Vendredi 18 Août 2017
(Madagascar TV 16/08/17)
Après une accalmie, l’effervescence et les agitations autour des coupures intempestives d’électricité semblent reprendre de nouveau. Les populations d’Itaosy et ses environs viennent d’en faire les frais. Délestage ? Défaillance technique ? Quelles qu’en soient les raisons, la grogne monte chez les abonnés de la JIRAMA. Itaosy fut de nouveau en ébullition durant le week-end dernier. Il y a de quoi. Les habitants en faisaient de nouveau les frais des coupures d’électricité intempestives et répétitives. Ras-le-bol de cette situation qui perdure, ils sont descendus à deux reprises dans la rue ce week-end. La population d’Ambodihady est descendue dans la rue samedi soir pour exprimer son mécontentement en érigeant...
(Madagascar Tribune 16/08/17)
Dans la 15ème édition de son émission sur le site YouTube intitulée « Fotoam-bita - Le Rendez-vous » où le président de la République Hery Rajaonarimampianina se veut dialoguer avec la population malgache et a demandé aux responsables incompétents dans son administration à démissionner. Un appel qui arrive à presque fin de mandat et dont la raison serait le fait qu’un bon nombre de ces responsables au sein de l’Administration ne sont pas à la hauteur de leurs taches. Ainsi, le président de la République a procédé en quelque sorte à un mea culpa des faux pas et des manquements de son régime face aux différents et nombreux problèmes auxquels sont confrontés les 23 millions de Malgaches dans la Grande...
(La Gazette de Madagascar 16/08/17)
Pour rappel, la densité de population est une mesure qui exprime le nombre d’habitants sur une surface déterminée. La densité de population ne cesse de s’accroître dans la capitale et sa périphérie. Les manifestations de cette réalité ne manquent pas. Tout d’abord, il devient épuisant de circuler à pied car les gens se bousculent dans tous les sens et les marchands monopolisent les trottoirs. Ensuite, l’étroitesse des rues aggrave les embouteillages et ralentit la circulation en voiture. Il est devenu presque impossible de se garer dans certains quartiers. Enfin, la densité de population saute aux yeux avec les habitations de plus en plus nombreuses et rapprochées. C’est un signe qui ne trompe pas. Faute de pouvoir acheter d’autres terrains, les...
(La Gazette de Madagascar 16/08/17)
Le « Fampihavanana Malagasy » englobe tout processus et mécanisme de réconciliation nationale selon le concept « Vérité, Pardon/Amnistie et réconciliation nationale ». La composition du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) est réduite. Son efficacité devrait être renforcée, grâce à une plus grande rationalisation des actions de ses Commissions et de ses démembrements. Les membres du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) jouissent de prérogatives et immunités particulières pour la recherche de la vérité. Pour garantir la représentativité et la compétence des membres du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM), la sélection des candidats sera confiée à un comité dont la composition et le fonctionnement seront déterminés par décret pris en Conseil des Ministres. Le Conseil du Fampihavanana Malagasy comprend trente-trois membres...
(RFI 16/08/17)
Le 7 mars dernier, à Madagascar, les vents de près de 300 km/h du cyclone tropical Enawo s’abattaient sur la côte nord-est de Madagascar, faisant 81 victimes et 437 000 sinistrés. L’ampleur des dégâts, considérable, a néanmoins été atténuée grâce à la préparation et à l’anticipation des populations résidant dans les zones régulièrement touchées par ces catastrophes climatiques. Cinq mois après le cyclone, si la plupart des zones touchées ont pansé leurs plaies, certains villages sinistrés tardent à être réhabilités. Pour la frange de la population la plus vulnérable, Enawo a laissé ses stigmates : une hausse des prix inquiétante et un niveau de vie en chute libre. Reportage dans les environs d’Antalaha, au nord-est de l’île. « Regardez, tout...
(Madagascar TV 16/08/17)
Depuis la semaine dernière, le Comité de sélection National (CSN) des futurs membres du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) ont reçu en entretien les candidats présélectionnés. Selon la dernière déclaration de ce comité, toujours la semaine dernière, la liste des candidats sélectionnés devrait être remise au Président de la République ce jour. En effet, la loi sur la réconciliation nationale dispose dans ses articles que les membres du CFM sont nommés par décret pris en Conseil des Ministres. Comme à l’accoutumée, le Conseil des Ministres se tient chaque mercredi, il ne serait pas ainsi étonnant que les membres du CFM soient nommés ce jour. Le CSN devrait sortir une liste de 22 personnes. En effet, le CFM aura 33 membres,...
(Madagascar Tribune 16/08/17)
Madagascar accueillera du 27 au 29 septembre prochain, le premier salon dédié à la Monétique, les services financiers et les assurances dans la région de l’Océan Indien. C’est le premier du genre qui se tiendra dans et pour l’Océan indien intitulé « Salon Expofinances ». L’appellation monétique vient de l’association des deux mots « monnaie » et « informatique », soit banalement la monnaie informatique. La monétique concerne en quelque sorte les nouveaux modes de paiement et le paiement mobile entre autres. Le secteur est en pleine croissance notamment avec le développement de l’e-commerce ou le commerce via l’informatique et l’internet qui offre également des facilités d’échanges avec l’extérieur. Aussi ce salon permettra sans aucun doute d’ouvrir une porte plus...
(Madagascar TV 16/08/17)
Les relations diplomatiques entre la Grande île et le Saint-Siège sont aujourd’hui au beau fixe et vont s’étendre à des relations de coopération et de travail. Ceci résulte de la récente visite du Secrétaire d’Etat du Vatican dans notre pays. La coopération entre Madagascar et Le Vatican est au beau fixe. C’est ce qu’a annoncé la semaine dernière Béatrice Atallah, ministre des Affaires Etrangères, lorsqu’une délégation de représentants de la confession catholique lui a rendu visite. Cette délégation, conduite par Mgr Paolo Rocco Gualtieri, Nonce apostolique à Madagascar et Mgr Odon Razanakolona, numéro un de l’église catholique de la Grande Île, s’est entretenue avec la cheffe de la Diplomatie malgache de la coopération entre Le Vatican et Madagascar, faisant suite...
(La Gazette de Madagascar 16/08/17)
Bien que les vacances battent leur plein, les cours vont bientôt reprendre et les inscriptions sont une étape à ne pas brûler. Certes, les sommes que doivent payer les parents sont hors de portée pour certains. Mais en plus des frais d’inscription, ils doivent faire face aux autres accessoires tels les fournitures et tenues. Le cauchemar commence ainsi dès le paiement des frais d’inscription qui, habituellement appelés frais généraux, doivent être payés au début de l’année scolaire. C’est en effet le plus coûteux des frais de scolarité mais heureusement pour les parents, il n’est payé qu’une fois par an. Suite à nos enquêtes, on sait d’ailleurs que les droits d’inscription (le premier mois d’écolage non inclus) coûtent à partir de...
(Madagascar TV 16/08/17)
Six mille cinq cents enseignants fonctionnaires nouvellement recrutés vont bénéficier de formation pédagogique multidisciplinaire, a-t-on appris à l’issue de l’ouverture officielle des séances de formation des Enseignants Fonctionnaires nouvellement recrutés à Mananjary, Région Vatovavy Fitovinany, la fin de la semaine dernière. Ce projet consiste à faire face au défi posé par le ministère de l’Education Nationale (MEN) d’améliorer la qualité de l’Education à Madagascar. Cette formation, qui rentre dans le cadre des projets PAUET/PAUSENS (Projet d’Appui d’Urgence à l’Education pour Tous/Programme d’Appui d’Urgence aux Services essentiels d’Education, de Nutrition et de Santé) pour cette année 2017, concerne les enseignants des 97 Circonscriptions Scolaires (CISCO) de 19 Directions Nationales de l’Education Nationale (DREN). Ce projet de formation vise à faire impliquer...
(Madagascar TV 16/08/17)
La date du 14 août 2017, celle de la signature de la Convention-cadre Interreg V Océan Indien 2016-2021, est à marquer dans les annales de l’histoire commune de Madagascar et de La Réunion. Entente productive entre les leaders des deux territoires, situation économique favorable, un levier financier pour catalyser la coopération inter-îles…Un tel contexte ouvre la porte à un avenir radieux. “Par la signature de la Convention-cadre Interreg V Océan Indien 2016-2021, nous nous engageons à ouvrir de nouvelles portes, à tisser de nouveaux liens en faveur de la création de nouvelles opportunités et à construire les bases d’une croissance partagée et inclusive“. C’est en ces termes que s’est exprimé Bary Emmanuel Rafatrolaza, Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Affaires...
(Madagascar Tribune 16/08/17)
L’inauguration de la centrale électrique de Symbion Power à Mandroseza sera inaugurée aujourd’hui 16 août par le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina, l’Ambassadeur américain à Madagascar Robert Yamate et les représentants du Congrès américain dirigé par Robert Goodlatte, Président de la Commission judiciaire du Congrès américain. Ce dernier à la tête d’une délégation de 6 membres du Congrès américain est dans nos murs depuis le 15 août pour deux jours. A part cette inauguration, des échanges avec les acteurs économiques, politiques sont au programme de ces représentants américains. Le partenariat entre la Jirama et Symbion Power a donc bel et bien continué même si on n’entend pas toujours le nom de Symbion Power dernièrement. Cette société américaine était vivement critiqué,...
(Jeune Afrique 14/08/17)
Si la récolte en cours s’annonce moins désastreuse que prévu, le risque d’éclatement de la bulle spéculative qui gonfle depuis trois ans demeure. «C’est une année de transition », explique Emmanuel Nee, directeur du département ingrédients du négociant de matières premières français Touton, à propos de la campagne de vanille 2017. Si le Cyclope, bible des matières premières, de la même année décrivait « une situation critique, pour ne pas dire catastrophique », caractérisée par une bulle spéculative qui gonfle depuis trois ans, les premières observations de la campagne démarrée fin juin à Madagascar – qui produit plus de 80 % de la vanille naturelle mondiale – sont moins alarmantes que prévu et laissent espérer une normalisation progressive de la...
(RFI 14/08/17)
Depuis la fin du mois de juillet, Madagascar doit compter avec un tout nouveau billet de banque, le billet de 20 000 ariary, l'équivalent de 6 euros ou de 3 700 francs CFA. C'est le plus gros billet jamais mis en circulation sur la « Grande Île » à ce jour, et il fait polémique, dans un pays où la majorité de la population gagne moins du quart de cette somme par jour. Si certains Malgaches sont soulagés de ne plus devoir transporter des liasses énormes de billets, d'autres trouvent le billet de 20 000 ariary difficile à utiliser et craignent les effets pervers : un encouragement au blanchiment d'argent sale ou une flambée des prix. Bleus, jaunes, rouges, les...
(RFI 14/08/17)
A Madagascar, l'ancien président Marc Ravalomanana est une nouvelle fois empêché de célébrer le 15e anniversaire de son parti, le Tiako i Madagasikara (TIM « J'aime Madagascar » en français). La célébration devait avoir lieu samedi 12 août à Tamatave, grande ville portuaire de la côte est de la Grande Ile, mais a été interdit. Le préfet de Tamatave a avancé le même motif que celui d'Antananarivo au mois de juillet : « sauvegarder l'ordre et la sécurité publique ». C'est la troisième fois que la célébration de l'anniversaire de ce parti d'opposition est interdite. Dès 7h du matin, ce samedi 12 août, les partisans de Marc Ravalomanana ont tenté d'accéder au Magro. Ce magasin, propriété du leader du TIM,...
(Madagascar TV 14/08/17)
La corruption reste toujours un sujet d’actualité dans notre pays. Pour faire face à ce fléau, Madagascar travaille en étroite collaboration avec la Banque Mondiale. Plusieurs domaines, dont ceux qui touchent les ressources naturelles, sont évalués.  Le Groupe de la Banque Mondiale s’efforcera d’aider les Autorités dans la lutte contre la corruption, le trafic des ressources naturelles et les flux financiers qui y sont associés, tel que précisé dans le cadre de partenariat pays avec la République de Madagascar pour la période 2017-2021. La Banque Mondiale a encouragé et soutenu les Autorités dans l’établissement d’un Tribunal spécial pour le trafic de bois précieux dans la finalisation de la vérification des stocks de bois précieux et dans le développement de moyens transparents pour...
(Madagascar Tribune 14/08/17)
Après les démêlés que le parti Tiako i Madagasikara (TIM) a eus avec la préfecture de police d’Antananarivo dans le cadre de la tenue d’une manifestation pour le 15ème anniversaire du parti, voilà que le TIM se heurte à la préfecture de police de Toamasina. C’était pourtant pour éviter ce genre de déconvenue que Marc Ravalomanana et son parti avaient décidé de continuer la célébration dans les provinces. Le parti Tiako i Madagasikara (TIM) de Marc Ravalomanana avait décidé d’entamer la célébration du 15ème anniversaire du parti dans la ville du Grand Port, à Toamasina. Celle-ci devait se tenir samedi 12 août dernier dans l’enceinte du Magro à Tanambao V, dont le propriétaire a accepté de donner usage pour la...
(Madagascar TV 14/08/17)
Durant le volet du «rendez-vous, Fotoambita» du Président de la République de vendredi dernier, Hery Rajaonarimampianina avait tenu à répondre aux questions des internautes. Il avait parlé des sujets brûlant en ce moment, qui sont l’affaire Antsakabary et l’Affaire Claudine Razaimamonjy. Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina avait déclaré que les enquêtes sur ces deux affaires sont en cours. «Il faut attendre les résultats de ces enquêtes», avait-il mentionné. En ce qui concerne son silence sur ces affaires, il avait évoqué qu’il ne peut pas se substituer aux juges et prendre ainsi des décisions aux affaires de justice. Par ailleurs, Hery Rajaonarimampianina n’avait pas manqué l’occasion pour lancer une pique à l’endroit de certains maires. «Certaines franges de la...
(Madagascar TV 14/08/17)
Ankazoabo a été, une nouvelle fois, le théâtre d’insécurité la semaine dernière. Des Forces de l’ordre, qui ont effectué leur travail, étaient les cibles des bandits.  “Un agent de la Gendarmerie a été assassiné, deux militaires et un autre agent de Gendarmerie ont été blessés dans une embuscade de dahalo à Ankazoabo-Sud de vendredi dernier vers 21h», ont annoncé les Forces de l’ordre. Les Forces de l’ordre ont reçu un appel selon lequel des bandits voulaient attaquer une maison à côté du marché. Des éléments des Forces de l’ordre se sont vite rendus sur place pour sécuriser les lieux. Lors de leur descente, en passant par le siège local de la FLM, ils ont entendu des coups de feu de fusils...
(RFI 14/08/17)
On a à Madagascar deux problématiques, donc face à face. Dans un premier temps, on déboise massivement à Madagascar. Chaque année, quelque 200 à 300 000 hectares de forêt disparaissent. Ce processus s'est récemment intensifié, tout particulièrement dans le sud et le sud-ouest de l'île. Cette déforestation à Madagascar s’explique par trois activités : la culture sur brûlis, l’exploitation forestière, et la production de bois combustible et de charbon de bois pour les usages domestiques. Dans le sud et le sud-ouest de l’île, la culture du maïs sur abattis-brûlis est la cause principale de la régression de la forêt. Quant à l’exploitation forestière, c’est un problème dans les forêts tropicales de l’Est de Madagascar. Et on a le bois combustible...

Pages