Dimanche 19 Novembre 2017
( 07/03/13)
Les ambassadeurs du Japon et du Nigéria, Ryuhie Hosoya et Mme Matilda Kwashi Mon ont présenté leurs lettres de créance au président de la Transition ce mercredi 06 Mars 2013 au Palais d’État d’Iavoloha. Ont été au centre de l’entretien avec le nouvel ambassadeur du Japon, le raffermisement des relations bilatérales (aides au développement, les investissements directs des entreprises japonaises et le tourisme). Le Gouvernement japonais est prêt à reprendre toutes les activités et les investissements interrompus par l’instabilité politique, une fois que la situation à Madagascar se normalise. L’ambassadeur Ryuhie Hosoya a en outre déclaré que « le Gouvernement japonais sera heureux d’apporter sa contribution financière pour accompagner Madagascar dans le processus électoral à travers le PNUD, à raison...
( 07/03/13)
Contrairement à ce qui été dit dans notre dernière édition, le calme n’était donc qu’apparent à Mandritsara car ce mercredi 6 mars, malgré les réunions des notables avec quatre ministres dépêchés sur les lieux et en dépit des appels à l’apaisement suivis de remises de 4 zébus aux parents du jeune homme tombé sous les balles des forces de l’ordre ; malgré les visites et manifestations de compassion auprès des blessés et les « fomban-drazana » ; malgré la rencontre avec de autorités civiles et militaires accompagnées des « raiamandreny » avec les dirigeants des manifestations, rien n’y fit, les manifestations ont repris. On réclame les noms des responsables de la mort par balle du jeune manifestant tombé devant les...
( 07/03/13)
Une semaine après le passage du cyclone Haruna à Madagascar, la situation est critique dans plusieurs zones du sud-ouest de l'île. Plusieurs communes, comme Tulear, sont encore partiellement sous les eaux. Cette situation fait craindre l'apparition d'épidémies. Action contre la Faim a donc installé en urgence des stations de traitement de l'eau, déjà opérationnelles, pour assurer l'accès des populations à une eau potable. Autre inquiétude : l'insécurité alimentaire des familles vulnérables, alors que le cyclone est intervenu juste avant les récoltes. Tuléar, ville de quelque 200 000 habitants est, une semaine après le passage du cyclone d'Haruna, encore partiellement sous les eaux. Dans cette ville comme dans les zones rurales qui l'entourent, les inondations ont contaminé les points d'eau. Les...
( 06/03/13)
Les trois meurtriers présumés de la religieuse française sœur Marie-Emmanuel, retrouvée morte samedi à l'aube à Mandritsara, dans le nord-est de Madagascar, ont été inculpés et écroués lundi 4 mars, a indiqué la police, tandis qu'un millier de personnes assistaient aux obsèques de la sœur. "On vient de les emmener au parquet puis à la maison centrale de Mandritsara, où ils ont été placés sous mandat de dépôt (...). Ils sont inculpés pour meurtre", a déclaré le commissaire de police de Mandritsara, Eric Benty. Les trois meurtriers présumés ont avoué avoir étranglé sœur Marie-Emmanuel Helesbeux, 82 ans, à la suite d'un litige avec un ancien gardien qui s'était approprié des maisons lui appartenant et qui fait partie des trois inculpés...
(Le Matin 06/03/13)
Après l’enterrement de Sœur Emmanuelle lundi 4 mars, une foule en colère composée essentiellement de jeunes a voulu s’en prendre aux présumés trois assassins placés sous mandat de dépôt à la prison de Mandritsara, mettant alors en péril l’établissement pénitencier. Devant le risque d’évasion de tous les détenus en début de soirée vers 18h 30, les forces de l’ordre ont dû recourir à des tirs en l’air et aux jets de gaz lacrymogène pour disperser la foule, mais en vain. La colère et la détermination des manifestants étaient telles que les forces de l’ordre ont tiré dans la foule - apparemment à balles réelles selon le reporter de la radio Fivoarana Mandritsara sur radio Don Bosco ce mardi 5 mars...
(22 Septembre 01/03/13)
ANTANANARIVO (Xinhua) - Madagascar, à travers l'Institut national de statistique (Instat), envisage de mener le 3ème Recensement Général de la Population et de l'Habitation ( RGPH3) le plus rapidement possible, apprend-on de la Vice Primature en charge de l'économie et de l'industrie dans un communiqué, jeudi. La Vice Primature en charge de l'économie et de l'industrie à travers l'Institut national de statistique (Instat) envisage de mener le RGPH3 le plus rapidement possible, a-t-on indiqué. Il va falloir mettre à jour pour cette année 2013 les textes réglementaires y afférents et la cartographie censitaire, renouvelée en avril 2010 et qui révèle toutes les données géographiques et monographiques de la grande île, a-t-on indiqué. Les Nations Unies recommandent pour chaque pays membre...
(22 Septembre 01/03/13)
Le cyclone Haruna a fait 18 morts, 16 disparus et près de 22 000 sinistrés. Selon le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), le cyclone Haruna, qui est passé dans la région de Morombe (Sud-Ouest) vendredi matin et a quitté la grande île vingt-quatre heures plus tard, a fait 18 morts, 16 disparus, 81 blessés et près de 22 498 sinistrés en une semaine. Plusieurs villes sont inondées et en partie détruites comme la grande cité de Tuléar, sous les eaux après le débordement du fleuve Fiherenana. Le cyclone a aussi détruit près de 1 000 maisons, laissé près de 10 000 personnes sans abri et inondé plus de 6 000 hectares de cultures dans le Sud. « Au-delà de la destruction...
(22 Septembre 01/03/13)
(Agence Ecofin) - Premier pays exportateur de textile de la planète, la Chine investit de plus en plus directement sur le sol africain et tend à y maîtriser l'ensemble de la filière, rapporte Le Monde citant une étude menée par la Fédération française de la maille et de la lingerie et rendue publique hier au Salon Zoom by Fatex à Paris. Les Chinois interviennent à travers l'achat de champs de coton pour sécuriser les approvisionnements ou la création de filatures et d'usines de confection. « Les ventes des entreprises chinoises fléchissant aux Etats-Unis et en Europe, l'Afrique offre de nouvelles opportunités », selon Anne-Laure Linget, Ulyana Sukach et Louis-François Bacou, auteurs de cette étude. Entre janvier et août 2012, les...
(22 Septembre 28/02/13)
La crise et la recherche de solution à la crise malgache a mis les Seychelles dans l’orbite dans les relations privilégiées avec Madagascar pourrait-on dire. Les déclarations et négociations des Seychelles ont été en effet décisives à un moment donné et c’est pour traduire et appuyer ces relations vraisemblablement que les Seychelles ouvrent une ambassade à Madagascar mais avec résidence aux Seychelles. L’ambassadeur Callixte D’Offay vient ce mardi 26 février de présenter les copies figurées de ses lettres de créance auprès du ministre Pierrot Rajaonarivelo. L’ambassadeur Calixte D’Offay estime qu’actuellement, il est opportun de réaliser des élections dans un climat serein pour un retour à la normalité constitutionnelle. Il a également noté que le gouvernement seychellois va discuter des éventuelles...
(22 Septembre 28/02/13)
Le ministre des Affaires étrangères, Pierrot Rajaonarivelo, a vu défiler ce mardi 26 février une vague d’ambassadeurs dont ceux de l’Inde et du Japon qui sont venus lui présenter respectivement les copies figurées de leurs lettres de créance. L’ambassadeur de l’Inde, Mme Manju Seth, espère une coopération qui va amener Madagascar à une stabilité politique, sociale et économique, étant donné que les deux pays sont en étroite collaboration depuis plusieurs années. Et ce, à travers la coopération économico-sociale et l’octroi de bourses d’études et de formations pour la population malgache. Lors de cette rencontre, Pierrot Rajaonarivelo a exprimé son souhait d’avoir une collaboration fructueuse avec le gouvernement de l’Inde. L’ambassadeur japonais, Ryuhei Hosoya, pour sa part a tout d’abord exprimé...
(22 Septembre 21/02/13)
La rupture d’une digue a inondé plus de 1 000 hectares de rizières dans la région d’Alaotra-Mangoro, le plus grand grenier à riz de Madagascar. Selon la population locale, deux quartiers seraient enclavés à l’heure actuelle. Après une menace de sècheresse, en raison d’une pluviométrie insuffisante et tardive, la filière rizicole de la région fait face cette fois-ci à une forte inondation, suite à la rupture d’une digue. « Des milliers d’hectares de rizières sont inondées alors que nous venons à peine de procéder au repiquage. Nous craignons que les jeunes plants ne puissent survivre », déplore Onésime Bourret, un producteur local, interrogé par L’Express de Madagascar. Selon lui, les récoltes risqueront d’être sérieusement compromises si aucune mesure n’est prise...
(22 Septembre 21/02/13)
Le cyclone tropical Haruna poursuit sa trajectoire en direction du sud et se dirige donc droit sur Madagascar. Son intensité s’est stabilisée. Le cyclone tropical Haruna évoluait à 16 heures à 1390 km à l’Ouest des côtes réunionnaises mais il se rapproche doucement mais sûrement de Madagascar, à 6km/h. Sur la Grande Ile, la plus grande vigilance est demandée aux habitants qui vivent dans les régions concernées directement pas l’approche du Cyclone. Le Cyclone Tropical Haruna se situe à 1390 km de la Réunion et se déplace à 6 km/h vers l’Est. Selon les prévisions de Météo France, les prévisions de trajectoire restent les mêmes et c’est bien la côte sud-ouest de Madagascar qui est directement menacée. La pression estimée...
(22 Septembre 21/02/13)
Le flou règne toujours à Madagascar sur la manière d’arriver aux élections qui doivent mettre fin à quatre ans de crise. Lors d’une visite éclair sur la Grande Île, lundi, une délégation de la SADC conduite par Bernard Membe, le ministre des Affaires étrangères tanzanien, a clairement fait savoir que l’organisation régionale ne conditionnait pas la levée des sanctions au retour sur l’île de l’ancien président Marc Ravalomanana. Une position contraire à celle exprimée la semaine dernière par l’Union africaine . Accusée d’inertie depuis plusieurs mois, la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) marque son terrain. Pour Bernard Membe, le ministre des Affaires étrangères tanzanien, c’est la SADC et personne d’autre qui tranche dans ce dossier : « La dernière...
(22 Septembre 21/02/13)
Le ministère malgache de l'Intérieur a annoncé mercredi son projet de de mettre en oeuvre l'utilisation du système biométrique dans la confection des cartes grises des véhicules qui circulent au pays. "Le gouvernement malgache, par le biais du ministère de l' Intérieur, projette de mettre sur pied un programme d'envergure visant à améliorer le bureau central d'enregistrement, la protection des données personnelles, et qui permettra ainsi à l' administration d'effectuer un contrôle fiable des véhicules dans les six centres immatriculateurs du pays", indique un communiqué du ministère de l'Intérieur. A cet effet, le ministère a déjà retenu une société capable de concevoir, de développer, d'entretenir et de surveiller un système d'identification de véhicules et des propriétaires de véhicules ainsi que...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
( 19/02/13)
Une forte délégation malgache défendra le sort de la filière crocodile à la conférence des parties de la Cites. La chance serait minime pour la levée du moratoire. Madagascar pourra-t-il obtenir la levée du moratoire sur la filière crocodile ? Ni l’administration, ni les opérateurs ne veulent faire de pronostic. Sans se prononcer à haute voix, les deux parties semblent être pessimistes. Une délégation malgache ira à nouveau défendre ce dossier à la conférence des parties de la Cites qui se tiendra du 3 au 14 mars à Bangkok. Le pays a disposé de quelques mois pour se préparer. La Cites exigeait surtout la régularisation de la filière. Faute de financement, les actions menées se sont surtout limitées au niveau...
(22 Septembre 19/02/13)
Les pluies diluviennes causées par une masse nuageuse au dessus du canal de Mozambique ont fait 4 morts et 4 disparus ainsi que 2 146 sinistrés. La partie ouest de l’île a été la plus durement touchée par les intempéries. A Miandrivazo, un district de la région du Menabe, une digue de protection située aux abords d’une rivière a cédé dernièrement provoquant de graves inondations. Selon un bilan provisoire émis ce mardi matin par le Bureau national de la gestion des risques et catastrophes (BNGCR), 3 morts et 4 disparus y sont recensés. Les inondations y ont aussi détruit 424 habitations, faisant 1 546 sinistrés. Un peu plus au nord, dans le district de Mampikony, 1 décès est à déplorer...
(22 Septembre 20/11/12)
L'arrivée de la pluie n'est pas toujours une bonne nouvelle. Les rats, vecteurs de la peste qui se réfugient dans les habitats, font des ravages. Début inquiétant de la saison pesteuse dans la Grande île. Six patients sont morts de la maladie en un mois. C'est la région Bongolava qui en a payé le prix fort. « Deux personnes succombent de la peste bubonique le 2 octobre, deux autres le 5 novembre et une personne le 9 novembre sur les 43 cas constatés », a signalé, hier, la statistique de la direction de veille sanitaire et de surveillance épidémiologique (DVSSE) au sein du ministère de la Santé publique. Cependant, cette épidémie n'affecte pas cette seule région. Une autre victime de...
(22 Septembre 20/11/12)
Les Evêques catholiques sont sortis de leur silence dans un communiqué sur la situation sociale et politique à Madagascar. Ils sont aujourd'hui « profondément préoccupés par la situation qui prévaut encore au pays et au sein de l'Eglise». Ils constatent chaque jour « cette inexistence de l'Indépendance de notre pays» à travers, entre autres, la spoliation des richesses nationales à partir des contrats injustes, le règne de l'anarchie, les difficultés vécues par les gens au quotidien, la Justice à deux mesures. Pour les Evêques, « la conscience morale n'existe plus pour ne pas dire annihilée. Ce n'est plus l'intelligence ni l'effort qui assurent la réussite sociale mais le copinage, les tromperies de toutes sortes allant jusqu'aux harcèlements et abus sexuels,...
(22 Septembre 20/11/12)
Les autres entités politiques membres de la mouvance sont out. Andry Rajoelina n'a pas besoin de leur soutien aux prochaines présidentielles. Lundi dernier, le président de la transition Andry Rajoelina a réuni dans la discrétion au Palais d'Etat d'Iavoloha deux entités proches de son régime dont le TGV et l'UDR-C. De simples citoyens qui ne sont affiliés à des partis politiques ont été également invités à la rencontre. La préparation aux futures élections a figuré à l'ordre du jour de la réunion. Bon nombre d'observateurs se posaient la question sur l'absence des autres entités signataires de la Feuille de route, considérées comme étant des pro-Rajoelina. Il s'agit par exemple de « Les AS » de Voninahitsy Jean Eugène, du HPM...

Pages