| Africatime
Mercredi 22 Mars 2017
(Linfo.re 29/03/13)
L’invasion acridienne menace 60% de la production rizicole à Madagascar et pourrait aggraver la faim chez 60% de la population locale. Les deux tiers du pays seront infestés d’ici septembre si rien n’est fait. Le tableau dressé par la FAO ne présage rien de bon pour la Grande île, frappée par une grave invasion des criquets. « Dans les régions méridionales, 70% des ménages souffrent déjà d’insécurité alimentaire » indique l’organisation onusienne dans son communiqué. Le pays a besoin de toute urgence la somme de 22 millions de dollars ( plus de 17 millions d’€) pour pouvoir démarrer la campagne de lutte antiacridienne en juin. A défaut de financement, le fléau touchera 60% de la production rizicole et les 2/3...
( 25/03/13)
Comme promis, la Commission de l’océan indien (COI) a procédé cet après-midi du vendredi 22 mars à la signature de la convention de financement relative au Projet d’appui au cycle électoral à Madagascar (PACEM) au siège de la représentation de l’ONU à Andraharo. Il s’agit d’une somme d’un million de dollars dont l’utilisation ne fera l’objet d’aucune restriction particulière du moment qu’elle serve bien à couvrir des dépenses dans le cadre du processus électoral. La cérémonie s’est déroulée en présence de hautes personnalités, dont le chef du gouvernement, Omer Beriziky, la présidente de la CENIT, le secrétaire général de la COI, le chef du Bureau de liaison de la COI (ci-joint les photos de la cérémonie). Outre cette contribution financière,...
( 25/03/13)
En amorce, concédez-moi la liberté de vous parler d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : l’épreuve de « la Fronde ». Aucun lien avec ces moments durs de « la Bohème » vécus par le chanteur franco-arménien Charles Aznavour dans sa carrière de jeune artiste. Largement plus dramatique que cela. Puisqu’il est plutôt question de ces années troubles (1648-1653) de la minorité de Louis XIV, pendant lesquelles l’autorité monarchique française fut confrontée à une lassitude généralisée suivie d’émeutes (1651), déclenchée par sa politique de gouvernance à visage fortement totalitariste et sa largesse trop poussée quant aux privilèges accordés aux parlementaires parisiens. Toute proportion gardée, les Malgaches éprouvent de plus en plus le même sentiment...
(Afriquinfos 25/03/13)
ANTANANARIVO - Les mineurs malgaches, particulièrement ceux d'Antananarivo, capitale malgache, s' adonnent de plus en plus à la prostitution, selon l'organisation " End Child Prostitution and Trafficking" (Ecpat) qui lutte contre la prostitution infantile. Selon des chiffres publiés samedi par cette ONG, sur les 1.237 prostitués en exercice à Antananarivo, 1.132 individus sont des mineurs de 11 à 21 ans. 67,8% sont originaires d'Antananarivo et 32,2% sont des migrants. Par ailleurs, la prostitution touche de plus en plus les garçons, indique Ecpat. En effet, 98,9% de prostitutions sont des filles et 1,1% des garçons de 15 à 17 ans. Cette même étude a révélé que 17% d'entre eux sont entrés dans la prostitution à l'âge de 14 ans, 29,2% à...
( 25/03/13)
Le Groupement des sociétés civiles et citoyens (GSCC) avait prévu de faire de la capitale une « ville morte » ce vendredi 22 mars mais l’appel n’a pas été suivi par la population. Les manifestations de célébration de la Journée mondiale de l’Eau n’ont pas encouragé l’initiative. Les embouteillages à l’instar de ceux d’un vendredi dans beaucoup de quartiers n’ont pas disparu, au contraire. Bref, la journée « ville morte » a foiré. Or il s’agissait selon le GSCC de sensibiliser les parties prenantes à la feuille de route et la population sur la nécessité d’apporter rapidement et avant que les élections présidentielles ne se déroulent, des ajouts à la feuille de route pour qu’il n’y ait pas de vide...
(Linfo.re 21/03/13)
La liste des candidats à la présidentielle malgache sera connue avant le 3 mai. La Cour électorale spéciale peut recevoir et traiter les dossiers de candidature dès le 8 avril prochain. Les préparatifs au vue de la prochaine élection présidentielle à Madagascar comportent encore quelques zones d’ombres alors que la commission électorale (CENIT) a déjà enclenché son chronogramme par rapport aux dossiers des prétendants à la magistrature suprême. La Cour électorale spéciale ou CES peut recevoir et traiter les dossiers de candidature dès le 8 avril prochain et ce jusqu’au 28 du même mois, fait savoir la CENIT alors que la prestation de serment des membres de cette structure n’a même pas encore eu lieu jusqu’à ce jour. Dans la...
(Linfo.re 13/03/13)
Lalao Ravalomanana, l’épouse de l’ancien président malgache est arrivée très tôt ce mardi à Madagascar à bord d’un vol privé et accompagnée de son gendre. Arrivée très tôt ce matin à bord d’un vol privé, en provenance de Johannesburg, l’ancienne première dame du pays aurait déjà rendu visite à sa mère, admise dans un hôpital de la capitale tananarivienne, affirme le site Afriquinfos. Rappelons que sa visite en terre malgache est soumise à plusieurs conditions. C’est après de longues négociations avec l’autorité transitoire que Lalao Ravalomanana a été autorisée à regagner le pays pour une visite "humanitaire". De plis, sa mère souffrante a réclamé sa présence à ses côtés depuis plusieurs semaines. Sa venue doit aussi être à caractère «...
(Zinfos974 13/03/13)
La Commission de l’océan Indien (COI) a organisé la première réunion des points focaux nationaux du programme régional de sécurité maritime (MASE) les 7 et 8 mars aux Seychelles. Il s’agit de la phase de démarrage d’un vaste programme, financé par l’Union européenne, visant à lutter contre la piraterie maritime et ses effets sur les économies de la zone Afrique orientale et australe et océan Indien (AfOA-OI). Cette réunion a permis de créer le comité technique de suivi du programme MASE. Ce comité constitué du réseau des points focaux nationaux suivra, entre autres, l’organisation par la COI de la troisième réunion ministérielle de l’AfOA-OI sur la sécurité et la piraterie maritime, après celles des Seychelles et de Maurice en mai...
(Linfo.re 13/03/13)
Le décret convoquant les électeurs malgaches à se rendre aux urnes pour les élections présidentielles et législatives a été adopté mardi 12 mars, lors du Conseil du gouvernement à Antananarivo. Le décret portant convocation des électeurs pour l’élection du Président de la quatrième République et l’élection des députés à Madagascar a été adopté officiellement ce mardi 12 mars lors du Conseil du gouvernement à la primature de Mahazoarivo. Suite à cette adoption, les Malgaches « peuvent désormais se préparer à aller aux urnes », écrit le quotidien local L’Express de Madagascar. « Les électeurs sont convoqués aux urnes aux dates ci-après, à partir de 6 heures, à l’effet d’élire, respectivement, le premier Président de la quatrième République au premier tour...
( 11/03/13)
Le permis d’exploiter d’Ambatovy délivré par les autorités de transition le mois de septembre 2012 est arrivé à échéance le 12 février 2013 et il n’a pas encore été renouvelé. Durant cette période de 6 mois qui lui a été accordé, un audit environnemental et financier devait être effectué. Le cabinet Alex Stewart International, par on ne sait quel critère transparent répondant à la bonne gouvernance tel un appel d’offres international, a été chargé de cet audit. Selon la Lettre de l’Océan Indien (LOI) n° 1340 en date du 22 septembre 2012, Alex Stewart International s’engage à aider les autorités malgaches à déterminer si le montant de l’investissement estimé par Sherritt International Corporation « est raisonnable » - en d’autres...
(Mediapart 11/03/13)
"Au delà des stratèges et des mesures, la sécurité ne peut-être qu'à l'image de la crédibilité de l'Etat. Ainsi la sécurité ne peut être rétablie qu'à partir de la stabilité institutionnelle et politique, fondée sur les valeurs démocratiques et républicaines des Forces Armées. Un Etat fort n'est pas celui qui dispose de Forces Armées puissantes mais un Etat crédible, qui est naturellement respecté par le Peuple, car il inspire confiance et remplit ses devoirs intrinsèques, dont le plus élémentaire est celui d'assurer la sécurité des biens et des personnes" Or la crise n'a fait qu'exacerber des problèmes sécuritaires qui demeurent sans réponse efficace et pérenne. Le mal sécuritaire est multiforme en ville comme dans les campagnes. Les razzias meurtrières de...
( 08/03/13)
La première édition de l’Universiade de basket-ball qu’organisera l’Université de Mahajanga à domicile, du 22 au 30 mars, verra un plateau relevé. Six universités publiques de Mada­gascar avec trois Instituts supérieurs de technologie, les représentants de l’Uni­versité d’Antananarivo, ainsi que l’Université de La Réunion et des îles Comores en découdront. Cela fait quelques années déjà que les basketteurs malgaches, réunionnais et comoriens ne se sont pas affrontés au cours d’un tournoi. Les préparatifs sont en bonne voie pour la tenue du tournoi, d’autant que les Réunionnais et les Comoriens se sont déjà manifestés. « Nous avons déjà envoyé les invitations aux différentes universités. Et les Réunionnais et les Comoriens feront le déplacement avec une équipe masculine chacun », confie Lalatiana...
( 08/03/13)
A Madagascar, le retour de Lalao Ravalomanana est toujours suspendu à un accord entre les différentes mouvances politiques. La femme de l’ancien président, exilée en Afrique du Sud aux côtés de son mari, souhaite revenir sur la Grande Île pour être au chevet de sa mère, malade. Une réunion a été organisée par le Premier ministre le 7 mars. Mais les protagonistes s’opposent encore sur les conditions de ce retour. Ce devait être la réunion qui scellerait les modalités du retour de Lalao Ravalomanana. Au terme de celle-ci aucun des participants n’a voulu s’exprimer. « Il n’y a pas encore d’accord », admet-on du côté de la mouvance de Marc Ravalomanana. Des opposants qui depuis le début de cette affaire,...
( 07/03/13)
Les ambassadeurs du Japon et du Nigéria, Ryuhie Hosoya et Mme Matilda Kwashi Mon ont présenté leurs lettres de créance au président de la Transition ce mercredi 06 Mars 2013 au Palais d’État d’Iavoloha. Ont été au centre de l’entretien avec le nouvel ambassadeur du Japon, le raffermisement des relations bilatérales (aides au développement, les investissements directs des entreprises japonaises et le tourisme). Le Gouvernement japonais est prêt à reprendre toutes les activités et les investissements interrompus par l’instabilité politique, une fois que la situation à Madagascar se normalise. L’ambassadeur Ryuhie Hosoya a en outre déclaré que « le Gouvernement japonais sera heureux d’apporter sa contribution financière pour accompagner Madagascar dans le processus électoral à travers le PNUD, à raison...
( 07/03/13)
Contrairement à ce qui été dit dans notre dernière édition, le calme n’était donc qu’apparent à Mandritsara car ce mercredi 6 mars, malgré les réunions des notables avec quatre ministres dépêchés sur les lieux et en dépit des appels à l’apaisement suivis de remises de 4 zébus aux parents du jeune homme tombé sous les balles des forces de l’ordre ; malgré les visites et manifestations de compassion auprès des blessés et les « fomban-drazana » ; malgré la rencontre avec de autorités civiles et militaires accompagnées des « raiamandreny » avec les dirigeants des manifestations, rien n’y fit, les manifestations ont repris. On réclame les noms des responsables de la mort par balle du jeune manifestant tombé devant les...
( 07/03/13)
Une semaine après le passage du cyclone Haruna à Madagascar, la situation est critique dans plusieurs zones du sud-ouest de l'île. Plusieurs communes, comme Tulear, sont encore partiellement sous les eaux. Cette situation fait craindre l'apparition d'épidémies. Action contre la Faim a donc installé en urgence des stations de traitement de l'eau, déjà opérationnelles, pour assurer l'accès des populations à une eau potable. Autre inquiétude : l'insécurité alimentaire des familles vulnérables, alors que le cyclone est intervenu juste avant les récoltes. Tuléar, ville de quelque 200 000 habitants est, une semaine après le passage du cyclone d'Haruna, encore partiellement sous les eaux. Dans cette ville comme dans les zones rurales qui l'entourent, les inondations ont contaminé les points d'eau. Les...
( 06/03/13)
Les trois meurtriers présumés de la religieuse française sœur Marie-Emmanuel, retrouvée morte samedi à l'aube à Mandritsara, dans le nord-est de Madagascar, ont été inculpés et écroués lundi 4 mars, a indiqué la police, tandis qu'un millier de personnes assistaient aux obsèques de la sœur. "On vient de les emmener au parquet puis à la maison centrale de Mandritsara, où ils ont été placés sous mandat de dépôt (...). Ils sont inculpés pour meurtre", a déclaré le commissaire de police de Mandritsara, Eric Benty. Les trois meurtriers présumés ont avoué avoir étranglé sœur Marie-Emmanuel Helesbeux, 82 ans, à la suite d'un litige avec un ancien gardien qui s'était approprié des maisons lui appartenant et qui fait partie des trois inculpés...
(Le Matin 06/03/13)
Après l’enterrement de Sœur Emmanuelle lundi 4 mars, une foule en colère composée essentiellement de jeunes a voulu s’en prendre aux présumés trois assassins placés sous mandat de dépôt à la prison de Mandritsara, mettant alors en péril l’établissement pénitencier. Devant le risque d’évasion de tous les détenus en début de soirée vers 18h 30, les forces de l’ordre ont dû recourir à des tirs en l’air et aux jets de gaz lacrymogène pour disperser la foule, mais en vain. La colère et la détermination des manifestants étaient telles que les forces de l’ordre ont tiré dans la foule - apparemment à balles réelles selon le reporter de la radio Fivoarana Mandritsara sur radio Don Bosco ce mardi 5 mars...
(22 Septembre 01/03/13)
ANTANANARIVO (Xinhua) - Madagascar, à travers l'Institut national de statistique (Instat), envisage de mener le 3ème Recensement Général de la Population et de l'Habitation ( RGPH3) le plus rapidement possible, apprend-on de la Vice Primature en charge de l'économie et de l'industrie dans un communiqué, jeudi. La Vice Primature en charge de l'économie et de l'industrie à travers l'Institut national de statistique (Instat) envisage de mener le RGPH3 le plus rapidement possible, a-t-on indiqué. Il va falloir mettre à jour pour cette année 2013 les textes réglementaires y afférents et la cartographie censitaire, renouvelée en avril 2010 et qui révèle toutes les données géographiques et monographiques de la grande île, a-t-on indiqué. Les Nations Unies recommandent pour chaque pays membre...
(22 Septembre 01/03/13)
Le cyclone Haruna a fait 18 morts, 16 disparus et près de 22 000 sinistrés. Selon le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), le cyclone Haruna, qui est passé dans la région de Morombe (Sud-Ouest) vendredi matin et a quitté la grande île vingt-quatre heures plus tard, a fait 18 morts, 16 disparus, 81 blessés et près de 22 498 sinistrés en une semaine. Plusieurs villes sont inondées et en partie détruites comme la grande cité de Tuléar, sous les eaux après le débordement du fleuve Fiherenana. Le cyclone a aussi détruit près de 1 000 maisons, laissé près de 10 000 personnes sans abri et inondé plus de 6 000 hectares de cultures dans le Sud. « Au-delà de la destruction...

Pages