Lundi 24 Juillet 2017
(Madagascar TV 19/07/17)
Une cérémonie funèbre, digne d’un héros national, sera réservée à la grande étoile de la musique malgache Régis Gizavo. Depuis l’arrivée de sa dépouille mortelle dans le pays, jusqu’à ses obsèques, Régis Gizavo aura des funérailles nationales, tel que l’a fait savoir le Chef du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier, en marge de la célébration de la journée Nelson Mandela, hier au Carlton d’Anosy. Le Premier ministre n’a pas manqué de rappeler que Régis Gizavo était un des grands artistes malagasy ayant porté haut le flambeau de la musique malagasy sur la scène internationale et fait connaître Madagascar dans le monde entier avec son accordéon. «C’est une étoile de la musique malagasy qui s’en est allé». En hommage à ce grand...
(Madagascar TV 19/07/17)
Les liens de coopération entre Madagascar et l’Afrique du Sud ne cessent de se raffermir. Chaque année, Madagascar célèbre la Journée Internationale de Nelson Mandela, ce pionnier du combat contre l’apartheid. “L’Afrique du Sud travaille d’arrache-pied pour garantir un résultat gagnant-gagnant de la coopération avec Madagascar”, a indiqué hier SEMme Maud Dlomo, Ambassadeur de l’Afrique du Sud à Madagascar au cours d’une double célébration hier au Carlton : la Journée internationale de Mandela ou Mandela Day et la Journée de la liberté, Freedom Day. «Nous nous engageons à faire en sorte que les exportations de Madagascar, comme le litchis et autres, atteignent l’Afrique du Sud sans heurt. C’est là tout l’intérêt du protocole SADC», a indiqué l’Ambassadeur. L’on apprend, par...
(AFP 18/07/17)
Une fonctionnaire malgache qui avait été limogée en 2015 sur fond d'affaire impliquant le parti du chef de l'Etat a été nommée au portefeuille des Finances, laissé vacant après la démission du ministre. "Est nommée membre du gouvernement en qualité de ministre des Finances et du Budget Vonintsalama Andriambololona", selon un décret présidentiel publié lundi et rendu public mardi. Vonintsalama Andriambololona avait occupé le poste de secrétaire générale du ministère des Finances de 2009 à 2015. Elle avait été limogée pour avoir soutenu le directeur général du Trésor public de l'époque, Orlando Robimanana, qui avait dénoncé une transaction douteuse impliquant le parti HMV du président Hery Rajaonarimampianina.
(AFP 18/07/17)
Le fonds d'investissement Livelihoods, abondé par quatre industriels de l'agroalimentaire, a annoncé mardi le lancement d'une filière d'approvisionnement malgache de vanille auprès de 3.000 petits producteurs, destinée à lutter contre la spéculation tout en assurant un revenu correct aux paysans. Le projet, installé à Madagascar, s'étalera sur 10 ans et a pour vocation d'aider à la réorganisation du marché de la vanille, qui se trouve "au coeur d'une bulle spéculative inquiétante", selon les termes du guide 2017 des matières premières agricoles, Cyclope. Livelihoods pour l'agriculture familiale est un fonds au départ lancé par Danone (France), Firmenich (Suisse), Mars (Etats-Unis) et le groupe français de gestion des eaux Veolia. Il investit dans des projets d'agriculture durable en garantissant l'achat des matières...
(Madagascar TV 18/07/17)
C’est confirmé ! Le ministre des Finances et du Budget a bel et bien démissionné de ce département stratégique et de ce poste tant convoité. Dans les conditions existantes, le grand argentier, respectueux de la transparence et de l’orthodoxie financière ne pouvait mener à bien sa mission qui consistait notamment à instaurer des réformes pour améliorer la gestion des finances publiques. “Remplir ma mission de ministre des Finances et du Budget selon les valeurs qui me sont chères n’a pas été facile, faute de confiance permettant d’aboutir aux réformes. S’y ajoutent également la divergence de point de vue et la méthodologie de travail différente”.
(Madagascar TV 18/07/17)
« La démission du ministre des Finances et du Budget Gervais Rakotoarimanana n’est pas vraiment surprenant, elle témoigne du sérieux dysfonctionnement au sein du Régime Rajaonarimampianina », a fait savoir le député Guy Rivo Randrianarisoa, porte-parole du TIM, à l’issue d’un point de presse donné à son bureau, à l’Assemblée Nationale de Tsimbazaza hier. Pour ce parlementaire de l’opposition, à travers les réflexions et les dires du Grand argentier pendant ces 2 ans et demi qu’il a occupés ce poste, l’opinion publique avait perçu cette divergence de points de vue entre le ministre démissionnaire et l’Exécutif. Guy Rivo Randrianarisoa de noyer le poisson en indiquant que cette défection au sein du gouvernement ne fait que confirmer les craintes du président...
(Madagascar Tribune 18/07/17)
Comme annoncé dans l’édition du 17 juillet 2017, Gervais Rakotoarimanana a finalement officialisé sa démission en tant que ministre des Finances et du Budget. Il a tenu un point de presse au Carlton ce 17 juillet vers 11h. Les nombreuses divergences sur la gestion et le mode de travail ont été invoquées par le désormais ex-ministre pour expliquer son départ du gouvernement Mahafaly Olivier. Divergences qui ne lui ont pas permis de mener à bien les réformes qui lui tiennent à cœur pour le bien du pays. Et comme il ne peut pas travailler convenablement et consciencieusement, il préfère quitter le navire du HVM. Stupeur, étonnement mais aussi et surtout admiration et respect ont suivi sa décision. Car rare pour...
(La Gazette de Madagascar 18/07/17)
C’est le jour J pour la mise en circulation de la nouvelle gamme de billets de banque de 2 000 ar et plus. Même pas encore sur le marché et ceux de 20 000 ar sont déjà victimes de boycott. Depuis la semaine dernière, plusieurs voitures de transport en commun ont en effet averti les passagers qu’ils n’accepteraient pas ces grosses coupures des mains des voyageurs. Les propriétaires de plusieurs taxi-be ont placardé cet écriteau à l’arrière de leurs véhicules. Certaines voitures de la ligne 147, reliant Mahazo au centre ville, ou la ligne 120, reliant le centre à Soavimasoandro peuvent par exemple être citées. La raison serait tout simplement la difficulté de trouver de la monnaie à cette grosse...
(Madagascar TV 18/07/17)
Madagascar intéresse bon nombre d’investisseurs étrangers, dont les zambiens. Pour ces derniers, ils vont opérer dans les domaines du toursime et de l’industrie. Les autres domaines sont encore à approfondir. “Nous sommes des opérateurs installés en Afrique Centrale, travaillant dans plusieurs pays, dont la Zambie, l’Angola, le Congo, le Cameroun et la Centre Afrique. Suite à la récente visite du Président de la République malgache en Zambie durant laquelle il a constaté de visu nos usines, nous sommes venus en prospection à Madagascar, dont l’économie est sur la bonne voie”. Tels ont été les propos de Maarouf El Sahely, Président Directeur Général d’El Sahely Group, à la tête d’une délégation d’opérateurs...
(La Gazette de Madagascar 18/07/17)
L’approvisionnement en électricité laisse à désirer au niveau de la capitale ces derniers temps. Nombreux sont ceux qui se sont plaint des cas de coupure qui se sont déroulés hier et dans plusieurs quartiers incluant Itaosy, Ankadindramamy, Ankadimbahoaka, 67 ha… Le délestage serait-il de nouveau d’actualité ? Pourtant, le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, Lantoniaina Rasoloelison, avait bien précisé que le délestage n’a plus cours, lors d’une interview effectuée lors de l’atelier à propos du secteur Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) à l’hôtel Panorama le 13 juillet dernier. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que les cas de coupure sont de nouveau d’actualité car pas plus tard qu’hier nombreux quartiers en ont été victimes. Ces...
(La Gazette de Madagascar 18/07/17)
La liberté d’expression et la liberté de la presse est au cœur des discussions à Madagascar. Ce thème a même été abordé lors du dernier rendez-vous de la présidence « Fotoam-bita », il avait stipulé que la liberté d’expression était effective dans notre pays, ce qui n’est pas du tout le cas étant donné que les journalistes en profession se plaignent toujours de l’existence du code de la communication qui a été voté par forcing à l’assemblée nationale il y a de cela un an passé. Les journalistes membres du Mouvement pour la Liberté d’Expression (MLE) non contents de cela se sont maintes fois insurgés, mais en vain. Toutefois, les journalistes de la presse libre ne baissent pas les bras...
(Madagascar TV 18/07/17)
Les candidats à l’examen du baccalauréat affronteront les épreuves la semaine prochaine. Le temps pour les reponsables de faire le point sur cet examen officiel. Cette année, une hausse de 1,87% de l’effectif des candidats inscrits au baccalauréat est enregistrée pour Tana-ville et les périphéries. 74.577 candidats sont inscrits, contre 73.205 l’année dernière, dont 69.539 pour l’enseignement général et 5.038 pour l’enseignement technique. Ils sont répartis dans 115 centres d’examen, dont 32 à Tana-Ville et 83 dans les périphéries. «Deux nouveaux centres, dont Talata Volonondry et Mahasolo, ont été mis en place dans l’objectif de faire face à cette augmentation de l’effectif des candidats». Olivier Rakotoarison, directeur des Examens Nationaux de l’Université d’Antananarivo, lors d’une conférence de presse, a cité...
(Madagascar Tribune 18/07/17)
L’examen du baccalauréat débutera lundi qui vient, le 24 juillet plus précisément. Et la Présidence de l’Université d’Antananarivo ainsi que la Direction des examens nationaux ont annoncé que les préparatifs sont achevés de leur coté. Ceci a été souligné lors d’une conférence de presse organisée à l’Université d’Antananarivo hier 17 juillet 2017. Le président de l’université a rappelé l’importance de cet examen et de ces préparatifs du fait qu’il s’agit non seulement du premier examen de l’enseignement supérieur mais également le dernier d’un cycle de douze ans passé sur les bancs de l’école. La circonscription d’Antananarivo comptera cette fois-ci 74 577 candidats toutes séries confondues. Une hausse de 1,87% a donc été observée par rapport à l’année dernière. Les candidats...
(Madagascar Tribune 18/07/17)
Le nouveau pont de Kamoro est officiellement fonctionnel depuis ce 17 juillet. Il cohabite avec l’ancien qui est maintenant presque centenaire. « Les deux ouvrages symbolisent le passé et l’avenir car nous ne devons pas ignorer ce qui a été fait en écrivant l’histoire de l’émergence de notre pays », a déclaré le président de la République lors de l’inauguration de cet ouvrage, voué à la durabilité, et qui contribuera à fluidifier toujours davantage la communication avec l’Ouest et tout le Nord de Madagascar. Le nouveau pont de Kamoro, situé au PK 406,300 sur la Route Nationale 4, a été construit dans le cadre du Projet d’Urgence pour la Préservation des Infrastructures et la Réduction de la Vulnérabilité (PUPRIV), sur...
(Madagascar TV 18/07/17)
Une forte délégation conduite par le Président de la République était présente à la cérémonie d’inauguration du nouveau pont Kamoro, hier. Selon le Président de la République, ce pont reflète la réconciliation et l’inclusivité. Le nouveau pont Kamoro, long de 265,5m, sur la Route Nationale 4, ayant besoin d’engagement de fonds de plus de 46 milliards Ariary, s’inscrit dans le cadre de la réalisation des projets structurants initiés par le Président Hery Rajaonarimampianina. « Le pont Kamoro a été réalisé en deux ans. C’est une prouesse technologique, mais la reconstruction du pays demande du temps, de la patience et du travail. Nous avons démontré, avec nos partenaires, que nous pouvons travailler vite et bien. Que ceux qui s’évertuent à déstabiliser...
(APA 18/07/17)
L'Afrique progresse vers la création d'ici le 30 octobre d'une grande zone de libre-échange (ZLE) qui couvrira environ la moitié des pays du continent. Cette zone serait formée de la fusion du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) et de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC). Francis Mangeni, directeur des questions commerciales et douanières auprès du COMESA, rappelle dans une tribune parue lundi dans le quotidien kenyan The Star que 19 des 26 pays impliqués dans ce projet imaginé en 2008 ont déjà signé l'accord. "Trois annexes non résolues ont fait que l'accord n'était pas complet et ceci a été invoqué par certaines parties comme justifiant le fait qu'elles ne...
(AFP 17/07/17)
Le ministre malgache des Finances, reconnu pour sa rigueur budgétaire, a annoncé lundi sa démission, "faute de soutien" de la part du gouvernement. "Les conditions pour amener des changements ne sont pas remplies, donc j’ai remis à monsieur le président de la République (Hery Rajaonarimampianina), le vendredi 14 juillet, ma démission du poste de ministre des Finances et du Budget", a annoncé Gervais Rakotoarimanana lors d'une conférence de presse à Antananarivo. Il a évoqué une différence "de vision et de manière de travailler" avec le régime, sans donner plus de détails. Il a affirmé vouloir défendre les valeurs de "transparence, légalité dans le travail, respect et défense des intérêts communs de tous les compatriotes". Selon l’analyste Serge Zafimahova, membre de...
(RFI 17/07/17)
A Madagascar, le ministre des Finances et du Budget démissionne. Une annonce faite ce lundi matin à l'hôtel Carlton d'Antananarivo. Entré au gouvernement en janvier 2015 et connu pour sa rigueur, Gervais Rakotoarimanana évoque des différences de points de vue pour justifier sa décision. L'ancien ministre avait informé Hery Rajoanarmampianina de cette démission vendredi dernier. Dans sa déclaration, Gervais Rakotoarimanana évoque une incompatibilité avec le gouvernement malgache. Il met en avant ses valeurs : l'honnêteté et la discipline dans le travail.
(RFI 17/07/17)
A Madagascar, un nouveau billet de 20000 ariary, environ 6 euros, fait son entrée ce lundi dans les porte-monnaie. «Une mesure pour s'adapter à la réalité économique et sociale du pays», indique la Banque centrale de Madagascar. Pour de nombreux économistes, ce nouveau billet est le signe que l'économie malgache ne se porte pas bien. D'ailleurs, cette mesure est loin de faire l'unanimité. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas l'arrivée de cette grosse coupure alors que 90% des Malgaches vivent avec moins de deux dollars par jour. Premiers réfractaires à la mise sur le marché de ces billets de 20 000 ariary, soit environ 6 euros, les entreprises de transport en commun. À 400 ariary le ticket de bus,...
(La Tribune 17/07/17)
Le ministre malgache des Finances, Gervais Rakotoarimanana, a présenté ce lundi sa démission. Si celui-ci a motivé sa décision par des difficultés à assurer sa mission, la presse locale, elle, évoque des divergences avec le président. Rakotoarimanana, artisan d’un récent accord financier entre Madagascar et le FMI, était en effet depuis quelque temps à couteaux tirés avec certains syndicats et des milieux d’affaires du pays. La rumeur persistante depuis quelque temps sur une éventuelle démission du ministre malgache des Finances et du budget est désormais une vérité actée par son principal protagoniste. En effet, Gervais Rakotoarimanana a confirmé ce lundi 17 juillet avoir remis sa démission au président de la république, selon Reuters. «Les conditions pour mener à bien ma...

Pages