Mardi 24 Avril 2018
(Agence Ecofin 06/02/18)
Le ministère des postes, des télécommunications et du développement numérique a décidé d’accorder une plus grande attention au secteur des technologies de l’information et de la communication. L’objectif est de l’assainir afin d’éviter de mettre en danger aussi bien la sécurité des populations que celle de la nation. D’après Neypatraiky Rakotomamonjy (photo), dont les propos sont rapportés par midi-madagasikara, les secteurs cibles sont la téléphonie, la radiodiffusion et l'utilisation de fréquence VSAT. Pour ce qui est de la téléphonie, le ministre a expliqué qu’une attention encore plus grande sera désormais accordée à la vente et à l’utilisation des cartes SIM. Celles qui seront vendues sans être au préalable identifiées, seront déconnectées et le ministère déposera une plainte de réserve contre...
(RFI 03/02/18)
Le SSM, la Solidarité syndicale de Madagascar, a saisi le Bianco, le Bureau indépendant anti-corruption. Le syndicat soupçonne de favoritisme la société Ametis. La société a l'autorisation de collecter les droits de visa aux frontières de Madagascar. La Solidarité syndicale de Madagascar est formelle : percevoir les impôts et les taxes relève de la fonction régalienne de l'Etat. Une société privée, en l'occurrence la société Ametis, n'en a pas le droit. C'est en ces termes que l'organisation a déposé une requête auprès du Bianco, le Bureau indépendant anti-corruption. Le SSM parle également d'une illégalité constitutionnelle dans l'autorisation accordée à la société Ametis. Et de citer à l'appui le Code général des impôts, qui dispose que les modalités de perception des...
(RFI 02/02/18)
A Madagascar, le ministère de la Santé et de celui de l'Education ont annoncé que l'éducation sexuelle allait être au programme scolaire pour les lycéens. Ce programme sera d'abord lancé dans 24 lycées répartis dans onze régions de la Grande Ile à partir de ce mois de février. Il sera ensuite généralisé à tous les lycées l'année prochaine. A Madagascar, parler de sexualité à ses enfants demeure souvent un sujet tabou. Un manque d'informations qui mène notamment à de nombreuses grossesses précoces dans le pays. Le consentement, les abus sexuels, les règles, la contraception ou encore les grossesses précoces, ce sont quelques-uns des sujets au programme. Jusqu'à maintenant seule la reproduction était abordée pendant le cours de sciences naturelles. Devant...
(AFP 01/02/18)
L'ancien président malgache Andry Rajoelina, qui entretient le suspense sur sa candidature à la prochaine présidentielle, s'est dit jeudi "pas contre" la proposition inattendue d'alliance formulée par l'ex-président Marc Ravalomanana, si ce dernier adhère à sa "vision". "Si Ravalomanana trouve la nécessité de m'appuyer pour être à la tête du pays, je ne suis pas contre; si lui vient vers moi pour rentrer dans ma vision de développement pour le pays, on a besoin de tout le monde (...) pour relever le pays, mais je ne suis pas dans la tête de Ravalomanana", a déclaré jeudi à des journalistes M. Rajoelina, 43 ans, en visite à Paris. En mars 2009, lâché par l'armée, M. Ravalomanana avait été contraint de démissionner...
(RFI 01/02/18)
Producteurs, planteurs, transformateurs et exportateurs du secteur du secteur du cacao sont réunis pendant trois jours à Antananarivo pour essayer de relancer la filière. Ils ont l'appui de l'Organisation internationale du cacao (Icco). La Grande Ile n'est que le 20e producteur mondial de cacao. Labellisé « cacao fin », il est de très bonne qualité et est courtisé par les chocolatiers du monde entier, mais sa production déjà modeste diminue. C'est dans la vallée du Sambirano, dans le nord-ouest du pays que 95% du cacao de Madagascar est produit. Seules 8 000 tonnes de fèves par an sont récoltées. Une goutte d'eau comparée aux près de deux millions de tonnes de la Cote d'Ivoire. En cause notamment, des plantations trop...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(RFI 30/01/18)
Un homme de 58 ans est mort sous les coups d'une foule en colère samedi matin dans la ville de Fianarantsoa, à 400 km au sud d'Antananarivo. L'homme était connu pour avoir commis plusieurs petits larcins. Une enquête est ouverte pour déterminer qui sont les responsables de ce meurtre, a fait savoir la police lundi 29 janvier. Les cas de vindictes populaires et lynchages sont assez fréquents à Madagascar où la population ne fait plus confiance à la justice. La photo a fait le tour de Facebook : un vieil homme allongé par terre dans l'herbe tente de se protéger le visage avec les mains. Debout à côté de lui, un jeune homme tient un bloc de pierre au-dessus de...
(RFI 30/01/18)
Discret depuis 4 ans après une présidence malgache qu’il occupait de 2009 à 2014, Andry Rajoelina a fait sa rentrée médiatique en lançant « Initiative Emergence Madagascar », vendredi soir à Paris, devant un parterre d’invités malgaches et d’ailleurs. A l’image de certains pays sur le continent africain, Madagascar possède un sous-sol qui regorge d’importantes ressources minières, mais la Grande Île figure parmi les pays les 20 pays les plus pauvres du monde. En lançant Initiative Emergence Madagascar, l’ancien Président Andry Rajoelina veut que son pays rattrape le retard de son développement. Initiative Emergence Madagascar affiche la volonté de proposer des solutions pour accélérer le développement dans différents domaines dont la pêche. Depuis la réorganisation du secteur de la pêche...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(La Tribune 29/01/18)
Le chef de l'Etat malgache Hery Rajaonarimampianina a présenté à son peuple le jeudi 25 janvier 2018, un plan qui dit-on, inscrit Madagascar dans une nouvelle dynamique de croissance inclusive d'ici 2030. Dénommé ''Plan Fisandratana 2030'', ce ''nouveau pacte national'' vise le doublement de la richesse par habitant d'ici 2030. Les autorités malgaches se remobilisent contre la pauvreté. Ce jeudi, devant un parterre de représentants de l'État, du secteur privé et de la société civile, le président malgache Hery Rajaonarimampianina a exposé sa stratégie de croissance et de transformation du pays à l'horizon 2030.
(RFI 29/01/18)
Les électeurs n'ont plus que trois jours pour s'inscrire sur la liste électorale pour pouvoir voter à la présidentielle de 2018. La Commission électorale nationale indépendante (Céni) s'était fixée un objectif : atteindre dix millions d'électeurs. Mais à trois jours de la clôture, « le taux d'inscription actuel reste faible », a reconnu maître Hery Rakoto­manana, président de la Céni la semaine dernière. Alors que les candidats à l'élection présidentielle sont déjà sur la ligne de départ, les électeurs eux ont dû mal à s'intéresser à ce scrutin qui doit se tenir fin 2018. Et ce sont surtout les jeunes qui manquent à l'appel. Depuis deux mois, la Ceni et la société civile tentent de sensibiliser les nouveaux électeurs, mais...
(Le Monde 29/01/18)
« Tsara be ! » C’est l’exclamation qui revient le plus souvent dans la bouche des spectateurs qui sortent de la première séance du Plaza d’Antananarivo ce dimanche matin. En malgache, ces mots signifient à la fois « beau », « génial », et « très bien ». Selon l’avis de tous, le nouveau cinéma de la capitale malgache, ouvert en décembre 2017, est tout cela à la fois. Le public est juvénile, le film Big foot junior vient d’être projeté en 3D. Pour beaucoup, c’est leur toute première expérience du grand écran. Nancy, 6 ans, dévore son pop-corn avec sa mère sur le perron, des traînées de larmes séchées sur ses joues. « Elle a eu peur, confie Mina,...
(Agence Ecofin 29/01/18)
Le concours « I love you Madagascar » a été officiellement lancé ce 29 janvier 2018 à Tsimbazaza. Il s’agit d’un concours de photos, vidéos et publications qui illustrent les merveilles de la Grande-Ile. Le concours est d’envergure nationale : chacun, où qu’il soit, peut valoriser la beauté et la richesse de sa région. Amateurs et professionnels pourront envoyer leurs œuvres à partir du 01er février 2018 jusqu’au 31 mai 2018 à l’adresse : « iloveyoumadagascar@gmail.com ». Les photos, vidéos et textes seront publiés sur les réseaux sociaux pour que le public puisse les admirer. Chaque mois jusqu’à la fin du concours, les cinq premiers gagnants de la catégorie photo, vidéo et écrits seront primés. Des voyages à Nosy-Be et...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine. Une source au sein de l'UA a confirmé l'authenticité du courrier, relayé sur les réseaux sociaux, ainsi que sa réception par la...
(RFI 27/01/18)
À Madagascar, 25 groupements professionnels ont signé hier, vendredi 26 janvier, un communiqué pour fustiger la faiblesse de l’Etat malgache face à la répétition des cas de kidnapping. Le dernier cas d'enlèvement remonte au 17 janvier. Trop, c’est trop. Pour ces professionnels issus de différents secteurs (bâtiment, industrie, tourisme ou encore travaux publics), les enlèvements ne sont pas seulement le signe d’une forte insécurité qu’il faut bien sûr régler au plus vite. Ils nuisent aussi à leurs affaires. « Cette situation mine considérablement le moral des chefs d’entreprises et de leurs salariés, qui investissent des moyens importants aussi bien dans leur propre sécurité que dans celle de leurs employés. », écrivent-ils. Ils pointent du doigt « le business mafieux »...
(AFP 26/01/18)
Plus de 200 morts, des dizaines d'écoles fermées et tout un pays saisi de panique. L'épidémie qui a frappé Madagascar l'an dernier a rappelé que la peste, que l'on pouvait croire enfouie à jamais dans les livres d'histoire, restait une menace immédiate. A la tête du service des maladies infectieuses d'un hôpital d'Antananarivo, le professeur Mamy Randria s'est trouvé aux avant-postes de la "guerre" contre la contagion. De ce long "calvaire", il se souvient d'abord de l'inquiétude qui s'est emparée de ses troupes lorsqu'elles ont connu le nom de leur ennemie. "Ils étaient effrayés par la réputation de la peste. Ca tue très vite et c'est très contagieux", dit-il. Une fois qu'il a réussi à rassurer puis à organiser son...
(Jeune Afrique 26/01/18)
« L’année 2018 sera, non seulement, une année électorale, mais également le temps de l’émergence pour Madagascar », a déclaré le président Hery Rajaonarimampianina, le 25 janvier, à l’occasion du quatrième anniversaire de son entrée en fonction. À peine plus d’un an après avoir obtenu la promesse des bailleurs de fonds internationaux d’investir plus de 6,4 milliards de dollars dans le pays, le chef de l’État malgache, Hery Rajaonarimampianina, a présenté, devant une assemblée de plusieurs centaines de personnes composée de représentants de l’État, du secteur privé et de la société civile, sa stratégie de croissance économique, baptisée « Fisandratana 2030 » (émergence et renaissance, en malgache). Comme s’il exposait son programme, quelques mois avant l’élection présidentielle annoncée pour décembre...
(Agence Ecofin 26/01/18)
A l’occasion du quatrième anniversaire de son entrée en fonction, le Président de la République de Madagascar, S.E Hery Rajaonarimampianina a présenté ce jour devant une assemblée de 1200 personnes composée des représentants de l’État, du secteur privé et de la société civile une stratégie de croissance et de transformation du pays à l’horizon 2030. Ce plan, baptisé « Fisandratana 2030 » (« émergence et renaissance » en malagasy) inscrit le pays dans une nouvelle dynamique de croissance inclusive, et vise le doublement de la richesse par habitant d’ici à 2030. Fruit d’une analyse approfondie des mécanismes sociaux et économiques à l’œuvre dans la Grande Île, le plan Fisandratana 2030 prolonge le Plan National de Développement (PND 2015-2019) et s’appuie...

Pages