Lundi 11 Décembre 2017
(Le Monde 11/12/17)
Entre 400 000 et 700 000 migrants subsahariens seraient bloqués dans le pays d’après l’organisation panafricaine. L’onde de choc était si forte qu’elle a secoué une organisation souvent pointée du doigt pour son immobilisme. L’Union africaine (UA) a annoncé, mercredi 6 décembre, vouloir rapatrier 20 000 migrants de Libye au cours des six prochaines semaines. Il s’agit de personnes se trouvant dans « des centres identifiés de détention contrôlés par le gouvernement » et « qui ont exprimé le souhait de quitter la Libye », précise un communiqué de la Commission de l’UA. Le reportage de la chaîne américaine CNN, diffusé le 14 novembre, montrant une vente aux enchères de migrants d’Afrique subsaharienne, avait suscité...
(Le Monde 11/12/17)
Issus de tendances rivales, 94 édiles de villes libyennes, seules structures fonctionnelles du pays, ont affiché leur volonté de « réconciliation » lors d’une réunion inédite en Tunisie. L’événement a été qualifié d’« historique » par Ghassan Salamé, le chef de la mission des Nations unies pour la Libye. Quatre-vingt-quatorze maires libyens se sont réunis du 6 au 8 décembre à Hammamet, ville balnéaire du littoral tunisien, pour tenter de peser sur le scénario d’une réconciliation politique en Libye. Alors que l’impasse se prolonge sur le terrain à la veille du deuxième anniversaire des accords de Skhirat (Maroc) signés le 17 décembre 2015, le rassemblement de ces maires libyens – représentant 90 % de l’ensemble des municipalités du pays –...
(Jeune Afrique 09/12/17)
Cette journaliste soudanaise de CNN a créé l’émoi international avec sa vidéo de la vente aux enchères de migrants africains en Libye. « Douze Nigérians ont été vendus devant nous. Cela s’est passé très vite… Je ne sais pas quoi dire. C’est sans doute la chose la plus incroyable que j’aie jamais vue. » Dans la nuit libyenne, éclairé à la seule lumière de sa caméra, le visage de Nima Elbagir apparaît. Dos à un mur, elle chuchote. « 700,...
(RFI 08/12/17)
Angela Merkel a reçu jeudi 7 décembre le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj. Lors d'une conférence de presse commune, les deux chefs de gouvernement ont évoqué la situation des migrants en route vers l'Europe et échoués en Libye dans des conditions souvent dramatiques. Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux Le Premier ministre libyen a évoqué des chiffres vertigineux, parlant de 500 000 migrants clandestins qui se trouveraient en Libye en dehors des centres de rétention ainsi que de 20 000 personnes regroupées dans ces camps dans les 42 centres dépendants du ministère de l'Intérieur.
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la...
(La Tribune 06/12/17)
A l’initiative de l’UA, une réunion préparatoire s’est tenue ce lundi 4 décembre à Addis Abeba afin d’élaborer un plan d’urgence pour évacuer les migrants en situation de détresse en Libye. A court terme, entre 4 000 et 15 000 migrants seront concernés d’ici à la fin d’année, mais les défis s’annoncent difficiles, notamment en matière de logistique. Certains pays comme le Maroc ou le Rwanda ont fait part de leur contribution et plusieurs pays s’activent à rapatrier leurs citoyens...
(Le Monde 04/12/17)
Le numéro deux du gouvernement de Tripoli s’est exprimé lors d’une rencontre internationale sur les crises et les opportunités de l’espace méditerranéen. L’auditoire a été trié sur le volet : 800 participants venus de plus de 50 pays, 46 ministres et chefs d’Etat réunis du 30 novembre au 2 décembre dans un hôtel international du cœur de Rome pour évoquer les crises et les opportunités de l’espace méditerranéen, vaste zone englobant le sud de l’Europe, l’Afrique du Nord et le...
(RFI 04/12/17)
L’Union africaine réunit ce lundi 4 décembre à Addis Abeba ses partenaires, UE, HCR et Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour évoquer la question des évacuations des migrants bloqués en Libye. Cette réunion fait suite à l’électrochoc provoqué par un reportage de CNN sur une vente aux enchères de migrants qui a entraîné une cascade de réactions politiques et diplomatiques. L’Union africaine, comme d’autres organisations, affiche depuis sa volonté de se mobiliser pour secourir les migrants qui croupissent dans des centres de détention libyens.
(Jeune Afrique 04/12/17)
En octobre, j’ai eu une discussion avec un ami adepte de l’une de ces innombrables Églises dites de réveil qui pullulent sur le continent. Il me demandait de me repentir, de me convertir avant qu’il ne soit trop tard. « Je n’adhérerai jamais à rien pour être dans l’air du temps », ai-je répondu fermement avant de lui signifier mon incompréhension du décalage entre l’amour du prochain prôné par les prédicateurs et la réalité. Je lui ai rappelé que, pendant...
(RFI 04/12/17)
La France n'interviendra pas militairement en Libye, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, qui évoque une « force interafricaine ». En marge du sommet Union européenne-Union africaine d'Abidjan, le président français Emmanuel Macron a annoncé mercredi 29 novembre la mise en place d'une « task force » chargée de venir en aide aux migrants clandestins coincés en Libye et de combattre les réseaux de passeurs. Une annonce qui a suscité de nombreuses questions. « Il ne...
(Le Monde 04/12/17)
Yannick Piart était engagé en tant que pilote lors de l’intervention militaire de 2011 contre le régime de Kadhafi. Il témoigne à travers un livre. Pilote de l’aéronavale, Yannick Piart a été engagé au début de l’intervention militaire occidentale en Libye aux commandes d’un Rafale marine, depuis le porte-avions Charles-de-Gaulle. Il publie un livre témoignage (La Pointe du diamant, éd. Nimrod, 21 euros) qui, au travers de cette mission effectuée entre mars et août 2011, éclaire les engagements aériens de...
(RFI 02/12/17)
Le chef du gouvernement d'union nationale libyenne, Fayez al-Sarraj, a été reçu vendredi 1er décembre par le secrétaire à la Défense, le secrétaire d'Etat et le président américain. Il a appelé à lever l'embargo sur les armes imposé à son pays par l'ONU depuis 2011. Les forces fidèles au gouvernement ont besoin de moyens et de matériels pour pouvoir affronter la migration clandestine, le terrorisme et les milices, a-t-il plaidé. « Les Etats unis réaffirment leur soutien total au gouvernement...
(RFI 30/11/17)
C’était la grande annonce du premier jour de sommet Union africaine – Union européenne, ce mercredi 29 novembre : la mise en place rapide d’une « task force », une action conjointe. Les partenaires engagés dans cette rencontre Afrique – Europe en ont dessiné plus précisément les contours et le périmètre d'action, ce jeudi, mais déjà l'idée d'une intervention militaire est écartée par l'UA et l'UE. Avec notre envoyée spéciale à Abidjan, Ce jeudi matin, les débats ont réouvert à...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La députée européenne de droite, d’origine marocaine, a le regard tourné vers l’Afrique. Elle explique ici sa vision, entre sécurité, migration et jeunesse. Rachida Dati, élue européenne de droite, française d’origine marocaine, a beaucoup voyagé ces dernières semaines. Fin octobre, elle s’est rendue à Rabat puis à Abidjan. Elle y a rencontré le ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, et le président ivoirien, Alassane Ouattara. Avec eux, elle a partagé son point de vue, en faveur d’un sommet d’Abidjan...
(Le Monde 29/11/17)
Paris plaide pour la saisine de la Cour pénale internationale contre les crimes esclavagistes. Face à l’onde de choc mondiale provoquée par la révélation de l’existence d’un marché aux esclaves en Libye, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni, mardi 28 novembre, à la demande de la France, afin d’étudier les options pour mettre un terme à ce trafic. Paris plaide pour des sanctions ciblées contre les responsables de ces crimes et la saisine de la Cour pénale internationale...
(RFI 29/11/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a étudié mardi les options pour lutter contre l'exploitation des migrants en Libye. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés ont indiqué vouloir mener une opération d'envergure pour vider les centres de détention et rapatrier les migrants dans leur pays d'origine. Cette réunion, organisée à la demande de Paris, intervient près de deux semaines après la diffusion d'images de migrants vendus sur un marché aux esclaves par la...
(RFI 27/11/17)
Un marché d’esclaves filmé à la volée par la chaîne CNN en Libye a suscité des dizaines de réactions indignées chez les dirigeants africains et européens, mais aussi sur les réseaux sociaux. Comme si le phénomène était nouveau et comme si personne n’était responsable... La question des migrants sera évidemment au cœur du sommet entre l'Union africaine et l'Union européenne à Abidjan mercredi et jeudi. A qui la faute ? Et pourquoi tant d’hypocrisie sur le sujet ? Seydi Gassama, directeur au Sénégal d’Amnesty International...
(Le Point 24/11/17)
Interrogés par Panapress, de nombreux Libyens doutent de l'authenticité de la vidéo diffusée sur CNN et appellent les pays émetteurs de migrants et la communauté internationale à prendre leurs responsabilités. C'est peu de dire que les Libyens ne veulent aucunement endosser la responsabilité de ce qui se passe dans leur pays à propos du trafic d'êtres humains mis au grand jour par une vidéo diffusée sur CNN et déjà dénoncée par Le Point Afrique en novembre 2016 à travers un...
(Xinhua 24/11/17)
Jeudi, les forces navales libyennes ont secouru 450 immigrants clandestins africains au large des côtes de Tripoli, la capitale du pays, a déclaré un porte-parole de la marine libyenne. "Au cours de deux opérations distinctes, les patrouilles de la garde côtière ont réussi à secourir 450 immigrants clandestins venus de différents pays africains, à environ un mille marin de la côte de Tripoli", a précisé à Xinhua le porte-parole de la marine Ayob Qassem. "Tous les migrants ont pu être...
(Le Monde 24/11/17)
Pour la journaliste tunisienne Inès Oueslati, les législations peinent à s’imposer face à des mentalités rétrogrades profondément ancrées. L’affaire défraye la chronique depuis plusieurs jours : des candidats à la migration clandestine vendus comme une vulgaire marchandise en Libye. Oui, en 2017, pour quelques centaines de dollars, il est possible de vendre une vie humaine, tarifée selon la puissance physique du concerné. On vend un passé, un avenir, on vend au plus offrant la part d’humanité que l’on croyait évidemment...

Pages