Dimanche 19 Novembre 2017

Démissionnaire de la présidence du Sénat malgache Honoré Rakotomanana remplacé par Rivo Rakotovao

Démissionnaire de la présidence du Sénat malgache Honoré Rakotomanana remplacé par Rivo Rakotovao
(APA 31/10/17)
L'ancien président du Sénat de Madagascar, Honoré Rakotomanana

APA-Antananarivo (Madagascar) - Le président du Sénat de Madagascar, Honoré Rakotomanana, a démissionné de son poste ce mardi, une situation que ses partisans ont du mal à accepter estimant qu’il a été poussé vers la sortie au profit de son remplaçant Rivo Rakotovao, président du parti pro régime Hery Vaovaon’i Madagasikara (HVM).

« Je démissionne, la place est désormais libre », a déclaré ce matin M. Rakotomanana au palais de verre d’Anosy.

« C’était une évidence, depuis une semaine nous avons subi une torture mentale », a déclaré un membre du cabinet de l’ancien président de la Chambre haute.

Pour les observateurs, la démission du président du Sénat malgache, élu en 2016, n’est pas volontaire. Il a été poussé vers la sortie ont publié à la Une la plupart des quotidiens de la capitale. Depuis un certain temps, des rumeurs font état d’une connivence pour l’évincer de la direction du Sénat.

L’élection du nouveau président s’est déroulée quelques heures après cette démission. Et sans surprise c’est le président du groupe parlementaire pro-régime qui a été propulsé au perchoir avec 52 voix sur 56. Rivo Rakotovao était d’ailleurs le seul candidat à se présenter.

Selon La Constitution malgache, le président du Sénat assure l’intérim de la gestion de l’Etat en cas de démission du président de la République. Comme l’exige cette même constitution, le président de la République doit démissionner de son poste 60 jours avant la fin de la date du scrutin présidentiel s’il se porte candidat à sa propre succession.

Commentaires facebook