Mercredi 24 Mai 2017

Exportation de vanille: Hery Rajaonarimampianina au secours de la filière en danger ?

Exportation de vanille: Hery Rajaonarimampianina au secours de la filière en danger ?
(Madagascar Tribune 19/05/17)

« Nous devons défendre la réputation de notre vanille, celle qui est empreinte de valeur ajoutée, grâce au savoir-faire des femmes qui les préparent à la main. Nous devons assurer cette protection dans un souci de fierté citoyenne et de préservation de notre renommée mondiale », a déclaré Hery Rajaonarimampianina hier lors d’un déplacement à Sambava où il a eu une réunion, avec les opérateurs de la filière vanille de la région Sava.

Vol de gousses sur pied, exploitation de la vanille verte. Avec les pratiques qui ont cours actuellement, la qualité et la renommée de la vanille malgache sur le marché mondial sont fortement menacées.

Madagascar demeure toujours le premier exportateur mondial de vanille, et ce produit constitue un levier pour l’économie régionale et nationale mais le premier problème concerne la détérioration de la qualité de la vanille exportée. L’exploitation et la commercialisation de la vanille au stade précoce réduit la production de vanille mûre, la plus importante pour l’économie nationale. Plus grave, l’intérêt pour la vanille verte a créé l’insécurité du fait de la multiplication des vols.

Hery Rajaonarimampianina a souligné l’importance du respect et de l’application des lois, ainsi que des règlementations en vigueur. Il a invité toutes les entités responsables à assumer leurs responsabilités et à dénoncer les pratiques illégales.

« Des mesures sévères seront prises pour mettre fin à cette pratique car il faut respecter, faire respecter, et protéger la qualité de la vanille de Madagascar » a encore déclaré le Chef de l’État. En attendant « ces mesures », le spectre d’une saison catastrophique plane pour la filière cette année.

Commentaires facebook