Vendredi 20 Avril 2018
(RFI 03/06/13)
Le conclave que voulait organiser le Premier ministre malgache samedi 1er juin aura finalement lieu ce lundi 3 juin, en terrain neutre, comme l’exigeait une partie des participants. C’est au Centre de conférence international d’Antananarivo que sont attendus les chefs d’institutions et les signataires de la feuille de route, ainsi que la mouvance Ratsiraka. Cette fois, c’est la société civile qui dirigera les négociations. Avec notre correspondant à Antananarivo, Arnaud Froger Comment éviter un report de l’élection présidentielle, tout en s’assurant du soutien de la communauté internationale dans le processus électoral ? L’objectif est compliqué et le délai serré pour le Conseil de réconciliation malgache, l’une des institutions organisatrices. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20130603-madagascar-conclave-tenter-tenir-elec...
(L'Express de Madagascar 03/06/13)
Une volonté présumée des organisateurs du conclave d'Ivato de vouloir faire pression pour le retrait des trois candidats à la présidentielle ciblés par la communauté internationale, risque de compliquer la réunion d'Ivato. De quoi va accoucher le conclave d'Ivato Certains acteurs de la vie politique vont se retrouver autour d'une table pour trouver des solutions aux problèmes liés aux élections. Le défi reste de taille, dans la mesure où les positions des uns et des autres restent éloignées, du moins avant le rendez-vous. « Nous espérons arriver à un consensus après une demi-journée de rencontre. Mais si on n'arrive pas à trouver d’entente dans les deux jours à venir, cela veut dire qu'on n'y arrivera pas, si l'on tient compte...
(La Gazette de Madagascar 03/06/13)
Vindicte populaire par ici, désobéissance civile par là. Les tristes événements qui se sont déroulés, samedi dernier à Itaosy où une personnalité politique a été victime d'un pillage en plein jour sous le regard impuissant des forces de l'ordre ne font que confirmer l'absence totale de l'Etat de droit à Madagascar en ce moment. Aussi, faut-il encore et encore de rappeler que ce n'est plus une vie et qu'il faut qu'on réagisse. Encore, la semaine passée, le secteur privé représenté par nombreux opérateurs nationaux a décidé du gel des TVA, histoire de mettre la pression sur l'Administration de prendre les mesures qui s'imposent. Ainsi, le fonctionnement de l'Etat est sérieusement menacé après cette prise de position responsable du secteur privé...
(La Gazette de Madagascar 03/06/13)
Les criquets aux portes de la capitale ! Les dirigeants ont finalement daigné réagir dans le courant de la semaine dernière. Mais au lieu de trouver des solutions efficaces, ils se chamaillent entre eux et ne versent qu’une goutte dans l’océan de financement nécessaire (40 millions US$). Vendredi dernier lors de la déclaration de la plateforme du secteur privé sur la situation actuelle, la Chambre d’agriculture ou Tranoben’ny tantsaha a déploré l’inertie de l’Etat face à l’invasion acridienne. Elle rappelle que 1 000 ha envahis par les criquets et non traités deviendront 10 000 ha envahis pour la prochaine campagne. Cela signifie que si le pays peut arriver à maîtriser l’approvisionnement en produits vivriers pour la prochaine soudure, la situation...
(La Gazette de Madagascar 03/06/13)
Il est temps qu’ils arrêtent ce corporatisme malsain si souvent décrié ; peut-être certains vont-ils enfin montrer aux yeux de tous les Malgaches que les lois sont faites pour être appliquées, que le déni de justice est une atteinte au droit fondamental, que nul n’est au-dessus de la loi et que s’ils sont prompts à condamner les simples citoyens pour des menus larcins, il est temps qu’ils montrent que l’impunité n’a plus cours dans leur corps. Il est temps que les magistrats apprennent à un ou plusieurs des leurs, à savoir ce qu’est une date limite, à rappeler que la loi est la même pour tous et elle est faite pour être appliquée. Il est temps que les magistrats entre...
(La Gazette de Madagascar 03/06/13)
Pour ménager la successibilité des uns et des autres, il a été convenu que la convocation et l’organisation de la suite du conclave pour régler la mini – crise préélectorale sera confiée aux Conseil pour le Réconciliation Malgache (FFM), Conseil de Suivi et de Contrôle (CSC) et Forces armées. Aussi, samedi en fin d’après-midi, ces trois entités ont expliqué aux journalistes que près 90 personnes représentants toutes les forces vives et les institutions de l’Etat seront invités ce jour au Centre de Conférences International d’Ivato pour trouver une solution à la mini – crise… Même si le général à la retraite Rabotoarison réfute toute orientation de la réunion, on a pu noter que les trois entités tendent à mettre la...
( 03/06/13)
Cela va faire la troisième semaine maintenant que la discorde à la tête de l’État de transition perdure. Le conclave initié par le Premier ministre à Mahazoarivo et prévu se poursuivre samedi 1er juin dernier n’a pas eu lieu ; les quatre autres entités (le Conseil de réconciliation malgache ou FFM, le Conseil militaire de défense nationale ou CMDN, le Comité de suivi et de contrôle de l’application de la feuille de route ou CSC et le ministère des Forces armées) ont choisi – après les accusations portées par la Présidence de la Transition contre Omer Beriziky qui n’avait pas daigné participé au conseil des ministres du mercredi 29 mai à Iavoloha – d’écarter le Premier ministre de l’organisation du...
(L'Express de Madagascar 03/06/13)
Le jury du concours « Trophée Cap Export 2013 » reconnaît les efforts du domaine halieutique. Des appuis seront fournis pour améliorer les acquis. Une surprise. L'at­tribution de prix au Lauréat du concours du meilleur exportateur, « Trophée Cap Export 2013 » à la société Manda Sea Food a été inattendue pour Bakoly Razakanavalona. Les efforts réalisés par cette gérante et son équipe pour l'intégration des produits halieutiques malgaches sur différents marchés internationaux et la mise en avant du patriotisme ont convaincu les membres du jury et ils ont été récompensés. « Nous étions informés que notre société a été retenue parmi les nominés, mais je ne m'attendais pas à gagner le grand prix », s'est exclamée la gagnante vendredi,...
(L'Express de Madagascar 03/06/13)
La villa de Jean Lahiniriko a été la proie de pilleurs samedi. La foule s'est déchaînée sur lui après avoir réclamé que ses gardes du corps, accusés d'avoir détroussé et tué un passant, lui soient livrés. Coup dur pour le candidat à la présidentielle et membre du Con­seil supérieur de la transition (CST), Jean Lahiniriko. Samedi après-midi, une horde de vandales et de pilleurs a investi sa villa à Ambaniala Itaosy, le piégeant chez lui. En foule grouillante, les assaillants sont sortis poussant un scooter ici, colportant un synthétiseur là. Sans compter les innombrables objets et appareils électroménagers tels qu'une unité centrale d'ordinateur, un four à micro-ondes, des tables et même des chaises. Pris en tenailles par les éléments de...
( 03/06/13)
Samedi 1er juin dernier, le domaine de Jean Lahiniriko, ancien président de l’Assemblée nationale et candidat à la présidentielle du 24 juillet prochain, a été au centre d’un fait-divers qui a failli lui coûter la vie à lui aussi et à ses proches. Les faits : un individu blessé, un boucher selon les habitants du quartier, gisait devant le portail du domaine de Jean Lahiniriko. Les gardes militaires du domaine sont accusés par la foule comme étant les meurtriers ; un nom a même été cité, un certain Bolo. Pendant que la victime agonisante était conduite à l’hôpital, une foule a pénétré le domaine et a tout saccagé, véhicules et appartements, volant et pillant tous les mobiliers. Selon les informations...
(AFP 01/06/13)
YOKOHAMA (Japon) (AFP) - Le Japon a annoncé samedi une aide publique de 10,6 milliards d'euros sur cinq ans pour l'Afrique, à l'ouverture d'une conférence dédiée à ce continent où la Chine, avide de matières premières, accroît considérablement sa présence. Le Premier ministre Shinzo Abe a promis ces fonds dans le cadre d'une enveloppe plus globale d'"aides publiques et privées" équivalente à 24,2 milliards d'euros pour "soutenir la croissance africaine". M. Abe a détaillé ce plan d'assistance devant une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains réunis à Yokohama (région de Tokyo) pour la cinquième conférence internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique (Ticad). Avec un peu plus de 2 milliards d'euros par an, l'APD du Japon à...
(RFI 01/06/13)
A Madagascar, le discrédit est de nouveau jeté sur la Cour électorale spéciale (CES). L’institution a constaté un cas de force majeure ouvrant la voie au report de l’élection présidentielle. La requête initialement déposée par le FFM, le Conseil de réconciliation malgache, n’aurait pas dû être examinée, le FFM ayant par la suite annulé sa demande. La décision de la Cour est donc contestée. Et le report n’a toujours pas été entériné. Si la Cour électorale spéciale a constaté un cas de force majeure amorçant un éventuel report de l’élection présidentielle, c’est parce que le Conseil de réconciliation malgache lui avait adressé une lettre en ce sens. Une demande motivée par la suspension des contributions internationales au processus électoral sur...
(L'Express de Madagascar 31/05/13)
Les divergences au sommet de l'État persistent. Le président de la Transition et le chef du gouvernement avancent chacun leurs pions. Chacun sa route, chacun son chemin. Les partisans de Andry Rajoelina, président de la Transition, poursuivent leur marche pour le report de la présidentielle et tentent d'acculer le Premier ministre Omer Beriziky. Ce dernier résiste et tente à son tour une manœuvre face au blocage dans le processus électoral. « La décision de cas de force majeure remet tout à plat et donne les pleins pouvoirs au président de la Transition », a déclaré Christine Razana­mahasoa, ministre de la Justice, hier à Faravohitra. « Face au blocage institutionnel actuel, tout responsable qui peut prendre une décision pour sortir de...
(La Gazette de Madagascar 31/05/13)
Parce qu’aucune décision ne confirme le report de la date du scrutin présidentiel, Andry Rajoelina n’ayant pas retiré sa candidature à la course à la magistrature suprême, Omer Beriziky a annoncé en public qu’il ne participera pas au conseil des ministres… Affirmant être respectueux des lois en vigueur, Omer Beriziky réitère que la législation impose aux candidats de démissionner de leur poste de responsabilité (président de la Transition, chefs d’institution, membres de gouvernement…) 60 jours avant la date scrutin. La date du 24 juillet étant encore maintenue en attendant la décision de demain, le Premier ministre Beriziky considère que l’homme fort d’Ambohistorohitra devrait mettre des limites à l’étendue de son pouvoir. Parmi les lignes à ne pas franchir est la...
(La Gazette de Madagascar 31/05/13)
Si hier Christine Razanamahasoa, ministre de la Justice, a convoqué la presse dans ses locaux de service, c’était pour étaler et surtout défendre la position de son camp d’appartenance au sein de la Transition. Comme il n’y a manifestement plus d’unicité au sommet du pouvoir exécutif, ce membre du gouvernement perçue comme pro-Rajoelina avance : « Etant donné que la Cour Electorale Spéciale (CES) a déjà constaté le cas de force majeure, la date de l’élection du premier tour de l’élection présidentielle est juridiquement reportée, la démission du président de la Transition n’a plus lieu d’être car l’objet de celle-ci n’est plus constitué à partir du moment où les élections ne se tiennent plus selon le calendrier électoral déterminé initialement...
(Île Maurice Tourisme Info 31/05/13)
Le ministre des Seychelles du Tourisme, Alain St.Ange a été réélu à la présidence des « Iles Vanille », hier, à Madagascar lors d’une session extraordinaire.La proposition pour reconduire Alain St.Ange à la présidence des « Iles Vanille » a été fait par quatre pays membres, à savoir l’île de la Réunion, Mayotte et les Comores. Pour les membres la première année a été surtout une année de mise en place et a souhaité que le président St Ange puisse continuer à mettre en place sa vision et sa politique et poursuivre une évolution harmonieuse de l’association dont l’île Maurice est un des pays fondateurs. Cette réunion extraordinaire qui s’est tenue dans le cadre du Salon International du Tourisme de...
(L'Express de Madagascar 31/05/13)
Des candidat(e)s à l'élection présidentielle et des candidates potentielles aux législa­tives et communales ont répondu présent à cet atelier d'échange La participation des femmes à la politique reste moindre. Du chemin reste à parcourir pour atteindre la campagne 50/50 d'ici 2015. Promouvoir la candidature féminine aux élections. Le Conseil national des femmes de Madagascar (CNFM), en partenariat avec EISA (Electoral Institute of Sustainable Democracy in Africa) tiennent, depuis hier, à l'hôtel le Louvre à Antaninarenina, un atelier d'échanges entre les partis politiques et les femmes potentiellement candidates aux élections législatives. La rencontre met l'accent sur le rôle des partis politiques et les enjeux de l'appartenance à une organisation politique. « Il est important qu'une femme prétendant à être candidate aux...
( 31/05/13)
L’appel du Premier ministre Omer Beriziky pour un conclave avec tous les chefs d’institution n’a pas été vain ; ce jeudi 30 mai, ils étaient tous présents à Mahazoarivo –le président du Conseil supérieur de Transition (CST), le président du Congrès de Transition, le président du Conseil de Réconciliation (FFM), le président du Conseil de suivi et de contrôle de la feuille de route (CSC) et le président du Conseil militaire de défense nationale (CMDN), des membres du Comité Ad-hoc du CST et des membres du gouvernement d’union nationale de consensus. La réunion a duré plus de trois heures. Rien n’a officiellement filtré de cette réunion mais d’après des indiscrétions, le conclave était en train de chercher la voie pour...
(La Gazette de Madagascar 31/05/13)
En prévision notamment de la haute saison qui commence le 1er juillet prochain, Air Madagascar continue son travail d’amélioration de la qualité de ses services, indique un communiqué de la compagnie nationale La qualité de service concernant aussi bien le volet commercial que la sécurité et la sûreté des vols, non négociable pour la Compagnie, Air Madagascar prépare actuellement ses avions à assurer la période de pointe. Deux appareils de la compagnie entreront ainsi en visite d’entretien à partir de ce week-end. Une partie des programmes intérieur et régional connaîtra ainsi des perturbations. Tous les vols seront maintenus, mais connaîtront des changements d’horaires ou d’appareils. Air Madagascar a pris les dispositions nécessaires pour limiter les désagréments et pour prévenir les...
( 31/05/13)
Il a fallu plusieurs mois au président de la Transition pour prendre en compte en conseil des ministres, le danger de l’invasion acridienne ; les criquets sont aujourd’hui aux portes d’Analamanga en dépit des appels multiples du ministre de l’Agriculture et ses démembrements et organismes rattachés et des organisations internationales qui ont fait des mains et des pieds pour contenir l’invasion de criquets. Ce fut ce mercredi 29 mai en conseil des ministres seulement que l’on peut espérer des déblocages de fonds pour contenir cette invasion. En effet, après débats, il a été décidé les mesures qui suivent et à exécuter dès ce jeudi 30 Mai 2013, entre autres et en premier : Déblocage, par le ministère des Finances et...

Pages