Mercredi 22 Novembre 2017
( 19/06/13)
Plus tard, l’histoire retiendra que durant le règne d’un certain Andry Nirina Rajoelina, plusieurs milliers d’enfants auront été privés d’écoles. « Une génération sacrifiée ». Haleh Bridi le Country Director pour Madagascar, de la Banque Mondiale a trouvé le terme exact qu’il fallait pour qualifier les enfants malgaches qui n’ont pas pu rejoindre les écoles à cause de la crise politique qui sévit depuis. Très inquiétant. Le rapport que vient de sortir la Banque Mondiale sur « l’éducation primaire en temps de crise » et présenté hier lors de la série de dialogues sur le développement organisé régulièrement par ce bailleur de fonds, parle de chiffres très inquiétant quant à l’avenir de l’éducation à Madagascar. Cette étude de la Banque...
(La Gazette de Madagascar 19/06/13)
Comme son non l’indique, Analanjirofo, traduit littéralement par « Forêts de girofliers », est réputée pour la production de girofle présentant la grande partie de la production nationale. Une filière très porteuse car elle est source de revenus importantes pour les agriculteurs comprenant plus de 250 ménages producteurs de girofle et ou d'huile essentielle de girofle. Pourtant, les producteurs de girofle sont suspicieux, ils craignent une baisse de la production cette année. Alors que cette année, les producteurs ont misé sur 8 000 tonnes de production de girofle. Occupant une superficie de 22 380 km2 et est composée de 6 Districts, la Région Analanjirofo produit annuellement environ 7 000 tonnes.En effet, les feuilles de girofliers sont coupées pour produire de...
(L'Express de Madagascar 19/06/13)
Toutes les chaînes de télévision publiques ou privées devront basculer à la télévision numérique terrestre, d’ici juin 2015. Un comité préparatoire a été mis en place pour ce chantier. Le compte à rebours commence. La télévision numérique terrestre (TNT) a été dévoilée au grand public. Cette technologie de diffusion télévisuelle a été lancée, hier. Tous les acteurs concernés, État, médias, opérateurs télécom et secteur privé, ont pu découvrir les grands enjeux de ce chantier. La feuille de route de la transition numérique est déjà tracée. L’ère numérique va s’incruster dans les foyers malgaches. Le 17 juin 2015, la télévision analogique disparaîtra définitivement du paysage audiovisuel malgache. La Grande île n’aura plus que 24 mois pour tout mettre en œuvre :...
(L'Express de Madagascar 19/06/13)
Écroué depuis une semaine, l'ex-ministre des Télécommunications, Iharizaka Rahaingoson a été jugé hier. Sa dispute avec une magistrate dans un parking a mis le feu aux poudres. L'ancien ministre des Télé­communications, Iharizaka Ra­haingoson a retrouvé la prison d'Antanimora hier. Une insulte proférée à l'encontre d'une magistrate à la cour du tribunal à Anosy lui a jusqu'ici coûté une semaine de mise en détention préventive. « Poussé à bout par des propos désobligeants qui m'ont été lancés, j'ai été amené à m'exprimer de la sorte », a avoué l'ancien membre du gouvernement de la Transition lors de son procès à la salle 1 du Palais du tribunal à Anosy, hier après-midi. En revanche, il a catégoriquement nié un chef d'inculpation pour...
( 19/06/13)
Suite à l’appel de quelques candidats à la présidentielle, le collectif des candidats opposé aux manœuvres et valse-hésitation qui conduisent à reporter sine die de l’élection présidentielle s’est constitué ce mardi 18 juin 2013 au Colbert à Antaninarenina. Ce collectif est prêt à tout si le pouvoir ne prend pas ses responsabilités au plus vite face au problème des trois candidats qui ne respectent pas la loi et qui se présentent comme des obstacles à la tenue des élections ; il lui est donné jusqu’à la fin de la semaine pour ce faire, soit environ 72 heures. Ce collectif réunit une vingtaine de candidats, dont Jean Eugène Voninahitsy, Hajo Andrianainarivelo, Lezava Fleury, Ny Rado Rafalimanana, Saraha Georget Rabeharisoa, Julien Razafimanazato,...
( 19/06/13)
Annoncée il y a quelques semaines, l’arrivée des cartes d’électeurs à la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (CENI-T) confirme la continuité du processus électoral. Malgré une atmosphère confuse et plutôt houleuse quant au report de la date pour un nouveau calendrier électoral, la CENI-T ne ménage pas ses efforts pour tempérer la situation en peaufinant le côté technique. Ces cartes d’électeurs sont au nombre de 9 millions, imprimées en Afrique du Sud sous le financement du Projet d’appui au cycle électoral à Madagascar (PACEM). Environ huit millions six cent mille (8 600 000) de ces cartes seront déployés dans les 22 régions qui comptent, pour les prochaines échéances électorales, près de 20 307 bureaux de vote au total...
( 19/06/13)
Madagascar se met au niveau avec le reste du monde. Fini l’époque des télévisions analogiques, place aux télévisions numériques terrestres (TNT). Le basculement total est prévu pour juin 2015, selon le directeur général de l’Office malagasy d’étude et de régulations des télécommunications (OMERT). Depuis le matin du 18 Juin 2013, le comité national préparatoire à la mise en place de la télévision numérique terrestre à Madagascar et la commission spéciale à la communication audiovisuelle ont procédé au lancement du projet TNT, au Carlton Anosy. La phase de préparation débutera au mois de Juillet et prendra fin en Décembre. De Janvier à Juin 2015, l’on commencera à déployer les TNT, de manière à ce qu’en Juin 2015, tous les malagasy utilisent...
(L'Express de Madagascar 19/06/13)
Les élèves de l’EPP Ambatomitsangana, Talata Volonondry, sont assidus grâce à la cantine scolaire. Seuls quatre-vingt-treize EPP en bénéficient, de la part du ministère de tutelle. La restauration scolaire, ou la cantine, est un des moyens pour inciter les élèves à venir à l'école et à avoir de bons résultats. Une théorie qui se concrétise à l'École primaire publique (EPP) Ambatomitsangana, Talata Volonondry, où les écoliers mangent du riz avec de la viande et des légumes, le tout accompagné de lait tous les mardis et jeudis. « Pendant la période de soudure, de décembre à février, les salles de classe sont clairsemées parce que les élèves participent également à la prospection de nourriture. Depuis quelques temps, on a un partenaire...
( 19/06/13)
Le passage à la norme TNT (Télévision numérique terrestre) à Madagascar est officiel depuis hier. Une réforme qui est loin d’être bien accueillie par certains médias, lesquels n’ont pas manqué d’éxagérer les informations d’une certaine manière. Un fait compréhensible quand on sait que plusieurs médias télévisés vont devoir faire de lourds investissements pour faire cette migration. La TNT tout de suite ? La norme TNT ne s’appliquera pas tout de suite et même pas cette année. Un chronogramme a été établi pour une période de 2 années constituant la transition vers le numérique. La norme analogique de diffusion sur canal hertzien ne s’éteindra qu’en juin 2015. Le CNP-TNT Comité National Préparatoire à la mise en place de la Télévision Numérique...
( 18/06/13)
C’est lors de la rencontre de la CENIT avec quelques membres du gouvernement ce lundi 17 juin 2013 que la présidente Béatrice Atallah a avoué que le report de la date du premier tour de l’élection présidentielle, le 24 juillet 2013, ne peut être respectée. Elle ne s’est pas aventurée à fixer une date car cela doit être défini en concertation avec les experts électoraux des Nations-unies, a-t-elle déclaré. Et puis il ne s’agit pas uniquement du premier tour de la présidentielle mais du calendrier électoral dans son intégralité. Béatrice Atallah a cependant fait comprendre que ce n’est pas la faute à la CENIT mais celle des politiciens qui ne sont pas en mesure jusqu’ici de résoudre les problèmes politiques,...
(NewsMada 18/06/13)
Au fur et à mesure que la communauté internationale montre son opposition à la candidature du Président de la Transition, celui-ci raidit sa position et rejette toute ingérence au risque d’isoler le pays déjà banni du concert des nations. A Toliara, samedi dernier, Andry Rajoelina a encore une fois refusé toute concession en ce qui concerne sa candidature. Il entend ainsi aller jusqu’au bout de sa logique et annonce déjà la couleur : il restera candidat et pense qu’il sortira vainqueur de la prochaine élection présidentielle. En effet, pour lui, rien ne devrait l’empêcher de s’aligner à la prochaine course à la magistrature suprême. « La Feuille de route a imposé la cohabitation. Nombreuses sont les personnalités qui ont été...
(NewsMada 18/06/13)
La plateforme du secteur privé regroupant le groupement des entreprises privées (GEM, SIM et FIVMPAMA) a déclaré au début de ce mois qu’ils ne vont plus payer directement à l’Etat leurs impôts. Face à cette situation, le premier ministre Omer Beriziky a demandé à rencontrer les dirigeants de ces groupements de patronat. La rencontre s’est tenue hier matin à Mahazoarivo. La rencontre d’hier a permis aux deux parties d’exposer chacune leurs inquiétudes par rapport à la situation actuelle dans laquelle vit notre pays. La délégation du secteur privé a ainsi expliqué au premier ministre les raisons de la suspension du paiement des impôts. Après échanges de vues, ce dernier a admis que c'est grâce au secteur privé que le pays...
(La Gazette de Madagascar 18/06/13)
Le gouvernement a effectué toutes les manœuvres afin de reporter la date du premier tour de la présidentielle, entraînant par la même occasion, le remaniement du calendrier électoral. La semaine dernière, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) a désigné, sur requête du Premier ministre, la CENI comme seule apte à fixer la date des scrutins. Hier, lors de la rencontre entre des représentants du gouvernement, notamment les ministres Hery Rajaonarimampianina (Finances et Budget) et Victor Manantsoa (Relations avec les institutions), et les membres de la CENI, à Alarobia. A l’issue de la rencontre, la présidente de la CENI, Béatrice Atallah, a indiqué que « Nous savons tous que le gouvernement a adopté un décret reportant les élections. Aussi, nous ne pouvons...
(NewsMada 18/06/13)
Normalement, l’impression du bulletin unique devait débuter le 20 mai dernier. Vu le contexte actuel, l’Afrique du sud a décidé de la suspendre. La Commission électorale nationale indépendante pour la Transition (Cenit) vient de l’annoncer hier, lors d’une rencontre avec le gouvernement. Le président de la Cenit, Béatrice Atallah, tente tout de même de relativiser la situation en avançant l’idée que malgré cette décision de suspension, la communauté internationale reste un partenaire de taille. « Que ferions-nous si la communauté internationale décidait de se retirer? », s’est-elle interrogée. « On ne peut plus revenir sur la décision de report », a déclaré le président de la Cenit, vu que le décret a été signé en conseil du gouvernement. La date...
(L'Express de Madagascar 18/06/13)
Les bulletins uniques ne pourront jamais être imprimés avant le 24 juillet. La Cenit devra se réunir avec les experts des Nations unies pour décider d'un nouveau calendrier. Il ne reste plus que l'officialisation. L'élection présidentielle du 24 juillet n'aura pas lieu. Même si elle s'était bien gardée de prononcer le mot « report », les déclarations de Béatrice Atallah, présidente de la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (Cenit), ne pouvaient être plus claires. « La Cenit a déjà été notifiée de l'existence du décret concernant le report de cette élection. Nous ne pouvons pas l'ignorer », a déclaré la patronne de la Cenit à l'issue d'une rencontre avec des représentants du gouvernement hier, à son bureau à...
( 18/06/13)
Depuis que Lalao Ravalomanana s’est portée candidat à la présidentielle, Andry Rajoelina est dans le désarroi. Il ne s’attendait pas à cette volte-face de la mouvance Ravalomanana et se débat pour prendre le dessus. Ainsi il a dû avoir recours aux services du Pr Albert Zafy dont on ne sait encore les résultats et se cramponner aux résolutions d’Ivato issues des rencontres organisées par le FFKM. Sans aller jusqu’à déchirer la feuille de route qui lui reconnaît le titre et les fonctions de président de la Transition et chef d’État, il n’en rejette pas moins les contenus et s’en prend à la communauté internationale pour réveiller un esprit nationaliste pour ne pas dire encourager un sentiment xénophobe dans l’opinion publique...
( 18/06/13)
La CENI-T a approuvé le décret du gouvernement portant report du 1er tour présidentiel. Lors d’un point de presse, Béatrice Atallah a exposé la situation d’incertitude dans lequel se trouve le processus électoral, laissant croire que même la date du 23 août risque d’être compromise. Les conséquences de la persistance des 3 candidats rejetés par la Communauté internationale commencent à se faire sentir. En ce sens, l’Afrique du Sud a décidé de bloquer officiellement l’impression des bulletins de vote. Rappelons que la CENI de ce pays a promis de fournir tous les papiers d’impression nécessaires, à condition que les 3 candidats remis en cause soient retirés du bulletin unique. La Grande-Île devra par conséquent assumer l’impression des bulletins de vote...
(La Gazette de Madagascar 18/06/13)
On ne compte plus les crises à l’intérieur de la crise : des ministres qui boycottent les Conseils des Ministres et de Gouvernement, des militaires qui prennent les armes à la Base d’Ivato, un ancien juge de la Haye qui est inculpé, un ancien chef de l’Etat condamné qui présente sa candidature à l’élection présidentielle, des échéances électorales sans cesse reportées, des diplomates étrangers qui pratiquent l’ingérence tous azimuts, une Cour Electorale Spéciale qui méprise la loi…et maintenant 23 membres du Conseil Supérieur de la Transition, issus du Parti TGV et de la plateforme UDR-C, qui refusent leur remplacement. Décidément, on aura tout vu et tout entendu. A première vue, la sanction à l’encontre de ces parlementaires du quota du...
( 18/06/13)
Les membres du Conseil Supérieur de la Transition limogés par Andry Rajoelina vont se réunir aujourd’hui pour passer à la contre-attaque. Parmi les actions entreprises par les 23 ex-CST, figure le recours devant le Conseil d’Etat aux fins d’annulation du décret de limogeage aux motifs que les actes pris par le président de la Transition sont nuls et de nul effet depuis le 26 mai dernier, date butoir fixée par la Cour Electorale Spéciale pour la démission de leur fonction, des candidats exerçant un mandat public. En effet, en l’état actuel des textes, la date du premier tour reste et demeure le 24 juillet 2013, en dépit du cas de force majeure constaté par la CES qui n’a aucun pouvoir...
(La Gazette de Madagascar 18/06/13)
D’un côté, il y a le peuple qui se sent actuellement menacé au plus haut point et de l’autre, la CENIT qui juge le processus électoral national encore applicable en l’état actuel des choses. Et pour preuve, la Commission électorale nationale pour la Transition rassure que « le déploiement des cartes d’électeurs a commencé vendredi dernier » et que « ces dernières seront mises à la disposition des Centres Informatiques Régionaux en attendant l’impression de la liste électorale définitive ». Un raccourci vite fait sur la question aura sans doute permis d’estimer que la CENIT fait désormais preuve de jusqu’au-boutisme. Ce qui ne lui est pas interdit au vu de la dégradation considérable de la situation actuelle, quoique cette attitude...

Pages