| Africatime
Lundi 24 Avril 2017
(RFI 13/04/17)
A Madagascar, le procès de l'ancien directeur de cabinet du ministère de la Communication s'est tenu ce mercredi 12 avril à la Cour criminelle ordinaire du palais de justice d'Antananarivo. Rivo Ratiarson comparaissait notamment pour détournement de fonds auprès de l'Office de la radio et de la télévision malgache (ORTM). En détention préventive depuis six mois, Nivo Ratiarson retourne en prison. Il a été condamné à 5 ans de travaux forcés. Près de 360 millions d'ariary, soit plus de 100 000 euros ont été détournés à l'ORTM entre 2015 et 2016. Costume gris, chemise blanche, le ton assuré, à la barre, Nivo Ratiarson répond pendant plus d'une heure aux questions de la présidente. A ses côtés, quatre co-accusés. Détournement de...
(Madagascar Tribune 13/04/17)
Le juge a tranché ce 12 avril 2017. Les prévenus, Nivo Ratiarison, ancien directeur de cabinet du ministère de la Communication et des relations avec les Institutions (MRCI) et sa coaccusée Simonette Claudine Raharimalala, l’ancienne responsable marketing et commercial de l’Office de la Radio et Télévision de Madagascar (ORTM sont coupables des faits qui leur sont incriminés, ils doivent purger des peines de travaux forcés de cinq (5) ans à la maison d’arrêt d’Antanimora. Cinq (5) ans d’emprisonnement avec travaux forcés et une amende de 85 millions d’Ariary pour détournement de biens et de deniers publics estimés à 400 millions d’Ariary, pour abus de pouvoir et enrichissement illicite ; c’est la peine que doit subir Nivo Ratiarison. Il en est...
(Madagascar Tribune 13/04/17)
L’affaire Claudine Razaimamonjy et son évasion rocambolesque alimentent toutes les conversations de l’opinion ces derniers jours. Cette malheureuse affaire a le mérite de faire la lumière et prouve le niveau de corruption des princes qui nous gouvernent. Tous pourris, s’exclament les citoyens qui attendent une éventuelle prise de responsabilité de rares personnalités publiques en place qui ont osé s’exprimer sur le sujet à savoir le Syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) et le procureur général auprès de la Cour d’appel Jacques Randrianasolo. En effet, les magistrats au moins le SMM conduit par Fanirisoa Ernaivo et Jacques Randrianasolo le procureur général auprès de la Cour d’appel ont haussé le ton après l’incroyable évasion de la milliardaire Claudine Razaimamonjy vers l’île voisine...
(La Gazette de Madagascar 13/04/17)
Egal à lui-même, Sareraka cet artiste engagé qui n’a pas sa langue dans sa poche, une fois de plus fait un mea culpa publiquement pour avoir contribué à l’élection de Hery Rajaonarimampianina. Pour le consoler, qu’il sache qu’il n’est pas le seul à regretter amèrement un choix qui, à la longue s’avère des plus catastrophiques. Les récents évènements diplomatiques et économiques, la série noire de bavures et autres incidents déplorables de ce premier trimestre de l’année sont suffisamment édifiants pour inciter les plus indulgents et benêts d‘entre les habitants de cette île à comprendre que les autorités de ce régime sont en train de les prendre pour des canards sauvages. C’est comme si la proposition de déchéance lancée par les...
(La Gazette de Madagascar 13/04/17)
Les kidnappeurs ont de nouveau frappé hier. Cette fois-ci, ils n’ont pas opéré comme à l’heure habituelle consistant à enlever des hommes d’affaires à leur sortie de bureau dans la soirée. Hier, c’était un garçon de 16 ans qui a été enlevé. C’était à 6h30 du matin à Andranomena, à l’heure où le bus scolaire prend le jeune Français, Firoze Nourbhay, pour le lycée Ambatobe. C’est au moment de monter dans le bus que deux individus cagoulés et fortement armés se sont emparés violemment du jeune garçon. En regagnant un véhicule de couleur noire où les attendaient deux autres individus, selon les témoins oculaires, les criminels ont tiré en l’air des rafales avec leurs kalachnikov avant de diriger leurs armes...
(La Gazette de Madagascar 12/04/17)
Dans le cadre de la troisième édition de World for change, une activité des scouts féminins dans le monde, 80 scoutes et guides au sein de l’association des guides et des éclaireuses issues de 21 pays se regroupent à Madagascar pour une semaine d’exploration et d’apprentissage de la culture malgache. Ils viennent de la Nouvelle Zélande, de l’Inde, du Canada, des États Unis, du Liberia, de la Grande Bretagne, du Gabon, de Myanmar, de l’Australie, du Bénin, du Rwanda et de l’Afrique du Sud. « Art pour le changement » tel est le thème véhiculé pour cette année. Différents programmes axés sur ce thème se dérouleront cette semaine. « En premier lieu, il s’agit d’influencer la culture scoute par l’art...
(La Gazette de Madagascar 12/04/17)
En matière de gouvernance, Madagascar est encore loin du compte, question transparence. Par ailleurs, la contre-performance en matière de lutte contre la corruption laisse à désirer. Bien qu’on a constaté un peu de volonté de la part du Bureau Bianco d’avoir eu l’initiative de s’en prendre à une personnalité d’influente telle que Claudine Razaimamonjy, la lutte n’est pas encore effective car la corruption s’est engrainée jusqu’à la moelle vu que même les instigateurs sont soutenus par le gouvernement. A l’exemple du ministre de la justice qui s’est interféré dans l’enquête effectuée par le Bianco concernant l’affaire. Vis-à-vis de l’affaire, il n’y a eu aucune transparence, nul n’est dupe face à la situation. Son évacuation forcée a été orchestrée depuis un...
(Linfo.re 12/04/17)
Mardi 11 avril, un élève du lycée français d’Antananarivo, qui attendait le bus scolaire, a été kidnappé au nez et à la barbe de sept policiers. Il s’agit d’un Français d’origine indienne. Les faits eurent lieu mardi 11 avril dans le quartier d’Andranomena, au nord d’Antananarivo, raconte le quotidien L’Express de Madagascar. Firoze Nourbhay, âgé de 16 ans, un Français d’origine indienne issu d’une famille riche et scolarisé au lycée français, a été kidnappé par cinq hommes armés de kalachnikovs. La scène s’est déroulée devant ses camarades de classe qui, comme lui, attendaient le bus scolaire. Un policier a été blessé durant le rapt. Sept policiers étaient pourtant en poste non loin du lieu où s’est déroulé l’enlèvement. Les malfaiteurs...
(AFP 11/04/17)
Le courant équatorial cyclique du Pacifique El Nino est lié à un important changement de la répartition des cas de choléra en Afrique, une observation qui pourrait aider à une meilleure préparation et à une réduction du nombre de malades et de la mortalité. Durant les années où ce courant chaud est actif, l'Afrique de l'Est recense environ 50.000 cas de plus annuellement tandis que le sud du continent en dénombre 30.000 de moins par rapport aux années où El Nino est absent, ont déterminé des chercheurs dont l'étude était publiée lundi dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS). Ceux-ci se sont appuyés sur plus de 17.000 observations annuelles de flambées de choléra sur l'ensemble du continent...
(L'Express de Madagascar 11/04/17)
C’est fait. Ahmad, élu au poste de président de la confédération africaine de football (CAF) depuis le 16 mars 2017 a remis officiellement sa lettre de démission du poste de président de la fédération malgache de football (FMF) au niveau du comité exécutif de cette dernière. Selon l’article 22, alinéa 5 du règlement intérieur de la CAF, le président nouvellement élu ne peut plus assurer la fonction d’une fédération nationale. De son côté le comité exécutif de la FMF, s’est concerté et a nommé à l’unanimité depuis le 24 mars le premier vice-président Doda Andriamiasasoa comme nouveau président de la FMF. La passation entre les deux hommes s’est effectuée hier après-midi au siège de la FMF. « Il est difficile...
(RFI 11/04/17)
A Madagascar, l'affaire Claudine Razaimamonjy, conseillère spéciale du président Hery Rajaonarimampianina continue de faire des remous. La femme d'affaires a quitté la Grande Ile alors qu'elle se trouvait en observation à l'hôpital HJRA d'Antananarivo après un malaise qui faisait suite à la décision de la Chaine pénale anticorruption de la placer en détention préventive. C'est tôt lundi matin 10 avril que la femme d'affaires a pris l'avion pour l'île Maurice, selon le ministère malgache de la Justice. Lundi, 4h du matin, Claudine Razaimamonjy et son avocat quittent l'hôpital HJRA d'Antananarivo sous escorte pénitentiaire, autorisation d'évacuation sanitaire en main. « Nous avons indiqué qu'elle devait subir des examens plus poussés. L'avocat de la patiente a alors demandé une autorisation d'évacuation auprès...
(Madagascar Tribune 11/04/17)
Epilogue de l’affaire Claudine Razaimamonjy : elle a quitté la Grande Ile. L’illusion était de courte durée, c’était trop beau pour être vrai d’ailleurs. Ceux qui ont cru que la milliardaire HVM Claudine Razaimamonjy va croupir à Antanimora, comme tant d’autres justiciables de ce pays, en sont pour leurs frais. Elle vient d’être évacuée (évacuation sanitaire ou évasion organisée c’est selon) à l’île Maurice. En tout cas, le résultat est le même, elle est libre. Comme Bekasy, elle s’est envolée sous d’autres cieux plus cléments. Elle aurait quitté l’aéroport d’Ivato hier vers 5 H 40 du matin à bord d’un avion spécial d’une compagnie privée à destination de l’île Maurice dans une clinique privée pour effectuer une angiographie cérébrale, une...
(La Croix 11/04/17)
L’attaque violente perpétrée dans la nuit du 1er avril contre le couvent des sœurs de Notre-Dame de la Salette à Antsahatanteraka Antsirabe provoque de nombreuses réactions. Les condamnations des « actes odieux » perpétrés le 1er avril contre le couvent des sœurs de Notre Dame de la Salette à Antsahatanteraka Antsirabe, à Madagascar, continuent. En début de semaine, la Conférence des évêques de Madagascar (CEM) avait dénoncé « un acte inhumain ». « Nous condamnons avec vigueur ce qui s’est passé », avaient déclaré les évêques malgaches, demandant aux autorités de « prendre leur responsabilité pour que la lumière soit faite dans cette affaire ». La commission Justice et Paix, de son côté, qualifie l’attaque de « crime contre l’humanité...
(L'Express de Madagascar 11/04/17)
C’est à bord de l’aéronef immatriculé 5R-AAH que Clau­dine Razaimamonjy a quitté le sol malgache, hier à l’aube, accompagnée d’un médecin, d’un agent pénitencier et du sénateur Riana Andriamandavy VII. L’avion de la compagnie Madagascar Transport Aérien a décollé de l’aéroport international d’Ivato à 5h40, prenant de court l’opinion et le Syndicat des magistrats de Madagascar qui signale plusieurs irrégularités dans son évacuation sanitaire. En effet, cette évacuation est dénoncée par ces derniers, car le procureur général de la Cour d’Appel d’Antananarivo, Jacques Randrianasolo a signalé la transmission de deux mandats d’Interdiction de sortie du territoire (IST) à la Police de l’air et des frontières (PAF). Le premier porte le numéro 133/AJ/2016/11/ ST//16 CF datant du 29 novembre 2016 et...
(Linfo.re 11/04/17)
Les habitants du district de Bealanana dans le Nord-Est de Madagascar ont été secoués jeudi par ce double meurtre. Une jeune fille de 14 ans a été violée avant d’être assassinée. Une découverte macabre a bouleversé les habitants du chef-lieu de district de Bealanana dans le Nord-Est de Madagascar mercredi. Une jeune fille de 14 ans qui sortait de cours a été victime d’un viol collectif avant d’être agressée à mort. D’après le journal Midi Madagasikara, la partie inférieure de la victime était complètement dévêtue et ses parties intimes présentaient des blessures. Les quatre suspects de ce double meurtre ont été arrêtés jeudi. L’un d’entre eux dont le visage était griffé aurait avoué leur crime. Une foule réclamant la libération...
(RFI 10/04/17)
Le ministère de l’Education malgache a annoncé samedi 8 avril que 171 écoles privées sont menacées de fermeture. Absence d'autorisation d'ouverture, salles de classe délabrées, professeurs n'ayant pas les diplômes requis, voici quelques-unes des raisons de ces fermetures. Les équipes du ministère ont procédé à plusieurs descentes dans ces écoles la semaine dernière, une action qui continue cette semaine, a-t-il fait savoir. Des fermetures qui interviennent alors qu'une vidéo montrant une enseignante gifler une élève dans une école privée d'Antananarivo a fait scandale auprès de nombreux Malgaches. « Ces écoles ont jusqu'à la fin de l'année scolaire pour se régulariser, sinon elles seront contraintes de fermer. » C'est ce qu’a annoncé samedi la directrice de l'Office national de l'enseignement privé,...
(Madagascar Tribune 10/04/17)
La déclaration du président du parti présidentiel HVM, Rivo Rakotovao a le mérite d’être clair et net « Claudine Razaimamonjy bénéficie du soutien du parti » annonce-t-il à Toamasina le week-end dernier. Pour le leader du parti présidentiel, cette affaire est créée par des gens malintentionnées pour créer une tension au sein du parti HVM. Donc ce sont des actes de malveillances. Rivo Rakotovao de réclamer ainsi une justice équitable et impartiale. Notons que selon le Bianco, la milliardaire est fortement soupçonnée de favoritisme dans l’attribution de marchés publics, de détournement de fonds publics, de recel de biens publics, de blanchiment d’argent…. Deux dossiers ont été présentés à la chaine pénale anticorruption (CPAC). Dossiers portant sur le détournement des subventions...
(Agence Ecofin 10/04/17)
« Madagascar Oil regrette de ne pas avoir été en mesure de participer au récent appel d’offres pour l’approvisionnement en fioul de la Jirama.» C’est ainsi que la compagnie pétro-gazière malgache a annoncé qu’elle renonce à participer à l’appel d’offres de la compagnie d’électricité pour la fourniture en fioul lourd de ses centrales thermiques. Le 1er mars dernier, Madagascar Oil avait annoncé dans les colonnes de l’Express de Madagascar, son intention de participer à l’appel d’offres en proposant l’huile lourde extraite sur le site de Tsimiroro, où elle dispose actuellement de 16 000 barils de réserves. Cependant, cette intention a été contrée par certaines clarifications obtenues par rapport aux spécifications de l’appel d’offres. Ce dernier exclut en effet une soumission...
(RFI 10/04/17)
Antananarivo se construit dans une cuvette, entourée de plaines inondables. Alors, chaque année à la saison des pluies, c'est le même scénario qui se reproduit dans les bas quartiers de la capitale : montées des eaux, débordements des canaux, inondations, maladies. Mais 2017 pourrait être l'année du changement : l'Agence française de développement (AFD), aidée par l'Union européenne et l'Etat malgache, va lancer de grands travaux d'assainissement dans le but de maîtriser les inondations. Reportage. Plus de 700 000 personnes vivent aujourd'hui dans les bas quartiers de la capitale. Ici, pas de tout-à-l'égout. Les usées et pluviales se déversent directement dans de grands canaux construits dans les années 30, souvent bouchés. Lors des fortes pluies, les eaux débordent dans les...
(RFI 07/04/17)
A Madagascar, l’arrestation de « Madame Claudine » fait grand bruit. Depuis lundi, la femme d’affaires et conseillère spéciale du président est en garde à vue dans les locaux du Bianco, le Bureau indépendant de lutte anti-corruption. Placée à l’isolement, elle est auditionnée par cinq enquêteurs au sujet de plusieurs affaires de favoritisme liées à l’obtention de marchés publics. Pour l’instant, aucune information n’a encore filtré sur les faits concrets reprochés à cette proche du pouvoir. Pourtant, une bataille médiatique a bel et bien commencé. Suite à différentes déclarations, le Bianco a dû convoquer la presse...

Pages