Mercredi 22 Novembre 2017

Accident mortel d’Anjozorobe : 18 mois d’empoisonnement ferme pour le conducteur

Accident mortel d’Anjozorobe : 18 mois d’empoisonnement ferme pour le conducteur
(Madagascar TV 09/08/17)

La sentence est tombée hier pour le conducteur du véhicule lourd ayant causé l’accident d’Anjozorobe. Cet accident, qui s’est produit au mois de janvier de cette année, avait provoqué la mort de 47 personnes des liens de parenté proches.

Le procès du conducteur du Poids lourd, ayant causé la mort de 47 personnes à Anjozorobe, s’est déroulé, hier, au Tribunal de Première Instance d’Anosy. Le verdict est tombé, 18 mois d’emprisonnement ferme pour le conducteur.
A titre de rappel, cet accident d’Anjozorobe s’est produit le 28 janvier dernier. Une famille entière sortait de chez elle pour assister aux noces d’un jeune couple, membres de cette dernière. Toutefois, le sort en avait décidé autrement. La chute vertigineuse du lourd véhicule dans une rivière avait fait 47 morts dont 10 enfants de moins de 10 ans et 24 blessés.
Ces personnes avaient quitté leur village d’Ambongamarina pour rejoindre Talata Volonondry, où devaient se dérouler les noces proprement dites. Un camion, destiné à transporter des marchandises, selon les précisions du ministère de la Population, avait transporté une soixantaine de passagers, dont des familles du jeune couple.

Accident d’Ankazobe
Pour ce qui est de l’accident d’Ankazobe, le propriétaire, qui avait conduit boieng lors de ce drame, est sorti de l’hôpital hier. Les éléments des Forces de l’ordre l’attendaient à sa sortie de l’hôpital HJRA pour le conduire à Ankazobe.
Pour les besoins d’enquêtes, le propriétaire a été mis en garde à vue à la compagnie d’Ankazobe. Selon les explications, ses enquêtes ont déjà été menées à l’hôpital. Cependant, vue l’état de santé de cet «auteur» de l’accident mortel et afin de respecter les droits de l’homme, les Forces de l’ordre ont dû arrêter les enquêtes.
L’on attend les suites de cette affaire.

Sidonie R.

Commentaires facebook