Samedi 18 Novembre 2017

Madagascar: le secteur touristique peine à se relever de l'épidémie de peste

Madagascar: le secteur touristique peine à se relever de l'épidémie de peste
(RFI 14/11/17)

A Madagascar, l'épidémie de peste pèse sur le secteur du tourisme. Au mois d'octobre et de novembre, 15 % des réservations ont été annulées auprès des tours opérateurs. Pour renverser la tendance et soutenir le secteur, le secrétaire général de l'Organisation internationale du tourisme a lui-même fait le déplacement dans la Grande Ile. « Les touristes n'ont rien à craindre à Madagascar », a-t-il affirmé la semaine dernière. La peste a fait 135 morts dans le pays. Mais ces deux dernières semaines, la situation s'améliore. Cependant, les opérateurs touristiques peinent à faire redémarrer la saison.

Pour cette agence de voyages de la capitale, les annulations s’enchaînent depuis deux mois. Alain Rasoamiaramanana, son responsable : « C’est presque la moitié des demandes qui sont annulées pour cause de peste. Et en termes de volume, ça fait un dixième des demandes habituelles. Actuellement, c’est trois ou quatre demandes par semaine, c’est quand même alarmant. Il y a aussi les assureurs en France qui dissuadent les gens de venir à Madagascar. »

Tiana Randrianome, directrice d'un grand hôtel du centre d'Antananarivo fait le même constat : « On a eu des annulations notamment des agences de voyages, donc des touristes. Trois groupes qui représentaient une trentaine de chambres. On a des reports de séjours pour les hommes d’affaires. Ça aura un gros impact financier pour le mois d’octobre, les gens qui devaient venir là, c’était les chiffres du mois d’octobre et on ne les a pas. »

L'Organisation mondiale de la santé a classé l'épidémie de peste au niveau 2. Elle ne préconise aucune restriction de voyage à destination de Madagascar. Le docteur Eric Bertherat est spécialiste en épidémiologie à l'OMS : « Le risque pour un voyageur étranger, qui voyage dans des conditions normales, c’est le cas de l’immense majorité des voyageurs, le risque de contracter la peste est extrêmement faible et très facile à éviter. »

Les touristes français et ceux des îles de l'océan Indien sont les plus nombreux à avoir boudé la Grande Ile. La compagnie Air Seychelles a même suspendu ses vols vers Madagascar depuis début octobre. Les paquebots touristiques évitent aussi le pays. La compagnie italienne Costa Croisières et l'allemande Aida ont annulé leurs escales à Madagascar jusqu'à fin novembre.

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171114-madagascar-peste-fait-fuir-valeureux...

Commentaires facebook