Lundi 23 Octobre 2017
( 23/08/13)
Coup d’essai, coup de maître! Avec « Tsy atao forcé », Nina’s a réussi son pari et s’est imposée dans le paysage musical. En l’espace de quelques mois, elle s’est fait un nom et a déjà partagé la scène avec de grandes stars du genre « mafana ». N’étant pas issue d’une famille de musiciens ou de chanteurs, Nina, Razafindratovo Nirina Hélène de son vrai nom a dû tracer elle-même sa voie. Alors qu’elle a tout juste 7 ans, la petite fille qu’elle était à l’époque séduit le jury à ce concours de chant organisé par son école (à Morondava) et remporte le premier prix. Jusqu’à son adolescence, l’idée de faire une carrière dans la musique ne lui est jamais...
(Xinhua 23/08/13)
TOKYO,Le ministère japonais de la Défense songe à envoyer des responsables résidents chargés de recueillir des informations militaires en Afrique, afin de renforcer sa capacité de collecte de renseignements dans ces pays, a rapporté l'agence de presse japonaise Kyodo.Des responsables seront envoyés dans sept pays africains, à savoir l'Algérie, Djibouti, le Maroc, le Nigeria, l'Ethiopie, le Kenya et l'Afrique du Sud, ainsi qu'en Amérique du Sud au Brésil, à partir de l'exercice fiscal 2014 pour obtenir des informations sur le terrorisme et d'autres questions de sécurité, rapporte Kyodo,citant des sources gouvernementales.Le ministère de la Défense inclura les coûts dans son projet de budget pour l'exercice 2014, indique le reportage, ajoutant que le ministère prévoit également d'augmenter sa présence de personnel...
(AFP 22/08/13)
PARIS, 22 août 2013 (AFP) - Le secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf a estimé jeudi qu'une "étape cruciale" avait été franchie à Madagascar avec l'établissement d'une liste définitive des candidatures pour l'élection présidentielle fixée au 25 octobre. Dans un communiqué, Abdou Diouf félicite la Cour électorale spéciale qui a établi "une liste définitive des candidatures pour la prochaine élection présidentielle, dans le respect de la souveraineté de la loi malgache". "Une étape cruciale et significative a ainsi été franchie pour la réalisation d'un processus électoral libre, fiable et transparent", estime le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Abdou Diouf salue également l'adoption jeudi par la Commission électorale du calendrier révisé du processus électoral, qui fixe...
(Jeune Afrique 22/08/13)
La Cour électorale spéciale a fixé, jeudi 22 août, la date de l'élection présidentielle malgache au 25 octobre. Un éventuel second tour jumelé avec les élections législatives sera organisé le 20 décembre. Un scrutin plusieurs fois reporté auquel ne participeront pas Andry Rajoelina, l'ancienne première dame Lalao Ravalomanana et l'ancien président, Didier Ratsiraka. L'élection présidentielle malgache aura lieu le le 25 octobre et un éventuel second tour jumelé avec les élections législatives sera organisé le 20 décembre. La nouvelle Cour électorale spéciale (CES) l'a annoncé, jeudi, mettant fin à trois mois de blocage du processus électoral. La veille, la CES avait publié la liste définitive de trente-trois candidats sur laquelle ne figure pas Andry Rajoelina, l'ancienne première dame Lalao Ravalomanana...
(AFP 22/08/13)
ANTANANARIVO, 22 août 2013 (AFP) - Pour la troisième fois cette année, la commission électorale malgache a fixé jeudi des dates pour les élections censées sortir la Grande Ile de la crise, mais des troubles et un boycott massif du scrutin sont à craindre après l'élimination des principaux candidats. Le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le 25 octobre et un éventuel second tour jumelé avec les élections législatives sera organisé le 20 décembre. Il devra départager 33 candidats. Cette annonce attendue depuis trois mois constitue une avancée majeure dans le processus électoral à Madagascar. Celui-ci était bloqué jusqu'ici en raison de la présence de trois candidats contestés par la communauté internationale: le président de la Transition Andry Rajoelina,...
(Zinfos974 22/08/13)
Ils seront 33 candidats à briguer la fonction présidentielle dans la Grande île. Ainsi en a décidé la Cour électorale spéciale (CES), qui a validé ces candidatures pour le prochain scrutin présidentiel. Une élection qui se fera sans les candidats controversés, à savoir Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka. Comme rapporté par nos confrères de Midi Madagasikara, la requête de Lalao Ravalomanana qui voulait se substituer à elle-même en tant que remplaçante, a par ailleurs été rejetée par la CES. Toujours selon le site d'information malgache, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana n'ont pas présenté de candidat de remplacement. Concernant les 109 politiques qui ont participé au renversement de Marc Ravalomanana en 2009, les sanctions à leur encontre ont été...
( 22/08/13)
Madagascar est sur la bonne voie de sortie de crise. En effet, si la CES publie ce matin la liste définitive des candidats aux futures présidentielles, la CENI-T sortira cet après-midi le nouveau calendrier électoral. Atallah Béatrice en fera une déclaration à 16 h au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition à Alarobia. D’après des indiscrétions, le 1er tour de l’élection présidentielle pourrait se tenir le 23 ou le 25 octobre 2013. A noter que le Plan en sept points du GIC-M a permis de débloquer l’impasse. La nouvelle Cour Electorale Spéciale a pris ses responsabilités malgré les critiques de ceux qui ne sont pas satisfaits de ses décisions. Efforts Avant la publication du nouveau calendrier...
(Linfo.re 22/08/13)
Un médecin diplômé d’Etat en poste à Fanazava Beraketa, dans le sud de Madagascar, a été froidement abattu par balles par un groupe de bandits lors de l’attaque de sa maison mardi soir. Un médecin et son épouse ont été la cible d’une attaque mardi soir dans la localité de Fanazava Beraketa, district de Bekily, au sud de Madagascar. Munis d’armes à feu dont un fusil de type Kalachnikov, un groupe de bandits ont fait irruption au domicile du couple, installé dans cette partie de la grande île depuis plusieurs années. La scène a été d’une rare violence, selon la presse locale. « Le médecin (…) a été abattu de sang froid par des bandits qui avaient jeté leur dévolu...
(La Gazette de Madagascar 22/08/13)
Le ministre des Finances et du Budget, Hery Rajaonarimampianina porte à 4, le nombre de membres du gouvernement candidats à l’élection présidentielle. Les 3 autres ministres candidats sont Hajo Andrianainarivelo (vice-PM en charge du Développement et de l’Aménagement du Territoire), Pierrot Rajaonarivelo (Affaires Etrangères) et Tabera Randriamanantsoa (Travail, Fonction publique et Lois sociales). Ils seront tenus de démissionner de leurs fonctions 60 jours avant la date du scrutin que la CENI-T pourrait annoncer aujourd’hui. Si le premier tour se tient au mois de septembre, le délai de 60 jours ne pourra plus être tenu, à moins d’être écourté. A la limite, le problème ne se pose pas pour Hajo Andrianainarivelo et Pierrot Rajaonarivelo qui avaient déjà démissionné 60 jours avant...
(Xinhua 22/08/13)
ANTANANARIVO, 22 août (Xinhua) -- La Cour Electorale spéciale ( CES) malgache a publié jeudi les noms de 33 candidats dans la nouvelle liste définitive des candidats à l'élection du premier Président de la quatrième République. Dans cette liste ne figurent plus les noms des trois personnalités contestées par la communauté internationale, à savoir le président de la transition Andry Rajoelina, l'ancien président malgache Didier Ratsiraka, et l'ex-première dame Lalao Ravalomanana. Par ailleurs, la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la transition (CENIT) a promis d'annoncer un nouveau calendrier électoral jeudi après-midi. Liste des candidatures : 1. Andrianainarivelo Hajo Herivelona 2. Lahiniriko Jean 3. Ratsiraka Iarovana Roland 4. Rabeharison Roland Dieu Donné dit VAHÖMBEY 5. Rajaonarivelo Pierrot Jocelyn 6. Jean-Louis Robinson...
(La Gazette de Madagascar 22/08/13)
Les chefs de Région récemment limogés essaient de revenir au centre des débats politiques. Aussi, les Saina Michel, Josoa Manirina et Solomanoro Andriamalalavonjy, respectivement anciens chefs des Régions Analanjirofo, Amoron'i Mania et Itasy ont tenu une conférence de presse pour exiger la tenue de la présidentielle cette année. Ces anciens compagnons de route d'Andry Rajoelina, depuis 2009, ont affirmé que le deal au lendemain du mouvement ayant renversé Marc Ravalomanana était d'organiser des élections en un an. Mais quatre ans après, la transition semble s'éterniser… Pour faciliter la tenue de la présidentielle cette année, ces chefs de région limogés ont expliqué la raison de leur renoncement à leurs postes respectifs. Et ce, même s'ils savent qu'il y a eu des...
( 22/08/13)
C’est un danger pour la société, surtout pour nos jeunes. A Toliara, la vente de films à sensations fortes et plus particulièrement les films pornographiques se fait depuis plusieurs années et les vendeurs ne s’en cachent plus. Ces films sont en vente partout, et ils sont maintenant exposés sur les étalages à un prix de 1500 ariary, pour un CD Divx contenant quatre ou cinq films. Depuis 20 ans jusqu’à aujourd’hui, les films érotiques, voire pornographiques, et les films violents ne sont plus véritablement censurés. Plusieurs quartiers projettent ces films dans des salles de vidéo publiques. Mais les règlements précisent que les hautes personnalités et des responsables au niveau de l’Etat et de la commune venaient alors assister à une...
(La Gazette de Madagascar 22/08/13)
Trente trois. Tel est finalement le nombre des candidats retenus par la Cour électorale spéciale pour l’élection présidentielle. Les partisans des exclus jugent le nombre pléthorique tout en dénigrant les concurrents admis à la course, les taxant de ne représenter que moins de la moitié de l’électorat malgache. Mais sur quelle base peut-on porter un tel jugement au bout de 4 ans et demi de crise ? Après le cuisant revers enregistré hier à Ankorondrano au lendemain du bide de mardi à Ambohijatovo, la mouvance Ravalomanana doit se rendre à l’évidence qu’elle ne mobilise plus la foule. Le clan Rajoelina, lui, doit savoir que les positions prises par la communauté internationale ne sont pas le fruit du hasard. Elles découlent...
(La Gazette de Madagascar 22/08/13)
"C'est fini pour Marc Ravalomanana ", remarque un observateur, suite à l'évolution récente de la situation politique. Depuis deux jours, la mouvance de l'ex-président démissionnaire a tenté de mobiliser ses partisans en vue d'une grande manifestation pour contester l'éviction de leur favorite. Les Tananariviens ont constaté que cette mouvance peine à rassembler du monde tant à Ambohijatovo qu'à Ankorondrano. L'ex-président de la République et son épouse n'ont, donc, plus la cote dans la capitale, pourtant considérée comme la place forte de l'exilé d'Afrique du Sud. Comparé à la puissance de la mouvance Ravalomanana en 2009 et en 2010, le mouvement conduit par Mamy Rakotoarivelo, Hanitra Razafimanantsoa, Guy Rivo Andrianarisoa, s'essouffle. En plus de cette désaffection des Tananariviens, Marc Ravalomanana vient...
( 22/08/13)
Finalement, après le deuxième rejet par la CES de la candidature de Lalao Ravalomanana, la mouvance de l’ancien président n’aura pas de candidat aux futures présidentielles. Le suspense est levé. Au lieu d’attendre l’expiration du délai de 48 heures que la loi lui accorde, la CES a publié hier la liste définitive des candidats aux Présidentielles. Dans ses décisions, Ambohidahy a déclaré irrecevables les requêtes aux fins de révision et de rétractation de la décision n°08-CES/D fixant à 32 le nombre des candidats, déposées par Lalao Ravalomanana, Ny Rado Rafalimanana, Emma Rasolomboangy. La CES affirme que la décision incriminée est irrévocable et donc bénéficie de l’autorité de la chose jugée. Par contre, après avoir déclaré irrecevable la nouvelle candidature de...
(RFI 22/08/13)
Après trois mois de blocage du processus électoral, la nouvelle Cour électorale spéciale (CES) a publié ce mercredi la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle malgache. Les trois candidats contestés ont été écartés de cette liste sur laquelle figurent 33 noms. Ce jeudi, la CES devrait donner la date officielle du scrutin. Les candidatures d’Andry Rajoelina, de l'ancienne première dame Lalao Ravalomanana et de l'ancien président Didier Ratsiraka avaient déjà été écartées, samedi 17 août, par la Cour électorale spéciale, qui avait publié une première liste. Mais ils avaient la possibilité de présenter des remplaçants. Andry Rajoelina en avait profité pour se représenter, c'est-à-dire demander l’annulation de son exclusion. La demande a été rejetée ce mercredi. Une liste de...
(Xinhua 22/08/13)
La crise économique mondiale continue de toucher « fondamentalement » des personnes ordinaires en Afrique du Sud et en Afrique sub-saharienne, a déclaré mercredi le gouverneur de la Banque de réserve de l'Afrique du Sud (SARB) Gill Marcus. S'exprimant lors d'un événement des femmes dans le secteur bancaire et les marchés des capitaux organisé par le cabinet d' audit Pricewaterhouse Coopers à Johannesburg, Mme Marcus a souligné que la crise financière « est toujours présente ». « Nous pouvons entrer et sortir de la récession, mais nous ne sommes pas encore sortis de la crise financière », a déclaré Mme Marcus. La crise financière mondiale qui a débuté en 2007/2008 a eu un impact énorme sur les économies, avec une...
(Xinhua 22/08/13)
A l'heure où de nombreux pays sont toujours en proie à la crise économique, le continent africain enregistre une croissance enviable et fait de la construction des infrastructures sa priorité afin de réaliser un développement plus rapide. Des documents montrent que les transports, l'électricité, les travaux hydrauliques ainsi que les communications sont des secteurs clés dans lesquels les gouvernements des pays africains investissent beaucoup. Lors du 18e Sommet des chefs d'Etat de l'Union africaine, l'Afrique a encouragé les organisations internationales, les pays partenaires ainsi que les capitaux étrangers à participer aux travaux publics sur le continent. Tout cela offre de belles opportunités aux entreprises étrangères souhaitant s'octroyer une part du gâteau, notamment les entreprises chinoises. En fait, grâce au développement...
(AFP 22/08/13)
YAOUNDE, 22 août 2013 (AFP) - "Le médicament de la rue tue. La rue tue le médicament", avertit une banderole devant une pharmacie de Yaoundé. Au Cameroun, comme en Côte d'Ivoire, au Kenya, ou encore à Kinshasa, le trafic de faux médicaments est un fléau qui enrichit des contrefacteurs au cynisme sans limite. Faux anti-paludéens, faux antalgiques,... mais aussi fausses perfusions de sérum de réhydratation, faux antibiotiques, ou faux antidiabétiques: aucun domaine du secteur pharmaceutique n'est épargné par les trafiquants, selon des informations recueillies par les bureaux de l'AFP en Afrique. "Là, vous avez le +diclofen fort+ (anti-inflammatoire), c'est le best-seller du marché. Ici, c'est du viagra dont raffolent les Camerounais", vante au marché central de Yaoundé, Blaise Djomo, un...
(AFP 21/08/13)
ANTANANARIVO, 21 août 2013 (AFP) - Les nouvelles dates des élections présidentielle et législatives à Madagascar, déjà reportées deux fois cette année, seront annoncées jeudi après-midi, a annoncé mercredi la commission électorale malgache. "La Commission électorale nationale indépendante pour la Transition (Cenit) fera une déclaration sur le nouveau calendrier électoral ce jeudi 22 août 2013 à 16H00" (13H00 GMT), a-t-elle indiqué dans un communiqué. D'abord prévue en mai, puis en juillet, l'élection présidentielle a été reportée à cause de blocages politiques risquant d'entraver la bonne marche du processus électoral. Le scrutin doit se tenir avant la saison des pluies, qui dure de fin novembre à avril. Une nouvelle cour électorale a été mise sur pied pour remplacer la première cour,...

Pages