| Africatime
Jeudi 31 Juillet 2014
(L'Express de Madagascar 31/07/14)
Poursuivant leur étude sur l’esprit bergeracois et l’expédition à Mada­gascar (1894-1896), Jean et Mariette Valette abordent la con­quête proprement dite, en évoquant les écrits de l’Indépen­dant, organe du gouvernement républicain qui, le 24 août 1895, s’en prend également aux services de renseignements inexistants. « L’officier qui le dirige, ne connaît ni le pays ni la langue ; pendant que les Hova savent, point par point, ce qui se fait dans nos moin­dres postes, nous ne savons rien de Tananarive, ce qui eut été cependant bien facile. Chose plus invraisemblable encore, nous ignorons ce qui se passe à deux kilomètres en avant de nos lignes. Comme conclusion, je ne puis dire qu’une chose : c’est une...
(Midi Madagasikara 31/07/14)
Des éléments de deux anciens présidents essaient actuellement d’agir pour une alliance contre le régime en place. Tous les calculs politiques sont permis en ce moment où le régime de Hery Rajaonarimampianina semble être fragilisé par des contestations externes. Depuis quelques jours, des tentatives pour faire parvenir à une alliance l’ancien président Marc Ravalomanana dont le passeport diplomatique reste jusqu’ici bloqué au ministère des Affaires Etrangères et l’ancien président de la transition Andry Rajoelina sont en cours. L’objectif de cette alliance contre nature est de déstabiliser le régime en place. Or, pour bon nombre d’analystes politiques, on tente l’impossible. Pour...
(La Nation 31/07/14)
Suite à notre article intitulé « Limogeages de DG, Deux poids, deux mesures » paru avant-hier, le Directeur de Communication du BIANCO Thomas DESIRE invoque « le principe de droit de réponse pour le compte de Monsieur le Général de Division Faly Rabetrano, d’une part et aussi pour le compte du Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO), d’autre part ». Et ce, pour s’exprimer en ces termes : «Nous tenons à préciser les points suivants : cet ancien Directeur Général n’a pas...
(La Nation 31/07/14)
Les députés vont se réunir en session extraordinaire à partir d’aujourd’hui et pendant 12 jours. L’adoption du projet de loi de finances rectificative de l’exercice 2014 est prévue à l’ordre du jour de cette nouvelle session. Le projet de loi sur les communales n’est pas affiché dans le programme des députés. Le 04 juillet dernier, le Premier ministre Roger Kolo avait annoncé publiquement que les élections communales auront lieu cette année. Des élections qui éliront les nouveaux maires des quelques...
(NewsMada 31/07/14)
Après avoir travaillé pendant trois ans au pays, le chargé d’Affaires américain, Eric Wong, quittera la Grande île à la fin du mois d’août pour Kigali où il officiera comme premier conseiller de la représentation américaine. Lors d’une interview qu’il nous a accordée, le diplomate a fait le tour des questions liées à la coopération entre Madagascar et les Etats-Unis mais aussi des sujets d’actualité. Il a mis l’accent sur les progrès accomplis par le gouvernement tout en insistant sur...
(Madagate 31/07/14)
Article 20 de la loi 2014-006 du 25 mai 2014 sur la cybercriminalité à Madagascar : « L’injure ou la diffamation commise envers les Corps constitués, les Cours, les Tribunaux, les Forces Armées nationales ou d’un Etat, les Administrations publiques, les membres du gouvernement ou de l’Assemblée parlementaire, les fonctionnaires publics, les dépositaires ou agents de l’autorité publique, les citoyens chargés d’un service ou d’un mandat public, temporaire ou permanent, les assesseurs ou les témoins en raison de leurs dépositions, par les moyens de discours, cris ou menaces proférés dans les lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes...
(La Gazette de Madagascar 31/07/14)
Face à l’indignation générale des gens de la presse quant à la loi sur la cybercriminalité, les membres du gouvernement battent en retraite. En marge de l’ouverture de la session parlementaire extraordinaire hier matin, la ministre de la Justice Noëline Ramanantenasoa et son collègue de la Communication, de l’Information et des Relations avec les Institutions Reboza Cyril se sont accourus pour indiquer aux journalistes que cette loi peut être amendée et révisée suivant l’évolution de la loi sur la communication...
(La Gazette de Madagascar 31/07/14)
Mais d’où est donc sorti le chiffre de 7 % de taux de croissance soutenu par Kolo Roger ? La question se pose aujourd’hui au moment où le projet de loi rectificative des Finances dément complètement le Premier ministre qui n’a jamais voulu dévier de son chiffre malgré les estimations des bailleurs de fonds. Que ce soit le Commissaire européen au Développement ou le DG adjoint du FMI, les estimations de la Banque mondiales et celles de la Banque africaine...
(Madagascar Tribune 31/07/14)
Le président de l’Assemblée nationale a appelé, dans son discours d’ouverture de la session extraordinaire de ce mercredi 30 juillet 2014, à un climat qui soit favorable à la politique de développement dans l’intérêt du peuple malgache. Il a fait comprendre que l’Assemblée nationale va lors de cette session donner à l’Exécutif les moyens pour mettre en œuvre la Politique générale de l’État ; en d’autres termes, elle va adopter la loi des finances rectificative pour que les ministères et...
(La Nation 31/07/14)
Le régime est de plus en plus restrictif en matière de liberté. La loi 2014-006, dans son article 20, en dit long sur l’intention du régime de réduire la marge de manœuvre de l’expression publique. Pour être plus clair, voilà les dispositions de l’article 20 de cette loi 2014-006 qui attire particulièrement l’attention depuis son adoption par la nouvelle Assemblée nationale : « L’injure ou la diffamation commise envers les Corps constitués, les Cours, les Tribunaux, les Forces Armées nationales...
(Linfo.re 31/07/14)
Adoptée par l’Assemblée nationale le 19 juin dernier, la loi sur la cybercriminalité suscite une levée de bouclier dans le monde de la presse malgache, mais également chez les simples citoyens. La menace d’une loi restreignant la liberté d’expression et d’opinion plane sur la Grande île. Elle ne concerne plus que le monde journalistique, relate le quotidien L’Express de Madagascar dans non numéro d’aujourd’hui, mais s’étend jusqu’à tous les usagers des technologies de la communication. Bloggeurs, internautes ou simples citoyens...
(NewsMada 31/07/14)
Lors du petit-déjeuner de presse boycotté par la majorité des patrons de presse hier au palais de Mahazoarivo, le Premier ministre (PM), Roger Kolo, a fini par accepter qu’un amendement de cette fameuse loi sur la cybercriminalité est nécessaire, notamment, le controversé article 20 portant sur les peines pénales encourues en cas de plainte pour diffamation. Pour les observateurs, des questions se posent : pourquoi le PM avait-il alors permis la transmission de cette loi à l’Assemblée nationale (AN) pour...
(La Nation 31/07/14)
Parce que le ministère des Affaires étrangères de la République malgache a diffusé à toutes les missions diplomatiques, à tous les représentants des organismes internationaux accrédités auprès de l’Etat malgache la liste de plus d’une centaine de citoyens malgaches à qui, il sera désormais refusé la sortie du territoire nationale, toute la classe politique est en émoi. Après les recoupements d’usage, la rédaction est parvenue aux constations suivantes : les personnes concernées ne sont pas au courant ni notifiées et...
(Madagascar Tribune 31/07/14)
La Cellule de crise pour la liberté de la presse ne veut pas lâcher prise ; elle poursuit son combat. Elle réclame toujours la démission ou le limogeage du ministre d’État en charge des Infrastructures, de l’Equipement et de l’Aménagement du territoire, Rivo Rakotovao, et du directeur de cabinet du Président de la République, Henri Rabary-Njaka. La Cellule de crise accentue la pression. Le ministre de l’Information et des Relations avec les Institutions lui non plus n’est pas épargné par...
(Afrik.com 31/07/14)
La circoncision est une tradition ancestrale à Madagascar. Les enfants sont pour la plupart circoncis à l’âge de 2 ans ou 2 ans et demi, avant leur scolarisation. Outre la méthode traditionnelle, celle "à l’américaine" est très en vogue sur l’île Rouge. Les parents choisissent cette méthode afin de réduire la douleur de l’enfant. Le prépuce est retiré à l’aide d’un appareil spécial doté d’une technique moderne à la capsule, au bistouri. Le célèbre cabinet Ankadifotsy n’a pas attendu que...
(Linfo.re 31/07/14)
Rares sont les jours où les quotidiens malgaches ne rapportent des cas de viol. Cette foi-ci, l’auteur du crime, qui a été arrêté, n’est autre que le père d’une fillette. Ayant reconnu les faits au cours de son audition, un dénommé Njaka âgé de 42 ans a reconnu avoir abusé sexuellement de sa fille. Le crime a eu lieu depuis l’année 2013. Les policiers du commissariat d’Alasora, une localité au sud-est de la capitale malgache, ont procédé à son interpellation...
(Indian Ocean Times 31/07/14)
Les laveurs de voitures qui opèrent illégalement dans les rues de la capitale malgache, comme à Anosy et Ampefiloha, ne sont plus les bienvenus. La communauté urbaine de Tananarive a décidé depuis mardi 29 juillet 2014 de procéder à leur expulsion de la voie publique. Leurs matériels, seaux et jerricanes d'eau ont été saisis par les différents effectifs de la police municipale déployés sur le terrain, comme l'indique le site d'informations tananews.com.
(Midi Madagasikara 31/07/14)
Plus que 48 heures avant le début des hostilités pour l’Afrobasket Men U18 du 2 au 10 août au Gymnase et Palais des Sports de Mahamasina. L’équipe nationale est prête pour la compétition. Le staff technique a mis fin au suspense, hier, sur les noms des douze joueurs membre de la sélection nationale pour l’Afrobasket Men U18 du 2 au 10 août prochain. Après un long moment de tergiversation et d’attente, la liste a été dévoilée, hier, à Iavoloha par...
(RFI 30/07/14)
A Madagascar, c’est l’ouverture, ce mercredi matin, de la session extraordinaire de l'Assemblée nationale. Une session qui fait déjà polémique, puisque douze projets de loi ont été déposés par le gouvernement et les députés devront tous les examiner en douze jours, le délai légal d'une session extraordinaire. Selon Guy Rivo Randrianarisoa, questeur en charge de la bonne gouvernance à l'Assemblée nationale malgache : « Adopter douze projets de loi, en douze jours, risque d'être difficile ». Le député explique qu'un projet de loi est d'abord inscrit à l'ordre du jour en séance plénière, puis envoyé en commission, puis renvoyé en séance plénière pour le débat et le vote.
(Midi Madagasikara 30/07/14)
Les nouveaux découpages territoriaux risquent de raviver la tension entre les différentes formations politiques à Tsimbazaza. La session extraordinaire de l’Assemblée nationale s’ouvre aujourd’hui à Tsimbazaza. Au menu de cette session extraordinaire figurent 12 projets de loi à adopter en 12 jours. Ce qui n’est pas réaliste car parmi ces projets de loi, il y a le projet de loi organique sur les Collectivités Décentralisées dont l’adoption nécessite au moins 15 jours selon la Constitution. S’il faut donc se conformer aux dispositions de la Loi fondamentale, il faut une autre session extraordinaire après 12 jours. Un autre coup dur pour les délais légaux nécessaires à l’organisation d’une élection fiable et crédible.

Pages