Vendredi 20 Avril 2018

Airtel Madagascar initie les jeunes filles aux métiers des nouvelles technologies

Airtel Madagascar initie les jeunes filles aux métiers des nouvelles technologies
(Agence Ecofin 09/03/18)

Célébration de la journée du 8 mars : les jeunes filles du CEG Antanimena en immersion dans le Data Center.

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le troisième opérateur mobile mondial a invité les jeunes filles du Collège d’Enseignement Général d’Antanimena à visiter son Data Center sis à Ankorondrano.

Cette action a pour but d’initier les jeunes filles aux métiers d’avenir que représentent les nouvelles technologies de l’information et des communications. Si les postes de la direction technique ont été longtemps perçues comme des fonctions traditionnellement masculines, la visite guidée du data center assurée par Annelyse Bikiny, Core Operations Manager d’Airtel a permis aux jeunes filles de voir autrement « les coulisses » du monde de la téléphonie mobile.

Par ailleurs, les échanges avec toutes les directrices d’Airtel a permis aux collégiennes de s’inspirer. En effet, les femmes représentent la majeure partie du comité directeur d’Airtel.

Continuité des actions pour la promotion du genre

Le Directeur Général d’Airtel, Maixent Bekangba, s’est exprimé pour l’occasion : «… comme chaque année, nous donnons l’opportunité aux jeunes filles malgaches de découvrir notre métier pour qu’elles puissent, dès leur jeune âge, se faire une idée plus précise des métiers de la télécommunication. A travers cette initiation, nous encourageons les filles à s’engager dans les métiers de différents domaines pour participer à l’élimination des inégalités basées sur le genre ».

Cette séance de partage s’est terminée par un déjeuner avec les femmes d’Airtel au siège à Andraharo avec une remise de cadeaux où toutes les élèves ont reçu des téléphones et des paquets souvenirs.

Entreprise solidaire, dynamique et respectueux, Airtel inscrit cette action parmi ses programmes annuels pour la promotion du genre.

Commentaires facebook