 ans, le candidat du mouvement. En Marche pour l’élection présidentielle française du 7 mai, compte beaucoup de partisans à Madagascar au sein des Français de l’étranger. Erigés en comités de soutien, « les marcheurs » vont se manifester vendredi à 19 heures à la salle Horloge du Café de la gare. Il s’agit d’une visioconférence animée depuis Paris par Pacôme Rupin, responsable du Pôle territoire d’En Marche. Il dirige toute la structuration du mouvement et la mobilisation...
(L'Express de Madagascar 15/03/17)
«Il faut travailler main dans la main». Cette petite phrase de Datakarran Goburdhun, ambassadeur de Maurice, révèle la volonté du gouvernement Mauricien de raffermir son programme d’investissement à Mada­gascar. Dans la mouture de son discours, hier au Carlton à Anosy, lors de la célébration du 49e anniversaire de l’indépendance de l’île Maurice, et la 25e de son accession au statut de République, l’ambassadeur de l’île Maurice a mis en exergue l’avancement de l’accord-cadre qui trace les domaines de coopération entre...
(La Gazette de Madagascar 15/03/17)
Les élus sont confortablement installés à leur poste, sur la base de promesses électorales non tenues. Ils souhaitent être réélus en répétant les mêmes engagements qu’ils ne respecteront pas. Tout cela se fait sur le dos de la population et au mépris de celle-ci. Cette situation, génératrice de frustrations, a fini par lasser. Elle explique en partie la recrudescence des vindictes populaires. On nous avait promis une lutte acharnée contre les actes de corruption et un combat sans merci contre...
(La Gazette de Madagascar 14/03/17)
Sommes-nous tellement pauvres que nos dirigeants se couchent devant les bailleurs de fonds ? Toujours est-il que l’Etat malgache a toujours répondu positivement aux exigences du FMI et de la Banque mondiale, mais aussi celles exprimées par le président turc Recep Erdogan lors sa de récente visite en fin janvier 2017. Dernière étape de sa tournée africaine, Madagascar a été l’occasion pour le chef d’Etat turc de mettre sur la table ce dont il a besoin : soit on travaille...
(NewsMada 14/03/17)
La coopération entre Madagascar et la Turquie a été scellée vers le début de l’année mais deux mois après, certains s’interrogent sur le contenu de cette coopération, à l’instar du Malagasy miara-miainga (MMM). “Quels sont les objectifs réels de cette coopération ? », s’ est interrogé l’avocat du MMM, Me Rija Rakotomalala, hier à Analakely lors d’une rencontre avec la presse. Une coopération commerciale d’un volume de 60 millions de dollars a été signée entre les deux pays, « Mais...
(La Gazette de Madagascar 10/03/17)
Lu dans l'édition de vendredi 3 mars dernier d'un journal proche du régime, l'actuelle ministre des affaires étrangères aurait déclaré que "l'insécurité n'empêche pas le développement du pays" et pour ce faire elle prend comme exemple l'Afrique du sud où règne la violence et qui pourtant est un pays développé! Avec une telle déclaration, on comprend aisément que des Malgaches victimes d'insécurité sur les routes ou dans leur quartier ou dans leur village puissent se mettre à espérer que la...
(Al-Watwan 07/03/17)
De passage à Moroni, le secrétaire général de la Commission de l’Océan indien (Coi), a accepté de répondre à nos questions. Transformation de la Commission en Communauté et ses implications, la place de Mayotte dans la région, le problème de la circulation entre les pays membres, etc., autant de questions que Hamada Madi Bolero aborde dans l’interview qui suit. Pour le prochain sommet des chefs d’Etat, quel en sera le thème et l’endroit ? Le sommet de la Coi n’est...
(L'Express.mu 02/03/17)
Le conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien s’est réuni, mercredi 1er mars, à St-Denis, à La Réunion. Et celui-ci a décidé que Maurice assumera désormais la présidence de la commission. C’est ce qui ressort d’un communiqué émis dans la soirée d’hier. Lors de cette rencontre, les pays membres de la COI, notamment La France (La Réunion), Madagascar, les Seychelles, l’Union des Comores et Maurice se sont attardés sur l’intégration régionale. Ces derniers comptent sur Maurice pour faire...
(La Gazette de Madagascar 01/03/17)
Dans cette rubrique notre rôle est de tirer la sonnette d’alarme sur des faits politiques nationaux ou internationaux pouvant avoir des répercussions sur notre vie sociétale à Madagascar. Il est donc clair qu’il nous faut anticiper et donner notre avis sur la politique que l’Etat peut adopter sur ses orientations politiques nationale et internationale. Pour moins de prétention et plus d’humilité de notre part, une solution similaire à notre point de vue a pu déjà être apportée par le pouvoir,...
(La Gazette de Madagascar 01/03/17)
Après le cardinal Parolin et le président Erdogan, c’est maintenant au tour du prince Albert II de Monaco de faire un bref séjour dans la Grande Île. Si cette visite gravitera autour d’actions sociales, on serait tenté de se demander, quelles actions sociales existent réellement à Madagascar ? Hormis celles du Père Pédro, et quelques associations bienfaitrices, on voit mal l’Etat malgache avoir des arguments à faire valoir sur le domaine social. Pendant ce séjour de Son Altesse le prince...
(Madagascar Tribune 01/03/17)
Depuis l’accession de Hery Rajaonarimampianina à la tête de l’Etat, il n’a nommé aucun nouvel ambassadeur. Va savoir pourquoi, alors qu’il est en train de préparer son deuxième mandat. Le régime transitoire a bien essayé de nommer des nouveaux ambassadeurs mais comme Andry Rajoelina et son équipe sont arrivés au pouvoir par voie inconstitutionnelle, ses nouveaux représentants à l’étranger sont refusés par les pays hôtes. Ce qui n’est pas le cas avec Hery Rajaonarimampianina. Bien qu’incompétent, il est issu des...
(Madagascar Tribune 01/03/17)
Les subventions pour les 1 693 communes ne représentent que 0,3% du budget alloué aux ministères et institutions publiques pour cette année 2017. A Mahajanga pourtant, le président de la république Hery Rajaonarimampianina a parlé dernièrement de décentralisation économique. Pour l’heure donc, ce type de décentralisation n’est qu’un vain mot. Car au niveau de l’Etat, il n’est pas accompagné d’une mesure budgétaire conséquente. Avec un total de 20,340 milliards Ar pour toutes les communes, il est illusoire de combler les...
(NewsMada 01/03/17)
Le prince Albert II de Monaco a effectué une visite de courtoisie auprès du président de la République Hery Rajaonarimampianina hier à Iavoloha. Notons qu’il s’agit d’une visite privée de 24 heures au cours de laquelle il s’est également rendu au centre Akamasoa. Bien que la rencontre avec le chef de l’Etat ne soit pas officielle, le Prince Albert II de Monaco a fait savoir que ses actions à Madagascar se concentreront sur les domaines de l’éducation et de la...
(L'Express de Madagascar 28/02/17)
L’épée de Damoclès suspendue au-dessus de la police nationale. « L’enquête est en cours pour ce qui est des villages brûlés à Antsakabary Befandriana-Nord. Aucun incendie criminel ne saurait être toléré, surtout s’il a été commis par des agents de l’État», a mis en garde le président de la République Hery Rajaonarimampianina à l’occasion d’une rencontre avec les étudiants et les entrepreneurs à Mahajanga avant-hier. Bien que clouée au pilori par les sinistrés, le syndicat des magistrats de Madagascar, des...
(L'Express de Madagascar 28/02/17)
Albert Grimaldi, prince de Monaco, débarquera, à Madagascar, ce jour. Il sera reçu, en fin d’après-midi, par Hery Rajaonarimam­pianina, président de la République, au palais d’État d’Iavoloha. Les quelques informations recueillies indi­quent que ce voyage princier est placé sous le thème de l’envi­ron­nement. Le prince Albert II devrait plaider en faveur de la protection de l’environnement auprès des autorités malgaches. Une escapade touristique dans la partie Sud de la Grande île serait, aussi, sur la feuille de route du monarque...
(L'Express de Madagascar 27/02/17)
En branle. À entendre Béa­trice Atallah, ministre des Affaires étrangères, la nomination des nouveaux ambassadeurs de Madagascar devrait se faire dans le courant de ce mois de mars. Les demandes d’agrément auraient déjà été envoyées depuis quelques temps. Selon les explications de la ministre des Affaires étrangères, la signature et la publication du décret de nomi­nation des nouveaux représentants diplomatiques de Madagascar n’attendrait plus que la réponse des pays d’accueil. « Le président de la République nous a déjà transmis...
(Madagascar Tribune 24/02/17)
À la veille du prochain et très important Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI) programmé le 1er mars 2017 à Saint-Denis de La Réunion, des observations critiques sur une institution trentenaire s’imposent ainsi que des suggestions pour la rendre plus dynamique. Les voici. I.- Les observations critiques Certes, la COI a connu une évolution qui lui a permis d’acquérir une réelle maturité. Après une longue période de tâtonnement, elle est entrée en 2012 dans une phase...

Pages