Vendredi 23 Juin 2017

Douane Toamasina: gros trafic avec de faux papiers !

Douane Toamasina: gros trafic avec de faux papiers !
(La Gazette de Madagascar 18/05/17)
Photo d'illustration.

On a beau prendre toutes les précautions pour sécuriser les recettes douanières, mais les fraudes douanières existent toujours et manifestement avec la complicité des douaniers. Une société qui a pignon sur rue à Toamasina l'a appris à ses dépens en constatant une supercherie réalisée en son nom.

Comme son nom l'indique, la société Fred Import est spécialisée dans l'importation. Au début du mois, sa commande de 4 conteneurs de ciment est à quai au port de Toamasina. Cette cargaison a été achetée auprès de Unimex General Trading, une entreprise franche établie aux Émirats Arabes Unis.

Le ciment provient de Pakistan et a été chargé à Port Louis (Maurice) à bord du bateau Jakarta Tower qui va convoyer les 4 conteneurs de ciment jusqu'au port de Toamasina. Tout est en règle. Un BSC (bordereau de suivi des cargaisons) a été établi par Gasynet.

Avisée de l'arrivée de sa commande, Fred Import saisit son transitaire habituel pour les formalités de dédouanement. La déclaration a été établie dans les règles de l'art et les douaniers ont contrôlé les conteneurs. Les droits et taxes dus sont payés. Le dossier est liquidé et les marchandises enlevées.

Quelle fut la surprise de Fred Import quand à peine quelques jours de l'enlèvement de ses 4 conteneurs de ciment, un courrier atterrit à ses bureaux comprenant notamment une facture établie par son fournisseur Unimex Général Trading mais cette fois-ci porte sur l'achat de 330 bonbonnes contenant 80 000 l d'alcool surfin destiné à la fabrication du whisky. Fred Import n'a pourtant jamais importé de boissons alcooliques.

De surprise en surprise, Fred Import constate dans le document que le bateau déclaré chargeant la cargaison d'alcool est exactement le même que celui qui a transporté les 4 conteneurs de ciment, le Jakarta Tower. Et surtout les numéros des 4 conteneurs à bord desquels sont transportés les bonbonnes sont exactement ceux des 4 conteneurs ayant servi pour le ciment. Comme pour le ciment, l'alcool a transité à Maurice, sa provenance étant l'Afrique du sud.

Bref, toutes les données relatives aux 4 conteneurs de ciment ont été utilisées pour importer frauduleusement de l'alcool. Effectivement, il y a fraude parce que tout a été maquillé pour que l'alcool ne paie ni droit de douane ni taxe d'importation, encore moins de droit d'accises et de TVA: toutes les données sous lesquelles sont établies la facture sont déjà enregistrées dans la mémoire informatique de la douane qui ne voit que du feu en cas de contrôle car dans la machine, tout est déjà payé.

On croit savoir que Fred Import va porter plainte pour faux et usage de faux. L'Etat de son côté devrait mener une enquête sérieuse sur cette affaire qui pourrait n'être que la face immergée d'importantes fraudes douanières.

Sa

Commentaires facebook