| Africatime
Mercredi 17 Septembre 2014
(Madagascar TV 17/09/14)
Il avait été récemment annoncé que la porte de sortie est ouverte pour les ministres qui rechignent à assumer correctement leurs fonctions… Les rumeurs de remaniement du gouvernement persistaient hier. Certains hommes politiques annonçaient une retouche imminente, depuis hier. Une information que les proches des deux responsables de l’Exécutif n’ont pas confirmée. Toutefois, le Chef de l’État malgache a lancé le ton et réclame des résultats. Ce fut, entre autres, la raison pour des déplacements inopinés des membres du gouvernement dans les régions connues comme sources d’expéditions illégales de bois de rose ainsi que le règlement de la question d’insécurité. Des sujets qui ont eu des échos positifs, voire, des félicitations de la part des...
(L'Express de Madagascar 17/09/14)
L’Union européenne éprouve une certaine méfiance sur l’élaboration du Programme national de développement malgache. Le déblocage de son aide dépend de la sortie de ce programme. Antonio Sanchez-Benedito, nouvel ambassadeur de l’Union européenne, devrait discuter ce jour avec le président Hery Rajaona­rimampianina du Program­me national de dévelop- pement (PND), ainsi que de l’avenir du soutien financier de l’UE à la Grande île. Ce sera en marge de la présentation de sa lettre de créance. « Il y a beaucoup de choses que je devrais apprendre (sur l’évolution de la situation à Madagascar, NDLR). Je viens de débarquer et mon premier...
(NewsMada 17/09/14)
Le syndicat des enseignants-chercheurs (Seces) s’indigne face à la décision du gouvernement concernant la hausse de l’impôt sur les revenus salariaux et assimilés (IRSA) de 20%. De leur côté, les étudiants ont déclaré être insatisfaits de la majoration du montant de leur bourse d’études de 10% alors qu’ils ont revendiqué une hausse de 100%. « Tant bien que mal, cette nouvelle mesure fiscale ne fera que pénaliser les secteurs formels et favoriser le développement de l’informel». C’est ce qu’a souligné...
(Madagascar Tribune 17/09/14)
La Cellule de crise des journalistes pour la liberté d’expression revient à la charge. Lors de la Journée internationale de la Démocratie du 15 septembre, elle a organisé une rencontre avec la presse au cours de laquelle elle a revendiqué d’une part l’accès de la Cellule de crise aux chaînes publiques de radio et télévision (RNM/TVM), les seules qui couvrent tout le territoire de Madagascar, et d’autre part le départ du ministre de l’Environnement et des forêts du gouvernement. Selon...
(Midi Madagasikara 17/09/14)
Ballet diplomatique, hier, au ministère des Affaires Etrangères. 4 ambassadeurs ont, en effet, procédé à la présentation des copies figurées de lettres de créance au ministre de tutelle Lala Arisoa Razafitrimo. Il s’agit des ambassadeurs de l’Union européenne, Israël, Sénégal et de la République Démocratique du Congo. Lors d’une interview, le nouvel ambassadeur de l’Union européenne, Antonio Sanchez Benedito, a parlé d’une coopération très importante et stratégique dans tous les secteurs. Il a ainsi annoncé que 450 millions seront disponibles...
(La Nation 17/09/14)
Malgré les gesticulations de quelques ministres du gouvernement Roger Kolo, le trafic de bois de rose se poursuit de plus belle. La suite de la descente à Mananara Nord n’a pas connu aucun une suite glorieuse. Les gros bonnets, comme Jean Eddy Maminirina, échappent aux poursuites et trainent toujours leurs pieds tranquillement dans la nature. Alors qu’on savait que le bateau MV MultiZwo qui transportait récemment 34 containers de bois de rose à Mombassa Kenya appartient à Jean Eddy Maminirina...
(La Nation 17/09/14)
La Cellule de crise pour la liberté de la presse est montée au créneau. L’attitude du ministre de l’Environnement, de l’écologie et des forêts, Anthelme Ramparany, a été dénoncée publiquement hier, à la suite de la menace à peine voilée qu’il a proférée contre des journalistes. Une fois de plus, c’est le trafic de bois de rose qui est en cause.Ils n’étaient pas tendre envers le ministre Anthelme Ramparany, lors de la conférence de presse tenue hier à La Rotonde...
(NewsMada 17/09/14)
Le prix du baril de pétrole brut a baissé à l’international. Actuellement, il coûte environ 96 dollars contre 114,8 dollars vers la dernière semaine du mois de juillet. Comme le cours à l’international influe sur les prix à Madagascar, peut-on envisager une baisse des prix à la pompe ? Du côté de l’OMH, la réponse est négative. Jean Martin Rakotozafy, président du Groupement professionnel des gérants libres des stations-services (GPGLSS), a soulevé une question épineuse et non la moindre, car...
(Midi Madagasikara 17/09/14)
La flambée des prix du gaz domestique se poursuit. Au grand dam des foyers dont le pouvoir d’achat ne cesse de s’effriter. Ces derniers jours les consommateurs ont eu la désagréable surprise de voir les prix du gaz accuser une hausse de 2 000 ariary à 4 000 ariary selon la bouteille. Une hausse qui s’explique notamment par la dépréciation de l’ariary. Faut-il en effet rappeler qu’au même titre que le carburant, le gaz est également importé. D’ailleurs, ces deux...
(L'Express de Madagascar 17/09/14)
Un projet d’exportation de litchis vers l’Afrique du Sud est en étude. Sa mise en œuvre constitue une nouvelle opportunité de vente pour les opérateurs malgaches. Une destination potentielle. L’Europe constitue le principal client de Madagascar en litchis. Mais cette année, les exportateurs pourront avoir la possibilité de percer le marché sud-africain. Selon les informations émanant d’un exportateur de litchis, des importateurs sud-africains s’intéressent au produit malgache, mais l’accord entre les gouvernements des deux pays est attendu. Une centaine de...
(Midi Madagasikara 17/09/14)
Un second « sakoroka » evité de justesse, hier à Analakely. Cette fois-ci, un ressortissant Américain battait un sexagénaire Malgache jusqu’au sang. Certes, « ils » ont beaucoup d’argent de quoi s’offrir des villas luxueux, des belles voitures dernières cri. La plupart des terrains leur appartiennent. Mais tout cela ne leur permettra pas de « dicter leur loi » et de faire tous ce qu’ils veulent à un pauvre Malgache. Se référant aux évènements d’hier, c’était la deuxième fois, en...
(L'Express de Madagascar 17/09/14)
Dans l’objectif d’améliorer la gestion de la filière langouste, le ministère des Ressources halieutiques et de la Pêche prévoit de nouvelles mesures, outre la fermeture annuelle. Les exportations de langoustes vivantes vers l’Asie ont pris de l’ampleur depuis quelques années. Cette situation a pourtant favorisé les spéculations et la baisse de la production, selon les informations émanant du ministère des Ressources halieutiques et de la pêche. Une nouvelle réglementation sera élaborée pour y mettre fin. « L’exploitation de langoustes vivantes...
(Midi Madagasikara 17/09/14)
Le Rotary Club Antananarivo Mahamasina et le ministère de l’Eau s’associent pour améliorer les conditions de vie de plusieurs milliers de citoyens qui n’ont pas accès à l’eau potable Dans le cadre de ses engagements sociaux, le Rotary Club Antananarivo Mahamasina a signé hier avec le ministère de l’Eau une convention relative à un projet d’adduction d’eau potable dans les différentes régions du pays. En tout une soixantaine de puits seront construits. « Cette convention de partenariat servira de cadre...
(L'Express.mu 17/09/14)
Les autorités mauriciennes et indiennes ont dernièrement signé un protocole d'accord pour l'implantation à Maurice d'un terminal de stockage pétrolier qui devrait accueillir à terme quelque 15 millions de tonnes de carburant à l'année. Deux sites à Baie-du-Tombeau et Albion sont actuellement à l'étude. Le projet évalué à quelque 2,5 milliards de roupies* sera géré par un consortium de deux entreprises indiennes (Indian Oil Corporation et Mangalore Refinery and Petrochemicals Ltd) en partenariat avec la State Trading Corporation, l'organisme à...
(RFI 16/09/14)
A Madagascar, depuis l’élection de la nouvelle équipe politique, des questions se posent toujours au niveau de la liberté d'expression et de la liberté de la presse. La Grande Île reste un pays où les journalistes peuvent aller en prison notamment en détention préventive avant leur procès ; la loi contre la cybercriminalité votée au mois de juin comporte des articles qui prévoient des peines d'emprisonnement pour des délits de diffamation, en particulier contre les fonctionnaires et les membres du gouvernement. Le régime d'Hery Rajaonarimampianina envoie des signaux « flous » en matière de liberté d'expression : lois liberticides...
(La Nation 16/09/14)
La revendication des Îles Eparses de l’Océan Indien commence à préoccuper l’opinion publique malgache. Occupées par la France depuis 1950, la souveraineté sur ces îles classées stratégiques est revenue au galop actuellement. Le débat est relancé. Une lettre a été adressée au président français François Hollande. Mais l’initiative est privée, l’Etat Malagasy, lui, évite, jusqu’à présent, de hausser le ton. En haut lieu, on évite le sujet. Le président de la République qui avait initialement l’air de se lancer dans...
Article(s) relatif(s): 
(Linfo.re 16/09/14)
Une rencontre est prévue entre le président de la république de Madagascar Hery Rajaonarimampianina et son homologue français François Hollande le vendredi 19 septembre, à l’Elysée. Alors que le président malgache Hery Rajaonarimampianina n’a pas pu s’entretenir en privé avec le président français lors du IVe sommet de la COI qui s’est déroulé le mois dernier à Moroni, il sera reçu à l’Elysée à Paris ce vendredi 19 septembre. Bien que le patron de l’Elysée dispose d’un agenda assez chargé notamment avec la crise économique que traverse la France, sa baisse de popularité, la lutte contre le jihadisme... François Hollande a accepté cette rencontre. Le rendez-vous figure déjà dans...
(La Nation 16/09/14)
La Cellule de crise pour la défense de la liberté de la presse donnera une conférence de presse ce jour à La Rotonde Besarety, afin de dénoncer notamment des propos menaçants tenus par des membres du gouvernement au cours des derniers jours. Dans le même temps, les patrons des stations de radios et de télévisions de la capitale ne cachent pas leur inquiétude quant à l’attitude des autorités. C’est de nouveau une situation houleuse qui est en train de profiler...
(Madagascar Tribune 16/09/14)
La rumeur sur la présence de personnes atteintes du virus Ebola à Toamasina est infondée, selon Kolo Roger, Premier ministre et non moins ministre de la Santé. Toamasina n’est pas du tout exposé au virus d’Ebola ; d’après le chef du gouvernement, il n’y a aucun risque que ce virus arrive ici. À la limite le risque est négligeable. Le Premier ministre explique cette absence de risque par l’inexistence de vols directs internationaux qui arrivent directement à Madagascar, d’autant que...
(Midi Madagasikara 16/09/14)
D’après le président de l’Assemblée nationale, le pays vient de traverser une crise donc, notre démocratie est encore fragile. Le président de l’Assemblée nationale a apporté son point de vue par rapport à la Journée internationale de la démocratie célébrée hier. Jean Max Rakotomamonjy estime que « la démocratie ne se décrète pas, elle engendre une lutte perpétuelle ». La démocratie serait donc « une bataille de longue haleine ». « On constate les efforts fournis actuellement dans le sens...

Pages