Lundi 21 Août 2017
(Afriquinfos 19/04/13)
ANTANANARIVO (Xinhua) - La délégation de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe (SADC), conduite par l'ancien président mozambicain Joachim Chissano, chargé d'offrir des bons offices dans la crise malgache, a insisté jeudi à Antananarivo, la capitale malgache, sur le respect du calendrier électoral. Toutes les conditions pour la tenue des élections sont quasi réunies et le calendrier électoral doit être respecté, a déclaré à la presse M. Chissano, à Madagascar depuis dimanche dernier pour identifier les aspects encore délicats dans l'application de la feuille de route pour la sortie de crise du pays. "Certaines entités que nous avons rencontrées ont pourtant sollicité le report des élections présidentielles au mois de septembre de cette année, mais nous pensons que le...
(Africatime 19/04/13)
Une médiation entre Malgaches vient de démarrer sur la Grande Ile à l’initiative du conseil œcuménique des églises chrétiennes. Ce dialogue pourrait déboucher sur une remise en cause du calendrier électoral. Près de 600 personnes issues de 180 entités (partis politiques, représentants religieux, militaires, membres de la société civile) se sont réunies dans la capitale, Antananarivo. Parmi elles, le président de la transition Andry Rajoelina, mais aussi les deux anciens chefs d'Etat Albert Zafy et Didier Ratisraka. Didier Rastiraka de retour définitivement à Madagascar, donnant une longue accolade à Albert Zafy, l’ancien chef d’Etat qui lui avait succédé en 1991, puis à Andry Rajoelina, l’actuel président de la transition, la scène est inédite. Jamais les trois hommes, ne s’étaient jusque...
(Libération 19/04/13)
Un Français, directeur général d’une grosse entreprise, enlevé lundi à Madagascar, a été libéré jeudi soir, après paiement d’une rançon, a-t-on appris auprès de la victime vendredi. Ses ravisseurs s’étaient mépris sur son identité, projetant d’enlever le PDG de l’entreprise, selon la police. «J’ai été libéré hier soir vers 21h30 (18h30 GMT), je suis rentré, tout va bien. Une rançon a été versée mais vous comprendrez bien que nous ne souhaitons pas communiquer le montant», a déclaré vendredi François Raphaël, joint par l’AFP au téléphone. Lundi soir, quatre hommes armés d’une kalachnikov et d’un pistolet automatique ont pris d’assaut son véhicule et l’ont détenu durant trois jours, a-t-il dit. «J’étais détenu en bas de chez moi, (Ilafy, au nord d’Antananarivo,...
(Agence Ecofin 19/04/13)
(Agence Ecofin) - La société Toliara Sands ambitionne de produire, en début d’exploitation de sa mine de Ranobe, au nord de Toliara, près de 200 000 tonnes d’ilménite par an pour atteindre environ 600 000 tonnes d’ici 2016, a rapporté mercredi newsmada.com. La société vise la récupération de près de 40 millions de tonnes d’ilménite, sur 81 millions de tonnes de minerai, avec une teneur en minéraux lourds de 4,7%, a expliqué le Directeur environnemental de Toliara Sands, Jocelyn Rakotomalala, lors de la journée porte-ouverte de la compagnie lundi et mardi derniers au Carlton Anosy. Toliara Sands a inscrit, dans son programme, le raffinage et la transformation sur place, qui nécessitent environ 350 millions d’euros, lorgnant déjà le vaste marché...
(Afriquinfos 19/04/13)
L'ancien président Didier Ratsiraka, de retour définitivement à Madagascar après onze ans d'exil, affirme qu'il est "le problème" de l'île, mais refuse d'annoncer s'il sera candidat ou non à la présidentielle prévue le 24 juillet. "Ce débat n'a pas lieu d'être", a-t-il répondu à une question sur sa candidature. "Quand je dis aux Malgaches, le problème de ce pays c'est moi, ça sent le nombrilisme, mais c'est la réalité parce que je suis le seul à avoir été destitué deux fois du pouvoir et à être revenu deux fois au pouvoir", a-t-il déclaré jeudi dans une interview exclusive à l'AFP-TV, à son retour sur la Grande Ile. "Tout doit être discuté, tout peut être discuté, sans tabou, on met tout...
(Agence Ecofin 19/04/13)
(Agence Ecofin) - L’Aviation civile de Madagascar finalise avec la Compagnie de sécurité privée et industrielle (CSPI) un contrat d’une durée de 12 ans portant sur la surveillance et la sécurisation des aéroports. L’information est rapportée par Madagascar Tribune. Ce contrat prend la forme d’un BOT (Build, Operate and Transfer) et sera financé par les taxes aéroportuaires. Les principaux investissements concerneront l’achat d’équipements et le recrutement de 500 agents de sécurité.
(Le Pays 16/04/13)
Rentrée à Antananarivo pour des raisons sociales, Lalao Ravolomanana s’est vue investir comme candidate à la présidentielle malgache. La visite à sa mère malade n’aura été qu’une occasion, sinon un prétexte pour la femme de Marc Ravalomanana de s’engager dans la compétition présidentielle à venir. A la vérité, tout aura été planifié depuis la Nation arc-en-ciel où réside le couple, qui y est exilé depuis 2009 suite au soulèvement populaire d’Antananarivo qui a placé TGV au sommet de l’Etat. On sait qu’après l’avoir chassé du pouvoir, TGV nourrit une haine de vipère contre l’ex-président malgache qu’il a contraint de vivre en exil, loin des siens. Après des années de pourparlers et de tractations souterraines pour gommer les inimitiés entre les...
(Afriquinfos 12/04/13)
ANTANANARIVO - Les forces armées de l'état- major mixte opérationnel national (EMMONat) de Madagascar réclament un budget spécial de 7,6 milliards d'Ariary (environ 3,8 millions de dollars) pour assurer la sécurisation des prochaines élections, a-t-on appris d'une source officielle de cette entité, jeudi. La sécurisation des élections incluant la sécurité de l’acheminement des matériels de vote ou la prévention des troubles et de l'apaisement lors du scrutin, n'entrent pas dans le budget de fonctionnement des différents ministères liés à la sécurité nationale, a-t-on indiqué. L'EMMONat, regroupant les éléments des ministères des forces armées, de la sécurité intérieure et le secrétariat d'Etat à la gendarmerie nationale, interpelle ainsi l’autorité centrale sur la nécessité du déblocage de ce budget spécial de près...
(L'Express.mu 11/04/13)
Rien ne semble stopper le trafic. Six conteneurs de bois de rose ont été découverts sur un navire au Port d’Antsiranana. La gendarmerie a mis la main sur six conteneurs de bois de rose, au port d’Antsiranana, hier après-midi. Les rondins, embarqués sur le porte-conteneur UAFL Zanzibar, avaient pour destination finale le port de Jebel Ali, au Dubaï, dans les Émirats arabes unis. Auparavant, la cargaison illicite a transité dans quelques ports de l’océan Indien avant d’être éventée. Ainsi, elle a été embarquée à Ehoala, Tolagnaro, pour Port-louis, le 20 mars dernier. Le porte-conteneur a fait escale dans ce port mauricien du 23 au 29 mars, avant de rallier l’île de La Réunion, le 30 mars. Avec, entre autres, les...
(Linfo.re 29/03/13)
L’invasion acridienne menace 60% de la production rizicole à Madagascar et pourrait aggraver la faim chez 60% de la population locale. Les deux tiers du pays seront infestés d’ici septembre si rien n’est fait. Le tableau dressé par la FAO ne présage rien de bon pour la Grande île, frappée par une grave invasion des criquets. « Dans les régions méridionales, 70% des ménages souffrent déjà d’insécurité alimentaire » indique l’organisation onusienne dans son communiqué. Le pays a besoin de toute urgence la somme de 22 millions de dollars ( plus de 17 millions d’€) pour pouvoir démarrer la campagne de lutte antiacridienne en juin. A défaut de financement, le fléau touchera 60% de la production rizicole et les 2/3...
( 25/03/13)
Comme promis, la Commission de l’océan indien (COI) a procédé cet après-midi du vendredi 22 mars à la signature de la convention de financement relative au Projet d’appui au cycle électoral à Madagascar (PACEM) au siège de la représentation de l’ONU à Andraharo. Il s’agit d’une somme d’un million de dollars dont l’utilisation ne fera l’objet d’aucune restriction particulière du moment qu’elle serve bien à couvrir des dépenses dans le cadre du processus électoral. La cérémonie s’est déroulée en présence de hautes personnalités, dont le chef du gouvernement, Omer Beriziky, la présidente de la CENIT, le secrétaire général de la COI, le chef du Bureau de liaison de la COI (ci-joint les photos de la cérémonie). Outre cette contribution financière,...
( 25/03/13)
En amorce, concédez-moi la liberté de vous parler d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : l’épreuve de « la Fronde ». Aucun lien avec ces moments durs de « la Bohème » vécus par le chanteur franco-arménien Charles Aznavour dans sa carrière de jeune artiste. Largement plus dramatique que cela. Puisqu’il est plutôt question de ces années troubles (1648-1653) de la minorité de Louis XIV, pendant lesquelles l’autorité monarchique française fut confrontée à une lassitude généralisée suivie d’émeutes (1651), déclenchée par sa politique de gouvernance à visage fortement totalitariste et sa largesse trop poussée quant aux privilèges accordés aux parlementaires parisiens. Toute proportion gardée, les Malgaches éprouvent de plus en plus le même sentiment...
(Afriquinfos 25/03/13)
ANTANANARIVO - Les mineurs malgaches, particulièrement ceux d'Antananarivo, capitale malgache, s' adonnent de plus en plus à la prostitution, selon l'organisation " End Child Prostitution and Trafficking" (Ecpat) qui lutte contre la prostitution infantile. Selon des chiffres publiés samedi par cette ONG, sur les 1.237 prostitués en exercice à Antananarivo, 1.132 individus sont des mineurs de 11 à 21 ans. 67,8% sont originaires d'Antananarivo et 32,2% sont des migrants. Par ailleurs, la prostitution touche de plus en plus les garçons, indique Ecpat. En effet, 98,9% de prostitutions sont des filles et 1,1% des garçons de 15 à 17 ans. Cette même étude a révélé que 17% d'entre eux sont entrés dans la prostitution à l'âge de 14 ans, 29,2% à...
( 25/03/13)
Le Groupement des sociétés civiles et citoyens (GSCC) avait prévu de faire de la capitale une « ville morte » ce vendredi 22 mars mais l’appel n’a pas été suivi par la population. Les manifestations de célébration de la Journée mondiale de l’Eau n’ont pas encouragé l’initiative. Les embouteillages à l’instar de ceux d’un vendredi dans beaucoup de quartiers n’ont pas disparu, au contraire. Bref, la journée « ville morte » a foiré. Or il s’agissait selon le GSCC de sensibiliser les parties prenantes à la feuille de route et la population sur la nécessité d’apporter rapidement et avant que les élections présidentielles ne se déroulent, des ajouts à la feuille de route pour qu’il n’y ait pas de vide...
(Linfo.re 21/03/13)
La liste des candidats à la présidentielle malgache sera connue avant le 3 mai. La Cour électorale spéciale peut recevoir et traiter les dossiers de candidature dès le 8 avril prochain. Les préparatifs au vue de la prochaine élection présidentielle à Madagascar comportent encore quelques zones d’ombres alors que la commission électorale (CENIT) a déjà enclenché son chronogramme par rapport aux dossiers des prétendants à la magistrature suprême. La Cour électorale spéciale ou CES peut recevoir et traiter les dossiers de candidature dès le 8 avril prochain et ce jusqu’au 28 du même mois, fait savoir la CENIT alors que la prestation de serment des membres de cette structure n’a même pas encore eu lieu jusqu’à ce jour. Dans la...
(Linfo.re 13/03/13)
Lalao Ravalomanana, l’épouse de l’ancien président malgache est arrivée très tôt ce mardi à Madagascar à bord d’un vol privé et accompagnée de son gendre. Arrivée très tôt ce matin à bord d’un vol privé, en provenance de Johannesburg, l’ancienne première dame du pays aurait déjà rendu visite à sa mère, admise dans un hôpital de la capitale tananarivienne, affirme le site Afriquinfos. Rappelons que sa visite en terre malgache est soumise à plusieurs conditions. C’est après de longues négociations avec l’autorité transitoire que Lalao Ravalomanana a été autorisée à regagner le pays pour une visite "humanitaire". De plis, sa mère souffrante a réclamé sa présence à ses côtés depuis plusieurs semaines. Sa venue doit aussi être à caractère «...
(Zinfos974 13/03/13)
La Commission de l’océan Indien (COI) a organisé la première réunion des points focaux nationaux du programme régional de sécurité maritime (MASE) les 7 et 8 mars aux Seychelles. Il s’agit de la phase de démarrage d’un vaste programme, financé par l’Union européenne, visant à lutter contre la piraterie maritime et ses effets sur les économies de la zone Afrique orientale et australe et océan Indien (AfOA-OI). Cette réunion a permis de créer le comité technique de suivi du programme MASE. Ce comité constitué du réseau des points focaux nationaux suivra, entre autres, l’organisation par la COI de la troisième réunion ministérielle de l’AfOA-OI sur la sécurité et la piraterie maritime, après celles des Seychelles et de Maurice en mai...
(Linfo.re 13/03/13)
Le décret convoquant les électeurs malgaches à se rendre aux urnes pour les élections présidentielles et législatives a été adopté mardi 12 mars, lors du Conseil du gouvernement à Antananarivo. Le décret portant convocation des électeurs pour l’élection du Président de la quatrième République et l’élection des députés à Madagascar a été adopté officiellement ce mardi 12 mars lors du Conseil du gouvernement à la primature de Mahazoarivo. Suite à cette adoption, les Malgaches « peuvent désormais se préparer à aller aux urnes », écrit le quotidien local L’Express de Madagascar. « Les électeurs sont convoqués aux urnes aux dates ci-après, à partir de 6 heures, à l’effet d’élire, respectivement, le premier Président de la quatrième République au premier tour...
( 11/03/13)
Le permis d’exploiter d’Ambatovy délivré par les autorités de transition le mois de septembre 2012 est arrivé à échéance le 12 février 2013 et il n’a pas encore été renouvelé. Durant cette période de 6 mois qui lui a été accordé, un audit environnemental et financier devait être effectué. Le cabinet Alex Stewart International, par on ne sait quel critère transparent répondant à la bonne gouvernance tel un appel d’offres international, a été chargé de cet audit. Selon la Lettre de l’Océan Indien (LOI) n° 1340 en date du 22 septembre 2012, Alex Stewart International s’engage à aider les autorités malgaches à déterminer si le montant de l’investissement estimé par Sherritt International Corporation « est raisonnable » - en d’autres...
(Mediapart 11/03/13)
"Au delà des stratèges et des mesures, la sécurité ne peut-être qu'à l'image de la crédibilité de l'Etat. Ainsi la sécurité ne peut être rétablie qu'à partir de la stabilité institutionnelle et politique, fondée sur les valeurs démocratiques et républicaines des Forces Armées. Un Etat fort n'est pas celui qui dispose de Forces Armées puissantes mais un Etat crédible, qui est naturellement respecté par le Peuple, car il inspire confiance et remplit ses devoirs intrinsèques, dont le plus élémentaire est celui d'assurer la sécurité des biens et des personnes" Or la crise n'a fait qu'exacerber des problèmes sécuritaires qui demeurent sans réponse efficace et pérenne. Le mal sécuritaire est multiforme en ville comme dans les campagnes. Les razzias meurtrières de...

Pages