Mercredi 22 Novembre 2017

Madagascar : 78 morts liés à Enawo, la Piroi envoie du matériel humanitaire

Madagascar : 78 morts liés à Enawo, la Piroi envoie du matériel humanitaire
(Linfo.re 17/03/17)

Le bilan humain continue de s’alourdir après le passage d’Enawo sur Madagascar. L’on dénombre 78 morts, 250 blessés et 18 disparus. 45 tonnes de fret humanitaire est envoyé ce mercredi de La Réunion vers la Grande île.

Le nouveau bilan communiqué par le Bureau national de Gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) fait état d’au moins 78 décès, 250 blessés, 18 disparus et plus de 400 000 sinistrés à Madagascar après le passage dévastateur d’Enawo.

Selon la Croix-Rouge, il s’agit du plus puissant cyclone qui frappe Madagascar depuis le cyclone Giovanna en 2012. Cette année-là, la Grande île avait aussi été touchée par la tempête tropicale Irina. Les deux systèmes dépressionnaires avaient fait 112 morts et 90 000 sinistrés.

De l’aide arrive de La Réunion
Suite au passage du cyclone Enawo sur la Grande Ile, la Piroi a activé son dispositif de secours à partir de La Réunion, en décidant ce mardi 14 mars d’effectuer un premier envoi de 2 300 kits de reconstruction de l’habitat, soit 45 tonnes de fret humanitaire dès ce mercredi.

La Croix-Rouge malgache (CRM) a mobilisé plus de 900 volontaires depuis le début de l’opération. Elle a rapidement pu évaluer les besoins des populations sinistrées et établir un plan d’action avec le soutien de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) et de la PIROI. Ce plan vise à venir en aide à 25 000 personnes sinistrées à travers les 8 régions des plus impactées par le cyclone.

Les besoins immédiats sont nombreux en matière d’hébergement, d’accès à l’eau, hygiène et assainissement (WaSH), de santé d’urgence, de nourriture et de biens de première nécéssité. En coordination avec les aides qui se mettent en place, avec le soutien des Organisations Internationales et ONGs, la CRM prévoit des interventions dans les domaines de l’eau, hygiène et assainissement, des abris d’urgence ainsi que de la santé, sur une période de 9 mois.

À la demande de la Croix-Rouge malgache, la PIROI a activé son dispositif de secours à partir de La Réunion. Un premier envoi de 2 300 kits de reconstruction de l’habitat, soit 45 tonnes de fret humanitaire partira aujourd’hui grâce au concours des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI) qui mobilisent un bateau de la Marine nationale. Cette opération est notamment rendue possible grâce à l’appui de l’ambassade de France à Madagascar.

Ce matériel sera acheminé vers le port de Tamatave, où il devrait arriver en fin de semaine. Deux personnels de la PIROI (un logisticien et un chargé de réponse aux urgences) accompagneront le matériel jusqu’à destination afin de soutenir la Croix-Rouge malgache dans la réception et la distribution de l’aide vers les régions les plus affectées.

Akamasoa auprès des sinistrés​
Enawo est passé sur Madagascar cette semaine. Des associations sont sur place : l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance), l’ONG Care (Association de solidarité internationale) et le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) sont dans la Grande île. Depuis La Réunion, la PIROI (Régionale de l’Océan Indien de la Croix Rouge) s’est rendue sur place.

L’association du Père Pedro est sur le terrain et travaille pour apporter de l’aide aux sinistrés.

L’association du Père Pedro, Akamasoa, a commencé à travailler auprès des sinistrés.

Commentaires facebook