Dimanche 25 Juin 2017

Le pouvoir exécutif déstabilisé: Voahangy met aussi les voiles

Le pouvoir exécutif déstabilisé: Voahangy met aussi les voiles
(La Gazette de Madagascar 20/04/17)
Voahangy Rajaonarimampianina, Première Dame.

Les faits sur les sales affaires impliquant directement ou indirectement le régime HVM se sont succédé ces derniers temps. Avec le coup de marteau du Bianco sur l’affaire Claudine et ses suites impliquant le Premier Ministre, quelques ministres et beaucoup d’autres personnes, tous aussi proches du Président, il est temps pour la famille Rajaonarimampianina de se faire oublier. En usant encore une fois de son pouvoir, le régime a réussi à faire évacuer Claudine à l’étranger. Plusieurs personnes sont impliquées dans cette évasion et elles sont aussi actuellement dans le collimateur de la vraie justice.

Ça va très mal pour le HVM. Il perd de plus en plus de crédibilité auprès de la population, mais surtout auprès de la communauté internationale qui commence à mener ses enquêtes. Le temps est donc compté pour la famille Hery Rajaonarimampianina. Tôt ou tard, la justice finira par frapper à la porte du palais d’Iavoloha, muni d’un mandat d’arrêt pour une ou plusieurs personnes protégées par le mur présidentiel. Ainsi, observe-t-on, par peur ou par prudence, Voahangy Rajaonarimampianina devrait partir à l’étranger dans le courant de cette semaine.

Par ailleurs, et d’après nos sources, Mathieu, le fils de Hery Rajaonarimampianina, est actuellement enfermé dans le palais présidentiel. Il s’y abrite pour échapper à la justice.
Bref, il est loisible de dire qu’en partant inéluctablement, pour on ne sait combien de temps, Voahangy aura la chance d’être libre et mieux accompagnée car la situation à Madagascar est critique. A elle et à Claudine, on leur souhaite bon retour au pays quand ce jour viendra…

T.Berado

Commentaires facebook