Mercredi 24 Mai 2017
(RFI 22/05/17)
La Libye est devenue, en quelques années, la plaque tournante de la fuite de dizaines de milliers de réfugiés et demandeurs d'asile cherchant, à tout prix, à gagner l'Europe. Ces derniers jours ont vu ce sujet surgir à la une de l'actualité après la visite surprise, dimanche 21 mai, du chef du Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés à Tripoli. Par ailleurs, 5 000 migrants, en détresse en mer, ont été secourus jeudi et vendredi, portant près de 50 000 le nombre de personnes secourues depuis le début de...
(AFP 22/05/17)
L'Italie a vu arriver plus de 50.000 migrants sur ses côtes depuis le début de l'année, selon un bilan publié lundi, après la conclusion d'un accord avec la Libye, le Tchad et le Niger pour tenter de limiter ces arrivées. Depuis le début de l'année, 50.041 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes, soit une hausse de plus de 45% par rapport à la même période l'an passé, selon le bilan diffusé lundi par le ministère de l'Intérieur. Réunis ce week-end à Rome...
(AFP 22/05/17)
La France a appelé lundi les autorités libyennes à "tout mettre en oeuvre pour que les migrants soient traités dignement", alors que le chef du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) a dénoncé les conditions de vie "épouvantables" dans les centres de rétention en Libye. "Il s'agit d'une priorité en matière de protection des droits de l'Homme et de lutte contre la criminalité organisée", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay Romain Nadal. Le chef du HCR Filippo Grandi a effectué dimanche une visite surprise de quelques heures en Libye et a...
(AFP 22/05/17)
Le chef du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a décrit dimanche à l'AFP des conditions de vie "épouvantables" dans les centres de rétention pour migrants en Libye, et appelé à la libération des demandeurs d'asile et réfugiés détenus. M. Grandi a effectué une visite surprise de quelques heures dans ce pays en proie à un chaos persistant depuis la chute de la dictature de Mouammar Kadhafi en 2011. Il s'agit d'une première depuis sa prise de fonctions en tant que patron du HCR début 2016. "J'espère tout d'abord que les demandeurs d'asile et les réfugiés quittent...
(AFP 19/05/17)
Près de 2.900 migrants ont été secourus jeudi en Méditerranée, dont 2.300 d'entre eux faisaient route vers l'Italie et près de 580 ont été reconduits en Libye, ont annoncé les gardes-côtes italiens et libyens. A Tripoli, la Libye, pressée par l'Union européenne d'intercepter plus de migrants, a demandé à l'Italie d'armer les vedettes de ses gardes-côtes afin de pouvoir faire face aux trafiquants. Dans les eaux internationales au large des côtes libyennes, les gardes-côtes italiens ont annoncé avoir coordonné le...
(AFP 18/05/17)
Quelque 2.300 migrants ont été secourus jeudi sur 22 embarcations de fortune au large de la Libye, ont annoncé les gardes-côtes italiens, qui coordonnent les secours dans cette zone. Les migrants, qui se trouvaient à bord de dix petites embarcations en bois et 12 canots pneumatiques, ont été secourus par des navires des gardes-côtes, des navires militaires et des navires humanitaires affrétés par des ONG. Le Prudence de Médecins sans Frontières (MSF) avait ainsi 770 personnes à bord jeudi soir,...
(AFP 16/05/17)
Le ministre italien de l'Intérieur Marco Minniti a remis lundi aux gardes-côtes libyens quatre vedettes réparées en Italie, dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans la lutte contre l'immigration clandestine en Méditerranée. Les équipages des quatre navires ont été formés en Italie, a précisé M. Minniti aux journalistes à Tripoli. Ils auront pour mission de "surveiller les eaux territoriales libyennes (...) et contribuer, avec l'Italie et l'Europe, à la sécurité en Méditerranée", a-t-il déclaré, selon ses...
(RFI 13/05/17)
Katja Lorens, la présidente sortante de la mission en Libye du Comité international de la Croix-Rouge, évoque l'activité difficile du comité durant les deux dernières années dans ce pays en proie au chaos. De passage à Paris, Houda Ibrahim l'a rencontrée et elle a exposé avec elle la situation de la santé en Libye où les hopitaux manquent de tout. Face aux menaces auxquelles les membres du CICR, le comité s'est vu contrainte à adapter ces activités et à les...
(AFP 11/05/17)
Un incident entre des gardes-côtes libyens et un navire humanitaire allemand mercredi au large de la Libye illustre les tensions croissantes dans la zone, alors que l'Union européenne pousse pour limiter au maximum les départs. Mercredi matin, les gardes-côtes libyens et l'ONG allemande Sea-Watch se sont disputé une grosse barque en bois avec plus de 450 migrants à bord à 19 milles nautiques au large de Sabratha (ouest), affirmant chacun être arrivés les premiers. L'ONG a diffusé des images où l'on voit la vedette des gardes-côtes couper la trajectoire...
(AFP 10/05/17)
Plus de 350 migrants entassés sur une seule embarcation ont été interceptés par les garde-côtes libyens mercredi au large de la ville de Sabratha (ouest), alors qu'ils prenaient le large vers les côtes italiennes. "Une patrouille des garde-côtes de Tripoli a intercepté et secouru plus de 350 migrants clandestins à 19 milles marins au large de Sabratha", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la marine libyenne Ayoub Kacem. Ces migrants étaient entassés dans un "grand bateau en bois" et "malgré...
(RFI 10/05/17)
Le trafic d'armes à partir de la Libye vers les pays voisins allant jusqu'à l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique australe continue. Devenue source d'enrichissement illégal pour les chefs de guerre en Libye, cette économie souterraine vise l'Egypte en premier lieu. Suite à des informations sécuritaires, l'aviation militaire égyptienne est intervenue et a frappé un convoi de transports d'armes à la frontière égyptienne. L'annonce a été faite ce mardi 9 mai par un porte-parole de l'armée égyptienne qui a précisé que l'aviation du Caire...
(AFP 09/05/17)
Entre 7.000 et 8.000 migrants originaires de l'Afrique sub-saharienne pour la plupart, sont actuellement détenus dans une vingtaine de centres de rétention en Libye, a indiqué mardi à l'AFP un responsable de l'organe de lutte contre l'immigration clandestine. Abdulrazaq al-Shniti s'exprimait à l'occasion de l'ouverture d'un nouveau centre de rétention à Tajoura, dans la banlieue-est de Tripoli, portant le nombre des centres dans le pays à 42, dont 23 fonctionnels, a-t-il dit. Le nouveau centre compte déjà 130 jeunes migrants africains arrêtés cette semaine dans un...
(AFP 09/05/17)
Onze soldats des autorités libyennes parallèles ont été tués et 55 autres blessés dans les combats contre les groupes jihadistes à Benghazi, a rapporté mardi l'agence de presse loyale aux autorités de l'Est libyen. L'Armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar, avait annoncé lundi une offensive contre les derniers bastions des jihadistes à Benghazi, deuxième ville de Libye, située à 1.000 km à l'est de la capitale Tripoli, tombée aux mains de jihadistes en 2014. "Il y...
(AFP 09/05/17)
La Cour pénale internationale (CPI) envisage d'ouvrir une enquête sur les crimes visant les migrants en Libye, qui est devenue un "marché" pour la traite des êtres humains, a déclaré lundi la procureure de cette instance. Des milliers de migrants, dont des femmes et des enfants, sont retenus dans des centres de détention en Libye où "les crimes, y compris meurtres, viols et actes de torture, sont présumés monnaie courante", a déclaré Fatou Bensouda devant le Conseil de sécurité des...
(AFP 09/05/17)
L'armée de l'air égyptienne a bombardé et détruit quinze véhicules transportant des armes et des munitions qui ont traversé illégalement la frontière en provenance de Libye, a indiqué lundi un responsable militaire. Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a annoncé la mort lundi dans le sud de l'Egypte de huit "terroristes" membres de groupuscules planifiant des attaques contre des institutions publiques, tués lors d'un échange de tirs avec la police. Depuis 2013 et la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013, le pays a été frappé de multiple...
(Le Monde 09/05/17)
Des migrants en provenance de toute l’Afrique sont enfermés dans des centres de rétention où ils subissent mauvais traitements, viols et tortures. La Cour pénale internationale (CPI) envisage d’ouvrir une enquête sur les crimes visant les migrants en Libye, qui est devenue un « marché » pour la traite des êtres humains, a déclaré, lundi 9 mai, la procureure de cette instance, Fatou Bensouda. Des milliers de migrants, dont des femmes et des enfants, sont retenus dans des centres de...
(AFP 06/05/17)
Quelque 129 migrants qui étaient en route vers les côtes européennes à bord d'un canot pneumatique, ont été braqués puis abandonnés en pleine mer par un groupe armé au large de la Libye, a-t-on appris samedi auprès de la marine libyenne. Des hommes armés à bord d'un canot rapide ont pourchassé vendredi les migrants en mer et les ont dépouillés de leurs biens, ainsi que du moteur de leur embarcation, à quelque 5 milles nautiques au large de la ville...
(RFI 06/05/17)
L'organisation Small Arms Survey, basée à Genève, démontre dans un rapport publié le 3 mai l'existence d'un véritable développement sur le marché de l'internet des armes légères en Libye. Les réseaux sociaux participent à ce trafic en hausse. Les auteurs du rapport explorent un aspect peu connu de la crise libyenne. Leurs recherches mettent en évidence le rôle croissant d'internet dans la circulation des armes légères en Libye comme vers les pays voisins. « En terme général, il y a beaucoup d'armes qui circulent à partir de la Libye vers...
(RFI 02/05/17)
En Libye, des forces sécuritaires de la ville de Misrata encerclent, depuis samedi 29 avril, le port de la ville et fouillent tous les poids lourds qui s'y dirigent. Une initiative surprenante et inattendue qui vise à freiner le trafic de ferraille volée en Libye et acheminée ensuite vers des ports turcs. Ces forces sécuritaires de Misrata disent suivre l'initiative du « Comité pour l'arrêt du trafic du gaz et du pétrole » auquel des brigades de toutes les régions...
(AFP 30/04/17)
Les autorités libyennes ont saisis deux pétroliers étrangers au large des côtes ouest du pays pour chargement illégal de carburant et leurs équipages ont été ramenés et retenus samedi à Tripoli, selon un porte-parole de la marine. Les deux pétroliers se trouvaient au large de la ville côtière de Zouara, à près de 160 km à l'ouest de Tripoli, lorsqu'une patrouille de la marine libyenne les a interceptés dans la nuit de jeudi à vendredi. "Les garde-côtes libyens ont arraisonné...

Pages