Samedi 18 Novembre 2017
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le chantier de construction de la centrale hydroélectrique de Farahantsana a été lancé. Les travaux seront conduits par la compagnie Tozzi Green à Farahantsana Mahitsy, une localité située à 50 km de la capitale malgache. Le coût des constructions a été estimé à 30 millions € et sera assuré par la compagnie avec l’appui du gouvernement italien. « Avec une puissance installée de 22 MW minimum, qui pourra être augmentée dans le futur, cette infrastructure offrira suffisamment d’électricité pour alimenter environ 200 000 ménages, d’ici 2019.», a affirmé Alessandro Berti, l’administrateur général du projet. Le barrage disposera d’un dispositif de stockage d’eau afin de pouvoir produire de l’énergie, même en période d’étiage. Sa production sera...
(Le Monde 17/11/17)
Des chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) mettent en avant le rôle prédateur des élites, la faiblesse de la société civile et le tabou de la violence pour expliquer la trajectoire singulière de la grande île de l’océan Indien. Mireille Razafindrakoto, François Roubaud et Jean-Michel Wachsberger, tous trois rattachés au centre de recherche Développement, institutions et mondialisation (DIAL), ont tenté de comprendre l’« énigme » malgache. Madagascar est en effet le pays n’ayant subi aucun conflit majeur à s’être appauvri depuis son indépendance, en 1960. Dans leur ouvrage L’Enigme et le paradoxe. Economie politique de Madagascar (IRD Editions, 280 p., 32 euros), les trois chercheurs livrent quelques pistes de compréhension. Une certitude ressort : les élections de...
(RFI 17/11/17)
Ne pas oublier les communes rurales de Madagascar. C'est le message que veulent lancer les maires ruraux de la Grande Ile. Jeudi 16 novembre, ils ont officialisé la création de leur association, Akama. Le but : s'unir pour faire réagir l'Etat qui d'après eux les délaisse. Les communes rurales sont pourtant plus nombreuses que les communes urbaines. Le manque d'autonomie, de moyens, d'infrastructures, mais aussi l'insécurité, freinent leur développement. 300 maires, toutes tendances politiques confondues, ont déjà rejoint l'association. Ils...
(RFI 16/11/17)
A Madagascar, des arrêts de la cour d'appel d'Antananarivo concernant le 7 février 2009 ont été subtilisés. Dans le pays, la tuerie du 7 février 2009 est encore gravée dans tous les esprits. Ce jour-là, la garde présidentielle de Marc Ravalomanana, l'ancien chef de l'Etat, a tiré sur la foule des partisans d'Andry Rajoelina, alors maire d'Antananarivo, qui se dirigeait vers le palais présidentiel. Une enquête a été ouverte pour retrouver l'auteur de ce vol. C'est un registre d'une centaine d'arrêts qui a été subtilisé jeudi au tribunal d'Antananarivo.
(RFI 16/11/17)
A Madagascar, un utilisateur du réseau social Facebook a été placé en détention provisoire le 13 novembre après avoir propagé une rumeur concernant l'épidémie de peste. Il est poursuivi pour « atteinte à l'ordre public » et « diffusion de fausses informations ». Depuis le début de l'épidémie, les rumeurs concernant la peste se sont propagées comme une traînée de poudre. Les autorités malgaches ont fait savoir que « la traque » contre les auteurs de fausses nouvelles est engagée...
(RFI 14/11/17)
A Madagascar, l'épidémie de peste pèse sur le secteur du tourisme. Au mois d'octobre et de novembre, 15 % des réservations ont été annulées auprès des tours opérateurs. Pour renverser la tendance et soutenir le secteur, le secrétaire général de l'Organisation internationale du tourisme a lui-même fait le déplacement dans la Grande Ile. « Les touristes n'ont rien à craindre à Madagascar », a-t-il affirmé la semaine dernière. La peste a fait 135 morts dans le pays. Mais ces deux dernières semaines, la situation s'améliore. Cependant, les opérateurs touristiques peinent à faire redémarrer la saison. Pour cette agence de voyages de la capitale, les annulations s’enchaînent depuis deux mois.
(RFI 13/11/17)
A Madagascar, d'après les autorités, près de 900 000 personnes en âge de voter n'ont pas de papiers d'identité. Dans ce contexte préélectoral, l’élection présidentielle doit se tenir fin 2018, le gouvernement malgache, appuyé par le PNUD, lance ce mois-ci une opération de délivrance de carte d'identité auprès des citoyens qui en sont dépourvus. Cela permettra de les inscrire automatiquement sur les listes électorales. A quelques mois de l'élection présidentielle, la démarche est primordiale. L'obtention d'une carte d'identité est indispensable...
(RFI 13/11/17)
A Madagascar, la société civile se dit inquiète après les propos du président Hery Rajoanarimampianina sur sa chaîne YouTube. Dans une vidéo publiée, vendredi 10 novembre, le président malgache s'est exprimé sur la réforme des lois électorales pour préparer la présidentielle de fin 2018. La société civile est favorable aux réformes, mais ce qui l'inquiète c'est la cadence à laquelle le président veut les mener. Financement des campagnes électorales, des partis politiques ou encore loi sur la moralité et le comportement des candidats. Dans cette video d’une ...
(Agence Ecofin 13/11/17)
L’entreprise canadienne Sherritt International a signé en fin de semaine dernière avec ses partenaires Sumitomo Holding et Korea Resources, un accord définitif pour la restructuration de la coentreprise gérant Ambatovy, le plus grand projet minier du Madagascar. Le projet pose des problèmes de retour sur investissement avec la chute, ces dernières années, du prix du nickel. Selon les termes du deal, conformes à l’accord de principe annoncé en mai dernier, Sherritt réduira sa participation dans le projet de nickel et...
(Xinhua 11/11/17)
La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) cherche à mettre en place un mécanisme de déploiement rapide pour combattre les épidémies telles que le virus Ébola ou la fièvre de Marbourg, ont annoncé mercredi des responsables. Lors d'une conférence de presse à Nairobi, la secrétaire générale adjointe de la CAE Jesca Eriyo a déclaré que ce mécanisme influencerait la manière dont la région prévoit et met en œuvre la réponse aux épidémies en Afrique de l'Est. "Cela permettra à notre région...
(RFI 10/11/17)
« L'épidémie de peste est sous contrôle » à Madagascar, a déclaré jeudi 9 novembre le ministre malgache de la Santé et de l'OMS. La maladie a fait 133 morts et touchée plus de 1 200 personnes depuis début août selon le dernier bilan publié par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes. De moins en moins de cas ont été recensés ces deux dernières semaines. Depuis trois jours, aucun décès lié à la peste n'a été recensé à Antananarivo. A Tamatave, cela fait déjà 12 jours qu'aucune personne n'est morte de la peste.
(RFI 10/11/17)
A Madagascar, les organisations de la société civile unissent leurs forces pour le respect des droits humains et organisent un séminaire de trois jours sur ce thème. Selon elles, le pays a encore des progrès à faire en la matière, notamment concernant l'accès à la terre, le droit à un travail décent, mais aussi la protection des militants écologistes. Ces derniers mois, ils sont plusieurs à avoir été arrêtés et emprisonnés pour avoir défendu les ressources naturelles de Madagascar. L'angoisse...
(Agence Ecofin 10/11/17)
Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a procédé à l’inauguration de la centrale thermique d’Aksaf, d’une capacité de 60 MW. L’infrastructure qui est reliée au réseau interconnecté d’Antananarivo a été implantée sur le site d’Ambohimanambola. Elle fonctionnera au fioul lourd. La construction de la centrale a été conduite par la compagnie Aksaf issue de la coopération entre la société turque Aksa Energy et le Mauricien AF Power. Les travaux ont débuté en novembre 2016 et la centrale produisait déjà de l’énergie...
(Agence Ecofin 10/11/17)
En cette période de rentrée scolaire, le 3ème opérateur mobile mondial a offert des kits scolaires et des kits d’hygiène à près de 350 élèves des écoles primaires publiques de la région Analamanga à savoir les EPP de la commune de Mangamila, district d’Anjozorobe et l’EPP d’Alarobia. La remise des dons aux élèves de Mangamila a été effectuée le vendredi 10 novembre 2017 par une délégation d’Airtel Madagascar dirigée par son Directeur des Ressources Humaines d’Airtel, Andry Ratsimbason. Le 17...
(Le Monde 08/11/17)
L’épidémie qui a touché le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée de 2014 à 2016 a permis de décrypter certains échecs des interventions d’urgence. L’Etat malgache a confirmé le ralentissement de l’épidémie de peste. La maladie a provoqué 131 décès à Madagascar, selon le bilan diffusé le 4 novembre. Les écoles ont enfin pu rouvrir, alors que l’épidémie flambait dans ce pays depuis le mois d’août. Sur l’île, des anthropologues sont mobilisés pour combattre la transmission de la bactérie. Depuis les épidémies causées en Afrique subsaharienne par le virus Ebola, ces chercheurs spécialisés dans l’étude des cultures et de l’organisation des sociétés sont amenés à intervenir aux côtés des équipes médicales.
(La Tribune 07/11/17)
L'activité touristique malgache connaît un coup de moins bon depuis le retour de la peste qui a déjà fait 128 morts et touché plus de mille personnes. Alors que de plus en plus de réservations auprès des hôtels et des agences de voyages sont annulées, le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme a dû intervenir pour tenter d'appuyer les tour-opérateurs pour rassurer les touristes sur le ralentissement de l'épidémie. Le tourisme de Madagascar est en crise. Le secteur est...
(Agence Ecofin 07/11/17)
A Madagascar, le Canadien Oyster Oil and Gas a annoncé lundi, avoir signé avec le fournisseur de services géoscientifiques Austin Bridgeporth, un accord d’acquisition de données gravimétrique par densitométrie aéroportée (FTG) dans la partie Sud du bloc 1101, sur le littoral malgache. Le programme couvrira 520 km2 et totalisera environ 2 860 kilomètres de données linéaires. « Nous sommes très heureux de travailler avec Austin Bridgeporth une fois de plus, après le succès du programme aéroporté à Djibouti en 2016...
(RFI 06/11/17)
A Madagascar, les cours reprennent ce lundi 6 novembre dans toutes les écoles. A cause de l'épidémie de peste, la rentrée scolaire qui devait avoir lieu le 2 octobre avait été repoussée à plusieurs reprises par les autorités. La maladie a fait 131 morts et plus de 1 200 cas de peste ont été recensés sur la Grande Ile. Ces derniers jours, la situation semble s'améliorer. Les contaminations ont ralenti et le nombre de malades guéris augmente. La fin de l'épidémie de peste a été déclarée dans 31 districts de Madagascar, mais ...
(RFI 03/11/17)
« Les touristes peuvent se rendre à Madagascar », c'est le message qu'a envoyé le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, mercredi 1er novembre. Il est venu spécialement dans le pays pour soutenir le secteur alors que la peste a fait 128 morts à Madagascar et touchée plus de 1 000 personnes. Si l'épidémie connaît un ralentissement ces derniers jours, les tour-opérateurs peinent à rassurer les touristes étrangers. Près de 10 % des réservations ont été annulées auprès des...
(AFP 31/10/17)
Le président du sénat malgache, deuxième personnage de l'Etat, a annoncé mardi sa démission et a été immédiatement remplacé par un homme de confiance du président de la République Hery Rajaonarimampianina. "Dans un total apaisement, au nom de l'intérêt supérieur de la nation, avec le maintien de la confiance du président de la République et après quatre jours de réflexion, je me retire de la présidence du sénat", a annoncé devant la presse, Honoré Rakotomanana, président du sénat depuis février 2016. Sans étiquette politique, il a été remplacé le même jour par Rivo Rakotovao, seul candidat et dirigeant du parti du président Hery Rajaonarimampianina, le HVM.

Pages