Lundi 20 Novembre 2017

Insécurité: multiplication des demandes de poste de police

Insécurité: multiplication des demandes de poste de police
(Madagascar Tribune 11/09/17)

Les demandes de mise en place des postes de police se sont multipliées dernièrement, notamment en ce qui concerne Antananarivo. Les cas de vols, d’attaques à mains armées, de cambriolages et autres faits d’insécurité se sont accrus depuis quelques mois déjà. La population est exposée aux risques liées à l’insécurité que ce soit dans la capitale ou ailleurs. Malheureusement, devant ces cas devenus quotidiens, la population ne fait qu’en subir les conséquences, sans qu’aucune mesure concrète ne soit prise par les responsables, ici comme ailleurs.

Actuellement, l’on compte dans la capitale 8 commissariats de police auprès des arrondissements, notamment à Analakely, à Ambohijatovo, à Antaninandro, à Isotry, à Mahamasina, à Ambohimanarina, aux 67 Ha et enfin à Analamahitsy. Outre cela, la capitale dispose également d’un poste de police avancée à Ampefiloha et de deux postes de police de proximité à Antaniavo et à Ilanivato. Sans compter les quelques unités spéciales de la police. Le fait est que la population ne connait pas les procédures à suivre, si tant est qu’il y en a, pour pouvoir réclamer la mise en place d’un poste de police, étant donné que l’éloignement de ces derniers des lieux de crimes, dans les zones classées rouges, est le principal problème.

Par ailleurs, la population des bas quartiers de la ville se plaint également du fait que de nombreux repris de justice à leurs sorties de prison reviennent semer la terreur dans ces quartiers le lendemain même de leurs libérations.

Commentaires facebook