| Africatime
Mercredi 22 Mars 2017
(L'Express de Madagascar 09/03/17)
Le salon International Tourismus Börse (ITB) ouvrira ses portes aujourd’hui à Berlin, la capitale alle­mande. Une forte déléga­tion malgache participe activement au plus grand salon d’Europe, dédié au tourisme, pour faire la promotion de la destination Madagascar. Toute une gamme de voyages y est présentée comme les pays, les destinations, les voyagistes, les systèmes de réservation, le transport.
(AFP 08/03/17)
Le cyclone Enawo a fait au moins 4 morts et 4.000 sinistrés à Madagascar, selon un nouveau bilan annoncé mercredi par le Premier ministre Olivier Mahafaly, et devait toucher la capitale du pays, Antanarivo, dans la nuit. Des évacuations ont déjà eu lieu dans la capitale, où Enawo est attendu jeudi matin à 03h00 (00h00 GMT) mais qui subit déjà de très fortes pluies depuis mercredi matin. Selon un correspondant de l'AFP, 500 personnes ont été déplacées du quartier d'Ampefiloha, dans le sud d'Antananarivo, et provisoirement relogées dans un stade. Les services météorologiques malgaches ont placé la capitale en "alerte rouge" et invité sa population à "rester à l'abri" et à "cesser toute activité". Le ministère de l'Education Nationale a...
(L'Express de Madagascar 08/03/17)
Des perturbations de vols enregistrées. Le passage du cyclone tropical intense Enawo dans le pays n’est pas du tout un bon signe pour le transport aérien. Des compagnies ont annoncé l’annulation de leurs vols en partance et au départ de Madagascar. Air Austral a, par exemple, pris hier, cette initiative pour la liaison entre La Réunion et Nosy Be. D’après la presse réunion­naise, « Le vol Air Austral en provenance de Nosy Be, qui devait arriver ce soir à 20h (ndlr hier soir), a été annulé, ainsi que celui en direction de la même ville cet après-midi à 15h (ndlr hier après midi) ». Les passagers de la compagnie réunionnaise devraient ainsi s’armer de patience. Considéré comme étant l’un des...
(Madagascar Tribune 08/03/17)
Le cyclone tropical Enawo est au centre de l’actualité depuis ce 7 mars 2017. Enawo qui touche près de 80% du pays, a fait dès son entrée en terre ferme trois (3) morts, dont un enfant à Maroantsetra et deux adultes à Mananara Nord. En raison de cette catastrophe et de la menace qui pèse sur la nation, l’Etat a décidé d’annuler toutes les festivités se rapportant à la célébration de la journée internationale des femmes dans le pays ; c’est ce que la presse qui rapporte les visites du président de la République accompagné par le chef du gouvernement auprès du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) et sur le site d’hébergement au gymnase couvert d’Ankorondrano,...
(L'Express de Madagascar 08/03/17)
Antananarivo et l’ensemble de la région Analamanga viennent de passer en alerte rouge d’après le dernier bulletin de la direction générale de la météorologie. D’autres régions comme Itasy, Bongolava, Vakinankaratra, Diana, Sofia, Boeny, Analanjirofo, Atsinanana et Alaotra Mangoro sont concernés par cet avis de danger imminent. Enawo, devenue fotre tempete tropicale, est actuellement localisée dans la commune d’Antsirabe, district de Mandritsara, région Sofia. Elle a une force de 90km/h, est ses rafales de vent atteignent les 130km/h.
(Le Monde 08/03/17)
Formée dans l’océan Indien, la tempête tropicale doit encore passer au-dessus de la capitale. Jusqu’à 700 000 personnes pourraient être affectées par son passage. Les forts vents et les pluies torrentielles qui ont accompagné, mardi 7 mars, l’arrivée du cyclone tropical Enawo sur l’île de Madagascar ont fait au moins trois morts, selon un premier bilan provisoire publié en soirée par les autorités locales. Dans le seul district de Maroantsetra (nord-est), Enawo a fait « 468 personnes déplacées, trois morts dont deux enfants, quatre écoles endommagées et six blessés à la suite d’un glissement de terrain », a indiqué le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) dans un bref communiqué. Formé dans l’océan Indien, le cyclone a...
(La Gazette de Madagascar 08/03/17)
Pourquoi l’aéroport international d’Ivato est-il redevenu une passoire (lire notre édition du 03 mars 2017) alors que les différents articles de presse rapportaient la modernisation du terminal avec la dotation de matériels ultra-modernes et de système de surveillance de dernier cri (portiques, scanner, système de surveillance vidéo avec des caméras très perfectionnés, bridages cynophiles…) ? Toujours est-il que tous ces investissements n’ont rien à voir avec la lutte contre les trafics en tous genres. « En fait, tout cela fait partie du vaste programme mise aux normes de la sûreté de l’aviation civile et des aéroports à Madagascar », explique-t-on à Ivato en précisant que «la sûreté doit faire que tout ce qui rentre dans un aéroport et un avion...
(La Tribune de Diego 08/03/17)
Suivant la délibération du conseil municipale numéro 035/16/4/DS/CM du 21 décembre 2016, le droit de licence pour les taxi-villes sera désormais de 100 000 Ariary, les frais de dossier à 25 000 Ar. Le droit de parking qui va toujours avec la licence, quant à lui, n’a pas changé et reste 15 000 Ariary. Au total cela fait 140 000 Ariary pour avoir une licence chaque année. Suivant la délibération du conseil municipale numéro 035/16/4/DS/CM du 21 décembre 2016, le droit de licence pour les taxi-villes sera désormais de 100 000 Ariary, les frais de dossier à 25 000 Ar. Le droit de parking qui va toujours avec la licence, quant à lui, n’a pas changé et reste 15 000...
(La Tribune de Diego 08/03/17)
De trop nombreuses jeunes femmes voient leur existence considérablement impactée par une grossesse précoce. PSI Madagascar et le ministère de la Jeunesse et des Sports ont officialisé leur engagement dans la lutte contre ce phénomène avec la signature d’une convention le 17 février Dans la région DIANA, 28,2% des jeunes filles de 15 à 19 ans ont déjà eu un enfant selon l’enquête démographique de santé 2012-2013. A Madagascar, 41 % des adolescentes sont victimes de mariage précoce. Ce fait est généralement accompagné de l’abandon de la scolarité. Il peut également en résulter une ou plusieurs grossesses précoces qui peuvent causer des séquelles non réversibles chez la jeune mère mais aussi chez l’enfant. Pour lutter contre ces phénomènes, une convention...
(L'Express de Madagascar 08/03/17)
Pour la quatrième fois, Claudio Tida a remporté le titre de cham­pion de Mada­gascar de motocross, en 2016. Le pilote Kawasaki-CT Motors a reçu son trophée, samedi dernier, lors d’une cérémonie organisée par la Fédération malga­che de motocyclisme, en compagnie des autres lauréats de l’année dernière. Questionné sur ces futurs défis, Claudio a dévoilé son projet d’aller courir à l’étran­ger cette année : « Pour 2017, mon objectif ne sera pas forcément de garder le titre de cham­pion de Madagascar. Mon principal projet sera plutôt de participer à des courses sur l’île de La Réunion. Je prévois d’en disputer trois au minimum. Pour l’instant, je n’ai pas encore les dates exactes. Je suis en train de planifier mes séjours là-bas...
(AFP 07/03/17)
Le cyclone tropical Enawo a atteint mardi à la mi-journée les côtes du nord-est de l'île de Madagascar avec des vents d'une extrême violence atteignant plus de 290 km/h en rafales, a-t-on appris auprès des services météorologiques malgaches. "Mardi 7 mars 2017 à 12h00 (9h00 GMT), Enawo a atterri et frappe Antalaha avec des vents terribles de 210 km/h et des rafales à 290km/h", a indiqué à l'AFP la directrice générale de ces services, Samueline Rahariveloarimiza. Aucun bilan des premiers dégâts provoqués par Enawo n'était immédiatement disponible. Les autorités malgaches ont décrété "l'alerte rouge" aux vents et aux inondations "pour tout le nord...
(RFI 07/03/17)
Madagascar est la cible d'un cyclone tropical intense. Baptisé Enawo, le cyclone touchera les côtes nord-est du pays ce mardi 7 mars dans la matinée entre 9h et 12h, d'après les prévisions de la direction générale de météorologie de Madagascar. Il continuera ensuite sa course le long des hautes terres centrales du pays demain et après-demain. Les autorités appellent la population à la vigilance. Vents forts et pluies diluviennes s'abattent depuis lundi entre Antalaha et le Cap Masoala, dans le nord-est de la Grande Île. L'alerte rouge, « avis de danger imminent », a été déclenchée dans tous les districts des régions de Sava et d'Analanjirofo par la direction générale de météorologie de Madagascar. Des vents moyens de 170 km/h...
(Madagascar Tribune 07/03/17)
Il ne se passe pas un mois (ou presque) sans conflit entre la CUA (Commune Urbaine d’Antananarivo) dirigée par Lalao Ravalomanana et l’Etat central. Dernier en date, la suspension par la maire d’Antananarivo Renivohitra, des travaux d’Andohatapenaka. Sur ce terrain encore source de conflit entre le ministère d’Etat en charge des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et Marc Ravalomanana en personne, sont prévues la construction d’une station d’essence et celle d’une gare routière. La CUA a ordonné la suspension des travaux en raison de l’absence de permis de construction de la clôture légère qui devrait émaner de la commune. Il est probable que Marc Ravalomanana, le conseiller de la maire, est à l’origine de cette décision. Il est fort...
(La Gazette de Madagascar 07/03/17)
«Il y a toujours en nous quelque chose de … politique ». Cette parodie du tube de Johnny Hallyday a peut-être bloqué certains de nos concitoyens à répondre à l’appel à la solidarité avec les villageois d’Antsakabary Befandriana Nord. « Nous sommes plutôt satisfaits », déclare néanmoins Rinah Rakotomanga, la principale initiatrice de ce téléthon organisé dans la capitale, samedi dernier. Le bilan de cette collecte de dons en faveur des 1500 victimes des incendies criminels perpétrés par l’expédition punitive, sera connu ce jour mais quelque soit le montant des fonds reçus et l’importance des effets vestimentaires, victuailles, les ustensiles de cuisine et autres petits matériels collectés, les organisateurs ont constaté « une forte mobilisation de la population malgré la...
(L'Express de Madagascar 07/03/17)
Le traité de Paris du 30 mai 1814, tout en mettant fin aux hostilités qui opposent presque sans interruption depuis vingt ans les puissances européennes, s’efforce aussi de délimiter et de reconsidérer leur sphère d’influence coloniale. En particulier, en ce qui concerne les rivalités franco-britanniques. L’article 8 stipule, en effet, que « les colonies, pêcheries, comptoirs et établissements de tout genre que la France possédait au 1er janvier 1792, dans les mers et sur les continents de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Asie- à l’exception toutefois des îles de Tobago et de Sainte-Luce, et de l’isle de France et de ses dépendances, nommément Rodrigues et les Seychelles- lui seraient restitués dans les délais que les terres situées au-delà du cap...
(Madagascar Tribune 07/03/17)
Le nombre de touristes qui ont choisi la destination Madagascar a été de 293 185 en 2016 ; il a cru de 20% en 2016 par rapport à l’année précédente se félicite le ministre Roland Ratsiraka, en charge du Tourisme. Mais cet effectif est encore en-deçà des 375 000 touristes enregistrés en 2008. Quoi qu’il en soit, la hausse de 20% est due aux deux grands sommets internationaux organisés dans la capitale mais également aux activités de promotion de la destination ajoute-t-il. Le secteur tourisme a cependant des problèmes d’infrastructures aéroportuaires et portuaires. Il fait constater en effet, une croissance continue des croisiéristes car un navire de croisière comporte quelque 1000 touristes et une compagnie est en mesure de mobiliser...
(L'Express de Madagascar 07/03/17)
Les négociations franco-malgaches ouvertes en vue de jeter les bases de nouveaux rapports de coopération entre Madagascar et la France, aboutissent notamment à un résultat non souhaité certes, mais envisagé. « Contraint de sauvegarder à tout prix sa souveraineté nationale, Madagascar quitte la zone Franc et s’apprête avec fermeté à faire face à toutes les conséquences que pourrait entraîner un tel geste. » Cette « courageuse » décision, le général de division Gabriel Ramanantsoa, chef du gouvernement transitoire le laisse prévoir le lundi 21 mai 1973 à Betafo. Une foule nombreuse vient l’écouter, brandissant des banderoles sur lesquelles se lisent « Diego-Suarez et Ivato aux Malgaches », « Évacuation des forces étrangères ». Le Général s’écrie alors: « Faites-nous confiance...
(Al-Watwan 07/03/17)
De passage à Moroni, le secrétaire général de la Commission de l’Océan indien (Coi), a accepté de répondre à nos questions. Transformation de la Commission en Communauté et ses implications, la place de Mayotte dans la région, le problème de la circulation entre les pays membres, etc., autant de questions que Hamada Madi Bolero aborde dans l’interview qui suit. Pour le prochain sommet des chefs d’Etat, quel en sera le thème et l’endroit ? Le sommet de la Coi n’est rien qu’une réunion des chefs d’Etat, qui n’a aucun pouvoir décisionnel. Ce sera juste un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui vont tracer des orientations. Les seules instances décisionnelles de la Coi sont le Conseil des ministres et...
(L'Express de Madagascar 07/03/17)
Devenu cyclone tropicale intense, Enawo sera prévu menacer Antananarivo, le mercredi 8 mars et jeudi 9 mars. Selon le bulletin cyclonique spécial de la direction générale de la météorologie, hier à 15h30, elle se trouvait à 300 km au Nord-Est d’Anta­laha. « Elle est accompagnée d’un vent de 170 km/h et d’une rafale de 240 km/h. Elle se déplace suivant la direction vers l’Ouest Sud-Ouest avec une vitesse de 10 km/h », selon le chef prévisionniste de la direction générale de la météorologie à Ampan­drianomby, Nomen­janahary Andrian­jafinirina. Le responsable a poursuivi qu’Enawo s’intensifie jusqu’à ce qu’elle touche la Grande île plus précisément entre Antalaha et Foulpointe en allant vers les Hautes Terres centrales (HTC), mercredi. Enawo entrera à Ambohitralalana (Antalaha)...
(La Gazette de Madagascar 07/03/17)
La journée mondiale des femmes est célébrée le 8 mars. Le sixième arrondissement a célébré cette journée en avance ce samedi à Ambohimanarina avec le député Raherisoa Vololona. Ils ont effectué une descente. Le thème est : « Vehivavy antoky ny fampandrosoana ». Il y avait des formations sur la culture de brède ainsi que sur le charbon écologie. Ces formations ont été organisées pour aider les femmes sans emploi, selon les explications. Et à lutter également contre la violence morale et physique faite aux femmes pour montrer aux hommes que les femmes peuvent faire des choses, a affirmé le député Raherisoa Vololona. Des sacs de riz ont été donnés par l’épouse du président de la république, Voahangy Rajaonarimampianina. 700...

Pages