| Africatime
Mercredi 22 Mars 2017
(La Gazette de Madagascar 01/03/17)
Pertes sur pertes que ce soit pour l’eau ou pour l’électricité, délestages, mauvaise gestion souvent impulsée par l’Etat, unique actionnaire… La liste est longue s’il faut répertorier tous les problèmes qui affectent la Jirama depuis des décennies. Des sources internes révèlent que l’entreprise serait près d’être privatisée. Et le futur repreneur ne serait personne d’autre qu’un des opérateurs privés qui travaille avec la Jirama. Or, les méga-subventions accordées par l’Etat à cette entreprise auraient été déjà englouties en partie par cet opérateur via ses centrales qui fournissent de l’électricité à la Jirama. Rappelons que le carburant pour la fourniture d’électricité issue du privé à cette société nationale est assuré par cette dernière. Autrement dit, la Jirama paie le carburant pour...
(Madagascar Tribune 01/03/17)
Dans la continuité de ses propositions concernant les moyennes et grandes mines transmises dans le communiqué du 30 janvier 2017, le Collectif TANY salue l’intégration des occupants parmi les propriétaires avec lesquelles les sociétés minières doivent négocier un bail de location des terres dans le projet de Code Minier version du 14 janvier 2017 [1]. Mais le Collectif TANY proteste énergiquement contre l’absence de consultation publique de la population sur les projets miniers dans ce document. Afin de dissiper tout malentendu, cette notion sera le principal sujet de cette publication. 1/ La consultation publique de la population doit être mentionnée clairement dans le Code Minier Dans l’introduction du projet de Code Minier, une consultation préalable - en amont - des...
(L'Express de Madagascar 01/03/17)
Une épopée cinématographique unique dans le Sud de la Grande île, illustrant sans équivoque la réalité de cette région. « Malaso Madagascar », produit par la maison de production Madagascar Island Pictures et réalisé par René Fulgence, s’affirme comme le « Block-buster » malgache par excellence, depuis la sortie de son premier volet en 2015. Principalement sorti en DVD au-delà de ses quelques projections dans la capitale et en provinces, le film a connu un franc succès auprès des cinéphiles nationaux. Audacieux et porté par une réalisation qui a fait appel à des techniques et du matériel quasi aux normes internationales, « Malaso Madagascar » reflète la culture du « Dahalo » dans le Sud. Il illustre une immersion inédite...
(RFI 28/02/17)
Dans la localité de Befandriana-Nord, dans le nord de Madagascar, samedi 18 février, deux policiers en mission ont été assassinés par la foule, pour avoir, d'après celle-ci, « racketté les villageois ». Quatre jours après, ce sont plus de 450 cases qui ont été incendiées dans cinq villages de cette zone rurale. Plusieurs sources affirment qu'une trentaine de policiers seraient venus mettre le feu en représailles de la mort de leurs collègues. Dix jours après le début de ces drames en série, seule une enquête judiciaire a été ouverte pour double meurtre de policiers. « Chaque chose en son temps », déclare-t-on au gouvernement. Sur fond d'omerta grandissante, de rivalité entre police et gendarmerie et de remaniement ministériel que l'on...
(L'Express de Madagascar 28/02/17)
L’épée de Damoclès suspendue au-dessus de la police nationale. « L’enquête est en cours pour ce qui est des villages brûlés à Antsakabary Befandriana-Nord. Aucun incendie criminel ne saurait être toléré, surtout s’il a été commis par des agents de l’État», a mis en garde le président de la République Hery Rajaonarimampianina à l’occasion d’une rencontre avec les étudiants et les entrepreneurs à Mahajanga avant-hier. Bien que clouée au pilori par les sinistrés, le syndicat des magistrats de Madagascar, des gendarmes, des chefs fokontany, la députée de Befandriana-Nord ainsi que le clergé, la police continue à se défendre. Dans un communiqué publié, ce jour, dans la presse écrite, le Ministère de la sécurité publique (MSP) dénonce des dessous politiques et...
(L'Express de Madagascar 28/02/17)
Albert Grimaldi, prince de Monaco, débarquera, à Madagascar, ce jour. Il sera reçu, en fin d’après-midi, par Hery Rajaonarimam­pianina, président de la République, au palais d’État d’Iavoloha. Les quelques informations recueillies indi­quent que ce voyage princier est placé sous le thème de l’envi­ron­nement. Le prince Albert II devrait plaider en faveur de la protection de l’environnement auprès des autorités malgaches. Une escapade touristique dans la partie Sud de la Grande île serait, aussi, sur la feuille de route du monarque du rocher.
(La Gazette de Madagascar 28/02/17)
Des exactions ! Le mot n’est pas trop fort pour exprimer les « actes de barbarie » de l’expédition punitive de la Police nationale à Befandriana Nord rapportés par des témoins oculaires. En racontant ce qu’ils ont vu et vécu, ces témoins sont encore visiblement effrayés et demandent à ne jamais être cités « sous peine de subir une autre vengeance des policiers ». La concordance des informations rapportées par les différents organes sur ces tristes évènements tend à confirmer leur véracité. Les excuses présentées par le ministre de la Police seraient d’ailleurs éloquentes (lire notre éditorial en page 5). Bref, des bavures policières (pour ne pas dramatiser la situation), il y aurait bien eu dans cette partie de l’île...
(Madagascar Tribune 28/02/17)
Lantoniaina Rasoloelison, administrateur délégué de la JIRAMA, a officiellement mis en marche ce 27 février 2017, la deuxième unité de la centrale thermique de Mandroseza mise en concession à la compagnie américaine, Symbion Power. Ce deuxième générateur porte la production d’énergie de la Centrale qui fonctionne au fuel lourd à 20 Mégawatt. Les deux autres générateurs sont en cours de réhabilitation et porteront à la fin du mois d’avril prochain à 40 Mégawatt la production d’électricité. Ce qui permettra à la JIRAMA d’une part de satisfaire les demandes des clients/abonnés mais surtout d’abandonner progressivement l’utilisation du gasoil. Le fuel lourd a l’avantage d’être moins onéreux –deux fois moins cher que le gasoil. De plus le pays dispose déjà de fuel...
(L'Express de Madagascar 28/02/17)
Le gros lot attend les lauréats du tournoi de golf du Lions Club International, qui se tiendra dimanche, au Golf du Rova à Andakana. L’équipe victorieuse décrochera un séjour à l’île Maurice. La compétition à laquelle le Gouverneur du District 403B2 du Lions Club Inter­national invite tous les golfeurs de la Capitale, portera l’appellation de Trophée Asgar Barday. La formule retenue sera le scramble, soit un tournoi par équipe de quatre golfeurs, avec le shot gun prévu à 8 heures du matin. De généreux mécènes, dont la famille Barday, ont contribué à établir les dotations pour cet événement. C’est ainsi que les quatre golfeurs de l’équipe victorieuse seront chacun récompensés avec un billet d’avion Tana-Maurice-Tana. Une fois sur place, ils...
(NewsMada 28/02/17)
L’ONG «Tolotsoa», une organisation qui lutte contre la corruption à travers la mise en œuvre de son projet «Tsycoolkoly (TCK)», remarque que les jeunes d’aujourd’hui considèrent la corruption comme faisant partie du quotidien des Malgaches, expliquant ainsi leur passivité envers ce phénomène. «Même si ces jeunes constatent dans leur quotidien l’existence de la corruption, et en subissent en conséquence les impacts, ils n’ont plus la détermination de lutter contre cela, pire, ils considèrent la corruption comme une culture», souligne le coordinateur terrain de l’ONG «Tolotsoa», Fabien Privat Miadana. Depuis sa création en 2014, TCK a recueilli 856 témoignages sur la corruption, dont 504 témoins ont reconnu avoir payé un pot de vin au niveau de différents secteurs, à l’instar de...
(Madagascar Tribune 28/02/17)
Il y un an, plus exactement le 21 février 2016, le gouvernement HVM a publié et déclaré en grande pompe les fameux « 21 engagements d’Ambovombe » afin de mettre fin au kere. Ceci suite aux indignations des citoyens, société civile et communauté internationale sur la passivité de ce régime face à la détresse de la population du Sud. Car au début, le Chef de l’Etat lui-même a nié l’existence de kere dans le Sud. Il y a un an, les 4X4 rutilants des princes qui nous gouvernent se sont paradés devant les affamés du Sud, la ministre de la population Onitiana Realy a versé des larmes et 10 ministres du gouvernement ont signé et publié « les 21 engagements...
(L'Express de Madagascar 28/02/17)
Pas de troisième titre pour Madagascar, au Star Master de Pattaya, en Thaïlande. La formation malga­che composée de Trema, Taratra, Cobra et Naina a été éliminée en quarts de finale de la compétition, dimanche. Elle est tombée face à l’équipe Thaïlande 4. Score final 13 à 4 en faveur des locaux. En 2014 et en 2016, la Grande île avait remporté ce Star Master. Et la bande à Trema visait à lui apporter une troisième couronne, mais elle a été stoppée prématurément, dès le début de la phase à élimination directe. Pourtant, elle avait fait forte impression durant la phase de groupes. Et ce, en terminant première de la poule A. Tandis que la Thaïlande 4 a fini à la...
(RFI 27/02/17)
Créé en 2014 par l'ONG Tolotsoa qui regroupe des étudiants malgaches qui œuvre dans l'implication des jeunes dans la société civile, le site internet Tsycoolkoly a enregistré plus de 800 rapports de dénonciation des actes de corruption. Ce site incite les citoyens à dénoncer tout acte de corruption. Après témoignage anonyme, les administrateurs du site récoltent les données et informent les médias et les différents acteurs de la lutte contre la corruption. Bien qu'il n'ait pas pour vocation à enquêter ou poursuivre, Tsycoolkoly constitue ainsi une base pour aider ces acteurs et les autorités.
(Agence Ecofin 27/02/17)
La Jirama, la société malgache en charge de la distribution de l’électricité et de l’eau, a lancé le 25 février dernier, un appel à candidatures pour le recrutement de son nouveau directeur général. Les candidats intéressés et éligibles ont jusqu’au 25 mars 2017 pour y répondre. « Dorénavant, le capital humain de la Jirama sera mieux valorisé, car il constitue l’appareil de production de la compagnie. Ce recrutement sous-entend que les ressources humaines de la compagnie devraient être efficientes et concourir à la bonne dynamique de la société, avec comme objectif, le retour à l’équilibre opérationnel d’ici 2020.», a affirmé Lantoniaina Rasoloelison, l’administrateur délégué de la société. Ce recrutement se fait dans le cadre de la procédure de redressement de...
(L'Express de Madagascar 27/02/17)
En branle. À entendre Béa­trice Atallah, ministre des Affaires étrangères, la nomination des nouveaux ambassadeurs de Madagascar devrait se faire dans le courant de ce mois de mars. Les demandes d’agrément auraient déjà été envoyées depuis quelques temps. Selon les explications de la ministre des Affaires étrangères, la signature et la publication du décret de nomi­nation des nouveaux représentants diplomatiques de Madagascar n’attendrait plus que la réponse des pays d’accueil. « Le président de la République nous a déjà transmis les noms de ceux qu’il a choisis. Les demandes d’accréditation ont tout de suite été envoyées aux États hôtes. Les nominations se feront en conseil des ministres dès que les réponses aux demandes d’accréditation nous parviendront », a-t-elle déclaré lors...
(Madagascar Tribune 27/02/17)
Sous d’autres cieux, Anandra Norbert aurait démissionné ou a été limogé depuis le début de la désormais affaire Befandriana Nord. Sous d’autres cieux des hauts responsables étatiques à commencer par le Chef de l’Etat et le Premier ministre auraient condamné ces violences policières envers des civils d’autant qu’il y a un mort, et ils se seraient précipités à Befandriana Nord pour s’enquérir du malheur de ces paysans qui ont tout perdu. Sous d’autres cieux les autorités seraient venu en aide aux victimes dès qu’elles ont pris connaissance des faits. Mais cela c’est sous d’autres cieux. Le ministre de la Sécurité intérieure Anandra Norbert pour se dédouaner de ses âneries déclarait le plus naturellement du monde qu’il « ne faisait que...
(La Gazette de Madagascar 27/02/17)
Fin janvier dernier, un homme a été brutalement tabassé par la foule dans la Commune d’Ambohibary, région Alaotra Mangoro. La population du fokontany aurait par la suite enterré l’homme vivant. « Selon les témoins oculaires, la victime respirait encore lorsque la foule a décidé de le jeter dans un trou et de le recouvrir de terre », rapporte une journaliste locale. Trou dans lequel il a succombé. La victime pourrait pourtant être innocente. De pareilles assassinats collectifs arrivent très fréquemment depuis l’année dernière, et continuent jusqu’à présent. 44 cas ont été rapportés dans tout Madagascar en 2016, et un cas au moins est restitué tous les deux semaines depuis le mois de janvier. Mais d’après les propos des entourages de...
(Madagascar Tribune 27/02/17)
Accroître la quantité de matériaux à extraire de 250% est l’objectif aujourd’hui de la compagnie Ambatovy. Malgré la baisse du cours mondial du nickel, Ambatovy poursuit son exploitation et ses investissements. La compagnie Ambatovy entre dans la phase plus intensive d’extraction de minerais à faible teneur. Elle accroît la quantité de matériaux à extraire pour continuer d’augmenter la quantité de nickel raffiné durant les trois prochaines années. Mieux, Ambatovy embauche. La compagnie vient d’acquérir des simulateurs de conduite de gros engins et offre de l’emploi pour une centaine de conducteurs de gros véhicules chargés de 100 tonnes de minerais. Le ministre auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole Ying-Vah Zafilahy qui a présidé la cérémonie d’inauguration...
(La Gazette de Madagascar 27/02/17)
Hier avec la présence de la famille de Hiary Rapanoelina, les syndicats des artistes ainsi que le député Harijaona Randriarimalala ont annoncé que plus personne ne poursuit l’administrateur du groupe «Fifosana hanatsarana ny pipôle gasy » en Justice. « Que cette affaire soit un exemple vivant », annonçait Rossy le président du syndicat. Il poursuit disant soutenir la liberté d’expression mais souligne que les blessures causées par cette histoire resteront. Les artistes font même appel à la clémence de la Justice pour qu’aucun emprisonnement ne soit appliqué au compte de Hiary Rapanoelina. Cette décision a été prise suite à la rencontre des impliqués dans cette affaire, jeudi dernier. Réunion sans la présence des journalistes. « Etant des personnes du Fihavanana,...
(La Gazette de Madagascar 27/02/17)
Les méfaits se sont produits dans la région SOFIA au nord ouest de la Grande-Île. Depuis le mercredi 22 février, la région a été le théâtre d’actes inqualifiables de 40 policiers armés. A en croire les sources, ces derniers se seraient vengés de la perte de 2 des leurs suite aux vindictes populaires qui se sont déroulés quelques semaines plutôt. Cette situation est liée au fait que la population, ne faisant plus confiance à l’organe judiciaire se fait justice elle-même. En effet, un auteur présumé d’attaque à main armée et non moins opérateur de girofle a été tabassé à mort devant le commissariat de police de la ville de Mananara. C’est une foule en colère qui est restée sur place...

Pages