Samedi 27 Mai 2017
(Madagascar Tribune 27/05/17)
Enième épisode de l’affaire Razaimamonjy : le délai légal de son « hospitalisation » (45 jours) est dépassé aussi devrait-elle maintenant regagner la place où elle aurait du être depuis la décision de sa mise sous mandat de dépôt, c’est-à-dire la prison. Mais le gouvernement dirigé par Mahafaly Olivier, farouche défenseur la « bienfaitrice » du HVM ne veut en aucun cas qu’elle croupisse en prison et cherche tous les moyens pour la garder au moins à l’hôpital à défaut de l’étranger. Le syndicat des magistrats (SMM) dirigé par Fanirisoa Ernaivo de son côté cherche tous les moyens pour que la milliardaire trouve le chemin de la prison. Aussi les magistrats font-ils savoir qu’un comité...
(L'Express de Madagascar 27/05/17)
Pour bientôt. Le dossier épineux de la société d’eau et électricité Jirama, a été le thème du 4e épisode du « Rendez-vous », du Président, hier. Dans les derniers instants de la vidéo diffusée sur sa page Youtube, le locataire d’Iavo­loha a annoncé que des révélations seront faites sur les forfaitures faites par d’anciens responsables au sein de cette entreprise d’État. D’anciens membres du conseil d’administration sont dans le viseur présidentiel. « Les affaires de malversations financières perpétrées par des anciens responsables ayant profité de leur statut de mem­bres du conseil d’administration de la Jirama, seront bientôt rendues publiques. Nous n’allons pas laisser passer de tels cas car, la Jirama appartient à la population », a déclaré le chef de...
(Jeune Afrique 26/05/17)
Yanish Ismaël , 26 ans, a été enlevé le 14 mai dernier par des personnes non identifiées. Un policier est mort en tentant d'empêcher ce kidnapping, dernier en date d'une longue série qui touche la communauté indo-pakistanaise des karanas, dont une grande partie est aussi de nationalité française. Jeune Afrique a interrogé son père, Danil, à qui les ravisseurs auraient demandé une rançon avoisinant le million d'euros. « Dépourvu. Vidé ». Depuis le 14 mai et le kidnapping de son...
(La Gazette de Madagascar 26/05/17)
Lors de son récent déplacement à Mahajanga, Marc Ravalomanana a tenu les propos suivants : « il n’y a pas de véritable démocratie sans une opposition forte. » On ne peut que saluer cette déclaration éclairée de l’ancien Chef de l’Etat. Toutefois, une question se pose « où était cette sagesse lorsqu’il était au pouvoir ? » Lorsque Marc Ravalomanana occupait la fonction suprême, il a piétiné l’opposition avec gourmandise. On se souvient de son goût immodéré pour les arrestations...
(L'Express de Madagascar 26/05/17)
Une nouvelle manœuvre. Les entités d’opposition lancent une nouvelle offensive contre l’administration Rajaonarimam­pianina. Regroupés au sein d’un nouveau front dénommé « Forces de changement », ils avancent un projet de convention qui prévoit une co-gestion des affaires nationales, sous la houlette d’un « Comité national du salut public » (CNSP). Devant la presse mercredi, à l’hôtel Panorama Andrainarivo, les membres des Forces de changement ont brandi un avant-projet de convention qui servira de loi cadre à « une transition vers...
(Xinhua 26/05/17)
ANTANANARIVO-- Le collectif français d'origine indienne à Madagascar (CFOIM) ainsi que l'ensemble des groupements professionnels d'entreprises "s'insurgent unanimement et dénoncent une situation sécuritaire devenue intolérable", déclare un communiqué rendu public jeudi par les opérateurs économiques de Madagascar. La communauté d'affaires de Madagascar s'inquiète face au kidnapping d'un jeune entrepreneur de 26 ans, Yanish Ismaël, enlevé le 16 mai dernier dans un cimetière dans une banlieue d'Antananarivo, la capitale malgache et dont la famille demeure sans nouvelle jusqu'à ce jour. "Face...
(L'Express de Madagascar 26/05/17)
La semaine prochaine risque de surchauffer. Une grève se prépare actuellement au sein de l’administration douanière. Dans un avis au public, daté du 22 mai, le Syndicat des employés de la douane (Sempidou) annonce la tenue d’une grève de 48 heures à partir du lundi 29 mai. « Le Sempidou informe les usagers de la douane que tous les bureaux des Douanes sur tout le territoire malgache seront en grève à partir du 29 mai à 8 heures du matin...
(Madagascar Tribune 26/05/17)
« Parlez des zava-bita » plaide le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina la semaine dernière. On veut bien mais dans la vie quotidienne, on ne ressent pas du tout les résultats des actions de l’Etat, les zava-bita en question. Au contraire, tout s’effrite. La preuve, face à l’inertie de l’Etat, face à l’absence d’entretien et de réhabilitation des routes, les usagers sont obligés de payer de leur poche pour faire ce que l’Etat n’a pas fait. Alors que les usagers...
(La Gazette de Madagascar 26/05/17)
Trois ans après sa promesse, le président Hery Rajaonarimampianina a réussi à installer à Antananarivo la capacité de production électrique nécessaire aux besoins de la capitale, sa population, ses entreprises et son éclairage. La société turquo-mauricienne Aksaf est, en effet, en train d’installer les 11 groupes électrogènes que l’avion géant Antonov 124 a déchargés le mois dernier. D’une puissance de 6 MGW chacune, les machines sont prévues de démarrer à partir de la date symbolique du 26 juin pour atteindre...
(Autre média 26/05/17)
Gousses de vanille et fèves de cacao, mais aussi pierres semi-précieuses, métaux rares ou concombres de mer… Le nord-ouest de Madagascar est béni des dieux. La zone du Sambirano est incroyablement riche en ressources naturelles mais est aussi le symbole même du paradoxe que vit Madagascar, à la fois deuxième réserve de biodiversité mondiale et cinquième pays le plus pauvre de la planète. Chiffres à l'appui. DES RESSOURCES NATURELLES INCROYABLES… 2 % de la biodiversité mondiale s’épanouit à Madagascar :...
(La Gazette de Madagascar 26/05/17)
On en parlera encore longtemps de ce nouveau plan sectoriel de l'éducation et des changements qui vont s'ensuivre. Toute réforme a son lot de détracteurs et de défenseurs. Il est un fait sur lequel on ne peut guère fermer les yeux et que l'on continuera de dénoncer, ces réformes du ministre de l'éducation et de son staff, leurs enfants ne les vivront pas et ne serait-ce que pour ça on est en droit de se demander si ces réformes visent...
(L'Express de Madagascar 26/05/17)
Un mythomane embusqué sur facebook en a eu pour son grade. Traqué par la police pour avoir mis sur son mur une publication montée de toutes pièces, selon laquelle le tunnel d’Ambanidia s’est effondré, mardi, occasionnant de lourdes pertes en vies humaines, un vendeur, âgé d’une trentaine d’années, est tombé dans les mailles des filets tendus par la police. Coincé par les limiers à Andavamamba, le lendemain de sa publication, le quidam est actuellement placé en garde à vue, à...
(Zinfos974 26/05/17)
En friture ou en rougail, les larves de guêpes, à l’image des zandèt ou autres bichiques font partie intégrante du patrimoine culinaire réunionnais. Mais un produit qui se fait de plus en plus rare localement. Au point que La Réunion se tourne désormais vers les guêpes de Mada'. VVendues traditionnellement entre 90 et 150 euros le filet, de bouche à oreille ou sur le bord des routes, bien au chaud dans leurs nids, les larves de guêpes se vendent aussi...
(L'Express de Madagascar 26/05/17)
Coup de théâtre sur la RN6. Avant-hier, en début d’après-midi, un avocat a été arrêté à Antsohihy par les forces de la gendarmerie, avec 220 kilos de vanille verte, dissimulés dans le coffre de sa Peugeot 309. La cargaison était empaquetée. Cette prise a été effectuée à un mois de l’ouverture de la saison de collecte. Bien que les gousses soient en phase de mûrissement, le taux de vanilline emmagasiné est encore faible, d’où une qualité encore inférieure aux normes...
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Ce n’est pas encore la grève des enseignants à l’université d’Antananarivo ou celle des chercheurs enseignants des universités de Madagascar mais une suspension à compter de ce 23 mai 2017, des activités des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants membres du syndicat SECES. C’est la décision de l’Assemblée générale des membres de ce syndicat section Antananarivo. La reprise des activités pédagogiques dépendra des décisions du Conseil national du SECES convoqué en session extraordinaire et qui se déroulera les 25 et 26...
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Le lundi 22 mai, ce sont près de huit mille familles qui se sont rendues au palais des sports et de la culture à Mahamasina. Cette forte affluence voit son explication dans la distribution de dons et de vivres de la part du couple présidentiel. Certes, cette initiative est louable, mais connaissant la situation réelle du pays, le geste en lui-même laisse perplexe. A en croire son discours, le Président de la République a fait preuve d’empathie en indiquant qu’il...
(L'Express de Madagascar 24/05/17)
La coupe semble pleine. La série de kidnappings survenue dans le pays n’arrange pas du tout la sécurité des investissements à Madagascar. Le risque de fuite en avant des investisseurs est fort à craindre, si ce n’est déjà le cas. Devant le fait, le syndicat des industries de Madagascar (SIM) ne mâche pas ses mots pour dénoncer les maux qu’endurent au quotidien ses membres, et interpelle les autorités à mettre en place un climat d’affaires favorable au développement du secteur...
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Convaincue que l’exercice du parlementarisme à Madagascar n’est pas à son apogée, du moins c’est ce que l’on peut dire, la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) a décidé de collaborer avec les législatifs. Il s’agit d’un protocole d’accord entre les deux parties, signé hier. Le programme consiste à renforcer la capacité des parlementaires malgaches face au déséquilibre entre le parlement et l’Exécutif pour une démocratie stable à Madagascar. Face au manque de moyens, mais surtout au manque de confiance de la population...
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Inopérant. Il en ressort des échanges, durant une conférence qui s’est tenue hier à la Haute cour constitutionnelle (HCC) Ambohidahy, qu’en l’état actuel des choses, l’article 72 de la Constitution est « difficilement applicable ». Des contradictions avec les articles 71 et 73 sont la cause de cette paralysie. « Durant son mandat, le député ne peut, sous peine de déchéance, changer de groupe politique pour adhérer à un nouveau groupe, autre que celui au nom duquel il s’est fait...
(La Gazette de Madagascar 24/05/17)
Il faut arrêter avec cette aberration comme quoi ce qui est bien pour les pays occidentaux est aussi bon à appliquer à Madagascar. Dans mon assertion, je précise que je suis loin d’avoir la phobie de la civilisation occidentale, car au contraire, pour moi elle est un objectif que nous devrons atteindre. La réalité sociétale actuelle dans laquelle on vit sur notre île, est tellement loin de ces visées pour qu’on puisse prétendre utiliser les mêmes moyens pour gouverner. Il...

Pages