Dimanche 25 Juin 2017
(Madagascar Tribune 21/06/17)
Les greffiers ont certes repris leur travail, les juges de même, au grand soulagement des usagers et des justiciables. Mais le ciel n’est pas aussi bleu pour le gouvernement car le risque de grève et de paralysie de l’appareil judiciaire n’est pas définitivement écarté. En effet, les greffiers ont bien déclaré qu’ils vont remettre çà si jamais dans quinze (15) jours, le gouvernement par l’intermédiaire de la commission spéciale, ne réussit pas à résoudre de manière satisfaisante aux yeux du syndicat des greffiers, le problème de « versement » c’est-à-dire le processus de promotion en grade auquel les greffiers tiennent beaucoup et qui a toujours été le motif de leur grève. Cette commission spéciale dans laquelle siège aussi les greffiers...
(La Gazette de Madagascar 21/06/17)
Les usagers de la route Andavamamba-Ampefiloha ont vécu des moments encore plus difficiles que d’habitude ces derniers temps. En plus des embouteillages monstres à l’approche des fêtes, les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure (ENS) de l’Université d’Antananarivo sont descendus dans la rue pour exprimer leurs revendications. Ils ont bloqué une partie de la route au niveau du rond-point et y ont brûlé des pneus. C’est aujourd’hui une manière de s’exprimer des étudiants de nos universités. Bien évidemment, les forces de l’ordre de l’EMMO sont intervenues en pompier comme d’habitude et aussitôt les étudiants sont rentrés dans l’enceinte de l’Ecole. En tout cas, les revendications de ces futurs enseignants et éducateurs sont identiques à celles des étudiants de la Polytechnique de...
(La Gazette de Madagascar 21/06/17)
Pour la seconde fois, le procès d’Alain Ramaroson est reporté au 18 juillet prochain. Sa demande de liberté provisoire est refusée. Aussi il reste en prison à Antanimora au moins jusqu’au moment de son procès. Rappelons qu’il est incarcéré depuis le mois d’août 2016 suite aux plaintes déposées par des membres de sa famille pour affaire d’héritage. Donc une affaire civile. Ses partisans et membres de son parti ont essayé de se mobiliser et mobiliser l’opinion au début mais sans succès. Ils ont essayé de faire croire qu’il s’agit d’une manœuvre politique pour neutraliser un adversaire politique mais sans succès. Peut-être bien qu’il s’agit d’une manœuvre politique mais la majorité n’oublie pas non plus qu’Alain Ramaroson a largement participé sinon...
(Madagascar TV 21/06/17)
De manière générale, le progrès va vers le sens de l’économie financière à travers une production maximale pour un moindre coût. Il en est ainsi de la JIRAMA qui s’achemine vers l’utilisation de combustible moins cher, mais non moins performant pour faire fonctionner ses centrales. “En 2017, de nouvelles centrales fonctionnant au fuel lourd seront opérationnelles et permettront de produire une centaine de mégawatts, à moindre coût, en substitution de la production thermique en gasoil”, tel qu’il a été annoncé l’an dernier. L’on s’achemine vers l’atteinte de ce défi, à en croire les propos d’Olivier Aimé Jaomiary, Directeur Général de la JIRAMA. D’ici deux mois, la production en électricité pour alimenter le réseau interconnecté d’Antananarivo se fera à partir de...
(La Gazette de Madagascar 21/06/17)
Le système financier malgache est peu développé et dominé par le secteur bancaire qui représente près de 95,0% des actifs du système. Les institutions financières non bancaires et de microfinance viennent respectivement au second et au troisième rang. Les banques sont les seules acteurs du marché de change et les principales souscriptrices des titres publics. Quatre grandes banques dominent le secteur bancaire en détenant 88,4% des dépôts, 86,2% des créances et 86,1% du total des actifs bancaires. Leurs produits ne sont pas suffisamment diversifiés et s’adressent à une clientèle constituée principalement par de grandes entreprises. Plus rapporte le Document de Développement Économique (DDE) l’accès aux services financiers reste très limité au même titre que l’offre des produits financiers. L’encours des...
(Madagascar TV 21/06/17)
Marc Ravalomanana et son épouse Lalao Ravalomanana, maire de la ville d’Antananarivo, ont reçu leur invitation, hier, à la série de cérémonies liées à la fête nationale, sur initiative de la Présidence de la République de Madagascar, a-t-on appris de source auprès de leurs proches. Honorer l’invitation de l’Exécutif va de soi pour Lalao Ravalomanana, en sa qualité de premier magistrat de la ville des mille. Toutefois, l’histoire ne dit pas si l’ancien président sera officiellement présent à cette série d’événements. Notre source n’a pas été en mesure d’affirmer quelle sera la décision de Marc Ravalomanana, également conseiller spécial de la mairesse. Il y a quelques semaines de cela, Marc Ravalomanana avait affiché son désappointement par rapport à l’actuel Régime...
(Madagascar TV 21/06/17)
Le procès d’Alain Ramaroson est reporté, pour la deuxième fois consécutive, au 18 juillet prochain. Ce projet, qui devait se tenir pour la première fois le 06 juin dernier, a été programmé pour hier 20 juin. En outre, sa demande de liberté provisoire a de nouveau été rejetée. Poursuivi pour faux et usage de faux dans une affaire de litige foncier entre membres d’une même famille sur des propriétés foncières de la Région Alaotra, Alain Ramaroson est placé sous mandat de dépôt depuis août 2016. Ces litige et conflits fonciers, impliquant des membres d’une même famille, auraient conduit à de vives altercations, nées de la contestation de l’authenticité des documents y afférents. Comme l’affaire, qui aurait débuté en 2013, avait...
(Madagascar TV 21/06/17)
Les absents aux épreuves du CEPE ont été très nombreux cette année, pour des raisons qui restent inconnues. Le ministère de l’Education Nationale (MEN) a affiché un taux d’absence de 3,88% à la session 2017 de l’examen pour l’obtention du Certificat d’Etudes Primaires Elémentaires (CEPE). Au total, 20.877 candidats ont ainsi déserté les centres d’examen, de tout le territoire national, si 517 780, soit 96,12%, des candidats ont répondu présents et ont passé leurs épreuves en toute quiétude. La Région Alaotra Mangoro détient le plus grand nombre d’absents, avec un chiffre-record de 2 302. La Région Analamanga arrive en seconde place, avec ses 1 631 absents et 1 527 pour la Région Vakinankaratra. En général, la session 2017 du CEPE...
(Le Monde 21/06/17)
Le documentariste Cesar Paes chronique les efforts de musiciens malgaches pour attirer l’attention sur les périls environnementaux et financiers pesant sur leur pays. Une demi-douzaine de musiciens malgaches, parmi les plus renommés, unissent leurs forces pour défendre leur île contre les menaces environnementales et financières qui pèsent sur elle. Leurs intentions sont nobles et leur talent indéniable, et le documentariste Cesar Paes, Brésilien, connaît bien Madagascar, qu’il a beaucoup filmée. Peut-être un peu trop, au point de tenir pour acquis que ses spectateurs seront familiers à la fois de l’histoire tourmentée de l’île et de sa musique incroyablement complexe faite de sons venus d’Asie du Sud-Est et d’Afrique orientale, façonnée aussi par la colonisation française. On entrevoit ces éléments au...
(RFI 20/06/17)
Le ministère des Finances publiques vient d'annoncer une révision à la baisse de la croissance économique. En cause: les dégâts considérables causés par le cyclone Enawo, le 3 mars dernier. Les infrastructures et l'agriculture sont les deux secteurs les plus touchés par cette catastrophe naturelle. Dans le nord-est du pays, les rizières et les cultures de vanille ont été dévastées. Le cyclone avait fait 81 morts, 253 blessés et plus de 430 000 sinistrés. Et trois mois après, les habitants du nord-est, région la plus touchée par le cyclone, se relèvent lentement des dégâts causés par Enawo. Routes, ponts, écoles et habitations restent encore à reconstruire ou à réhabiliter. En tout, il y a 115 millions d'euros de dommages liés...
(Madagascar TV 20/06/17)
Après leur rencontre avec le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana, les membres du Syndicat des Greffiers de Madagascar ont décidé depuis hier de reprendre leurs travaux. Selon les explications du président de ce syndicat Haja Randriambololona hier, les négociations avec le premier ministre étant très satisfaisantes, les greffiers ont décidé d’arrêter leur grève et d’attendre les résultats de ces négociations de la semaine dernière. «Le Premier ministre nous a promis que l’augmentation de notre salaire à 300 000 ariary est faisable», a annoncé le président dudit syndicat. D’après les explications de Haja Randriambololona hier, le Premier ministre aurait fait savoir à la délégation des greffiers qu’il a reçus à Mahazoarivo, qu’un décret y afférant sera pris en charge incessamment. En...
(Madagascar TV 20/06/17)
La ville de Toliara accueillera ce mercredi le prochain Conseil des ministres. Il s’agit du troisième conseil des ministres décentralisé, après Toamasina et Antsiranana. Rappelons que cette initiative du gouvernement et de l’Etat, a pour but de donner plus d’appui aux Régions dans le cadre de la mise en effectivité de la décentralisation du pouvoir. Elle permettra également de donner un équilibre, en ce qui concerne le développement, aux collectivités décentralisées. Rappelons que l’organisation des conseils des ministres délocalisés permet une meilleure expansion économique de la Région, pour n’en citer que les apports dans le cadre du tourisme. Mais également, les visites des responsables étatiques de la sorte permettent un meilleur rapprochement de la population de base, des autorités locales...
(La Gazette de Madagascar 20/06/17)
Pour faire plaisir aux bailleurs, le régime donne l’illusion de lutter contre la corruption. D’un côté, il arrête les auteurs et complices d’actes de corruption mais d’un autre côté, il ne va pas au bout des poursuites. Ce n’est pas l’unique paradoxe. En effet, le régime prétend lutter contre la corruption en créant une nouvelle structure qui se superposera à des organes déjà existants. Il y a déjà le Bureau Indépendant Anti-corruption (Bianco), le Comité pour la Sauvegarde de l’Intégrité (CSI) et le Sampandrahara Malagasy Iadiana amin’ny Famotsiam-bola (Samifin). Comme si cela ne suffisait pas, le régime va mettre en place les Pôles Anti-corruption (PAC) qui vont remplacer la Chaîne Pénale Anti-corruption (CPAC). Cette pléthore de structures est inutile et...
(Madagascar Tribune 20/06/17)
Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a réceptionné officiellement, au port de Toamasina, 3100 tonnes de riz sur les 4 300 tonnes offerts par la Chine, ce 19 juin –les 1 200 tonnes restants sont attendus au mois d’août prochain. C’est la réponse à l’appel du Gouvernement malgache après la période de sécheresse qui a sévi dans le pays, et le passage du cyclone Enawo. L’ambassadrice de la République Populaire de Chine, Yang Xiaorong, a déclaré lors de la remise de ce don que cette aide concrétise l’engagement pour une aide d’urgence d’une valeur de 30 millions de Yuans soit 14 milliards ariary, signé le 27 mars 2017, lors de la visite officielle du président Hery Rajaonarimampianina en République...
(Madagascar Tribune 20/06/17)
Le parti HVM vient d’organiser son congrès régional à Toliary suivi d’inauguration à la pelle et d’un conseil des ministres. Le prochain congrès se tiendra à Mahajanga ; en attendant l’opinion a pu apprécier la « grandeur » de la cérémonie du congrès à travers les reportages télévisés. Tout en blanc et bleu, le HVM a habillé au couleur du parti présidentiel une foule immense. On peut dire qu’ils n’ont pas lésiné sur les moyens. Cette ostentation a offusqué plus d’un. Au moment où la grande majorité, plus de 92% selon les chiffres officiels, se bat dans la misère, déployer tous ces moyens pour une cause politique est considéré comme une insulte, une indécence au plus haut degré. D’autant que...
(Madagascar TV 20/06/17)
Les étudiants en Master I et Master II de l’Ecole Normale Supérieure sont entrés en grève. Ils haussent ainsi le ton après plusieurs interpellations sans suite. Après la grève des étudiants de l’Université d’Ankatso, suivie de ceux de la Polytechnique de Vontovorona, c’est maintenant le tour des étudiants de l’école Normale Supérieure (ENS) d’Ampefiloha. Les étudiants en Master I et Master II de l’ENS observent un mouvement de grève depuis hier. Ils sont sortis de l’enceinte de leur établissement, ont brandi des banderoles et brûlé des pneus. La route d’Ampefiloha a, par conséquent, été bloquée pendant un moment, ce qui a gêné la circulation. Les éléments des Forces de l’ordre, composées de l’UIR et de l’Emmoreg, se sont rendus sur...
(Madagascar TV 20/06/17)
Les éléments de la Police Nationale ont effectué une descente à Anosibe hier. Une course-poursuite pour arrêter des bandits notoires. L’on sait que la police a procédé à des arrestations lors de ce ratissage. Plusieurs coups de feu ont été entendus dans le quartier d’Anosibe, hier tard dans la soirée. Selon les explications reçues, la Police a effectué un ratissage dans ce quartier pour sécuriser les habitants. Un périmètre de sécurité a été mis en place par les éléments de la Police. Les éléments de la Brigade Criminelle et du Service Anti-Gang (SAG) ont collaboré ensemble dans ce ratissage d’hier soir. Résultat : quatre individus ont été arrêtées. Ils sont soupçonnés d’être membres d’un réseau de banditisme. A l’heure où nous mettons...
(La Gazette de Madagascar 20/06/17)
Imprimer Quand des élèves d'une EPP de Tuléar, de l'EPP d'Anketa tombent malades après avoir pris du vermifuge distribué et imposé à l'école et que les ministres aussi bien de la santé que de l'éducation nationale trouvent des explications pour se justifier et pour dire " ce n'est pas ma faute" on ne peut qu'attendre le jour où ils ne seront plus ministres et redeviendront des quelconque quidam. Tout a été avancé comme explication avec beaucoup d'à peu près : ils n'avaient pas mangé, finalement ils avaient tous mangé à la cantine scolaire, chaque corps réagit différemment face aux médicaments qui sont des produits chimiques, ce sont les petits pois à l'huile qui n'étaient pas bons, le médicament n'était pas...
(La Gazette de Madagascar 20/06/17)
La candidature de Madagascar pour devenir membre de la banque Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) a été approuvée par le conseil d’administration de celle-ci durant cette fin de semaine. Cette banque a été lancée par Pékin en 2014 comme une alternative au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque mondiale, pour améliorer les investissements en infrastructure dans la région asiatique. Cette institution financière soutenue par la Chine semble vouloir suivre le rythme des deux piliers des institutions financières mondiales (FMI et BM), en allant à la conquête d’autres pays hors de sa région d’origine. Madagascar est parmi les premiers Etats hors de l’Asie à vouloir y intégrer, surtout venant du continent africain. L’AIIB peut en effet encore être décrite...
(La Gazette de Madagascar 20/06/17)
Le Document de Développement Économique (DDE) décrit la stratégie adoptée par le Gouvernement pour renverser la tendance observée au cours des dernières années, caractérisée par la performance modérée de l’économie, la détérioration des conditions sociales et la persistance de la pauvreté. La stratégie s’attaque aux causes profondes de la pauvreté, préalablement mises en évidence dans le présent document : performance économique modérée depuis plusieurs décennies ; inclusivité réduite de la croissance économique ; prédominance de l’économie de subsistance au détriment de l’économie de l’accumulation du fait de l’enclavement des zones de production ; problèmes fonciers et détérioration des infrastructures hydro-agricoles ; dualisme économique, cause de la désarticulation de l’économie ; persistance de l’inflation et effritement du pouvoir d’achats ; couverture...

Pages